1

L’islam, c’est 270 millions de morts

Je sais que « Riposte laïque » ne se préoccupe de « religions » que lorsque l’islam, qui se pare de ce titre, lui servant de paravent ou de masque, « perturbe » l’Occident, dont la France, par son caractère politique d’idéologie totalitaire et hégémonique.

En fait de perturbation, c’est une colonisation au mauvais sens du terme, dont les adeptes cherchent à vivre sur le travail des non-croyants et sur leur terres nourricières, comme constaté et réalisé par le passé par l’islam..

Maintenant c’est une invasion « soft » programmée de l’islam avec l’accord officiel des dirigeants de notre pays et de l’UE … Voir les nombreux traités, accords, résolutions, pactes, lois, protocoles, depuis 1973, à ce sujet.  Et les incidences d’Eurabia, de l’OCI, de Siseco, des Frères musulmans, etc. Ainsi que les « quartiers défavorisés » islamisés vivant d’aides financières (la djizîa ?) octroyées par nos dirigeants (dhimmitude ?), dans le cadre de la « répartition des richesses », richesses créée par de nombreux Gilets jaunes qui n’en peuvent mais, comme des manifestations récurrentes l’indique.

Consulter l’histoire de conquêtes de cette idéologie et surtout ses méfaits : plus de 270 millions de morts pour une population mondiale bien plus faible qu’actuellement. Et cela continue.

Revoir le cours de Bill Warner : https://www.dailymotion.com/video/xwcvyv#.UOYRmORdOCw. (44 minutes)

Quant au conditionnement neuronal des cerveaux des musulmans, il suffit de lire le petit livre de Wafa Sultan : « L’Islam, fabrique de déséquilibrés ». Musulmans se disant victimes ?, de ?, oui, mais uniquement de leur idéologie !

Des lectures (livres, études, documents et articles sur internet, recherche de sources fiables, et même journaux, etc.) ainsi que vidéos diverses, toutes basées sur des recherches scientifiques, historiques, archéologiques, mathématiques, etc., toutes indiscutables pour un cerveau occidental et français démontrent aisément la fausseté de ce titre de religion.

Et cependant nos dirigeants, élus, médias subordonnés, causent, agissent et décident, officiellement « pour le peuple »,  en fonction de ce titre et de cet aura basés sur les réalisations dues aux deux autres religions monothéistes en Occident. (et en fonction de leurs intérêts personnels à court terme d’une vie humaine ?).

Objet principal de ce mail : une vidéo d’un diaporama commenté synthétise les connaissances scientifiques, archéologiques, historiques et ethnographiques dans un comparatif entre lesdites « trois religions monothéistes » démontre que l’islam est faux !

Publié ce 02 02 2019 sur le site de ré-information Salon Beige :

Article : https://www.lesalonbeige.fr/lislam-est-faux/

Vidéo :  https://www.youtube.com/watch?v=q4Fq34LS7PA&feature=youtu.be

Tout ceci devrait être connu des citoyens français, malgré le travail pour vivre qui les colle le nez sur le guidon, et surtout de nos dirigeants, élus ou non, qui décident pour le peuple, il me semble.

Que l’on croie à une religion ou à une autre ou bien pas du tout comme les athées, agnostiques, laïques, etc, les faits vérifiés et prouvés sont têtus et doivent être considérés au moins comme tels.

Et, il me semble que ladite « religion islam » devrait être considérée pour ce qu’elle est, en particulier face à nos lois, notre Code pénal, etc.

Qu’aurais-je mal compris ou mal exprimé ? Assez agacé, je vous prie de m’excuser si quiconque se sent choqué.

Bonnes réflexions.

Georges COLLETER

Copie : Salon Beige. Merci.




Pourquoi les féministes françaises ne disent-elles rien sur Mahomet et Aïcha ?

À l’attention de la rédaction de Ouest-France

Bonjour,

J’ai lu ce soir votre article de Ouest-France du 24-11-2018 à 20 heures, titré :

« Manifestation féministe à l’appel du collectif #NousToutes samedi 24 novembre à Paris »

(https://www.ouest-france.fr/societe/famille/feminisme/des-milliers-de-feministes-defilent-paris-contre-les-violences-sexistes-6089428)

On fait cependant un constat curieux et interrogatif sur le sujet en objet, dans les vidéos communiquées au public par vos services et communiquées aussi par nos divers médias télévisuels d’information, et vues aussi… :

On ne voit pas de femmes « voilées » de la « religion » mahométane dans la manifestation féministe.

Moi, je n’en ai pas vu.

Et pourtant, elles sont nombreuses dans lesdits « quartiers sensibles » ou « défavorisés », etc. de nos grandes villes et surtout dans la région parisienne…

On apprend par ailleurs :

Un violeur acquitté par la justice en France : https://www.lesalonbeige.fr/un-violeur-acquitte-marlene-schiappa-silencieuse/

Défense de l’avocat : «  … son client qui « n’avait pas les codes culturels » pour prendre conscience qu’il imposait une relation par crainte ou par surprise. »

Motif d’acquittement avancé par les juges : « La cour a estimé que l’accusé n’avait pas conscience d’imposer un rapport sexuel. » (Les propres « codes culturels » de l’accusé ne sont pas indiqués…)

Il est donc ressorti libre du palais de justice de Coutances.

Le mis en cause est un réfugié originaire du Bangladesh…

(Toute relation avec ce qui s’est produit et se produit en Allemagne et ailleurs en Europe, dont aussi et significativement en Grande-Bretagne… étant purement « fortuite ».)

La CEDH (Cour européenne des droits de l’homme) :

http://www.bvoltaire.fr/dire-que-mahomet-etait-un-pedophile-est-desormais-interdit/?mc_cid=e3d4e821b5&mc_eid=e1a083176c

Extrait : « La CEDH a été amenée à se prononcer, le 25 octobre 2018, sur le cas juridique posé par la condamnation de la citoyenne autrichienne Élisabeth Sabaditsch-Wolff – décision confirmée à divers degrés de l’appareil judiciaire autrichien – pour avoir déclaré, devant un parterre restreint de personnes, que le prophète Mahomet, qui avait marié Aïcha lorsqu’elle avait six ou sept ans et l’avait déflorée quand elle avait neuf ou dix ans, était un pédophile. Cela, alors que le fait qu’un homme de plus de cinquante ans ait une relation sexuelle avec un enfant tombe clairement sous la définition de la pédophilie. En conséquence, dire « ce qui est » est désormais interdit sur la quasi-totalité du continent européen, en tout cas dans certaines circonstances. »

Il suffit cependant de lire le Coran, la Sunna (vie de Mahomet, dont ce fait), et des hadiths… pour apprécier…

Confirmation par un article de type juridique sur Dreuz.info :

https://www.dreuz.info/2018/11/24/la-cour-de-strasbourg-apprehende-linsurrection-musulmane/?

(extrait : « La limite de la liberté d’expression est donc fonction non de la vérité ou de l’opinion, mais du seuil d’intolérance religieuse musulmane »…)

On pourra aussi vérifier sur le Coran, en particulier des versets de la sourate 4 sur « les femmes », les hadiths, la charia… les enseignements dans les écoles musulmanes et les prêches dans les mosquées sur le comportement des hommes envers les femmes (de tous âges).

Je me permets donc de vous communiquer mon incompréhension sur le comportement de :

– les associations se prétendant « féministes » en France  qui n’évoquent jamais cet aspect idéologique totalitaire, masqué derrière un paravent de « religion », qui touche près du quart de la population de France.

– nos « juges » de tribunaux français et européens, sous les ordres de notre ministère de la Justice en France, et sous les ordres de qui, de quoi, au niveau européen ? Ici sur le sujet du viol.

Ou encore que doit-on penser des dirigeants de ces associations et de ces instances judiciaires ?…

Je vous remercie par avance de m’expliquer ce que j’aurais « mal compris »…

Bien cordialement.

Georges COLLETER

(75 ans, retraité de l’agriculture et de l’industrie lourde)

P.-S. – Dans les manifestations des « Gilets jaunes » en cours partout en France, on ne voit pas non plus de manifestants de la « religion » mahométane (vu leur habillement et/ou tenues ou comportements caractéristiques, appartenance communautariste à l’Oumma que nombre d’entre eux revendiquent). Pourquoi ? (vaste sujet ! )




Est-ce vraiment Castaner qui va protéger les Français de l’islam ?

Lorsque l’on cherche “Castaner” dans quelques fichiers “d’agacés” et sur Internet, on trouve un positionnement de ce personnage envers l’islam bien curieux, pour ne pas dire étrange, voire complice (complice de millions de morts, bébés, enfants, femmes, hommes, vieux… dus à cette idéologie-religion ?).

Positionnement conforme à celui de notre président ?

Apparemment oui, selon sa récente nomination à ce poste de ministre de l’Intérieur par notre président ?

Car ce personnage interroge bigrement.

Mais, ce me semble incroyable et inimaginable, par sa déclaration officielle ci-dessus du 23 novembre 2017, que cette nouvelle et récente autorité de notre République démocratique et laïque ignore les fondements de cette idéologie théocratique totalitaire et hégémonique, haineuse et meurtrière envers les “non-croyants”, mais parée du titre de religion (au sens judéo-chrétien), et les centaines de millions de morts dus à l’application de ses ordres de meurtres et d’utiliser les territoires et le travail des “non-croyants” pour subvenir à leurs propres besoins de vie (la nourriture dans les assiettes chaque jour, etc.), voir la sourate “le butin”, par exemple, et surtout l’Histoire…

Monsieur Castaner est-il incompétent total sur ce sujet, compte tenu de sa déclaration officielle ci-dessus ? et s’est-il donc fait abuser par ignorance par des “lobbyistes” islamiques, titrés par eux-mêmes et beaux parleurs ?

De plus, nos gouvernants parlent maintenant de vouloir gérer l’islam en France ou de France, en niant et en occultant les réalités de cette idéologie et surtout celles du passé et de l’Histoire, tout en noyant le débat dans des nuances, branches, politiques, diverses déviations, modérées, jihadistes, etc., en occultant carrément que tous se réfèrent au Coran et aux hadiths, (sunna, sira, charia, taqîya, etc.) qui placent cette idéologie au-dessus de toutes les lois humaines de tous les pays. (De nombreuses preuves, dont les réactions de nombreux musulmans après les attentats en France de ces dernières années : des gamins musulmans dans les écoles de la République aux internés musulmans dans les prisons de la République.)

Ce qui a suscité mon interrogation-commentaire que je vous livre en pièce jointe, ”Un avis succinct sur l’organisation de « l’islam en France », avec une PJ explicative de la position de notre justice, de nos juges et de nos procureurs, face à notre Code pénal, par rapport à nombre de versets du Coran… (ordres de meurtre…)

(Ceci portant cependant interrogations sur l’application de ce même Code pénal par nos procureurs et nos juges de nombreuses juridictions de France envers tout écart ou même interprétation des mots et termes écrits ou prononcés qui pourraient constituer une critique ou un blasphème envers l’islam…, ainsi qu’interrogations sur le comportement de ces mêmes “autorités judiciaires” envers les blasphèmes, dégradations, et aussi meurtres… (le père Hamel, entre autres…, ainsi que Zemmour, Jallamion, des rédacteurs de sites de réinformation, pour des relations de faits réels par quiconque…). Voir à ce sujet  aussi L’Observatoire de la christianophobie : https://www.christianophobie.fr/. Et évitons de citer la connotation de “racisme” accusatrice à tout propos…, car l’islam est en majorité de locuteurs de langue arabe, de par l’Histoire… et non de race… (que nos juges et procureurs de notre République “dite laïque” préfèrent “tuez les non-croyants à l’islam” à “aimez-vous les uns les autres” du christianisme est un choix ! Il n’est cependant pas forcément accepté et admis par la population de France, dont beaucoup savent aussi différencier “race”, “culture” et “religion”, ainsi que maintenant “pseudo-religion” et “idéologie”…).

Alors :

– Monsieur Castaner, notre nouveau ministre de l’Intérieur, aura-t-il le courage et l’honnêteté intellectuelle de bien étudier, et à fond, enfin, ce sujet de l’islam ? Et peut-être aussi notre Histoire française judéo-chrétienne et gréco-romaine ?  (en tant que de descendance celte, et de culture aussi française, j’apprécierais).

– Monsieur Castaner aura-t-il le courage et l’intelligence de faire déposer des plaintes par lui-même et ses délégués, les préfets, contre les menaces de mort écrites ordonnées par le Coran envers les citoyens français non-musulmans ? Et de pousser à faire appliquer par notre “justice” notre Code pénal au Coran et à l’islam ?

– Monsieur Castaner aura-t-il le courage de donner l’ordre à nos policiers et gendarmes d’abord de se défendre contre des ennemis qui sont en guerre contre nous, et chez nous sur notre territoire nourricier, (dixit et constaté par notre président et notre Premier ministre précédents, ainsi que par quasiment toute la population française “de souche” et “de migrants” intégrés, et de “culture française”), en leur donnant l’ordre de tirer à vue et même de tuer tout agresseur, ennemi constaté, quelle que soit l’arme qu’il semble présenter, du caillou, de la canette, du couteau, jusqu’aux cocktail Molotov, revolver, kalachnikov, explosif…, (ordres élémentaires et aisés à appliquer pour se défendre surtout dans les quartiers et “zones de non-droit”…, enclaves d’ennemis, où nos services de santé, de sécurité incendie et d’aide aux personnes ne peuvent pénétrer que protégés et en nombre…) ? Une petite vidéo récente où nos policiers n’ont pas le droit hiérarchique de réagir : https://www.breizh-info.com/2018/10/19/104371/champigny-sur-marne-les-policiers-insultes-et-humilies-video. (Je ne ressortirai pas les vidéos où des policiers se font incendier et brûler vifs par des “chances pour la France”…) Ambiance loin des gardes-champêtres de mon enfance et de ma jeunesse…

– Monsieur Castaner aura-t-il le courage d’étudier et de gérer le listing complet de ces zones dites maintenant de “non-droit” d’où nombre de nos concitoyens français ont été chassés et éjectés au fil de ces dernières années, les plus vulnérables : pauvres, chômeurs, en ruptures diverses… ont été remplacés par des dits “migrants” ou “demandeurs d’asile” ou “réfugiés”… sans que nos gouvernants et notre administration, vu l’ahurissante quantité et qualités diverses de ces “immigrants”, se posent les questions de la justesse de leur venue et de leur acceptation sur notre territoire nourricier. Quant aux critères d’acceptation de pénétration et d’acceptation de tous ces “migrants” sur nos terres nourricières que nos anciens et nos ancêtres ont défendues au prix, pour beaucoup, de leur sang et de leur vie, je me suis permis de présenter mes interrogations dans un article publié sur Riposte Laïque (plusieurs élus et des médias officiels payés par mes impôts, mis en copie, ne se sont pas senti concernés du tout).

https://ripostelaique.com/pourquoi-migrants-et-pas-envahisseurs-musulmans.html .

D’autant plus que nombre de nos concitoyens français sont prêts à accueillir des migrants chez eux, à leurs frais, comme en témoigne la pétition :

https://www.change.org/p/citoyen-nes-manifeste-pour-l-accueil-des-migrants?recruiter=901916541 (plus de 52 000 signataires à ce jour… : les préfets ont du travail pour répartir des migrants dans tous les domiciles de ces signataires avant d’imposer ceux-ci dans les villes et villages qui n’en veulent décidément pas, à juste raison, comme récemment à Arzano dans le Finistère :

https://www.breizh-info.com/2018/10/18/104246/migrants-a-arzano-les-elus-et-letat-contre-le-peuple-reportage-video.

À défaut d’explications claires et imminentes sur ces points, et d’orientations réalistes et constructives pour l’avenir, il est permis de penser jusqu’à présent que monsieur Castaner serait complice passif, sinon actif, de l’islamisation de la France, de la destruction de la civilisation française par une idéologie arriérée inadaptée aux progrès techniques et scientifiques (progrès en bien et/ou en nuisible pour leur pays et l’humanité… selon les dirigeants…), et des meurtres et exactions diverses déjà constatés et de ceux du futur proche… à moins dorénavant d’une prise de conscience et d’études solides… et de réactions et décisions adaptées aux réalités de la vie de chaque citoyen…

Bon appétit trois fois par jour et à longueur d’année (et d’années) à monsieur Christophe Castaner ! Et bonne sécurité de vie à lui et à sa famille, ses descendants, amis…

Georges COLLETER

(75 ans, retraité de l’agriculture et de l’industrie lourde, créateur et animateur d’associations…, breton “de souche”… et “pas content” du tout de ce que “la France” lègue à nos plus jeunes et descendants …)




Lafarge en Syrie et nos juges français

AUX REDACTIONS DE OUEST-FRANCE ET DU TELEGRAMME

Le citoyen français moyen, provincial, et quasi-standard, que je suis, s’interroge (et vous interroge…) sur la « mise en examen » de la Société Lafarge, à propos du comportement d’une de ses usines en Syrie, par un tribunal français.

Et ceci à partir de l’information de l’article de Libération du 28 06 2018 « Les magistrats ont retenu contre le cimentier les infractions de violation d’un embargo, financement d’une entreprise terroriste, mise en danger de la vie d’autrui, et complicité de crimes contre l’humanité », soit quatre chefs d’accusation. Article découvert inopinément ce 10 08 2018 : (http://www.liberation.fr/france/2018/06/28/lafarge-en-syrie-le-cimentier-mis-en-examen-pour-complicite-de-crimes-contre-l-humanite_1662518 ).

Comme le rédacteur l’indique : « La décision est historique tant il est rare qu’une des plus grandes entreprises françaises soit poursuivie par la justice pour ses activités à l’étranger », (poursuivie par la justice française, ben voyons !)

Cependant un certain nombre de grandes entreprises françaises ont aussi des usines (construites ou rachetées), dans de nombreux pays et dans lesquels celles-ci respectent les lois du pays où elles sont établies…, ce qui ne met cependant pas celles-ci à l’abri de critiques de nos médias officiels…, (j’ai travaillé dans une de ces entreprises, et vu ces critiques…).

De même de nombreuses grandes entreprises étrangères ont des usines (construites ou rachetées…) sur notre territoire national qui sont censées respecter nos lois…, (j’ai aussi travaillé dans une de ces entreprises…).

Il est donc permis de s’interroger sur les vraies raisons des poursuites par la justice française contre l’entreprise Lafarge, dont les dirigeants d’une usine locale en pays étranger soumise à des lois variables et évolutives suivant les interlocuteurs officiels locaux, et aussi interprétatives,  et de plus à risques multiples et divers, ont décidé de vivre et de survivre en continuant la production d’un produit utile à tous et pour la vie (les musulmans égorgent facilement… – voir le coran -), et donc d’assurer financièrement les moyens de vie (la nourriture dans les assiettes chaque jour) de tout le personnel. (Que les plus menacés soient partis se mettre à l’abri, ne devrait gêner quiconque ou les soumettre à critiques). Nos plaignants et juges devraient faire personnellement l’expérience d’un couteau musulman sous la gorge …

Argument choc invoqué et retenu : « opérant » en « zones de conflits armés » ainsi que l’ « état de guerre ». (Argument vu d’un bureau hors de Syrie probablement …). Fourniture de ciment aux clients divers concomitants ou successifs, (avec diverses contraintes délicates voire difficiles), alors que sur place il n’est pas question d’éconduire quiconque (sans risques de mort et destruction) en disant « non ! »… : « plusieurs entités différentes, dont l’Etat islamique et Jabhat Al-Nosra, groupe affilié à Al-Qaida » …

Si l’on remarque que de plus La France a soutenu diverses factions sur place par matériels, conseillers, actions directes de guerre, de manière plus ou moins opaque…, et diverses déclarations de nos gouvernants…, notre justice française semble bien mal placée pour juger les décisions et actions des dirigeants d’une simple usine française établie à l’étranger dans ces circonstances, (sélectivité de nos juges après coup…? ).

Quant à la plaisanterie d’acceptation « d’infraction » de « complicité de crime contre l’humanité » par une « ONG » contre Lafarge, nos juges ils vont où ? On pourrait aisément aussi leur appliquer directement et personnellement cette « complicité » de “crime contre l’humanité” envers une autre idéologie qui les inhibe…, et surtout ici envers l’idéologie islamique qu’ils favorisent de plus outrageusement en France…

Et que nos juges français ne fassent pas semblant d’ignorer les 270 millions de morts causés par l’islam durant les derniers 1400 ans : https://www.youtube.com/watch?v=hOMaaNenNTE&feature=youtu.be, et ça continue… Certains citent un nombre de morts bien plus important, et ceci dans le cadre d’une population humaine bien plus faible qu’actuellement… Voir Eurabia qui avance…, OCI, ISESCO, etc.

Nos juges et notre Justice ont semble-t-il encore beaucoup à travailler, à apprendre… avant de bien « juger » à propos de cette idéologie islamique qui régit 57 pays dont nombre au Moyen-Orient…

En P.J. une liste sommaire de références et liens qui permettent d’appréhender un peu la mentalité des pays musulmans qui s’affrontent entre eux, en détruisant (meurtres, exécutions) aussi tous les non-croyants à cette idéologie totalitaire et hégémonique de type théocratique, établie au septième siècle, et en particulier les populations de mentalités et cultures autres antérieures, comme les juifs, les chrétiens, les yazidis, etc., et des musulmans qui nous « colonisent » sous les titres empathiques de « migrants », de « réfugiés », de « demandeurs d’asile », … imprégnés d’islam, et qui sollicitent notre compassion ignorante de la taqyia. Compassion mise en exergue par nos politiques, nos juges et nos médias officiels, irresponsables et incompétents, qui exaltent « l’accueil » de l’étranger au mépris du bon sens comme rappelé même par un prêtre jésuite égyptien : https://www.youtube.com/watch?v=atPttuTnyMo&feature=youtu.be ,

Tous les textes indiqués dans cette P.J. ne devraient pas être ignorés de nos juges français compte-tenu de leur formation à l’Ecole de la Magistrature. (Lacune administrative grave ?). Surtout lorsqu’il doivent « apprécier » ou même « juger » les actes des musulmans sur notre territoire de France. (La liste des meurtres et attentats divers dus aux musulmans depuis ces dernières décennies ne suffit pas ? …). Que les musulmans soient victimes est exact mais seulement et uniquement du Coran, des hadiths, de la Sira, des califes successifs à Mahomet,… . Car aucune contrainte et obligation de cette “religion” issue  d’une mentalité pastorale et commerciale …, (et surtout de “racket” des autres … – voir le Coran, hadiths, sira, etc … -), ne seraient applicables dans nombre de contrées terrestres. Qu’en pensent les inuits qui ont survécu depuis plus de cinq mille ans ? et les autres peuples qui se sont créés et ont trouvé leur propre nourriture de vie ? (pêche, chasse, cultures, etc.), sans nuire aux autres humains…

Et sur la compréhension du comportement et du statut des Juges français par les citoyens lambda, de style provincial dont je suis, une pétition récente circule. J’ignore les motivations exactes de l’émetteur, mais j’y souscris bien volontiers :  https://www.mesopinions.com/petition/justice/suppression-immunite-juges/28468 .

Ce ne semble pas grave, ni important : nos gouvernants, nos élus et surtout nos médias officiels subventionnés s’en fichent de ces pétitions. Mais je suis le comportement du colibri de Pierre Rhabi devant un incendie qui apporte sa goutte d’eau… : « je fais ma part » !…

Bonnes réflexions…,

et bien cordialement,

Georges COLLÉTER

(75 ans, retraité de l’agriculture et de l’industrie lourde, à marche continue…, et acteur associatif bénévole sur plus de 50 ans…).

P.J. : Références et liens de « culture » ou de “connaissances” sur l’islam

N.B. : je mets en copie quelques sites de ré-information qui ont fait la preuve de compétences historiques réelles et surtout d’honnêteté intellectuelle sur les diverses idéologies et leurs oeuvres …




Pourquoi j’apprécie Riposte Laïque

Pour information, voici un article de Riposte laïque sur les sujets indiqués en objet :

https://ripostelaique.com/trump-a-raison-macron-est-un-dangereux-psychopathe.html,

Et copie de cet article en P.J. incluant quelques commentaires notés.

Bien sûr tout ceci n’est pas “politiquement correct”… !

J’ai apprécié cependant pour cet article :

– les connaissances de l’auteur, Laurent Droit, sur ces sujets, dont liens et vidéos…

– le temps de travail et l’esprit d’analyse-synthèse de Laurent Droit pour présenter des références judicieuses exactes et pour la rédaction de cet article, dont je profite pour le remercier ici,

– les réponses aimables de Laurent Droit quasi systématiquement aux commentateurs plus ou moins interrogatifs ou critiques…

Et je me permets ici de digresser un peu sur “l’information” et sur notre Justice de temps de Paix :

– j’apprécie l’intérêt du site Riposte laïque, n’imposant ni “inscription” ni “abonnement”, payants ou non…, et n’hésitant pas à publier nombre d’auteurs de tous niveaux et de toutes préoccupations sur divers sujets sociétaux ou politiques suscitant des débats d’idées…  “Sans nuire à quiconque”. Néanmoins quasiment tous “agacés” par nos médias subventionnés – avec nos sous –, par les “propagandes”, les “interprétations politiques”, les présentations “orientées politiquement”, les “désinformations” et les “fake news” que l’on découvre comme telles après le mal médiatique effectué…, et que nos médias ne rectifient pas ensuite ou si peu…, (chacun connait des exemples, y compris récents…). Merci à RL.

– quant aux positions et “jugements” pris par “notre Justice”, et en particulier les juges de la 17ème chambre du Tribunal de Paris… ! Sur “La Liberté d’expression” et sur l’interprétation des mots et des concepts, voire parfois à l’inverse du sens de ceux-ci, au mépris du sens précis défini, et compris par “le peuple”, dans et par les dictionnaires français…, incluant “complicité” – voir déf. 2. du Larousse 1996 – , du “Grand Remplacement” de la population “de souche” judéo-chrétienne et gréco-romaine, qui a remplacé elle-même la civilisation celte…,  voulu par ?… Remplacement par une population d’idéologie théocratique totalitaire établie jadis par des califes du septième siècle au neuvième siècle… Vaste sujet… ! Nombreux exemples et preuves… !

Et vous, sur ces points, qu’en pensez-vous ?

Et qu’aurais-je mal compris ?

Cordialement.

Georges Colléter




Réflexions sur une idée d’essai de dé-radicalisation

1) – Radicalisation

Selon ce que j’ai pu comprendre, et pour simplifier :

Celle-ci est basée sur l’imprégnation neuronale dès la naissance (parents), puis, enfant, apprentissage des versets du Coran « par cœur » sans comprendre et des enseignements de l’islam en école, dès le plus jeune âge. Et jeune ensuite compréhension plus ou moins limitée… confortée de manière orientée par les « enseignants » des écoles coraniques, les prêches des imams dans les mosquées …, et/ou par internet…

Conditionnement  qui intervient sur l’organisation structurelle et le développement du cerveau dès la naissance.

Voir par exemple le livre de Wafa Sultan « Islam, fabrique de déséquilibrés ? ».

La radicalisation peut se produire ensuite par la mise en exergue d’une partie de cette idéologie en fonction du milieu de vie et des influences diverses, « autorités » de l’islam, imams, Oumma, etc. et de questionnements personnels…, (rabâchages de la haine des juifs, des chrétiens et des « non-croyants » par exemple, ou encore incitations au meurtre, au « djihad », mise en priorité de la charia…, etc.).

2) – Une idée d’essai pour dé-radicalisation ? (vu les insuccès des dé-radicalisations « soft »…),

« Ré-équilibrage neuronal » ? , en particulier lors de jugements d’incarcération :

21) obligation aux internés musulmans, entre autres…, à apprendre « par cœur » et de réciter régulièrement divers textes choisis par les Juges, (tous les jours ?, autre fréquence ?) par exemple :

– Les Dix Commandements,

– La Déclaration des droits de l’Homme de 1789,

– La Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948,

– Des passages choisis du Code pénal, (équivalents à la Charia),

– La Constitution de 1948 : Préambule et Articles 1 à 4 au minimum,

Autres…

22) et/ou obligation d’écrire et de copier plusieurs dizaines de fois puis de réciter des textes indiqués ci-dessus ? Comme ce le fut jadis en France pour plusieurs matières dans les collèges et lycées dans les années 1950-60, pour que les leçons, théorèmes, … soient sus ?  (Note perso : très moyennement doué en mémoire, les centaines de pages « grattées » par contraintes psychologiques expliquées et parfois contraintes physiques mais faibles, dans école et lycée catholique, m’ont permis après deux CAP de mécanique de passer le Bac Mathématiques et Technique en 62, puis…).

La difficulté serait de trouver un moyen de contrainte pour que ce « travail » de reconditionnement ou de ré-équilibrage neuronal soit fait :

– Comme des contraintes physiques exercées dans les écoles coraniques, madrassas, ou certains parents musulmans envers leurs enfants : châtiments corporels violents et autres privations graves… ? , mais ce serait excessif et ce serait aussi tomber dans les risques de critiques de méthodes de « ré-éducation », bien connues, mises en œuvre dans nombre de pays communistes ou dits « socialistes »… .

– Ou faire proposer par les juges une réduction de la peine totale possible de l’ordre de 10%…, conditionnée à la récitation, après écriture de ces textes, bien définis, tous les jours à partir des premiers 10% exécutés de cette peine ? (le temps d’apprendre…), mais ensuite contrôles de ces écrits et récitations journalières ?). Variantes ?

– Autres… ?

(en se méfiant en permanence de la Taqiya …).

On peut rêver…

Même si cette idée est assez mal exprimée, bonnes réflexions à partir de celle-ci, surtout de la part des spécialistes reconnus…,  (si elle leur semble farfelue ou folklorique, arriérée, …, merci à ceux-ci de me dire gentiment pourquoi…).

Georges Colléter




L’affaire Théo : un bobard d’Etat, avec la complicité des médias officiels

Réflexions d’un citoyen français, retraité, “provincial”, qui suit un peu “les informations” de nos médias officiels… et aussi “voit” ce qui l’entoure… :

Sur “l’affaire Théo”, voir les explications de ce jour, 30 janvier 2018, et les deux vidéos sur NDF : https://www.ndf.fr/poing-de-vue/30-01-2018/affaire-theo-la-video-de-linterpellation-vient-invalider-le-recit-du-jeune-homme-et-celui-des-merdias/?

Explications sur Salon Beige : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2018/01/derri%C3%A8re-laffaire-th%C3%A9o-les-banlieues-en-s%C3%A9cession.html,

Explications et liens sur Riposte laïque : https://ripostelaique.com/la-video-de-theo-est-disponible-a-t-il-ete-viole-mon-cul.html,

Etc.

Et évocation rapide sur TV Libertés, le journal TV non subventionné, de ce 30/01/2018 :

https://www.tvlibertes.com/2018/01/30/21502/maison-retraite-agonie,

Questions ouvertes, (selon ce que j’ai compris…) :

– Pour “l’affaire Théo”, les éléments quasi exacts et des témoignages concordants étaient cependant connus dans les jours suivant les faits, car diffusés sur plusieurs sites de ré-information, classifiés en rouge (pas fiables …) médiatiquement par le Décodex du Monde…, et donc ont été occultés par nos médias TV et Presse (que l’on nous oblige à subventionner…). Pourquoi ?

– Les témoignages d’abord des policiers et des témoins dont certains ont enregistré des vidéos par tél portables, ont été ignorés voire quasiment niés et seules ont été prises en compte les déclarations de Théo et de sa famille, ses copains ou autres par la majorité de nos reporters/journalistes professionnels ou “encartés” de nos médias officiels subventionnés. Pourquoi ?

– Monsieur François Hollande, notre Président à l’époque, s’est déplacé au chevet de Théo à l’Hôpital… Pourquoi ?…, (je n’ai pas eu connaissance qu’il se soit rendu souvent au chevet de policiers, pompiers…,  ou même de citoyens français blessés lors de diverses agressions…). Comportement “normal” de nos dirigeants politiques ? Pourquoi ?

– Les reproches et témoignages de Théo, de sa famille, de ses copains envers la police ont été relatés, amplifiés et démultipliés par nos médias officiels subventionnés. Pourquoi ? (complicité ?), dans quel but ? Ce qui a entraîné ce que nos médias officiels et nos gouvernants appellent “incivilités” , “débordements”, rarement « dégradations »…, – dégradations, casses, voitures brûlées, manifestations violentes, etc. – dont les travailleurs du “secteur marchand” qui créent directement de la “richesse”pour tous devront assurer les remises en état, par organismes divers interposés et donc ainsi réquisitionnés… “Débordements” programmés ? Par qui et pourquoi ?),

– L’enquête immédiate suite à l’interpellation de Théo montre que lui-même et sa famille – nombreuse –, semblaient vivre aux crochets de notre société française sans “travailler” au sens concret du terme (aides financières d’instances administratives diverses, soutenues par nombre de nos politiciens irresponsables). Compte-tenu que la nourriture dans les assiettes de chacun, en France, et de plus en plus, est difficile à créer et à “gagner”, pourquoi ?

– Les enquêtes diverses semblent expliquer que Théo et sa famille sont des “migrants” provenant d’Afrique. Depuis ?…  Ils ne semblent ni “intégrés” ni “assimilés” à la population française ni à nos lois françaises, comme nombre d’eux le furent au vingtième siècle, pourquoi ?

– La parole et les témoignages de citoyens français, en France, “a priori” semblent devenir douteux, et sujets à caution par “nos instances”, car soupçonnés de xénophobie, de racisme, d’extrême-droite, etc., surtout vis à vis des individus venus – de quelle manière ? –, sur notre territoire nourricier, dont nombre n’a pas été “invité”. Pourquoi ?

– Ces vidéos de caméras de surveillance du domaine public (payées par nos impôts), et les images certainement connues aussitôt de notre administration et donc de nos gouvernants, ont été bloquées depuis les faits du 02 février 2017, soit plus de onze mois. Pourquoi ? (onze mois, c’est long),

– On nous cause maintenant de “Fake news” dans nos médias officiels subventionnés, et le comble par la voix de notre Président Emmanuel Macron qui envisage même de légiférer à ce sujet. Pourquoi ?

(D’autant plus que les “Fake news” ne peuvent être enfin considérées officiellement comme telles qu’après du temps et du travail de vérification, recoupements, et mises en évidences factuelles connues et imposées à nos censeurs officiels, et surtout preuves diffusées sur les sites de réinformation et les médias dits “alternatifs”. (Ici la News de “Théo” est constatée “”Fake news” après onze mois !).

– Et à partir de cette “Fake news” de l’affaire Théo, que penser des palanquées de “Fake News” antérieures de nos médias officiels subventionnés ? Pourquoi ?

– Et que penser des “Fake news” concernant le Président des Etats-Unis récemment élu, M. Donald Trump, développées “ad nauseam” par et dans nos médias TV et Presse, qui ne tiennent pas compte des réalités locales et profondes de ce pays et des raisons pour lesquelles il a été élu ? Et pourquoi ? (vérifier aussi les interventions contre ses actions et décisions concrètes),

– Et au niveau mondial, que penser de l’invasion d’africains, du Nord et du Centre-Afrique, en France, alors que la France représente 643 mille Km2, et l’Afrique 30.370 mille Km2. D’autant plus que la majorité d’entre eux sont musulmans, c’est à dire se réclament du Coran qu’ils doivent et ont pour ordre et obligation de leur idéologie et “religion” d’imposer à l’humanité entière, (voir le Coran, hadiths, l’Histoire) ? Nos médias nous masquent cela, pourquoi ? (islam, “religion de paix, d’amour et de tolérance” ? voir par exemple : https://youtu.be/hOMaaNenNTE) ). Encore une  “Fake news”, selon nos médias ? Pourquoi ?, (quant aux ressources de vie de l’Afrique, vaste débat …)

– Quant aux “migrants”, vus les titres de “réfugiés” et “demandeurs d’asile”, etc., à plaindre, rabâchés dans nos médias officiels subventionnés et par nos gouvernants et politiciens, il semble qu’aucun dirigeant, aucun politique, aucun reporter/journaliste, aucun acteur du show-bizz, n’en accueille chez lui d’abord dans son logement, son jardin, sa résidence secondaire, etc. avant d’imposer cette présence, quasiment à vie, à tous les citoyens français. Pourquoi ? (d’où cette interrogation de 2016 : https://ripostelaique.com/pourquoi-migrants-et-pas-envahisseurs-musulmans.html).

– Et je n’évoque pas ensuite les sujets de langues, de “l’Education nationale” en France…, des déformations neuronales quasiment irréversibles de nombre de “migrants” expliquées par le petit livre de Wafa Sultan : “L’islam, fabrique de déséquilibrés ?”, de défense de notre territoire nourricier par les armes et sacrifices de vie de Français envers tous envahisseurs quels qu’ils soient…

J’arrête, car je crains de devenir vraiment méchant à propos de la “lâcheté” de nos politiciens actuels, (terme bien pesé compte tenu de l’Histoire de la France et du respect des frontières de notre territoire nourricier), et je vous prie de m’excuser si ces questions vous ont déplu.

Elles reflètent néanmoins nombre d’inquiétudes concernant l’avenir de nos enfants et petits-enfants…

Bonnes réflexions et surtout réponses aux diverses questions et “Pourquoi ?”

Cordialement.

Georges Colléter

(75 ans, retraité de l’agriculture et de l’industrie lourde, et “pas content” du tout).

P.S. : comme trop souvent, je présume que ce mail, même assez mal rédigé, adressé à quelques médias officiels, sera “classé” : “corbeille”, (ou “poubelle”, ben voyons…).




Réponse de Georges Colléter à Hocine Otmania, imam à Elne

A l’attention de Monsieur Hocine Otmania, Imam à Elne.

Monsieur,

Votre « Droit de réponse » vient de m’être transmis par Riposte laïque.

Il concerne un courrier mail que j’ai envoyé à Monsieur Yves Barniol, Maire d’Elne (66).

La copie de ce courrier a été publiée sur le site de Riposte laïque le 18/07/2017.

Bien entendu, ce courrier a été rédigé et envoyé après diverses vérifications sur plusieurs sites d’information, de ré-information et témoignages divers. La vidéo de Monsieur Boris Le Lay, que vous rappelez et que j’ai citée, m’est parue à ce moment la meilleure synthèse de la situation.

En tant qu’imam, vous enseignez et prêchez à partir du Coran et de ses versets.

Nombre de versets « incitent », pour ne pas dire « ordonnent », à la haine, au meurtre, à la ségrégation, au communautarisme (l’Oumma), au « racisme » appliqué non pas à une ou des « races » mais aux non-musulmans, etc., envers tous les « non-croyants ». Et en pratique, des versets incitent les musulmans au jihad ou à la taqiya pour imposer l’islam, dont la charia, à l’humanité entière. Et ici en France, et à Elne, toutes ces « incitations » le sont par votre voix d’imam.

Dans votre « Droit de réponse » vous indiquez : « En effet, je ne suis nullement instigateur des faits auxquels vous faîtes référence. » Or, par vos prêches basés sur le Coran, vous en êtes bien « l’instigateur ».

Vous indiquez de plus : « Je prône le vivre ensemble et non pas la haine comme vous le faîtes. », ce qui prouve votre pratique de la taqiya (rappel pour simplifier : mensonges tant que les musulmans ne sont pas en force pour imposer l’islam).

Je vous rappelle de bien relire la pièce jointe au courrier envoyé au Maire pour l’inciter à intervenir.

Et pour vous éviter de nier l’avoir lue, je vous remets en Pièce Jointe ci-après cette note : Islam : Menaces de mort envers les « non-croyants » – Le Coran et le Code pénal (en particulier, voir liens et livres indiqués).

Il est évident que si une plainte doit être déposée ce serait contre vous, vos enseignements et vos prêches…

En fonction de ces éléments, je maintiens ce que j’ai écrit.

Salutations.

Georges Colléter

Pièce jointe :

Islam : Menaces de mort envers les « non-croyants » – Le Coran et le Code pénal .  (v8 – GC le 26 07 2017).

(Incitations à « la haine », au « meurtre », aux « discriminations », au « racisme », aux « ségrégations » …)

L’islam

Il suffit de lire le Coran, la Sira (vie de Mahomet ou Muhammad), la Sunna, divers hadiths… et de consulter l’Histoire de l’Islam pour saisir le caractère de ce système politique totalitaire, violent jusqu’au meurtre, ségrégationniste, « racketteur » des non-musulmans, et hégémonique, masqué derrière le paravent de « religion » (Allah étant cité à chaque page). En France, nous comprenons ce concept et ce titre de « religion » par nos racines judéo-chrétiennes et gréco-romaines, racines qui ont inspiré notre État démocratique et laïque. Notre État est officiellement tolérant et accueillant et a induit nombre de progrès scientifiques et techniques … toujours en vue de ne nuire à quiconque, et au contraire d’aider tout individu rencontré. A cet effet, revoir l’Histoire des « religions », « idéologies », « colonisations », « esclavages »…

En sus de lire le Coran, il est important de connaître par exemples : L’Histoire de l’islam, parcours vidéo, de Bill Warner, USA : un secret de 1400 ans : https://youtu.be/hOMaaNenNTE  – durée 44 minutes -, et lire aussi  les origines de l’islam : http://legrandsecretdelislam.com/), et http://www.minurne.org/wp-content/uploads/2014/12/la-vraie-nature-de-lislam-1.pdf, et surtout le livre Le Coran révélé par la Théorie des codes, de Jean-Jacques Walter (et il y a maintenant nombre d’autres études scientifiques irréfutables… !).

 

L’islam et les incitations à la haine et aux meurtres

 

Pour en rester sur le simple plan des bases idéologiques, en lisant le Coran, (et en comparant trois traductions en français), ses sourates, ses versets, on constate nombre d’incitations à la haine et au meurtre, à des ségrégations diverses, à des comportements de type « raciste », etc., envers tous les incroyants (sourates et versets enseignés aux enfants par parents musulmans et écoles musulmanes ou « coraniques », et « prêchés » dans les mosquées…, – voir le livre de Wafa Sultan : L’islam, fabrique de déséquilibrés).

Concernant les incitations à la haine et aux meurtres des non-croyants sous diverses appellations, (« infidèles », « transgresseurs », « effaceurs », « négateurs », « polythéistes », …), on peut lire par exemple les sourates et versets : S2, v191-193 ; S4, v74, v89-91, v101 ; S5, v33 ; S8, v5-8, v12-20, v38-39, v55-58, v64-67 ; S9, v3-5, v29, v111, v123,  S47, v4, …, et constater des termes précis comme :

  • dans S2, v191 : « Tuez-les partout où vous les trouvez … », et « …, n’hésitez pas à les tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles. »,
  • ou dans S4, v89 : «  … Mais s’ils optent carrément pour l’apostasie, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez ! … »,
  • ou dans S5, v33 : « La seule récompense de ceux qui font la guerre à Dieu et à Son Prophète, et qui provoquent le désordre sur la Terre, est qu’ils soient mis à mort crucifiés ou amputés d’une main et d’un pied par ordre croisé … »,
  • ou dans S8, v7 : «  …et anéantir les infidèles jusqu’au dernier. »,
  • ou dans S8, v12 : «  … des infidèles. Frappez-les à la nuque ! Frappez-les sur les doigts ! »,
  • ou dans S8, v39 : « Combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sédition et que tout culte soit rendu uniquement à Dieu. … »,
  • ou dans S9, v5 : « …tuez les polythéistes partout où vous les trouverez ! Capturez-les ! Assiégez-les ! Dressez-leur des embuscades ! »,
  • ou dans S9, v123 : « Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des infidèles qui vivent dans votre voisinage ! … »,
  • etc.

En prenant bien conscience que dans S8, v17 : « Ce n’est pas vous qui les avez tués ! C’est Dieu qui les a tués ! » (un « Dieu » tueur d’humains, par le « jihad » en particulier…, et qui de plus se contredit par des versets abrogeants et abrogés… !? ).

Quant aux « prières », celles du vendredi dans les mosquées se terminent par neuf  imprécations :

« O Allah ! Accorde-nous la victoire sur les juifs, qui sont tes ennemis mais aussi les ennemis de notre religion ! (Amen),

O Allah ! Fais périr les mécréants, les polythéistes et les ennemis de l’islam ! (Amen),

O Allah ! Eparpille leur nation ! (Amen),

O Allah ! Disperse leurs troupes ! (Amen),

O Allah ! Détruis leurs édifices ! (Amen),

O Allah ! Fais périr leur récolte ! (Amen),

O Allah ! Rend orphelins leurs enfants ! (Amen),

O Allah ! Rend veuves leurs épouses ! (Amen),

O Allah ! Fais tomber leurs biens et leurs fortunes comme butin entre les mains des musulmans ! (Amen) ! »

Ces citations sont déclamées en langue arabe, dite langue « liturgique » selon nos critères judéo-chrétiens. Il ne semble pas non plus que cette dernière « prière » hebdomadaire dans les mosquées, qui en fait recèle des « imprécations » meurtrières et haineuses (incitations…), soit compatible avec nos lois républicaines et laïques…, ni divers aspects des cinq « prières » journalières des musulmans…

Code pénal 

Sur le Coran et nos lois démocratiques et républicaines : en rapprochant les ordres du Coran de notre Code pénal, Art. 222-17, 18, 18.1, 221 …, compléments Art. a-221-5§6°, Art. R 625-7, Art 411-4, (ou encore la loi de 1881, Art. 23, 24, …, ou celle du 1er juillet 1972, …), on comprend que le Coran et ses enseignements, auprès des enfants, des jeunes et adultes dans toutes les écoles coraniques, ou « musulmanes », et toutes les mosquées en France devraient être interdits par nos lois.

Par exemple, voici des extraits du Code pénal, les Art. 222-17, 18, 18.1, commentés par application au Coran :

  • « Article 222-17 – (Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002) : « La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable est punie de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende lorsqu’elle est, soit réitérée, soit matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet. La peine est portée à trois ans d’emprisonnement et à 45 000 euros d’amende s’il s’agit d’une menace de mort. »
  • « Article 222-18 – (Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002) : « La menace, par quelque moyen que ce soit, de commettre un crime ou un délit contre les personnes, est punie de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende, lorsqu’elle est faite avec l’ordre de remplir unecondition. La peine est portée à cinq ans d’emprisonnement et à 75 000 euros d’amende s’il s’agit d’une menace de mort. »

Note : Cette « menace de commettre un crime ou un délit…, soit matérialisée par un écrit… » est bien écrite dans le Coran. Cette « menace, par quelque moyen que ce soit, de commettre un crime ou un délit contre les personnes…,  est faite avec l’ordre de remplir une condition ». Cette condition est aussi exprimée dans le Coran : la condition est d’être « non-musulman », soit toutes les autres personnes : infidèles, non croyants, athées, transgresseurs, effaceurs, négateurs, hypocrites, impies, « ceux qui font la guerre à Dieu et à son prophète » S5-v33, (guerre : armée, orale, écrite – caricatures, blasphèmes, critiques -, de comportement ou de nourriture …).

  • Article 222-18-1 : « Lorsqu’elles sont commises à raison de l’appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, les menaces prévues au premier alinéa de l’article 222-17 sont punies de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 Euros d’amende, celles prévues au second alinéa de cet article et au premier alinéa de l’article 222-18 sont punies de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 Euros d’amende, et celles prévues au second alinéa de l’article 222-18 sont punies de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 Euros d’amende. Les mêmes peines sont encourues lorsque ces menaces sont proférées à raison de l’orientation sexuelle vraie ou supposée de la victime. »

Note : ces menaces, dans le Coran, sont commises en raison d’une « non-appartenance […] à une  religion déterminée », ici l’Islam.

Compréhension

Il est bien évident qu’en tant que non-musulmans, moi-même et bien d’autres citoyens français conscients du sujet, nous nous sentons en permanence menacés de mort par tous les musulmans croisés dans les lieux publics ou même voisins de tous lieux de vie dans notre pays (surtout par ceux qui affichent leur adhésion à cette idéologie par des signes vestimentaires et/ou des exigences spécifiques en tous lieux…).

Les motivations exprimées par les auteurs de meurtres et attentats constatés, sont de plus les preuves concrètes que ces menaces officielles, contenues dans le Coran (qui sont des causes fondamentales d’actions), sont mises à exécution en France depuis nombre d’années (l’étiquette DAESH brandie seule comme « ennemi » en guerre contre notre pays et notre population est bien commode…).

Tout technicien, tout médecin sait que pour traiter un problème technique ou de vie humaine, il faut, en sus de traiter les symptômes, intervenir sur les causes pour essayer de solutionner au mieux le problème.

Aussi, il devient de plus en plus impératif que nos dirigeants français interviennent vigoureusement pour faire appliquer le Code pénal par les tribunaux à toutes ces incitations contrevenantes, et donc ces causes de meurtres et d’attentats subis, qui sont issus des ordres du Coran :

Applications concrètes, par exemples :

  • Interdiction de la vente et de la diffusion en France du Coran sous sa rédaction actuelle, en diverses langues, ou exigence impérative de suppression des versets et sourates du Coran contraires à nos lois, avant toute publication et diffusion en France (cette disposition a été maintes fois appliquée à diverses publications…).
  • Exiger en particulier que, dans le Coran et dans tous textes émanant de l’islam, le verset S4, v89, concernant la mise à mort des apostats par tout musulman, soit abrogé, conformément à nos lois sur la liberté individuelle.
  • Faire diffuser impérativement une information complète et exacte à toute la population de France sur ces menaces de mort incluses dans le Coran et enseignées aux musulmans, et donc les risques permanents en tous lieux pour chaque français « non-croyant » à l’islam.
  • Mise en examen ou expulsion hors de France des imams de nombreuses mosquées, dont celles rattachées à l’UOIF et aux « Frères musulmans », pour incitation à la haine et au meurtre, (Art. 22-17, 18, 18-1), à la discrimination envers les non-croyants (Art.625-7), intelligences avec une puissance étrangère (Art.411-4), discrimination envers les femmes, (liberté, égalité / hommes), etc.
  • Surveillance des enseignements dans les écoles musulmanes et des prêches dans les mosquées, qui doivent être exclusivement en langue française (Article 2 de notre Constitution).

A défaut de prises en compte au minimum des applications concrètes indiquées ci-dessus, il est permis de penser que les dirigeants de notre pays, et les services de l’État sous leurs ordres à tous niveaux, sont complices masqués, passifs ou peut-être actifs des attentats et drames humains dus à l’islam, et pour quelles motivations: individuelles et/ou politiques ?… Qu’en pensent les victimes d’attentats et leurs familles ?

 

Les « musulmans affichés », « de France » et « en France » qui se disent et s’affichent « modérés », (soit se disent bien « distanciés » par rapport aux anomalies sociétales interrogatives envers le « jihad », « la taqyia », et surtout « la charia…), et/ou « intégrés », (nonobstant leur pratique personnelle de la taqiya … ? qui ne peut être vérifiée …), et donc respectueux de la démocratie et des lois républicaines de la France où ils vivent, devraient tous approuver cette démarche d’application des lois en France …  « Manifestations » pour cela ? …, « Déclarations » et « interventions » des dirigeants de l’islam ? … dont l’« UOIF »,  le « CCIF », « Fils de France », … et aussi le « MRAP », « SOS Racisme », « LICRA », « LDH »,  (bien qu’ici les principes fondateurs des « religions » ni leur application n’ont à voir avec le « racisme » …), etc.

Dans l’attente et l’espoir d’actions concrètes qui seront enfin entreprises pour protéger tous les Français non-musulmans de France par nos dirigeants, gouvernants, élus, administrations, tous épaulés vigoureusement par nos médias.

Cordialement.

Georges Colléter

(74 ans, retraité de l’agriculture et de l’industrie lourde).




Yves Barniol, en tant qu’élu vous auriez dû protéger la famille Lesteven !

A l’attention de Monsieur YVES BARNIOL

Monsieur le Maire,

J’ai pris connaissance incidemment du drame de la famille Lesteven, chassée brutalement de son logement, ceci dans votre Commune de Elne (66)…

Bien sûr j’ai eu connaissance des rôles des divers intervenants, dont vous-même…

(Ceci par plusieurs sites de ré-information…, et en particulier par https://www.youtube.com/watch?v=Eg0yhAn7loA, et les témoignages…).

(Situation qui s’est produite de nombreuses fois dans de nombreux quartiers de grandes villes depuis nombre d’années…).

Compte-tenu de l’islamisation rampante (taqiya, par exigences diverses ségrégationnistes…, pression « sociale » pour création d’enclaves communautaristes islamique ou « musulmanes ». Ici c’est le cas), et violente (jihad, par attentats, égorgements, etc. des non-musulmans) de la France en cours depuis plusieurs années, en tant qu’élu il vous appartenait de réagir correctement pour « défendre » vos concitoyens, et le territoire nourricier français concerné, contre toute invasion allogène non intégrable et de plus en négation de nos principes républicains.

Ce ne semble pas être le cas ici. Ce qui interpelle sur votre « travail » d’élu au service de vos concitoyens…

Néanmoins, vous avez la possibilité d’intervenir envers le ou les instigateurs de ce « pogrom » inversé en faisant appliquer la Loi et en particulier le Code pénal.

Et ceci très précisément envers l’imam, Houcine Otmania, à l’origine de cette situation (et envers ses comparses également).

La mission, le métier et le rôle des imams dans notre pays, sont de « prêcher » le Coran et de « convertir » les « non-croyants » à l’islam. Or cette idéologie théocratique totalitaire et hégémonique, masquée derrière le paravent de « religion », est placée par ses adeptes au-dessus de nos lois et prône, en sus de ségrégations diverses, … le meurtre des « non-croyants » …, ordres écrits dans nombre de versets du Coran, et que Monsieur Houcine Otmania prêche. (par exemple S2, v191-193 ; S4, v74, v89-91, v101 ; S5, v33 ; S8, v5-8, v12-20, v38-39, v55-58, v64-67 ; S9, v3-5, v29, v111, v123,  S47, v4, …). Ceci mis en regard des Articles 222-17, 18, 18.1 de notre Code pénal permet de « mettre en examen » et de condamner ce Monsieur Houcine Otmania, et ensuite de « l’évacuer » …, d’une manière ou d’une autre, de notre terre nourricière pour la défense de laquelle nombre de nos ancêtres et anciens se sont sacrifiés pour nous.

Pour préciser cette demande de réaction et d’intervention de votre part, je vous joins, en P.J. une note explicative un peu plus détaillée.

Bien entendu, il est évident que tout citoyen français, connaissant un peu le sujet, considère Monsieur Houcine Otmania comme complice des meurtres, assassinats, attentats, commis en France (et ailleurs) au nom de l’islam, du Coran, etc.

Jusqu’à présent, il semble que votre complicité des actions… de cette idéologie soit avérée…, à moins que vous ne réagissiez fortement et rapidement avec les éléments que je vous communique ci-avant.

En espérant un sursaut républicain de votre part, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, mes sincères salutations.

Georges Colléter

(74 ans, retraité de l’agriculture et de l’industrie lourde).

 

Pièce jointe à mon courrier :

Islam : Menaces de mort envers tous « non-croyants » – Le Coran et le Code pénal –.  (v7 – le 17 07 2017).

(Incitations à « la haine », au « meurtre », aux « discriminations », au « racisme », aux « ségrégations » …)

L’islam

Il suffit de lire le Coran, la Sira (vie de Mahomet ou Muhammad), la Sunna, divers hadiths…, et de consulter l’Histoire de l’islam pour saisir le caractère de ce système politique totalitaire, violent, meurtrier, ségrégationniste, « racketteur » des non-musulmans, et hégémonique, masqué derrière le paravent de « religion » (Allah étant cité à chaque page), tel que nous comprenons ce concept et ce titre de « religion » en France par nos racines intellectuelles judéo-chrétiennes et gréco-romaines, racines qui ont inspiré notre Etat démocratique et laïc, officiellement tolérant et accueillant et ayant induit nombre de progrès scientifiques et techniques… toujours en vue de ne nuire à quiconque, et au contraire d’aider tous individus rencontrés. Revoir « religions », « idéologies », « colonisations », « esclavages », …

(Consulter de plus par exemple : L’Histoire de l’islam, par cours vidéo, de Bill Warner, USA : un secret de 1400 ans : https://youtu.be/hOMaaNenNTE  – durée 44 minutes -, et lire aussi par exemple, les origines de l’islam : http://legrandsecretdelislam.com/), et/ou http://www.minurne.org/wp-content/uploads/2014/12/la-vraie-nature-de-lislam-1.pdf . Et il y a maintenant nombre d’autres études scientifiques irréfutables… !).

 

Pour en rester sur le simple plan des bases idéologiques, en lisant le Coran, (et en comparant trois traductions en français), ses sourates, ses versets, on constate nombre d’incitations à la haine et au meurtre, à des ségrégations diverses, à des comportements de type « raciste », etc. envers tous les incroyants. (Sourates et versets enseignés aux enfants par parents musulmans et écoles musulmanes ou « coraniques », et « prêchés » dans les mosquées …, – voir le livre de Wafa Sultan : « L’islam, fabrique de déséquilibrés »…).

Soit, sur les incitations à la haine et aux meurtres des non-croyants sous diverses appellations, (« infidèles », « transgresseurs », « effaceurs », « négateurs », « polythéistes », …), on peut lire par exemple les Sourates et versets : S2, v191-193 ; S4, v74, v89-91, v101 ; S5, v33 ; S8, v5-8, v12-20, v38-39, v55-58, v64-67 ; S9, v3-5, v29, v111, v123,  S47, v4, …, et constater des termes précis comme :

  • dans S2, v191 : « Tuez-les partout où vous les trouvez … », et « …, n’hésitez pas à les tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles. »,
  • ou dans S4, v89 : «  … Mais s’ils optent carrément pour l’apostasie, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez ! … »,
  • ou dans S5, v33 : « La seule récompense de ceux qui font la guerre à Dieu et à Son Prophète, et qui provoquent le désordre sur la Terre, est qu’ils soient mis à mort crucifiés ou amputés d’une main et d’un pied par ordre croisé … »,
  • ou dans S8, v7 : «  …et anéantir les infidèles jusqu’au dernier. »,
  • ou dans S8, v12 : «  … des infidèles. Frappez-les à la nuque ! Frappez-les sur les doigts ! »,
  • ou dans S8, v39 : « Combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sédition et que tout culte soit rendu uniquement à Dieu. … »,
  • ou dans S9, v5 : « …tuez les polythéistes partout où vous les trouverez ! Capturez-les ! Assiégez-les ! Dressez-leur des embuscades ! »,
  • ou dans S9, v123 : « Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des infidèles qui vivent dans votre voisinage ! … »,
  • etc…

En prenant bien conscience que dans S8, v17 : « Ce n’est pas vous qui les avez tués ! C’est Dieu qui les a tués ! ». (Un « Dieu » tueur d’humains, par le « jihad » en particulier…, et qui de plus se contredit par des versets abrogeants et abrogés… !?).

Quant aux « prières », celle du vendredi dans les mosquées se termine par neuf  imprécations :

O Allah ! Accorde-nous la victoire sur les juifs, qui sont tes ennemis mais aussi les ennemis de notre religion ! (Amen),

O Allah ! Fais périr les mécréants, les polythéistes et les ennemis de l’islam ! (Amen),

O Allah ! Eparpille leur nation ! (Amen),

O Allah ! Disperse leurs troupes ! (Amen),

O Allah ! Détruis leurs édifices ! (Amen),

O Allah ! Fais périr leur récolte ! (Amen),

O Allah ! Rends orphelins leurs enfants ! (Amen),

O Allah ! Rends veuves leurs épouses ! (Amen),

O Allah ! Fais tomber leurs biens et leurs fortunes comme butin entre les mains des musulmans ! (Amen) !

Ceci en langue arabe, dite langue « liturgique » selon nos critères judéo-chrétiens. Il ne semble pas non plus que cette « prière » hebdomadaire dans les mosquées, qui en fait sont des « imprécations » meurtrières et haineuses (incitations à la haine), soit compatible avec nos lois républicaines et laïques…, ni divers aspects des cinq « prières » journalières des musulmans …

Code pénal  

Sur le Coran et nos lois démocratiques et républicaines : en rapprochant les ordres du Coran de notre Code Pénal, Art. 222-17, 18, 18.1, 221 …, compléments Art. a-221-5§6°, Art. R 625-7, Art 411-4, (ou encore la loi de 1881, Art. 23, 24, …, ou celle du 1er juillet 1972, …), on comprend que le Coran et ses enseignements, auprès des enfants, des jeunes et adultes dans toutes les écoles coraniques, ou « musulmanes », et toutes les mosquées en France devraient être interdits par nos lois.

Par exemple, voici des extraits du Code Pénal, les Art. 222-17, 18, 18.1, commentés par application au Coran :

  • « Article 222-17 – (Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002) : « La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable est punie de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende lorsqu’elle est, soit réitérée, soit matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet. La peine est portée à trois ans d’emprisonnement et à 45 000 euros d’amende s’il s’agit d’une menace de mort. »
  • « Article 222-18 – (Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002) : « La menace, par quelque moyen que ce soit, de commettre un crime ou un délit contre les personnes, est punie de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende, lorsqu’elle est faite avec l’ordre de remplir unecondition. La peine est portée à cinq ans d’emprisonnement et à 75 000 euros d’amende s’il s’agit d’une menace de mort. »

Note : Cette « menace de commettre un crime ou un délit …, soit matérialisée par un écrit … » est bien écrite dans le Coran. Cette « menace, par quelque moyen que ce soit, de commettre un crime ou un délit contre les personnes…,  est faite avec l’ordre de remplir une condition ». Cette condition est aussi exprimée dans le Coran : la condition est d’être « non-musulman », soit toutes les autres personnes : infidèles, non croyants, athées, transgresseurs, effaceurs, négateurs, hypocrites, impies, « ceux qui font la guerre à Dieu et à son prophète » S5-v33, (guerre : armée, orale, écrite – caricatures, blasphèmes, critiques -, de comportement ou de nourriture …).   

  • Article 222-18-1 : « Lorsqu’elles sont commises à raison de l’appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, les menaces prévues au premier alinéa de l’article 222-17 sont punies de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 Euros d’amende, celles prévues au second alinéa de cet article et au premier alinéa de l’article 222-18 sont punies de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 Euros d’amende, et celles prévues au second alinéa de l’article 222-18 sont punies de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 Euros d’amende. Les mêmes peines sont encourues lorsque ces menaces sont proférées à raison de l’orientation sexuelle vraie ou supposée de la victime. »

Note : ces menaces, dans le Coran, sont commises en raison d’une « non-appartenance… à une  religion déterminée… », ici l’islam. (Soit tous « non-croyants » : « infidèles », « transgresseurs », « effaceurs », « négateurs », …, dont athées, agnostiques, juifs, chrétiens, boudhistes, yézidis,  …).

Compréhension

Il est bien évident qu’en tant que non-musulmans, moi-même et bien d’autres citoyens français conscients du sujet, nous nous sentons en permanence menacés de mort par tous les musulmans croisés dans les lieux publics ou même voisins de tous lieux de vie dans notre pays (surtout par ceux qui affichent leur adhésion à cette idéologie par des signes vestimentaires en tous lieux …).

Les motivations exprimées par les auteurs de meurtres et attentats constatés… sont de plus les preuves concrètes que ces menaces officielles contenues dans le Coran, (qui sont des causes fondamentales d’actions), sont mises à exécution en France depuis nombre d’années…, (l’étiquette DAESH brandie seule comme « ennemi » en guerre contre notre pays et notre population est bien commode…).

Tout technicien, tout médecin sait que pour traiter un problème technique ou de vie humaine, il faut, en sus de traiter les symptômes, intervenir sur les causes pour essayer de solutionner au mieux le problème.

Aussi il devient de plus en plus impératif que nos dirigeants français interviennent vigoureusement pour faire appliquer le Code Pénal par les tribunaux à toutes ces incitations, et donc ces causes de meurtres et d’attentats subis, qui sont issus des ordres du Coran :

Applications concrètes, par exemples :

  • Interdiction de la vente et de la diffusion en France du Coran sous sa rédaction actuelle, en diverses langues, ou exigence impérative de suppression des versets et sourates du Coran contraires à nos lois, avant toute publication et diffusion en France. (Cette disposition a été maintes fois appliquée à diverses publications…).
  • Exiger en particulier que, dans le Coran et dans tout texte émanant de l’islam, le verset S4, v89, concernant la mise à mort des apostats par tout musulman, soit abrogé, conformément à nos lois sur la liberté individuelle.
  • Faire diffuser impérativement une information complète et exacte à toute la population de France sur  ces menaces de mort incluses dans le Coran et enseignées aux musulmans et donc les risques permanents en tous lieux pour chaque Français « non-croyant » à l’islam.
  • Mise en examen ou évacuation des imams de la plupart des mosquées, dont celles rattachées à l’UOIF et aux « Frères musulmans », …, pour incitation à la haine et au meurtre, (Art. 22-17, 18, 18-1), à la discrimination envers les non-croyants (Art.625-7), intelligences avec une puissance étrangère (Art.411-4), discrimination envers les femmes, (liberté, égalité / hommes), etc.
  • Surveillance des enseignements dans les écoles musulmanes et des prêches dans les mosquées, qui doivent être exclusivement en langue française (Article de notre Constitution).

A défaut de prises en compte au minimum des applications concrètes indiquées ci-dessus, il est permis de penser que les dirigeants de notre pays, et les services d’Etat sous leurs ordres à tous niveaux, sont complices masqués passifs ou peut-être actifs des attentats et drames humains dus à l’islam…, et pour quelles motivations ? individuelles et/ou politiques ?… Qu’en pensent les victimes d’attentats et leurs familles ?

 

Les « musulmans affichés », « de France » et « en France » qui se disent et s’affichent « modérés », (soit se disent bien « distanciés » par rapport aux anomalies sociétales interrogatives envers le « jihad », « la taqyia », et surtout « la charia …), et/ou « intégrés », (nonobstant leur pratique personnelle de la taqiya… ? qui ne peut être vérifiée…), et donc respectueux de la démocratie et des lois républicaines de la France où ils vivent, devraient  tous approuver cette démarche d’application des lois en France… « Manifestations » pour cela ?…, « Déclarations » et « interventions » des dirigeants de l’islam ?… dont l’« UOIF »,  le « CCIF », « Fils de France », … et le « MRAP », « SOS Racisme », « LICRA », « LDH », …, (bien qu’ici les principes fondateurs des « religions » ni leur application n’ont rien à voir avec le « racisme » …), etc.

Dans l’attente et l’espoir des actions concrètes qui seront enfin entreprises pour protéger tous les Français non-musulmans de France par nos dirigeants : gouvernants, élus, administrations, tous épaulés vigoureusement par nos médias…  (Sans perdre de vue que l’on ne peut travailler pour créer des ressources de vie pour chacun et pour tous – la nourriture dans les assiettes – que dans la paix et par une stabilité de nos lois…  Bon appétit chaque jour … !).

Cordialement.

Georges Colléter  (74 ans, retraité de l’agriculture et de l’industrie lourde) 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  .




MM. les juges, le Coran incite les musulmans à la haine des infidèles

Billet d’humeur sur : « Incitation à la haine »

C’est le motif donné par les juges de la 17e chambre du tribunal de Paris pour condamner pour « incitation à la haine » Mme Christine Tasin qui a clamé, avec juste raison, « Islam assassin ! », suite à nombre de meurtres de civils et militaires français, en France, tués par des adeptes de cette idéologie masquée derrière le paravent-slogan de « religion ».

C’est du moins ce que j’ai compris.

Ceci en relevant dans nos médias que les meurtriers sont qualifiés d’« extrémistes », de « radicalisés », de « déséquilibrés », de « jihadistes », etc., bien que revendiquant leurs actes d’« Allahou Akbar », ou de « Daesh ».

Or, ayant lu le Coran et l’histoire de cette idéologie qui sévit depuis quatorze siècles, (après lecture du Coran, voir synthétiquement par exemple : http://legrandsecretdelislam.com/, puis un cours d’histoire, puis quelques autres études de scientifiques, de chercheurs, etc.), je ne peux qu’approuver l’irritation et la déclaration de Mme Christine Tasin.

Et, ici, je suis donc conduit à mettre en doute la compétence des juges et/ou leurs connaissances historiques et/ou leur sélectivité de sujets, et ce faisant, aussi leur impartialité, devant leur interprétation et l’application de nos lois, sur le fond et sur la forme.

Car en ce qui concerne les « appels au meurtre » des non-croyants à l’islam et les « incitations à la haine » envers ceux-ci, il convient de bien lire le Coran d’abord, « livre issu d’Allah » par Mahomet, base et fondement de l’islam, dit « in-modifiable » et « in-critiquable » par les « croyants ». Et en particulier, par exemple lire ces quelques versets :   S2, v191-193 ; S4, v74, v89-91, v101 ; S5, v33 ; S8, v5-8, v12-20, v38-39, v55-58, v64-67 ; S9, v3-5, v29, v111, v123,  S47, v4, …, en constatant des termes précis comme :

  • dans S2, v191 : « Tuez-les partout où vous les trouvez. », et « n’hésitez pas à les tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles. »,
  • ou dans S4, v89 : « Mais s’ils optent carrément pour l’apostasie, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez ! »,
  • ou dans S5, v33 : « La seule récompense de ceux qui font la guerre à Dieu et à Son Prophète, et qui provoquent le désordre sur la Terre, est qu’ils soient mis à mort crucifiés ou amputés d’une main et d’un pied par ordre croisé. »,
  • ou dans S8, v7 : «  […] et anéantir les infidèles jusqu’au dernier. »,
  • ou dans S8, v12 : «  […] des infidèles. Frappez-les à la nuque ! Frappez-les sur les doigts ! »,
  • ou dans S8, v39 : « Combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sédition et que tout culte soit rendu uniquement à Dieu. »,
  • ou dans S9, v5 : « […] tuez les polythéistes partout où vous les trouverez ! Capturez-les ! Assiégez-les ! Dressez-leur des embuscades ! »,
  • ou dans S9, v123 : « Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des infidèles qui vivent dans votre voisinage ! »,
  • etc.

En prenant bien conscience que dans S8, v17 : « Ce n’est pas vous qui les avez tués ! C’est Dieu qui les a tués ! » (Un « Dieu » tueur d’humains, par le « jihad » en particulier).

Le Coran et tous ses versets, doivent être appliqués par tous les musulmans, sous peine de sanctions diverses.

Et si ordonner aux musulmans de tuer les « non-croyants » ne s’appelle plus ordonner de commettre des « assassinats »,  des « meurtres » ou des « crimes »,  j’aimerais bien que les juges me l’expliquent et l’expliquent à la population française.

Que nombre de musulmans, en France, n’appliquent pas tous les versets et hadiths, en permanence et visiblement, ne signifie pas qu’ils en rejettent absolument une partie et surtout qu’ils ne les appliqueront pas un jour ou l’autre, en fonction de leur situation.

Soit, quand ils sont respectueux des ordres du Coran, l’appliquer : par le « jihad », donc par la violence, ou plutôt par la dissimulation, « taqiya », lorsqu’ils sont en position d’infériorité surtout dans des pays à conquérir (Dar al-harb), ceci pour imposer la « charia » à l’humanité entière (revoir les textes historiques transmis dans l’islam, hadiths, etc.). D’autant plus que chaque musulman peut juger chaque autre musulman sur son comportement du suivi des ordres d’Allah et du suivi de l’exemple du « beau modèle » de son prophète, et intervenir directement – exemple du sort des apostats.

Au plan de l’évolution de l’humanité, et de nos pays actuels, ne pas oublier non plus la Déclaration du Caire sur les Droits de l’Homme dans l’Islam, basée sur la Charia, du 05 août 1990, (signée par 57 pays – Dar al-islam). Lien version française : http://d1.islamhouse.com/data/fr/ih_articles/fr-Islamhouse-DHL16-DeclarationDroitdeLHomme-Cheha.pdf .

Je me demande bien pourquoi, des tribunaux, et en particulier la 17e chambre du tribunal de Paris, qui étudient, jugent et condamnent les paroles et écrits divers,  ne réagissent pas à ceux du Coran, incitant aux « assassinats », qui sont enseignés à nombre d’enfants de France (imprégnation neuronale à vie) dans des écoles dédiées et/ou par des parents imprégnés de cette idéologie, et surtout à la base des prêches dans les mosquées (courriers et dépôts de plaintes officielles pour l’application du Code pénal, Art. 222-17, 18, 18-1, à nombre de versets du Coran, restés sans réponse ni suite).

Au cas où cette compréhension personnelle de la situation serait erronée, il serait intéressant que quiconque m’explique et me démontre mes erreurs d’appréciation, ceci après avoir au minimum bien lu et étudié aussi les quelques textes et documents indiqués ci-dessus.

Bien cordialement.

Georges COLLÉTER

(74 ans, retraité de l’agriculture et de l’industrie lourde)