1

M. le président du Sénat, après le scrutin tunisien, toujours pour le droit de vote des étrangers ?

Monsieur le Président,
Je suis une simple citoyenne et je tiens à vous faire part de ma grande inquiétude concernant le projet de vote des étrangers extra-communautaires aux élections municipales.
Cette inquiétude a été récemment confortée par le résultat alarmant du vote tunisien. 40 % des Tunisiens ont voté pour un parti intégriste islamiste faisant la joie des frustrés de la polygamie et des nostalgiques de la femme soumise et empaquetée. Il est fort à parier que ce pourcentage de fondamentalistes de tout poil, qu’ils soient salafistes, frères musulmans, wahabistes, etc, puisse, hélas, être appliqué aux résidents d’origine turque, marocaine, algérienne, libyenne, malienne, tamoul, ou de tout autre pays parmi les 57 républiques islamiques de notre planète. Un grand nombre, parmi eux, possède la nationalité française et ont donc légitimement le droit de vote. Dans peu de temps de nombreuses villes de France (Lille, Roubaix, Saint-Denis, etc.) présenteront une population majoritairement musulmane et la possibilité du scrutin des étrangers extra-européens accélèrera le vote communautariste dont les dégâts sur notre mode de vie laïque et républicain sont prévisibles sans avoir besoin de faire appel à une voyante extra-lucide ! Il suffit de regarder ce qui se passe dans certaines villes ou quartiers de Grande-Bretagne, de Belgique, des Pays-Bas, de Suède, de Norvège, et la liste n’est pas exhaustive.
Désirez-vous que des affichettes « Zone de Charia » soient placardées sur les murs de Roubaix ou de Montfermeil, comme à Tottenham ? Désirez-vous que les femmes françaises soient obligées de se couvrir les cheveux et de se vêtir d’élégants sacs « pudibonds » sous prétexte qu’elles pourraient offenser de pieux barbus dont le fanatisme a détruit toute faculté de raisonnement ? Désirez-vous que le trafic juteux du halal s’impose à tous, redoutable cocktail de violence archaïque faite aux animaux et de financement opaque de l’endoctrinement propagé par de nombreux centres islamiques (écoutez-donc les prêches de certains imams, comme à la mosquée de Brest par exemple !). Désirez-vous que la pratique du ramadan soit imposée à tous dans certaines villes et que les non-pratiquants, y compris nos compatriotes d’origine magrébine agnostiques, soient obligés de se cacher pour boire et manger, tremblant à l’idée d’être dénoncés ? La liste de ces exactions est longue, Monsieur le président, et la créativité mortifère de la charia, nourrie quotidiennement par les élucubrations destructrices de prétendus « savants » de l’islam, sape jour après jour notre socle républicain et nos valeurs des lumières.
Je vous prie instamment, Monsieur le Président, de réfléchir aux conséquences qu’une telle loi aurait sur l’équilibre de notre pays, déjà fragilisé par une immigration musulmane non maîtrisée. Espérant que l’amour que vous ne manquez certainement pas de porter à la France vous conduise à vous pencher sur la réalité de ce totalitarisme politico-religieux qu’est l’islam, recevez Monsieur Le Président, tous mes vœux de lucidité et de clairvoyance pour l’accomplissement d’une des plus hautes charges de l’état.
Une femme française laïque, républicaine, agnostique, respectueuse de ce qui est respectable et tolérante avec ce qui est tolérable.
Danielle Bordet




J'ai fait un rêve merveilleux grâce à Olivier Ferrand, l'idéologue de Terra Nova…

http://rutube.ru/tracks/4781574.html?v=3db8468ed807423f6c38bfce1fafcef1&&bmstart=138530
Ce samedi matin, sur France Culture, l’ami Finkie recevait monsieur Olivier Ferrand, président du réservoir de pensée, think tank dans le texte, Terra Nova. Le thème était « le peuple et la gauche ». Monsieur Ferrand nous a expliqué simplement, clairement et sur un ton péremptoire que la France doit intégrer l’islam, construire des mosquées, dresser des minarets, et que tout ça évolue dans le bon sens, que la diversité c’est le progrès et que lui et ses amis ne changeront pas leur politique, na! Fermez le ban. Ceux qui ne sont pas d’accord ont tort et sont des réactionnaires crispés. J’ai pris ça dans les oreilles et je suis restée sans voix; ça avait le mérite d’être clair. Puis, un peu déprimée, j’ai vaqué à mes occupations.
Après le repas (côte de porc, rosé de Saint-Pourçain), la chaleur et la digestion m’ont incitée à faire une petite sieste. Morphée m’a doucement accueillie avec son cortège de rêves surréalistes où tout est possible, où la censure du MRAP, de SOS Racisme et de la LDH ne peut vous atteindre, du moins jusqu’à présent.
Et monsieur Ferrand se présente alors aux portes de mon subconscient pour animer mes délires oniriques sous la forme d’un écolier d’une dizaine d’années ( ah, la rentrée scolaire!). Tout d’abord le voilà vêtu d’un charmant kamis blanc de taliban et il apprend le coran par cœur sous la férule d’un imam très sévère…Mais je le connais cet imam, bien sûr c’est le sympathique barbu de Forsane Alizza qui d’ailleurs a laissé son destrier à la porte de l’école coranique. Il a bien du mal à apprendre ses sourates, le petit Ferrand, et il s’en prend des coups de bâton sur son petit derrière potelé que l’imam aime bien reluquer, le pauvre gosse! Et après il doit aller mendier à Barbés devant l’ICI fréquenté par les bobos, et gare à lui s’il ne rapporte pas assez d’argent…
Réveil, rendormissement , et je retrouve l’élève Ferrand en blouse grise dans une sombre école républicaine d’avant les IUFM, dans une ville de province de la France moisie, vous savez là où il n’y a que des réacs et des fachos. Pauvre petit Olivier il tremble à son pupitre, faisant des pâtés avec sa plume Sergent-major, subissant les foudres de madame Christine qui, pour le punir, lui fait traduire en latin l’intégrale des Assises sur l’islamisation et en grec la lettre que maître Pierre a envoyé à la CGT. Il transpire, il est terrorisé le malheureux, quand arrive monsieur Pascal, le prof de maths qui lui ordonne de calculer le volume exact des pierres réglementaires destinées à la lapidation et la bonne longueur des cordes utilisées pour les pendaisons d’homosexuels. Il perd ses moyens, il se trompe et monsieur Jacques, le prof de philo, arrive armé de son Capital de chevet et lui assène un grand coup sur la tête( ça ne laisse pas de traces). Monsieur Jacques lui ordonne, horrible torture, de chercher dans le dictionnaire la définition de tous les mots difficiles dont il truffe ses articles sur RL. Mais il n’y parvient pas le pauvre Olivier, il pleure, il gémit, il n’en peut mais.
C’est enfin le récré, il retrouve dans la cour ses petits camarades Tarik, François( qui porte de jolies babouches avec des roses), Bertrand très doué en Oud, le petit Alain de Bordeaux et la petite Christine, responsable de la coopérative de classe, qui jouent au Monopoly Islamique. Le petit Olivier, il jouerait bien à touche-pipi avec la petite Christine mais la théorie du genre l’incline à se poser des questions et à regarder ailleurs…La cloche sonne, c’est la cantine. Maître Jacques et maître Pierre surveillent avec férocité le pauvre enfant et le gavent de cochonnailles grasses et indigestes, le frappent sans pitié s’il refuse de manger, lui qui n’aime que le halal car ses parents lui ont dit que c’est tendance. La scène est filmée par maître Jean, il passera à la télé et ça sera son quart d’heure de célébrité. La cloche retentit à nouveau et Oscar, le prof de musique l’entraîne, ultime sévice , dans une salle remplie de milliers de coucous suisses qui sonnent tous ensemble dans une effroyable cacophonie!
Mon chat me réveille alors et me réclame sa pâtée pur porc.
Merci pour le cauchemar délicieux que je vous dois, monsieur Ferrand….
Danielle Bordet




Messieurs de la LDH, souhaiteriez-vous que la France devienne la 58e République islamique de l'OCI ?

Messieurs les responsables de la LDH,
Suite aux incidents survenus récemment à Givry votre organisation apporte une nouvelle fois la preuve de son dynamisme et de sa célérité à défendre ardemment les valeurs de notre République. Il est rassurant pour le citoyen lambda de constater avec quelle énergie et quel courage vos militants veillent à dénoncer bravement les atteintes aux droits de l’homme, à « s’indigner et à condamner fermement » des graffitis anti-islam qui seraient « racistes » et « xénophobes », résultants d’un climat « malsain » généré par une « droite extrême agitant peurs et fantasmes » à l’encontre de cette religion, etc…etc…
La lecture de vos propos me permets de remettre en question la définition et le sens de certains mots; j’apprends ainsi que refuser une religion, la critiquer, la dénigrer relève d’une attitude raciste. L’Islam serait donc une race! J’apprends aussi que critiquer l’Islam serait xénophobe, donc tous les musulmans de France seraient des étrangers! J’avoue ne plus comprendre alors les définitions de mon Larousse qui doit être obsolète. J’espère que la LDH va rapidement éditer un nouveau dictionnaire afin que nous puissions tous rapidement pallier nos lacunes sémantiques. On pourrait y trouver par exemple les définitions suivantes:
– Charcuterie :Commerce non halal heureusement en voie de disparition, et dont la vue offense les croyants; nourriture impure à base de porc consommée par les mécréants.
– Charia : Loi islamique universelle bien supérieure à la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen car permettant l’épanouissement des musulmans et la mise en place du vivre-ensemble. Les extrémistes de droite refusent la charia car ils sont racistes.
– École coranique : Centre culturel où la science musulmane est délivrée en arabe par de charismatiques savants dont la connaissance et la sagesse sont dispensées à de nombreux enfants français ravis de ne pas être contraints de comprendre ce qu’ils apprennent par coeur.
– Islam : Religion de paix et d’amour nécessitant la protection de la République car ses membres sont persécutés tous les jours par des commandos d’extrême droite qui ne comprennent pas les immenses bienfaits et les enrichissements culturels qu’apportent l’exercice de ce culte.
– Musulman(e) : Personne pleine de paix et d’amour pour la France et dont le respect pour les lois et les valeurs de la République n’a d’égal que sa tolérance des autres religions. Personne souvent persécutée par des indigènes franchouillards arriérés, gavés de saucisson et de pinard, non rééduqués et ignorants de l’enrichissement qu’apporte l’Islam à notre pays.

– Patriotisme : Attachement pathologique à son pays qui induit un rejet nauséabond de l’Islam et stigmatise les musulmans. Les patriotes sont tous extrême droite et refusent les bienfaits de l’Islam.
– Racisme : État d’esprit nauséabond stigmatisant l’islam. Un raciste est un individu d’extrême droite borné, arriéré, refusant les lumières de l’Islam.
– Rap : Chant mélodieux et militant prônant le rejet du racisme anti-islam. Grâce à de nombreux créateurs de Rap, la jeunesse française a pu développer un vocabulaire extrêmement riche et une pensée philosophique multiculturelle d’une grande finesse. Un cursus universitaire aboutissant à un DEA Rap et Cultures Urbaines offre un parcours d’exception aux jeunes élites issues de la diversité. Des sections « Nique ta Mère » et « Face de Craie » sont à l’étude et feront l’objet d’un projet Erasmus.
– Vivre-ensemble : Projet progressiste permettant à tous les citoyens de bénéficier des bienfaits de la charia. L’obscurantisme réactionnaire de la droite extrême refuse les développements harmonieux du vivre-ensemble.
Trêve de plaisanterie!
La LDH ne pourrait-elle envisager des combats qui seraient dignes de ses statuts comme la lutte contre le mariage forcé et l’excision. 140.000 fillettes et jeunes filles, dont 25.000 concernées par l’excision, sont menacées aujourd’hui en France et comme par hasard toutes de confession musulmane. Ne pensez-vous pas que l’excision est largement plus « stigmatisante » qu’une tête de cochon ou un tag anti-islam sur un mur? Cela ne devrait-il pas vous indigner davantage? Votre « consternation » et votre « condamnation » me sembleraient plus appropriées pour ce vrai combat contre l’obscurantisme et la torture de milliers de jeunes filles. L’excision n’est pas un « fantasme » : c’est un des avatars ignobles de l’Islam.
Le faux combat que vous menez actuellement vous discrédite totalement. Votre indignation se nourrit du dévoiement de la réalité et du détournement du sens des mots. Votre quête éperdue d’un « vivre-ensemble » de conte de fée n’a aucun sens face au véritable danger que vous persistez à nier.
Par votre obstination à défendre l’Islam vous contribuez à maintenir une grande partie de nos concitoyens dans l’ignorance, la superstition et le carcan de l’obscurantisme. Seriez-vous donc opposés à ce qu’ils aient aussi accès à une éducation développant l’esprit critique, la liberté de conscience et l’égalité homme-femme? Qu’avez-vous à gagner à favoriser l’expansion d’un totalitarisme politico-religieux? Cherchez-vous à remplacer la Déclaration de Droits de l’Homme et du Citoyen par la déclaration du Caire sur les droits de l’homme en Islam datant du 5 août 1990? Je vous rappelle qu’en exergue de ses articles cette déclaration « Réaffirme le rôle civilisateur de la Oumma islamique, dont Dieu a fait la meilleure communauté ».
On y rappelle que « dans l’Islam, les droits fondamentaux et les libertés publiques font partie intégrante de la foi islamique…et que ces droits sont des commandements divins exécutoires, que Dieu a dictés dans ses Livres révélés… » Cette déclaration maintient des millions d’individus sous une chape de plomb dans les 57 républiques islamiques de l’OCI. Vous faîtes tout pour que la France, dans un futur hélas proche, devienne la 58ème.
Danielle Bordet




Messieurs de la LDH, souhaiteriez-vous que la France devienne la 58e République islamique de l’OCI ?

Messieurs les responsables de la LDH,

Suite aux incidents survenus récemment à Givry votre organisation apporte une nouvelle fois la preuve de son dynamisme et de sa célérité à défendre ardemment les valeurs de notre République. Il est rassurant pour le citoyen lambda de constater avec quelle énergie et quel courage vos militants veillent à dénoncer bravement les atteintes aux droits de l’homme, à « s’indigner et à condamner fermement » des graffitis anti-islam qui seraient « racistes » et « xénophobes », résultants d’un climat « malsain » généré par une « droite extrême agitant peurs et fantasmes » à l’encontre de cette religion, etc…etc…

La lecture de vos propos me permets de remettre en question la définition et le sens de certains mots; j’apprends ainsi que refuser une religion, la critiquer, la dénigrer relève d’une attitude raciste. L’Islam serait donc une race! J’apprends aussi que critiquer l’Islam serait xénophobe, donc tous les musulmans de France seraient des étrangers! J’avoue ne plus comprendre alors les définitions de mon Larousse qui doit être obsolète. J’espère que la LDH va rapidement éditer un nouveau dictionnaire afin que nous puissions tous rapidement pallier nos lacunes sémantiques. On pourrait y trouver par exemple les définitions suivantes:

– Charcuterie :Commerce non halal heureusement en voie de disparition, et dont la vue offense les croyants; nourriture impure à base de porc consommée par les mécréants.

– Charia : Loi islamique universelle bien supérieure à la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen car permettant l’épanouissement des musulmans et la mise en place du vivre-ensemble. Les extrémistes de droite refusent la charia car ils sont racistes.

– École coranique : Centre culturel où la science musulmane est délivrée en arabe par de charismatiques savants dont la connaissance et la sagesse sont dispensées à de nombreux enfants français ravis de ne pas être contraints de comprendre ce qu’ils apprennent par coeur.

– Islam : Religion de paix et d’amour nécessitant la protection de la République car ses membres sont persécutés tous les jours par des commandos d’extrême droite qui ne comprennent pas les immenses bienfaits et les enrichissements culturels qu’apportent l’exercice de ce culte.

– Musulman(e) : Personne pleine de paix et d’amour pour la France et dont le respect pour les lois et les valeurs de la République n’a d’égal que sa tolérance des autres religions. Personne souvent persécutée par des indigènes franchouillards arriérés, gavés de saucisson et de pinard, non rééduqués et ignorants de l’enrichissement qu’apporte l’Islam à notre pays.

– Patriotisme : Attachement pathologique à son pays qui induit un rejet nauséabond de l’Islam et stigmatise les musulmans. Les patriotes sont tous extrême droite et refusent les bienfaits de l’Islam.

– Racisme : État d’esprit nauséabond stigmatisant l’islam. Un raciste est un individu d’extrême droite borné, arriéré, refusant les lumières de l’Islam.

– Rap : Chant mélodieux et militant prônant le rejet du racisme anti-islam. Grâce à de nombreux créateurs de Rap, la jeunesse française a pu développer un vocabulaire extrêmement riche et une pensée philosophique multiculturelle d’une grande finesse. Un cursus universitaire aboutissant à un DEA Rap et Cultures Urbaines offre un parcours d’exception aux jeunes élites issues de la diversité. Des sections « Nique ta Mère » et « Face de Craie » sont à l’étude et feront l’objet d’un projet Erasmus.

– Vivre-ensemble : Projet progressiste permettant à tous les citoyens de bénéficier des bienfaits de la charia. L’obscurantisme réactionnaire de la droite extrême refuse les développements harmonieux du vivre-ensemble.

Trêve de plaisanterie!

La LDH ne pourrait-elle envisager des combats qui seraient dignes de ses statuts comme la lutte contre le mariage forcé et l’excision. 140.000 fillettes et jeunes filles, dont 25.000 concernées par l’excision, sont menacées aujourd’hui en France et comme par hasard toutes de confession musulmane. Ne pensez-vous pas que l’excision est largement plus « stigmatisante » qu’une tête de cochon ou un tag anti-islam sur un mur? Cela ne devrait-il pas vous indigner davantage? Votre « consternation » et votre « condamnation » me sembleraient plus appropriées pour ce vrai combat contre l’obscurantisme et la torture de milliers de jeunes filles. L’excision n’est pas un « fantasme » : c’est un des avatars ignobles de l’Islam.

Le faux combat que vous menez actuellement vous discrédite totalement. Votre indignation se nourrit du dévoiement de la réalité et du détournement du sens des mots. Votre quête éperdue d’un « vivre-ensemble » de conte de fée n’a aucun sens face au véritable danger que vous persistez à nier.

Par votre obstination à défendre l’Islam vous contribuez à maintenir une grande partie de nos concitoyens dans l’ignorance, la superstition et le carcan de l’obscurantisme. Seriez-vous donc opposés à ce qu’ils aient aussi accès à une éducation développant l’esprit critique, la liberté de conscience et l’égalité homme-femme? Qu’avez-vous à gagner à favoriser l’expansion d’un totalitarisme politico-religieux? Cherchez-vous à remplacer la Déclaration de Droits de l’Homme et du Citoyen par la déclaration du Caire sur les droits de l’homme en Islam datant du 5 août 1990? Je vous rappelle qu’en exergue de ses articles cette déclaration « Réaffirme le rôle civilisateur de la Oumma islamique, dont Dieu a fait la meilleure communauté ».

On y rappelle que « dans l’Islam, les droits fondamentaux et les libertés publiques font partie intégrante de la foi islamique…et que ces droits sont des commandements divins exécutoires, que Dieu a dictés dans ses Livres révélés… » Cette déclaration maintient des millions d’individus sous une chape de plomb dans les 57 républiques islamiques de l’OCI. Vous faîtes tout pour que la France, dans un futur hélas proche, devienne la 58ème.

Danielle Bordet




M. Corbière, au lieu de nous insulter, si vous veniez nous écouter, le 18…

Monsieur Corbière, je ne sais exactement comment vous qualifier en lisant vos propos insanes : des mots sévères, violents voire insultants se bousculent dans ma tête, je ne parviens pas à trouver un qualificatif parfaitement adapté à votre riche personnalité et comme je suis, grâce à la bonne éducation laïque reçue de mes parents libres-penseurs, naturellement polie et bien élevée je vous épargnerai donc la lecture du chapelet d’insultes qui affleurent aux touches de mon clavier! Vous êtes simplement soit un soumis, un clientéliste de l’islam, soit un lâche qui transpire la peur, soit un ignorant de la réalité islamique. Vous vous présentez en fervent défenseur de la laïcité en vous attaquant à l’enseignement catholique! Quel courage, vous êtes admirable de hardiesse et j’apprécie beaucoup, en tant que laïque, que vous vous opposiez aux subventions de crèches catholiques.
Je n’ose penser que vous vous êtes opposé aussi au décaissement de 20 millions d’euros pour la construction de deux mosquées-pseudo centres culturels par la mairie de Paris, car là bien sûr vous trouvez normal que les contribuables financent des lieux d’endoctrinement propageant le pire des obscurantismes. Votre texte est d’une sottise infinie, et probablement n’êtes-vous pas sot; vous êtes sans doute ignorant, alors il est urgent que vous vous informiez, que vous lisiez et que vous vous imprégniez de la vraie nature de l’organisation politico-religieuse qu’est l’islam. Venez le 18 vous pourrez acheter de très bons livres et écouter des orateurs qui vous sortiront de votre criminelle soumission à la tyrannie. Allez, un peu de vrai courage, pour une fois!
Danielle Bordet




M. Robuchon, qu'attendez-vous pour dénoncer votre contrat avec Fleury Michon et sa politique halal ?

Cher Monsieur Robuchon,
Votre site est splendide et vous représentez, probablement à juste titre, tout ce que la culture et l’art de vivre à la française ont de plus raffiné et de plus ancré dans une tradition de grande qualité. Vous êtes un ambassadeur à votre manière et donc très clairement vous transmettez au monde entier une certaine vision d’un mode de vie issu des lumières emprunt de libertés : liberté de boire de bons vins, de déguster des mets succulents, de savourer d’excellentes viandes, y compris du porc , liberté de profiter du cadre splendide de vos restaurants en aimable compagnie… Jusque là tout va bien, vous incarnez parfaitement notre art de vivre et nos valeurs.
Mais un gros souci pour moi s’appelle Fleury Michon! Cela ne vous gêne-t-il pas aux entournures d’associer votre nom prestigieux à une entreprise qui pratique largement la commercialisation de viandes halal? Je pense que vous n’ignorez pas les conditions abominables de l’abattage des animaux dans les abattoirs halal. Je pense que vous n’ignorez pas que des taxes importantes sont reversées aux mosquées certifiant cette viande.
Je pense qu’il est temps que vous dénonciez votre contrat avec Fleury Michon car vous n’avez probablement pas besoin de cela pour vivre et vous pourrez ainsi vous regarder dans une glace, un bon verre de bourgogne à la main!
Salutations distinguées
Danielle Bordet
Enseignante, aimant beaucoup la bonne chère, le bon vin et surtout la laïcité et la loi de 1905