1

Dictature sanitaire : la situation est plus grave que vous ne le pensez

🔴 Que vous le vouliez ou non, votre corps sera connecté (Time 2014)

Time 2014 : « Jamais sans rĂ©seau. La Apple Watch n’est que le dĂ©but. Les vĂŞtements connectĂ©s vont changer votre vie – que cela vous plaise ou non. »

đź”´ Octobre 2020 : ce mec avait tout compris

📎 Sauvegarde de la vidéo

đź”´ On se dirige vers un esclavage techno-sanitaire

Intervention postée le 17.07 sur un groupe Telegram.

 

🔴 Demain tous pucés comme des animaux ?

Je me permets de vous renvoyer Ă  un de mes anciens articles :

https://ripostelaique.com/demain-tous-puces-comme-des-animaux-la-revelation-effrayante-de-rockefeller.html

 

🔴 Attali en 2009 : une petite pandémie permettra d’instaurer un gouvernement mondial !

« L’Histoire nous apprend que l’humanité n’évolue significativement que lorsqu’elle a vraiment peur : elle met alors d’abord en place des mécanismes de défense ; parfois intolérables (des boucs émissaires et des totalitarismes) ; parfois futiles (de la distraction) ; parfois efficaces (des thérapeutiques, écartant si nécessaire tous les principes moraux antérieurs). Puis, une fois la crise passée, elle transforme ces mécanismes pour les rendre compatibles avec la liberté individuelle et les inscrire dans une politique de santé démocratique.

La pandémie qui commence pourrait déclencher une de ces peurs structurantes », car elle fera surgir, « mieux qu’aucun discours humanitaire ou écologique, la prise de conscience de la nécessité d’un altruisme, au moins intéressé.

Et, même si, comme il faut évidemment l’espérer, cette crise n’est pas très grave, il ne faudra pas oublier, comme pour la crise économique, d’en tirer les leçons, afin qu’avant la prochaine – inévitable – on mette en place des mécanismes de prévention et de contrôle, ainsi que des processus logistiques de distribution équitable des médicaments et de vaccins. On devra, pour cela, mettre en place une police mondiale, un stockage mondial et donc une fiscalité mondiale. On en viendra alors, beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial.

C’est d’ailleurs par l’hôpital qu’a commencé en France, au XVIIe siècle, la mise en place d’un véritable État. »

Jacques Attali, L’Express du 3 mai 2009

➡️ Voir aussi son texte « À l’avenir, il s’agira de trouver un moyen de rĂ©duire la population. » (Jacques Attali)

 

đź”´ Ces 4 tweets d’Asselineau exposent bien l’arnaque du passe sanitaire

 

đź”´ Propagande covid/vaccin : la plus grande psyop de l’histoire ?

Tout ce dĂ©lire covid – pass sanitaire n’est qu’un prĂ©texte.

C’est une des plus grandes opĂ©rations psychologiques (PsyOp) de masse jamais montĂ©es dans l’histoire de l’humanitĂ©.

Leur but horrible est de crĂ©er Ă  tout jamais une race d’esclaves qui sera dominĂ©e, grâce Ă  un appareil d’État mondial, par une oligarchie mondialiste qui se prend pour des surhommes, pour des demi-dieux.

Et ce qui est le pire, c’est que ce sont les premiers esclaves, vos frères, vos parents, vos amis, vos voisins, qui se chargeront de contrĂ´ler et d’Ă©liminer la menace que constituent les derniers hommes libres.

Si vous pensez que tout ce que je dis est impossible, c’est que vous avez dormi pendant les 100 dernières annĂ©es et qu’il est plus que temps de vous rĂ©veiller.

 

NE PAS SOMBRER DANS LA DÉPRESSION : VOUS N’ĂŠTES PAS SEULS, NOUS SOMMES DES MILLIONS

Si on pense qu’on a dĂ©jĂ  perdu, alors on a dĂ©jĂ  perdu.

Le combat se joue d’abord dans l’esprit.

Ils veulent nous pousser à la fuite, à la dépression, au suicide.

Nous ne devons pas les laisser gagner dans notre tĂŞte.

Car une fois qu’ils se seront rendu maĂ®tres de notre esprit, alors et alors seulement ils auront gagnĂ©.

Rejoignez un groupe et demandez de l’aide. Ne restez surtout pas seuls avec votre dĂ©prime.

 

IL N’EST PAS TROP TARD POUR SE BATTRE ET POUR GAGNER

Plutôt mourir libre que de vivre comme du bétail.

Il n’est pas trop tard pour renverser la vapeur, mais le temps est comptĂ©.

Il est nĂ©cessaire maintenant de considĂ©rer que nous sommes en guerre, une guerre totale qui ne pourra se finir que par l’annihilation d’un des deux camps.

Mais il faut faire la guerre intelligemment et ne pas faire n’importe quoi. Il faut d’abord trouver les gĂ©nĂ©raux, un chef et crĂ©er une armĂ©e.

Car pour l’instant, nous sommes dispersĂ©s et sans but et faciles Ă  Ă©liminer.

La première chose Ă  faire est de sortir tous ensemble et montrer qu’on les emmerde en Ă©tant joyeux, unis et solidaires.

La deuxième chose sera de vite trouver un chef et un groupe pour nous emmener Ă  la victoire. Les Gilets jaunes ont perdu car ils n’avaient pas de structure ni de chef ni d’objectif ni de principes fixes.

Il faudra que ce chef ou ce groupe soit assez intelligent pour incorporer les autres chefs et les autres groupes et donner Ă  chacun sa place sans mesquinerie et sans effronterie.

JULIEN MARTEL




Races, genre, islam, diversitĂ©, viols : je vous promets de l’incorrect…

Violence ? Plus de 100 femmes blanches sont violées ou agressées sexuellement par des hommes noirs chaque jour aux États-Unis.

Consanguinité ? Le mariage entre cousins dans le monde musulman varie de 8% au Maroc à 44% en Arabie Saoudite. Et 55 % des Pakistanais du Royaume-Uni sont mariés à leurs cousins.

L’immigration est-elle une chance ? Les Africains et les MaghrĂ©bins vont payer les retraites ? 90 % des immigrants du Moyen-Orient aux États-Unis ne paient pas d’impĂ´t sur le revenu et reçoivent de l’argent du gouvernement.

Tous les hommes sont-ils Ă©gaux ? Le quotient intellectuel des Blancs est de 100. Le QI moyen en Afrique noire est de 70.

Vous soutenez la transition des transsexuels ? Sachez que ça revient quasiment Ă  ĂŞtre complice de meurtre car 65% des jeunes transsexuels ont sĂ©rieusement envisagĂ© le suicide au cours de l’annĂ©e Ă©coulĂ©e.

Voici un dossier contenant environ 700 faits politiquement incorrects sur l’islam et les musulmans, les races, les relations entre les sexes, la diversitĂ©, etc.

Lire ou télécharger le dossier PDF :

700 FAITS POLITIQUEMENT INCORRECTS

Julien Martel




Comment ils manipulent les donnĂ©es pour renforcer « l’efficacitĂ© des vaccins »

Cet article concerne la politique sanitaire américaine mais il est évident que le gouvernement français utilisera exactement les mêmes combines. 

Pris en flagrant délit de tromperie, le CDC américain (Centre de contrôle des maladies) modifie les seuils de test pour éliminer virtuellement les nouveaux cas de Covid parmi les personnes vaccinées.

Le CDC va modifier ses pratiques en matière d’enregistrement des donnĂ©es et de tests pour le « Covid-19 » afin de faire croire que les « vaccins » expĂ©rimentaux de thĂ©rapie gĂ©nique sont efficaces pour prĂ©venir la prĂ©tendue maladie.

Les nouvelles règles de mesure vont artificiellement dégonfler les « infections traversées » chez les vaccinés, tandis que les anciennes règles continueront de gonfler le nombre de cas chez les non vaccinés.

Ils n’en ont pas fait mystère, annonçant les changements de politique sur leur site Internet fin avril/dĂ©but mai (mais naturellement sans admettre la motivation assez Ă©vidente derrière ce changement).

L’astuce rĂ©side dans la manière dont ils vont signaler ce qu’ils appellent les « infections traversĂ©es » (« breakthrough infections »), c’est-Ă -dire les personnes qui sont entièrement « vaccinĂ©es » contre l’infection par le virus Sars-Cov-2, mais qui sont quand mĂŞme infectĂ©es, le virus ayant traversĂ© la barrière vaccinale.

Pour l’essentiel, il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© depuis longtemps – pour ceux qui veulent bien y prĂŞter attention – que le Covi-19 est un rĂ©cit pandĂ©mique entièrement crĂ©Ă©, une fiction, reposant sur deux facteurs-clĂ©s :

  • Les tests faussement positifs. Le test PCR, peu fiable, peut ĂŞtre manipulĂ© pour obtenir un nombre Ă©levĂ© de faux positifs en modifiant le seuil de cycle (valeur CT)
  • Le gonflement du nombre de cas. La dĂ©finition incroyablement large de ce qu’est un « cas Covid », utilisĂ©e dans le monde entier, classe toute personne ayant reçu un test positif comme « cas Covid-19 », mĂŞme si elle n’a jamais prĂ©sentĂ© de symptĂ´mes.

Sans ces deux facteurs-clĂ©s, il n’y aurait jamais eu de pandĂ©mie notable, et maintenant le CDC a adoptĂ© deux changements de politique qui signifient que ces facteurs ne s’appliquent plus aux personnes vaccinĂ©es :

Tout d’abord, ils abaissent la valeur du CT lors de l’analyse d’Ă©chantillons provenant d’une suspicion « d’infection traversĂ©e ».

Extrait des instructions du CDC Ă  l’intention des autoritĂ©s sanitaires des États sur la gestion des « infections traversĂ©es » (mises en ligne sur leur site Web fin avril) :

Pour les cas dont la valeur du seuil de cycle (Ct) du test PCR est connue, soumettez pour le sĂ©quençage uniquement les Ă©chantillons dont la valeur du Ct est ≤28 . (Le sĂ©quençage n’est pas rĂ©alisable avec des valeurs de Ct plus Ă©levĂ©es).

Tout au long de la pandĂ©mie, les valeurs de Ct supĂ©rieures Ă  35 ont Ă©tĂ© la norme, avec des laboratoires du monde entier allant jusqu’Ă  40.

Essentiellement, les laboratoires effectuaient autant de cycles que nĂ©cessaire pour obtenir un rĂ©sultat positif, malgrĂ© les avertissements des experts qui soulignaient que cela ne servait Ă  rien (le directeur du CDC Fauci lui-mĂŞme a dĂ©clarĂ© que tout ce qui dĂ©passait 35 cycles n’avait aucun sens).

Mais MAINTENANT, et uniquement pour les personnes entièrement vaccinĂ©es, le CDC n’acceptera que les Ă©chantillons obtenus Ă  partir de 28 cycles ou moins. Il ne peut s’agir que d’une dĂ©cision dĂ©libĂ©rĂ©e visant Ă  rĂ©duire le nombre de « percĂ©es infectieuses » (infections traversĂ©es, infections malgrĂ© le vaccin) officiellement enregistrĂ©es.

Deuxièmement, les infections asymptomatiques ou légères ne seront plus enregistrées comme des « cas de covid ».

MĂŞme si un Ă©chantillon prĂ©levĂ© Ă  la faible valeur CT de 28 peut ĂŞtre sĂ©quencĂ© en virus supposĂ© ĂŞtre Ă  l’origine du Covid-19, le CDC ne tiendra plus de registre des infections pernicieuses qui n’entraĂ®nent ni hospitalisation ni dĂ©cès.

D’après leur site Web :

Ă€ compter du 1er mai 2021, les CDC cesseront de surveiller tous les cas signalĂ©s d’infection par le vaccin pour se concentrer sur l’identification et l’investigation des seuls cas d’hospitalisation ou de dĂ©cès, quelle qu’en soit la cause. Ce changement permettra de maximiser la qualitĂ© des donnĂ©es recueillies sur les cas ayant la plus grande importance clinique et de santĂ© publique. Les chiffres des cas prĂ©cĂ©dents, qui ont Ă©tĂ© mis Ă  jour pour la dernière fois le 26 avril 2021, ne sont disponibles qu’Ă  titre de rĂ©fĂ©rence et ne seront pas mis Ă  jour Ă  l’avenir.

Comme cela, le fait d’ĂŞtre asymptomatique – ou de ne prĂ©senter que des symptĂ´mes mineurs – ne sera plus considĂ©rĂ© comme un « cas Covid », mais seulement si vous avez Ă©tĂ© vaccinĂ©.

Le CDC a donc mis en place un système de diagnostic à plusieurs niveaux. À partir de maintenant, les personnes non vaccinées auront beaucoup plus de facilité à être diagnostiquées avec le Covid-19 que les personnes vaccinées.

Par exemple…

La personne A n’a pas Ă©tĂ© vaccinĂ©e. Elle obtient un rĂ©sultat positif pour le Covid en utilisant un test PCR Ă  40 cycles et, bien qu’elle ne prĂ©sente aucun symptĂ´me, elle est officiellement un « cas de Covid ».

La personne B a Ă©tĂ© vaccinĂ©e. Le test est positif Ă  28 cycles et elle passe six semaines alitĂ©e avec une forte fièvre. Comme elle n’a jamais Ă©tĂ© hospitalisĂ©e et qu’elle n’est pas morte, elle n’est PAS un cas de covid.

La personne C, qui a Ă©galement Ă©tĂ© vaccinĂ©e, est dĂ©cĂ©dĂ©e. Après des semaines d’hospitalisation avec une forte fièvre et des problèmes respiratoires. Mais son test PCR positif Ă©tait de 29 cycles, elle n’est donc pas officiellement un cas Covid non plus.

Le CDC dĂ©montre la beautĂ© d’avoir une « maladie » qui peut apparaĂ®tre ou disparaĂ®tre selon la façon dont on la mesure.

Pour ĂŞtre clair : si ces nouvelles politiques avaient Ă©tĂ© l’approche globale du « Covid » depuis dĂ©cembre 2019, il n’y aurait jamais eu de pandĂ©mie du tout.

Si vous ne les appliquez qu’aux vaccinĂ©s, mais conservez les anciennes règles pour les non vaccinĂ©s, le seul rĂ©sultat possible sera que les registres officiels montreront que le « Covid » est beaucoup plus rĂ©pandu chez les non vaccinĂ©s que chez les vaccinĂ©s.

Il s’agit d’une politique conçue pour gonfler continuellement un chiffre, et minimiser systĂ©matiquement l’autre.

Qu’est-ce que c’est si ce n’est un acte Ă©vident et dĂ©libĂ©rĂ© de tromperie ?

Source : https://off-guardian.org/2021/05/18/how-the-cdc-is-manipulating-data-to-prop-up-vaccine-effectiveness/

Traduction : Julien Martel




GĂ©nĂ©ral Flynn : 5 leçons apprises lorsque l’État profond s’en est pris Ă  moi

Foi en Dieu, fondement de la nation, famille, amitiĂ© et combat sont les 5 piliers proposĂ©s par Flynn pour rĂ©sister Ă  la destruction des États-Unis par les mondialistes de l’État profond.

N’attendez pas que d’autres se battent pour vous, pour votre libertĂ© et votre patrie, c’est Ă  chacun d’entre nous de retrouver les valeurs fondamentales de justice, de vĂ©ritĂ©, de libertĂ©, d’amitiĂ©, de famille, de patrie et de prendre part Ă  l’insurrection contre l’impitoyable nouvel ordre mondial. 

Il n’est pas nĂ©cessaire de regarder les informations pendant longtemps pour constater que l’AmĂ©rique est en train de changer rapidement. Ce glissement vers le bas se retrouve non seulement dans nos dirigeants, mais aussi dans les dĂ©finitions changeantes du Bien et du Mal acceptĂ©es aveuglĂ©ment par de nombreux AmĂ©ricains aujourd’hui.

Nos dirigeants voudraient nous faire croire que ces valeurs changeantes sont inĂ©vitables et qu’elles sont bonnes. C’est pourquoi on les appelle « progressistes ».

Pourtant, pour ceux d’entre nous qui croient encore aux vĂ©ritĂ©s immortelles sur lesquelles l’AmĂ©rique a Ă©tĂ© fondĂ©e, leur soi-disant « progrès » est pour le moins alarmant.

Malheureusement, certains vont laisser cette inquiĂ©tude se transformer en dĂ©faitisme. Ils dĂ©tourneront le regard de la bataille qui se dĂ©roule devant nous dans l’espoir de trouver une position oĂą se retirer.

À ceux qui préfèrent la retraite ou la capitulation plutôt que le combat, je pose une simple question :

Si l’AmĂ©rique tombe, oĂą irez-vous ?

Où irez-vous pour trouver une autre nation qui offre les opportunités et les garanties individuelles de vie, de liberté et de poursuite du bonheur ?

OĂą trouverez-vous une nation dont les documents fondateurs garantissent un gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ?

Nommez un endroit qui vous offre, Ă  vous et Ă  votre famille, autant ou plus que nos États-Unis d’AmĂ©rique.

La rĂ©ponse est simple : il n’existe aucun endroit de ce genre.

En dĂ©pit de notre dĂ©clin, l’AmĂ©rique reste la meilleure nation au monde. C’est notre terre, ce sont nos gens, ce sont nos villes, nos quartiers et nos rues. C’est notre pays.

Bien que la bataille pour l’âme de l’AmĂ©rique soit fĂ©roce devant nous, nous ne pouvons pas nous permettre de regarder ailleurs dans l’espoir de trouver une retraite. Il n’y en aura pas.

Bien que je puisse paraĂ®tre pessimiste, je suis tout sauf pessimiste. Dieu m’a permis d’endurer une campagne de plusieurs annĂ©es menĂ©e par la gauche pour me dĂ©truire, moi et ma famille. Ils voulaient que je serve d’exemple Ă  quiconque voudrait dĂ©fier les bureaucrates retranchĂ©s du marais de l’État profond.

Malgré tous leurs efforts, je me tiens devant vous comme la preuve vivante que la victoire est absolument possible.

Le fait mĂŞme que nous soyons rĂ©unis ici aujourd’hui en tant que citoyens amĂ©ricains libres de s’exprimer et de se rassembler pacifiquement devrait nous remplir d’espoir.

Mais l’espoir n’est pas un plan de survie. L’espoir n’a jamais gagnĂ© une guerre, et il ne gagnera pas la paix sur le front intĂ©rieur. Dans cet article, j’ai l’intention aujourd’hui de partager avec vous quelques leçons que j’ai apprises dans ma bataille contre les forces obscures qui menacent encore notre nation aujourd’hui.

Lorsque l’on se bat pour la vĂ©ritĂ©, le point de dĂ©part le plus important est d’ĂŞtre bien ancrĂ© dans la VĂ©ritĂ© elle-mĂŞme. Je fais rĂ©fĂ©rence Ă  la VĂ©ritĂ© avec un V majuscule, comme dans « Je suis le chemin, la vĂ©ritĂ© et la vie ».

La foi en Dieu est une partie essentielle de la lutte pour restaurer la grandeur de l’AmĂ©rique. Notre foi personnelle est inextricablement liĂ©e Ă  nos libertĂ©s personnelles.

Alexis de Tocqueville, le grand auteur français de l’ouvrage rĂ©volutionnaire « La dĂ©mocratie en AmĂ©rique », a Ă©crit : « Dès mon arrivĂ©e aux États-Unis, l’aspect religieux du pays a Ă©tĂ© la première chose qui a frappĂ© mon attention… ».

« Les AmĂ©ricains combinent si intimement dans leur esprit les notions de christianisme et de libertĂ©, qu’il est impossible de leur faire concevoir l’une sans l’autre. »

Tocqueville a tout Ă  fait raison. Avant la fondation de l’AmĂ©rique, aucun document au monde n’avait directement liĂ© les droits individuels des citoyens Ă  leur valeur unique et Ă  leur autonomie devant un CrĂ©ateur omnipotent.

Nous ne devrions pas essayer de commĂ©morer la volontĂ© de nos fondateurs d’engager leur vie, leur fortune et leur honneur sacrĂ© sans reconnaĂ®tre Ă©galement la foi qui a servi de fondement Ă  une telle audace.

La foi et la libertĂ© ne peuvent jamais ĂŞtre sĂ©parĂ©es l’une de l’autre.

Si vous souhaitez avoir de l’audace dans la lutte pour l’AmĂ©rique comme l’ont fait nos Pères fondateurs, ayez foi en Dieu tout-puissant. Ayez confiance en sa puissance comme votre Ă©pĂ©e et votre bouclier.

Je dois avouer que je suis rarement du genre Ă  porter ma foi sur le revers de ma veste, mais combattre l’État profond m’a appris Ă  quel point notre Dieu est fidèle. MĂŞme lorsque tant de mes amis et collègues m’ont abandonnĂ©, Dieu ne l’a jamais fait. En fait, traverser ces Ă©preuves n’a fait que le rapprocher de moi. Faites de la foi un Ă©lĂ©ment essentiel de votre stratĂ©gie de combat aujourd’hui.

Si nous nous enracinons dans la foi, nous devons aussi nous enraciner dans les Ă©crits de nos Pères fondateurs. Si nous voulons prĂ©server l’hĂ©ritage de grands hommes tels que George Washington, John Adams et Patrick Henry, nous devons savoir ce qu’ils dĂ©fendaient.

Tout le monde peut en apprendre davantage sur la fondation de notre nation. Commencez simplement. Quand avez-vous lu pour la dernière fois la Constitution ou encore la DĂ©claration d’indĂ©pendance ?

Nous avons tendance Ă  oublier Ă  quel point il est facile de lire la Constitution de bout en bout. Le « Affordable Care Act » (loi sur les soins abordables) du prĂ©sident Obama comptait plus de 314.000 mots, mais le document qui encadre l’ensemble de notre système de gouvernement ne compte que 4.500 mots. L’AmĂ©ricain moyen peut le lire en une demi-heure.

Bien sĂ»r, si nous voulons vraiment entrer dans l’Ă©tat d’esprit de nos Pères fondateurs, nous devons creuser davantage. Les Federalist Papers, De la DĂ©mocratie en AmĂ©rique de Tocqueville, Le Sens Commun de Paine et les Ă©crits de John Locke valent tous la peine d’ĂŞtre lus.

La conception de l’AmĂ©rique est certes miraculeuse, mais elle est loin d’ĂŞtre accidentelle. Les hommes qui se sont rĂ©unis Ă  Philadelphie Ă©taient des hommes de foi et de caractère audacieux qui ont tout risquĂ© pour « assurer les bienfaits de la liberté ».

Nous devons apprendre de leur sacrifice, et nous devons l’honorer.

Le grand pamphlĂ©taire Thomas Paine a Ă©crit avec Ă©loquence dans sa Crise amĂ©ricaine que « ce que nous obtenons Ă  trop bon marchĂ©, nous l’estimons trop lĂ©gèrement : c’est seulement la chertĂ© qui donne Ă  chaque chose sa valeur. Le Ciel sait mettre un prix appropriĂ© Ă  ses biens ; et il serait Ă©trange, en effet, qu’un article aussi cĂ©leste que la libertĂ© ne soit pas hautement apprĂ©cié ».

Ces mots ont Ă©tĂ© lus Ă  l’ensemble de l’armĂ©e continentale sur ordre du gĂ©nĂ©ral George Washington, mais ils s’appliquent Ă©galement Ă  nous aujourd’hui. La libertĂ© exige les sacrifices de chaque gĂ©nĂ©ration.

Alors que nous nous appuyons sur notre foi et une comprĂ©hension claire de nos documents fondateurs, nous ne devons jamais oublier l’importance de notre famille dans la dĂ©fense de la vĂ©ritĂ©.

Lorsque personne d’autre ne voulait se tenir Ă  mes cĂ´tĂ©s, ma femme Lori Ă©tait lĂ , comme elle l’a toujours Ă©tĂ© depuis notre rencontre Ă  l’âge de 13 ans. J’ai Ă©pousĂ© mon amour de collège en 1981, et ce fut l’une des meilleures dĂ©cisions que j’ai prises.

Lori a Ă©tĂ© mon rocher sur une mer d’incertitude. La mĂŞme force de caractère et la mĂŞme conviction qui ont fait d’elle une Ă©pouse extraordinaire de militaire l’ont Ă©galement Ă©quipĂ©e pour rĂ©sister aux batailles politiques de ces dernières annĂ©es.

Elle est ma meilleure amie. J’ai la chance inouĂŻe de l’avoir Ă  mes cĂ´tĂ©s.

Ce n’est pas sans raison que les forces des tĂ©nèbres s’efforcent d’Ă©radiquer la famille telle que nous la connaissons. Elles voient combien le lien familial peut ĂŞtre puissant, alors elles veulent le redĂ©finir, le diluer et le remplacer par une dĂ©pendance Ă  l’Ă©gard de l’État.

Nous ne pouvons pas les laisser détruire la famille. Tant que les mariages et les familles seront forts, la liberté aura toujours une chance de se battre.

Ne cĂ©dez jamais Ă  ceux qui disent qu’ils savent mieux que vous comment Ă©lever vos enfants. Dieu a confiĂ© le soin des enfants aux parents, pas aux gouvernements.

Comme l’a dit Ronald Reagan : « La libertĂ© est une chose fragile, et elle n’est jamais Ă  plus d’une gĂ©nĂ©ration de son extinction. » Prenez les mots de Reagan Ă  cĹ“ur lorsque vous formez vos enfants. Votre combat pour la libertĂ© aujourd’hui ne signifiera rien si la gĂ©nĂ©ration suivante ne sait pas la conserver.

Ne pensez pas que le combat pour protĂ©ger nos familles est distinct de notre combat pour sauver l’AmĂ©rique. Le combat pour protĂ©ger la famille est la pierre angulaire de notre combat pour sauver l’AmĂ©rique. Il est peu probable que tout ce que vous ferez dans la vie sera aussi important ou aussi significatif.

En regardant Ă  nouveau nos ancĂŞtres, nous constatons qu’ils ont agi avec courage pour le bien des gĂ©nĂ©rations futures. Nous voyons leur souci de leurs enfants et des enfants de leurs enfants dans tout ce qu’ils ont dit et fait.

Benjamin Franklin a encouragĂ© la ratification de la Constitution des États-Unis avec le raisonnement suivant : « Pour le bien de notre postĂ©ritĂ©, nous agirons de tout cĹ“ur et Ă  l’unanimitĂ© en recommandant cette Constitution, partout oĂą notre influence peut s’Ă©tendre, et nous tournerons nos pensĂ©es et nos efforts futurs vers les moyens de la faire bien administrer ».

Lorsque vous vous battez pour l’AmĂ©rique, n’oubliez pas que vous vous battez pour votre famille (mamans, papas). Faites-en un fil conducteur lorsque vous vous battez contre les forces des tĂ©nèbres.

Après avoir construit l’importance de la famille sur la base de la foi et de la fondation, les patriotes doivent voir l’importance de la vĂ©ritable amitiĂ©.

John Adams a dit de l’amitiĂ© qu’elle Ă©tait « l’une des gloires distinctives de l’homme… C’est d’elle que je compte tirer le principal bonheur de ma vie future ».

Lorsque je suis devenu la cible prĂ©fĂ©rĂ©e de la gauche pour le crime d’avoir aidĂ© le candidat Trump Ă  gagner la prĂ©sidence des États-Unis, puis d’avoir Ă©tĂ© son premier conseiller en sĂ©curitĂ© nationale, j’ai Ă©tĂ© abandonnĂ© par beaucoup de ceux qui disaient ĂŞtre mes amis.

Ceux avec qui j’avais auparavant passĂ© du temps ont soudainement cessĂ© d’appeler, d’envoyer des SMS et de s’engager avec moi et ma famille. Ce n’est que lorsque j’ai eu le plus besoin d’eux qu’ils ont rĂ©vĂ©lĂ© leur vrai visage.

Pour ĂŞtre honnĂŞte, je me suis sentie trahi.

Pourtant, c’est pendant ces jours sombres que j’ai dĂ©couvert que j’avais plus d’amis que je ne l’avais jamais imaginĂ©. Des lettres ont commencĂ© Ă  affluer de tous les coins de la nation, et dans certains cas, du monde entier.

Ces lettres, dont beaucoup provenaient de chrĂ©tiens et de patriotes que je n’avais jamais rencontrĂ©s, contenaient des mots d’encouragement, des fonds pour ma dĂ©fense juridique et des offres de prières en mon nom dans mes heures les plus sombres. C’Ă©tait l’expression de vrais amis.

J’ai Ă©tĂ© si Ă©mu par ces milliers d’amis que je me suis donnĂ© pour mission de remercier chacun d’entre eux. Aujourd’hui encore, je chĂ©ris leurs lettres.

Vous ne recevrez peut-ĂŞtre pas des milliers de lettres d’encouragement comme je l’ai fait, mais vous devriez rĂ©flĂ©chir maintenant Ă  qui sont vos vrais amis. Si vous voulez mener la bataille pour la libertĂ©, vous devez vous demander si les personnes dont vous dĂ©pendez seront Ă  vos cĂ´tĂ©s dans les moments difficiles.

N’oubliez pas que vous n’ĂŞtes pas seul. Il y a beaucoup d’autres AmĂ©ricains comme nous qui veulent dĂ©fendre notre grand hĂ©ritage national, mais ceux qui s’opposent Ă  nous veulent diviser pour mieux nous conquĂ©rir.

Ne les laissez pas s’en tirer Ă  bon compte. Trouvez vos vrais amis et dĂ©fendez-les avec audace. Nous pouvons gagner ce combat si nous travaillons ensemble.

Jusqu’Ă  prĂ©sent, je vous ai parlĂ© de l’importance de la foi, de la fondation de notre nation et de l’importance de la famille et de la valeur de la vĂ©ritable amitiĂ©. Ce sont les Ă©lĂ©ments que j’ai trouvĂ©s vitaux lorsque tout le reste semble s’accumuler contre vous.

Je voudrais maintenant parler du combat.

L’AmĂ©rique a besoin de combattants aujourd’hui. Nous avons besoin de ceux qui diront, comme le prĂ©sident Andrew Jackson, « Je suis nĂ© pour une tempĂŞte, et le calme ne me convient pas ».

Nous avons besoin de ceux qui se dresseront contre les idéologies marxistes ratées qui ont envahi le courant principal de notre conscience comme un réseau de plantes étouffantes cherchant à étrangler le puissant chêne américain.

Ces plantes parasites se manifestent par :

  • La censure des mĂ©dias sociaux pour le libre Ă©change d’idĂ©es
  • Les messages grand public qui visent Ă  contrĂ´ler la pensĂ©e
  • Le politiquement correct conçu pour forcer la conformitĂ© comportementale
  • L’application sĂ©lective et la militarisation des idĂ©aux, lois et institutions conçus pour nous protĂ©ger.
  • Des attaques Ă  grande Ă©chelle contre la famille et le patriotisme lui-mĂŞme.

Ces problèmes sont importants, mais vous n’avez pas besoin d’ĂŞtre une superstar de Washington pour faire partie de la solution. La victoire peut ĂŞtre obtenue grâce aux efforts coordonnĂ©s de nombreuses personnes accomplissant de petits mais courageux actes de patriotisme.

Commencez par tendre la main Ă  ceux qui vous entourent. Soyez une voix franche dans votre Ă©glise et votre communautĂ©. Vous serez Ă©tonnĂ© de voir combien de cĹ“urs et d’esprits peuvent ĂŞtre influencĂ©s simplement en prĂ©sentant calmement, intelligemment et respectueusement un point de vue diffĂ©rent de ce qui est dit dans les informations grand public.

Ensuite, fixez-vous comme objectif d’ĂŞtre lĂ  oĂą l’action se dĂ©roule. On dit souvent que « l’histoire est faite par ceux qui se prĂ©sentent ». Prenez le temps d’assister aux rĂ©unions Ă  la mairie. Soyez prĂ©sent aux rĂ©unions de votre commission scolaire locale. Apprenez Ă  connaĂ®tre les lĂ©gislateurs de votre État et tenez-vous au courant de ce qui se passe Ă  l’AssemblĂ©e de votre État.

Ne vous contentez pas de vous plaindre du manque d’Ă©quitĂ© des Ă©lections. Faites partie de la solution en lançant une pĂ©tition ou en faisant pression au niveau politique qui vous convient pour renforcer les lois sur l’intĂ©gritĂ© des Ă©lections. Contactez le bureau de votre parti local pour vous porter volontaire comme observateur de scrutin. N’oubliez pas que le poste le plus puissant au monde n’est pas celui du prĂ©sident des États-Unis, mais bien celui d’un volontaire dĂ©terminĂ© et patriotique.

Si vos reprĂ©sentants locaux refusent de dĂ©fendre ce qui est juste, utilisez l’arme ultime de l’activiste de base. Dites-leur que vous vous prĂ©senterez contre eux et allez jusqu’au bout.

Tous les politiciens, Ă  tous les niveaux, ne craignent rien de plus que la possibilitĂ© de perdre leur pouvoir. MĂŞme si les chances de rĂ©ussite de votre commune ou de votre district sont faibles, une forte prĂ©sence des conservateurs peut empĂŞcher vos reprĂ©sentants de s’Ă©carter trop vers la gauche Ă  l’avenir.

Quelle que soit la façon dont vous dĂ©cidez de vous impliquer, prenez la dĂ©cision aujourd’hui. L’AmĂ©rique a besoin de soldats dans le combat pour la libertĂ©.

Personne ne viendra nous sauver de nos problèmes. Certains pensent que le système judiciaire rĂ©soudra tous nos problèmes, mais ils ont prouvĂ© qu’ils n’Ă©taient pas fiables, au mieux.

PlutĂ´t que d’attendre que quelqu’un d’autre se batte pour nous, nous devons ĂŞtre prĂŞts Ă  faire le travail difficile nous-mĂŞmes.

Les forces qui s’opposent Ă  nous sont grandes. Ces gens ont l’argent, le pouvoir et les privilèges de leur cĂ´tĂ©.

Ils veulent forcer le cou de chaque Américain qui travaille dur à subir le joug de la servitude et des impôts.

Ils veulent forcer nos bouches Ă  se soumettre Ă  la censure de Big Tech et Ă  la culture de l’annulation.

Ils veulent nous enlever nos enfants, les forçant à se tourner vers le gouvernement de Big Brother plutôt que vers ceux qui les aiment vraiment.

Pourtant, malgré tous leurs plans et toute leur puissance, les forces des ténèbres peuvent encore être vaincues.

Un ami m’a rĂ©cemment donnĂ© une nouvelle perspective intĂ©ressante sur un chapitre familier de l’histoire amĂ©ricaine. Rappelons que le gĂ©nĂ©ral George Washington commandait un petit groupe de patriotes contre la plus grande force militaire de la planète.

Mon ami m’a dit : « Son armĂ©e continentale Ă©tait complètement infĂ©rieure een entraĂ®nement, en armement et en nombre par les rĂ©guliers britanniques. Les Tuniques rouges Ă©taient une armĂ©e endurcie et bien disciplinĂ©e contre laquelle les volontaires en haillons de Washington ne faisaient pas le poids.

« Les colonies Ă©taient divisĂ©es sur la guerre. Le Congrès Ă©tait pratiquement dysfonctionnel pendant la pĂ©riode la plus critique. Et lors du tristement cĂ©lèbre campement hivernal de 1778 Ă  Valley Forge, l’armĂ©e de Washington, forte de 11 000 hommes, a failli se dissoudre Ă  cause de la famine, de la maladie et du dĂ©couragement dans les rangs ! »

Nous savons tous comment l’histoire s’est terminĂ©e. Contre toute attente, les AmĂ©ricains ont battu les Britanniques et formĂ© la plus grande nation de l’histoire mondiale.

Ce ne sont pas des coups de chance mais la Providence divine qui a rendu cela possible. Plus tard, le prĂ©sident Washington a dit Ă  ses concitoyens amĂ©ricains: « Nous devrions toujours ĂŞtre persuadĂ©s que les sourires propices du Ciel ne peuvent jamais ĂŞtre attendus d’une nation qui ne respecte pas les règles Ă©ternelles d’ordre et de droit que le Ciel lui-mĂŞme a ordonnĂ©es ».

En tant que patriotes d’aujourd’hui, nous nous battons pour ces mĂŞmes « règles Ă©ternelles d’ordre et de droit ». Quoi qu’on en dise, le caractère de la droiture n’a pas changĂ©.

Ces règles ont Ă©tĂ© Ă©tablies avant la fondation du monde, affirmĂ©es par nos grands Pères fondateurs et maintenues par chaque gĂ©nĂ©ration amĂ©ricaine jusqu’Ă  ce chapitre critique de notre histoire.

Avec ces vérités éternelles en jeu, allez-vous vous battre avec moi maintenant pour la cause de la liberté ?

Ferez-vous partie de ceux qui se sont suffisamment souciĂ©s de transmettre le flambeau de la libertĂ© Ă  une nouvelle gĂ©nĂ©ration pendant qu’il brĂ»le encore ?

Il ne peut y avoir de retraite ni de reddition. Comme je l’ai dĂ©jĂ  demandĂ©, oĂą irez-vous si l’AmĂ©rique tombe ?

Notre champ de bataille est ici. Notre bouclier est la foi. Notre épée est la vérité.

La victoire est Ă  nous si nous ne cĂ©dons pas face au mal et Ă  l’oppression.

Rejoindrez-vous le combat ?

Pour le bien de nos enfants et petits-enfants, je prie pour que vous le fassiez.

Que Dieu bĂ©nisse l’AmĂ©rique.

Source : Western Journal

Traduction : Complotix

Julien Martel




Ce n’est pas fini : Trump a un plan pour renverser l’État profond

LES MÉDIAS CRIENT PARTOUT : « C’EST FINI, TRUMP LE DICTATEUR NAZI A PERDU »

Le 20 janvier à midi heure de Washington, Trump ne sera officiellement plus le président des États-Unis et Biden devrait être le 46e président des États-Unis.

La fraude Ă©lectorale massive ne sera plus qu’un vague souvenir dans l’esprit de ceux qui ont suivi de loin ces Ă©lections qui se passent de l’autre cĂ´tĂ© de l’Atlantique et qui ne changeront rien Ă  nos vies, de toute façon, puisque les politiques sont tous pourris et qu’ils ne pensent tous qu’Ă  se faire rĂ©Ă©lire.

Que ce soit Biden ou Trump, cela ne change rien pour nous de toute façon et s’il y avait vraiment eu fraude, les mĂ©dias en auraient parlĂ©, il y aurait eu des procès et la vĂ©ritĂ© aurait triomphĂ©.

JE PENSE TOUT L’INVERSE : TRUMP A GAGNÉ LES ÉLECTIONS ET IL EMPĂŠCHERA BIDEN D’ĂŠTRE PRÉSIDENT

Il y a eu fraude massive des démocrates et de certains républicains corrompus.

Le covid19 a Ă©tĂ© lancĂ© par la Chine pour dĂ©truire l’Ă©conomie amĂ©ricaine, permettre les votes par correspondance plus faciles Ă  truquer et faire tomber Trump.

Les émeutes BLM/antifas ont permis de faire un chantage sur le vote : si vous élisez Trump, nous saccagerons et brûlerons vos villes, nous vous agresserons dans les rues.

Les machines Ă  voter qui comptent les votes ont fait l’objet de manipulations frauduleuses avec ingĂ©rence Ă©trangère en Italie, en Iran, en Chine.

Les mĂ©dias mainstream et les big techs (Google, Twitter, Facebook…) ont contrĂ´lĂ© le narratif politiquement correct qui allait dans le sens d’une victoire des DĂ©mocrates.

Trump a semble-t-il Ă©puisĂ© toutes les voies lĂ©gales pour faire reconnaĂ®tre qu’il a gagnĂ© l’Ă©lection avec des millions de voix d’avance, mais mĂŞme la Cour SuprĂŞme a refusĂ© d’examiner ces preuves, mĂŞme le Congrès a certifiĂ© les grands Ă©lecteurs, profitant de l’attaque du Capitole sous faux drapeau orchestrĂ© par les antifas et la police de Washington pour faire porter le chapeau Ă  Trump.

Ces quelques faits ont été amplement traités sur Riposte Laïque. Je pourrais écrire des dizaines de pages, donner des centaines de liens, vidéos, images mais ce sera pour une prochaine fois.

TRUMP A-T-IL JOUÉ TOUTES SES CARTES ? 

Trump va-t-il se coucher ? Trump va-t-il laisser Biden et les dĂ©mocrates remporter l’Ă©lection ?

Je ne le pense pas.

Trump est comme Rocky Balboa. Il se fait éclater la figure pendant tout le match avant de revenir de manière inattendue au 11e ou 12e round.

Trump est un lecteur de Sun Tzu. Il fait croire qu’il est faible alors qu’il est fort. Il fait croire qu’il a perdu pour que l’ennemi baisse sa garde et fasse des erreurs. Il maĂ®trise l’art de la guerre comme il maĂ®trise l’art du deal.

Comme je l’avais dit dans un article prĂ©cĂ©dent, Trump a un plan pour gagner la guerre civile qui arrive.

Mais j’en suis encore plus convaincu aujourd’hui.

Il y a un plan de Trump en coordination avec un groupe de gĂ©nĂ©raux patriotes et ce plan se manifestera pleinement les 18, 19 et 20 janvier. (Aujourd’hui, cela va ĂŞtre notamment la publication des dossiers top secret sur l’Obamagate).

Ce plan de Trump et de l’armĂ©e (enfin de la branche patriote de l’armĂ©e qui a Ă©tĂ© chercher Trump pour les Ă©lections 2016) vise Ă  dĂ©barrasser les Etats-Unis des sociĂ©tĂ©s secrètes mafieuses, franc-maçonnes et pĂ©dosataniques et de l’État profond qui dirigent en profondeur les USA (mais pas seulement les USA) depuis de très nombreuses annĂ©es.

Trump vient finir la tâche que JFK n’a pas pu mener Ă  bien car il disposait de beaucoup moins de ressources et d’hommes Ă  sa disposition.

Discours de John F. Kennedy sur les conspirateurs

Les ennemis de Trump sont tous les mondialistes qui veulent dĂ©truire les États-Unis comme ils ont dĂ©truit l’Afghanistan, la Syrie, l’Irak, la Libye, la Yougoslavie.

Ils sont unis par des rapports de confiance fondés sur le chantage et la corruption.

Si je ne me trompe pas, Trump a les preuves non seulement de la fraude Ă©lectorale (voir le site de Sidney Powell listant toutes les fraudes), non seulement de l’ingĂ©rence Ă©trangère lors de ces Ă©lections (voir notamment le Rapport Ratcliff), mais Ă©galement des preuves des crimes d’Obama, Biden, Clinton, Facebook, Google, Twitter, de très nombreux dĂ©mocrates et de très nombreux rĂ©publicains corrompus.

  • Obamagate : crĂ©ation de toutes pièces d’une collusion avec la Russie dans le but d’accuser Trump de haute trahison et de le faire destituer.
  • Financement de Daech par Obama et Clinton,
  • Guerres illĂ©gales en Syrie, en Irak, en Libye,
  • Des renseignements sur la Chine et sa tentative de saborder les États-Unis.
  • PĂ©dosatanisme (viols et meurtres rituels d’enfants) avec les affaires Podesta/Pizzagate, le portable d’Anthony Wiener, et le rĂ©seau Epstein/Maxwell
  • etc.

UN CHOC IMMENSE : LE GRAND RÉVEIL

Toutes ces rĂ©vĂ©lations crĂ©eront un choc immense aux USA et aussi dans le monde entier, car ce sont les mĂŞmes rĂ©seaux (multinationales, services secrets, ONG, mainstream mĂ©dias, sociĂ©tĂ©s secrètes et autres organisations mondialistes privĂ©es ou publiques) qui nous dirigent nous aussi depuis des dizaines d’annĂ©es.

Ce sont des criminels, des pĂ©dophiles, des trafiquants d’ĂŞtres humains, des fauteurs de guerre qui n’ont qu’un seul but : rĂ©duire en esclavage l’ensemble des humains et les contrĂ´ler Ă  l’intĂ©rieur d’un gouvernement mondial totalitaire.

Ces trois prochains jours marqueront un tournant dans l’humanitĂ© : soit nous basculerons dans le nouvel ordre mondial sataniste, soit la lumière sera faite sur l’Ă©tat profond qui dirige le monde en cachette, qui divise pour mieux rĂ©gner, qui n’hĂ©site pas Ă  tuer, Ă  bombarder, Ă  terroriser en s’appuyant sur les États qu’il contrĂ´le ou sur des groupes terroristes qu’ils finance, entraĂ®ne et protège (Daech, BLM, antifas).

Le grand reset, le communisme 2.0, le goulag Ă©ternel

ou

Le grand réveil, le retour aux patries, aux nations, aux libertés, à la démocratie

Nous sommes à la croisée des chemins.

Les trois derniers jours avant l’inauguration seront dĂ©cisifs.

La tempête arrive. Accrochez vos ceintures, ça va tanguer comme jamais.

Sources : Qanon, Donald Trump (Qanon+), Mike Flynn, Mike Pompeo.

Qanon est un des responsables du renseignement militaire.

Q est au plus haut Ă©chelon de l’intelligence militaire et travaille en Ă©troite collaboration avec Trump pour abattre l’État profond (= les mondialistes communistes et pĂ©dosataniques).

Vidéos qui prouvent que Q est une personne ou un groupe de personnes collaborant de manière très proche avec Trump :

Qanon : vidéo en anglais

Qanon – Vue d’ensemble pour les sceptiques (Alexis Cossette)

Qanon : la tempĂŞte (Alexis Cossette et Dan Ad Lumen)

L’objectif de Trump

Trump : « J’ai une chance de briser l’État profond »

Pour approfondir de manière passionnante la stratĂ©gie de Trump, ses tactiques, ses mĂ©thodes, allez sur la chaĂ®ne odysee d’Alexis Cossette :

https://odysee.com/@Radio-Quebec:a

Vous dĂ©couvrirez que Trump est un gĂ©nie militaire et politique, contrairement au portrait d’homme odieux, maladroit, brusque et idiot qu’en font les mĂ©dias mondialistes.

Le 21 janvier 2021, si tout ce que j’ai racontĂ© n’est que du blabla, il sera toujours temps de paniquer et de dĂ©primer.

Mais en attendant, pendant ces trois jours, profitez du spectacle et pour en profiter, je vous conseille encore une fois d’avoir le cadre de lecture d’Alexis Cossette, de Q et de Trump, sinon vous ne verrez que les mirages que vous montreront les mondialistes : attaques sous faux drapeau, inversion de la rĂ©alitĂ©, mensonges, mensonges par omission.

Demain, 19 janvier 2021, c’est la journĂ©e nationale du pop corn.

Prenez du pop corn. Profitez du spectacle.

MAGA. (Make America Great Again = Rendre Ă  l’AmĂ©rique sa grandeur)

WWG1WGA. (Where We Go One, We Go All = Un pour tous, tous pour un)

Julien Martel




Pro-vaccins contre anti-vaccins : le pouvoir a réussi à diviser les Français

Constat et analyse du Dr Frédéric Badel, médecin-psychiatre spécialisé dans les stress post-traumatiques.

La population est désormais scindée en deux groupes.

Le premier, hétérogène, est composé des personnes favorables au vaccin. Il réunit celles qui, par conviction ou par lassitude, sont prêtes à s’y soumettre pour sortir de la crise. Il abrite ainsi les personnes qu’il a été possible de sensibiliser, qui croient sans hésitation au message relayé par les ondes. Celles-là resteront réceptives à tous les messages de danger et agréeront la méthode de sortie de crise, fût-elle assortie de privations pérennes de leurs droits.

On trouve aussi dans ce groupe les personnes qui se sont coupées de toute information depuis longtemps, pour se protéger, et qui sont devenues indifférentes à tout discours. Pour elles, l’essentiel est de ne plus entendre parler du sujet. Elles ont disqualifié tous les avis pour les neutraliser. Ainsi le leurre des tests conduisant à une épidémie de cas, sans morts ni malades, ne parvient plus à leur entendement, comme si leur cerveau avait été débranché. Leur priorité est de mettre un terme à la maltraitance qui leur est infligée en se coupant de toute nuisance.

Le second groupe rassemble les détracteurs du vaccin, ceux qui ont échappé à l’influence du matraquage médiatique, qui ont souvent pris des avis ou cherché des informations hors des sources classiques, tout en restant sensibles à la réalité de leur environnement (services hospitaliers non saturés, nombre de morts comparable aux années précédentes, mesures prises non proportionnées, amenuisement des droits fondamentaux sans justification, etc.). Ces personnes ont également intégré qu’une vaccination n’exempterait pas des mesures de distanciation sociale et, par conséquent, que la convivialité ne serait pas rétablie, que le gouvernement garderait de façon arbitraire le contrôle de la population et de ses activités. Elles observent avant tout l’immixtion toujours croissante de l’État dans leur quotidien et dans leur vie privée.

Ces deux groupes sont désormais séparés par une ligne qu’il sera difficile de faire bouger. La manipulation a montré des limites qui étaient prévisibles et elle sera sans effets sur ceux qu’elle a tenté, en vain, de convaincre. Ces groupes se sont figés, leurs effectifs se sont immobilisés, et peu importe les arguments avancés, les scandales établis ou les preuves apportées, ceux-ci se noieront dans un récit national inaliénable impossible à dénoncer sauf à être traité de complotiste. Les mots se seront substitués à la réalité et, utilisés à contre-emploi, ils auront perdu de leur sens et véhiculeront des idées en rupture avec les faits.

Le pouvoir en place pourra même avouer ses mensonges, le peuple l’acclamera, incapable de le croire mal intentionné et persuadé qu’il est au-dessus des soupçons. Il n’est donc plus temps de publier des résultats d’études prouvant l’efficacité de tel produit, le mensonge sur tel autre, de produire des courbes démontrant le caractère infinitésimal du risque sanitaire et disproportionné des réactions de peur. Surdité et aveuglement règnent en maîtres chez les personnes qui, conditionnées, sont privées de jugement et incapables d’admettre que des faits objectifs puissent démentir la réalité qu’elles ont construite.

Organiser l’affrontement de ces deux groupes de la population est une possibilité – opportunité ? – désormais envisageable
Nos dirigeants devraient rapidement s’en saisir pour encourager une organisation sociale qui opposerait bons et mauvais citoyens, gens sains, dociles, responsables et vaccinés, et gens toxiques, rebelles, inconséquents et non vaccinés. Ce système de bons citoyens est présent en Chine. Il repose sur la délation et l’obéissance à la règle.

Le bon usage par le gouvernement de la graduation dans la contrainte et la soumission du peuple conduit à ce jour à l’acceptation d’une vaccination inutile dont la toxicité n’est pas évaluée et pour laquelle les laboratoires, compte tenu de la rapidité d’élaboration des produits, ont déjà négocié de ne pas être tenus responsables de potentiels effets secondaires, obtenant des États qu’ils répondent de telles conséquences. Et pourquoi pas en définitive, puisque les politiques sont devenus médecins ?

Nos gouvernants et nos parlementaires, de par leur pouvoir et leur influence, vont inciter toute une population à faire un geste dont l’intérêt n’est pas démontré et dont les conséquences ne sont pas mesurées, et se présenter ainsi en sauveurs.

Cela évoque les techniques sectaires et les suicides collectifs. Pour échapper à la fin du monde ou aux extra-terrestres – ici au virus mortel –, le sacrifice est présenté comme salvateur. La réalité ensevelie sous les messages quotidiens discordants, culpabilisants, a laissé la place au délire dans lequel les liens logiques se dissolvent.

Les sectes se servent de ces techniques : isoler les individus en les coupant de leurs liens sociaux et familiaux, rendre les gens dépendants en les privant de leurs moyens de subsistance, propager un discours univoque martelé dans des grand-messes permanentes, évincer toute pensée divergente, présenter les opposants comme des nuisibles qui ne comprennent ni leur propre intérêt ni l’intérêt commun supérieur. « Nous contre les autres » est généralement la doctrine simple compréhensible par chacun car simpliste, et hélas adoptée.

Le cap est franchi. Maintenant que les lignes de partage qui clivent la population se précisent, ce gouvernement n’a plus la possibilité de revenir à des positions plus raisonnables et proportionnées. Il a fait tout son possible dans le domaine de la manipulation, il a mobilisé toutes les sphères d’influence tout en restant crédible auprès d’une partie importante de la population. Pour ceux qui, rebelles, refusent d’adhérer, d’autres méthodes plus coercitives encore s’imposent.

Les signes de cette dérive totalitaire se trouvent dans les techniques de lavage de cerveau employées, identiques à celles des sectes. Elles étaient là dès le départ, mais comment croire qu’un gouvernement démocratiquement élu puisse se retourner contre son peuple ?

Aujourd’hui, une partie de ce peuple est plongée dans la pauvreté, le désarroi, les « non-essentiels » commencent à se suicider, les troubles psychiatriques se multiplient et… le Conseil scientifique continue d’assurer sa grand-messe à une armée de fidèles hallucinés.

Demain, n’importe quel virus, réel ou fictif, pourra de nouveau semer la terreur chez des populations prêtes à se faire vacciner pour conserver un peu de liberté. Elles y sont prêtes. Et si les tests actuels sont encore utilisés – contre toute logique –, même les populations vaccinées seront positives et resteront contagieuses. Les mesures de distanciation demeureront la règle.

Signe supplémentaire de la supercherie, les hommes qui murmurent à l’oreille des virus prédisent déjà les vagues à venir et leurs dates d’apparition. Toute science a vraiment déserté nos sociétés. Les réseaux sociaux, « complotistes », ont donné des dates de confinement bien avant leur annonce officielle, montrant ainsi que toute préoccupation sanitaire était absente des décisions officielles.

Spoiler alert : la date de confinement "annoncée" par Disneyland était une fake news

Les conséquences humaines sont terribles. Tout lieu de convivialité a disparu, les gens sont plus isolés que jamais, ils souffrent de mesures iniques imposées par une poignée de dirigeants, sans aucune concertation, sous couvert d’assurer leur salut. Ce qui fait l’humain, sa capacité à tisser des liens, son besoin d’entrer en contact avec l’autre, est menacé. Le tissu social s’est dissout dans les mesures imposées par un régime devenu fou, hors de contrôle, déroulant une feuille de route établie de longue date en dépit de toute considération du réel. Les mesures prises altèrent la santé de la population et tuent. Elles sont anti-sanitaires. La dictature est en marche.

Notre mode de vie a effectivement bien changé ; le covid n’en est que le prétexte, le catalyseur. Cette dégradation de nos conditions d’existence et la disproportion des mesures prises pour lutter contre un virus donne du crédit au discours de ceux qui voient là le moyen d’instaurer un nouvel ordre mondial qui doit annihiler notre vie privée et nos droits individuels.

Les premiers constats montrent les signes de la réalisation de cet ordre nouveau.

Source : https://www.le-journal-catalan.com


Le gouvernement est anti-français, il monte les Français les uns contre les autres pour mieux les dominer et les tuer. Il utilise aussi l’immigration pour renforcer cette division. Le but est de dĂ©truire entièrement la France, son identitĂ©, son histoire, sa culture, son peuple pour intĂ©grer ce territoire et les individus qui y vivent au nouvel ordre mondial. 

Un nouvel ordre mondial qui doit annihiler notre vie privée et nos droits individuels : la grande réinitialisation (grand reset)

Infographie réalisée par le media en 4-4-2 pour la vidéo :

Julien Martel




Le monde serait-il dirigé par des pédophiles ?

Voici une retranscription des tweets de l’avocat Lin Wood le 4 janvier 2021 :

https://twitter.com/WeTheInevitable/status/1346069140184977408

https://twitter.com/WeTheInevitable/status/1346069140184977408

Lin Wood est l’un des cinq avocats les plus connus aux USA et sans avoir Ă©tĂ© engagĂ© par Trump, il travaille nĂ©anmoins dans le sens de la victoire des patriotes contre les mondialistes.

Comme on le devinait Ă  travers les affaires Epstein, pizzagate, Dutroux, Fourniret, il apparaĂ®t que l’enlèvement de femmes et d’enfants, leur viol et leur assassinat est un des moyens de contrĂ´le qu’utilisent les mondialistes (peut-ĂŞtre Rothschild, Rockefeller, le pape ?) pour contrĂ´ler leurs pions importants (peut-ĂŞtre Soros, Gates, Trudeau, Macron, Boris Johnson, Merkel, Clinton ?) ou moins importants (juges, dĂ©putĂ©s, journalistes, PDG, cadres, scientifiques, universitaires, acteurs, chanteurs).

Voici ce qu’il nous dit :

Je crois que le juge en chef John Roberts et une multitude d’individus puissants dans le monde font l’objet d’un chantage dans le cadre d’un horrible plan impliquant le viol et le meurtre de children filmĂ©s sur bandes vidĂ©os.

J’ai la clĂ© des fichiers contenant les vidĂ©os. J’ai Ă©galement partagĂ© ces informations.

Ce chantage est menĂ© par des membres de dix des agences de renseignement les plus connues et les plus « élites » du monde. L’un de ces groupes a Ă©tĂ© piratĂ© par un groupe connu sous le nom de Lizard Squad. Les fichiers de chantage de ra*pe & murder* ont Ă©tĂ© obtenus par ce groupe et une copie a Ă©tĂ© fournie Ă  Isaac Kappy, acteur de Hollywood dĂ©cĂ©dĂ© en 2019 dans des conditions mystĂ©rieuses, alors qu’il avait promis de dĂ©noncer prochainement les pĂ©dophiles d’Hollywood.

Les cibles du chantage sont approchĂ©es avec une arme, un enfant et une camĂ©ra. La cible reçoit l’ordre de violer l’enfant sur vidĂ©o. La cible reçoit ensuite l’ordre de tirer sur l’enfant devant la camĂ©ra. La cible est alors dĂ©tenue et contrĂ´lĂ©e par les maĂ®tres-chanteurs jusqu’Ă  ce que les preuves du chantage perdent de leur valeur.

Après que Kappy a reçu les fichiers piratĂ©s d’un membre de la Lizard Squad, il a donnĂ© les fichiers Ă  un ami et la clĂ© de cryptage Ă  un autre ami. Il a fourni ces informations Ă  ses amis peu avant d’ĂŞtre assassinĂ© le 13 mai 2019.

Les membres de la Lizard Squad ont Ă©tĂ© emprisonnĂ©s pour piratage. Jeffrey Epstein a utilisĂ© ce mĂŞme plan de chantage pour viol et meurtre d’enfant pour servir ses propres intĂ©rĂŞts ou ceux de toute agence de renseignement avec laquelle il travaillait. Tous ceux qui ont pris l’avion ou visitĂ© son Ă®le doivent ĂŞtre immĂ©diatement interrogĂ©s et traduits en justice.

J’ai dĂ©cidĂ© de poster cette vĂ©ritĂ© sur Twitter & Parler car il existe un mur autour de Donald Trump qui m’a peut-ĂŞtre empĂŞchĂ© de lui faire parvenir cette preuve.

Kappy a essayĂ© de fournir des informations au PrĂ©sident mais il a Ă©tĂ© assassinĂ©. Je ne sais pas Ă  qui Kappy l’a donnĂ©e pour la remettre au PrĂ©sident. Je crains que les informations de Kappy n’aient pas Ă©tĂ© transmises Ă  Donald Trump et que ses efforts pour les transmettre au PrĂ©sident aient pu causer sa mort.

Je suis conscient que ma vie est maintenant en grand danger. Mais je mets ma foi en Dieu. J’ai priĂ© avant de prendre cette dĂ©cision. Je devais rĂ©vĂ©ler la VÉRITÉ. Vous avez maintenant un contexte plus large pour le message que j’ai tweetĂ© ci-dessous le 1er janvier.

J’avais espĂ©rĂ© que cette rĂ©vĂ©lation dĂ©clencherait des dĂ©missions et des confessions. Incertain de ce rĂ©sultat, j’ai dĂ» rĂ©vĂ©ler toute l’Ă©tendue de mes connaissances. C’est ce que je fais maintenant. Ce tweet Ă©tait une police d’assurance.
Les forces malĂ©fiques derrière ce chantage par viol et meurtre d’enfant doivent savoir que d’autres ont la clĂ© de cryptage. J’ai mis en place une procĂ©dure qui prĂ©voit que si je meurs Ă  court terme ou si un membre de ma famille est blessĂ© ou menacĂ©, la clĂ© sera divulguĂ©e par beaucoup.

Je ne porterais jamais d’accusation sans avoir une source fiable. Les enjeux sont trop importants. J’ai donc fait preuve de diligence pour valider l’exactitude des informations choquantes que je rĂ©vèle ce soir. Je suis tout Ă  fait convaincu que vous apprenez la vĂ©ritĂ©. Une vĂ©ritĂ© qui explique beaucoup de choses. Je n’ai aucune idĂ©e de l’ampleur du chantage exercĂ© Ă  travers les enfants, mais Ă©tant donnĂ© le nombre d’agences impliquĂ©es, les centaines de milliers d’enfants disparus et les actions autrement inexplicables de nombreux fonctionnaires, cĂ©lĂ©britĂ©s et chefs d’entreprise puissants, je crains le pire. Le nombre d’enfants disparus dans le monde et aux États-Unis est stupĂ©fiant.

J’ai donc fait part de la vĂ©ritĂ© telle que je la connais. Ces derniers jours, un nombre croissant de personnes ont mis en doute ma santĂ© mentale. Vous pouvez maintenant comprendre pourquoi. Je n’ai aucune idĂ©e de ce qui me sera fait ou de ce qui sera dit Ă  mon sujet dans les jours Ă  venir, mais je me repose bien ce soir pour avoir dit la vĂ©ritĂ©.

De nombreux problèmes dans notre monde peuvent ĂŞtre liĂ©s au chantage que j’ai dĂ©crit ce soir, notamment le comportement bizarre de fonctionnaires et de juges lors des rĂ©centes Ă©lections qui « ne voient pas » la fraude Ă©lectorale alors que tout individu sain d’esprit est saisi par l’accumulation de preuves par millier.

Donald Trump doit nommer un procureur spécial pour mener une enquête approfondie. Nous avons besoin de réponses. Nous devons enquêter. Pour les enfants.

Si on me demande de remettre la clĂ© de cryptage et d’autres informations que j’ai aux forces de l’ordre, je n’accepterai de les fournir directement qu’Ă  Donald Trump, au gĂ©nĂ©ral Flynn ou Ă  Sidney Powell. Je leur fais confiance. Encore une fois, je vous prie de prier pour ma famille. Je vous remercie.

– Lin Wood

Si je ne me trompe pas, des révélations arrivent qui remettront en cause tout ce que vous avez appris depuis votre naissance. La tempête approche.

LĂ , il n’est plus question de problèmes religieux ou raciaux, comme on traite habituellement sur Riposte LaĂŻque. Ces querelles religieuses et raciales sont de second plan pour les mondialistes qui sont des transhumanistes. Que vous soyez musulman, juif, chrĂ©tien, noir, blanc, marron, jaune, vous ĂŞtes des humains et eux sont des post-humains. Il considère les humains comme du bĂ©tail Ă  contrĂ´ler ou massacrer selon les besoins de la nouvelle Ă©lite.

Ă€ partir de demain, 6 janvier, ce sera donc le Grand Reset, la Grande rĂ©initialisation et la fin de l’humanitĂ© OU le Grand RĂ©veil (Great Awakening) et la libĂ©ration de l’humanitĂ© du joug des mondialistes.

En attendant, n’acceptez pas le vaccin Pfizer ou Moderna et tout ce qui a Ă©tĂ© financĂ© de près ou de loin par Bill Gates, George Soros, Rockefeller ou BlackRock.

Julien Martel




COVID-19 : des vaccins jamais utilisés chez l’humain ?

Rapport scientifique et indépendant sur les vaccins : information et revue des risques sanitaires.

Via infOGM, association loi 1901 dédiée à l’information indépendante sur les OGM et les biotechnologies.

En principe, la vaccination consiste à pré-exposer, avec une sécurité raisonnable, une personne à une dose « inoffensive » d’un pathogène atténué ou à certaines parties du pathogène (appelées antigènes). Le but est d’activer le système immunitaire et ainsi produire des anticorps.

Ceci permet, lors d’une infection ultérieure, la reconnaissance rapide du pathogène et sa neutralisation avant qu’il ne se multiplie et cause la maladie.

Jusqu’à peu, la vaccination consistait principalement en cela.

Image

Depuis les années 90, des chercheurs essayent de développer des antigènes en utilisant des micro-organismes génétiquement modifiés (OGM) produits en milieu confiné. On appelle ce type de vaccin « vaccins recombinants » car ils utilisent la technologie de l’ADN recombinant.

Image

Ces dernières années, de nouvelles stratégies de vaccination ont vu le jour, à base cette fois de matériel génétique : un brin d’ADN ou d’ARNm du pathogène. L’idée est de synthétiser la ou les protéine(s) désirées dans le corps du patient en utilisant sa machinerie cellulaire.

Lire L’ARN de synthèse : 3ème révolution industrielle ?

Ce matériel génétique étranger doit pouvoir être introduit dans les cellules de l’organisme à vacciner. Pour cela, des « véhicules » appelés vecteurs sont utilisés, permettant à ce matériel génétique d’échapper au système immunitaire.

Ces vecteurs sont déjà utilisés en thérapie génique, où de nombreux exemples montrent des réactions immunitaires et inflammatoires non intentionnelles parfois très graves. Voir par exemple les expériences du Dr Fischer qui ont engendré des leucémies et la mort.

L’intervention d’anticorps non neutralisants lors d’une infection ultérieure au vaccin n’est pas exclue. Ces anticorps peuvent faciliter l’entrée du virus dans certaines cellules. Ce phénomène a été documenté pour certains virus, il entraîne des pathologies sévères.

Parmi les vaccins à ARNm contre la covid-19, celui de Pfizer/BioNTech et celui de Moderna sont tous deux des vaccins à ARNm à vecteur lipidique tandis que ceux testés par Astra Zeneca, Johnson & Johnson et Gamaléïa (Russie) sont des vaccins à vecteur viral génétiquement modifié.

Les vaccins à ARNm sont une nouvelle classe d’OGM : ils se composent de constructions génétiques artificielles dont l’élaboration fait appel aux bio-nano-technologies, et leur développement implique des techniques de modification génétique.

L’ARNm codant la protéine immunogène (Spike) a été d’abord modélisée sous une forme modifiée pour assurer une dégradation plus lente de l’ARNm dans le corps du patient.

Les molécules d’ARNm sont produites à partir de plasmides bactériens génétiquement modifiés dans des cellules animales (des contaminations par l’ADN de ces cellules animales sont possibles). On parle d’ARN synthétique. On parle aussi d’«imprimante à ARN».

Voir Covid-19 : Tesla va fabriquer des imprimantes à molécules pour la recherche vaccinale

Ces vaccins à ARNm sont des constructions génétiques artificielles.

Image

Ils devraient être soumis à la loi européenne sur les OGM, mais ce n’est pas le cas, et de toute façon la loi a été court-circuitée en juillet pour développer les vaccins à vecteur viral d’Astrazeneca et de Johnson & Johnson.

RISQUES DE MALADIES

Ces vaccins peuvent agir sur l’expression des gènes via des modifications épigénétiques des cellules humaines aux conséquences souvent inconnues.

Voir Ă  ce sujet le rapport scientifique du CRIIGEN :

Covid-19 : Rapport d’expertise sur les vaccins ayant recours aux technologies OGM

Covid-19 : Rapport d’expertise sur les vaccins ayant recours aux technologies OGM

D’abord, les modes de préparation de l’ADN et de l’ARN vaccinal ne les exemptent pas de contaminations d’ADN génomique bactérien et donc d’insertions et mutations dans l’ADN humain une fois le vaccin injecté.

Il existe aussi un risque de génotoxicité (tumeurs, cancers, etc.) si des cellules sont déjà infectées par un rétrovirus (qui possède une transcriptase inverse) : l’ARNm du vaccin pourrait alors être rétro-transcrit en ADN viral qui pourra s’intégrer dans l’ADN humain.

Ces vaccins peuvent par ailleurs engendrer des réactions de défense cellulaire qui peuvent provoquer des réactions inflammatoires à l’origine de maladies auto-immunes. Les vaccins à ARN n’ont donc jamais été autorisés sur l’humain à cause de la toxicité avérée de l’ARN. Et à dose trop faible il est inefficace car désintégré avant d’arriver dans les cellules.

Les Ă©tudes cliniques :

2017 https://cell.com
2017  https://thelancet.com

Que sait-on de la composition des vaccins Ă  ARN que presque tous les politiques appellent avec insistance ?

Il s’agit d’ARNm synthétique (produit par synthèse chimique), ce qui permet d’industrialiser en masse et à bas coût, et d’engranger accessoirement de gros bénéfices.

L’ARN contenu dans le vaccin comprend la sĂ©quence de la protĂ©ine d’intĂ©rĂŞt mais aussi d’autres protĂ©ines non-structurales qui faciliteront sa traduction par la machinerie cellulaire.

La protéine (antigène) codée par le vaccin BNT162b2 de Pfizer & BioNTech est une protéine Spike optimisée du SARS-CoV-2.

Cette sĂ©quence gĂ©nĂ©tique est entourĂ©e d’une coiffe et d’une queue poly-A.

Image

Certains vaccins Ă  ARNm contiennent aussi une rĂ©plicase, ces ARNm sont appelĂ©s auto-rĂ©plicants. La rĂ©plicase permet d’obtenir plus d’antigènes, elle sert Ă  amplifier l’ARNm.

Enfin, l’ARNm de certains vaccins est enrobé dans des nanoparticules lipidiques censées l’acheminer jusque dans les cellules du patient sans être désintégrées par l’organisme.

Le vaccin de Pfizer utilise des particules nanolipidiques (une sorte de virus synthétique), pour transporter de l’ARNm dans le cytoplasme de nos cellules. Cette technologie vaccinale n’a été testée jusque là que sur des saumons d’élevage et des poulets. https://theconversation.com/comment-fonctionne-le-vaccin-a-arn-de-pfizer-125267

Un article de Futura Sciences prĂ©cise quand mĂŞme que les mĂ©canismes d’action des vaccins Ă  ARNm ne sont pas encore tous Ă©lucidĂ©s : « cette technologie prĂ©sente des inconvĂ©nients qui sont surtout liĂ©s Ă  un manque de recul scientifique sur son utilisation.»

Et ajoute : « Des Ă©tudes cliniques ont rapportĂ© des Ă©vènements indĂ©sirables de grade 3, c’est-Ă -dire qui invalident totalement ou menacent la vie du patient, pour deux vaccins Ă  ARNm destinĂ©s Ă  lutter contre la rage et les virus H10N8 et H7N9 alors qu’ils Ă©taient en phase 1. »

RISQUES DE MUTATIONS

Le risque d’apparition de virus recombinants (nouveaux virus mutés) est réel quel que soit le vecteur : nanoparticule, plasmide ou virus OGM. Les séquences virales d’ADN ou d’ARNm ont en effet une bonne propension à se recombiner avec d’autres virus.

Pire, leur propension à échanger du matériel génétique donne aux virus recombinés des potentialités nouvelles et dans un certain nombre de cas, ils peuvent être beaucoup plus virulents que l’original. Un phénomène proche s’est produit avec le virus H1N1.

https://medecinesciences.org/en/articles/medsci/full_html/2009/11/medsci20092511p967/medsci20092511p967.html

Rares dans la nature sauvage, puisqu’il faut deux virus différents infectant la même cellule, ces recombinaisons seront possibles dans les cellules humaines (ou animales) cibles de l’ADN ou de l’ARN vaccinal puisqu’il suffira qu’un seul autre virus ait infecté ces cellules.

La vaccination prévue contre le covid-19 étant de masse, cet événement pourrait affecter un grand nombre de personnes et ses conséquences seraient alors désastreuses pour certaines populations qui par ailleurs ne seraient pas forcément touchées par le covid-19.

Le risque est donc double : provoquer à moyen et long terme des maladies mortelles chez la population vaccinée et engendrer de nouveaux virus plus virulents. Ces incertitudes et risques potentiels expliquent pourquoi le temps de mise au point d’un vaccin est de plusieurs années.

Trop de connaissances font défaut concernant les interférences des systèmes immunitaire et inflammatoire avec les pathogènes et avec les chimères génétiques que sont ces nouveaux vaccins non encore sécurisés.

Les présupposés qui alimentent l’idée que le vaccin signe la fin de la pandémie sont ceux d’une science toute-puissante qui laisse croire à sa pleine maîtrise, ce qui est impossible dans le monde vivant. Ces présupposés sont les mêmes que ceux d’une économie de la promesse.

Il faudrait plutôt réduire la pandémie par des méthodes de prévention, de protection et de soins. Et pour éviter les pandémies futures, changer nos systèmes de production, préserver la diversité du vivant et stopper les manipulations génétiques hasardeuses

Voir aussi : « Des vaccins gĂ©nĂ©tiquement modifiĂ©s dĂ©veloppĂ©s et testĂ©s Ă  toute vitesse… bientĂ´t commercialisĂ©s sans respecter le volet OGM de la procĂ©dure d’autorisation de mise sur le marchĂ© d’un mĂ©dicament ? »

Auteur : Docteur Gonzo.

Julien Martel




Ils veulent nous imposer des vaccins 100% pétrochimiques

L’Institut national amĂ©ricain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) dĂ©marre une Ă©tude pour Ă©valuer le risque des nanoparticules des vaccins de Pfizer et de Moderna, composĂ©es de polyĂ©thylène glycol – PEG (lien)

Rappel 1 : les vaccins de Pfizer et de Moderna sont composés d’ARN synthétique.

Cet ARN a été dessiné sur ordinateur de manière à être génétiquement différent de l’ARN naturel, puis produit par synthèse chimique.

C’est donc un produit de synthèse génétiquement modifié.

Lire cet article.

Contexte : On entre ici dans le domaine de la biologie synthétique où les chercheurs travaillent par ex. à assembler des brins d’ADN synthétiques pour créer des bactéries synthétiques : des machines qui reproduisent la sélection naturelle et l’évolution. (lien)

En produisant de telles bactéries, les chercheurs ont créé des organismes synthétiques qui peuvent survivre hors du laboratoire, et donc entrer en compétition et échanger du matériel génétique avec les espèces sauvages.

L’un des business-plans de l’industrie chimique consiste à faire du profit en artificialisant le vivant. (lien)

Après la révolution de la chimie par la synthèse au 19e siècle, la révolution de la biologie par la synthèse au 21e siècle ? (lien)

Ces bactĂ©ries frankenstein sont dĂ©jĂ  utilisĂ©es – de manière totalement irresponsable d’un point de vue Ă©thique et Ă©cologique – dans des essais cliniques sur des humains : BientĂ´t un mĂ©dicament Ă  base de bactĂ©ries synthĂ©tiques ? (Top SantĂ©)

Ces chercheurs héritiers du nazisme jouent à Frankenstein et menacent la vie.

La loi devrait encadrer cette industrie et ces matériaux génétiques de synthèse encore plus drastiquement que les OGM, et imposer des tests sur les risques sanitaires et écologiques sur plusieurs années.

Rappel 2 : Le vaccin de Pfizer a déclenché des réactions allergiques inquiétantes chez au moins 8 personnes vaccinés aux USA ces deux dernières semaines.

Rappel 3 : Pfizer a exclu de ses essais ceux qui avaient déjà eu une réaction indésirable grave à un vaccin. De plus, ceux ayant déjà eu des réactions allergiques à des aliments ou à des médicaments ont été sous-représentés. Pratique !

Rappel 4 : le PEG n’a jamais Ă©tĂ© utilisĂ© auparavant dans un vaccin approuvĂ©.

Le PEG est un composé chimique fabriqué à partir du pétrole. Il ne doit pas être confondu avec un autre dérivé : le Polyéthylène (PE) qui est l’une des formes de plastique les plus utilisées.

L’industrie pĂ©trochimique utilise le PEG comme solvant ainsi que dans la fabrication de produits de consommation comme les encres pour imprimantes et les gĂ©lifiants dans les cosmĂ©tiques (shampoings, dentifrices…).

Le PEG est aussi un composant de certains médicaments (des laxatifs notamment) qui ont déclenché par le passé une anaphylaxie : une réaction potentiellement mortelle qui provoque éruptions cutanées, chute de la pression artérielle, essoufflement, accélération du rythme cardiaque.

Les vaccins de Pfizer et Moderna contiennent de l’ARN synthĂ©tique enveloppĂ© dans des nanoparticules lipidiques (LNP) fabriquĂ©es en PEG. Elles aident Ă  transporter l’ARN jusque dans les cellules humaines. Elles constituent aussi un adjuvant en augmentant la rĂ©ponse immunitaire.

Un nombre croissant de produits biopharmaceutiques comprennent des composĂ©s en PEG. Or, si on a longtemps pensĂ© que les PEG Ă©taient biologiquement inertes, un nombre croissant de preuves suggère qu’ils ne le sont pas.

Selon une Ă©tude de 2016 dirigĂ©e par Samuel Lai, pharmaco-ingĂ©nieur Ă  l’UniversitĂ© de Caroline du Nord, jusqu’Ă  72% des personnes ont dĂ©jĂ  des anticorps contre les PEG, probablement en raison d’une exposition Ă  des produits cosmĂ©tiques et pharmaceutiques.

Au moins 7% ont un niveau qui peut être suffisamment élevé pour les prédisposer aux réactions anaphylactiques, a-t-il constaté. Certaines entreprises ont ainsi abandonné les produits en PEG. Mais vu leur rentabilité pour l’industrie, BigPharma qualifie ces constats d’exagérés.

Il faut savoir que le procédé d’obtention des PEGs implique de l’oxyde d’éthylène et du 1,4-dioxane ; des substances non seulement très dangereuses mais également très polluantes. La production des PEG et donc des vaccins est donc un énorme désastre écologique.

En outre, des impuretés toxiques issues du procédé industriel peuvent laisser des traces dans les PEG, permettant ainsi leur absorption plus tard dans la peau. [Le risque est d’autant plus à prendre au sérieux dans le cas d’une injection intramusculaire de PEG.]

Pour ces raisons, les PEGs ne sont pas acceptés dans la cosmétique certifiée biologique en Europe qui utilise des ingrédients naturels afin de couvrir les multiples fonctions des PEGs, par exemple le polyglyceryl (acceptés dans les formules écocertifiées).

En rĂ©sumĂ©, nous baignons tellement dans un monde chimique que nos organismes produisent de + en + des anticorps contre les produits pĂ©trochimiques utilisĂ©s dans l’agriculture, les cosmĂ©tiques, les pharmaceutiques… notamment contre les PEG.

Selon certains, une injection de PEG, un composé chimique normalement bien éliminé par les reins, peut aujourd’hui provoquer des réactions allergiques potentiellement mortelles chez les personnes qui développent le plus d’anticorps anti-PEG.

C’est l’une des théories du NIAID.

La société de pathologie infectieuse (SPILF) partage ce point de vue dans sa note du 24 décembre, sur les vaccins géniques, et destinée aux soignants.

Notons que cette note est partiale et ses rédacteurs totalement conquis par les biotechnologies de BigPharma.
Image

Ils écrivent «les chercheurs travaillent sur l’ARN depuis 20 ans» oubliant que de nombreux chercheurs dénoncent son utilisation comme vaccin à grande échelle et sans filet.

Ils oublient aussi que « les chercheurs » qui travaillent sur l’ARNm depuis 10 ans sont décrits comme des « gourous autoritaires » en quête du « logiciel de vie » par ceux qui les ont côtoyés.

Lire cet article.

Ces « chercheurs » sont Ă©galement entourĂ©s de directeurs financiers issus de Goldman Sachs et sont invitĂ©s aux Forum Economique Mondial de Davos avec les reprĂ©sentants des industries pĂ©trochimiques, agrochimiques, pharmaceutiques etc…

Lire cet article.

Naturellement, la note n’évoque pas les risques liés aux vaccins pointés par les généticiens, notamment les risques de recombinaison virale et de génotoxicité :

Lire cet article.

Bref, pour en revenir au PEG, une autre thĂ©orie dĂ©veloppĂ©e par l’immunologiste Janos Szebeni est que le mĂ©canisme derrière l’allergie au PEG est inconnu car il n’implique pas d’immunoglobuline E (IgE), le type d’anticorps qui provoque des rĂ©actions allergiques classiques.

C’est pourquoi il prĂ©fère les appeler des rĂ©actions «anaphylactoĂŻdes». Le PEG dĂ©clenche deux autres classes d’anticorps, l’immunoglobuline M (IgM) et l’immunoglobuline G (IgG), impliquĂ©es dans une branche de l’immunitĂ© innĂ©e du corps appelĂ©e le système du complĂ©ment.

En 1999, Szebeni a dĂ©couvert un nouveau type de rĂ©action induite par les mĂ©dicaments Ă  base de nanoparticules en PEG qu’il a surnommĂ© la pseudo-allergie liĂ©e Ă  l’activation du complĂ©ment (CARPA) : les PEG sont reconnus Ă  tort par le système immunitaire comme des virus.

Selon Science, une Ă©quipe de l’UniversitĂ© de Duke a rencontrĂ© des problèmes similaires avec un anticoagulant expĂ©rimental contenant de l’ARNm enrobĂ© de PEG. L’Ă©quipe a dĂ» interrompre un essai de phase III en 2014 après des rĂ©actions allergiques sĂ©vères et un dĂ©cès.

L’Ă©quipe a constatĂ© que chaque participant souffrant de rĂ©action allergique grave avait des niveaux Ă©levĂ©s d’IgG anti-PEG. Mais certains sans rĂ©action indĂ©sirable avaient aussi des niveaux Ă©levĂ©s. Donc la cause n’est pas seulement la prĂ©sence de ces anticorps, conclut l’équipe.

En résumé, on sait que les vaccins à ARN enrobés de PEG déclenchent des réactions de type allergique parfois graves et potentiellement mortelles, on pense que ça vient des PEG mais en réalité on ne connaît ni le pourquoi ni le comment.

Mais on va quand même l’injecter en masse.

Et comme on avait jamais utilisĂ© ni l’ARNm ni le PEG dans des vaccins sur l’homme, on avance complètement Ă  l’aveugle. On essaye en effet de comprendre en temps rĂ©el comment agit ce produit de synthèse gĂ©nĂ©tiquement modifiĂ© enrobĂ© de PEG sur toute la population. Mais qu’est-ce que c’est que ce dĂ©lire ?

Enfin, c’est très bien de surveiller les effets indésirables à court terme de ces vaccins à ARNm, mais il semble qu’aucune étude n’ait été lancée sur les risques de génotoxicité (cancers) à moyen et long terme.

Comme pour les pesticides, si on ne cherche pas on ne trouvera pas.

Enfin, le risque de recombinaison virale sur lequel alerte le Dr Velot est totalement évacué de la campagne de vaccination. Le risque est de voir apparaître un virus mutant plus virulent, il est donc incompréhensible que les pouvoirs publics ne le prennent pas en compte.

Auteur : Docteur Gonzo.

Les Guignols avaient vu juste pour la pétrochimie :

Julien Martel




Le plan de Trump pour gagner la guerre civile qui arrive

L’article qui va suivre complète les deux articles publiĂ©s hier soir sur Riposte LaĂŻque

– Trump : Nous avons juste commencĂ© Ă  nous battre !

– Trahison de la Cour suprĂŞme amĂ©ricaine : il ne reste Ă  Trump que la loi martiale.

Il consiste essentiellement en une traduction de deux messages anonymes postĂ©s sur 4chan explicitant brillamment la stratĂ©gie politique et militaire mise en place par Donald Trump et son Ă©quipe de patriotes pour s’assurer de la victoire en cas de guerre civile.

On se rendra compte, en voyant tous ces faits assemblĂ©s ensemble dans une mĂŞme synthèse, que le PrĂ©sident Trump avait anticipĂ© la quasi-totalitĂ© de ce qui se passe aujourd’hui.

La lutte contre les mondialistes et leurs marionnettes démocrates (et aussi de nombreux républicains corrompus) ne fait donc que commencer.

Comme disait Trump le 12 dĂ©cembre, c’est-Ă -dire hier : « Nous venons juste de commencer Ă  nous battre! »

Pour l’instant, tout se dĂ©roule plus ou moins en coulisses, du moins pour le public francophone non averti.

Car le Français vivant en France qui n’a pas la curiositĂ© ou le courage ou l’opportunitĂ© de lire des sites racistes-complotistes-fascistes de rĂ©information n’aura accès Ă  quasiment rien de la rĂ©alitĂ© des Ă©vĂ©nements.

S’il ne frĂ©quente pas les sites de rĂ©information, il ne pourra voir que les parcelles de vĂ©ritĂ© qui se trouvent dans les artefacts illusoires que dĂ©livrent jour après jour les mĂ©dias aux ordres des mondialistes.

Mais sa reprĂ©sentation globale restera massivement orientĂ©e par celle que lui donne Ă  voir l’ensemble de ces mĂ©dias et rĂ©seaux sociaux.

Les deux messages suivants sont donc très importants pour comprendre la stratĂ©gie globale de Trump qui est illisible pour la plupart des gens, et mĂŞme pour beaucoup d’AmĂ©ricains.

– DĂ©but de la traduction –

Mes amis,

Pourquoi Donald Trump se bat-il si furieusement pour rester au pouvoir après avoir Ă©tĂ© crucifiĂ© pendant quatre ans d’affilĂ©e et avoir perdu des milliards de revenus dans ses investissements et ses entreprises ?

Pensez-vous qu’il aime ĂŞtre en fonction ? Aimeriez-vous vivre ce qu’il a vĂ©cu ? Vous battriez-vous pour continuer Ă  voir votre vie dĂ©truite et votre nom traĂ®nĂ© dans la boue ici et dans le monde entier ? Travailleriez-vous gratuitement dans les conditions dans lesquelles il a travaillĂ© ?

Pourquoi pensez-vous qu’il essaierait mĂŞme de faire tomber la CIA et les autres agences de renseignement de l’État profond qui s’efforcent de le dĂ©truire, lui, sa famille, vous, vos familles et ce pays ?

Pourquoi Trump n’a-t-il pas simplement « jouĂ© le jeu » comme les autres PrĂ©sidents de l’establishment – tout cela permettant Ă  la Chine d’absorber des milliards de dollars de nos fortunes en blanc, permettant simultanĂ©ment Ă  l’AmĂ©rique de tomber dans la destruction ?

Il fait cela parce que ce moment a été planifié il y a longtemps.

Comment pouvons-nous le savoir ?

1. Il nous a prévenus en 2018 que la Chine imprimerait de faux bulletins de vote pour les livrer à un système électoral corrompu ;

2. Le mouvement des ressources loyales à Trump du département de la défense (DoD) vers des postes élevés a été PRÉDIT en 2018 ;

3. Il fait accĂ©der les gens Ă  des postes comme devrait le faire un PrĂ©sident nouvellement Ă©lu – et non comme le ferait un PrĂ©sident sortant ;

4. Le DoD rappelle les troupes en masse en ce moment mĂŞme ;

5. Son équipe juridique a rassemblé un nombre impressionnant de preuves et les a rassemblées en trois semaines, ce qui aurait dû prendre des années ;

6. La coordination de la libĂ©ration des preuves de l’ordinateur portable de Hunter Biden ;

7. La réaffectation de juges conservateurs dans tous les États de transition pour se prononcer sur la fraude électorale ;

8. La PANIQUE qui a suivi lors des audiences sur la fraude Ă©lectorale ;

9. Les rĂ©vĂ©lations de l’ODNI (Office of the Director of the National Intelligence, qui coordonne toutes les agences de renseignement amĂ©ricaines) sur la Chine et ses « super soldats » ;

10. Les rĂ©vĂ©lations de l’ODNI sur la Chine qui soudoyait les membres du Congrès pour composer le corps lĂ©gislatif Ă  leur profit ;

11. Le DĂ©partement d’État (= ministère de l’IntĂ©rieur) a une liste de gouverneurs « amis » de la Chine ;

12. La position inĂ©branlable de Trump sur le fait de blâmer la Chine pour le virus – mĂŞme si les mĂ©dias l’ont poussĂ© Ă  changer de ton ;

13. Le DoD refuse de briefer l’Ă©quipe de transition de Biden dans tout ce qui concerne le renseignement (c’est de loin la plus grande rĂ©vĂ©lation. Ils ne fourniront PAS de renseignements Ă  un combattant ennemi) ;

14. Les dĂ©crets qu’il a signĂ©s en 2017 et 2018 sont DIRECTEMENT liĂ©s aux Ă©vĂ©nements qui se dĂ©roulent actuellement ;

[15. Je rajoute : Trump a le soutien d’une grande majoritĂ© de l’armĂ©e car il a retirĂ© les troupes des endroits oĂą le Deep State l’avait embourbĂ© : Syrie, Irak, Afghanistan, Somalie.

Hier, lors du match de football amĂ©ricain entre l’armĂ©e et la Navy, les milliers de soldats prĂ©sents dans les tribunes ont Ă©clatĂ© de joie, ont applaudi Ă  tout rompre et ont scandĂ© « USA, USA » lorsque le PrĂ©sident Trump a fait son apparition sur le terrain.]

Trump et son Ă©quipe (plus importante que ce que l’on peut voir) opèrent des mouvements et des contre-mouvements. C’est dĂ©routant car c’est Ă  dessein. C’est frustrant parce qu’il faut une stratĂ©gie très longue pour faire tomber un syndicat du crime mondial qui possède une richesse infinie avec le plus petit nombre de victimes possible.

Les tirs ne commenceront pas avant que nous puissions voir le blanc de leurs yeux et ce sera dans les semaines à venir, alors préparez-vous.


Le PrĂ©sident Trump a dĂ©clarĂ© que cette Ă©lection Ă©tait une urgence nationale lorsqu’il a signĂ© le dĂ©cret sur l’imposition de certaines sanctions en cas d’ingĂ©rence Ă©trangère dans une Ă©lection aux États-Unis le 12 septembre 2018.

On a dĂ©couvert que le PrĂ©sident Trump depuis son arrivĂ©e au pouvoir a secrètement stockĂ© plus de 31 millions d’armes.

Le PrĂ©sident Trump a placĂ© les États-Unis en Ă©tat de guerre (state of war) Ă  partir du 20 mai 2020 et jusqu’au 20 mai 2021.

Deux mois plus tard, le 2 juillet 2020, le Président Trump a mis à jour et modifié le « droit de la guerre » (« Law of War ») en le rendant applicable aux États américains engagés dans une guerre civile.

– et depuis l’Ă©lection du 3 novembre –

Le PrĂ©sident Trump a placĂ© l’ensemble du stock d’armes nuclĂ©aires amĂ©ricain sous son commandement direct.

Le PrĂ©sident Trump a Ă©vincĂ© le secrĂ©taire Ă  la dĂ©fense et l’a remplacĂ© par un loyaliste.

Le Président Trump a fait en sorte que son nouveau secrétaire à la défense par intérim prenne immédiatement le commandement de toutes les forces spéciales américaines.

Le Président Trump a commencé à inonder le ciel américain de vols militaires massifs jamais vus auparavant. [Note : retard de transmission dans les vidéos des radars reliés, attendez].

Le PrĂ©sident Trump s’est brusquement retirĂ© du traitĂ© « Ciel ouvert », vieux de plusieurs dĂ©cennies, pour empĂŞcher les nations Ă©trangères de survoler l’AmĂ©rique.

Le Président Trump a commencé une purge massive du Pentagone et a remplacé les personnes évincées par ses propres loyalistes.

Le PrĂ©sident Trump ordonna la modification immĂ©diate des règles fĂ©dĂ©rales d’exĂ©cution pour permettre la mort par pendaison, chaise Ă©lectrique, chambre Ă  gaz et peloton d’exĂ©cution.

– Fin de la traduction –

Dans son webjournal du 12 décembre, Alexis Cossette-Trudel présentait (sur VK, Periscope et sur Odysee) l’échange entre Brett Kavanaugh et Lindsey Graham. Cet échange expliquait que les Américains qui agissent contre les États-Unis peuvent être considérés comme étant des combattants ennemis et être jugés devant des tribunaux militaires, menant à l’exécution. Visionnez la vidéo de l’échange entre Kavanaugh & Graham.

Si Biden ne reconnaĂ®t pas sa dĂ©faite et que la Chine n’abandonne pas son opĂ©ration de prise de contrĂ´le des USA, la guerre civile arrivera dans les prochains jours. Elle aura en tout cas commencĂ© d’ici le 20 janvier au plus tard.

Et il n’est pas du tout certain que le conflit ouvert entre patriotes et mondialistes s’arrĂŞte aux frontières des États-Unis, pas plus que le plan des mondialistes pour imposer la dictature sanitaire et le « Grand Reset » ne s’arrĂŞte aux frontières d’un seul pays.

C’est plutĂ´t le contraire. La guerre politique, Ă©conomique et idĂ©ologique est mondiale. Donc la guerre militaire sera mondiale si les choses s’embrasent.

L’annĂ©e 2021 sera peut-ĂŞtre sanglante. Peut-ĂŞtre mĂŞme le cauchemar vĂ©ritable commencera dès 2020.

En Floride, des milliers de personnes assistent au meeting de Donald Trump collées les unes aux autres et sans masque - La Libre

Plus d’infos sur l’Ă©lection amĂ©ricaine :

qactus.fr

qanonfr.com

Autres sources importantes

Préparez-vous !

Préparez-vous à cette éventualité peu rassurante que tout dégénère.

PrĂ©parez-vous mĂ©thodiquement, sans paniquer, sans dĂ©primer, dans la joie, la bonne humeur et la concentration, sinon vous n’allez pas ĂŞtre très très efficace.

Se prĂ©parer, c’est Ă©videmment un conseil très vague et je ne peux entrer ici dans les dĂ©tails, d’abord parce que l’article est dĂ©jĂ  très long et ensuite parce que je ne suis pas compĂ©tent en la matière.

Je vous renvoie donc vers quelques sites survivalistes qui donnent des conseils utiles et prĂ©cis concernant la nourriture, le chauffage, la sĂ©curitĂ©, les communications, l’autonomie Ă©nergĂ©tique, l’approvisionnement en eau potable et tout un tas d’autres points importants pour assurer la survie en situation dĂ©tĂ©riorĂ©e (guerre, famine, catastrophe Ă©cologique, etc.) . Il y en a d’autres sites sur le net mais cela vous donnera dĂ©jĂ  quelques pistes pas trop mauvaises.

https://t.me/annuairegroupessurvivalistes

https://t.me/livresPDFsurvivalisme

Code Reinho

Survivre au chaos

Blog de Vol West

Chaine de Piero San Giorgio

Jacob Karhu, bushcrafteur de l’extrême

Kernos Oursgris

Chaîne de Vik Gadsen

Et le principal : ne restez pas seul, formez des communautĂ©s, des rĂ©seaux d’entraide et de solidaritĂ© efficaces et soudĂ©s pour les temps difficiles qui s’annoncent, pour affronter la « BĂŞte de l’Ă©vĂ©nement » qu’avait annoncĂ©e Macron le (pĂ©do ?) sataniste en avril 2020.

Donald Trump : « L’avenir n’appartient pas aux mondialistes. L’avenir appartient aux patriotes ».

Patriotes, tenez-vous prĂŞts Ă  combattre les mondialistes !

Le temps de l’affrontement final arrive bientĂ´t.

Julien Martel