1

Islam et antisémitisme : ce que demandent les 250 signataires est impossible !

Gros problème pour eux et pour Philippe Val car apparemment les signataires démontrent une profonde méconnaissance du coran et de l’islam… Ce qu’ils demandent est impossible aux musulmans  !

Petit rappel historique :
En 820, après un débat houleux, le calife Al Mamun proclame, près de 200 ans après la mort de Mahomet que :

« Le coran, manifestation de la parole de dieu, est par dogme incréé, éternel et inimitable. » :

– Incréé  – Le coran terrestre n’est qu’une copie. Son origine n’est pas humaine. Le vrai coran, c’est le coran ‘’céleste’’ (appelé livre caché) que l’ange Gabriel a dicté à Mahomet.
– Éternel  – Ce texte est éternel. C’est la base même de l’islam. Le vrai musulman ne doit pas s’écarter, même à notre époque, de toutes les prescriptions du coran qui datent de 14 siècles.
– Inimitable – Dans l’islam, le coran est vu comme parfait et inimitable puisque c’est pour les musulmans une œuvre divine.

Pour résumé,  comme c’est une œuvre d’origine divine et non humaine, les musulmans ne peuvent pas toucher à leur coran !
Une petite anecdote significative : en 1017, le calife Al Kadir menaçait de mort  toute personne qui déclarerait que le coran avait été créé  !

Tous les musulmans courageux qui ont essayé de ne garder que les sourates de la Mecque non belliqueuses ont été exécutés…

Mais il reste une seule et unique solution courageuse et pleine de bon sens pour la France… interdire purement et simplement le coran en France… ce qui aurait dû déjà être fait depuis longtemps vu que le coran est un texte pire que le livre Mein Kampf d’Hitler !  C’est peu dire !

Nos traîtres de soi-disant « élites » françaises auront-ils les « couilles » pour l’interdire… j’en doute un peu quand on voit qu’ils n’ont même pas le courage de mettre dehors les fichiers S étrangers et de venir à bout de quelques zadistes crasseux !

En Europe, des gens comme Orban ou Szydlo l’ont compris depuis fort longtemps…

Au grand dam des connards mondialistes de Bruxelles, en Hongrie et en Pologne il n’y a ni coran, ni islam et pas non plus de musulman sur leur sol, et comme tout ça est interdit…  ils n’ont pas d’attentat islamiste, pas de zone de non droit et de nuisance musulmane chez eux…

La Hongrie et la Pologne ont le degré de sécurité que la France avait il y a 30 ans, avant que nos traîtres et salopards de dirigeants laissent rentrer les musulmans en grand nombre sur notre sol… dont on peut en voir les « bienfaits » tous les jours… La France est devenue une vraie poubelle dangereuse !

D’ailleurs lors de son voyage en Pologne, Beate Szydlo, la Première ministre polonaise, a trouvé Macron arrogant et inexpérimenté et l’a remis à sa place :
 » Je conseille à M. le président de s’occuper des affaires de son pays, il réussira peut-être à avoir les mêmes résultats économiques et le même niveau de sécurité pour ses concitoyens que ceux garantis par la Pologne »…!

Charles Martel




Merci à Madame Bougrab, honte à Juppé-Fillon-Faugère !

Madame Jeannette Bougrab,
Juste une petite lettre pour vous exprimer toute mon admiration pour votre interview  parue dans le Parisien. Une interview sans langue de bois chez un politicien c’est assez rare… pour être souligné.
N’en déplaise à messieurs Juppé, Fillon et Faugère vous n’avez fait que répéter ce qu’ Erdogan, politicien islamiste turc, a dit lui-même. Sur le qualificatif  d’ « islam modéré » donné à son parti l’AKP, Erdogan avait répondu : « Ces descriptions sont très laides, c’est une offense et une insulte à notre religion. Il n’y a pas d’islam modéré ou immodéré. L’islam est l’islam, et c’est comme ça ».
Si c’est un islamiste lui-même qui le dit … !
Les paroles d’ Erdogan sont un gros pavé dans la mare des politiciens français qui tentent de nous faire croire que l’islam peut être plus ou moins modéré. Si des musulmans peuvent être plus ou moins modérés et même laïques, parler d’islam modéré est antinomique et c’est  aussi bête que de parler de nazisme modéré.
Mais de la part de messieurs Fillon et Juppé plus rien ne m’étonne. Je n’oublie pas que monsieur Fillon, Premier Ministre de notre République, une, indivisible, démocratique, sociale et surtout laïque, c’est permis le luxe d’aller inaugurer, non pas à titre privé mais en tant que Premier Ministre, une mosquée … bafouant ainsi notre loi de 1905 sur la séparation de l’état et des cultes.
Quant à monsieur Juppé on sait qu’il fréquente dans sa région de Bordeaux, Tareq Oubrou, celui qui déclare que les musulmans peuvent, temporairement, tant qu’ils sont en minorité, respecter la loi de la République mais qui, dès qu’ils sont en nombre suffisant, doivent appliquer la charia.
Tareq Oubrou est très proche des frères musulmans dont l’emblème est composé de 2 sabres, du coran et de l’inscription « préparez vous » avec comme but l’établissement du grand califat, l’instauration de la charia dans le monde entier. La devise des frères musulmans est à elle seule tout un programme : « Allah est notre but, le prophète notre chef, le coran notre constitution, le djihad notre voie, le martyr notre plus grande espérance.
Dire et écrire le mot ‘’djihad ‘’ … c’est très facile mais messieurs Juppé et Fillon n’ont certainement pas idée de ce qu’est le  ‘’djihad’’ et  de la dangerosité de l’islam ou pire … ne veulent pas  voir.
Le djihad pourrait très bien arriver en France avec des gens comme eux si on n’y prend pas garde.
C’est pourquoi je vous joins des photos de djihads qui se passent actuellement dans le monde dont nos bouffons de médias français évidemment ne parlent jamais.
Partout dans le monde, bouddhistes et chrétiens sont exterminés par les islamistes de manière horrible et qui apparemment semblent néanmoins fréquentables aux yeux de messieurs Fillon et Juppé ! Très honnêtement…. j’ai honte pour eux.
Merci  encore pour votre interview qui m’a fait chaud au cœur.
Jean-Yves Macaire




L'islam pour les nuls : petit cours pour nos élus et journalistes

Selon de nombreux sondages, plus de 65% des citoyens européens pensent que l’islam n’est absolument pas compatible avec notre façon de vivre. Le vote suisse a été un énorme camouflet pour les élites européennes et démontre l’énorme fossé qui existe entre eux et leurs concitoyens.
En France, un cours rapide sur l’islam pour vous, nos élus et médias, est nécessaire car apparemment non seulement vous ne connaissez rien à l’islam, mais on peut très sérieusement se demander si vous n’êtes pas aveugles… au vu des dégâts plus que visibles de 30 années d’islamisation de notre pays !
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement nuls pour ne pas comprendre que les attentats islamistes ne sont que le résultat de l’islam et de ses textes -coran et sunna- qui sont mauvais et dangereux … et de rien d’autre.
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement stupides pour n’avoir peur que des attentats islamistes, et pour nier ou occulter sciemment l’intention de conquête des islamistes en France.
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement sots pour ne pas comprendre que la plus grosse bêtise de nos dirigeants est de ne pas supprimer le droit du sol.
En effet, chaque enfant né en France de parents musulmans est obligatoirement musulman de par sa religion, et aussi français de par le droit du sol ! Il ne faut pas être sorti d’une grande école pour comprendre que, si rien n’est fait, la France va être submergée par son immigration massive et par le ventre des femmes musulmanes qui font 3 à 4 fois plus de gosses que les françaises non-musulmanes. Si nos dirigeants s’entêtent dans leurs conneries, la France va devenir terre d’islam dans quelques décennies !
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement aveugles pour ne pas voir ce qui pourtant saute aux yeux… que l’islam est une « religion » de conquête totalitaire et que, de ce fait, il est absolument incapable de cohabiter avec d’autres religions. Il ne peut que les dominer et les écraser. Pour en être convaincu, il suffit simplement de regarder dans les pays musulmans… beaucoup, comme la Libye de Kadhafi, s’enorgueillissent de ne plus avoir ni chrétiens, ni juifs sur leur sol ! Dans les pays musulmans où il reste encore des gens qui professent une autre religion que l’islam, ces derniers sont systématiquement persécutés, souvent même exterminés.
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement niais pour croire que les islamistes qui vivent sur notre sol sont différents, par les bienfaits de je ne sais quel air respiré chez nous, de ceux d’Iran, d’Arabie Saoudite, du Yémen ou d’Afghanistan …etc. ….
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement stupides pour ne pas vous renseigner sur l’islam, vous contentant de croire les balivernes mensongères des musulmans, qui sont les inventeurs de la takkya, c’est-à-dire l’art du mensonge et de la dissimulation :
« avec les infidèles, la ruse et le mensonge sont licites et même recommandés par le coran. »
Il est impossible que les musulmans qui professent l’islam s’intègrent et deviennent des citoyens français car ils sont absolument imperméables à l’idée de la séparation de la religion et de l’état.
Si nos élus et journalistes s’étaient renseignés, ils sauraient que, de par leur coran, les islamistes ne peuvent que vouloir prendre le pouvoir en France, la laïcité étant pour eux un concept absolument inacceptable. De par leur coran, les islamistes ne veulent et ne peuvent vivre que sous la charia, et essayeront par tous les moyens, y compris les pires, que la France entière vive sous la charia.
– Il y a parmi nos élus, des salopards dangereux pour la France. Je parle des nombreux élus qui se comportent en parfaits collabos des envahisseurs islamistes. Depuis 30 ans et contre l’avis de la majorité des français, par méconnaissance, par couardise et aussi pour certains par souci électoraliste personnel -obtenir les voix musulmanes dans les urnes- de trop nombreux élus aident les islamistes, avec terrains, subventions déguisées et contournement de la loi de 1905, à professer l’islam sans, hélas, en avoir vérifié le contenu… en fait, une idéologie politique, liberticide, fasciste, criminogène, belliqueuse, aussi dangereuse et néfaste que le nazisme.
– Comme le nazisme, l’islam prône-t-il l’éradication des juifs ?
– Comme le nazisme, l’islam est-il une idéologie fondée sur l’intolérance ?
– Comme le nazisme, l’islam est-il une idéologie fondée sur la volonté de domination ?
– Comme le nazisme, l’islam est-il une idéologie qui préconise l’élimination physique de tous ceux qui s’opposent à son hégémonie ?
La réponse est « OUI » aux 4 questions.
Sur les 6235 versets qui composent le coran, environ 200 font l’apologie du djihad, c’est-à-dire l’obligation religieuse, pour tous les musulmans, de faire la guerre sainte, plus concrètement d’éliminer physiquement les mécréants qui ne voudraient pas se convertir, en particulier les juifs, et cela … jusqu’à ce qu’il ne reste plus que l’islam comme seule religion sur terre !
* Coran sourate 8 verset 39 : « Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’associations (juifs et chrétiens) et que la religion soit entièrement à Allah. »
Heureusement que tous les islamistes ne passent pas à l’acte… ! Mais ces textes, hélas, existent et peuvent être pris à la lettre à tout moment par certains, comme on l’a vu en Angleterre où les attentats islamistes ont été commis par des musulmans nés sur le sol anglais !
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement couards et veules pour ne pas protester contre les pays dont les chefs religieux appellent ouvertement les musulmans à faire le djihad afin de conquérir l’Europe et le Monde, comme par exemple :
* Yunis Al-Astal, député palestinien, qui, le 11 avril 2008, appelle à la télévision palestinienne les musulmans à conquérir par le prosélytisme ou par les armes l’Occident.
* Ali Al Fagir, ancien ministre de Jordanie, qui, le 2 mai 2008, appelle à la télévision jordanienne les musulmans à conquérir Rome et l‘Espagne, et assure que bientôt l’Amérique et l’Europe seront musulmanes.
Ce sont tout simplement deux déclarations de guerre… accueillies dans l’indifférence, l’apathie, et sans un mot de protestation de nos abrutis de dirigeants et de journalistes européens !
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement ignares pour ne pas connaitre la plus belle supercherie de l’islam : la récompense pour le musulman qui meurt en faisant le djihad est de recevoir la force de 70 hommes pour forniquer au paradis d’Allah avec les 72 houris (jeunes femmes aux grands yeux, très belles et restant éternellement vierges) !
Je n’invente rien… élus et journalistes, lisez comme moi je l’ai fait, les textes islamiques.
– Il faut que vous, nos élus, soyez particulièrement irresponsables et lâches pour laisser en France, sous couvert de « religion », des gens prendre Mahomet comme « bon exemple », un personnage sanguinaire plus ignoble et abject qu’Hitler ! Ce n’est pourtant pas très compliqué de se renseigner car il suffit de lire le coran, la sunna et la Sira. En effet, on y apprend que Mahomet était en fait un pédophile, un obsédé sexuel amateur de très jeunes et jolies femmes, un violeur, un esclavagiste. On apprend qu’il a fait assassiner tous les poètes et poétesses qui l’ont brocardé, qu’il a été un chef de guerre impitoyable n’hésitant pas à faire assassiner femmes et enfants polythéistes, qu’il a été un tortionnaire particulièrement sadique pour les voleurs de ses chameaux, que très longtemps il a vécu uniquement du pillage de caravanes, qu’il a été un affabulateur…etc.
Ben Laden ou les talibans sont des « parfaits » islamistes, car ils ne font rien que Mahomet n’ait fait ou encouragé ses fidèles à faire. Le meurtre, le viol, l’assassinat, la décapitation, les massacres ont été pratiqués et enseignés par Mahomet, et utilisés par les musulmans tout au long de leur histoire. Mahomet … quel bel exemple à imiter pour les musulmans en France !
C’est 2 poids, 2 mesures : on interdit en France le « culte » d’Hitler, et sous couvert de « religion », on autorise le culte du sanguinaire Mahomet !
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement bornés pour n’avoir pas compris ce que les dirigeants du Kazakhstan, eux, ont compris ! C’est-à-dire que le coran est dangereux.
Les dirigeants du Kazakhstan l’ont tellement bien compris qu’ils ont fait interdire, en juillet 2009, l’utilisation de 12 sourates, celles qui incitent à le plus à l’extrémisme (les sourates n° 2, 7, 50, 46, 47, 48, 49, 67, 68, 69, 76 ,77), et ils ont fait confisquer par la police tous les livres et cassettes « audio » de ces sourates dangereuses.
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement naïfs pour ne pas comprendre que donner des mosquées aux musulmans, c’est donner des bâtons pour se faire battre car, si un jour il y a djihad en France, c’est des mosquées que partira l’ordre.
Est-ce que l’article 18 de la Déclaration universelle des droits de l’homme demande qu’en matière de religion on laisse tout faire ? La réponse est … NON ! Par exemple en France, malgré la liberté de culte, tout « culte » du nazisme est interdit. On l’a vu aussi avec l’Eglise de Scientologie. Et pourtant c’est ce que font certains de nos imbéciles d’élus, assez stupides pour donner des mosquées aux musulmans, sans en avoir compris l’utilisation car, si c’est accessoirement un lieu pour prier collectivement, c’est avant tout, pour les islamistes, un lieu gratuit de tribune politique où les discours ne peuvent aller dans le sens de l’intégration puisque leur coran l’interdit :
* Coran sourate 9 verset 1 : « Désaveu de la part d’Allah à l’égard des associateurs (juifs et chrétiens) avec qui vous avez conclu un pacte. »
Le refus des musulmans de s’intégrer s’explique puisque, suivant le coran, ils doivent rester entre eux !
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement bêtes pour ne pas comprendre que si la France veut pouvoir intégrer les musulmans « non religieux » il faut tout simplement interdire l’islam, fermer les mosquées et expulser tous les islamistes, y compris français, afin que qu’ils ne soient plus montrés du doigt comme apostats et puissent s’intégrer, comme l’ont fait les polonais, italiens, portugais …etc. avant eux.
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement nuls pour ne pas comprendre que, si des musulmans peuvent être plus ou moins modérés, l’islam ne peut en aucun cas être modéré. Parler d’islam modéré, c’est aussi bête que de parler de nazisme modéré. Le dogme du coran « incréé, éternel et inimitable » a figé l’islam dans des règles établies et immuables depuis les années 630 … l’époque de notre bon roi Dagobert !
– Il faut que vous, nos élus et journalistes, soyez particulièrement irréfléchis pour ne pas comprendre que si la République, par la couardise de ses dirigeants, n’a pas le courage politique et physique d’interdire l’islam et veut par lâcheté le garder sur notre sol, elle a quelques gages néanmoins à exiger et à attendre des musulmans.
Actuellement, de par lui-même, l’islam est incapable d’évoluer de l‘intérieur. Une évolution notable ne peut venir que de l’extérieur. L’islam s’adapte dès qu’il rencontre des interdits. On l’a vu avec le voile à l’école. Il faut -et il suffit- que notre République soit très, très, très ferme…
Pour pouvoir garder l’islam sur notre sol au même titre que les autres religions :
1° il faut que les islamistes, en France, cessent de prendre Mahomet comme bon exemple ;
2° il faut que les islamistes, en France, créent un coran français et une sunna française purgés de tout ce qui est mauvais et contraire aux droits de l’homme, comme l’injonction à faire le djihad, l’obligation du prosélytisme, l’utilisation des châtiments corporels (lapidation, flagellation, ablations des mains ou des pieds…), l’injonction de tuer les apostats et les homosexuels, la non égalité homme-femme ……etc….. donc, plus de halal, plus de voiles islamistes, de djellabas et de prières dans les rues, plus de constructions de mosquées….etc.. ;
3° il faut que les prêches dans les mosquées, soient obligatoirement faits directement en français, pour pouvoir en surveiller le contenu ;
4° Pour que les islamistes puissent professer leur « religion » en France, il doit y avoir réciprocité, c’est-à-dire qu’il ne peut y avoir d’islam en France que si les pays musulmans acceptent d’autres religions que la leur sur leur sol … ce qui est loin d’être le cas actuellement ;
5° il faut que les islamistes acceptent ce qui est dit plus haut ou qu’ils quittent la France.
Ces quelques pages, ça s’appelle … du bon sens et de la connaissance. Actuellement c’est ce qui vous manque cruellement, à vous, nos élus et journalistes mais aussi hélas… du courage pour ne plus être couards et veules devant l’islam.
Jean-Yves Macaire




Cours d'histoire pour les nuls sur l'islam…

Un cours rapide sur l’islam est hélas nécessaire car apparemment nos élus et médias ne connaissent rien à l’islam. Le vote suisse est un énorme camouflé pour eux et démontre l’énorme fossé qui existe entre eux et leurs concitoyens. En France, on peut très sérieusement se demander si nos élus et médias ne sont pas, en plus aveugles au vue des dégâts, plus que visibles, de 30 années d’islamisation de notre pays…
– Il faut être des élus et médias nuls pour ne pas comprendre que les attentats islamistes ne sont que le résultat de l’islam et de ses textes mauvais et dangereux, coran, sunna … et de rien d’autres.
– Il faut être des élus et médias nuls pour n’avoir peur que des attentats islamistes et pour nier ou occulter sciemment l’intention de conquête des musulmans en France.
– Il faut être des élus et médias nuls pour ne pas comprendre que la plus grosse connerie de nos élus est de ne pas avoir supprimé le droit du sol. En effet chaque enfant né en France de parents musulmans est obligatoirement musulman de part sa religion mais aussi français de part le droit du sol ! Il ne faut pas être sorti d’une grande école pour comprendre que si rien n’est fait la France va être submergée par son immigration massive et par le ventre des femmes musulmanes qui
font 3 à 4 fois plus de gosses que les françaises. Si nos élus s’entêtent dans leurs conneries, la France va devenir terre d’islam dans quelques décennies !
– Il faut être des élus et médias nuls et aveugles pour ne pas voir ce qui pourtant saute aux yeux… que l’islam est une « religion » de conquête totalitaire et que de ce fait, l’islam est absolument incapable de cohabiter avec d’autres religion et qu’il ne peut que les dominer et les écraser.
Il suffit de regarder dans les pays musulmans. Beaucoup, comme la Libye de Kadhafi, s’enorgueillissent de ne plus avoir ni chrétiens, ni juifs sur leur sol ! Dans les pays musulmans où il
reste encore quelques gens qui professent une autre religion que l’islam, ils sont persécutés ou exterminés systématiquement comme actuellement en Egypte ou Algérie.
– Il faut être des élus et médias nuls et stupides pour croire que les islamistes qui vivent sur notre sol sont différent, par les bienfaits de je ne sais quel air respiré chez nous, de ceux d’Iran, d’Arabie Saoudite, du Yémen ou d’Afghanistan, etc.
– Il faut être des élus et médias nuls pour ne pas se renseigner sur l’islam et se contenter de croire les balivernes mensongères des musulmans qui sont les inventeurs de la takkya (ou l’art du mensonge et de la dissimulation) avec laquelle ils sont passés maîtres depuis 1400 ans : « Avec les infidèles, la ruse et le mensonge sont licites et même recommandés par le coran ».
Si nos élus et médias s’étaient renseignés, ils sauraient que de part leur coran, les musulmans qui professent l’islam ne peuvent que vouloir prendre le pouvoir en France car la laïcité est pour eux un concept absolument inacceptable, que les musulmans qui fréquentent les mosquées ne veulent vivre que sous la charia et qu’ils essayeront par tous les moyens, y compris les pires, que la France entière vive sous la charia car c’est une obligation « religieuse » de leur coran, qu’il est
impossible que les musulmans qui professent l’islam s’intègrent et deviennent des citoyens français car ils sont absolument imperméables à l’idée de la séparation de la religion et de l’état.
– Il faut être un élu nul et dangereux pour la France pour ceux d’entre eux, qui se comportent en parfaits collabos des envahisseurs islamistes. Depuis 30 ans et contre l’avis de la majorité des français, par méconnaissance, par couardise et aussi pour certains par arrangement électoraliste personnel avec les voix musulmanes dans les urnes, de trop nombreux élus aident, sous couvert de liberté religieuse, avec terrains, subventions déguisées, contournement de la loi de 1905, les
musulmans à professer l’islam, sans en connaitre et en avoir vérifié le contenu…
Hors l’islam, c’est une idéologie politique, liberticide, fasciste, criminogène, belliqueuse, aussi dangereuse et néfaste que le nazisme.
– Comme le nazisme, l’islam prône-t-il l’éradication des juifs ?
– Comme le nazisme, l’islam est-il une idéologie fondée sur l’intolérance ?
– Comme le nazisme, l’islam est-il une idéologie fondée sur la volonté de domination ?
– Comme le nazisme, l’islam est-il une idéologie qui préconise l’élimination physique de tous ceux qui s’opposent à son hégémonie ?
La réponse est « OUI » aux 4 questions et se trouve dans le coran où 250 versets sur les 6235 qui le composent font l’apologie du djihad… c’est à dire l’obligation religieuse pour tous les musulmans de faire la guerre sainte, plus concrètement d’éliminer physiquement les non-musulmans qui ne voudraient pas se convertir, particulièrement les juifs, et cela, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que l’islam comme seule religion sur terre !
* Coran sourate 8 verset 39 : « Et combattez les jusqu’à qu’il ne subsiste plus d’association (juifs et chrétiens) et que la religion soit entièrement à Allah. »
Heureusement que les tous les islamistes ne passent pas à l’acte… !

Mais ces textes hélas existent et peuvent être pris à la lettre à tout moment par certains d’entre eux, comme on l’a vu en Angleterre où les attentats islamistes ont été commis par des musulmans nés sur le sol anglais !
– Il faut être des élus et médias nuls, lamentables et couards pour ne pas protester contre les pays islamistes dont les chefs religieux appellent ouvertement les musulmans à faire le djihad afin de
conquérir L’Europe et le Monde. Exemples :
* Le 11 avril 2008, Yunis Al-Astal, député palestinien, appelle à la télévision palestinienne les
musulmans à conquérir par le prosélytisme ou par les armes l’Occident.
* Le 2 mai 2008 en Jordanie, Ali Al Fagir, ancien ministre, appelle à la télévision jordanienne, les musulmans à conquérir Rome et l‘Espagne, et assure que bientôt l’Amérique et l’Europe seront musulmanes.
Pour moi, c’est tout simplement deux déclarations de guerre… restées dans l’indifférence, la veulerie, l’apathie et sans un mot de protestations de nos abrutis, couards et veules dirigeants et médias européens !
– Il faut être des élus et médias nuls pour ne pas s’être renseignés sur la plus belle « connerie » de l’islam… c’est à dire que la récompense suprême pour le musulman qui meurt en faisant le djihad…c’est-à-dire en tuant des non-musulmans, c’est de recevoir la force de 70 hommes pour pouvoir forniquer au paradis d’Allah avec 72 houris aux grands yeux (jeunes femmes très belles éternellement vierges) ! Je n’invente rien… élus et médias, lisez les textes islamiques.
– Il faut être des élus et médias nuls pour laisser, sous couvert de « religion », des gens prendre en France Mahomet comme « bon exemple », un personnage sanguinaire aussi ignoble et abject
qu’Hitler ! Ce n’est pourtant pas très compliqué de s’en rendre compte car il suffit de lire, comme je l’ai fait, les textes islamistes : coran, sunna et Sira. En effet, on y apprend que Mahomet était en fait un pédophile, un obsédé sexuel amateur de très jeunes et jolies femmes, un violeur, un esclavagiste. On apprend qu’il a fait assassiner les poètes et poétesses qui l’ont brocardé, qu’il a été un chef de guerre impitoyable n’hésitant pas à faire assassiner femmes et enfants polythéistes
( gens qui professent un religion avec plusieurs dieux), qu’il a été un tortionnaire particulièrement sadique pour les voleurs de ses chameaux, que longtemps il a vécu en attaquant et en pillant des caravanes, qu’il a été un affabulateur…etc.
Ben Laden ou les talibans sont l’exemple type du « parfait » islamiste car ils ne font rien que Mahomet n’ait fait ou encouragé ses fidèles à faire. Le meurtre, le viol, l’assassinat, la décapitation, les massacres ont été pratiqués et enseignés par Mahomet et utilisés par les
musulmans tout au long de leur histoire. Mahomet ? Quel bel exemple à imiter pour les musulmans en France ! C’est 2 poids, 2 mesures. On interdit en France le culte d’Hitler et sous couvert de « religion », on autorise le culte du sanguinaire Mahomet !?
– Il faut être des élus et médias nuls pour n’avoir pas compris … ce que les dirigeants du Kazakhstan, eux, ont compris, c’est à dire que le coran est dangereux. Les dirigeants du Kazakhstan ont tellement bien compris qu’ils ont fait interdire en juillet 2009, l’utilisation de 12 sourates,
celles qui incitent à l’extrémiste (sourates n° 2, 7, 50, 46, 47, 48, 49, 67, 68, 69, 76 ,77).
Ils ont fait confisquer par la police tous les livres et enregistrements « audio » de ses sourates dangereuses.
– Il faut être des élus et médias nuls pour ne pas comprendre que donner des mosquées aux musulmans, c’est donner des bâtons pour se faire battre car si un jour il y a djihad en France, c’est des mosquées que partira l’ordre. Est-ce que l’article 18 de la déclaration universelle des droits de
l’homme demande qu’en matière de religion, on laisse tout faire?
Evidemment, la réponse est … NON ! Par exemple en France, malgré la liberté de culte, tout culte du nazisme est interdit. On l’a vu aussi avec la Scientologie. Et pourtant c’est ce que font certains de nos imbéciles d’élus assez stupides pour donner des mosquées aux musulmans sans en avoir compris l’utilisation. Car si c’est accessoirement un lieu pour prier collectivement, c’est avant tout, pour les islamistes, un lieu de tribune politique où les discours ne peuvent aller dans le sens de
l’intégration puisque leur coran l’interdit :
* Coran sourate 9 verset 1 : « Désaveu de la part d’Allah à l’égard des associateurs (juifs et chrétiens) avec qui vous avez conclu un pacte. »
C’est le refus des musulmans de s’intégrer car, suivant le coran, ils doivent rester entre eux !
– Il faut être des élus et médias imbéciles pour ne pas comprendre que si la France veut pouvoir intégrer les musulmans non religieux (60 %), il faut tout simplement interdire l’islam, fermer les mosquées et expulser tous les islamistes, y compris français, afin que les musulmans non religieux ne soient plus montrés du doigt comme apostat et puissent s’intégrer comme l’ont fait les polonais, italiens, portugais …etc. avant eux.
– Il faut être des élus et médias nuls pour ne pas comprendre que si des musulmans peuvent être plus ou moins modérés, l’islam, lui, ne peut pas être plus ou moins modéré. Penser qu’il peut y avoir un islam modéré c’est aussi bête que de parler de nazisme modéré. Le dogme du coran
« incréé, éternel et inimitable » a figé l’islam dans des règles immuables et établies depuis les années 630 … époque de notre bon roi Dagobert !
– Il faut être des élus et médias nuls pour ne pas comprendre que si la République, par la couardise de ses dirigeants, n’a pas le courage politique et physique d’interdire l’islam et veut par lâcheté néanmoins le garder sur son sol, elle a quelques gages à demander et à attendre des musulmans.
Actuellement, de part lui-même, l’islam est incapable d’évoluer de l‘intérieur. Une évolution notable ne peut venir que de l’extérieur. L’islam identitaire essaye de s’adapter dés qu’il rencontre des interdits. On l’a vu avec le voile à l’école. Il faut et il suffit que notre République soit très, très, très ferme…
Pour pouvoir garder l’islam sur notre sol, comme les autres religions :
1° Il faut que les islamistes en France arrêtent de prendre comme exemple, Mahomet.
2° Il faut que les islamistes en France créent un coran français et une sunna française purgés de tout ce qui est mauvais et contraire aux droits de l’homme comme l’injonction à faire le djihad, l’obligation du prosélytisme, l’utilisation des châtiments corporels (lapidation, flagellation, ablations des mains ou des pieds…), l’injonction de tuer les apostats et les homosexuels, la non égalité homme-femme …
3° Obligation des prêches directement en Français.
4° Il faut que les islamistes qui veulent vivre en France expliquent aux pays musulmans dans le monde entier qu’il ne peut y avoir d’islam en France que si les pays musulmans, particulièrement islamistes, acceptent d’autres religions que l’islam sur leur sol.
A accepter ou à partir pour les islamistes voulant vivre en France.
Tout ce qui est dit au dessus s’appelle … du bon sens et de la connaissance. C’est ce qui manque actuellement à nos élus et médias mais aussi du courage pour ne plus être aveugles, couards et
veules devant l’islam.
Jean-Yves Macaire




Petit cours accéléré sur l'islam pour les incultes

Pourquoi un cours accéléré sur l’islam pour les nuls ? Tout simplement parce que nos nuls (élus et médias) ne connaissent rien à l’islam et se contentent de croire les balivernes mensongères des musulmans qui sont les inventeurs de la takkya ou l’art du mensonge et de la dissimulation dans lequel ils sont passés maîtres : « Avec les infidèles, la ruse et le mensonge sont licites et même recommandés par le coran ».
L’article 18 de la déclaration universelle des droits de l’homme dit : « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seul ou en commun, tant en public qu’en privé par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites. »
Cet article 18 de la déclaration des droits de l’homme dit-il que l’on doit tout laisser faire en matière de religion ? Evidemment, la réponse est … NON !

Par exemple en France, malgré la liberté de culte, tout culte du nazisme est interdit. L’islam n’est pas qu’une « religion » c’est aussi une idéologie politique. Hors actuellement, nos élus et dirigeants par méconnaissance et aussi parfois pour certains par arrangement
électoraliste avec les voix musulmanes dans les urnes, sous couvert de « religion », laissent et même aident les musulmans à professer l’islam sans en connaitre le contenu… en fait une idéologie liberticide, nauséabonde, guerrière, dangereuse pas meilleure que le nazisme.
Quoi de plus normal que de comparer l’islam au nazisme quant on se rappelle la collusion entre les nazis et les musulmans pendant la guerre 39-45 avec la création par la volonté d’Hitler et du grand mufti musulman de Jérusalem d’une division de la Waffen SS composée
uniquement de musulmans… !
1° Comme le nazisme, l’islam est-il une idéologie fondée sur l’intolérance ?
2° Comme le nazisme, l’islam est-il une idéologie fondée sur la volonté de domination ?
3° Comme le nazisme, l’islam est-il une idéologie qui préconise l’élimination physique de tous ceux qui s’opposent à son hégémonie ?

Le mufti de Jérusalem, Al Hussseini, dont une récente émission sur
Arte a montré la complicité active avec Hitler et le régime nazi.

La réponse est OUI aux 3 questions. Il suffit de lire le coran où 250 versets sur les 6235 qui le composent font l’apologie du djihad… c’est à dire l’obligation pour tous les musulmans de faire la guerre sainte… c’est à dire d’éliminer physiquement les non-musulmans qui ne
veulent pas se convertir, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que l’islam comme seule religion sur terre ! Après le nazisme et le communisme, nos élus et dirigeants auraient du se renseigner
avant de laisser l’islam s’installer en France. Il n’y a qu’eux pour nier ou occulter sciemment l’intention de conquête des musulmans en France. Les nazis ont eu Hitler, les islamistes ont Mahomet …
Comment nos dirigeants peuvent-ils laisser, sous couvert de « religion », des gens prendrent en France comme « bon exemple » Mahomet, un personnage aussi ignoble qu’Hitler ! Ce n’est pourtant pas compliqué de s’en rendre compte, il suffit de lire
les textes islamistes, coran, sunna et Sira, comme je l’ai fait. En effet, on y apprend que Mahomet était en fait un pédophile, un obsédé sexuel amateur de très jeunes et jolies femmes, un violeur, un esclavagiste.
On apprend qu’il a fait assassiner les poètes et
poétesses qui l’ont brocardé, qu’il a été un chef de guerre impitoyable n’hésitant pas à faire assassiner femmes et enfants polythéistes, qu’il a été un abominable tortionnaire particulièrement sadique pour les voleurs de ses chameaux, que longtemps il a vécu en attaquant et en pillant des caravanes, qu’il a été un affabulateur…
Ben Laden ou les talibans sont l’exemple type du « parfait » islamiste car ils ne font rien que Mahomet n’ait fait ou encouragé ses fidèles à faire. Le meurtre, le viol, l’assassinat, la décapitation, les massacres ont été pratiqués et enseignés par Mahomet et utilisés par les musulmans tout au long de leur histoire. Mahomet ? …. quel bel exemple !
Désolé pour les musulmans mais l’islam est bien une idéologie aussi nocive que le nazisme. Elus et médias, l’islam, tel qu’il est actuellement avec son coran+ Mahomet, n’a rien à faire
en France. Il est absolument incompatible avec nos droits de l’homme et notre République.
Pensez qu’il peut y avoir un islam modéré c’est aussi bête que de parler de nazisme modéré. Si des musulmans peuvent être plus ou moins modérés, l’islam non. Le dogme du coran « incréé, éternel et inimitable » a figé l’islam dans des règles immuables et établies depuis les années 630, époque de notre bon roi Dagobert ! De part lui-même, l’islam est incapable d’évoluer de l‘intérieur pour l’instant. Une évolution notable pour pouvoir faciliter son intégration ne peut venir que de l’extérieur. L’islam identitaire s’adapte dés qu’il rencontre des interdits. On l’a vu avec le voile à l’école. Il faut et il suffit que notre République soit très, très, très ferme…
Pour pouvoir garder l’islam sur notre sol il faut que la République :
1° Oblige les islamistes à arrêter de prendre comme bon exemple Mahomet.
2° Oblige les islamistes à enlever de leur coran et de leur sunna tout ce qui est mauvais et contraire aux droits de l’homme comme l’injonction à faire le djihad, l’obligation du prosélytisme, l’utilisation des châtiments corporels (lapidation, flagellation, ablations des
mains ou pieds…), l’injonction de tuer les apostats et les homosexuels, la non parité hommefemme… etc.
Il faudrait au niveau mondial, obliger les islamistes à accepter la réciprocité. Pas d’islam et de mosquées chez nous tant que les pays islamistes n’acceptent pas de religions autres que la leur sur leurs sols.
Tout ce qui est dit au dessus s’appelle … du bon sens. C’est ce qui manque actuellement à nos élus et médias mais aussi, hélas, du courage politique et physique pour ne plus être couards et veules devant les islamistes.
Jean-Yves Macaire