Auteur : Jean-Paul Bourdin

Amoureux de son pays, patriote, ayant vécu assez longtemps pour avoir connu La France lorsqu'elle n'était pas encore en danger de disparition, et pour savoir qu'il y faisait bon vivre. Et constatant aujourd'hui que les générations qui viennent, tels les prisonniers de la caverne dans l'allégorie de Platon, ne voient du monde que les tristes ombres qu'on leur projette sans s'imaginer qu'il en existe un autre plus ensoleillé et plus coloré.