1

Enjeux et conséquences de l’immigration et de la démographie

Chers lecteurs,

Je m’appelle Emmanuel Paul et suis le co-fondateur de l’Observatoire de l’immigration et de la démographie (OID, http://observatoire-immigration.fr) : je tenais à vous présenter l’observatoire et à vous remercier au nom de l’ensemble de l’équipe.

Commençons par le second point : notre observatoire a pour habitude de remercier ceux qui l’aident à se développer. Créé il y a quelques mois, l’OID ne dispose en effet que de moyens humains et financiers très limités et ne gagne en visibilité que grâce aux lecteurs qui consultent notre site internet ainsi que nos réseaux sociaux – essentiellement notre compte Twitter. Nous avions ainsi salué il y a quelques semaines les contributeurs d’un forum de jeux-vidéos bien connu en raison du trafic qu’ils avaient généré en direction de notre site. Le 12 février dernier, à la suite de la publication d’un article de Jacques Guillemain, sur le site Riposte laïque, les records de visionnage de notre site internet ont été battus : plusieurs milliers de visiteurs se sont ainsi connectés, essentiellement depuis le site. Ainsi, c’est tout naturellement que nous souhaitions vous remercier. C’est grâce à vous que notre observatoire et nos travaux gagnent en visibilité et contribuent à l’amélioration de la qualité du débat public sur l’immigration et plus généralement la démographie.

Ayant constaté que vous aviez été également nombreux à consulter la page « Qui sommes-nous ? » de notre site internet, nous souhaitions profiter de ce message pour nous présenter et évoquer notre démarche.

Deux constats nous ont convaincus de créer l’OID. D’abord, les citoyens français n’ont plus confiance dans les statistiques publiques, pourtant nombreuses et variées, en particulier sur l’immigration. Une étude réalisée il y a deux ans par le CEVIPOF et OpinionWay, Le Baromètre de la confiance politique (Vague 10) révélait que moins de la moitié des Français feraient confiance aux données fournies par l’administration, et leur confiance diminuerait encore plus lorsque celles-ci concernent l’immigration (seulement 33% de confiance).
Deuxièmement, nos compatriotes considèrent qu’il est très difficile de débattre posément de l’immigration : une enquête de l’IFOP de 2018 intitulée Le regard des Français sur l’immigration montrait notamment que pour 84% des Français, « l’immigration est un sujet dont on ne peut pas parler sereinement ».

En proposant de nombreux articles – actualisés fréquemment, des données sourcées et des références bibliographiques, l’Observatoire de l’immigration et de la démographie espère pouvoir contribuer à l’amélioration de la qualité du débat public en la matière et à dépassionner celui-ci. Nous proposons également des entretiens réalisés avec des spécialistes de l’immigration et de la démographie, de leurs enjeux et conséquences : Jean-Paul Gourévitch et le professeur Jean-Louis Harouel ont ainsi répondu récemment à nos questions, en attendant la mise en ligne des deux prochains entretiens avec l’ancien préfet Michel Aubouin et le recteur Gérard-François Dumont. Nous venons enfin de lancer un espace Médiathèque où les lecteurs peuvent retrouver l’essentiel des chiffres au format image afin de mieux se les approprier et de pouvoir les partager.

Ainsi, si la question vous intéresse et que vous souhaitez consulter et réutiliser facilement de nombreuses données fiables et actualisées sur l’immigration et la démographie, n’hésitez pas à consulter notre site internet et à vous abonner à notre lettre d’information mensuelle !
Merci à vous.

Emmanuel Paul