1

La Fédération Anarchiste sauve l'honneur!

Une école maternelle fermée un vendredi pour des questions dites de sécurité, des autorisations d’absence données à des élèves pour aller voir le Pape, un accueil présidentiel et officiel avec un déploiement de force policière impressionnant : il y avait même des tireurs d’élite sur notre Dame…. le tout avec un matraquage médiatique impressionnant…. rien ne nous a été épargné durant ce deuxième week end de septembre!
A 13 heures sur france inter, le journaliste a annoncé que le pape allait à Lourdes à l’occasion du cent cinquantième anniversaire de l’apparition supposée de la vierge à Bernadette Soubirou…A partir de 15 heures, l’annonce a été modifiée: le journaliste a parlé d’apparition et non plus de supposée apparition !

Voici là des remises en cause de la laïcité qui auraient mérité une manifestation nationale ce samedi 13 septembre, jour de la déclaration quasi officielle (!?) du pape sur l’esplanade des invalides!
Les laïques sont partis en ordre dispersé dans la division la plus totale: vendredi 12 septembre, entre 300 et 400 personnes ont manifesté à l’appel de plus de 30 organisations, certaines d’ailleurs n’ont fait que signer sans se déplacer, des militants ont cherché désespérément des responsables de la LCR ou du NPA !
Dimanche 14 septembre, des organisations comme la Ligue de l’Enseignement et la Fédération Nationale de la Libre pensée se contentent d’un meeting dans la salle Japy….
La Fédération anarchiste a réussi à elle seule, même si des enseignants du SNES et de l’Emancipation ont rejoint le cortège, une manifestation de rue de République à Nation avec plus de 500 personnes….
La manifestation, haute en couleurs était très combative….
500 personnes avec la FA, un peu plus que la veille, alors que seule la fédération appelait.
Si effectivement les organisations laïques de ce pays l’avaient voulu, ils auraient pu rassembler des dizaines de milliers de manifestants pour défendre la laïcité menacée et dire non à cette remise en cause de la loi de séparation du 9 décembre 1905
Il faut vraiment tirer un bilan de cette dérobade des associations laïques devant leurs responsablités.
Jean Valière