1

Creil : D8 montre la réalité ethnique de la délinquance

agressionracailles2Bonjour Pascal, Pierre, Cyrano, Christine, Caroline et toute l’équipe de Riposte Laïque.

Je vous écris car hier soir, j’ai regardé avec intérêt l’excellent magazine d’investigation « Au Coeur de l’Enquête » diffusé sur la chaîne D8. Le sujet était le racket auprès des jeunes et on suivait le travail de la police.

Enfin un reportage de qualité qui montre la vraie réalité de la délinquance française d’aujourd’hui avec toujours le même scénario et les mêmes personnages comme les agresseurs et les victimes.

Les événements se passaient à Creil courant 2013, une ville tristement célèbre avec l’un des premiers viols officiels contre la laïcité en France en 1989. C’était l’affaire du voile islamique. C’est vraiment là où tout a commencé pour tous les fanas de ces cercueils en tissus (c’est comme cela que je les appelle) car ces horreurs vestimentaires ridiculisent et déshumanisent la femme dans toute sa splendeur.

Dans ce reportage, on ne parlait pas de long rideau islamique mais de vols de portables opérés par des délinquants. Le mode opératoire est souvent le même car l’agression se fait soit en gare de Creil ou dans le bus. En plus, des mineurs assez violents.

Le commissariat de Creil a pris quatre plaintes et pense que c’est le même groupe qui a agressé les victimes. Les visages sont floutés mais je remarque que les victimes ne sont ni Noires, ni Musulmanes, ni Juives ou autre mais juste bien Françaises avec une couleur de peau bien blanche. Ce n’est pas du racisme de le dire et de le souligner mais c’est choquant au même niveau que ça serait des Noirs, des Arabes, des Juifs ou autres.

Grâce au témoignage courageux d’une victime mineure qui avait reconnu ses agresseurs, il a pu donner leur nom à la police. Il rajoute que ce n’est pas la première fois qu’il est intimidé et agressé par ces « jeunes » (bien sûr, il faut modérer ses propos). La mère de la victime affirme en plus que son fils ne sort jamais de peur de se faire agresser. A bientôt 17 ans, il ne va pas en boîte ou autre.

J’étais choqué d’entendre ce témoignage de ces pauvres victimes qui vivent un calvaire au quotidien à cause d’une minorité de ratés et de décérébrés.

Puis, la police arrête quatre présumés coupables. Un majeur de 19 ans, et trois mineurs, un de 16 ans et deux 17 ans. Ils ont tous les quatre un très lourd casier judiciaire comme viol, vol en réunion, outrage sur agent public, etc. Lors de la perquisition, ils sont assez agressifs et violents pour des mineurs. Leur visage était flouté mais j’ai pu remarquer qu’il y avait un type sans doute d’origine maghrébine et les trois autres des Africains.

En garde à vue, les prévenus n’étaient pas du tout coopératifs, se moquant de la police car étant mineurs, ils savent très bien qu’ils sont « intouchables » et qu’ils seront très vite relâchés. Le policier gardait son calme et tenait à avoir des aveux des crétins, déchets de la société.

Puis, est venu le moment des identifications sur une vitre teintée. Pour les impressionner, les agresseurs les insultaient et les provoquaient avec des menaces de mort en jurant sur leur Coran (électrique !), sur leur Mecque (ils ne seraient pas PD ? Rires). Ils me faisaient très peur et me faisaient penser à des prédateurs prêts à tuer si on les remet en liberté.

Quelques identifications ont pu être faites. La victime qui avait reconnu ses agresseurs avaient accepté une confrontation avec l’un des agresseurs de type africain. Dans le bureau du brigadier, c’était très violent.

Seul comme un lâche, ce minable indéfendable et crapuleux commençait à jurer sur le Coran, sur la Mecque et sur sa mère que dès qu’il sort, il lui cassera la gueule.

Franchement, ce que je ne comprends pas, c’est cette haine envers ce pauvre garçon constamment emmerdé par ces voyous qui n’ont rien à faire dehors à agresser des braves gens honnêtes. Que lui a-t-il fait ce garçon ? J’essaie de comprendre. Pour moi, la réponse est simple. C’est un acte purement raciste anti-Blanc. Ce qui est étonnant c’est que la victime n’évoque pas ce fait comme si ces agressions répétitives n’avaient rien à voir avec la couleur de peau. C’est juste un ressenti. Si la victime était juive, on aurait classé l’affaire comme un acte antisémite. Là, un Blanc, un Français de souche est agressé comme les autres et régulièrement, on ne se pose pas la question si c’est un acte raciste anti Blanc ? A chaque fois, ces débiles jurent sur le Coran comme si ce livre leur donnait le droit d’agresser et de voler à tout va.

Imaginons, si un groupe de racaille blanche de souche agressait des Noirs et des Arabes, ça serait de la délinquance ? Je me pose vraiment la question.

Je constate que 100% des victimes étaient bien Blanches, Françaises de souche. C’est un fait. Je ne pense pas que ces racailles racistes auraient agressé de la même manière une personne de la même communauté.

Je précise bien que ces pourritures représentent une minorité qui terrorisent une majorité paisible d’habitants à Creil.

C’était un excellent reportage qui ouvre vraiment les yeux sur ces racailles musulmanes qui rendent l’Islam (religion respectable à la base) une véritable saloperie.

Jon-Erik Harper 




Pas de voile, pas d’histoire !

voiléedrapeauJe suis choqué et scandalisé du jugement disproportionné sur Pierre et Pascal  qui n’ont commis comme seul délit de dire la vérité.

Vous avez été condamnés hors contexte comme si ces faits étaient infondés alors qu’ils sont fondés. Malheureusement, l’actualité vous donne raison mais les merdias et la justice font exprès de nier la réalité des faits. Ça montre vraiment la politisation de ces choses et un manque total de neutralité. Si il était possible de faire des choses, je porterais plainte contre le laxisme de certains juges pour incitation à la récidive en relâchant des pédophiles, des criminels et autres individus dangereux pour la société.

Riposte Laïque c’est avant tout du vrai journalisme de qualité qui permet de faire avancer les choses au nom de la liberté et de la démocratie.

Les Français ne sont pas dupes. Ils ont compris la malhonnêteté et les manipulations journalistiques.

On doit dorénavant peser ses mots, vérifier de bien mettre les guillemets et la bonne virgule pour éviter toute plainte au pénal. C’est terrifiant. C’est un cauchemar.

Les problèmes viennent surtout de la lâcheté de tous les politiques qui n’osent pas désigner le véritable coupable et le combattre pour ne pas avoir d’ennui.

Non, ce n’est pas du racisme ou de la provocation ou de l’incitation à la haine raciale. C’est juste une question de bon sens de respecter nos lois à tous les individus toute race et toute origine confondue..

Les papiers de Riposte Laïque sont largement justifiés. Il n’y a pas plus noble de défendre la liberté et l’amour de son pays.

N’oublions pas que des millions de soldats sont morts pendant les deux guerres du siècle derniers pour que nous puissions vivre en paix.

Moi je dis : « Pas de voile, pas d’histoire ! »

Quand aura-t-on un vrai dirigeant politique qui éradiquera tous ces voiles islamiques dans les rues qui nous renvoient aux heures les plus sombres de notre Histoire ?

Il faut arrêter de considérer ces voilées comme la normalité de l’Islam. Non, ce sont avant tout des intégristes porte drapeau d’un Islam idéologique et politique. C’est du militantisme prosélyte qui se joue sur le nombre et les conversions pour impressionner.

Il faut arrêter les amalgames avec des musulmans laïques, parfaitement intégrés et qui sont aussi les victimes de ces intégristes car ils aiment la liberté et la modernité.

Dehors tous les intégristes ! Que les dirigeants politique, la police et la justice fassent correctement leur travail pour combattre efficacement le vrai racisme venant des intégristes et non des Français qui en sont les victimes et qui cherchent à se défendre avec courage.

Jon-Erik Harper




Seule une révolution nous débarrassera de ceux qui veulent nous imposer la charia et de leurs complices

Je suis un fidèle lecteur du site RL, toujours aussi bien écrit et documenté avec une richesse impressionnante de sources et une qualité redactionnel de haut niveau.

Ma préférée c’est l’excellente Caroline Alamachère mais en général, j’aime lire lire tous les articles. J’aime beaucoup l’humour et l’ironie de Caroline. Son style est percutant et dynamique.

Bref, je t’écris car hier soir, sur la chaîne LCP, ils ont diffusé un remarquable téléfilm « La Séparation » (2005) réalisé par François Hanss. C’était très intéressant car c’était la reconstitution des débats enflammés sur la futur loi sur la laïcité de 1905. On peut remarquer que les anticléricaux avaient une haine du christianisme comme ceux aujourd’hui ont une haine de l’Islam. En 1905, on pouvait voir de vrais débats républicains sans aucune ambiguïté.

Aujourd’hui, le problème n’est pas l’Islam mais le gouvernement Français qui depuis près de 50 ans, après la guerre d’Algérie et plus tard, la Guerre des Six Jours en 1967, renforcera la politique pro arabe et lâche de la France. Pour être tranquille, pour ne pas avoir d’ennuis, pour avoir toujours du pétrôle à bon marché, on préfère fermer les yeux.

En 1905, les Jean Jaurès, Paul Doumer, Aristide Briand et compagnie étaient de vrais républicains qui défendaient les valeurs et les intérêts de tous les Français. C’était une autre époque, il y a plus d’un siècle. Aujourd’hui, le gouvernement français qu’il soit de gauche ou de droite la joue clientélisme électoral en trahissant les acquis du peuple Français. La France, un beau pays dirigé par des traîtres, des vendus au système qui continuent à se comporter comme des lâches.

L’Islam a pris trop d’importance depuis près de 25 ans, avec l’affaire du voile à Creil. Cette affaire a  aussi permis à démasquer tous les imposteurs de la République et de la laïcité. Les deux lois votés en 2004 et 2010 n’ont servi à rien. Il y a toujours autant de femmes voilées et de barbus. Par contre, la loi appliquée le 1er janvier 2008 qui interdit de fumer dans les bars, cafés et restaurants a été appliqué et respecté.

Pour moi, c’est un gouvernement de sans c*illes. Je n’ai confiance en aucun parti pour appliquer l’ordre républicain et de faire le ménage dans ses quartiers occupés par des individus haineux de la France qui terrorisent de braves personnes. Si il faut utiliser la force, on l’utilisera mais là, trop c’est trop.

Un moment donné, il faut faire un choix : La France ou la charia. Si c’est le second choix, je propose la déchéance de la nationalité française et retour au pays d’origine.

Hélas, comme je dis, ce n’est pas de la faute de ces « pauvres » musulmans mais de ces gouvernements successifs qui ont trop laissé faire. Il faut dégager tous ces dirigeants par une révolution comme celle de 1789 et défendre la liberté et la République.

Jon-Erik Harper




La Marche, avec Djamel Debbouze : propagande musulmane et culpabilisation de la France

Hier soir, j’ai regardé l’excellente émission « Grand Public » présentée par Aïda Thouiri. Il y a eu un sujet sur le tournage du film « La Marche » avec Djamel Debbouze comme l’un des acteurs principaux. Ce film sortira prochainement en novembre 2013. Il parle de la marche dite des « Beurs » en octobre 1983 et qui était partie de Vénissieux avec 32 personnes pour arriver à Paris un mois plus tard avec près de 60.000 personnes. Une marche pacifiste et antiraciste pour dénoncer les bavures qui avaient eu lieu pendant l’été 1983 au quartier des Minguettes.

Personnellement, je ne vois pas un grand intérêt de réaliser un film sur ce sujet d’actualité même si cette marche avait un message fort et respectable. Il ne faut pas oublier que le contexte de l’époque était complètement différent à celui d’aujourd’hui. En 1983, on ne parlait pas de communautarisme et les musulmans n’étaient que 2 millions en France. La même année, les émissions religieuses dominicales accueillaient pour la première fois à la télévsion française l’émission « Islam » pour la communauté arabo-musulmane. En 1983, les enfants issus de l’immigration maghrébine étaient parfaitement intégrés et se mélangeaient avec tout le monde. Ils étaient des Français comme tous les autres Français, sans aucune distinction. Ils étaient laïcs.

Les problèmes ont vraiment commencé en septembre 1989 avec l’affaire du voile islamique à Creil. 1989, l’année du bicentenaire de la Révolution Fançaise et aussi, l’année du triste 10ème anniversaire de la Révolution Islamique en Iran. Cette affaire que l’on pensait à l’époque anodine avec un simple voile, un bout de tissu, était en réalité le début d’une guerre idéologique politico-religieuse qui prendra une énorme ampleur dans la société française.

Je ne comprends pas pourquoi depuis 1989, aucun gouvernement et aucun élu n’a fait le nécessaire pour interdire ce vêtement qui renvoie aux heures les plus sombres de notre histoire. Pourquoi cette lâcheté ? Pourquoi faire des amalgames ? Le voile islamique ne fait pas partie de la religion musulmane mais d’une idéologie fasciste, sectaire et politico-religieuse. Ne rien dire c’est laisser faire et le combattre c’est être un facho raciste et intolérant. Ah bon ? Intolérant ? Car parmi ces arabo-musulmanes qui sont nées en France et qui ont eu la chance d’avoir une scolarité dans la République Française où on leur a enseigné dans la laïcité, le respect et la tolérance, elles sont tolérantes de porter le voile islamique ? Le message est clair : Une fierté de montrer ouvertement leurs origines musulmanes à l’aide d’une tenue vestimentaire ostentatoire pour se distinguer des autres et promouvoir avant cette ‘idéologie sectaire, raciste, antisémite et politico-religieuse qui va avec. Pour moi, c’est une insulte à la France, aux belles valeurs qui la représentent et une stigmatisation voulue et non subie. Personne ne les a forcé à porter ce vêtement qui fait honte au monde civilisé. C’est leur choix… radical et ségrégationniste..

Pour en revenir au sujet dans l’émission « Grand Public », Djamel Debbouze m’a agacé dans son témoignage qu’il en avait marre de se justifier d’être Français en précisant qu’il est Français.. On le sait qu’il est Français mais quand je vois un barbu taillé comme ceux des Talibans et des femmes voilées, pour moi, même si certaines de ces personnes sont françaises par leur nationalité, elles ne le sont pas de coeur. Leur comportement est anti Républicain, anti Français et anti démocratique. Ils sont indéfendables. Entre l’Islam et la République, il faut choisir. Ils ont fait un choix donc, le message est clair : Non à la République, oui à l’Islam idéologique et politique.

En 30 ans, depuis 1983, les problèmes se sont aggravés. Je suis triste et choqué qu’en France, pays qui a vu naître la laïcité en 1905, on voit énormément de barbus, de femmes voilées dans certains quartiers sensibles, dans les bus, dans les hypermarchés, etc… L’invasion du Hallal dans certaines cantines scolaires, dans les rayons des supermarchés, la prolifération de mosquées financées en grosse partie par des fonds publics, une forte montée du communautarisme musulman, le relan de l’antisémitisme d’origine musulmane lié aux évènements du Proche-Orient depuis l’année 2000 jusqu’à aujourd’hui alors que les Juifs et les Arabes défilaient ensemble, main dans la main, dans les manifs de SOS Racisme en 1985.

Triste de constater qu’on a l’impression qu’il existe un racisme à sens unique et jamais un racisme multi double sens. Le racisme vient toujours du Français moyen, jamais de celui ou de celle qui a une origine. Le traitement n’est jamais le même dans les tribunaux. On assiste à une cruelle et injuste inversion des valeurs qui nous fait comprendre qu’une simple incivilité d’un Français contre celui avec une origine n’est jamais innocente mais toujours liée par rapport à une provocation à la haine raciale.

En 30 ans, On a constaté que les politiques étaient tous des imposteurs démagogiques, fin stratège en manipulation pour faire du clientélisme électorale. Dans la majorité des cas, la police fait correctement son travail, souvent ingrat et pénible pour arrêter ces délinquants le plus souvent multi-récidivistes. La police est mal considérée. Les juges se comportent comme de parfaits collabos avec leur jugement laxiste envers les délinquants et ferme envers les vrais victimes qui ont tenté de se défendre suite à une provocation en commettant un présumé délit qui n’en est pas un. On condamne toujours un Français pour un présumé délit hors contexte. Quand le prévenu est un Français ou autre avec une certaine origine, il est souvent relaxé par rapport un contexte circonstancié que le Français de souche n’aura jamais le droit. « Injuste Justice » ou « Injustice Juste ». Quand je vois tous ces jugements légers pour des récidivistes qui se présentent pour la 50ème fois devant le juge, je me demande si la Justice n’est pas du côté des délinquants. Normal non ? Pourquoi ? Car si la Justice faisait correctement son travail, il y aurait moins d’affaire à plaider donc, moins de magistrats, moins d’avocats donc moins de frics donc ça sera le chômage. Ah le chômage ! Il faudrait une refonte totale de la Justice et condamner certains juges qui ne méprisent ouvertement les vraies victimes et compatissent au sort des délinquants.

J’aimerais dire à Djamel Debbouze que la marche des Beurs de 1983 aurait pu être un véritable sursaut de tous les musulmans de France. Aujourd’hui, l’Islam pose un véritable problème dans la société française car malheureusement, la loi contre le voile n’est pas respecté. La police reste impuissante face à cette Justice gauchiste et laxiste. Ce film ne va rien apporter de plus. Le vrai combat est contre tous les fascismes religieux qui détruisent notre liberté et démocratie.

Jon-Erik Harper




Il y a 15 ans, 3 Vladimir assassinaient Janine Bedfert, la boulangère de Blanc-Mesnil

Hommage à Janine Bedfert, disparu tragiquement, dans la nuit du dimanche 30 mars 1998, à l’âge de 67 ans.

Nous ne l’oublions pas et qu’elle repose en paix !

IMG_0038.jpg

Janine Bedfert, une femme respectable qui a eu le malheur de perdre la vie à cause de trois racailles. 

Nous sommes aujourd’hui en 2013. Plus les jours passent, je ne cesse de penser à ce tragique fait divers qui avait défrayé la chronique dans la ville du Blanc-Mesnil et aussi, dans les JT de l’époque. Le temps passe et je n’arrive pas à oublier ce drame d’une horreur indescriptible il y a tout juste 15 ans.

Remontons dans le temps.

En 1964, Janine Bedfert ouvre sa boulangerie dans le quartier des Tilleuls, à Blanc-Mesnil (93) tout proche de la cité du même nom qui vient aussi de naître. C’est l’un des premiers commerces dans la ville. Tout le monde la connaissait. Une femme très populaire. D’après les témoignages de ceux et celles qui la connaissaient, Janine était une femme au grand coeur avec un certain caractère. Elle ne se laissait pas impressionner par certains jeunes qu’elle avait vu grandir et qui prenait le chemin de la délinquance.

IMG_0039.jpg

La boulangerie de Janine Bedfert. Aujourd’hui, elle a été revendue après 34 ans de bons et loyaux services. 

Au fil des années, la cité des Tilleuls devenait un quartier sensible avec une forte montée de la délinquance. Dans les années 90, on pouvait sentir une insécurité présente. Pendant ce temps-là, Janine Bedfert continuait à travailler dans sa boulangerie. Elle faisait preuve de courage d’affronter certaines racailles qui menaçaient par moment, d’après le témoignage de sa vendeuse. Cette boulangère ne se laissait pas faire et n’avait peur de personne.

Quelle femme courage d’affronter toute cette racaille irrespectueuse envers les gens civilisés ! Malheureusement, de son courage, Janine Bedfert va en payer le prix.

Le jour du drame ou plutôt, pendant la nuit du dimanche 30 mars 1998, trois individus (Djamel Belarbi, 25 ans ; Sékou Coulibaly, 24 ans et Saïd Hamla, 21 ans) décident de faire un cambriolage dans la maison de Mme Janine Bedfert, la célèbre boulangère des Tilleuls du Blanc-Mesnil. Au départ, ces petits malins avaient profité de la nuit pour réaliser leur coup en pleine nuit et profiter du sommeil de la boulangère pour ne pas se faire prendre. Mais ça ne va pas se passer comme ça.

Entendant du bruit par effraction, Janine Bedfert se réveille de son lit. En effet, elle est veuve et vit seule depuis la mort de son mari. Elle se demande ce qu’il se passe. Soudain, elle descend les escaliers et se retrouvent en face de ces cambrioleurs. Dans la nuit froide, isolée face à ces trois individus, Janine Bedfert ne se laissera pas faire. Elle leur demandera de sortir. Djamel Belarbi, le meneur du groupe, va insister pour qu’elle lui donne l’argent. La boulangère refusera et ne sera pas intimidée par cet ordre.

Soudain, la pauvre Janine Bedfert va être rouée de coup et étouffée avec un manteau (ou une couverture) d’une sauvagerie et d’une lâcheté ignoble par ces trois individus. Elle va perdre la vie dans un bain de sang. Elle avait 67 ans !

Le cambriolage a raté. Djamel Belarbi, Sékou Coulibaly et Saïd Hamla vont la laisser mourir et voler quelques objets personnels et sa voiture.

Le matin, à l’heure de l’ouverture de la boulangerie, Janine Bedfert n’est toujours pas arrivée. Ses employés s’inquiètent. Ils appelent, personne ne décroche. Ils vont alors à son domicile et il découvre l’horreur : un corps ensanglanté, recroquevillé et dénudé. Le choc.

De retour chez lui, la soeur de Djamel Belarbi découvre qu’il a récupéré un camescope et d’autres objets. En plus, elle remarque que ses baskets sont tâchés de sang. Preuve que c’est lui qui s’est le plus déchaîné à donner des coups de pied à la pauvre dame. 

Suite à l’émotion du meurtre de la boulangère du Blanc-Mesnil, elle décide de dénoncer son frère au commissariat car elle en a marre qu’il ne soit pas dans le bon chemin.

IMG_0037.jpg

Le lieu du drame : le pavillon de Mme Janine Bedfert, retrouvée morte dans une marre de sang.

Djamel Belarbi, Sékou Coulibaly et Saïd Hamla sont arrêtés par la police. Belarbi est mis en prison, les autres restent libre en attendant leur procès. De la délinquance, ils sont devenus en quelques minutes des criminels, éternellement associés au meurtre de la pauvre Janine Bedfert.  

L’émotion est énorme dans la ville de Blanc-Mesnil, surtout dans la cité des Tilleuls. Tout le monde connaissait Janine Bedfert. Sa mort tragique, injuste et d’une grande lâcheté (en pleine nuit, agressée par trois individus qui n’ont eu aucune pitié) a marqué les esprits dont j’en fait parti. L’incompréhension totale. « Le Parisien » avait fait sa une à l’époque. Un énorme choc.

Le mardi 13 mars 2001, le procès des trois prévenus s’est tenu à la Cour d’assise de Bobigny. Les trois meurtriers présumés sont poursuivis pour « meurtre ayant pour objet de faciliter un vol par effraction et en réunion ».

Les explications sont assez confuses des accusés. Ca fait froid dans le dos. Ils risquent la réclusion criminelle à perpétuité..

Lors de l’audience, le juge rappelle les antécédents judiciaire de Djamel Belarbi, le principal accusé dans le meurtre de la boulangère. Il a eu douze condamnations entre 1992 et 1998 pour des vols, des cambriolages, etc. Fort heureusement, ce lourd casier judicaire ne va pas l’aider lors du jugement.

 IMG_0042.jpg

Marc Bedfert, le fils de la boulangère, devant les caméras du JT de France 3 avant le procès. 

IMG 0040

Marc Bedfert attend le procès avec un membre de sa famille.

Pendant le procès, l’émotion était vive du côté de la partie civile. Marc Bedfert, le fils de la boulangère, est venue pour rendre hommage à sa mère. Marc Bedfert rajoute à l’audience : « De toute façon, ils s’en foutent de ce qu’il s’est passé à ma mère, dans la cité. Que ma mère soit morte, c’est normal, elle n’a pas voulu donner son fric. » Depuis, le fils a vendu le commerce familiale de sa mère car les choses se dégradaient.

En mémoire de cette boulangère de 67 ans qui aurait dit à ses agresseurs: « Vous n’aurez pas un franc, je préfère mourir. »

Le vendredi 16 mars 2001, Belarbi a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle, Coulibaly 16 ans et Hamla, 13 ans. Ils ont tous fait appel.

En mai 2002, lors du procès en appel, Belarbi a une peine alourdi passant de 20 à 25 ans de prison tandis que Coulibaly et Hamla ont été relaxé.

D’après un témoin, Laïd Ramani, qui était détenu avec le principal accusé du meurtre de la boulangère, a précisé au juge que Belarbi voulait tout mettre sur le dos de ses deux copains afin de se disculper. Un vrai lâche !

L’affaire est close.

Aujourd’hui, si ce drame n’avait jamais eu lieu, Janine Bedfert aurait eu 82 ans. Elle aurait sans doute profité pleinement de sa retraîte après de longues années de labeur et aussi, de ses petits enfants. Elle aurait été une grand-mère comblée. On aurait tellement aimé ne pas se remémorer ce triste dimanche 30 mars 1998 au matin et que Janine Bedfert soit toujours parmi nous.

J’ai écrit cette article pour rendre avant tout hommage à Janine Bedfert, une femme respectable qui ne méritait ce triste destin. Paix à son âme ! Ce drame a brisé toute une famille respectable. On ne les oublie pas, comme Janine Bedfert, une boulangère qui a marqué le coeur de tous ceux qui ont eu la chance de la connaître.

Jon-Erik Harper

http://lci.tf1.fr/france/2001-03/meurtre-boulangere-devant-assises-seine-saint-denis-4857571.html

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis/le-meurtre-de-la-boulangere-reste-un-mystere-14-03-2001-2002030147.php

http://www.leparisien.fr/faits-divers/les-meurtriers-de-la-boulangere-condamnes-bobigny-seine-saint-denis-17-03-2001-2002038523.php

http://www.liberation.fr/societe/0101367394-de-treize-a-vingt-ans-pour-le-trio-meurtrier-de-la-boulangere

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis/il-livre-les-secrets-d-un-des-meurtriers-de-la-boulangere-31-05-2002-2003114246.php




Je ne supporte plus les hypocrites qui nous gouvernent depuis 40 ans

Avant de commencer, je tenais à préciser que je ne m’intéresse pas du tout à la politique et qe je ne suis d’aucun parti. Pour moi, que ce soit la Gauche, la Droite, le Centre, le Haut, le Bas, etc, ils sont tous les mêmes.

Quand on les entend parler dans des entretiens télévisés ou dans des reportages, on a l’impression d’être devant des magiciens qui ont découvert la firmule miracle pour sortir la France dans l’impasse. Après, quand ils sont élus, les actes ne suivent plus les belles paroles qu’ils avaient sorti.

Hé oui, il faudrait vraiment être con pour tous les croire avec leur belle promesse. Ils sont tous des menteurs, des profiteurs, des carriéristes fin stratège qui n’ont qu’un seul but : se maintenir au pouvoir coûte que coûte !

Je ne supporte pas toute cette hypocrisie en politique où la dictature du politiquement correct fait rage. On doit choisir les bons mots appropriés pour éviter tout risque d’être traîné dans les tribunaux et être condamné pour ceci ou pour cela. Pourquoi ? Car quand une personnalité politique a été condamné avec un casier judiciaire, c’est un bon moyen pour la partie adverse de l’attaquer et de toujours revenir sur ses antcédents judiciaires.

Un monde de faux cul en politique. Quand on les voit se pavaner sur des plateaux télés, on a l’impression qu’ils sont parfaits, tout propre sur eux. Ce sont avant tout des hypocrites et le peuple n’est pas dupe. Hélas, dire ouvertement la vérité en désignant les noms précis des personnalités politiques et leurs agissements peut nous conduire dans les tribunaux pour diffamation. Pour cela, il faut être un journaliste pour dénoncer toute leur magouille car la fonction d’un journaliste est avant tout d’informer avec des sources à l’appui. Un citoyen qui dirait la même chose serait immédiatement poursuivi et condamné (sans chercher à comprendre le but de l’intéressé) pour diffamation.

Quand le chantait si bien Guy Béart : « Celui qui dit la vérité sera exécuté… » Ce grand artiste avait bien raison quand on voit le contexte actuel où malheureusement, on est forcé à se taire pour ne pas avoir d’ennuis et ne pas être qualifié de ceci ou de cela.

Depuis plus de 40 ans, la Fauche et la Droite se renvoit la balle au niveau des échecs de leur politique et aussi, de la crise en France. « Le chômage c’est la faute de la Gauche, de la Droite, des immigrés, de Bruxelles… » On peut tout entendre.

On nous cache des choses mais le peuple n’est pas dupe. Grâce à internet, il existe des sites de réinformations qui décrivent la triste réalité du pays. Ils sont politiquement incorrects et la bienpensance préfère les classifier extrême droite. Pourquoi ? Parce que l’on parle de l’amour de la France. Et alors ? C’est un crime raciste de témoigner son amour pour son pays d’origine ? C’est raciste de soutenir une équipe de foot ? Il faut faire attention. Hélas, on joue beaucoup avec les mots dans ce pays de Voltaire.

Enormément de manipulation, de désinformation. On nous présente des faits hors contexte pour modifier la pensée des lecteurs ou des téléspectateurs. Trop, c’est trop.

Depuis un moment, je me demande quand un jour on inaugurera le Ministère de l’Incompétence dans ce gouvernement ? Avec le précédent, il aurait fait un carton alors avec celui-ci, je pense que ce Ministère aurait eu de beaux jours devant lui. Tous ces Ministres sont pour moi des carriéristes incompétents, lâches et hypocrites.

J’aimerais bien qu’ils fassent un stage dans une usine pendant 6 mois environ pour qu’ils découvrent la triste réalité des ouvriers qui travaillent dans des conditions pénibles et précaires.

Alors, chiche ! On l’inaugure ce Ministère de l’Incompétence ? Qui sera le Ministre pour représenter ce Ministère ?

Jon-Erik Harper




J’en ai marre des fascistes du politiquement correct

Je tenais à prendre le temps à écrire un article que je dédie à Pierre Cassen, Christine Tasin et toute l’équipe de Riposte Laïque.

Pour commencer, je tenais à remercier le site Riposte Laïque de son véritable combat pour la République et la laïcité. Je n’ai aucune opinion politique car ça ne m’intéresse pas car pour moi, le bien le plus important et le plus fondamental est la liberté, la vraie liberté à tout niveau qui fait vraiment avancer les choses. Bien sûr, cette liberté a des limites car si celle-ci est utilisée à favoriser les adeptes du fascisme et de l’obscurantisme, là il faut faire très attention.

Le plus choquant est de constater qu’il y a des fascistes du politiquement correct, de parfaits manipulateurs pervers et perfides qui n’hésite pas à stigmatiser les vrais défenseurs de la liberté, de la République, de la liberté d’expression, du respect et de la tolérance. Je fais bien sûr une allusion au site Riposte Laïque, un véritable portail de réinformation objective qui montre ce qu’aucun poltiquement correct n’aimerait montrer.

Le problème de Riposte Laïque est qu’il a le talent de démontrer les véritables imposteurs de l’anti racisme, du politiquement correct et de la laïcité avec des preuves et des faits avérés. Dire tout haut (sans donner un jugement subjectif) ce que tout le monde pense tout bas devient un vrai délit intellectuel de la pensée.

Nous sommes en 2012 et je me permets de crier ma colère et ma révolte envers toutes ces associations pseudo anti racistes et toute cette caste politique lâche et hypocrite qui ose qualifier Risposte Laïque, Pierre Cassen, Christine Tasin et tous les autres d’extrême droite. Pour moi, cette qualification est très grave. A ma connaissance, je n’ai jamais rencontré Pierre Cassen ou Christine Tasin mais à travers leurs articles, leurs vidéos et leurs explications pertinentes, je n’ai vu aucune pensée extrêmiste ou raciste.

Non, Pierre et Christine ne sont pas des racistes mais de véritable laïcs et républicains qui font honneur à leur patrie qu’est la France. Franchement, quand je les vois et que je les entends, je suis très fier d’être Français et je le dis sans chauvinisme. Pour moi, ils sont de véritables défenseurs de la VRAIE liberté d’expression sans tabou, sans hycpocrisie et sans démagogie.

Hélas, toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. C’est la triste réalité et la nier ferait vraiment preuve de négationnisme.

J’en ai vraiment marre des clichés, des étiquettes que l’on colle comme ceux des camemberts, de toutes ces fausses insinuations de racisme sous-jacents qui mettent dans une case une personne poltiquement incorrecte qui ne pense pas comme cette bien-pensance hypocrite.

Malheureusement, pour être tranquille, on doit adopter le pire et le plus grand racisme toléré dans la société française : le racisme angélique !

Par exemple, on doit s’adapter et modérer nos propos par rapport à notre interlocuteur en fonction de son appartenance religieuse et ethnique. C’est très grave d’en arriver là. Pourquoi on ne pourrait pas traiter une personne en tant qu’individu ? Pourquoi on se réfère toujours à l’origine de l’agresseur et de l’agressé pour vérifier de manière chirurgicale si il y a racisme ou non ?

Le racisme est clair et explicite. Inférioriser ou supérioriser une race, une appartenance religieuse ou ethnique c’est du racisme. Ca c’est clair et encore plus précis avec des amalgames, des préjugés raciaux sans aucune ambiguïté et des insultes racistes horribles.

Depuis quand dénoncer le communautarisme musulman, juif ou autre c’est du racisme ? Car eux, ils ne sont pas racistes dans la manière de militer, de voir les choses et de rester entre eux ? C’est quoi cette hypocrisie de ce politiquement correct de traiter de raciste les anti communautaristes ?

Être communautaire, non, ce n’est pas raciste. Refuser de se mélanger avec les autres communautés, non ce n’est pas raciste. Non, ça ce n’est pas puni par la loi.

Être républicain et laïc, oui ça c’est raciste. C’est vraiment nier l’appartenance religieuse donc c’est raciste.

On vit vraiment dans un mode à l’envers, de lavage de cerveau efficace.

En vivant dans cette triste époque où on pensait tous avec un grand idéalisme que la pensée universelle avait progressée, je ne peux que constater le déclin intellectuel, de la liberté, de la démocratie et de la République dans cette société.

En 2005, la chanson de Didier Bourdon « On peuplu rien dire » dénonce avec talent le politiquement correct et résume parfaitement la réalité de la société d’aujourd’hui. Un constat alarmant où on ne peut plus s’exprimer, on ne peut plus montrer des marques qui sont flouter dans des émissions ou reportages, on ne peut plus parler de religion, etc…

Voici les paroles et aussi le clip :

http://www.dailymotion.com/video/x51tw_didier-bourdon-on-peux-plus-rien-di_fun

On peut plus rien dire
Si tu veux pas te retrouver seul
T’as intérêt d’fermer ta gueule
On ne peut plus rien dire

Sûr qu’on est d’accord avec toi
Mais c’est pas nous qu’on fait la loi
On ne peut plus rien dire

Si j’veux parler d’Allah
On va me dire : « Là, vaut mieux pas »
Si j’prononce le mot kippa
T’es gentil tu la gardes pour toi
Si je vous dis : « Jésus »
Désolé ça n’intéresse plus
Et pareil pour Bouddha ?
Ah oui, le fromage des Pays-Bas

refrain

Si t’as une surcharge pondérale
On t’oblige à crever la dalle
Si j’dis qu’j’ai envie de refumer
Sûr j’aurai le cancer dans l’année
Si j’me décide à faire du sport
On m’dit : « Fais gaffe, pas trop d’efforts »
On peut plus rien faire

Si j’dis qu’j’ai un ami homo
‘tention dites pas qu’c’est un pédé
Si j’dis qu’j’ai des côtés machos
Ouais t’es plutôt qu’un obsédé
Si j’dis qu’j’aime bien les animaux
Ils vont penser qu’j’suis zoophile
Si j’avoue : « J’adore les marmots »
Ils vont m’dire qu’j’suis pédophile

refrain

Sûr qu’on est d’accord avec toi
Mais c’est pas nous qu’on fait la loi
On ne peut plus rien dire

Faut faire gaffe aux radars
Aux motards, au pinard, au Ricard
Aux pétards, aux clébards, aux papelards
On ne peut plus rien dire

Tu dis : « La France quand même
C’est vrai c’est un beau pays »
Mais tu rigoles ? La France
C’est un pays de pourri
Peut-être qu’en fait t’as raison
C’est pas si bien qu’on dit
Bah alors, connard
Qu’est-ce qui t’oblige à vivre ici ?

refrain

Si t’avoues qu’t’as lu Céline
Tu risques vite d’être dénoncé
Et qu’étant jeune t’étais trotskiste
Vas te planquer vite à l’île de Ré
Si tu dis que t’es de bonne foi
On va te dire c’est de la langue de bois
Et quand t’es pas consensuel
T’as le droit au : « Quel con celui-là ! »
Si tu dis : « Merde j’veux plus voter »
On te dit : « T’es qu’un enfoiré »
Si tu dis pour qui t’as voté
T’es con, c’est tous des enc…

refrain

Faut faire gaffe aux radars
Aux motards, au pinard, au Ricard
Aux pétards, aux clébards, aux papelards
On ne peut plus rien dire

Ou de sortir style une connerie
Mais j’crois ça été déjà fait
Messieurs, vous n’aurez pas ma liberté de pensée
– Euh ouais ça a été déjà fait…
Il vaut mieux rien dire
– Ouais j’suis une fan de Florent Pagny

Si tu veux pas te retrouver seul
T’as intérêt de fermer ta gueule
On ne peut plus rien dire
– J’crois qu’on doit avoir la liberté de penser ou pas
On ne peut plus rien dire
– Nous allons créer une loi contre l’homophobie
Sûr qu’on est d’accord avec toi
Mais c’est pas nous qu’on fait la loi
On ne peut plus rien dire
– Mais alors une vraie loi, pas une loi de taffiole… euhh… enfin de…

Faut faire gaffe ils ont dit à l’eau de source ça aussi, à la Bourse ça aussi,
Aux virus ça aussi, aux malus ça aussi, aux pv ça aussi, aux UV ça aussi,
A Bové ça aussi, à la bourse ça aussi, et au pauvre Sarkozy… euh…

J’ai dit une connerie ?

J’ai dit une connerie ?

Ah ouais, j’ai dis une connerie là…

Bon allez éteignez moi tout ça là ! Oh !

Monsieur Bourdon, vos papiers siouplaît…

Je souhaite une très longue vie à Pierre Cassen, Christine Tasin, Cyrano et toute l’équipe de ce formidable site d’information. Vous permettez de combattre tous les intégrismes religieux, de la pensée, du politiquement correct et tout le reste.

Jon-Erik HARPER




On devrait bannir de France Tariq Ramadan et toutes les associations pro-palestiniennes

Je voulais dire à l’équipe de Riposte Laïque que vos articles et vos dossiers sont très bien écrits et passionnants. En vous lisant, je me rends compte comment le monde politique est hypocrite en fermant les yeux du danger à venir. Je veux parler de cette bombe à retardement qui est prête à péter à tout moment et que personne n’aurait vu venir.

Je n’ai rien contre la communauté musulmane qui dans la plus grande majorité vit paisiblement respecte la laïcité et les lois républicaines mais je ne peux pas rester insensible quand je vois des quartiers populaires la forte montée du communautarisme islamique avec plus de voiles et de barbes.

Le plus choquant c’est de voir ces jeunes filles d’une vingtaine d’années, nées en France, Française qui ont grandi dans le pays de Voltaire et ont grandi dans l’école de la République et qui aujourd’hui portent fièrement le voile islamique sans que cela puisse heurter les maires des différentes villes.

Petit retour en arrière, en 1979, quand devant nos postes de télévision en noir et blanc on découvrait dans les JT l’Iran devenir une République islamique, on avait l’impression de voir un film de science fiction tellement que c’était hallucinant. En 1980, Saddam Hussein lance la guerre contre l’Iran pendant près de 8 ans pour lutter contre une contagion de l’islamisme. Le monde entier était avec lui. Aussi, l’Egypte qui avait connu l’âge d’or du cinéma arabe dans les années 50 avec les films musicaux de Farid El Atrache. Les femmes étaient belles, modernes, occidentales. Aujourd’hui, ce beau pays s’islamisent avec plus de voiles, phénomène apparu depuis le début des années 90.

Je vous conseille de regarder l’excellent film algérien de Mahmoud Zemmouri « De Hollywood à Tamanrasset » de 1991 qui se moque ouvertement des intégristes musulmans.  Zemmouri avait mis 3 ans pour finir son film avec plusieurs attaques dont un incendie. C’est très drôle, surtout la scène où on voit un défilé de mode de femmes voilées en tchador jean Levi’s 501 ! Ce film n’est pas vendu cher sur internet.

Je trouve cette gauche antisémite et anti-républicaine. On remarque la bobocratie donneuse de leçon. On sait très bien que la majorité des Français veulent vivre en paix et dans la tolérance.

On parle des immigrés qui posent problème car ils ne veulent surtout pas s’intégrer dans notre pays mais imposer leur mode de vie et jouir des pleins droits qu’ils n’ont pas dans leur pays d’origine.

On est bien loin de la vague d’immigration des années 50, 60 et 70 des pays du Maghreb où il y avait une envie de proposer un avenir meilleur à ses enfants en adoptant les lois de la République Française. Le cancer de l’Islamisme transforme ces bons musulmans en monstre.

On devrait bannir les Tarik Ramadan et toutes ces associations pro palestiniennes et antisémites dans notre territoire français. La France est en danger.

Je déteste le Front National mais je ne suis pas étonné de sa forte montée. Ca prouve que la France est malade et qu’elle souffre d’une grave maladie… incurable ? : le communautarisme à majorité musulmane. Pour combattre le FN, il faut combattre toute forme de communautarisme. Les Français qui aiment la France doivent être entendu et aider en priorité. marre de cette injustice d’aider les racailles et d’abandonner ces modestes gens qui subissent ces incivilités. Trop c’est trop.

Marre de l’UMPS qui joue le jeu de la démagogie avec de belles paroles sans que les actes suivent.

Aimer la France et notre pays n’est pas un crime raciste. Au contraire, la France donne tellement qu’on lui doit beaucoup. Tout cet héritage historique, culturel, est un modèle dans le monde. Ne le bradons pas pour être soumis à des dictatures et totalistarisme européen et aussi islamique.

Il faut se battre contre tous ces politique corrompus qui venD la France à des fachos.  

Jon-Erik Harper