1

Le Dr Alban Gervaise assassiné par Macron, la gauche, les juges et les médias


Pourquoi le dire autrement ?

C’est la pure vérité !
Ils ont tous son sang sur les mains.
Je tiens aussi à souligner que la magistrature française, qui n’en est plus à une indignité près et à une honte près, est également directement responsable de ce qui se passe et de ces crimes encouragés par son laxisme et son je-m’en-foutisme.
Être magistrat devrait être un honneur et une dignité suprême, mais ces gens-là, aujourd’hui, se vautrent dans la fange de la façon la plus ignoble.

S’ils veulent qu’on les respecte pour ne pas être condamné à des outrages à magistrat, ils devraient commencer par balayer devant leur porte et réfléchir à ce qu’ils sont devenus, des gens dans lesquels on ne peut plus avoir la moindre confiance.
Mais je sais aussi qu’ils commencent à avoir sérieusement peur pour leurs vies à cause des âneries qu’il font depuis des années.

Depuis 60 ans la gauche détruit la France, importe des musulmans par millions et les encourage à tuer des Français, la classe politique n’en peut plus de tenter de trouver de l’électorat de n’importe quel bord et les médias serviles et immondes acceptent toutes les ignominies de la classe politique pour avoir le droit de continuer à publier leurs crasses…
Aujourd’hui, il est clair que l’islam est en France chez lui et fait bien ce qu’il veut.

Chaque jour, des assassins de la secte mahométane tuent, violent et pillent chez nous en appliquant les écrits politiques de la secte (le Coran) et font de notre pays un cloaque putride où la vie devient impossible.
Chaque jour ils égorgent, poignardent ou assassinent de maintes autres manières nos sœurs et nos frères français, parce qu’ils ne savent rien faire d’autre.
Toute leur existence est consacrée à ce bain de sang qui leur est dicté et imposé depuis 1400 ans par leur idole païenne (la Pierre Noire), leur livre maudit et leurs dirigeants sectaires à travers leurs prêches d’incitation à la haine, à la violence et au meurtre des non mahométans.
Il vous suffit de lire le Coran en version française pour vous en faire une idée précise.

La preuve en a été un million de fois faite et tout le monde le sait et personne ne peut en douter.
Mais comme le monde est devenu fou, que les mondialistes veulent détruire notre pays et notre culture et que la gauche ne sait plus à quel saint se vouer, la secte au service des mondialistes a ainsi les coudées franches pour accomplir sa mission de mort.

Ainsi, le bon Docteur GERVAISE, médecin militaire qui a consacré sa vie à sauver la vie des autres, qui attendait ses enfants à la sortie de leur école élémentaire, a été égorgé par un musulman ami de la gauche, de l’État français et de ses médias aux ordres, au cri de mort traditionnel de « Allahu akbar ! » (Allah est grand… !).
Allah est une vague idole représentée par une pierre noire qui est le moteur du culte musulman pratiqué par 1,4 milliards d’adeptes psychotiques et éberlués de la secte mahométane.
C’est un acte de pur terrorisme !!

C’est un acte qui est devenu d’une banalité insoutenable dans notre pays. Aussitôt nié, travesti ou enterré par les médias aux ordres qui font tout pour dissimuler la tragique et abjecte réalité derrière laquelle se cache toute la philosophie de l’islam : exterminer six milliards d’humains.

L’islam n’aime pas la vie, n’aime pas les hommes et encore moins les femmes, n’aime pas les porcs, les chiens, les singes et les ânes.
L’islam n’aime rien ni personne. L’islam n’aime que le sang, que tuer, qu’égorger, comme le montre leur tradition d’égorgement abjecte du mouton, faute de pouvoir égorger tranquillement plus de chrétiens ou de juifs.

Que va-t-il se passer ?
Rien. L’affaire est entendue.
Les musulmans arabes et africains sont chez eux en France et c’est nous qui devons partir.
On est dans la normalité de critiquer les Blancs, les Français, les juifs et les chrétiens et d’en tuer le plus possible.

Le contraire est impensable. Critiquer un musulman est un crime.
Le tuer, n’en parlons pas… Cela vous mettra le pays à feu et à sang.

Je voulais écrire cet article, mais je vois qu’un de nos amis de RL l’a fait avant moi et de façon tout à fait pertinente :
« Alban, égorgé par un musulman, est mort : ils ont tous son sang sur les mains ! » par Daniel Pollett
https://ripostelaique.com/alban-poignarde-par-un-musulman-est-mort-ils-ont-tous-son-sang-sur-les-mains.html

Vous pourrez aussi lire cet article :
« Le honteux silence des médias: Le Docteur Alban Gervaise, égorgé le 11 mai aux cris « d’Allahu akbar », est mort »
https://www.tribunejuive.info/2022/05/27/le-honteux-silence-des-medias-le-docteur-alban-gervaise-egorge-le-11-mai-aux-cris-dallah-akbar-est-mort/

Je me contenterai de préciser que l’islam fabrique et produit des millions de malades mentaux et de psychopathes assassins, comme l’explique en long et en large notre amie Wafa Sultan, grande spécialiste de cette secte, dans son livre :
« L’Islam : Fabrique de déséquilibrés ? »
Que vous trouverez sur Amazon : https://www.amazon.fr/LIslam-Fabrique-d%C3%A9s%C3%A9quilibr%C3%A9s-Wafa-Sultan/dp/B01MQIEEUW

Si vous ne connaissez pas ou connaissez mal l’islam et que vous souhaitez en savoir plus, je vous recommande la lecture d’un livre très documenté et de portée encyclopédique dont je suis l’auteur :
« Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam »
https://www.amazon.fr/ravages-civilisationnels-r%C3%A9gressifs-lislam-libert%C3%A9/dp/2956200801/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=RM5J40GREAVO&keywords=Les+ravages+civilisationnels&qid=1653724488&sprefix=les+ravages+civilisationnels%2Caps%2C134&sr=8-1
Ou en version téléchargeable format Kindle pour 1,73 euro :
https://www.amazon.fr/ravages-civilisationnels-r%C3%A9gressifs-lislam-ebook/dp/B07JDTMSHX/ref=sr_1_2?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=RM5J40GREAVO&keywords=Les+ravages+civilisationnels&qid=1653724638&sprefix=les+ravages+civilisationnels%2Caps%2C134&sr=8-2

Aujourd’hui l’islam est aux abois, car beaucoup de musulmans quittent la secte. Ils vont donc devenir de plus en plus haineux et violents et tuer de plus en plus de gens dans notre pays.

Pour ma part, si je dois donner un avis, c’est que l’islam doit être interdit en France, en Europe et dans le monde en tant que secte pseudo-religieuse meurtrière qui va à l’encontre de toutes les lois de respect de la vie et de toutes les valeurs pacifiques de l’humanité. Aussi longtemps que l’islam existera, la paix ne sera pas possible sur Terre, même si d’autres causes la mettent déjà souvent en péril. Tous les édifices de pratique de ce culte mortifère doivent être détruits et tous ceux qui refusent de quitter la secte doivent être expulsés de notre pays ou emprisonnés à vie.

Sinon, l’islam ayant déclaré la guerre au monde entier, comme tout le monde peut le constater, nous devrons tous (le monde entier), entrer dans cette guerre et la livrer jusqu’à la reddition (capitulation) ou à la disparition de ses combattants jusqu’au dernier.

https://resistancerepublicaine.com/2022/05/27/alban-attaque-au-nom-dallah-par-mohamed-a-marseille-est-decede-immense-tristesse-immense-revolte/

https://actu17.fr/faits-divers/marseille-le-pere-de-famille-attaque-au-couteau-devant-lecole-catholique-de-ses-enfants-est-decede.html

https://www.lefigaro.fr/faits-divers/marseille-le-pere-de-famille-attaque-au-couteau-devant-l-ecole-de-ses-enfants-est-decede-20220527

Ivan BARTOWSKI




Commémoration de 1962 : à quoi joue Macron en attisant la haine algérienne ?

* Crédit photo : CHRISTIAN HARTMANN / AFP

Ce malade mental n’a pas assez à faire à préparer une élection perdue d’avance pour lui et à mener sa guerre personnelle contre Poutine sur ordre de l’OTAN, faut-il encore qu’il joue à rallumer les braises d’une guerre terminée depuis 60 ans !!
Ce malade n’en peut plus de courir dans tous les sens pour se donner une vague personnalité, affirmer une vague présence à la tête de l’État et séduire un très vague reliquat et fantomatique électorat…

La guerre d’Algérie s’est terminée officiellement en 1962, histoire d’y mettre une date précise dans une conjoncture où rien n’était vraiment terminé.
L’Algérie n’a plus voulu de la France, elle l’a foutue dehors et la France est partie. Point.
Une guerre est une guerre et les guerres font des blessés, des mutilés et des morts. Tout le monde le sait.
Il y a donc eu des violences et des morts des deux côtés et c’est normal pendant une guerre.

On vous a toujours menti sur l’Algérie, livres, films, documentaires, etc.
Normal, le mensonge est prégnant et consubstantiel à l’islam.

Ce qu’on ne vous dit pas, c’est qu’après le départ des Français, les Algériens ont continué à se battre entre eux et à s’exterminer les uns les autres pour des raisons diverses, notamment en assassinant tous les « traîtres » qui avaient fait des affaires ou eu le moindre contact avec les Français. Ils ont aussi massacré tous les harkis qui avaient collaboré honnêtement avec la France.
Comme dans tous les pays arabo-musulmans, la haine est très présente et très puissante et la vengeance est perpétuelle, engendrant toujours plus de morts de chaque côté, à tour de rôle.
En fait, depuis 60 ans, l’Algérie n’a jamais connu la moindre période de paix. Et ce n’est certainement pas à cause des Français…

Quand on fait le bilan, on est d’autant plus surpris.

L’Algérie n’existait pas. C’était un ensemble de territoires sans aucune organisation, ni histoire, ni culture, ni moindre trace de civilisation.
Seul régnait là des hordes de bandits et de pirates qui écumaient les pays voisins et la Méditerranée.
La France, lassée des razzias de ces pirates sur les côtes françaises, avait décidé d’y mettre de l’ordre et avait envoyé des troupes sur le territoire en question.
Puis, ce fut la colonisation, comme cela se pratiquait normalement partout à l’époque et la toute nouvelle Algérie, créée par la France, devint un territoire français (3 départements).

Si elles en avaient été capables, les populations locales d’alors auraient aussi pratiqué la colonisation, croyez-moi. Mais elles ne l’ont pas fait… !

La France entreprit de développer l’Algérie et lui donna tout.
Cela lui coûta très cher et au final ne rapporta pas beaucoup, car la balance comptable n’a jamais été très bonne avec cette colonie.
Mais elle avait néanmoins un intérêt stratégique.
On donna à l’Algérie toutes les structures routières et ferroviaires, des ponts, des tunnels, une industrie, une agriculture, des ports, des aéroports, de nouvelles villes, des structures d’enseignement public à tous les niveaux, des hôpitaux, une administration pour gérer tout ça, une police, une gendarmerie pour faire régner l’ordre, la paix et la sécurité et une justice pour tous.

Les Algériens avaient tout gagné à la présence de la France. 
Ils ont pu vivre en paix, étudier et apprendre des métiers, puis les exercer et gagner leur vie et vivre correctement de leurs revenus.
Bien sûr, comme partout, même en France, il y a toujours eu des bons à rien, des fainéants, des voyous et des profiteurs. Mais globalement, ça ne se passait pas trop mal.

Je dirais que la majorité des Algériens (au moins 80 %) étaient plutôt satisfaits et même heureux de la présence française qui leur avait apporté beaucoup et avait instauré la paix et la liberté dans cet ancien champ de ruines.
J’ai connu personnellement beaucoup d’Algériens, en France, qui avaient la nostalgie de cette époque.

Mais comme toujours, il y avait des paniers de crabes, des rebelles, des bandits, des révoltés, des partisans politiques contre la présence et la gestion française et ces gens-là ont tout fait pour agiter les masses et les entraîner à se révolter et à commettre des actes de rébellion et de violence contre les Français et les Algériens qui avaient collaboré avec des Français.
Rien que de très classique.

À force, la France ayant pesé le pour et le contre, décida de laisser l’Algérie à son peuple et à son indépendance tant désirée.

Pour les Algériens ce fut une grave erreur et une décision fatale.
À compter de cette indépendance, l’Algérie n’a plus connu que des troubles, de l’instabilité, une absence de pouvoir capable de gérer le pays, une chute vertigineuse dans la pauvreté, la misère et la violence.

Les communistes prirent le pouvoir et ruinèrent, comme toujours, encore plus le pays. Puis ce fut le tour des religieux musulmans qui prirent les rênes du pouvoir et coulèrent un peu plus ce pays déjà en ruine.

Depuis, l’Algérie n’a plus connu un seul moment de paix sociale, de prospérité ni de la moindre avancée économique, culturelle ou civilisationnelle.

Depuis 60 ans, l’Algérie est un pays en ruine où plus rien n’est entretenu, où plus rien ne fonctionne, où règnent la misère et une crise sociale permanente doublée d’une corruption des élites qui se gavent, comme toujours, sur le dos du peuple.

C’est étrange que, pour un peuple qui avait une telle haine de la France et des Français, ils aient été des millions à venir en France, mendier un emploi dans ce pays haï, pour travailler comme des forçats sur les chantiers de nos autoroutes et dans nos usines…
C’est bien la mentalité arabe…

Et aujourd’hui, ils viennent encore nous emmerder avec leurs exigences de repentance de la France. Ce sont les seuls (aujourd’hui suivis par les Africains) à avoir de telles demandes envers un pays qui les a occupés.
Il ne se passe pas un jour sans qu’ils exigent encore et toujours quelque chose, dans le but de nous culpabiliser et de nous faire croire que tout ce qui arrive aujourd’hui en Algérie est de notre faute !!!
C’est hallucinant !!

D’abord, la violence au moment de la guerre (qu’ils avaient provoquée) était la même des deux côtés, comme dans toute guerre.
Ensuite, les violences qui ont suivi le départ des Français étaient uniquement de leur fait.
Enfin, si en 60 ans ils n’ont pas été capables de redresser un pays entièrement équipé, qui avait été un cadeau fantastique pour eux, et n’ont pas été capable de le gérer et de le faire tourner rond, c’est que ces gens-là sont définitivement des bons à rien.
Il n’y a rien autre à dire.

En ce qui concerne Macron, le psychopathe qui joue encore et toujours à attiser les anciennes braises pour leur faire plaisir et en tirer quelques suffrages aux prochaines élections (seule et unique raison de son implication dans cette pitrerie), il se ridiculise une fois de plus.

Son « « apaiser les mémoires » est une farce !!!
Ceux qui ont connu cette guerre sont presque tous morts et les plus vieux ont oublié ou tourné la page.
À part les vieux de 120 ans (!) et plus qui vivent en Algérie et reçoivent toujours leur retraite de la Sécu…

Il n’y a absolument pas à « apaiser les mémoires » ni à « commémorer l’anniversaire des accords d’Évian »
On ne commémore pas une défaite, un échec !!
On commémore une victoire, une réussite…
Mais l’homme qui a retiré le drapeau français pour le remplacer par la serpillière de l’UE au-dessus de la tombe du soldat inconnu, sous l’Arc de Triomphe, n’en est plus à une saloperie près…

Je vous mets des liens en fin d’article.
Mais la France va-t-elle éternellement patauger dans ce marigot, cette fosse à purin infâme de la gabegie algérienne ou tourner la page un jour et aller de l’avant en enterrant ces vieux problèmes obsolètes… ?
Par contre, les descendant d’Algériens qui vivent en France ont produit des milliers de racailles musulmanes qui veulent notre mort et notre destruction. C’est comme cela qu’ils nous remercient de les avoir accueillis et de leur avoir offert un job qui leur a permis de vivre toute leur vie.

L’Algérie n’est rien. Plus rien pour la France !
L’Algérie n’est plus digne du moindre intérêt.
Le Maroc ou la Tunisie, ses deux voisins, sont des pays agréables où on peut encore aller faire du tourisme et où on est bien accueillis.
Même si la Tunisie a toujours quelques problèmes.

La France a été envahie et en partie détruite par l’Allemagne au cours d’une guerre effroyable qui a fait des millions de morts.
Aujourd’hui, nos pays sont en paix, ont pansé leurs plaies, ont tourné la page, se sont reconstruits et sont allés de l’avant.

De même, nous avons colonisé et occupé des pays du sud-est asiatique (Indochine) et un jour nous en sommes partis et nous sommes aujourd’hui en paix avec ces pays.
Mais les Asiatiques sont très intelligents et pragmatiques…
Beaucoup d’autres colonies, actuelles, sont toujours rattachées à la France et leurs peuples préfèrent toujours rester français.
Il n’y a que les pays arabes et musulmans qui posent toujours des problèmes et qui persistent à faire durer éternellement les conflits et les haines afin d’en tirer des profits quelconques.

Et ce sont les mêmes qui posent toujours des problèmes partout dans le monde…

Alors, au lieu de commémorer la violence, la haine et la stupidité de certains peuples, Macron ferait mieux de dégager et de laisser la place à un vrai chef d’État, comme Éric Zemmour, par exemple…

Ivan BARTOWSKI

« Guerre d’Algérie : Soixante ans après les accords d’Évian, Macron veut continuer à « apaiser » les mémoires »
https://www.20minutes.fr/politique/3255651-20220319-guerre-algerie-soixante-ans-apres-france-commemore-accords-evian

« REPLAY. Regardez le discours d’Emmanuel Macron à l’occasion du 60e anniversaire des accords d’Évian »
https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/algerie/direct-guerre-d-algerie-suivez-les-commemorations-du-60e-anniversaire-des-accords-d-evian_5027181.html

« 60 ans après, la France commémore la fin de la guerre d’Algérie »
https://www.sudouest.fr/societe/60-ans-apres-la-france-commemore-la-fin-de-la-guerre-d-algerie-10212236.php

« Guerre d’Algérie : « Cette date ne marque ni la fin de la guerre, ni le début de la paix », dit Macron »
https://www.rtl.fr/actu/politique/guerre-d-algerie-cette-date-ne-marque-ni-la-fin-de-la-guerre-ni-le-debut-de-la-paix-dit-macron-7900135789

« 60 ans après, la France commémore la fin de la guerre d’Algérie »
https://www.lepoint.fr/afrique/60-ans-apres-la-france-commemore-la-fin-de-la-guerre-d-algerie-19-03-2022-2468816_3826.php

« 60e anniversaire des accords d’Évian : Emmanuel Macron va poursuivre le « parcours de reconnaissance » »
https://www.france24.com/fr/france/20220319-accords-d-%C3%A9vian-60-ans-apr%C3%A8s-la-france-comm%C3%A9more-la-fin-de-la-guerre-d-alg%C3%A9rie




Le grand problème de la France, c’est la gauche

Image d’en-tête : Cette photo, parmi d’autres, du soir de l’élection de François Hollande, en dit long sur la gauche. Les drapeaux présents ne sont que des drapeaux étrangers, dont certains ennemis de la France, donc amis de la gauche.

La gauche est un vrai et grand problème de notre pays, mais, ce qui est plus grave est qu’elle défend, promeut, encense, glorifie et nous impose également d’autres courants de pensée, religions et philosophies nocifs, nuisibles et destructeurs comme l’islam, l’immigrationnisme et certains modes de pensée rétrogrades, tel le wokisme, qui n’ont rien à faire dans un pays culturellement avancé et civilisé comme la France.
Tous ces courants et modes de pensée sont nos ennemis et sont donc utilisés par la gauche pour mieux nous détruire.
Le moteur principal de la gauche c’est la haine et le rejet.
Et tout ce qui peut nous haïr et nous rejeter fait partie des armes de la gauche contre nous.

Certains vont me dire que j’enfonce des portes ouvertes…
Il faut dire que la gauche et ceux qu’elle influence représentent peut-être 80 % de la population française en âge de voter.

Quand je dis, parfois, que je suis un patriote, on me traite de facho et de nazi d’extrême droite… 

Je tiens à préciser un peu le sens de ces mots.
Si tous ces gauchistes aux cerveaux lavés par la propagande et vidés de toute substance pensent que ces mots sont des insultes, grand bien leur fasse.

C’est quoi un nazi ?
 
Historiquement, un nazi est un membre du parti Nazi, contraction de « National Socialiste » créé par Hitler pour porter sa politique intérieure et extérieure.
À noter que « National Socialiste » signifie nationaliste et en même temps socialiste, deux choses que ne comprennent pas les gauchistes français d’aujourd’hui, car ce qui est nationaliste aujourd’hui en France est représenté par le parti nationaliste français, le Rassemblement National, ex-Front National de Jean-Marie Le Pen.
Par contre, ce qui est socialiste, donc gauchiste, est représenté aujourd’hui en France, par le parti socialiste et le parti communiste.
Hitler avait une politique invasive et conquérante fondée sur la guerre dans le but de s’emparer des richesses de ses conquêtes afin de financer son projet d’un monde nouveau dans lequel certaines catégories humaines devaient disparaître. Tout le monde connaît la suite.

Nous avons donc un parti politique nationaliste (l’Allemagne d’abord) doublé d’un parti socialiste de commodité pour contrôler le peuple allemand. Ce parti socialiste a donc été responsable ou au moins complice de tous les crimes d’Hitler. Depuis ce temps-là, le socialisme a montré sa propension à prendre le pouvoir au nom du « social » dans de nombreux pays du monde où il a établi des dictatures le plus souvent très dures et privatives de droits et assez fréquemment sanglantes. La liste est longue et il existe encore des dictatures sanglantes socialistes ou communistes, donc gauchistes.
Aujourd’hui, traiter quelqu’un de nazi démontre surtout son inculture et sa bêtise. Cela n’a plus aucun sens à notre époque. C’est un terme populaire, comme tant d’autres, entré dans le langage vulgaire des masses gauchistes ouvrières.

C’est quoi un facho ?

Un facho c’est un « fasciste », du nom dont on avait appelé les troupes de Benito Mussolini, en Italie, pendant la Seconde Guerre mondiale. Ancien journaliste, puis socialiste convaincu, puis nationaliste au service de la bourgeoisie italienne, il crée le Parti national fasciste (PNF) en 1921 et se présente au pays avec un programme politique nationaliste, autoritaire, antisocialiste et antisyndical.
Le terme « fasciste » vient de l’ancienne appellation d’un courant politique apparu en Italie après la Première Guerre mondiale et trouve ses origines dans les « faisceaux » (unités) de combattants italiens, en 1919.
Aujourd’hui, celui qui traite quelqu’un de fasciste démontre surtout son inculture et sa bêtise. Cela n’a plus aucun sens à notre époque.
Et il faut quand même essayer de vivre avec son temps.
C’est aussi un terme populaire, comme tant d’autres, entré dans le langage vulgaire des masses gauchistes ouvrières.

C’est quoi l’extrême droite ?

Ce que l’on nomme « Extrême droite » est sans doute ce qui est en opposition avec les idées de la gauche socialiste ou communiste.
Gauche, centre et droite sont les rayons (secteurs) où sont répartis les députés des différents partis dans l’hémicycle de notre Assemblée nationale, vus depuis le perchoir du président.
L’extrême droite est souvent accusée d’être intolérante, violente, liberticide, raciste, antisémite, assassine, terroriste, nazie ou fasciste par tous les imbéciles de gauche qui n’ont pas autre chose de plus pertinent à lui opposer, croyant ainsi l’insulter.
Mais comme beaucoup de ces mots n’ont plus aucun sens aujourd’hui, cela tombe à plat.
Le seul fait de ne manier perpétuellement que l’invective et l’insulte, comme la gauche, démontre bien son incapacité à concevoir quoi que ce soit ou à dialoguer.
On se demande souvent de quels crimes peut bien être accusée l’extrême droite, en France, aujourd’hui… ?

C’est quoi la gauche ?

La gauche ce sont les socialistes et les communistes, c’est le résultat de plus d’un siècle de lutte, au début légitime, contre les abus de la bourgeoisie et des riches patrons du début du XIXe siècle, qui s’est poursuivie jusqu’à nos jours dans le même esprit selon lequel tous les patrons étaient des salauds qu’il fallait éliminer.
En même temps, il fallait éliminer le clergé de connivence avec les riches qui influençait moralement les travailleurs (à bas la calotte !), la gauche se prétendant la seule source d’une morale convenable…
La gauche a aussi voulu s’appuyer sur la loi de 1905 (séparation de l’Église et de l’État) et même en accentuer les règles pour nuire à la religion catholique dont la morale lui faisait de l’ombre.
La gauche ralliait et réunissait les petites gens, les pauvres, les revenus modestes et tous ceux qui n’étaient pas de la classe moyenne ou de la classe riche.
La gauche étant aussi elle-même éminemment malhonnête et immorale, il est évident que sa morale de pacotille (pourtant puisée à la source d‘un christianisme haï) revue et corrigée pour en faire une morale laïque, ses fondements sont corrompus.
Une intéressante situation factuelle nous montre aujourd’hui une gauche toujours âprement en guerre contre les catholiques, aujourd’hui paisibles et tranquilles, mais grande amie de l’islam, religion dont nous savons tous qu’elle est conquérante, pilleuse, meurtrière et génocidaire depuis 14 siècles…
La gauche est en extase devant tous les crimes de l’islam et s’assemble donc avec ceux qui lui ressemblent…
Aujourd’hui, la gauche c’est aussi la haine de l’autre, la haine de ce ou de celui qui n’est pas de gauche, la haine de la liberté de l’autre, de ses droits, de son bonheur, de ses opinions, mais aussi de la démocratie et des droits de l’homme, à l’exception des siens.
En réalité, ce qu’aime la gauche et à son image, c’est la paresse, la médiocrité, la veulerie, la lâcheté, le profit facile, l’argent public, le noyautage de toutes nos institutions pour les pourrir de l’intérieur et en faire des acteurs de son propre intérêt à elle et au détriment de l’intérêt des autres.
Administration en générale, armée et forces de l’ordre (pour les manipuler à son avantage), magistrature (pour la protéger), enseignement public pour en faire un lieu d’ignorance, de bêtise et d’avilissement des masses afin de les ramener à son propre niveau, etc.
Mais la gauche c’est aussi l’URSS et de nombreux pays qui ont été socialistes ou communistes et pour certains le sont toujours et qui ont instauré des dictatures sanglantes éloignées de tout idéal de liberté, de bonheur et de prospérité et dans lesquels des dictatures ont mis en place des régimes monstrueux qui ont commis de véritables génocides dont on peut estimer les victimes aux environs de 150 millions de morts et de « disparus. »
La gauche c’est le régime de la pauvreté et des privations de liberté.
Des régimes policiers et militaires d’oppression.
En France, depuis plus d’un siècle, on a vu la gauche s’émanciper, s’installer et se diffuser comme un cancer dans un organe sain, convoiter le pouvoir, parfois y accéder (Mitterrand et Hollande), vider les caisses des économies faites par la droite et quitter le pouvoir en les laissant vides et le pays ruiné.
C’est ça la gauche !!
Le pire ennemi des humains, des nations et de la France.
On a vu la gauche à l’œuvre aux USA, avec Biden, pour accéder au pouvoir par la triche, la malhonnêteté, la manipulation des masses, la violence et la corruption de la justice.
Que dire d’autre ?
Vous voulez détruire une nation et faire le malheur d’un peuple, la gauche s’en chargera sans problème.
La gauche est inculte, stupide, et faite d’incapables.
Regardez ce qu’a fait Hidalgo de Paris…
La gauche a commis de nombreux crimes sur la Terre. Il faut en parler.
En Algérie où tout marchait très bien jusqu’à la décolonisation (de nombreux Algériens honnêtes en ont témoigné) la gauche communiste s’est emparée du pourvoir après le départ de la France. Beau résultat !! Les communistes ont ruiné le pays et ont laissé la place aux musulmans qui ont achevé le travail.
Aujourd’hui l’Algérie est toujours en ruine et n’a pas évolué d’un cheveu tandis que le reste du monde avançait.
Et les Algériens malhonnêtes ne parlent que de la responsabilité de la France dans leurs échecs successifs et nombreux depuis 1962, dans lesquels la France n’a rien à voir et exigent de la France une « repentance… »
Déjà, on ne voit pas très bien ce que cela pourrait leur apporter, mais en plus c’est une aimable farce, eux qui ont lâchement massacré en nombre des Français et des Algériens (harkis) après notre départ…
Une bonne mise au point de notre ami Lucien Samir Oulahbib sur les crimes de la gauche…
« Tant que les crimes de gauche ne seront pas punis… »
https://ripostelaique.com/tant-que-les-crimes-de-gauche-ne-seront-pas-punis.html

C’est quoi un patriote ?

Un patriote est une personne qui aime son pays et qui veut que son pays se porte bien, soit en paix, prospère et heureux.
C’est une très belle chose.
Être patriote ne relève pas d’un parti, d’une idéologie ni d’un courant politique quelconque, mais seulement de l’amour de la Patrie.
Après, un patriote peut aussi avoir des idées politiques personnelles.
Parmi nos grands-parents et arrière-grands-parents, beaucoup sont morts au champ d’honneur pour combattre les ennemis de la patrie (qui nous faisaient la guerre) et sont devenus des héros.
C’est beau, c’est grand, c’est noble et généreux.
Il n’y a que les imbéciles, comme les gauchistes, pour cracher comme ils le font sur la Patrie et les patriotes.
Mais on le sait, ils crachent sur tous ceux qui ne sont pas de leur bord et n’aiment que les ennemis de la Patrie comme les musulmans, pour qui la France n’est qu’une terre à conquérir, et une grande partie des migrants pour lesquels la France n’est qu’une terre à parasiter.

Pour s’en sortir, la France devra faire un grand ménage et ce sera cher.
Interdire les partis socialistes et communistes pour le danger immense qu’ils représentent pour la nation.
Interdire l’islam et expulser des millions de musulmans actifs refusant de respecter nos lois.
Stopper toute immigration non voulue et faire abolir le pacte de Marrakech qui permet une invasion migratoire sans précédent et une submersion coûteuse et criminelle de notre pays.
À cela ajouter un retrait rapide et total de la France de l’UE et la fermeture totale de nos frontières.
Ensuite, on pourra peut-être parler sérieusement.

« Le problème c’est l’islam », déjà évoqué par Wafa Sultan :
https://www.youtube.com/watch?v=Gqd4p9DRqPM
Également :
« L’Islam : Fabrique de déséquilibrés ? »
https://www.amazon.fr/LIslam-Fabrique-d%C3%A9s%C3%A9quilibr%C3%A9s-Wafa-Sultan/dp/B01MQIEEUW
Et pour en savoir encore plus, vous pourrez aussi lire mon livre en version papier (650 pages pour malvoyants) ou téléchargeable (400 pages) :
« Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam »
https://www.amazon.fr/ravages-civilisationnels-r%C3%A9gressifs-lislam-libert%C3%A9/dp/2956200801
et 
https://www.amazon.fr/ravages-civilisationnels-r%C3%A9gressifs-lislam-ebook/dp/B07JDTMSHX

Votons tous pour Zemmour !

Ivan BARTOWSKI




J’accuse Macron de multiples crimes contre la France et contre l’humanité !


(Article long)

Tout d’abord, entre parenthèses, sachez que je n’adhère pas à ces âneries gauchistes « bien- pensantes » d’écriture inclusive. Je suis né en 1950, j’ai grandi à une époque et dans un pays qui avait une culture, des règles et des traditions et ce n’est pas à mon âge que je vais changer. Donc, j’écris les « Français », les « députés », les « citoyens », les « travailleurs », les « électeurs », les « usagers », etc. et non pas le masculin et le féminin accolés à chaque fois…

Je me marre quand je les écoute tous dire « les Françaises et les Français » ou bien « toutes celles et ceux… ! »
À quoi ça sert ? Tout le monde comprend très bien qu’on parle des deux genres en un seul mot…
En utilisant le genre masculin global depuis des siècles, on ne méprise pas le genre féminin, mais on fait du masculin un mode neutre incluant les deux genres afin de simplifier la formulation.
Et ça, apparemment, beaucoup ne l’ont pas compris…
Et puis, franchement, qu’est-ce qu’on a à fiche que ce soit un homme ou une femme. Si c’est un député qui trahit ses électeurs, ce sera la même chose homme ou femme, c’est un être humain…
Un traître est un traître, même si c’est une traîtresse !!!

Autre point, sachez aussi que je n’adhère à aucun courant ni parti politique, à aucune idéologie, ni à aucune religion.
Je suis un homme libre et ces choses-là ont pour but d’aliéner et d’emprisonner les personnes et les peuples dans des systèmes de pensée qui en font des esclaves.

Et je préfère me battre et mourir libre que d’être un esclave.
Si le monde va si mal, c’est parce que trop d’humains ont accepté et acceptent encore de se soumettre par faiblesse et/ou par lâcheté à des systèmes politiques, idéologiques ou religieux, depuis des milliers d’années.
Des systèmes qui les infantilisent et qui prennent un ascendant sur eux afin de les manipuler.

Tout être humain a la possibilité, aujourd’hui, avec les moyens de communication fantastiques dont nous disposons, de savoir de quoi sont capables ces systèmes et de connaître tous les crimes et les centaines de millions de morts qu’ils ont provoqués.

Alors, me direz-vous, de quel bord suis-je ?
Aucun.
Faut-il être absolument d’un bord ou d’une étiquette ?
Tout ce que je peux dire c’est que je suis un Français de cœur, un patriote qui aime son pays, son histoire, sa géographie, tout ce qu’est physiquement la France, son âme judéo-chrétienne (fille aînée de l’Église), sa culture, ses traditions, son peuple gaulois chahuteur et fêtard, sa civilisation qui a rayonné deux mille ans sur le monde par d’innombrables moyens et qui a apporté beaucoup au monde.

J’ai été un militaire d’active (engagé) et j’ai commencé à 18 ans à servir mon pays de cette façon.

 

***

J’accuse Emmanuel Macron d’être un grand délinquant et un criminel contre le peuple français, contre le pays lui-même, contre la démocratie et contre l’humanité à travers beaucoup de ses décisions de chef d’État. Je veux traiter de sa personnalité, de son arrivé au pouvoir, de son comportement, de son mandat présidentiel et aussi de la façon dont cet homme a pris en main et a géré de façon criminelle volontaire au plan national la dramatique crise sanitaire mondiale (pandémie) virale du Coronavirus apparu (supposément) dans la ville de Wuhan, en Chine, en décembre 2019.
Le 9 janvier 2020 cet agent viral pathogène (nommé 2019-nCoV, puis SARS-CoV-2) a été déclaré officiellement par les autorités sanitaires chinoises et l’OMS comme l’agent responsable de la nouvelle maladie infectieuse respiratoire nommée Covid-19, de l’anglais Coronavirus disease de l’année 2019.

J’ai toujours tenté d’être objectif, de dire la vérité (parfois très dure à trouver et à identifier), tout en restant dans un cadre correct et respectueux, ce qui n’a pas non plus toujours été facile…

Pour la première fois depuis au moins mille ans, aux élections présidentielles d’avril 2017, en période d’état d’urgence décrété après les attentats du 13 novembre 2015, la France s’est soudain trouvée projetée dans une situation effrayante de pouvoir autoritaire, despotique et destructeur sous le « règne » d’un homme qui n’avait jamais nié, dès 2016, vouloir la changer et vouloir détruire « ce qu’elle était » (culture et civilisation).
Référence :
« Pour Macron, détruire ce qu’est la France est une mission… » (Septembre 2016).
La vidéo a été modifiée ultérieurement en supprimant la phrase de Macron où il disait : « Je suis là pour détruire ce qu’est la France. »
Cette vidéo, je l’ai visionnée pas mal de fois, estomaqué par l’énormité de ce qu’il déclarait. Je l’ai d’ailleurs partagée un peu partout et je l’ai citée et mise en lien plusieurs fois dans mes articles dans Riposte Laïque.

Je suis donc sûr à 100 % de ma mémoire et de ce que j’avance. Il y a juste la position de la phrase critique dans la vidéo dont je ne suis pas tout à fait sûr, à quelques secondes près.

J’aurais dû, comme je le fais souvent, enregistrer cette vidéo sur mon ordinateur. Mais je ne l’ai pas fait, par négligence, et je le regrette.
https://ripostelaique.com/pour-macron-detruire-ce-quest-la-france-est-une-mission.html
https://ripostelaique.com/la-police-de-la-propagande-ampute-une-interview-de-macron-sur-youtube.html

Cette vidéo a été vue (l’originale non tronquée) par des dizaines de milliers de personnes et si l’une d’entre elles l’a enregistrée, je lui saurai gré de me la faire parvenir par la rédaction de Riposte Laïque ou dans un commentaire à la suite de mon article.

La vidéo débute par une interview très intéressante de RT (Russia Today) d’Étienne Chouard, enseignant en économie et en droit.
Cela traite aussi du pacte des migrations. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Chouard
À 4’ 36’’ de la vidéo, on entre dans une interview directe de Macron datée de septembre 2016. Je ne sais pas qui est l’interviewer. L’interviewer lui demande alors « Est-ce que vous êtes en mission ? »
Et je pense que c’était juste après cette question que l’interviewer demandait à Macron, dans la vidéo d’origine, s’il avait été missionné pour détruire la France.
Et Macron avait répondu « Oui, je suis là pour détruire ce qu’est la France. »
Sous-entendu, détruire la culture française, son histoire, ses lois, sa laïcité, ses traditions, ses coutumes millénaires et, à terme, son peuple.

Macron a été en cela commandité, missionné et soutenu par des puissances étrangères de l’ombre (essentiellement des puissances de l’argent) que l’on nomme souvent « mondialistes » (Klaus Schwab du Forum de Davos, Georges Soros et autres milliardaires)
https://www.francesoir.fr/test-le-great-reset-une-menace-pour-nos-libertes
https://information.tv5monde.com/info/covid-19-qu-est-ce-que-la-grande-reinitialisation-promue-par-le-forum-de-davos-392369

car leurs buts sont de faire changer le monde à leur seul avantage), sans qu’il soit aisé de les identifier, ni de les dénoncer pour leurs crimes contre le monde, contre la liberté, contre les valeurs anciennes (de socle chrétien) de la France, de l’Europe et du reste du monde, contre la démocratie et contre les droits de l’homme reposant sur différentes déclarations passées.
On peut en citer : 1789,1793 et 1795, intégrées dans nos Constitutions de 1852, 1946 et 1958 et enfin celle adoptée à Paris par l’Organisation des Nations Unies, le 10 décembre 1948.
Il y a eu aussi la Convention européenne des Droits de l’Homme, née à Rome le 4 novembre 1950.

https://www.elysee.fr/la-presidence/la-declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen

Il est pourtant regrettable, triste et effrayant que, depuis qu’il existe des déclarations des droits de l’homme et du citoyen, de nombreux chefs d’État et de gouvernements se soient employés avec acharnement à ne pas les respecter et à en violer de nombreux articles et non des moindres…

***

Je ne vais pas revenir encore et toujours, comme je l’ai fait de nombreuses fois dans mes articles passés, sur la personnalité de ce personnage hors norme et sur les détails de sa vie et de son comportement complexe, confus, incompréhensible qui a d’ailleurs été décrit tout au début avec beaucoup de professionnalisme et de lucidité, par le psychiatre italien, le professeur Adriano Segatori :
« Macron est un psychopathe, selon un psychiatre italien »

https://www.youtube.com/watch?v=SyTX3T0UltM

Emmanuel Macron est un homme fragile, infantile, perturbé, complexé et très peu sûr de lui. Perpétuellement dans l’errance, il tente constamment de donner une nouvelle image meilleure de lui-même en changeant tous les jours de cap, d’orientation, de moyen, de projet, de stratégie ou de politique. Tout le monde connaît ses « en même temps » et ses « quoi qu’il en coûte… »
Pour s’élever, comme tous les faibles d’esprit, il a dû insulter la France et le peuple français à maintes reprises.

Il est fort avec les faibles, mais il est très faible avec les forts.

En tant que banquier d’affaires, il pouvait dissimuler ses complexes et ses faiblesses dans le cadre feutré des salons de la banque Rothschild.

Mais à la tête d’un État et scruté par des millions de personnes, en commençant pas ses proches, ses ministres et toute la faune bizarre qui gravite à la tête de l’État, c’est une autre histoire.

Il a d’ailleurs très vite perdu pied et pendant quatre ans n’a fait que tenter de se raccrocher aux branches qui s’offraient à lui.
Il a mille fois noyé le poisson et fait passer ses erreurs pour des actes réfléchis et volontaires.
Macron n’est pas très intelligent.
Il a une très bonne mémoire et une certaine capacité à l’art du discours.
Mais il ne trompe plus personne.
Sa mémoire lui a permis de faire l’ENA et Sciences Po, mais c’est tout.
L’intelligence est une chose qu’il ne possède pas.
Il n’est pas plus intelligent que n’importe qui.

Par contre, il est profondément menteur, manipulateur, malhonnête et voyou.

Et il est profondément haineux envers la France et son peuple.
Et la haine n’est définitivement pas une marque d’intelligence…
Seul un être insignifiant et un voyou peut accepter de servir les intérêts criminels des mondialistes ennemis de l’humanité. Seul un voyou à la tête d’un État peut se permettre d’insulter le pays et le peuple qu’il est censé gouverner, présider et conduire vers une société meilleure, plus juste et plus humaine. Mais d’humain il n’a rien.

Il est habité par la haine de l’autre. Et l’autre c’est toute une nation qui ne l’a pas accepté, qui ne croit pas en lui et qui n’a aucune confiance en lui.

Il s’est enlisé à de nombreuses reprises dans des situations scabreuses et malsaines qui lui ont fait perdre toute dignité et crédibilité, comme l’affaire Benalla, les photos avec des hommes à moitié nus, à St-Martin, etc.

On imagine mal le général de Gaulle dans de telles situations…

On vit peut-être, aujourd’hui, une époque plus ouverte, tolérante et permissive, mais on vit surtout une époque qui ne respecte plus rien et qui a perdu toutes nos anciennes valeurs.

Ses multiples et répétitives apparitions télévisées sont pitoyables, pathétiques et ne font qu’aggraver les choses.
En plus, on ne comprend rien à ce qu’il dit, tant c’est flou et alambiqué…
En se voulant professoral, il se ridiculise.
En se voulant moralisateur, il passe pour un clown.
En se voulant chef d’État, il met en exergue tous ses échecs.
En se voulant chef de guerre, il passe pour un imbécile.

Le général Antoine Martinez a d’ailleurs fait un portrait assez réaliste et pragmatique du personnage et de l’échec complet de son mandat présidentiel :
Janvier 2022 – « La victoire de la France est au bout du chemin »

https://www.youtube.com/watch?v=AFl_ka2sRnE


***

Alors, pourquoi accuser Macron de crimes d’État ?

C’est très simple, même s’il n’a jamais touché une arme de sa vie et se prend pour un grand chef de guerre avec ses « Conseils de Défense » intitulés ainsi pour que ce qui s’y dit soit enregistré comme secrets d’État pour mille ans, et qui ne sont que de simples Conseils de crise sanitaire, il a pris de nombreuses décisions et appliqué ces décisions dont les conséquences ont entraîné maladie ou la mort prévisible, consciente et volontaire de dizaines de milliers de personnes.

Macron est un être froid et lucide, un monstre dépourvu de la moindre conscience ou morale.

Il ferait assassiner n’importe qui (et l’a sûrement fait) pour protéger ses intérêts.
Il est une sorte d’Hitler sans grande envergure qui a pour objectif de tuer les Français et la seule différence est que ses camps de concentration et ses chambres à gaz sont la France elle-même, la crise sanitaire, le confinement et l’ensemble des interdictions et brimades absurdes et inutiles qu’il a décrétées les unes après les autres pour faire de la vie des Français un enfer, sans la moindre distinction entre les enfants, les adultes et les vieillards.

Il a fait assassiner de nombreux vieillard isolés et impuissants à se défendre dans des Ehpad sordides avec le Rivotril en « sédation profonde », c’est-à-dire une mort certaine pour des personnes très âgées et fragiles.

Il a fait interdire les traitements précoces curatifs (hydroxychloroquine et Ivermectine associés à des antibiotiques préventifs contre les complications pulmonaires) contre la maladie Covid-19, sans jamais avoir justifié cette interdiction.
Il ne justifie d’ailleurs jamais ses décisions et ses actes.
Interdiction totalement arbitraire, absurde, dangereuse et dénoncée par les vrais médecins et les scientifiques non soumis à sa dictature.

https://reseauinternational.net/les-donnees-officielles-indiquent-que-les-personnes-triplement-vaccinees-developpent-le-syndrome-dimmunodeficience-acquise-a-un-rythme-alarmant/
https://resistancerepublicaine.com/2022/01/23/qui-va-denoncer-les-80-000-morts-faute-de-soins-precoces/

Le but de cette politique criminelle est de permettre à l’ensemble de l’industrie pharmaceutique mondiale et surtout américaine d’écouler des milliards de doses de faux vaccin et de vrais poisons sous la forme de thérapies géniques à ARN messager dont tout le monde sait, aujourd’hui, combien ces substances non testées et non produites selon les règles classiques internationales sont dangereuses et meurtrières.

https://ripostelaique.com/dr-joyeux-ne-vous-faites-pas-vacciner-dans-84-jours-ils-seront-vires.html

Macron a aussi permis, à leur demande, que les entreprises en question soient intouchables après coup au cas où il y aurait des morts et des plaintes collectives.
Et les morts se comptent aujourd’hui par millions.
Des plaintes pour crimes contre l’humanité ont déjà été déposées à la CPI, même si elles n’ont pas abouti, car Macron s’arrange toujours avec les juges en les menaçant ou en les soudoyant.

https://www.liberation.fr/checknews/2019/12/01/est-il-vrai-qu-une-plainte-a-la-cpi-visant-macron-pour-crime-contre-l-humanite-a-ete-jugee-recevable_1766330/

***

Macron avait annoncé son intention de détruire la France et il a tout mis en œuvre pour le réaliser.
Son projet était donc articulé autour de la destruction de l’économie française, de la destruction de la culture française (notamment son enseignement public dans le but de déculturer le peuple et de le rendre plus malléable), de la ruine de la société humaine française, de son économie, de son commerce et de son industrie et de la mise à mort lente et progressive du peuple français.

Tout cela a été partiellement réalisé et toujours en cours de réalisation.
Macron le « déconstructeur » de la France est le pire ennemi du pays.
Pour la mise à mort du peuple français, Macron a fait appel à diverses forces et armes de destruction massive et de génocide.
Ce sont les outils de l’accomplissement de sa mission.
Sans oublier la haute trahison !! https://jeminformetv.com/2022/01/30/le-president-macron-doit-etre-juge-et-condamne-pour-haute-trahison/?fbclid=IwAR1DvJDj9Dk7ZrPE_4ljsJNh8t8LuQed6LQuN-EycJgNjXIg8La56nJusGI

Il n’a d’ailleurs pas tué que des Français, avec tous les migrants morts en mer, notamment.

Les armées et les armes de Macron sont d’abord la gauche (socialistes et communistes) pour laquelle il s’est fait passer pour un homme de gauche en rejoignant un Président gauchiste (Hollande) au ministère des Finances.
https://ripostelaique.com/le-reve-de-la-gauche-entre-nazisme-et-communisme.html

La gauche représentait un énorme électorat sur lequel il devait absolument pouvoir compter pour être élu à la présidence.
Une gauche qui est à l’œuvre depuis longtemps, plus d’un siècle, pour détruire les fondements de notre pays et le conduire au chaos, dans le but de s’emparer du pouvoir pour longtemps, ce qui a raté…
Macron a déjà fait usage du mensonge et de la manipulation des esprits pour commencer à dresser les Français les uns contre les autres, dans le cadre de sa politique vaccinale délétère et mortifère.

Les non-vaccinés sont des monstres dangereux qui menacent tout le pays et les vaccinés doivent les montrer du doigt, les condamner, les harceler, les persécuter et, éventuellement, les contraindre par la force brutale à recevoir les injections mortelles.

Ensuite, il y a l’islam. Les musulmans ne rêvent à 90 % que de s’emparer du pouvoir central en France et d’imposer leur loi, la charia, à tout le pays. En attendant, ils se sont introduits partout, comme la gauche, et minent l’administration, l’armée, la police, etc.
L’islam est sans nuance et sans état d’âme et il est prêt à tout détruire et à exterminer n’importe qui pour arriver à ses fins, comme il l’a fait partout dans le monde depuis 1400 ans.
Pour Macron, encourager le développement de l’islam est en fait une arme redoutable pour détruire le pays et son peuple et le remettre entre les mains des mondialistes.
En allant en Algérie pour cracher sur la France et son peuple comme il l’a fait partout par la suite, il a donné le ton aux musulmans « faites ce que vous voulez en France, vous serez intouchables. »
Le Pacte de Marrakech a été pensé et mis en place pour cela, uniquement pour servir Macron dans son projet de génocide.
L’immigration libre d’Africains majoritairement musulmans qui s’en est ensuivie a gonflé les troupes musulmanes déjà présentes dans le pays.
Ils étaient protégés par le Pacte sur les migrations de Marrakech qui les rendait également intouchables et même doublement intouchables (immigrés ET musulmans), tandis que Macron continuait à arpenter le territoire en allant insulter, rabaisser, mépriser et humilier les Français de toutes les régions, augmentant ainsi la haine déjà dangereusement attisée des immigrés arabo-africano-musulmans contre les Français.

Les vols, les viols, les incendies, les pillages, les assassinats, les attaques de policiers dans le but de les tuer, les décapitations et le terrorisme se sont envolés.
Chaque année des milliers de Français sont blessés ou tués par ces populations ennemies.

Les mondialistes de Soros, Schwab et Cie finançaient les déplacements de tous ces Africains et leur traversée de la Méditerranée sur des rafiots ou des cargos affrétés par eux.
Attirés par le pactole énorme promis aux immigrés qu’on leur vendait chez eux, tous ces parasites pensaient trouver en France un véritable Eldorado.
Mais aujourd’hui ils commencent à déchanter, car la vie en France est tout à fait différente de celle des discours de leurs passeurs…

En encourageant ces migrations, et en interdisant leur critique et le droit de s’y opposer, Macron s’est aussi rendu coupable de la mort de milliers de migrants traversant la Méditerranée. En cela il s’est avéré comme étant un trafiquant d’êtres humains, un négrier, un déplaceur de populations et donc un criminel contre l’humanité.

S’il est réélu, il poursuivra sa politique mortifère et destructrice et il fera de la France un enfer.
Le peuple français doit réagir et prendre de bonnes décisions, sinon ce sera la porte ouverte à de grandes violences contre les Français de souche, blancs, judéo-chrétiens et attachés à la démocratie.
La France devra alors se soulever contre ces ennemis ciblés et régler elle-même le problème par les armes et une guerre civile inévitable.
Beaucoup sont déjà préparé à cette éventualité, dans tout le pays.
Ensuite, bien malin qui pourra dire ce qui va se passer.
Je ne fais qu’imaginer un possible avenir.

Ivan BARTOWSKI




Islam : 1400 ans de haine, de crimes, de guerres et de génocides…

Image : Combattants djihadistes en Somalie

« Islam : 1400 ans de haine, de crimes, de guerres et de génocides… »

J’entendais récemment dans une série TV (« Plus belle la vie ») une jeune fille musulmane lycéenne à Marseille dire que l’islam c’était la paix et que l’islam était laïc et démocratique…
Toutes choses qui sont des contre-vérités que l’on peut expliquer aisément.

Je comprends que ces jeunes soient tous embrigadés, conditionnés et fanatisés dès la naissance, mais pourquoi ne cherchent-ils pas un peu (au moins pour ceux qui vivent en Occident) à essayer de mieux comprendre les choses, étudier un peu et tenter de développer leur intelligence et leurs connaissances.
La lecture des livres et l’instruction (toutes choses interdites dans l’islam) permettent d’apprendre à réfléchir, à ouvrir les yeux et un jour à comprendre si l’on nous a menti et en tirer les conclusions utiles…
De nombreux musulmans qui ont étudié et appris à l’école du pragmatisme, de la logique et du discernement ont par la suite quitté l’islam et se sont éloignés des centres de vies des musulmans.
C’est donc bien l’ignorance qui est le socle de l’islam.

Bien sûr que dans les pays musulmans les plus durs et tyranniques, les jeunes n’ont que très peu de possibilités de s’instruire, car tout est fait pour les en empêcher.

Mais ces adolescents qui vivent en France et suivent une enseignement scolaire normal, hors des banlieues islamisées, ont la possibilité et la liberté de s’instruire, ce qui est un grand trésor.

En ouvrant des livres, on finit très vite par découvrir tout ce qui peut être découvert sur les religions, notamment.
Il me semble qu’une saine démarche, même si on est né dans l’islam, c’est de se poser un jour des questions sur les religions et de tenter d’en savoir plus.
On peut lire des livres à l’extérieur de chez soi, chez des copains ou dans des bibliothèques, si on a peur de le faire dans sa famille.

D’autant plus que leurs connaissances religieuses leur ont la plupart du temps été transmises oralement par la famille ou par des enseignants musulmans, dans des écoles coraniques.
Dans ces écoles, il est interdit de poser des questions, car poser ou se poser des questions sur la religion est incorrect, irrespectueux et illégal et peut même devenir un crime.
L’islam est tellement fragile et précaire dans ses racines et sans aucun socle historique rationnel qu’il est très facile de le démonter, de le critiquer et d’en démontrer la vanité et les mensonges.

Lorsqu’un musulman affirme que sa religion est la meilleure des religions et sa communauté la meilleure communauté humaine sur la Terre, il ne se rend absolument pas compte de ce qu’il dit et de la masse incroyable d’arguments qui démontrent la fausseté de ses affirmations… !
En réalité, l’islam est la pire des communautés que la Terre ait jamais produite. Elle est la lie de l’humanité. L’islam n’a jamais rien apporté de bon au monde. RIEN ! À part de la haine, de la violence, de la souffrance, de la misère, de l’inculture, de l’ignorance, de la guerre, des génocides et du terrorisme.
Tout cela dans un but unique, le pillage.

Comme l’islam punit de mort la critique de la religion et de quitter la religion, les musulmans préfèrent éviter de chercher midi à quatorze heures pour être tranquilles.
La mort rôde dans l’islam comme un fantôme dans un château hanté.

Si 1,8 milliard de musulmans étaient tout à coup instruits et éduqués à la mode occidentale avec une grande ouverture sur la vie et sur le monde, ils comprendraient vite que tout ce qu’on leur a enseigné au cours de leur vie était faux et mensonger, dans un but purement politique, celui de leurs dirigeants de garder la mainmise et le contrôle d’1,8 milliards d’humains ignares et incultes et sans ressources morales ni intellectuelles.
Ce serait alors la fin de l’islam, par faute de combattants qui passeraient à autre chose, à d’autres religions ou juste à l’athéisme qui est la meilleure des convictions, loin des folies et des mensonges des mythes religieux anciens.

 

Religion de paix, laïque et démocratique ?

Revenons aux croyances fausses et illusoires que l’on a mises dans la tête de cette petite lycéenne de « Plus belle la vie »

– L’islam n’est pas une « religion de paix », car l’islam et avant tout et essentiellement une machine de guerre et de conquêtes qui aurait fait au minimum entre 280 et 300 millions de morts en 14 siècles. Certains historiens parlent même de 600 millions de morts en ajoutant les carnages de la conquête de l’Inde…
Je ne sais pas. Ces chiffres sont très difficiles à confirmer.

D’ailleurs, même dans le monde musulman la paix n’existe pas vraiment car la guerre est pratiquement une obligation qui fait le malheur de ces peuples.
L’islam est imposé et c’est donc une contrainte et en aucune façon une liberté ni un choix. Islam signifie « Soumission » (à Allah).
Le mot « Salam » signifie en même temps « Salut et Paix. » Mais ce mot signifie « salut à toi et paix sur toi » (Salam Aleykoum), auquel ils se répondent parfois par l’inversion Aleykoum Salam.
Salut et paix à toi, en s’adressant à un autre musulman !!
Jamais à un non musulman dont le seul sort est d’être tué.

– L’islam n’est absolument pas « laïc » puisque c’est une religion et que les religions sont divines. L’islam étant une religion, un gouvernement musulman est une « théocratie » (théocratiques = divin), tandis que la laïcité est le contraire d’un concept religieux.
Laïc ou laïque (fém.) signifie « qui n’appartient pas à un ordre religieux. »
La laïcité dans la loi interdit le droit aux religions de s’immiscer dans les affaires des états et de s’exprimer outrancièrement sur la voie publique pour y semer des troubles et des violences.
Cependant, la laïcité ne faisant pas de préférence pour une religion plus qu’une autre, puisque cela ne relève pas de sa prérogative, assure une liberté de pratique et de culte équitable à toutes les religions dans un cadre pacifique et respectueux des lois étatiques.
Et le droit et le devoir de l’État laïc est de surveiller que les religions respectent les lois du pays et ne menacent pas l’ordre et la paix publiques.
En cas de débordements, le rôle de l’État est de considérer les débordements, les délits et les crimes commis par une religion comme des délits et des crimes ordinaires relevant du droit commun ou criminel et du droit pénal et de faire arrêter, juger et punir les coupables.
Et si une religion se montre particulièrement hostile à l’État et à ses lois et vindicative ou violente contre le peuple du pays (troubles, émeutes, violences, terrorisme), elle doit être interdite et ses dirigeants emprisonnés.

Ce n’est pas à l’État laïc de se mettre au niveau d’une religion, mais c’est aux religions de se soumettre aux lois de l’État.

En France, aujourd’hui, une seule religion se comporte mal et refuse de respecter les lois et c’est précisément l’islam. Prières de rues, désordres en tous genres, émeutes, violences perpétuelles, terrorisme, etc.
L’islam a dépassé de très loin les limites de ce qui est permis et sa pratique et son existence même en France auraient dû être interdits depuis longtemps.
Ce sont nos dirigeants politiques, lâches, traîtres, corrompus et collabos par intérêt politique qui ont perverti et violé les lois de la République et en particulier la loi de 1905 sur la laïcité de la France.
Ce sont des criminels contre leur propre pays et il faudra bien un jour les juger et les condamner.

– Quant à prétendre que l’islam est « démocratique », ceux qui véhiculent ce genre d’inepties devraient retourner à l’école pour apprendre le sens des mots et ce que signifie le mot « démocratie. »
La démocratie est fondamentalement « le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple. »
Ce qui signifie que le peuple délègue ses pouvoirs à quelques hommes pour le gouverner en toute priorité pour lui-même, dans son intérêt et pour son bonheur.
Cela passe par l’application des lois démocratiques qui prévoient que le peuple délègue ses pouvoirs à ces hommes par le principe du suffrage universel en élisant ces hommes et ces femmes par des votes de différentes formes pour différentes institutions.
Le seul homme qui est élu seul est le président de la République.
Alors, si vous trouvez tout cela dans l’islam, n’hésitez pas à me le dire !
On vous a raconté des blagues…

L’islam est une théocratie, je le répète. C’est-à-dire un système de gouvernance inspiré d’une divinité par l’intermédiaire d’un homme (Mahomet) qui s’est autoproclamé (déjà pas très démocratique) le messager (prophète) de cette divinité pour imposer sa loi et ses lois à son peuple.
Notez bien que dans l’islam Mahomet a autant d’importance et de pouvoir que la divinité, si ce n’est davantage.
Et la Pierre Noire de la Mecque semble même au-dessus de Mahomet et de sa divinité…
L’islam n’est donc pas, ne peut pas être et ne sera jamais démocratique.
C’est tout le contraire de la démocratie !

L’islam est donc bien clairement identifié comme une théocratie, un système de gouvernance issu d’une religion qui voue un culte à une divinité, un concept dont l’existence même n’a jamais été démontrée et ne le sera sans doute jamais…
Cette divinité, par l’entremise de son prophète, a ordonné aux musulmans de répandre l’islam sur toute la Terre, à toute l’humanité, par tous les moyens, et de tuer tous les humains qui ne veulent pas devenir musulmans.
Ce qu’ils font depuis 1400 ans.

L’islam est en plus une théocratie guerrière dont le seul et unique but et d’islamiser toute l’humanité. Ce qui est d’ailleurs étrange, car c’est le reste de l’humanité qui permet aux musulmans de vivre, d’exister, grâce au pillage, mais aussi aux financements de nombreux organisations et partis politiques opaques.
À part les pays pétroliers…
Sans le reste de l’humanité, les soldats musulmans n’auraient ni à manger, ni de quoi se soigner, ni d’armes pour faire la guerre…
L’islam ne cessera jamais de poursuivre sa conquête planétaire et a déjà 57 pays pour la plupart dans la misère sous sa coupe.
Une des grandes forces de l’islam c’est aussi sa lâcheté…
Dans l’islam il n’y a ni fierté ni honneur, on s’attaque toujours au plus faible ou au plus diminué par surprise et on s’attaque par milliers et par surprise à quelques dizaines d’ennemis.
Exactement comme ils le font chez nous dans nos rues en décapitant soudainement un pauvre passant innocent.  
Alors, ne croyez surtout pas qu’il sera facile à l’humanité de se débarrasser de de cette maladie mortelle.

Pour accomplir son projet, l’islam s’est constitué en armées de conquêtes et a envahi de nombreux pays pour les islamiser, ce qui était un beau prétexte. Hitler, lui avait trouvé le prétexte de massacrer les juifs et de conquérir le monde pour étendre son pouvoir et enrichir l’Allemagne.
Hitler aimait d’ailleurs beaucoup les musulmans qui haïssaient comme lui les juifs et étaient des monstres sanguinaires.
Dans l’islam, la conquête passe bien évidemment par la phase génocides et pillages de toutes les nations conquises et occupées.
Le pillage est la clef et le nerf de la guerre dans l’islam et donc le nœud central de toute cette communauté qui, ne travaillant pas, ne possédant aucune culture, ne produisant rien, n’ayant pas d’intellectuels ni de savants, ni d’artistes, a toujours été dans l’incapacité de s’auto-suffire et a toujours vécu sur le dos et la vie des autres depuis 14 siècles.
On retrouve aujourd’hui en France ce comportement pillard si visible des musulmans qui viennent et vivent en France (dont ils ont la haine des populations) en pratiquant une forme de pillage, jusqu’alors inédite dans l’histoire, qui est le pillage de notre système social pour lequel les Français travaillent dur et dont profitent grassement les musulmans, en particulier en termes d’allocations familiales qui leur permettent de nourrir ces millions d’enfants qu’ils passent leur temps à engendrer.

La France a d’ailleurs décidé de se suicider à travers sa politique immigrationniste, depuis la guerre d’Algérie où ils nous ont foutus dehors pour ensuite venir se faire nourrir par nous, comme des parasites qu’ils sont.
Il y a eu le rapprochement familial qui fut une belle boulette qu’il va falloir abolir.
Et aujourd’hui la nouvelle mode de la porte ouverte à toute la planète avec le Pacte de Marrakech qui permet à au moins 500 000 migrants par an de venir nous envahir, de nous submerger et de ruiner la France en refusant de s’insérer, de s’intégrer, de travailler ou de faire quoi que ce soit. De toute façon ils sont incultes et ne savent rien faire.
Juste demander la becquée et se prélasser à nos frais en agressant, en volant, en égorgeant et commettant des actes terroristes.

Le peuple français n’a jamais voulu tout ça et ne l’a jamais demandé à ses élus.
Tout cela va à l’encontre de la volonté du peuple français, représenté par des canailles, et est donc illégitime.

Aujourd’hui, il est temps de mettre un terme à tout ça. Le peuple français doit se réveiller, prendre les armes et faire la guerre, avec son armée, contre ces populations hostiles et indésirables, en exigeant la sortie de l’Union européenne (Frexit), la fermeture et la surveillance armée de toutes nos frontières (avec consigne de tirer à vue sur tout clandestin pénétrant illégalement), interdire l’islam, renvoyer dans leurs pays d’origine au moins 10 ou 15 millions de musulmans qui n’ont rien à faire en France et les parquer en préventive dans des camps de concentration en attendant d’être jugés et expulsés par l’armée et reconduits en Afrique par des avions encadrés par l’armée, construire 500 000 nouvelles places de prison ou camps de prisonniers, réformer la politique pénitentiaire et les prisons résidences de vacances où les détenus ont plus de droits que les gardiens (faut-il rappeler que la prison est une punition méritée pour des crimes ou des délits et que dans les pays de ces gens-là on meure en prison…), stopper nette toute immigration, abolir le rapprochement familial, abolir le Pacte de Marrakech de Macron, relancer notre économie exsangue, annuler toutes les retraites versées à des centaines de centenaires en Algérie, reconstruire notre pays détruit par la gauche islamo-nazie, interdire les partis gauchistes antifrançais, réformer notre constitution et nos lois trop laxistes sur l’immigration et sur la gouvernance du pays.
Enfin, restaurer un jour la grandeur de la France.

Ivan Bartowski

* Vous pouvez actuellement et jusqu’au mois de juillet lire en ligne ou télécharger gratuitement mon livre de 430 pages « Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam » habituellement distribué par Amazon.
Profitez-en.

Le lien gratuit : http://critidogme.free.fr/ravages.html




Gaza : les pleureuses professionnelles ont ouvert les vannes !

« Gaza, les pleureuses professionnelles ont ouvert les vannes en grand !! »

Un des caractères intrinsèques de l’islam, c’est son cinéma, son théâtre, ses mises en scène, ses éternelles pleurnicheries, ses lamentations, ses victimisations et ses éternelles exigences de repentance et de culpabilisation des autres.
L’islam et donc les musulmans sont parfaits et sans taches.
L’islam est blanc, pur et virginal et c’est la vraie religion de paix, d’amour, de tolérance et de douceur infinie… Vrai !
Leur divinité, une idole de pierre noire qu’ils vénèrent à la Mecque, est la meilleure et la plus puissante.
Elle leur a tout donné et leur fait gagner toutes les batailles.
On s’en rend tout de suite compte lorsqu’on observe les extraordinaires avancées civilisationnelles des populations musulmanes en termes de paix, de bonheur, de culture, de connaissances scientifiques, littéraires, artistiques, sociales, prix Nobel, etc.
Dans les 57 États musulmans du monde règne le plus grand bonheur et les populations sont pleinement heureuses et sereines et rien ne leur manque.
C’est pourquoi, pour le bonheur du reste de l’humanité, les musulmans veulent à tout prix nous faire partager ce rêve idyllique de leur univers onirique…

Bon, on va arrêter là les délires.
La vérité de l’islam c’est que c’est une monstruosité qui rend fou, qui vit depuis 1 400 ans en soumettant des centaines de millions d’humains par la peur, la souffrance et l’horreur d’une société dont les seuls moteurs sont la haine de l’autre, de tout le monde, la violence, la guerre et la destruction.
L’islam a 2 000 ans de retard sur toutes les autres sociétés humaines d’Asie, d’Europe, d’Amérique ou d’ailleurs.
L’islam est vide de sens, vide de toute forme d’intelligence, vide de toute capacité d’innovation, d’invention, de production de quoi que ce soit, à part les loukoums, peut-être.
L’islam rend fou :

Wafa Sultan : L’islam, fabrique de déséquilibrés

Depuis 14 siècles l’islam n’a pu exister que par le pillage des richesses des autres, jamais par le travail ni par quelque occupation productive que ce soit.
L’islam a dévasté le monde et massacré au minimum 280 millions d’êtres humains juste pour s’emparer de leurs richesses, du fruit de leur travail. Et c’est loin d’être fini. Partout dans le monde, l’islam continue sa conquête de l’enrichissement facile en envahissant des nations prospères dans le seul but de les piller et de leur voler leur terre.
Mais l’islam est incapable de maintenir par la suite le niveau de ces États et de ces terres volées, car les musulmans sont persuadés que c’est leur divinité de pacotille qui leur fournit toutes ces richesses et qu’ils n’ont donc pas besoin de travailler pour vivre.
La paresse est aussi un des grands principes de l’islam…

Et lorsqu’ils ont dilapidé et fini de consommer ces richesses, ils attaquent le pays voisin pour lui faire subir le même sort.
En cela les musulmans ne sont rien d’autres que des sauterelles qui dévastent un champ de culture vivrière avant de passer au champ suivant…
C’est ça l’islam, rien d’autre.

 

Islam et Occident

Aujourd’hui, dans nos pays d’Europe, le pillage vise nos systèmes sociaux de solidarité et ces immigrés arabo-africains musulmans, qui arrivent chez nous chaque année par millions, ne le font que dans ce but. Pour cela ils ruinent nos pays et les transforment en champs de haine et de violence comme les pays d’où ils sont venus et qu’ils prétendent avoir fuis et dont ils ont épuisé les ressources et ruiné les pauvres économies.
Partout dans le monde, les musulmans sont en perpétuelle invasion et tentative de conquête, car ils ne savent rien faire d’autre.

Ils représentent la lie purulente de la société humaine et ont depuis longtemps perdu toute humanité. Ils se sont pour beaucoup ravalés au rang de bêtes sauvages, ce qui se traduit par des comportements bestiaux et barbares que nous pouvons tous observer. Assassinats sous toutes les formes et sans la moindre raison de populations paisibles et innocentes, égorgements, poignardages, décapitations, mitraillages, immolations par le feu, défenestrations, massacres de masses avec des véhicules, etc.

L’islam n’a aucune place dans le monde moderne civilisé et avancé et ne peut y apporter que la misère, la haine, la violence et la guerre.

Le monde civilisé ne peut plus tolérer sa présence ni ses actions meurtrières. La seule solution est de l’interdire, de le combattre, de le détruire, d’emprisonner ses membres et de les condamner à mort pour leurs crimes innombrables.

Aujourd’hui, en France, comme partout dans le monde, l’islam s’est acoquiné avec la gauche. La gauche est un courant pseudo-politique totalement déconnecté des réalités du monde. Elle n’a plus rien à voir avec l’ancien socialisme, celui des débuts, celui qui combattait légitimement les injustices du patronat contre les travailleurs.
Ce temps-là est révolu.
La gauche n’a plus aucun combat social.
Elle se résume à des dirigeants corrompus jusqu’à la moelle qui véhiculent des discours selon lesquels la gauche c’est la justice, le camp du Bien, les gentils et surtout la vraie parole, la bien-pensance.
N’importe qui peut dire ça…

On a vu les résultats de la gauche en France lorsqu’elle a été au pouvoir avec Mitterrand et Hollande et aujourd’hui Hidalgo à la mairie de Paris.
C’est la ruine de tout ce que touche la gauche.
C’est la crasse et la boue intellectuelle. C’est la déchéance et l’effondrement des économies et des sociétés.

La gauche, ne l’oublions pas, ça a aussi été le communisme et le socialisme qui ont gouverné de nombreux pays, depuis l’URSS en passant pas le sud-est asiatique, la Chine et l’Amérique du sud.
Pour quels résultats ? Échecs, ruine, misère, violence et guerres.

La gauche est un machin putride et corrompu tout comme l’islam et leur collusion et leur union en sont bien la concrétisation.

Les nazis islamogauchistes en plein délire à Paris.
Tout ça par pur antisémitisme et haine d’Israël…
Une indignation très sélective !!!

Pour quelles raisons cette passion de la gauche pour Gaza et son régime terroriste contre Israël et contre le monde entier… ?

Pour quelles raisons la gauche veut-elle boycotter Israël et ses produits, comme si cela allait contribuer d’une façon mystérieuse à améliorer le sort des populations gazaouies… ?
Si la gauche s’ennuie, elle ferait mieux de s’occuper de toute la misère qu’il y a en France de par sa propre responsabilité…

« Bloc-notes : le vrai bourreau des Palestiniens de Gaza » https://blog.lefigaro.fr/rioufol/2009/01/bloc-notes-le-vrai-bourreau-de.html


Crise en Israël

En ce moment, Israël traverse une crise grave de plus à cause de ce voisin puant et vindicatif qu’est la population de Gaza et des territoires occupés.

Je refuse de nommer Palestine quelque territoire que ce soit.
Un pays doit porter un nom historique et ce que l’on appelle Palestine aujourd’hui n’est en rien le territoire historique de la Palestine.
La Palestine n’existe pas selon cette définition.
Il n’existe donc pas de population qu’on pourrait qualifier de palestinienne.
On ne peut mériter le nom d’une terre, si elle existe, que par une grande ancienneté historique sur cette terre, par de vraies racines, un attachement durable et sincère à cette terre et par le fait qu’on y ait vécu et œuvré collectivement dans le sens et le but de la développer, de la faire prospérer, de l’enrichir et de la rendre belle et forte, comme cela a été le cas pour Israël depuis 1948…
On en est très loin.
De même que tous ces immigrés en France qui ont une carte d’identité française, mais qui ne sont pas et ne seront jamais des Français car ils n’ont que de la haine pour la France et pour les Français.

Cette terre n’est qu’un terrain vague sans histoire, sans passé, sans culture et sans identité et cette population n’est qu’un ramassis d’immigrés disparates qui sont venus de nombreuses régions et pays du Moyen-Orient et qui ont été déplacés là pour y constituer un vivier de terroristes destinés à nuire à Israël et à détruire Israël dans la mesure du possible. D’autres pays riches du Moyen-Orient ont financé et financent encore cette enclave terroriste. Mais plusieurs pays arabes ont déjà renoncé à le faire par lassitude et sous la pression internationale.
L’Iran est peut-être l’ultime fournisseur d’argent et d’armes qui s’intéresse à Gaza et au Hamas qui dirige le territoire.
Il faut dire que Gaza est riche et que la ville sert de lieu de villégiature de luxe à de nombreux Arabes.

Il faut dire également que sur l’enclave de Gaza et les territoires occupés, de plus en plus de ces populations populaires déplacées souffrent énormément de leur condition actuelle et ne sont plus très motivées pour faire la guerre à Israël, sachant que ce seront elles les grandes perdantes et victimes de ce conflit.

Le Hamas continue néanmoins à harceler Israël, comme on a pu le voir ces derniers jours, en lançant sur ses villes et ses villages des volées de roquettes qui détruisent pas mal de bâtiments et font des victimes.

Israël réplique légitimement (il est très rare qu’Israël lance le premier feu et le premier sang) par des frappes de type chirurgical avec les chasseurs et bombardiers d’IAF (Israël Air Force).

Mais ça peut durer longtemps et j’estime, pour ma part, qu’une offensive terrestre et une occupation prolongée du territoire de Gaza par Tsahal devraient être engagées afin d’arrêter et emprisonner le gouvernement et tous les leaders et soldats du Hamas et détruire tous les locaux et caches (notamment souterraines) de ces terroristes.
Quant à l’armement, il sera confisqué au bénéfice de Tsahal.

Israël doit ruiner progressivement ce territoire et inciter les populations à le fuir vers d’autres contrées ou à retourner vers leurs pays d’origine.

Il convient tout de même de dire les choses clairement.

1 – C’est Gaza qui assaille, agresse, attaque et bombarde toujours en premier Israël a grandes envolées de roquettes en faisant des victimes, des adultes, des enfants et des bébés.

2 – Israël ne fait que défendre légitimement son territoire officiel devant les nations avec le plus grand tact et les plus grands ménagements (en avertissant toujours le camp adverse de la prochaine frappe aérienne), faisant ainsi preuve de la plus grande humanité, contrairement à ses ennemis totalement barbares.

3 – C’est la population du terrain vague gazaoui qui agresse Israël à chaque fois et qui a le toupet de se plaindre sans arrêt en prenant à témoin les instances internationales et qui pleurniche et se lamente en exigeant clairement la destruction et la mort d’Israël.

4 – C’est Gaza qui refuse tout dialogue ou accord.

Gaza est totalement responsable de ce qui lui arrive et ne cherche toujours qu’une chose, c’est jeter de l’huile sur le feu.
Je n’ai aucune sympathie ni aucune empathie pour Gaza et ses populations qui ne reçoivent que ce qu’elles ont provoqué.
Des populations qui provoquent la guerre pour avoir ensuite le prétexte de pleurer devant les médias leurs adultes ou leurs bébés morts des conséquences de leurs actes, ces populations ne méritent pas d’exister.
Quand on ne veut pas brûler, on ne met pas le feu à sa maison.
Et quand on ne veut pas de morts, on ne fait pas la guerre à un voisin cent fois plus puissant…

Alors, les grandes manifestations (interdites) à Paris pour prendre la défense des Gazaouis et les grands discours vibrants d’émotion me font doucement rigoler.
Les islamogauchistes parisiens feraient mieux de ne pas oublier que leur attitude ne révèle qu’une chose, leur haine d’Israël et leur haine des Juifs.
La haine des Juifs est clairement une attitude imbécile de demeurés et de d’alcooliques.

Tous ces gauchistes découvriront un jour que leurs grands amis musulmans seront demain ceux qui viendront les égorger chez eux et violer leurs femmes et leurs filles avant de les tuer à leur tour.

Ivan Bartowski 

Vous pouvez vous procurer mon livre « Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam » sur Amazon (la version brochée de 600 pages et gros caractères ou la version téléchargeable de 450 pages) : https://www.amazon.fr/s?k=Les+ravages+civilisationnels+r%C3%A9gressifs+de+l%27islam&__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&ref=nb_sb_noss
et si vous le souhaitez, lire gratuitement les 70 premières pages ici : http://jenmore.free.fr/ravagesdebut.html




La haine est le noyau central dur de l’islam, son squelette et son âme…


« La haine est le noyau central dur de l’islam, son squelette et son âme… »

Je connais bien l’islam.
Certains ont peut-être même lu mon livre « Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam. »

Sans cette haine imposée, diffusée et rabâchée à l’infini dans les madrassas, tous les établissements scolaires, les universités, les mosquées du monde arabe et par les médias et les dirigeants, sans cette haine donc l’islam n’existerait plus. Cette haine découle directement de la jalousie maladive et de l’impuissance à avancer des peuples musulmans. Il est difficile de comprendre cette mentalité d’un autre âge, qui ne remonte qu’au début du 7ème siècle, mais qui semble avoir surgi de la préhistoire tant elle est incongrue et mauvaise pour tous ces peuples.
Pour avancer, il faut se tourner vers le futur, il faut réfléchir et étudier les sciences des hommes et il faut travailler et produire ce dont on a besoin.
Mais depuis son avènement, l’islam n’a su que gémir sur son sort, piller les autres nations et massacrer 280 millions d’êtres humains dans le seul but de s’emparer de leurs richesses.
Et même dans ses guerres, les combattants de l’islam n’ont jamais connu le moindre panache ni la moindre gloire.  Quand on se met à 20 contre un seul homme, où est le mérite, où est la gloire ?
C’est ainsi que les armées musulmanes ont agi, lâchement et sans le moindre respect humain, en massacrant haineusement pour le seul plaisir de massacrer des peuples innocents.
Et lorsque les armées musulmanes se sont parfois attaquées à des ennemis égaux en nombre, ils ont le plus souvent perdu la bataille. Ils ont d’ailleurs parfois vaincu des nations et des territoires immenses, mais ont toujours fini par en être rejetés, expulsés et parfois massacrés à leur tour.
L’islam d’aujourd’hui repose sur ce socle d’un passé peu glorieux de parasite du monde.
Il est toujours parasite, haineux, fielleux et conquérant, quelles qu’en soient les façons.

J’ai découvert très récemment un article de Amin Zaoui, écrivain, romancier et penseur algérien, qui évoque cette haine dont tous les peuples musulmans sont imprégnés, en la comparant un peu à un fléau climatique…
La haine de tout et de tout le monde.
La seule chose qu’il n’évoque pas, c’est la haine pour certains animaux, notamment les porcs, les chiens, les ânes et les singes…

***

« Magnitude de la haine sur l’échelle arabo-musulmane »

Image : Un maître enseignant ses élèves dans une madrassa

Dans la société arabo-musulmane, existe bel et bien une culture de la haine transmissible de génération en génération, d’un pays musulman à un autre. Abondamment, cette haine se manifeste dans le discours politique, culturel, littéraire, idéologique, religieux, artistique et médiatique. Une haine structurée et graduée. Une haine qui prend son élan selon le thème traité. Et il y a des sujets récurrents et préférés dans la société arabo-musulmane pour le bon élevage et la bonne conservation de cette culture haineuse et venimeuse. Dans ce texte, j’essaie d’établir une première liste des sujets où la haine musulmane est hautement célébrée, dans le conscient comme dans l’inconscient, dans la culture savante comme dans la non-savante.

1. La femme, par excellence, est le sujet, l’être, qui est frappé par la haine dans la plus haute magnitude sur l’échelle arabo-musulmane. Haine de toutes les couleurs. De tous les coins. Dans toute notre histoire. Dans tous les langages et les langues. Elle est maudite dans le discours religieux. Elle est abominée dans le discours politique hypocrite. Elle est détestée dans la culture familiale machiste. Elle est le serpent dans la société. Elle est la source de tous les maux qui tombent depuis la nuit des temps. Elle est Satan. Elle est la cause de la souffrance de l’homme depuis son éjection du Paradis dans le texte religieux. Et en somme, c’est à cause de la femme que les musulmans sont sous-développés ! À cause d’elle, ils ont faim et ont soif ! À cause d’elle, ils sont battus dans les guerres ! À cause d’elle, ils sont analphabètes !

2. Le juif : il est le centre d’une haine que les sociétés arabo-musulmanes traînent en elles depuis des siècles. Aucun rapport avec l’État d’Israël colonial. Il est l’avare. Il est infidèle. Il est le malin. Il est l’hypocrite. Il est le colonisateur ou la main de la colonisation. Il est Satan. Il est l’impropre. Il se marie avec sa sœur. Celui qui accapare toutes les richesses arabo-musulmanes. En somme, le juif comme la femme est à l’origine de toutes les décadences arabo-musulmanes, les anciennes et les modernes ! Sans les juifs sur terre, la société arabo-musulmane aurait été un paradis sur terre !

3. L’Occident dont l’image est généraliste. Cet Occident est le colonisateur. Le voleur des richesses. Le chrétien. Il est l’athée ! Le laïc. Il est l’immoraliste. Il est le bras droit du juif. Il est le meneur des droits de la liberté des femmes. Il est la terre de l’homosexualité infecte. Il est la source de toutes les pollutions terrestres. Il est le signe de la fin du monde. En somme, cet Occident est la source de tous les maux et les guerres que subit l’islam !

4. La société arabo-musulmane déteste la laïcité. Le laïc est l’ennemi numéro un de la religion musulmane. Il est le fruit de l’Occident mécréant. Il est l’allié du communiste, son frère de lait. Ils sont sortis du même œuf ! En somme, le laïc est la source de tous les égarés dans la société arabo-musulmane. Donc il faut nettoyer cette société de tous ces vauriens. Le laïc appartient à une race à éliminer.

5. L’athée est un microbe mortel. Un poison. Une fabrication de l’Occident. Une confection juive. D’ailleurs, Einstein est un juif ! L’athée est une créature à éliminer.

6. Le communiste est le fruit des juifs. Le communisme est créé par les juifs pour faire face à l’islam. Le communiste se marie avec sa mère et sa sœur ! D’ailleurs, Marx est un juif !!!

7. La société arabo-musulmane déteste les droits de l’homme. Il n’y a de droit que les droits d’Allah prescrits dans Son Livre. Ces droits de l’homme sont le fruit de l’Occident athée, l’idée des juifs en partenariat avec les communistes et les femmes nues !! En somme, il faut préserver la société arabo-musulmane de tous les aboyeurs pour les droits de l’homme !!

8. La société arabo-musulmane vomit tout respect à la notion du temps. Même si l’horloge, colportent les conteurs, est une fabrication de l’ère de Haroun Er-Rachid, en ce temps des chrétiens, des juifs, des femmes et de téléphone cellulaire, elle est utilisée pour d’autres raisons. Pour d’autres objectifs, pour fixer les heures d’appel à la prière ! La société arabo-musulmane n’a aucune estimation, aucune considération pour le temps, parce que le temps est lié au travail, parce que le travail est lié au capital, parce que le capital est l’image du juif et de l’Occident athée.

Si la société arabo-musulmane hait la femme, mère, épouse, sœur aimante, si la société arabo-musulmane abhorre le juif porteur, lui aussi, d’une religion monothéiste, si la société arabo-musulmane honnit le chrétien porteur d’une autre religion monothéiste, s’il est contre les droits de l’homme, refuse de vivre son temps avec tout ce qu’il y ait de bien et de mal…, cette société arabo-musulmane est égarée dans les contrées les plus dévoyées !!

Avec cette haine de haute magnitude sur l’échelle arabo-musulmane qui, dans le monde, résistera à ce séisme et préservera l’amitié de l’arabo-musulman ?

Par Amin Zaoui, le 29 janvier 2016 : https://www.tunisiefocus.com/politique/magnitude-de-haine-lechelle-arabo-musulmane-141771/
Amin Zaoui, né le 25 novembre 1956 à Bab el Assa en Algérie, est un écrivain, romancier et penseur algérien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Amin_Zaoui

***

Tout cela est tellement vrai et tellement triste pour ces hommes, ces femmes et ces enfants dont la religion a fait de leur vie un enfer sur Terre…
Cette communauté est enfermée dans sa spirale infernale de haine et de violence et il lui est impossible d’en sortir, car elle est convaincue, de façon complètement paranoïaque, que le monde entier lui en veut.
Ce qui a fini, effectivement, à la longue, par devenir vrai…

Si le monde musulman ne fait pas d’effort pour changer, c’est parce qu’il est sclérosé, incapable du moindre changement qu’il a voulu lui-même rendre interdit et criminel envers sa divinité de pacotille.
La peur est partout et celui qui veut faire changer les choses dans l’islam risque la mort.

Ce qui fait que, peu à peu, des millions de musulmans abandonnent l’islam et quittent les quartiers, les villes ou les pays où ils vivent pour ne pas être reconnus, dénoncés (car la délation est très musulmane), arrêtés et tués. Petits ou grands, c’est pareil. L’intolérance sera la même.

L’islam en est toujours au niveau d’avancée où nos nations en étaient il y a deux mille ans.
Pourquoi l’islam refuse-t-il de changer, de se réformer ?
Pour la plus vieille raison du monde : l’argent.
Les religions sont des machines à faire de l’argent.
Regardez l’histoire du catholicisme et ses crimes…
A Rome, le Vatican est une machine de pouvoir et d’argent.
Toutes ces offrandes et quêtes, tous ces dons sont en grande partie centralisés au Vatican. Là, ces sommes sont placées et elles représentent des centaines de milliards de dollars.
C’est le trésor de l’église catholique.
Aujourd’hui, elle s’est un peu calmée, mais sa fortune est toujours là et elle ne sert pas à grand-chose.
Le Pape est d’ailleurs de plus en plus éloigné des préoccupations des catholiques.

Pour l’islam, c’est la même chose. La religion draine beaucoup d’argent grâce à l’aumône obligatoire, la zakat. Et il y a aussi le pèlerinage à La Mecque qui rapporte beaucoup d’argent.
Cet argent fait vivre beaucoup de monde, les prêtres, mais aussi des enseignants, des intellectuels musulmans, l’université Al Azhar, etc.

Dans les pays musulmans, bien sûr, la laïcité n’existe pas et la religion est essentiellement politique et règne sur les états et sur les peuples.
La prison et la peine de mort étant la réponse universelle et sans subtilité à toutes sortes de délits, la terreur règne partout.

Il faut bien comprendre que dans l’islam il n’existe aucune spiritualité ni rien qui ressemblerait à de la philosophie. Le mot « philosophie », d’origine grecque, signifie « amour de la sagesse et de la connaissance ».
Et la sagesse et la connaissance dans l’islam se résument à ce qui est écrit dans le Coran et dans les Hadiths.
Toute autre forme de recherche ou de réflexion sur la sagesse ou la connaissance est interdite.
La sagesse est donc la raison d’une part et la connaissance d’autre part qui sont des concepts interdits, car ils permettent à celui qui les aborde de comprendre et de relativiser les choses.

Une nouvelle intéressante, réjouissante et porteuse d’espoir vient de tomber :
Le président égyptien Abdel Fattah Al Sissi demande au ministère de l’éducation de supprimer les versets du Coran et les hadiths des programmes scolaires.
https://www.dreuz.info/2021/02/25/al-sisi-demande-au-ministere-de-leducation-de-supprimer-les-versets-du-coran-et-les-hadiths-des-programmes-scolaires/?

 

J’approuve et je salue cette initiative. Elle est nécessaire dans les pays musulmans pour réduire les pouvoirs destructeurs de la religion.
Le président A Sissi semble très critiqué chez nous par tous les islamo-gauchistes imbéciles, mais ça n’étonne personne.
Notre président à nous est aussi très critiqué pour sa gouvernance criminelle anti-France.

La seule issue pour tous les pays musulmans, aujourd’hui, c’est de supprimer les pouvoirs de la religion et d’adopter la laïcité d’état.
L’islam est éminemment criminel contre toute l’humanité et il doit être attaqué sans cesse, combattu, harcelé et persécuté jusqu’à sa disparition totale ou à son hypothétique réforme visant à supprimer totalement du Coran et de tous ses écrits toutes les incitations à la haine et au meurtre de tous les humains qui ne lui sont pas affiliés.

Ivan Bartowski

« Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam » (Début, 70 premières pages) : http://jenmore.free.fr/ravagesdebut.html




Darmanin ignore probablement le sens même du mot séparatisme…


« Darmanin ignore probablement le sens même du mot séparatisme… »

Alors, partons sur de bonnes bases avec quelques définitions données sur le web :

– Volonté d’une séparation politique entre une région ou une population et l’État auquel elle appartient ;
– Attitude, tendance à sortir d’un ensemble national et à former une entité politique distincte de l’État d’origine ;
– Le mot séparatisme désigne la tendance d’une communauté, établie à l’intérieur d’un État, à vouloir se séparer de celui-ci ou à vouloir fonctionner avec ses propres règles ;
– Volonté attribuée à un groupe humain, géographiquement localisé et possédant une homogénéité ethnique, linguistique ou religieuse réelle ou supposée et une tradition historique commune, de se détacher de l’État dont il fait partie pour constituer une entité politique autonome.

On est clairement, là, dans un registre de scission de territoire.

Pour Gérald Darmanin, les choses ne semblent pas du tout aussi claires.
Cet homme totalement inculte, notamment sur la question de l’islam, semble dépassé dans tous les dossiers qui lui sont confiés.

Darmanin, tout comme son maître Macron, tourne éternellement autour du pot, mais ne dit jamais ce qui est, préférant à cela une rhétorique acrobatique absurde visant d’abord à ne pas stigmatiser, à ne pas faire de vagues, à ne pas embraser les banlieues, à ne pas prononcer les mots qui fâchent, à ne pas prendre de décisions, à différer toujours et partout la recherche de résolution des problèmes, etc.

Lorsqu’on voit notre gouvernement, mais aussi tous nos députés et sénateurs, magistrats et haute fonction publique paniquer, faire des discours totalement vides et hermétiques et être incapables de prendre la moindre décision en tout ce qui concerne l’islam, on sent bien que c’est un sujet qui leur échappe totalement et auquel il ne comprennent rien.
Mais cela montre aussi combien ils sont pénétrés de la gravité de la chose et des dangers qu’elle fait peser sur notre pays.
En fait, ILS ONT PEUR ! Ils sont terrorisés.
Confusément, ils savent que l’ISLAM et donc les MUSULMANS (et non pas l’islamisme et les islamistes – commençons par appeler les choses par leur vrai nom !) sont une chose et des gens dangereux qui sont en conquête, en guerre contre nous et tuent, violent et pillent pour nous affaiblir et pratiquent le terrorisme pour nous combattre et nous vaincre.

Ce qu’ils n’ont pas compris, c’est que ces populations qui nous haïssent et veulent nous détruire font ça depuis 1400 ans et ont déjà mis à genoux ou à mort des dizaines de pays et 280 millions d’humains.

Selon Darmanin :

« La laïcité doit être le « remède » pour soigner un pays « malade » du séparatisme islamiste, a défendu Gérald Darmanin, ce lundi, lors de l’ouverture des débats sur le projet de loi « confortant le respect des principes républicains » à l’Assemblée nationale.
Notre pays est malade d’un séparatisme dont le premier d’entre eux, l’islamisme, gangrène notre unité nationale », a déclaré le ministre de l’Intérieur dans l’hémicycle. « Il faut savoir nommer la maladie, il faut trouver les médicaments », a-t-il ajouté.
L’OPA islamiste :
Pour Gérald Darmanin qui pilote côté gouvernement le projet de loi « séparatisme », la laïcité qui garantit « la pluralité religieuse, la neutralité de l’État et de ses agents, la liberté de culte », est le « remède contre une partie de ce qui nous ronge ». « Ce texte, cette majorité ne combat pas les religions (…) mais l’OPA islamiste », a fait valoir Gérald Darmanin alors qu’une partie de l’opposition de gauche, notamment Jean-Luc Mélenchon, accuse le gouvernement de vouloir « stigmatiser » les musulmans.
 

« Projet de loi sur les « séparatismes » : À un pays « malade », Gérald Darmanin propose la laïcité comme « remède »
https://www.20minutes.fr/politique/2966983-20210201-projet-loi-separatismes-pays-malade-gerald-darmanin-propose-laicite-comme-remede « 

Mais nous savons déjà tous que ce projet de loi sur les « séparatismes » n’aboutira à rien, sera un pétard mouillé et une piteuse caricature de tentative de régler un vrai problème dramatique de menace de mort de la France avec des arguments de Bisounours.
Oh non, croyez-moi, il n’y aura pas de vagues, pas de stigmatisations ni quoi que ce soit qui pourrait faire bouger les choses dans ce pays tombé dans un profond coma.

Déjà, la gauche et Mélenchon poussent des hurlements. Et à l’Assemblée nationale, les députés sont furieux et on censure à tire-larigot tous les amendements qui ne sont pas dans la droite ligne du projet de loi…
Le déni de démocratie par Macron :
« Séparatisme : La majorité fait-elle preuve de « déni de démocratie » en jugeant près de 300 amendements irrecevables ? »
https://www.20minutes.fr/politique/2955563-20210119-separatisme-majorite-fait-preuve-deni-democratie-jugeant-pres-300-amendements-irrecevables

Mais reprenons la sémantique de Darmanin.

La laïcité doit être le « remède » : Le bon docteur Darmanin va soigner la France avec une bonne dose de laïcité en injections intramusculaires… Le problème, c’est que la loi de 1905 existe et, si appliquée, elle suffit à éviter tous ces problèmes. Mais que les gouvernements l’ont trahie et ne l’appliquent plus, pour ne pas faire de vagues ni stigmatiser…

Les séparatismes : Lesquels ? Pourquoi ce pluriel ? Il n’y a qu’un seul et unique groupe humain en France qui veut se séparer du pays en établissant un État musulman indépendant dans le territoire national et ce sont les musulmans ! Aucun autre groupe humain ne vise à faire ce genre de chose.
De toute façon, la France est Une et Indivisible…
Le but des musulmans est historiquement clair et simple : créer un État dans l’État avec ses frontières fermées, son gouvernement, sa loi (charia), sa justice, sa police et son armée qui lui permettre de faire la guerre à la France et de conquérir ensuite de nouveaux territoires jusqu’à la totalité du pays. Et, ensuite, le reste de l’Europe… 
À noter que, jusque-là, tous les gouvernements antérieurs et celui de Macron ont tout fait pour qu’on en arrive là (pas de vagues).

Islamisme et islamistes : Une fois pour toutes, qu’on arrête de nous prendre pour des cons !! L’ennemi mortel de l’humanité tout entière, c’est l’islam et les musulmans. Et ça ne sert à rien d’inventer des mots bidons pour cacher la merde au chat. Depuis 14 siècles, Monsieur Darmanin-qui-ne-veut-pas-faire-de-vagues, c’est l’islam et donc les musulmans qui ont tué 280 millions d’humains. Pas les chrétiens, ni les juifs, ni les bouddhistes, etc. Et aujourd’hui, c’est votre incompétence et votre laxisme par rapport à l’islam qui tuent des gens tous les jours.

Il faut savoir nommer la maladie, il faut trouver les médicaments :
Il se prend pour un toubib, maintenant, ce clown incapable de nommer les choses !
Il ferait mieux d’arrêter les boissons fortes.
La seule solution contre l’islam, c’est de lui faire la guerre, de l’interdire, de l’éradiquer totalement de notre pays.

l’OPA islamiste : Ça y est, le voilà trader en bourse, maintenant, le Darmanin Bisounours !
Quelle OPA ? Complètement délirant, ce mec !
L’islam a toujours envahi, ruiné et conquis des pays depuis 14 siècles : alors il n’y a rien de nouveau de ce côté-là.
Savez-vous qu’ils sont déjà venus en France pour nous envahir, ces barbares sanguinaires sans foi ni loi, Monsieur Darmanin l’inculte ?
Sous le califat des omeyyades et conduits par Abd-al-Rahman, gouverneur général d’Al-Andalus. Ils se sont même pointés jusqu’à Poitiers où Charles Martel et son armée renforcée par Eudes et ses Aquitains les ont mis en déroute et les ont chassés de France à coups de pieds au c…

Stigmatiser : Là encore, qu’on arrête de nous prendre pour des imbéciles ! Les musulmans ne veulent pas être « stigmatisés », car ça leur fait de la peine, du chagrin et ça les rend tristes et leurs petits yeux sont remplis de larmes…
Mais que doit-on dire de leurs millions de victimes partout dans le monde ? De tous ces Français qui ne sont certes pas « stigmatisés », mais qui sont aujourd’hui quotidiennement agressés, frappés, battus à mort, volés, violés, torturés, brûlés vifs, poignardés, égorgés, mitraillés, écrasés par des voitures ou des camions « fous » par des musulmans, simplement parce qu’ils ne sont pas musulmans…
Là encore, une seule façon de régler le problème : faire une guerre impitoyable aux musulmans et les faire disparaître de NOTRE pays.

L’islam n’est pas une religion et n’a rien à voir avec les religions.
Les musulmans ne sont pas nos amis, ne nous aiment pas et veulent nous détruire et ils le disent clairement et tous leurs écrits et leurs prêches sont remplis de cette haine et de cette volonté de nous détruire.
Alors, aucune pitié, aucune empathie, aucune compassion.
Des gens qui éduquent leurs enfants dès l’âge de 4 ans pour en faire des machines à tuer les non-musulmans sont des sauvages et des monstres et ne méritent aucune pitié.
Celui qui veut nous tuer, c’est lui qu’il faut supprimer.

Mais actuellement ce sont surtout les Blancs, les Français, contre lesquels l’État Macron fait la guerre pour protéger les musulmans, les Arabes, les Noirs et les immigrants. En ce qui concerne la liberté d’expression, notamment sur les réseaux sociaux de plus en plus contraints par Macron et les mondialistes de museler et de bloquer les patriotes et les identitaires qui dénoncent toute cette gabegie.
De plus en plus de sites et de blogs patriotes sont persécutés et interdits pas Google, YouTube, Facebook, Twitter, etc.
D’ailleurs, sous les ordres de Macron, YouTube fait une guerre silencieuse mais efficace et nuisible à Riposte Laïque.
Les musulmans, eux, sont libres de déverser leur haine et leur venin sur les réseaux sociaux : ils ne sont jamais censurés.
« Projet de loi séparatisme : Discrimination, appel à la haine… Le gouvernement s’attaque aux contenus illicites sur les réseaux »
https://www.20minutes.fr/high-tech/2954779-20210117-projet-loi-separatisme-discrimination-appel-haine-gouvernement-attaque-contenus-illicites-reseaux

Cette députée musulmane ne sert que l’islam :
La mauvaise foi de cette députée est l’empreinte même de la mentalité conquérante des musulmans.
On se demande même comment cette femme a pu accéder à la députation…
N’importe quel imbécile sait très bien, ou devrait savoir, qu’un député musulman, lors d’un choix de politique, prendra toujours parti pour la communauté musulmane.
La France est-elle tombée si bas ?
« « Je ne vous suis pas » : Apolline de Malherbe et la députée Souad Zitouni ont un échange tendu sur le voile »
https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/je-ne-vous-suis-pas-apolline-de-malherbe-et-la-deputee-souad-zitouni-ont-un-echange-tendu-sur-le-voile_462691

L’islam doit être interdit en France, les territoires malades infectés et nécrosés doivent être récupérés par les forces armées, décontaminés et rendus au vrai peuple français. Les musulmans actifs (intégristes, radicalisés, salafistes, Frères musulmans et compagnie) doivent être expulsés de France. Et toute présence musulmane, visible ou audible, interdite sous quelque forme que ce soit (tenue vestimentaire, barbe islamique, lieux de réunions, commerces halals, librairies musulmanes et autres commerces douteux). Et le Coran sera interdit à la vente et à la détention en tant qu’arme létale.
Tous les Arabes, Maghrébins et Africains non musulmans (après vérifications sérieuses par les RG) ne seront pas inquiétés.

Encore un territoire, une ville perdue de la République, infectée et pourrie par le cancer musulman et par ces populations ensauvagées d’une violence extrême. Les menaces de mort contre des Français sont intolérables et totalement inacceptables dans notre pays de droit, d’humanisme et de liberté. Que fait l’État Macron contre cette situation, à part donner des milliards aux imams pour acheter la paix sociale et des suffrages ? Combien allons-nous devoir encore subir d’assassinats de Samuel Paty ?
« Un professeur de philosophie, Didier Lemaire, enseignant à Trappes depuis vingt ans, est aujourd’hui menacé de mort, mis sous protection policière, et n’attend qu’une chose : que l’Éducation nationale « l’exfiltre », autrement dit le mette à l’abri. Il considère Trappes comme une « ville perdue ». »
https://pierrecassen.com/2021/02/07/trappes-une-ville-perdue-a-cause-de-lislam-et-de-limmigration/

On peut bien me traiter de tout, d’islamophobe (je le suis et c’est mon droit !), de facho, de complotiste, de conspirationniste ou de Front National, je m’en fous ! C’est ma liberté !
Et vous pouvez me menacer de mort, je m’en fous aussi. Vous ne me ferez pas changer. Je n’ai pas peur. Si je suis assassiné pour mes opinions patriotiques, je deviendrai un héros !
Et dans tous les cas, je suis avant tout français et patriote, et je me battrai jusqu’à la mort pour mon pays. Et j’ai le droit d’écrire tout ce que j’écris ici au nom de ma liberté d’expression définie par la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 qui énonce que : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme, tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Ce qui est de l’abus, c’est d’insulter et de calomnier. Or, je ne le fais pas.
Je ne fais qu’énoncer des vérités vérifiables par tout le monde.

Islam dehors !!

Ivan Bartowski
https://ripostelaique.com/author/ivan-bartowski
Livre : http://jenmore.free.fr/ravagesdebut.html

 




Musulmanes, en France c’est vous qui détenez les clefs de votre liberté !

IMAGE : Fawzia Zouari : « Il y a des jours où je regrette d’être née arabe. »

« Femmes musulmanes, en France c’est vous qui détenez les clefs de votre liberté ! »

Alors ne gâchez pas votre chance !

Femmes musulmanes, je vous connais bien. Je me souviens de vous et de ces années où j’ai vécu et travaillé en terre d’islam. J’ai apprécié vos qualités, votre gentillesse, la plupart du temps, et votre fatalisme dans votre condition qui n’était pas toujours facile. Je vous ai toujours respectées et parfois aidées lorsque vous en aviez besoin.

Je savais très bien que dans vos familles les choses étaient souvent difficiles et que votre vie n’était pas toujours drôle.
La religion musulmane, dans le monde arabe, laisse aux femmes une place insignifiante et pas toujours agréable, mais cela dépend aussi beaucoup du comportement des hommes, des pères, des maris ou des frères qui vous entourent.
Je sais très bien que pour certaines tout allait bien, parce que leur famille les soutenait et les traitait bien. Mais pas toutes.

En France, vous avez la chance, jusqu’à maintenant, de vivre dans un pays où la Constitution et les lois sont égalitaires et où il n’existe pas de discriminations devant la loi entre les hommes et les femmes.

En France, la loi est soumise au principe de laïcité défini par la loi de 1905. La religion n’a aucun droit de s’immiscer dans la loi. La religion relève de la sphère privée et ne doit pas en sortir. Elle n’a pas à être visible dans la sphère publique et elle ne peut avoir aucune influence sur le droit et le gouvernement du pays.

De ce fait, beaucoup de lois sont aujourd’hui bafouées à tort et illégalement en France par la communauté musulmane, comme la polygamie, la privation de liberté des femmes majeures de plus de 18 ans, la différence de droit à l’héritage entre frères et sœurs et l’interdiction de s’exprimer comme les hommes de la famille. De nombreuses inégalités et de nombreuses interdictions contraignent les femmes musulmanes dans la communauté musulmane en France et cela est illégal et pénalement sanctionnable.
L’islam est une prison pour les hommes, mais doublement pour les femmes qui doivent en plus subir la dictature des hommes.
La loi française vous protège et vous avez le droit de vous plaindre et d’attaquer devant la justice ceux qui vous oppriment et vous contraignent dans la vie privée, vous retiennent contre votre volonté, vous séquestrent, vous frappent, vous violent et vous torturent, car vous êtes en France et la France est un pays de droit, contrairement à tous les pays musulmans dans le monde où vous, les femmes, n’avez aucun droit.

En France, devant la loi, une femme majeure a le droit de choisir sa religion, d’étudier, d’apprendre un métier, de quitter sa famille pour aller travailler ou pour se marier avec l’homme de son choix. Et personne n’a le droit de lui imposer le mariage avec un homme qu’elle n’a pas choisi et qu’elle ne veut pas.
Alors, pourquoi vous laissez-vous faire ?

Pourquoi continuez-vous d’accepter cette souffrance qu’on vous impose ? Pourquoi vous laissez-vous infantiliser et traiter moins bien que des animaux ?
Pourquoi laissez-vous tous ces hommes, pères, oncles, frères et maris vous dicter votre conduite et vous obliger à faire des choses illégales et malsaines, alors que la loi vous dit que vous êtes libres et qu’aucun homme, même votre mari, n’a le droit de vous contraindre à quoi que ce soit ?

Ils n’ont pas le droit de vous faire un enfant tous les ans pendant 10 ou 20 ans, dans le seul but de vous fatiguer, de vous séquestrer, de vous écraser et de vous rendre laides et dépendantes d’eux financièrement, de vous interdire d’avoir un travail et de gagner votre vie, car ce qu’ils veulent ce n’est pas une femme mais une esclave constamment dans la maison à leur service.
Et plus tard vos propres fils vous traiteront de la même manière…
Et vos propres filles seront à leur tour des esclaves.

Vous devez refuser ce sort, cette fatalité infecte, alors que près de vous des femmes françaises non musulmanes sont libres et font ce qu’elles veulent.
Vous avez peur ? Bien sûr que vous avez peur de ces hommes qui sont des barbares rendus encore plus primitifs par la religion.
Et c’est cette peur qu’ils exploitent. D’ailleurs, dans l’islam, tout fonctionne par le mécanisme de la peur. Il n’y a rien d’autre.
Dans l’islam, la liberté n’existe pas.
Et cette liberté que nous avons, nous Occidentaux, elle fait peur à vos hommes, car elle les menace de vous perdre.

Croyez-vous que les Occidentaux, les Français, hommes ou femmes ont gagné leur liberté en attendant qu’elle vienne frapper à la porte ?
Pas du tout !
La liberté est une chose qui se gagne, qui se prend et pour laquelle il faut se battre d’abord pour la conquérir et ensuite pour la garder.
Notre liberté nous l’avons conquise par de nombreuses luttes, des guerres et une révolution.
C’est à vous, femmes musulmanes qui vivez en France, de vous battre à votre tour pour devenir des êtres libres.
Il y a en France des organismes et des associations qui sont là pour vous aider à devenir libres et à le rester. Il y a des foyers d’accueil pour vous héberger et vous éloigner de vos tourmenteurs.

Vous avez deux prisons, la religion et les hommes de votre communauté.
C’est la religion qui fait de vous des esclaves des hommes et pas autre chose.
C’est une mauvaise religion, car elle fait le mal et donne de la souffrance.
Les autres religions ne le font pas.
Les femmes juives ou chrétiennes ou bouddhistes sont libres et font ce qu’elles veulent de leur vie. Elles travaillent hors de chez elles et se marient si elles le veulent et avec l’homme qu’elles veulent, qu’elles aiment et qu’elles ont choisi. Et elles ont des enfants si elles le veulent et le nombre qu’elles veulent.

Dans nos pays, lorsqu’on a une bonne éducation (selon nos canons ou nos standards), on ne s’empare pas d’une femme en la battant à mort, en l’enfermant ou en la violant dans des conditions sordides et abjectes.
Non, on fait d’abord sa connaissance, puis on la fréquente, on prend son temps, on la respecte, on la courtise, on lui fait plaisir, on l’invite à sortir au cinéma, au restaurant ou pour aller danser. Et peu à peu se crée une relation de confiance, d’affection, de tendresse et d’amour.
On n’achète pas le corps d’une femme contre des chèvres, des chameaux ou de la quincaillerie…
Non, on n’achète pas une femme, car une femme est un être humain et un être d’une grande valeur.
Et puis un jour, peut-être, on demande la main de cette femme et le bonheur de l’épouser. Et plus tard, toute sa vie, on lui montrera notre amour et on la traitera comme une reine, jusqu’à sa mort ou la nôtre.

Parfois, aussi, il est vrai, avant de se marier on pourra avoir des aventures multiples avec différentes femmes, toujours dans le respect, avant de trouver la bonne.
 
Vous, les femmes musulmanes, vous n’aimez pas, ou très rarement, l’homme qu’on vous a forcées d’épouser et qui vous traite comme une esclave, comme une prisonnière dans sa propre maison.
Ce n’est pas de l’amour que vous avez pour cet homme, mais de la soumission, de l’obéissance et de la peur. Cette peur qui est le ciment de tout ce qui constitue l’islam.
Ce qui vous lie à lui, c’est le syndrome de Stockholm, pas de la tendresse.

Alors, vous devez vous libérer.
Et vous libérer, c’est imposer votre volonté de le faire et s’il le faut de vous enfuir un jour de votre famille jusqu’à ce que vous soyez assez forte et indépendante pour vous protéger vous-même de la bêtise et de la violence de ces hommes qui sont votre famille.
C’est là que vous pourrez faire appel à ces organismes.

De nombreuses femmes musulmanes, arabes, maghrébines ou africaines qui étaient nées dans des familles musulmanes très conservatrices et très sévères ont réussi, un jour, à s’émanciper de ce carcan de bêtise et de violence, se sont enfuies ou éloignées, souvent accueillies par des amis d’une autre ville ou d’un autre pays, ont pu étudier, passer des examens et obtenir des diplômes pour accéder enfin à la vraie liberté, le travail, un salaire et le droit de décider elles-mêmes de ce qu’elles voulaient faire et de ce qui était bon pour elles.

De nombreux hommes musulmans en désaccord avec la religion ont aussi fait ce genre de parcours pour se libérer de la prison islamique.
Mais bien sûr, c’est beaucoup plus difficile pour les filles ou les femmes.

Alors, si vous voulez devenir des femmes libres, mais aussi responsables et indépendantes, si vous voulez danser, rire et chanter, faire la fête avec vos amis, sortir aux spectacles, vous habiller à la mode, porter, si vous en avez envie, des jupes courtes et des talons aiguilles, pratiquer un sport qui vous plaît, vous faire bronzer, si vous en avez envie, presque nues sur la plage et profiter du soleil sur votre peau, tout cela est naturel et aucune religion ni aucun homme n’a le droit de vous l’interdire ou de vous en empêcher.
Cette religion est une monstruosité inhumaine et ces hommes sont des sauvages et des barbares.
« Zineb El Rhazoui : pourquoi l’islamisme (islam) est un totalitarisme »
https://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/11/11/31003-20161111ARTFIG00225-zineb-el-rhazoui-pourquoi-l-islamisme-est-un-totalitarisme.php

Les religions ne sont que des organisations humaines dans lesquelles les gens se réunissent autour d’un objet commun de croyance ou de conviction, mais en aucun cas autour d’une chose réelle et encore moins révélée.

Les religions ne sont bâties qu’autour de mensonges et de fables invraisemblables destinées à séduire, à embrigader et à fanatiser des masses dans le but de les exploiter pour le seul intérêt de quelques dirigeants.

Les dieux n’existent pas ! Pas plus que les miracles, ni le paradis, ni l’enfer, ni les anges, ni toutes ces absurdités dont on vous a farci la tête.
Tout ce qui existe c’est la Terre, la vie, la joie ou la tristesse, la souffrance ou la mort. Et chacun doit assumer et subir sa part de toute chose.

Il ne faut jamais oublier qu’en terme de religion, rien n’est jamais vraiment démontré et que « seule la foi (la croyance) permet de faire vivre un mythe religieux. »
C’est donc vous, par votre crédulité en des principes sulfureux, absurdes et improbables, qui alimentez et faites vivre votre religion qui, elle, ne vous apporte rien, et sans vous n’existerait pas….

Pour celui qui ne croit pas, le contenu des religions reste vide, illusion, mensonge ou superstition. Et la croyance est juste une vue de l’esprit.
J’ai cherché à comprendre pourquoi tant d’humains ont ce besoin apparemment insensé et irrationnel de croire en des choses aussi abstraites, surnaturelles et inaccessibles pour être heureux, avoir de l’espoir ou alléger le poids des souffrances de leur existence. La réponse est sans doute dans la question…
Mais pourquoi ne pas accepter la réalité des choses ?
Et pourquoi certains ne croient-ils pas à toutes ces choses ?

La religion est toujours une prison, jamais une liberté.

Il ne faut pas confondre la religion avec la recherche spirituelle, la spiritualité, la pensée profonde, la philosophie (ce mot qui signifie « l’amour de la sagesse ou du savoir »), car la sagesse ne peut exister que par le savoir.
Et comme vous le savez, l’islam interdit l’étude, le savoir et la connaissance car il redoute que les musulmans comprennent qu’ils sont dans une prison et cherchent à s’en échapper.
Donc, en aucun cas un musulman ne peut atteindre la sagesse.

Alors, femmes musulmanes, prenez votre envol, brisez vos chaînes et entrez dans le monde de la vraie vie et de la liberté.

D’ailleurs, il y a un grand courant d’apostasie et de fuite de fidèles dans l’islam, vers l’athéisme ou d’autres religions.
« Maryam Namazie : Il y a un tsunami d’athéisme dans le monde musulman. »
« Née à Téhéran en 1966, Maryam Namazie a quitté l’Iran après l’avènement de la République islamique en 1979. Cette femme de gauche, militante des droits de l’homme et des réfugiés, est devenue une passionaria de la laïcité et une farouche opposante au relativisme culturel. »
https://www.lepoint.fr/societe/maryam-namazie-il-y-a-un-tsunami-d-atheisme-dans-le-monde-musulman-04-01-2018-2183922_23.php

Voici également quelques femmes formidables, héroïques et méritantes nées en terre d’islam qui ont eu à souffrir de l’islam et qui le dénoncent et le combattent aujourd’hui courageusement. Certaines d’entre elles ont pu faire des carrières brillantes et sont devenues des intellectuelles en vue.

– Taslima Nasreen
https://fr.wikipedia.org/wiki/Taslima_Nasreen

– Wafa Sultan
https://fr.wikipedia.org/wiki/Wafa_Sultan

– Brigitte Gabriel
https://en.wikipedia.org/wiki/Brigitte_Gabriel

– Pamela Geller
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pamela_Geller

– Irshad Manji
https://fr.wikipedia.org/wiki/Irshad_Manji

– Ayaan Hirsi Ali
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ayaan_Hirsi_Ali

– Nonie Darwish
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nonie_Darwish

– Mina Ahadi
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mina_Ahadi

– Chahdortt Djavann
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chahdortt_Djavann

– Necla Kelek
https://fr.wikipedia.org/wiki/Necla_Kelek

Et aussi :
Une chanteuse arabe courageuse :
« La mentalité arabe a un problème. »

 

https://www.youtube.com/watch?v=3g_Qed-l42g

Une chanteuse saoudienne :
« Pourquoi rejetons-nous nos fautes sur l’Occident ? »

https://www.youtube.com/watch?v=KhpCqT-6fMM

« Coup de gueule d’une journaliste saoudienne contre le terrorisme islamique. »

 

https://www.youtube.com/watch?v=onCBaE1ypDM

« Une ex-musulmane saoudienne, devenue athée, se confie. »

https://www.youtube.com/watch?v=fdu-FEfXCJg

Ivan Bartowski
https://ripostelaique.com/author/ivan-bartowski




La France ne s’en sortira que si elle éradique totalement l’islam

Image : Guerre civile, faut-il craindre l’embrasement ?

C’est ce que doivent également faire tous les pays du monde minés par ce fléau, ce cancer de l’humanité.

Doit-on toujours répéter les mêmes choses pour que les gens se réveillent et en prennent conscience ?
Combien de temps encore nos concitoyens vont-ils croire que les musulmans sont gentils et que seule une infime partie est intégriste, radicalisée et violente ?
C’est complètement faux ! Il est interdit aux musulmans de se montrer gentils et amicaux avec les infidèles ou les mécréants, c’est-à-dire nous.
Dans l’islam, ce sont les plus radicalisés qui sont les plus obéissants, les plus religieux et les plus purs, qui appliquent avec la plus grande rigueur la loi musulmane (la charia) et doivent l’imposer à tous.

Les seuls musulmans qui peuvent se montrer sincèrement gentils et amicaux avec vous sont les musulmans « apostats » (qui ont abandonné la religion au péril de leur vie et ne sont donc plus musulmans) qui ont fui la communauté musulmane et ses pressions mortelles. Et sont partis vivre et travailler dans des quartiers ou des villes où ils sont inconnus et où ils ne côtoient pas de musulmans. Et ils sont nombreux et ce sont les plus intelligents et les plus libres dans leur tête. Parfois, ils se convertissent au christianisme ou au bouddhisme ; sinon, ils restent athées (l’athéisme peut être puni de mort dans l’islam, tout comme la critique, la volonté de réforme ou l’abandon de la religion).

La répétition et le lavage de cerveau sont les bases mêmes de l’endoctrinement des musulmans, dès la naissance et jusqu’à leur mort.

Ce lavage de cerveau, en y introduisant uniquement de la laideur, de la noirceur et le culte de la mort, a pour but de briser et d’abolir dans l’esprit du musulman tout ce qui pourrait le rattacher à la société humaine en termes d’éducation, d’ouverture d’esprit et d’aspiration à la connaissance.

À cela, il faut ajouter l’incitation au mépris et à la maltraitance de la femme ; mais aussi les dégénérescences psycho-sociales liées à une consanguinité toujours plus grande depuis des siècles, avec la contrainte constante de mariages organisés entre familles de même sang.
C’est un enfermement intellectuel terrifiant, une prison mentale qui conduit chaque musulman à perdre tout bon sens, toute rationalité et toute capacité de raisonnement. Ce qui entraîne, par frustration et par souffrance intérieure, des comportements psychopathologiques violents.

Lire à ce sujet le passionnant livre de madame Wafa Sultan, grande spécialiste de l’islam : https://www.atheologie.ca/livres/islam-fabrique-desequilibres/

L’islam, quoique il se prétende et quoi qu’en disent ses stupides défenseurs, n’est pas une religion. Mais un système d’aliénation de la pensée, du jugement, du discernement et de la liberté de choix.
L’islam déverse sur ses soumis (le mot islam signifie « soumission » et en aucun cas « Amour », comme l’affirment certains collabos) un fleuve de préceptes incultes, archaïques, rétrogrades, déshumanisants et barbares qui n’ont pas changé depuis 1400 ans, depuis le début du VIIe siècle où il est apparu dans la péninsule arabique.

Peu importent les détails sur son fondateur et ses motivations. C’était un illuminé comme il y en a eu tant d’autres. Un psychopathe.

Ce qui compte, ce ne sont pas les fables, mais les faits.

Et les faits de l’islam sont les suivants : c’est ce livre unique vide de tout sens, de toute connaissance et de toute spiritualité. C’est cet enfermement de ses soumis dans ces croyances absurdes et sans issues qui font d’eux des esclaves d’un système monstrueux ; c’est cette haine de l’autre qui leur est inculquée par la brutalité toute leur vie ; et ce sont ces décrets d’incitation à la guerre et au meurtre de ceux qui ne sont pas musulmans (*) dans la seule et unique finalité de conquérir de nouveaux territoires afin de les piller, de violer leurs femmes et de tuer leurs hommes ou de les réduire en esclavage. Car le musulman se croit un être supérieur qui ne doit pas travailler et ne doit avoir qu’une vie de plaisir, en attendant la mort et l’arrivée dans un paradis décrit comme une sorte de lupanar ou 72 vierges l’attendent pour lui dispenser d’éternelles félicités.
(*) Coran, sourate 2 (La Vache), verset 191 :
« Et tuez-les, où que vous les rencontriez ; et chassez-les d’où ils vous ont chassés : l’association (**) est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants. »
(**) Coran : « Le shirk, ou chirk en transcription française (associé, d’où l’appellation associationnisme), se réfère, en islam, aux péchés consistant à associer d’autres dieux ou d’autres êtres ou divinité à Allah, en leur accordant l’adoration qui ne devrait être due qu’à Allah seul. »
http://www.fleurislam.net/media/doc/coran/sourate_002.html

Il y a dans tout ça quelque chose de si crédule, de si puéril, de si infantile que cela montre bien l’absence totale de culture et d’intelligence de ces populations irresponsables et inaptes à s’ériger en société pacifiée, en culture ou en civilisation.

Les prétendues connaissances scientifiques de l’islam complètement absurdes qui sont citées dans le Coran, comme la platitude de la Terre, le Soleil qui tourne autour de la Terre, la déficience mentale de la femme pour en faire un être inférieur infantilisé, le « Bouraq » ou âne volant de Mahomet, la « Pierre Noire » de La Mecque prétendument tombée de la Lune et qui est un bétyle (météorite… ?, que les pèlerins veulent toucher ou baiser, car elle est l’objet d’une dévotion tout à fait païenne en contradiction avec la foi musulmane), les théories ridicules sur la formation du fœtus, sur la création et l’expansion de l’Univers, le rejet de la théorie de l’évolution de Darwin, la formation des montagnes, les courants d’eau salée et douce qui ne se mélangent pas, etc.
Il y en a des tas d’autres, mais ce n’est pas mon sujet principal.

Ce qui est remarquable, c’est l’énergie et le temps dépensés par les « intellectuels » musulmans pour tenter de faire passer pour authentiques et incontestables toutes les absurdités scientifiques affirmées dans le Coran ou dans d’autres écrits musulmans. Le monde occidental établit une réalité scientifique par l’étude, la recherche, l’expérimentation et la démonstration mathématique rigoureuse.
Dans l’islam, la science relève uniquement de ce qui est écrit dans le Coran et ça suffit.
L’islam est incapable d’avancer intellectuellement, dans la mesure où tout est obligatoirement puisé dans le Coran, dans un seul et unique livre vieux de 14 siècles, alors que l’Occident dispose de centaines de millions de livres. Trouvez l’erreur.

L’islam est bien une anti-société dans laquelle l’humain (tel que nous le concevons) n’a aucune place, une anti-culture totalement repliée sur elle-même et haineuse des autres, et une anti-civilisation qui a passé son temps, depuis 1400 ans, à conquérir, à piller et à détruire d’autres civilisations dont certaines très anciennes et mille fois plus avancées que les populations musulmanes.

Le Coran, ce livre central et unique de l’islam où les musulmans parviennent à puiser toutes les réponses à toutes les questions qu’ils se posent, grâce aux interprétations très libres qu’en font leurs chefs religieux, philosophes et exégètes, n’est qu’un ramassis de principes, de préceptes, d’ordonnances ou de décrets « divins » tous plus absurdes les uns que les autres.
Il ne s’y trouve rien qui puisse être bon ou avoir le moindre intérêt pour une société humaine.
Il ne s’y trouve que les délires haineux et violents de l’homme très ordinaire qui l’a écrit dans le but de créer sa propre secte en s’inspirant de très loin des vraies religions qu’étaient à cette époque le judaïsme et le christianisme.
À la grande différence que les principes édictés par ces deux religions n’ont rien à voir avec les torrents de bêtise, de haine et d’incitations au meurtre contenus dans le Coran.

Un des rares hommes à avoir combattu et vivement critiqué l’islam fut Mustapha Kemal Atatürk, président de la République turque de 1923 à 1938. On a retenu de lui, notamment, cette citation sans équivoque :
« Depuis plus de 500 ans, les règles et les théories d’un vieux cheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies. »

Depuis 1400 ans, l’islam a guerroyé de toutes parts pour s’emparer des richesses de ses pauvres victimes, mais sans jamais rien apporter en contrepartie.
La grande différence avec les conquêtes romaines, par exemple, c’est que Rome apportait beaucoup aux territoires conquis, comme elle l’a fait en Gaule et dans d’autres pays.
De même que, beaucoup plus tard, la France a créé l’Algérie sur un territoire infâme envahi par des hordes de barbares meurtriers et esclavagistes qui venaient faire des razzias sur les côtes européennes de Méditerranée. L’Algérie n’existait alors pas. C’est la France qui lui a donné naissance et en a fait le pays avancé, moderne et magnifique qu’elle est devenue ; lorsque les Algériens, dans leur grande ingratitude, ont voulu leur indépendance et ont jeté les Français de leur territoire pour adopter le communisme qui les a ruinés et plus tard l’islam qui en a fait un champ de ruines.

La France a investi énormément dans la création et la construction de l’Algérie, et parfois, certaines années, sans même n’en retirer qu’un maigre profit.
Et si, aujourd’hui, l’Algérie a le culot d’exiger de la France une repentance pour des raisons inexistantes, les Algériens feraient mieux de se souvenir que la France leur a tout donné, en son temps, pour faire de ce marécage immonde un pays magnifique.
C’est aux Algériens, maintenant, de reconstruire cet héritage merveilleux que nous leur avons laissé et qu’ils ont été incapables d’entretenir, d’exploiter et de faire prospérer, tant ils sont incapables, inintelligents et paresseux.
Et les Algériens qui vivent en France aujourd’hui feraient bien, eux aussi, de se souvenir comment nous les avons accueillis après leur trahison et leur avons permis de reconstruire leur vie et de trouver le bonheur dans notre pays. Du moins pour ceux qui s’en sont donné la peine.

Les autres sont restés avec leur stupidité, leur haine et leur paresse.
C’est donc bien à l’Algérie et aux Algériens de France, aujourd’hui, de demander pardon à la France, de se repentir et de payer à la France une indemnisation astronomique (10 000 milliards d’euros).

L’Algérie, tout comme les pays musulmans du Maghreb, du Moyen- Orient ou d’Afrique, n’a jamais réussi à se hisser à un niveau d’avancée correct pour devenir autosuffisante.
Partout où règne et gouverne l’islam, l’échec est au rendez-vous.

Quant aux pays pétroliers de la péninsule arabique ou du golfe Persique, les pays producteurs de pétrole, ils n’ont aucun mérite à être riches, puisque le pétrole coule à flot. Mais ils doivent encore tout cela au monde occidental qui a prospecté, foré les puits et construit leurs installations pétrolières pour qu’ils en retirent cette manne qui leur permet de vivre sans travailler. Ce qui est le propre de toutes ces populations arabes qui n’ont jamais été capables de se développer ni d’arriver toutes seules à quoi que ce soit.

Aujourd’hui, l’islam, avec les multiples complicités de nos ennemis (la gauche stupide, les écologistes idiots, l’UE, l’ONU, les mondialistes arrogants), s’est installé, épanoui et développé chez nous, en France et aussi dans toute l’Europe, par la ruse, la duplicité et le parasitage de nos systèmes sociaux de solidarité.

Il a envahi, selon sa tradition, des pans entiers de notre territoire national, des cités, des quartiers et même un département entier, le 93.
Dans ces territoires occupés interdits aux Français blancs et non musulmans (y compris police, armée et secours), ils ont installé un colossal système d’économie parallèle de commerce de la drogue, de la prostitution et du trafic d’armes.
Le tout net d’impôts, naturellement !
C’est nous qui payons dix fois plus d’impôts à cause d’eux.

Mais c’est aussi à partir de ces territoires que les musulmans nous font une guerre d’usure et de harcèlement permanente en télécommandant chaque année des milliers d’agressions, de viols, de meurtres à l’arme blanche ou autres et d’attentats terroristes contre des citoyens et des lieux publics français.

De même, dans ces territoires, ils préparent des projets de séparatisme et de scission de notre pays entre territoires musulmans autonomes et non musulmans. Ainsi que des projets de guerre civile interreligieuse et interraciale en stockant des centaines de milliers d’armes et des dizaines de tonnes d’explosifs et de munitions ; ainsi que des véhicules de type pickups préparés à recevoir des armes lourdes sur leur plateaux (comme en Irak, en Syrie ou en Afrique subsaharienne).

Personne ne voit rien et l’État a renoncé depuis longtemps à s’en occuper, en estimant que ce sera à d’autres de supporter les conséquences de leurs négligences.

Le leitmotiv de nos dirigeants est clair : « pas de vagues, pas d’embrasements et continuons d’acheter la paix sociale en soudoyant les imams et en donnant des milliards à ces populations jusqu’à ce que ça explose… »

Lorsque ça explosera, eux s’en iront dans leurs paradis fiscaux, dans les Caraïbes, retrouver leurs fortunes volées aux Français pendant leurs mandats. Et laisseront les Français se débrouiller avec ces guerres qui seront d’une violence et d’une barbarie extrêmes, comme tout ce qui est religieux ou racial.
Mais vous pourrez aussi vous rendre dans les Caraïbes pour leur faire payer la facture…

Que vous dire de plus ?
À part de vous préparer au pire, car c’est maintenant inéluctable, voulu par Macron et programmé par l’État.

La guerre civile, Général TAUZIN :
https://nos-medias.fr/video/la-guerre-civile-general-tauzin

Si vous le pouvez, armez-vous, stockez quelques denrées non périssables et prévoyez des lieux de repli dans la campagne, loin des grandes villes, dans des régions peu habitées.

Pour en savoir plus sur l’islam, vous pourrez lire mon livre « Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam » qui est vendu uniquement sur Amazon (aucun éditeur papier traditionnel n’a accepté de le publier).
C’est un ouvrage de référence très complet sur l’islam, préfacé par le professeur Sami Aldeeb.

Il est publié sous deux formes :

Livre papier, broché, 605 pages, gros caractères (mal voyants), 18,23 euros (les 3/4 du prix sont pour la fabrication).

Format Kindle (téléchargeable), 404 pages, caractères normaux, 1,73 euros.

Je propose personnellement la possibilité de lire gratuitement les 70 premières pages, ce qui est supérieur à ce que propose Amazon : http://jenmore.free.fr/ravagesdebut.html

Ivan Bartowski
https://ripostelaique.com/author/ivan-bartowski