1

L’OAS n’a jamais été d’ultra-droite !

OAS.jpg

Puisque l’OAS est redevenue d’actualité, 60 ans après l’indépendance de l’Algérie, qu’il me soit permis de l’expliquer à tous ces jeunes communistes et gauchistes, ces politologues, qui, sur tous les plateaux de télévision (et même sur CNews)  l’étiquettent à « l’extrême droite » et risquent donc de mourir totalement idiots. 

N’est-il pas de mon devoir de tenter de les éclairer, puisqu’ils sont tellement ignorants ?

Un simple rappel : l’OAS n’a existé que de février 1961 (création officieuse à Alger par le colonel Godard, le docteur Jean-Claude Pérez et quelques autres officiers et personnalités et, officiellement à Madrid, à Pâques de cette même année, en présence du général Salan, de Pierre Lagaillarde, de Jean-Jacques Susini, du capitaine Ferrandi, quelques autres personnalités ainsi que votre serviteur qui représentait M. Georges Bidault) à fin juin 1962 (date où les derniers représentants de l’organisation quittèrent l’Oranie sur deux bateaux espagnols envoyés par Franco, contre l’avis de De Gaulle).

Ultra-droite, dites-vous ! Son chef, le général Salan, était catalogué nettement à gauche par les divers gouvernements de l’époque. Il était l’interlocuteur privilégié du général Ho Chi Minh, chef des « Viets » communistes, à tel point que, lorsqu’il fut nommé à la tête de l’armée française en Algérie, les partisans de l’Algérie française derrière Michel Debré, et avec la bénédiction de De Gaulle, tentèrent de l’abattre avec un « bazooka », supposant qu’il avait été mis à ce poste par les socialistes afin de « liquider » l’Algérie française. Le général Salan échappa de justesse à cet attentat et ce fut ce malheureux commandant Rodier qui fut tué.

Dès l’échec du « putsch » des généraux apparu l’OAS et si 90 % des Européens d’Algérie furent derrière elle, seulement quelques milliers participèrent activement à son fonctionnement. Qui étaient ces quelques milliers, et plus précisément les quelques centaines directement impliquées dans les actions punitives ? En grande majorité les quartiers populaires de Bab-el-Oued, d’Oran et d’autres villes importantes, composés à 80 % de communistes, de socialistes, de républicains espagnols antifranquistes, encadrés par des officiers et sous-officiers déserteurs qui n’avaient aucune appartenance politique mais seulement la défense de « leur honneur et de la parole donnée aux populations que l’on avait mises sous leur protection. » 

À titre d’exemple je peux citer le responsable du plus actif des « commandos Deltas », Jésus de BEO, avec qui j’ai partagé les rangs des jeunesses communistes de 1945 jusqu’en 1952, puisque j’étais journaliste, à l’époque, d’un quotidien communiste « Alger-Républicain ».

L’OAS a-t-elle commis des crimes, comme cela se dit depuis des décennies en France métropolitaine ? L’OAS a exécuté des traîtres qui apportaient leur soutien physique et financier aux ennemis de leur Patrie, la France. Je ne peux les citer tous, ils furent très nombreux parmi la gauche française, cette gauche qui collabora avec les nazis jusqu’en octobre 1941, et qui sabota la défense française.

L’OAS exécuta des policiers et des « barbouzes » qui étaient les complices du FLN et avaient pour seul objectif de l’éliminer, sur ordre de De Gaulle. Rappelons que 200 commissaires et officiers de police furent recrutés pour constituer la « Mission C » et que l’on comptabilise plus de 500 victimes à l’actif de cette organisation d’État, en collaboration très étroite avec les services de renseignement du FLN. Également des membres du FLN, des tueurs responsables d’attentats contre des populations innocentes.

L’OAS a-t-elle organisé des attentats sur le territoire métropolitain, donc en France ? Certes, mais pas tous les attentats qu’on lui attribue car environ 50 % furent l’œuvre d’organisation française et j’en veux pour preuve les déclarations de Constantin Melnik, conseiller pour la sécurité du ministre Michel Debré et responsable de certains services secrets : « Il avait reçu l’ordre de provoquer des attentats spectaculaires pour monter l’opinion française contre l’OAS ». Ce furent l’attentat du quai d’Orsay, 1 tué et 20 blessés, celui de la voiture piégée à Issy-les-Moulineaux, 3 morts et 46 blessés, etc.

L’OAS a-t-elle commis des « bavures » ? Certes, dans toutes guerres de résistance se commettent des bavures, par des éléments incontrôlés et sans en avoir reçu les ordres. Ce n’est pas l’histoire de la Résistance française, entre 1940 et 1945, qui me contredira, elles furent nombreuses et bien plus préjudiciables qu’elles ne le furent pour l’OAS, à une autre époque.

Pour conclure, en ce qui concerne l’OAS, deux déclarations qui en expliquent la brève existence, celle d’Alain Peyrefitte « L’OAS c’est le sursaut d’un peuple qui ne veut pas mourir » et il cite cette confidence de De Gaulle, dans son livre « C’était de Gaulle » : « Les gens de l’OAS me haïssent parce qu’ils sont aveuglés par leur amour de la France. Mais si les Français qui soutiennent le FLN me haïssent tout autant c’est parce qu’ils sont aveuglés par leur haine de la France ». 

Manuel Gomez

 

 




Macron, Darmanin et le Yéti ne sont pas capables de protéger les Français

MacrondarmaninYeti.jpg

– A l’attention de messieurs les ministres de la Justice – Garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits-divers » pour débuter ce mois de juin 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Semaine 26 – du 23 au 29 juin : 

Une fillette de 11 ans a été piégée sur les réseaux sociaux par un prédateur sexuel, un individu âgé de 26 ans, qui prétendait n’avoir que 14 ans et correspondait avec elle. La fillette a été violée dans un hôtel. Après avoir été interpellé, ce violeur a été remis en liberté. Le juge des libertés et de la détention a décidé de placer l’individu sous contrôle judiciaire. Le parquet a fait appel de cette décision.

Paris (75) : 7 Algériens, âgés de 35 à 45 ans, organisaient les razzias commises par des « migrants mineurs isolés (vols avec violence, vols à l’arraché, etc.) qui depuis plusieurs semaines traumatisaient les touristes et les parisiens au « Trocadéro ». Ces mineurs, près de deux douzaines, étaient maltraités et drogués. Les Algériens ont été mis en examen « pour traite humaine ».

Selon un sondage de l’Institut CSA pour CNEWS, dévoilé ce jeudi 23 juin, 65 % des Français estiment qu’il y a trop d’immigration dans l’Hexagone. 

 23/06 – Laroque-d’Olmes (09) : Sous surveillance électronique pour une condamnation de tentative de meurtre, dix années plus tôt, cet individu a poignardé dans le dos un jeune de 16 ans au cours d’une rixe et son pronostic vital est engagé. L’agresseur a été mis en examen.

Montbéliard (25) : A proximité de la rue Charles-Nodier, un père de famille a été tué par coups de couteau et son fils laissé dans un état grave. La veille, au même endroit, un jeune homme de 22 ans avait été également agressé. Il pourrait s’agir d’une affaire liée au trafic de stupéfiants. L’auteur des faits est en fuite.

Lyon (69) : Affrontement entre plusieurs individus sur la place Bellecour, même scénario place des Cordeliers puis rue des Templiers et, enfin, place de la République. Le pronostic vital de l’un de ces jeunes voyous est engagé et les forces de police insultées.

Hem (59) : Lors d’un refus d’obtempérer, un de plus, un policier a été blessé rue Joliot-Curie. Ses coéquipiers ont ouvert le feu et l’individu a été arrêté dans la soirée.

Villers-Bocage (14) : Expulsé une première fois du territoire français (pour violences conjugales) un migrant algérien, en situation irrégulière et bien connu des tribunaux, a poignardé son bienfaiteur dans un bar. Il a été condamné à six mois de prison ferme. Peut-être sera-t-il expulsé une seconde fois…avant de revenir !

Rodez (12) : Un individu, âgé de 33 ans et armé de plusieurs couteaux, poignarde à la gorge un commerçant qui tentait de le raisonner alors qu’il voulait pénétrer de force dans un commissariat. Nous ignorons son identité et ses origines mais il a été placé en garde à vue.

Bondy (93) : Deuxième fusillade sur des lieux de deal en deux jours. Dix coups de feu ont été tirés mais pas de blessés.

Nice (06) : Un migrant, d’origine somalienne et demandeur d’asile (qui lui avait été refusé mais lui avait permis de rester en France), vole un camion et il parcourt quelques centaines de mètres sur le trottoir du Quai des États-Unis avant de renverser un homme de 76 ans, assis sur un banc, devant la plage des Ponchettes, qui a été transporté vers l’hôpital Pasteur avec une jambe arrachée. Son pronostic vital engagé.

Pantin (93) : A proximité du commissariat de police une jeune femme de 18 ans a été agressée et dépouillée par un migrant en situation irrégulière et déjà connu des services de police. Il a été appréhendé après avoir mordu l’un des policiers.

24/06 – Bagnols (30) : Déjà condamné pour viol à 10 ans de prison en 2011, un individu d’origine malgache, âgé de 36 ans, est de nouveau condamné à 7 ans et six mois de prison après une nouvelle et violente agression sexuelle. La victime a dû se défenestrer pour lui échapper : « Il voulait me tuer. » Que fait encore ce malgache chez nous ?

Malesherbes (45) : Une femme de 48 ans a été retrouvée étranglée. Le meurtrier serait son employé, un individu de 22 ans connu sous plusieurs identités par les services de police. Nous ignorons son identité et ses origines.

Nîmes (30) : Un serveur, originaire de Colombie, avait été violemment agressé (nez cassé) en pleine rue et dépouillé sous la menace de couteaux par deux voyous de 19 et 20 ans, Selim et Mohamed. Filmés par les caméras de la ville, ils viennent d’être condamnés.

Aurillac : Cette ville agréable est devenue une plaque tournante de la drogue et des rodéos sauvages. Les habitants sont sidérés et éprouvent un grand sentiment d’insécurité. Le maire, Pierre Mathonier, se demande : « Que fait l’État ? »

25/06 – Paris (75) : Dans le 8e arrondissement, rue Pierre Charon, près des Champs-Élysées, un individu a ouvert le feu et blessé deux hommes à hauteur des jambes. Trois suspects ont été interpellés dans un établissement un peu plus loin, et un quatrième au volant d’une voiture.

Rennes (35) : Dans le quartier de Maurepas un tireur en scooter a ciblé trois policiers en VTT à l’aide d’un pistolet-mitrailleur et cela au milieu de passants et d’enfants. Par chance personne n’a été touché. Une patrouille a tenté de les appréhender mais elle a également essuyé une rafale et « n’a pas osé faire usage de ses armes ». Le conducteur du scooter et le tireur sont activement recherchés.

Toulouse (31) : Dans le quartier de la Reynerie, un homme de 27 ans a été abattu à bout portant près d’un point de deal. Il était connu des services de police. Le tireur, un motard coiffé d’une cagoule, a finalement été interpellé.

Antibes (06) : Un policier municipal, qui se trouvait au centre commercial Carrefour en compagnie de ses trois filles de 5,10 et 12 ans, a été agressé par un individu « qu’il avait interpellé en 2015 » alors qu’il était en service à Vallauris.

26/06 – Vernouillet (78) : Accompagnée de sa fille, Naïma monte dans sa voiture, sur le parking du centre commercial, lorsqu’elle est violemment agressée par un « homme noir d’une trentaine d’années : J’ai compris que cet homme était en train de me planter. Il n’arrêtait pas, il s’acharnait sur moi, j’ai hurlé. Il y avait du sang partout dans la voiture », raconte-t-elle. Elle a démarré en trombe et foncé vers l’hôpital de Dreux afin d’être prise en charge pour deux plaies à l’avant-bras et trois à la jambe. 

Argenteuil (95) : Rue Antonin-Georges-Belin, un agent municipal de 52 ans a été poignardé sauvagement au thorax et se trouve dans un état grave. Le coupable, 53 ans et connu des services de police, était resté sur place, le couteau ensanglanté à la main. Il a déclaré « avoir confondu la victime avec un autre policier ». 

Bordeaux (Gironde) : Au cours de la Fête de la musique, deux adolescentes de 15 ans, Laura et Marie, ont été agressées sexuellement par un migrant clandestin algérien âgé de 20 ans. M’Barek Gueceb, arrivé à Bordeaux depuis peu, a été condamné à dix-huit mois de prison, dont huit ferme, une interdiction du territoire pendant cinq ans et maintenu en détention.

27/06 – Joué-lès-Tours (37) : Un militant pro-migrant et homosexuel, âgé de 56 ans, a été tué de 28 coups de couteau par un jeune, arrivé en France en 2017, qu’il hébergeait. Il aurait tenté d’abuser sexuellement de lui. « Il avait déjà fait l’objet d’un signalement pour des gestes à caractères sexuels sur mineur non accompagné. »

Montpellier (34) : En pleine rue, une jeune femme a été agressée sexuellement par un individu, dont nous ignorons l’identité et les origines, qui a été interpellé très rapidement par un équipage de la police municipale.

Fréjus (83) : Au rond-point Rhin-Danube, un SDF a été tué par une voiture poursuivie par un équipage de la police municipale. Le chauffard, un délinquant connu des services de police, a pris la fuite avant d’être appréhendé par la BAC à Saint-Raphaël.

Nantes (Loire Atlantique) : Dans le quartier Malakoff, une petite fille qui jouait a été renversée par un « quad », de couleur bleu, dont l’auteur, surnommé « Zizou », ne s’est pas arrêté. Il est activement recherché.

Dans la gare des Mureaux (78), deux jeunes migrants clandestins, algérien et marocain en situation irrégulière, ont agressé un couple « sourd et muet ». La femme, âgé de 57 ans, s’est fait arracher son collier et a été prise d’un malaise. Les deux voyous ont été interpellés peu après.

Arles (13) : Dans un quartier sensible, connu pour le trafic de stupéfiants, un jeune homme de 15 ans a été abattu par un fusil d’assaut. Plusieurs appartements ont été atteints par des balles perdues.

Comme nous l’avons lu plus haut, dans la ville de Rennes (35) la tension est à son comble « On n’a jamais vu ça ici », explique le procureur. Depuis deux semaines se succèdent des scènes d’une extrême violence : des passants poignardés, des agressions au couteau, des appartements criblés de balles, des policiers ciblés par des tirs à l’arme automatique, « cette flambée de violence vient relancer la question de la sécurité en ville ».

28/06 – Femme de ménage dans un supermarché, elle tombe amoureuse d’un migrant en situation irrégulière de 23 ans son cadet. Ce sans-papiers lui fait vivre un véritable calvaire, un enfer quotidien. Elle ignorait que sous le coup d’une OQTF il supposait pouvoir obtenir des papiers grâce à cette relation. Cela se termine au tribunal.

Marseille (13) : Une centaine de personnes ont manifesté devant le commissariat de police du 12e arrondissement. « Ils ne savent plus vers qui se tourner pour que cela cesse : La situation s’est “tellement dégradée” entre Montolivet, Bois-Luzy, Saint-Barnabé et la Fourragère qu’ils ne peuvent plus se taire ». Cambriolages, vols, agressions violentes même sur des enfants, ils craquent : « Faudra-t-il s’armer ? » demande un père de famille, dont le fils de 14 ans a été agressé pour la troisième fois ?

Villefranche-sur-Saône (69) : Un jeune homme de 25 ans a été agressé, aspergé d’essence et transformé en torche humaine. Son pronostic vital n’est pas engagé. L’agresseur a été interpellé quelques heures plus tard.

Grenoble (Isère) : Pour lui voler son portable il a résisté et reçu deux coups de couteau, un au bras l’autre à l’abdomen. Transporté à l’hôpital, il est hors de danger.

29/06 – Déols (36) : Il promenait son chien à proximité de la mairie lorsque Claude, 82 ans, a été agressé en pleine rue par un individu qui l’a attrapé par le cou et lui a arraché son collier « trois émeraudes, une croix et la bague de mariée de sa défunte épouse, à laquelle il tenait énormément ». L’une de ses voisines avait également été agressée il y a quelques jours dans des circonstances similaires, sur le parking Diderot de Chateauroux.

Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : Un migrant clandestin, âgé de 31 ans et d’origine soudanaise déambulait dans les rues avec une hachette à la main. Rue de la République il tentait d’attaquer un policier en lançant la hachette sur lui. Il a pu être interpellé et placé en garde à vue.

Caen (Calvados) : Un migrant afghan, Mohammad, âgé de 24 ans, a été condamné à deux ans de prison ferme « pour agression sexuelle » et interdiction du territoire français pour dix ans. Il pénétrait chez ses victimes en pleine nuit, notamment rue Caponière, où deux jeunes femmes se sont retrouvées avec cet inconnu dans leur lit.

Il y a des morts qui valent plus que d’autres : Ainsi, par exemple, 18 morts dans le bombardement d’un centre commercial en Ukraine, c’est un génocide pour Zélansky, « abominable » pour Emmanuel Macron, « terrifiant » pour Biden, en revanche 46 morts découverts dans un camion, « rôtis » par la chaleur et sans une goutte d’eau (femmes et enfants compris) à quelques kilomètres de San Antonio, l’une des plus belles villes du sud des États-Unis, ce n’est pas si « abominable » ni « terrifiant », notamment pour Joe Biden. 22 morts noyés en Méditerranée, femmes et enfants, qui viennent s’ajouter à des milliers d’autres, ce n’est ni « abominable », ni « terrifiant ». Des centaines de morts en Afrique subsaharienne, ce n’est ni « abominable », ni « terrifiant ». Oui, il y a des morts qui valent plus que d’autres ! 

Espagne – Dans un centre commercial de l’île Grande Canarie, une touriste danoise, totalement ivre, avait été violée le 25 décembre 2016 par quatre migrants marocains. Ils ont été condamnés à 8 ans et six mois de prison par la Haute Cour de Las Palmas.

Toujours en Espagne à Mélilla (enclave espagnole au nord du Maroc) plus de 2 000 migrants ont tenté de pénétrer de force en Espagne, pour rejoindre l’Europe. 140 policiers ont été blessés, dont 5 gravement, au cours des affrontements et 23 migrants sont morts dans la bousculade et en chutant de la barrière.

Le Maroc accuse l’Algérie d’avoir assoupli les contrôles migratoires à sa frontière afin de faire pression sur l’Espagne. C’est la raison pour laquelle des milliers de migrants clandestins ont été détournés vers le Maroc alors qu’auparavant ils traversaient l’Égypte, la Libye et la Tunisie

Encore en Espagne mais à Valence : Deux individus ont obligé un touriste irlandais, avec lequel ils avaient lié connaissance, à leur pratiquer une fellation puis à le violer par voie anale. Selon la victime « il s’agirait d’individus d’origine arabe parlant mal l’anglais avec un accent français ». Ils ont pris la fuite et n’ont pas été encore appréhendés.

Canada – Plusieurs fusillades au cours de ces derniers jours à Laval (Québec) ciblant des jeunes, dont le dernier âgé de 15 ans. Les policiers connaissent les auteurs, qui appartiennent à des gangs bien organisés, mais ils n’interviennent pas de crainte d’être accusés « de profilage racial ».

Manuel Gomez




Il est vraiment temps d’en finir avec Darmanin et Dupond-Moretti

https://static.actu.fr/uploads/2020/07/gerald-darmanin-eric-dupond-moretti-polemiques-ministres-gouvernement-viol-homophobie-sexisme-854x716.jpg– A l’attention de messieurs les ministres de la Justice – Garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers » pour débuter ce mois de juin 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Six-Fours-les-Plages (83) : Encore ces piqures à la seringue et après un Tunisien ce sont deux Turcs, âgés de 31 et 33 ans, qui ont été interpellés puis écroués. On peut se poser des questions sur les raisons de ces agressions et, surtout, sur les causes : dans quel but ces « musulmans » agissent-ils et sur les ordres de qui ? Que révèlent les analyses des laboratoires ? Nous attendons des réponses ! 

Allemagne – Sur les près de 2 millions de migrants clandestins arrivés en Allemagne en 2015, ils sont près de 1 million à vivre toujours grâce aux aides sociales, sans avoir trouvé un travail. Et ils continuent à arriver…

Semaine 25 – du 15 au 22/06. 

15/06 – Vandoeuvre-lès-Nancy (54) : Deux voyous de 16 et 18 ans sont montés de force dans un bus « Kéolis » de la ligne Corol et ont roué de coups le chauffeur, âgé de 55 ans, dans sa cabine, malgré la vitre anti-agression, et l’ont jeté sur la chaussée.

Montbéliard (Doubs) : Un migrant d’origine marocaine, âgé de 22 ans, s’introduit dans le lycée des Huisselets et frappe une enseignante en plein cours. Les élèves ont réussi à le maîtriser. Aymane Khalil a été condamné à 1 ans de prison, mais il a rejoint le Maroc depuis.

Lyon (69) : Dans le quartier de La Duchère, deux jeunes de 16 et 20 ans ont été tués par des tirs en rafale. Deux autres, âgés de 15 et 17 ans, ont été blessés. Certainement un règlement de comptes sur un important trafic de stupéfiants.

Nice (06) : Une fourgonnette, transportant des migrants clandestins convoyés depuis la frontière italienne, sur la commune de Sospel, refuse d’être contrôlée et fonce sur les policiers. Après une poursuite de 40 kilomètres, qui s’est terminée dans le quartier des Moulins, ces derniers font usage de leurs armes et deux migrants sont blessés. Le conducteur et un autre passager ont réussi à s’enfuir, abandonnant 5 clandestins à bord de la camionnette.

16/06 – Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : Quatre migrants, originaires de Mayotte, ont été arrêtés pour avoir agressé un étudiant (très gravement blessé au thorax) qui avait refusé de leur donner sa bière.

Coquelles (62) : D’origine congolaise, clandestin et en situation irrégulière, un migrant, âgé de 22 ans, agresse à coups de poing des policiers et mord violemment la main de l’un d’eux. Il est condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Caen (Calvados) : Originaire de Mayotte, il menace avec un fusil ses voisins, hurlant « Je vais te tirer dessus, sale blanche ». Déjà une condamnation pour menace avec une arme. Agé de 33 ans, il est condamné à 5 mois de prison avec sursis.

Saint-Germain-en-Laye (78) : Elle faisait son jogging en forêt, du côté de la route verte, âgée de 44 ans, elle est frappée, jetée à terre et victime d’une tentative de viol. Un individu de 25 ans, Saïdou, a été interpellé et placé en garde à vue, il avait pris la fuite devant la résistance de sa victime.

Espagne – Lloret-de-Mar : Un jeune Français a été agressé, déshabillé, humilié…et filmé par vidéo, diffusée sur les réseaux sociaux, probablement par des voyous qui se sont enfuis à bord d’une Mini-Cooper immatriculée, semble-t-il, en Pologne.

17/06 – Marseille (13) : Dans la cité du Castellas, au nord de la ville, un jeune homme d’une vingtaine d’années, a été abattu par balles. Sur un parking, il y a moins d’un mois, un autre jeune avait été tué dans des conditions identiques.

Béziers (34) : Devant les Halles de La Devèze, un jeune homme a été très grièvement blessé par un coup de couteau. Des témoins l’ont déposé aux urgences de l’hôpital et se sont enfuis.

Les Mureaux (78) : Un individu de 45 ans, clandestin, d’origine sénégalaise et sous le coup d’une OQTF, attaque les policiers avec un cutter à proximité de la mosquée. Il a pu être maîtrisé à l’aide d’un pistolet à impulsion électrique. Il a été placé en garde à vue.

18/06 – Rennes (Ille-et-Vilaine) : Son appartement, à Thorigné-Fouillard, a été pris pour cible et criblé de balles par arme automatique (18 impacts). Ce père de famille est une victime collatérale des trafics de stupéfiants puisque l’ancien propriétaire était lié à ce trafic et c’était probablement fait des ennemis.

Paris (75) : Une fois encore, rue Laurentin dans le 18e arrondissement, un automobiliste a refusé d’obtempérer aux policiers. Deux policiers ont été percutés et renversés par un individu de type « nord-africain » qui a pris la fuite. L’un des policiers a ouvert le feu sans, hélas, l’atteindre.

Nogent-sur-Oise (60) : En janvier 2020, ce tunisien en situation irrégulière cambriolait une maison puis exigeait une fellation et violait l’occupante, une dame septuagénaire qui vivait seule. L’auteur de ce viol, Maran K. 36 ans, a été condamné à 12 ans de réclusion criminelle et interdiction définitive du territoire français.

Juvignac (34) : Un véhicule qui roulait à contresens, Autoroute A75 en direction de Lodève, et tentait de fuir les gendarmes, a percuté de plein fouet une voiture : bilan deux morts et trois blessés graves, tous d’une vingtaine d’années.

Nice (06) : Sans permis, sans assurances et sous l’emprise de stupéfiants, il renverse deux enfants sur un passage piéton du quartier de l’Ariane. La fillette, âgée de 9 ans, a été transportée en urgence absolue, son frère, 8 ans, victime de fractures. L’individu tente de prendre la fuite avant d’être appréhendé par les forces de l’ordre. On ignore l’origine de ce voyou.

Souvenez-vous : Il y a dix ans, le 17 juin 2012, à Collobrières (83) : deux gendarmes, Alice Champlon, 35 ans, et Audrey Bertaut, 28 ans, étaient exécutées par balles, en pleine rue, dans l’exercice de leurs fonctions, par Abdallah Boumezaar, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Personne n’a oublié ce drame.    

19/06 – Besançon (Doubs) : Ces quatre militaires de « Sentinelles » rejoignaient en civil leur garnison vers 5 h, à la sortie d’une discothèque, lorsqu’un véhicule s’est arrêté à vingt mètres devant eux et l’un des passagers a tiré avec une arme à feu avant de redémarrer. Un militaire blessé légèrement.

Paris (75) – Dans le XXe arrondissement, rue Buzenval, un homme a été attaqué à coups de hache. La boîte crânienne enfoncée il se trouve entre la vie et la mort à l’hôpital Henri-Mondor de Créteil. L’agresseur, qui a perdu ses papiers dans sa fuite, de type indo-pakistanais, a été appréhendé, la hache sanglante à la main, alors qu’il se dirigeait vers la rue de Bagnolet.

Aurillac (15) : Un homme de 26 ans a été blessé par balle rue du Monastère. Ce n’est qu’un fait divers dans cette ville tranquille qui, depuis quelques temps, ne connaît plus ce sentiment de sécurité qui était le sien : bagarres au couteau en centre-ville, rixes en plein jour, jeune de 15 ans visage tailladé, etc…

C’est également le cas de Montceau-les-Mines (71) : voitures de police caillassées et vitrines brisées par des jeunes cagoulés. Les autorités ont fait appel à la BAC de Chalon-sur-Saône.

Mais à Marseille (13) c’est la série quotidienne qui se poursuit dans l’indifférence générale : le cadavre d’un habitant des Arnavaux, âgé de 30 ans, calciné dans sa voiture (volée) du côté du Rove. Encore un règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants.

20/06 – Serris ’77) : Un migrant mauritanien, Boulaye, âgé de 47 ans, a agressé une femme de ménage dans la réserve du magasin « Primark ». Il a été mis en examen. La victime grièvement blessée par des coups de couteau.

Champigny-sur-Marne (94) : Après une interpellation par les forces de l’ordre, des affrontements se sont produits durant plusieurs heures.

Chambéry (Haute-Savoie) : Aux urgences de l’hôpital, un détenu, sous surveillance, a blessé sérieusement la policière avant de la désarmer. Il a été maitrisé par les gendarmes avant de pouvoir s’enfuir.

Saint-Ouen (93) : Lors d’un contrôle par les policiers de la BAC, le passager d’une 208 Peugeot prend la fuite. Il est attrapé et maitrisé par l’un des policiers, près de la station de métro, lorsque plusieurs individus se portent à son secours et agresse à coups de matraque le policier, transporté à l’hôpital avec son pronostic vital engagé.

Tours – Son conjoint, un migrant africain âgé de 22 ans, a poignardé à plusieurs reprises cette jeune étudiant ivoirienne, dont six coups à la gorge, avant d’être appréhendé dans le parc, près de la cité Grandmont, à moitié nu. « Du sang partout dans la chambre » rapporte un témoin.

Villeneuve-Saint-Georges (94) : Un commerçant refuse d’acheter des téléphones volés. Il est poignardé par les deux jeunes délinquants « qui supposaient qu’il les avait dénoncé à la police »

21/06 – Briançon (Hautes-Alpes) : Deux groupes armés se sont affrontés dans les rues du centre-ville à coups de machettes, de cutters et de battes de base-ball, venant des quartiers de Toulouzannes et de Central-Parc. Deux individus ont été placés en garde à vue.

Altkirch (68) : Un homme âgé de 47 ans a été agressé « sans raison apparente » par un groupe d’une dizaine de jeunes à scooter. Blessé par arme blanche il a été pris en charge en urgence absolue.

Lyon (69) : Une jeune femme, qui circulait sur une trottinette électrique, a été projetée sur le sol, volontairement, par deux mineurs d’une quinzaine d’années, eux aussi en trottinette, qui ont été placés en garde à vue. Transportée à l’hôpital Edouard-Herriot, son pronostic vital est réservé (traumatisme crânien).

Toujours à Lyon, un affrontement très violent entre jeunes individus d’origines algériennes et maliennes. Nous attendons des confirmations par les autorités.

Paris (75) : Pour avoir demandé à une élève « de retirer son voile », cette enseignante du lycée Charlemagne a été menacée de mort. Après avoir porté plainte, elle a été placée sous protection, ainsi d’ailleurs que l’établissement. Le rectorat n’a pas répondu à l’AFP !

22/06 – Les dix premiers prénoms pour les garçons nés en Seine-Saint-Denis :

1 : Mohamed
2 : Adam
3 : Ibrahim
4 : Isaac
5 : Imran
6 : Ismaël
7 : Amir
8 : Issa
9 : Yanis
10 : Rayan

Les dix premiers prénoms pour les filles nées en Seine-Saint-Denis :

1 : Nour
2 : Lina
3 : Aya
4 : Inaya
5 : Fatoumata
6 : Sofia
7 : Aïcha
8 : Alya
9 : Sarah
10 : Yasmine

INSEE

Rennes (35) : Une femme octogénaire a été renversé lors d’un rodéo en scooter au milieu des passants, dalle Kennedy, dans le quartier de Villejean. Un adolescent de 16 ans a été placé en garde à vue et le scooter saisi par les forces de l’ordre.

Mayotte (c’est un département français). Depuis plusieurs semaines un violeur attaque et mutile les parties intimes des enfants. Il s’agirait d’un migrant en situation irrégulière. Père de famille il serait protégé par son entourage mais il est activement recherché.

Villeneuve-le-Roi (94) : Il a insulté les policiers, menacé de mort des agents de la SNCF, interpellé pour recel de vol, sous le coup d’une OQTF, et pourtant il a été relâché. Il s’agit d’un Tunisien clandestin, né à Nabeul et âgé de 19 ans, qui dissimulait sur lui une lame de rasoir. La préfecture n’a pris aucune décision à cette heure !

Rambouillet – Un migrant clandestin, d’origine maghrébine et sous le coup de deux OQTF, a été appréhendé après avoir agressé sexuellement une femme de 43 ans. Il a subi une expertise psychologique !

Saint-Denis (93) : Une quinzaine d’individus ont agressé et lynché deux motards de la police qui patrouillaient dans la cité Gabriel-Péri, près d’un point de deal. La scène a été bien entendu filmée sur les réseaux sociaux.

Allemagne – Kaufbeuren : Un groupe de six jeunes voyous, âgés de 12 à 17 ans, « teint foncé, cheveux courts foncés et parlant un allemand très approximatif » a agressé sexuellement trois fillettes de 12 ans. Une enquête de police recherche des témoignages et des photos.

Manuel Gomez




Crimes et délits en France : les chiffres explosent !

À l’attention de Messieurs les ministres de la Justice – garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers » pour débuter ce mois de juin 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Semaine 24 – du 08 au 14 juin 2022. 

Paris – En avez-vous entendu parler ? Oui, car vous l’avez appris en parcourant Riposte Laïque. Un chauffard qui fuyait un contrôle de police, un de plus puisqu’il s’avère qu’il y en a un toutes les vingt minutes, a percuté une jeune femme de 24 ans, près de l’île de la Cité, quai de la Mégisserie, et l’a tuée alors qu’elle traversait sur un passage piéton. Silence presque total sur ce meurtre alors que toute la presse française a fait « la Une » de ce contrôle de police où la patrouille a tiré et blessé le conducteur et où une passagère est malheureusement décédée. Peut-être que si la police avait tiré dans ce cas-là, cette jeune femme ne serait pas morte… peut-être !!

08/06 – Tarbes (65) : Dans un immeuble, en plein centre-ville, un retraité âgé de 65 ans a été battu à mort. Le mobile de ce crime n’est pas précisé. L’auteur, âgé de 38 ans, a été arrêté et écroué « pour meurtre avec préméditation ». 

Avignon (84) : Un mineur isolé s’introduit en escaladant la façade des immeubles pour voler. Il tombe nez à nez avec le propriétaire. Arrêté, il est relâché quelques heures plus tard et tente de pénétrer une nouvelle fois dans un appartement, avant d’être interpellé de nouveau et placé une nouvelle fois en garde à vue… avant probablement d’être relâché !

Hérouville-Saint-Clair (14) : « Je vais t’égorger contre un arbre devant l’école de tes enfants ». Ce clandestin marocain, Nasser, âgé de 38 ans, en situation irrégulière et aux multiples identités, harcèle et menace de mort une femme, Nadia qui, paraît-il, « lui avait promis l’amour ». Près de 600 SMS en un mois, il dort devant chez elle, frappe à sa porte, elle le trouve dans son escalier, il la suit dans la rue, elle n’en peut plus, elle a peur. Il a été interpellé et vient d’être condamné.

09/06 – Boulazac (24) : Dans un appartement du quartier de Barnabé, une jeune réfugiée ukrainienne de 21 ans, réfugiée en Dordogne avec une amie, a été agressée et violée par un individu « après une soirée bien arrosée ». Elles n’étaient sans doute pas des saintes mais ce n’est pas une raison !

Maison d’arrêt de Nanterre (Hauts-de-Seine) : Rachid, 35 ans, incarcéré pour meurtre, tente d’égorger, avec une lame de rasoir, une infirmière âgée de 34 ans, qui venait lui apporter son traitement. Elle s’est défendue et a réussi à calmer l’individu.

Montpellier (34) : Une nouvelle fois un contrôleur de bus, âgé de 45 ans, a été agressé au couteau par un usager, dont on ignore l’identité et les origines, à l’arrêt « Les Bouisses ». Il a dû être opéré en urgence (plaie de dix centimètres à la cuisse) à la clinique Saint-Roch. L’agresseur a pris la fuite avant d’être appréhendé dans l’après-midi. L’ensemble des bus et des tramways (lignes 11 et 15) est rentré au dépôt.

Carpentras (84) : Alors qu’il tentait d’interpeller un dealer, dans la cité du Pous-du-Plan, un policier de la BAC a été agressé par plusieurs individus, ce qui a permis au délinquant de prendre la fuite.

Roussillon (38) : Une fillette de dix ans avait été agressée sexuellement dans la rue. Le tribunal correctionnel de Vienne vient de condamner cette ordure, un nommé Hamza Sari, âgé de 22 ans, à 4 ans de prison.

Mulhouse (Haut-Rhin) : Trois migrants clandestins algériens, en situation irrégulière, ont égorgé et tué à coups de couteau, dans son appartement situé dans une résidence pour personnes âgées au centre de Mulhouse, la résidence Sainte-Marie, 14 rue Engel Dolfus, un septuagénaire qu’ils tentaient de cambrioler. Les couteaux ont été retrouvés dans leurs bagages.

10/06 – Le Mans (Sarthe) : Deux individus, âgés de 30 et 32 ans, originaires d’Azerbaïdjan, ont agressé un chauffeur de bus de la Setram et l’ont sorti de force de sa cabine. Ils ont été condamnés à 1 mois de prison.

Lyon (69) : Place d’Helvétie, dans le 6e arrondissement, une femme âgée de 84 ans a été dépouillée et frappée à coups de marteau en pleine rue, alors qu’elle sortait de sa banque, rue Duquesne. Sa petite-fille, qui tentait de la défendre, a également reçu un coup de marteau. Un récidiviste, dont on ignore le nom et l’origine, a été appréhendé.

Nice (06) – Une collégienne de 15 ans a eu le nez fracturé par un violent coup de poing que lui a porté un migrant d’origine gambienne, en plein centre-ville, sur la promenade du Paillon. Une dizaine de jeunes sont parvenus à le rattraper et l’ont roué de coups. L’agresseur a été condamné à un an de prison ferme.

Paris (75) : Une prostituée de 29 ans a été retrouvée par ses amies la gorge tranchée, dans sa caravane garée dans le bois de Vincennes, 12e arrondissement. Elle se trouve entre la vie et la mort.

Torcy (77) : Emma, 15 ans, avait besoin d’argent pour faire la fête. Djamal lui a permis de se prostituer et lui a assuré 25 à 30 passes quotidiennement. Quand elle a eu suffisamment d’argent et a voulu arrêter « il lui a mis une patate ». Cette « patate » coûte deux ans de prison à Djamal mais j’espère qu’elle remettra les idées en place à Emma !

11/06 – Paris (75) : Dans un bar de la rue Mouffetard (5e arrondissement), un homme a été poignardé à mort et un autre blessé à coups de couteau par un inconnu qui a fait irruption, s’est approché d’eux et les a attaqués.

Encore à Paris, mais dans le quartier de La Chapelle (18e arrondissement), une femme qui sortait de son travail a été agressée sexuellement puis violée par deux individus. La victime a refusé de porter plainte, par peur de représailles.

Lyon (69) : À deux pas de l’hôtel de ville, rue Désirée, sous les yeux des passants, un affrontement entre deux groupes et un individu a été passé à tabac, jeté au sol et la tête écrasée contre le bitume. La victime a été transportée totalement inconsciente. Les riverains affirment que cela arrive de plus en plus fréquemment.

Toujours à Lyon, au niveau de la place de la Croix-Rousse, un individu de 35 ans a agressé verbalement une jeune femme et a frappé d’un coup de couteau à l’abdomen son petit ami qui tentait de la défendre, et a pris la fuite.

12/06 – Saint-Julien-Mont-Denis (73) : Un homme de 75 ans a été découvert près de son jardin, en bas du chemin du Poutet. Il souffre de plusieurs blessures très graves et a été transporté en hélicoptère, suite à son agression, vers un hôpital grenoblois.

Carpentras (84) – En plein centre-ville, au niveau de la place du Marché-aux-Oiseaux, se sont produits des affrontements à la machette et des coups de feu, malgré la présence des CRS qui surveillent les quartiers sensibles des « Amandiers » et « Pous-du-Plan », depuis que des fusillades se font entendre. Trois individus ont été arrêtés et placés en garde à vue.

Mayotte : Des bandes rivales s’affrontent depuis plusieurs jours à Majicovo et Koungou, à la suite du meurtre d’un jeune homme par arme blanche. Les gendarmes mobiles sont déployés sur les lieux suite à l’agression, à la machette, de deux magistrates. Sept gendarmes ont été blessés par coups et jets de projectiles.

13/06 – Neuilly-sur-Seine (92) : Un homme appartenant à la communauté juive s’est fait suivre par quatre individus puis agresser et voler en pleine rue Édouard Nortier. Ce sont des riverains, qui ont entendu ses appels au secours, qui sont venus le secourir.

Aix-en-Provence (13) : Dans le quartier de la Duranne, en pleine rue, un homme de 45 ans a été tué au fusil de chasse, calibre 12. À ce niveau de l’enquête, on n’en sait pas davantage.

Lyon (69) : Dans le quartier de la Guillotière (3e arrondissement), une rixe entre jeunes voyous clandestins et en situation irrégulière s’est achevée dans le hall d’un hôtel de la rue Mortier. L’un d’eux a été frappé de plusieurs coups de couteau. Les employés sont encore sous le choc !

Sévrier (74) : Un père de famille de 39 ans, qui circulait en vélo sur une piste cyclable, avec son fils de 11 ans, a été poignardé « pour une raison futile » et se trouve dans un état grave. L’agresseur a été interpellé et placé en garde à vue.

Saint-Forgeux (69) : L’individu nommé Mehdi inquiétait tout le quartier depuis son arrivée. Les gendarmes avaient été prévenus qu’il y aurait un drame, ils avaient même saisi des armes chez lui. Alexis, 32 ans, « qui était quelqu’un de bien, un jeune comme on les aime » a été tué par balle, par ce même Mehdi, parce qu’il lui reprochait d’avoir mal garé son véhicule. Tout le village est sous le choc, indique le maire.

Rennes (Ille-et-Vilaine) : Nouvelle soirée sous tension dans le quartier Maurepas : un homme a reçu deux coups de couteau dans le dos et l’appartement du 1er étage d’un immeuble, situé rue de la Motte-Brûlon, a été la cible de plusieurs coups de feu. Les auteurs de ces agressions sont toujours recherchés.

14/06 – Trappes (78) : Square Jean-Macé et square Léo-Lagrange, au cours d’un affrontement organisé contre les policiers, attaqués avec des mortiers et des battes de baseball, un voyou en scooter, âgé de 19 ans, tire sur un policer avec un fusil de chasse. Un policier blessé. Plusieurs interpellations dont une pour tentative d’homicide volontaire.

Anse (69) : Au plan d’eau du Colombier, une bande d’une trentaine d’individus ont agressé un couple, blessant l’homme au poignet, car il refusait de « raccompagner » des « jeunes » qui ne voulaient pas payer leurs billets de train ainsi que les pédalos qu’ils utilisaient, puis se sont affrontés avec les forces de l’ordre. Finalement ils ont été escortés par les gendarmes jusqu’à la gare de Vaise, dans le 9e arrondissement.

Montaigu-de-Quercy (82) – Le corps d’un homme de 62 ans, tué à coups de barre de fer, a été découvert dans son appartement. Quatre suspects, dont un mineur de 16 ans, sont en garde à vue.

Encore à Rennes et toujours dans le quartier Maurepas, un jeune homme de 28 ans, né à Kourou (Guyane) a été tué à coups de couteau. Un second a été blessé mais ses jours ne sont pas en danger.

Paris (15e arrondissement) : Le maire de l’arrondissement, Philippe Goujon (LR) dénonce une explosion des cambriolages : « Il y a un foyer de mineurs non accompagnés d’origines algérienne et marocaine qui cassent les commerces aux alentours ». Des renforts de police ont été envoyés.

Grèce – Quatre ONG étrangères sont soupçonnées d’organiser, en complicité avec les passeurs, l’acheminement des migrants clandestins à la frontière gréco-turque d’Evros afin de les faire pénétrer en Europe. Elles sont responsables de l’augmentation des flux migratoires, par exemple des plus 15 650 migrants illégaux arrêtés à Evros depuis début 2022, alors que, pour la même période, en 2021, 1400 seulement avaient été identifiés.

 

Pakistan – De nombreuses adolescentes et fillettes chrétiennes sont enlevées par les musulmans, violées et converties de force à l’islam. Le témoignage de Saba est effrayant : « Nous nous rendions au travail lorsque l’accusé m’a fait monter de force dans un pousse-pousse après avoir repoussé ma sœur. Il a ensuite mis quelque chose sur ma bouche, à cause de quoi j’ai perdu connaissance. Il m’a violée pendant deux jours. J’ai continué à pleurer et je l’ai supplié de me laisser parler à mes parents, mais il n’a pas écouté. Au bout de deux jours, l’accusé m’a laissée seule à l’endroit où il me gardait en otage. » Sous la pression des chrétiens, la police a repris Saba à son ravisseur, qui l’avait épousée de force.

Allemagne – Berlin : Un « Germano-Arménien », bien connu des services de police, a foncé en voiture sur un groupe d’élèves. 12 élèves blessés et leur enseignante tuée. Selon les informations du quotidien « Bild », le chauffeur, Gor H. âgé de 29 ans, était lié avec la Turquie et une lettre de revendication a été découverte, mais son contenu n’a pas été dévoilé. Une motivation politique n’est pas exclue.

Toujours en Allemagne, mais en Rhénanie du Nord-Westphalie, quatre blessés dans une attaque au couteau dans une université d’enseignement supérieur.

 

Espagne – Elda, près d’Alicante : Lors des festivités locales, deux Marocains, âgés de 21 et 31 ans, ont agressé sexuellement et touché leurs parties intimes sans leur consentement, au moins 8 jeunes filles, dont 3 mineures. Ils ont pu être localisés et arrêtés par la police nationale.

Toujours en Espagne, mais à Madrid, de nombreuses bandes de « Maghrébins » ont attaqué une soirée étudiante en plein air, à la cité universitaire, et ont pratiqué de nombreux vols. Bilan : 60 blessés, parmi les étudiants, et quatre policiers.

Italie – Les autorités ne voulaient plus accepter des migrants, mais après un ultimatum d’une ONG italienne, l’Italie autorise le débarquement en Sicile, au port de Pozzallo, de plus de 440 migrants secourus en Méditerranée par les navires « Mare Jonio », dont une trentaine de « mineurs non accompagnés », mais également du navire « Sea Watch 3 », qui attendait depuis quatre jours à l’entrée du même port.

Portugal – Un migrant pakistanais, âgé de 41 ans, a violé une petite réfugiée ukrainienne, âgée de 6 ans, dans un centre d’accueil. Il a été arrêté.

Manuel Gomez




Ceux qui sont contre les forces de l’ordre sont contre la France

À l’attention de Messieurs les ministres de la Justice – garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers » pour débuter ce mois de juin 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Les incidents récents qui se sont produits au Stade de France nous aurons permis, et c’est tout de même une très grande satisfaction, d’obtenir la confirmation, de la bouche même du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin « que c’est bien une volonté de l’État de ne jamais révéler les noms des délinquants et des criminels quand il s’agit d’individus originaires surtout du Maghreb ».

Gérald Darmanin : “Je n’ai pas à donner la nationalité des personnes que nous interpellons. C’est très nauséabond (…) Vous faites le jeu des partis extrêmes”.

Pour en finir, avec les mensonges et les absurdités émanant du ministère de l’Intérieur et du préfet Lallement (ils seront entendus et devront s’expliquer devant les sénateurs), il n’y aurait eu, au maximum, qu’environ 2800 faux billets scannés et non les 30 à 40 000 annoncés. À noter le témoignage, parmi des centaines d’autres, de cette supportrice du Réal de Madrid, Maria Camarero : « Déjà dans le RER nous avons été victimes d’une tentative de vol, le portefeuille de mon frère. Pendant le match il n’y a pas eu de problème, mais à la sortie je me suis sentie angoissée par un terrible sentiment d’insécurité. On cherchait un endroit ouvert pour se réfugier, nous étions comme dans le Bronx. Nous avons payé cent euros à un homme pour qu’il nous conduise vers l’aéroport Charles de Gaulle ».

Le parti de droite « VOX », troisième parti politique d’Espagne et, probablement, membre du futur gouvernement, allié avec le PP (Parti Popular), porte les incidents du Stade de France à la connaissance du Parlement européen : « Pour s’élever contre les mesures multiculturelles ».

Au sujet des policiers en patrouille qui ont tiré sur un véhicule qui refusait d’obtempérer à un contrôle : les deux passagers ont été grièvement blessés (la passagère est décédée depuis), on en sait un peu plus depuis : le conducteur était très défavorablement connu des services de police, avec 80 mentions au fichier de traitement des antécédents judiciaires, conduisait sans permis et était recherché au moment des faits. Il bénéficie cependant du soutien de Jean-Luc Mélenchon :

La police tue et le groupe factieux Alliance justifie les tirs et la mort pour « refus d’obtempérer ». La honte c’est quand ?

12:10 AM · 6 juin 2022

À l’attention de Mélenchon : Contrairement à 78 % des « jeunes » de 18 à 30 ans, je ne me sens pas du tout en insécurité lorsque je croise des policiers ou des gendarmes, bien au contraire, je souhaiterais même, quelquefois, en croiser beaucoup plus. Ceux qui sont contre les forces de l’ordre sont contre la France et ceux qui n’ont rien à se reprocher n’ont aucune crainte de la police ou de la gendarmerie.

Semaine 23 – du 1er au 7 juin :

01/06 – Rouen (76) : Des bracelets anti-agressions ont été distribués à une vingtaine d’étudiantes de la ville, âgées de 18 à 25 ans, par le CROUS de Normandie, à titre d’expérimentation, leur permettant ainsi d’envoyer un SOS rapide dans le cas où elles seraient victimes d’agressions et cela afin de lutter contre ce sentiment d’insécurité vécu par celles qui ont été agressées et se sont trouvées en danger. Ce dispositif devrait être élargi en fonction des résultats de cette expérience.

Après Nantes, il y a quelques années, Bordeaux était devenue la « ville la plus agréable du pays pour y vivre ». C’est loin d’être le cas actuellement avec l’augmentation du crack, notamment dans le quartier Saint-Paul, l’un des sites emblématiques du cœur historique où les riverains se disent victimes d’agressions, d’incivilités et « n’osent plus sortir de chez eux ». Les commerçants se sentent désemparés et démunis.

Besançon (Doubs) : Il sortait de son travail, au centre commercial Île-de-France, et a fait une mauvaise rencontre : plusieurs coups de couteau au visage, une balafre de dix centimètres. L’agresseur, considéré à juste titre « comme ultra-violent », a été condamné à 5 ans de prison ferme et une interdiction définitive du territoire français. Sera-t-il expulsé ?

Avranches (50) : Près de la place Patton, en pleine rue, un jeune homme d’une vingtaine d’années a reçu trois coups de couteau au thorax, à l’aine et au bras. Ses jours ne sont pas en danger. C’est un individu, âgé également de 20 ans, qui l’a agressé. Selon le procureur de la République « les motifs restent à déterminer ! ».

Toulouse (31) : « C’était la guerre en Syrie. On parlait beaucoup des migrants. Quand je l’ai vu, j’ai pensé que c’était un gamin. Il s’est montré gentil et j’ai eu envie de l’aider ». Elle l’avait croisé près de la gare routière, ce « gentil » migrant, d’origine malienne, a poignardé à plusieurs reprises sa « bienfaitrice », l’a ensuite étranglée et lui a même tranché la gorge. Il était arrivé en France deux ans plus tôt. Il a été appréhendé deux jours plus tard, près de la gare Matabiau, alors que sa victime « sortait à peine du coma ».

Aulnay-sous-Bois (93) : Cité des 3000, au cours des émeutes, un jeune homme de 18 ans a été tué par une rafale de pistolet mitrailleur de type Uzi. Des impacts de balles ont été retrouvés dans sept véhicules garés dans la rue. Le chargeur 9 mm du pistolet mitrailleur a été perdu, sur un sentier conduisant à un parking, lors de la fuite des auteurs des coups de feu.

02/06 – Le département de Seine-Saint-Denis a été identifié « comme l’un des territoires où la prostitution des mineurs concernait plus particulièrement les cités ». Un plan de lutte contre cette prostitution des mineurs a été ordonné, il est doté de 14 ME.

Pionsat (63) : Le centre éducatif fermé, qui coûte à l’État, donc à nous, 627 euros par jour et par jeune, ne compte plus les agressions, l’usage de stupéfiants et les fugues spectaculaires. Sur les 18 postes d’encadrement, 17 sont en arrêt maladie. Sa gestion, par le groupe SOS, chargé de la protection judiciaire de la jeunesse, est remis en cause. L’un des ex- moniteurs-éducateurs, Mohamed Shaouki Kamel, témoigne : « À 6 heures du matin 90 % des jeunes sont déjà en train de fumer des joints et à 11 h ils sont complètement défoncés ». Il a jeté l’éponge au bout d’un mois.

Grigny (69) : La propriétaire d’une maison, âgée de 84 ans, s’est retrouvée nez à nez avec un cambrioleur. Courageusement, et au risque de sa vie, elle a hurlé de toutes ses forces, ce qui a alerté les voisins. L’individu, un migrant clandestin algérien en situation irrégulière âgé de 20 ans, a été appréhendé et placé en garde à vue.

Grenoble (Isère) : Zakaria Laïchaoui, paraît-il « Isérois de 31 ans », multirécidiviste, a été condamné à 8 ans de prison « pour avoir violé une jeune femme en pleine rue, une nuit d’août 2019. Déjà condamné deux fois pour des agressions sexuelles, dans combien de temps pourra-t-il récidiver ?

Le Mans (72) : Interruption temporaire du trafic des bus et des tramways après l’agression violente d’un conducteur de la Setram dans le quartier Pontlieue, agressé physiquement par deux hommes « qui l’ont extirpé de son poste de conduite et l’ont jeté sur le trottoir ». La scène a été filmée par la vidéo.

03/06 – Pornichet (44) : Un motard a été retrouvé « calciné ». La piste d’un règlement de comptes est envisagée.

La Sentinelle (59) : Le corps sans vie d’un homme a été retrouvé, mains ligotées dans le dos. Son domicile a été cambriolé. Aucune hypothèse n’est retenue pour le moment, mais les riverains s’expriment : « « Ça devait arriver un jour ! C’est que des histoires ici ! La vie dans le quartier s’est vraiment dégradée au fil des années. » Et de pointer du doigt « les squats réguliers » dans les entrées d’immeuble. « Il y a beaucoup de problèmes d’alcool et de stupéfiants. Et après ça part en bagarre. Ça ne se cache même plus pour dealer ! »

Avion (62) : Dans un sous-bois, un adolescent de 12 ans a été victime d’actes violents : ligoté et forcé à boire de l’urine par deux jeunes à peine plus âgés. Plainte a été déposée par sa mère.

Paris (75) : Victime du vol de son sac, un homme a courageusement poursuivi les deux agresseurs jusque sur les quais de la Seine, sous le pont Saint-Michel, dans le 4e arrondissement. Il se trouve actuellement entre la vie et la mort après avoir été jeté dans la Seine, suite à une bagarre. Les deux suspects ont été interpellés.

04/06 – Mont-de-Marsan (Landes) : Les premiers policiers à intervenir pratiquent un massage cardiaque à la victime, « dont le corps est déjà froid ». « J’ai voulu lui faire du bouche-à-bouche mais il n’y avait plus rien qui tenait. Elle était comme désarticulée. Sa mâchoire était déboîtée », indique un policier, ému par ses souvenirs douloureux. « En vingt-sept ans de carrière, des personnes dans des états pas possible, j’en ai vu, mais là, elle, elle était massacrée. Du sang coulait de l’arrière de son crâne, de ses oreilles, de son nez, de sa bouche. ». Jugé pour ce viol et le meurtre de Johanna Blanes, 24 ans, retrouvée nue dans un tunnel, l’avocat de ce réfugié syrien « invoque la différence de culture entre la Syrie et la France ». Merci Maître, nous le savions et le constatons régulièrement dans les tribunaux !

Strasbourg (Bas-Rhin) : Traité de « sale Juif », le mari de la candidate LR aux élections législatives, Audrey Rozenhaft, 41 ans, a été roué de coups alors qu’il collait des affiches dans une cité.

Paris (75) : Gare Montparnasse, un jeune individu de 19 ans a été interpellé avec un sac contenant un fusil d’assaut et un pistolet automatique. Il devait se rendre à Aubervilliers « pour le remettre à une personne, et il aurait été payé pour le transporter uniquement, mais ignorait le contenu de ce sac ». Nous saurons bientôt à qui il était destiné. Le « voyageur » était connu des services de police pour des faits de stupéfiants.

Marseille (13) : Deux jeunes adolescents de 16 ans avaient été recrutés pour « travailler » dans la vente de stupéfiants au « Frais-Vallon », dans le 13e arrondissement, une des places fortes du deal à Marseille. La proposition était alléchante : 100 euros la journée pour jouer les guetteurs. Ils ont vécu l’enfer après avoir été drogués, torturés et avoir subi des violences sexuelles.

Annemasse (74) : Dans un local du quartier du Perrier, une adolescente de 14 ans a été violée à plusieurs reprises par huit jeunes garçons âgés de 12 à 15 ans. À l’origine, la jeune victime était tombée amoureuse de l’un de ces jeunes. Ils ont été interpellés.

05/06 – Paris (75) : Une bande d’une trentaine d’individus terrorise le quartier, et plus particulièrement, le Champ-de-Mars : trafics, vols à l’arraché, bagarres, etc. « Seul le ramadan a fait baisser la délinquance ». Les autorités et la mairie ont renoncé à y mettre un terme. Les touristes sont sidérés et évitent le plus souvent cette promenade, jadis agréable. Il y a quelques jours, un touriste s’est fait arracher sa montre à coups de marteau.

Toujours à Paris, mais dans le 18e arrondissement : un véhicule refuse de se laisser contrôler et fonce sur les policiers, renversant l’un d’eux. La patrouille ouvre le feu. Le conducteur et la passagère sont grièvement blessés, leur pronostic vital serait engagé.

Marseille (13) : La cité Kallisté toujours d’actualité. Les Nigérians clandestins continuent à semer la terreur à coups de machette, de barres de fer et de marteau, squattant et saccageant les appartements inoccupés, et même parfois occupés, des quelques riverains qui n’ont pas encore fui ce quartier nord. Trafic de stupéfiants et proxénétisme se poursuivent en toute liberté.

Toulouse (31) : Avec le retour des beaux jours, c’est également le retour des vols violents que sont les arrachages de colliers et chaînes en or dans les rues. Des dizaines de plaintes ces derniers jours, surtout autour du métro Jean-Jaurès et de la gare Matabiau.

Rouen (Seine-Maritime) : Les riverains du quartier Saint-Sever sont excédés face à l’insécurité et aux dealers et à l’impuissance des policiers municipaux. « Le soir, à partir de 19 h, des groupes de quelques dizaines de voyous agressent les passants et les clients. J’ai envie de vendre et de partir », explique un commerçant à la Télévision régionale.

Montpellier (34) : À l’arrêt du tram Jules-Guesde, dans le quartier Gambetta, un jeune homme de 20 ans a été agressé et dépouillé par un « mineur non accompagné » clandestin et en situation irrégulière. Appréhendé, l’agresseur, âgé de 17 ans (paraît-il !), était bien connu des services de police.

06/06 – Vienne (38) : un migrant clandestin, en situation irrégulière et se disant « mineur de 14 ans » a menacé de rouler sur un policier avec une voiture volée. Le policier a fait feu avant de l’appréhender.

Lille (59) : Un groupe d’amis, venu de Belgique, en pleine rue de Béthune, voient un scooter foncer sur eux avant de les percuter. Il s’agit de deux Algériens qui les menacent avec un pistolet à gaz et un couteau, hurlant « Je vais vous buter ». Ils s’enfuient à l’arrivée des policiers, emportant le téléphone d’une touriste. Interpellés quelques minutes plus tard, l’un des Algériens était porteur de la carte bancaire d’un homme dont la voiture avait été fracturée dans la nuit.

Mantes-la-Ville (78) : Alors qu’ils intervenaient pour mettre fin à une rixe entre une trentaine d’individus, trois policiers sont blessés par des tirs d’arme airsoft venant des bâtiments adjacents.

Marseille (13) : Sur la plage du Prophète, dans le 7e arrondissement, Alain, un homme de 72 ans, connu de tout le monde et qui habite un petit local à même la plage, a été grièvement blessé, à coups de pelle, par un voyou de 24 ans qui a ensuite « filmé l’agonie du vieil homme avant de diffuser sur les réseaux sociaux ». Il a été arrêté en compagnie d’un autre individu de 19 ans.

Pontault-Combault (77) : La « Francilienne » a été bloquée à cause d’un mariage qui a dégénéré en émeute. L’un des invités, âgé de 25 ans mais dont on ignore l’origine et l’identité, récidiviste de conduite sans permis, a foncé sur un policier, qui a pu l’éviter de justesse en se jetant sur le côté. Il a été interpellé.

07/06 – Rennes (35) : Dans le quartier de Beaulieu, un jeune homme de 19 ans se trouve entre la vie et la mort, fauché par un rodéo sauvage. Le voyou de la moto, âgé de 18 ans, est également blessé. Selon des témoignages, un enfant de six ans se trouvait à l’arrière de la moto.

Sedan (08) : Un restaurateur agressé violemment dans le centre-ville, rue du rivage. Selon son témoignage, il s’agit « de la même famille que tout le monde connaît. Mes prédécesseurs avaient déjà alerté la municipalité comme la police, et moi cela fait un an que je les avertis également. Faut-il attendre un drame pour que cela cesse ? ». Malgré la crainte des représailles, il a décidé de porter plainte.

Nogent-sur-Marne (94) : Un militant du parti « Reconquête », âgé de 51 ans, a été violemment agressé par un multirécidiviste algérien (déjà 60 mentions et 12 condamnations et déjà visé par une OQTF) protégé par un collectif d’extrême gauche et un chercheur du CNRS « qui aurait besoin de sa présence pour écrire un livre ». C’est la raison invoquée par le parquet pour ne pas l’expulser. On aura tout vu !

Marseille (13) : Un jeune voyou, âgé de 23 ans, connu pour trafic de stupéfiants, a été tué par balles au pied d’un immeuble. Le même soir, au même endroit, une équipe de la BAC, qui intervenait sur un cambriolage, a été prise pour cible.

Vienne (38) : Les squatteurs, trois clandestins maghrébins, un Marocain et deux Algériens, en situation irrégulière, agressent violemment le propriétaire de l’appartement « alors qu’il rentrait chez lui », montée Saint-Mamer et s’apercevait que son logement était squatté. On ne connaît pas la suite donnée à cette affaire.

Espagne – Un évadé de la prison de Zuera, où il purgeait une peine pour le meurtre (en 2001) d’une jeune femme d’origine marocaine âgée de 24 ans, le Marocain Adil vient d’être appréhendé pour un nouveau meurtre, celui de sa voisine de palier, Cristina, 32 ans, dont le corps a été retrouvé avec un couteau planté dans l’abdomen.

Toujours en Espagne, le parti d’extrême gauche « Podemos », membre de la coalition gouvernementale, mais pratiquement disparu de la scène politique, réclame « le droit de vote des immigrés aux élections communales et exige la régularisation de 500 000 clandestins qui vivent en Espagne ». Cette demande est rejetée par ses propres partenaires, les socialistes du PSOE. Ce n’est pas encore une revendication des partis d’extrême gauche français, mais patience !

Italie – Affrontements géants à coups de couteau, vandalisme, vols, dans la petite ville de Peschiera del Garda, où environ 2000 jeunes s’étaient rassemblés « via TikTok » afin de participer à un évènement. L’objectif : semer le chaos et créer une émeute.

Toujours en Italie : Dans le train Vérone/Milan, 6 jeunes filles de 16 à 17 ans ont été agressées sexuellement par une trentaine de migrants d’origine nord-africaine « parce qu’elles étaient blanches ». Avertie téléphoniquement, la police n’est pas intervenue.

Allemagne – Un vaste réseau d’immigration clandestine, qui a introduit illégalement plus de 10 000 migrants en Europe, a été démantelé et les 8 cerveaux syriens, ainsi que 126 complices, ont été arrêtés. Leur marchandise était principalement d’origine afghane, pakistanaise et syrienne, a indiqué Europol.

Afrique – Nigéria. À Abuja, Ahmad Usman, un garde âgé de 30 ans, a été lapidé et brûlé vif par une foule de musulmans en colère « pour avoir blasphémé envers le prophète Mahomet ».

Manuel Gomez




Ensauvagement de la France : la faute aux Anglais ?

À l’attention de Messieurs les ministres de la Justice – garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers » pour terminer ce mois de mai 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Semaine 22 – uniquement du 28 au 31 mai : 

28/05 – Vannes (56) : « J’aime ma femme. C’est moi qui l’ai choisie au bled, en Tunisie ». Il l’aime tellement qu’il la tabasse et leur fils, 8 ans, le filme et la fille, 14 ans, met fin aux violences. Le Tunisien de 43 ans est condamné à 4 ans de prison, dont 30 mois avec sursis.

Nantes (44) : À l’arrêt du tram « Moutonnerie », vers 21 h, au cours d’une bagarre, un homme de 33 ans est poignardé au thorax et à la tête. Par chance, il n’est que légèrement blessé. L’agresseur est activement recherché.

Seyssinet (38) : Vers 17 h, la station-service Total, située avenue de la République, à proximité du Drac, est braquée par un individu armé. Il tire en direction de la caissière, mais les gendarmes, arrivés très vite sur les lieux, l’abattent.

Boissy-Saint-Léger (94) : Après l’enfant de 5 ans blessé au visage par un voyou qui participait à un rodéo sauvage à Pantin, une fois de plus c’est un enfant de 7 ans qui a été percuté, également lors d’un rodéo sauvage, alors qu’il pédalait tranquillement sur son petit vélo dans le quartier de la Haie-Griselle. Deux voyous ont été interpellés et placés en garde à vue, l’un des deux défavorablement connu par la police. « Les parents du petit garçon ont préféré ne pas porter plainte » et nous comprenons parfaitement leurs raisons !

Juvisy-sur-Orge (91) : Un influenceur de 21 ans, suivi par 175 000 abrutis sur divers réseaux sociaux, a été condamné à 800 euros d’amende « pour avoir insulté les pompiers « Nik tout (sic) les pompiers de France qui font les malins ». Il s’était filmé pénétrant dans un camion de pompiers alors qu’ils intervenaient auprès d’une collégienne victime d’un malaise. Également poursuivi pour menaces envers les policiers « Je vais les niquer, aller dans un commissariat, Allahu akbar et paw, paw, paw, paw, mettez tous vos gilets pare-balles ». Mais pour cela il a été relaxé « le tribunal estimant que ces menaces n’étaient pas suffisamment caractérisées ». Il se faisait filmer tirant à la kalachnikov et au bazooka en Syrie, à la grande joie de ses 175 000 partisans. Pourquoi ne pas le renvoyer s’exercer directement en Syrie ?

SÉCURITÉSOCIÉTÉ

Rayanne B. condamné à 800 € d’amende pour avoir insulté des pompiers et relaxé pour ses menaces sur les policiers (Màj : Il tire à la Kalachnikov et au Bazooka en Syrie)

29/05 – Saint-Denis (93) – Thierry Henry avait pourtant prévenu les Anglais : « Saint-Denis ce n’est pas en France », nous en avons eu la preuve samedi soir : la finale de la Ligue des champions, entre Liverpool et le Réal de Madrid, a dû être retardée de près d’une heure pour cause d’affrontements entre les forces de l’ordre et la sécurité débordés par des groupes d’individus qui, d’une part, voulaient pénétrer dans le stade sans billet et sans payer et, d’autre part, attaquaient les supporters anglais et espagnols pour les dépouiller.

Qui doit-on croire : le ministre de l’Intérieur ou les journalistes anglais et espagnols ainsi que les supporters qui, eux, étaient présents ?

« Les jeunes « Français » ciblaient les personnes âgées » – « Des centaines de jeunes ont agressé, pourchassé et dépouillé les supporters anglais et espagnols. Des filles déshabillées et volées. » – « Des centaines de jeunes, armés de cutters, traquaient et agressaient les supporters. Il y avait des armées de voleurs à notre recherche. » – « C’est la première fois que j’ai senti que ma vie était en danger lors d’un match. » – « Quelqu’un a essayé de me voler, un autre a voulu me piquer ma montre. Je l’ai frappé pour qu’il lâche mon bras. » – « Nous avons été volés deux fois, après le match, en traversant le pont du canal, téléphones, cartes bancaires, pièces d’identités, tout a disparu. Première et dernière fois Paris pour nous. » – « Depuis 25 ans que je vais en Europe avec Liverpool et je n’ai jamais vu rien de tel : des gangs organisés ont volé nos montres vers la station de métro Stade de France, après le match. ».

Le président de la République, son ministre de l’Intérieur et celui de la Justice peuvent lire, aujourd’hui sur la presse des deux pays concernés (l’Espagne et l’Angleterre) ce qu’ils pensent de la France car, pour eux, « Saint-Denis c’était encore en France ». 

SÉCURITÉSPORT

#UCLfinal : Affrontements entre des jeunes et la police aux abords du Stade de France, un journaliste espagnol évoque “des groupes de Français” qui “attaquent et volent les supporters” (MàJ : Darmanin s’en prend… aux Anglais)

Koba

29/05/2022 à 11 h 02

 

Noyon (60) – Les habitants du Mont Saint-Siméon appellent à boycotter les élections législatives afin de manifester leur sentiment d’abandon devant l’occupation des lieux par les dealers de drogue, surtout aux alentours de l’école Pinchon et du terrain de foot. Que les dix candidats de cette 6e circonscription de l’Oise se le tiennent pour dit !

Nice (06) : La prison de Nice est destinée à 270 détenus hommes et 40 femmes. Actuellement le taux d’occupation est de 167 %, avec 452 détenus hommes et 34 femmes. Selon les avocats, 60 % des détenus sont des étrangers, dont certains avec des problèmes psychiatriques importants et revenus en détention après la fermeture de nombreux lits à l’hôpital psychiatrique. Si les environ 280 prisonniers étrangers étaient expulsés vers leurs pays, il y aurait 30 lits non occupés !

ÀNice également, et cela fera une place de plus occupée dans la prison, le tribunal a condamné à 3 mois de prison ferme un Marocain de 26 ans, qui avait semé la pagaille à la gare, après que les agents de la sécurité lui avaient demandé d’éteindre sa cigarette et de présenter son titre de transport, qu’il ne possédait pas.

Pau (64) : Suite à l’agression récente d’une collègue (menacée de mort au domicile d’un patient, Bd de la Paix), l’antenne SOS Médecins de Pau s’est mise en grève ce dernier samedi, invoquant son droit de retrait. Récemment, une cinquantaine de médecins béarnais ont adressé un courrier au président de la République pour dénoncer cette situation.

Montbéliard (25) : Une cinquantaine d’individus cagoulés ont cerné et caillassé, par des jets de pierres et de bouteilles, les policiers rue Massenet, dans le quartier de la Petite-Hollande, mais aussi rue de la Combe Mirey, à Audincourt (où un véhicule a été incendié) et également place Godard à Valentigney. Pas de blessés ni, apparemment, d’interpellations !

30/05 – Martigues (13) : Un dealer de 15 ans n’a pas hésité à donner un coup de pied dans le ventre d’une jeune femme enceinte de 7 mois et a menacé le frère de la victime avec un couteau. L’agresseur sera déféré devant le juge pour enfants !

Marseille (13) : Nouveau règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants, près du point de deal « L’Espagne » ; bilan : un mort âgé de 20 ans et un blessé par balle de 17 ans. Sur les murs sont affichés les prix des stupéfiants !

Vigneux (91) : Sifarid, employé municipal de Draveil, a blessé par balles (une dans chaque jambe) l’ancien champion de boxe amateur, Stéphane, figure locale de Vigneux-sur-Seine.

Athis-Val-de-Rouvre (61) : Près de Flers, dans l’Orne, avec déjà 24 mentions sur son casier judiciaire, cet individu de 30 ans agresse, avec un pistolet, une vieille dame âgée de 101 ans. Nous ignorons son identité et ses origines mais il n’a été condamné qu’à 1 an de prison !

Montpellier (34) : Après les évènements qui ont mobilisé les forces l’ordre samedi, lorsque 150 énergumènes ont volé et dégradé la piscine olympique, après avoir cassé une porte latérale, c’est près de 500 voyous qui, dimanche, ont affronté la quarantaine de policiers municipaux jusqu’à 5 heures du matin.

Paris (75) : Dans le quartier du Marais, un homme d’une trentaine d’années a été découvert mort, tué par plusieurs coups de couteau. Pas d’autres informations pour le moment.

Toujours à Paris : Refusant de s’arrêter à un contrôle de police, deux individus fauchent, avec leur véhicule, une jeune femme de 24 ans qui traversait, sur un passage piéton, le quai de la Mégisserie, dans le 1er arrondissement. La malheureuse victime est décédée. Après avoir tenté de s’échapper, les deux assassins, âgés de 23 et 29 ans, ont pu être appréhendés et placés en garde à vue. Une enquête a été ouverte « pour homicide volontaire aggravé et tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

31/05 – Nice (06) : Un homme âgé d’une trentaine d’années a été blessé par balles dans la zone de non-droit qu’est devenu le quartier de l’Ariane. Atteint sur plusieurs parties du corps, ses jours ne sont pas en danger. Pourtant ce quartier a été classé « zone sécuritaire » par le maire Estrosi !

Paris – Stade de France (épisode 2) : Ibrahim, alias Challenger, se trouvait en Syrie la semaine dernière « pour s’amuser, avec ses amis, à tirer avec des armes de guerre, kalachnikov et bazooka ». Il a regagné la France à temps pour assister à la finale de la ligue des champions, en compagnie d’Hanouna. Selon lui « c’est sa célébrité qui lui aurait permis d’avoir accès au stade ». En Espagne, le parti VOX dénonce que les arrivées sans contrôle en France sont une menace pour la sécurité.

Vertou (44) : Un individu « sous curatelle forcée », âgé de 26 ans et déjà condamné une dizaine de fois, agresse sans aucune raison, à coups de poing et de pied, ses voisins, un handicapé de 65 ans et un malvoyant, également sous curatelle forcée. Il a été condamné à six mois de prison ferme.

Grèce – Depuis le début de 2022, la Grèce a dû stopper plus de 40 000 migrants qui tentaient d’entrer clandestinement par la frontière gréco-turque, dans le nord-est du pays, notamment, et tout récemment, 600 clandestins à partir de la Turquie, par le fleuve Evros, dont le niveau est actuellement très bas. Plus de 3000 demandeurs d’asile sont arrivés en Grèce cette année, soit 30 % de plus qu’en 2021, dont 1100 le mois dernier.

 

Suisse – À Genève Plage, une bande d’une centaine de « jeunes », de 13 à 17 ans, originaires de France, sèment le chaos autour des piscines et font fuir la clientèle. Ce problème, qui existe depuis 2020, prend de l’ampleur cette année : vols, dégradations, bagarres, insultes et irrespect, déplore le directeur Christian Marchi.

Espagne – Le quotidien espagnol « Marca » dénonce « un grave problème d’immigration en France ». Ce problème, selon Marca, affecte la société française dans son ensemble. Saint-Denis est devenu un territoire dangereux, pour le bien du pays.

États-Unis – Denis Butler, homme de couleur, âgé de 37 ans, sort un fusil semi-automatique et tire vers la foule, c’est alors qu’une femme de l’État de Virginie sort un pistolet et le tue, avant qu’il ne fasse de victimes. Bilan un seul mort, l’assaillant. Aucune charge ne sera retenue contre cette « héroïne » nationale. Son geste courageux a, peut-être, sauvé une douzaine de vies.

Belgique – À Saint-Gilles (..) : Place Morichar, au niveau du terrain de basket-ball, un jeune homme de 17 ans a été poignardé à deux reprises au niveau du thorax. Il a été conduit dans un état critique aux urgences. Deux suspects ont été interpellés.

Également en Belgique, mais à Molenbeek, Nathalie dénonce les agressions dont elle a été victime à plusieurs reprises : « J’ai été jetée à terre, piétinée, menacée de mort, traitée de sale Blanche et couverte de crachats. Je n’en peux plus, je vais sûrement péter un câble ».

Pour terminer sur une note comique : Guyane – Lors d’un vol Cayenne-Paris, un avion d’Air France a été choisi « au hasard » pour un contrôle anti-drogue. Sur les 283 passagers, 50 ne se sont pas présentés. Devinez pourquoi ? « La police avait pris le soin de prévenir les passagers par SMS dès la veille qu’il y aurait un contrôle ». On atteint vraiment le sommet du comique. Malgré cela 5 passagers ont tenté leur chance et ont été interpellés avec chacun un kilo de cocaïne. Une quinzaine d’autres se sont vu refuser l’embarquement « pour comportement suspect », mais ils n’ont pas été inquiétés. Grace à ce contrôle « on sait que sur chaque voyage il y a de nombreux passeurs de drogue » et, pour éviter ce trafic « un SMS » leur sera adressé avant chaque vol quotidien. Et tant pis pour les imbéciles qui effectueront tout de même le voyage !




Sentiment d’insécurité : à l’attention de Dupond-Moretti et Darmanin

TchoDupondcoupegorge.jpg

À l’attention de Messieurs les ministres de la Justice – garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers » au cours de ce mois de mai 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Semaine 21 – du 21 au 27 mai : 

21/05 – « Alliance citoyenne » ne compte pas arrêter la bataille à sa première victoire, Grenoble ; bien au contraire, ces activistes islamistes vont progresser dans de nombreuses villes sensibles à leur cause : Rennes, Lyon, Villeurbanne, Saint-Denis, Aubervilliers et bien d’autres villes et communes. Il ne s’agit pas uniquement du « burkini » dans les piscines mais également du port du « hidjab » dans tous les disciplines sportives, et plus particulièrement dans le foot féminin.

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, met en garde contre cette progression dangereuse, notamment auprès du maire écologiste de Lyon : une ville devenue, pour lui, et pour nous également, « la ville la plus dangereuse de France » ! Avec, hélas, bien d’autres, et notamment Montpellier (34), où deux témoins d’une agression gratuite sur un piéton, et qui tentaient de porter secours à la victime, ont été poignardés en pleine rue Foch, dans l’Écusson, centre historique de la ville, et transportés aux « Urgences ». Les deux agresseurs sont activement recherchés.

Toujours à Montpellier, un jeune homme de 29 ans, qui attendait le tramway, à l’arrêt Plan-Cabanes , a été agressé « sans raison » par un individu de 23 ans, à coups de tête et de poing. L’agresseur, dont on ignore l’identité, a été déféré.

Même une ville comme Aurillac (15) n’échappe pas à ce qui n’est pas « un sentiment d’insécurité » : les commerçants alertent les autorités « devant l’insécurité grandissante et pesante, depuis ces trois dernières années, dans le centre-ville, où les actes se multiplient ». Ils posent la question : « Comment sera notre ville dans 5 ans » ?

Et ce n’est pas ce qui vient de se passer à Bobigny (Seine-Saint-Denis), qui nous réconciliera avec notre justice, puisque, pour une erreur de procédure, un passeur de migrants, originaire du Sri Lanka, qui a fait venir en France des dizaines de clandestins, a été remis en liberté, en compagnie de quatre autres membres de cette bande organisée, « pour une erreur de convocation », par la chambre de l’instruction de Paris. Je me suis très souvent indigné contre ces « erreurs de procédure » qui bénéficient aux accusés, quelquefois même des meurtriers. S’il y a « erreur » elle doit être corrigée et permettre aux délinquants et criminels d’être, malgré l’erreur, jugés pour leurs crimes, et non pas remis en liberté.

22/05 – Paris (75) : Gare de l’Est : armé d’un couteau, un migrant clandestin nigérian, demandeur d’asile, attaque un vigile, puis des policiers « dans le but de se faire abattre ». Placé en garde à vue, il est remis en liberté et devrait être jugé en novembre prochain… s’il est toujours « demandeur d’asile en France » ?

Chalabre (11) : Ouail, 40 ans, et Ilham, une femme de 33 ans, sont jugés pour avoir ligoté, séquestré, violenté, torturé, volé puis imbibé d’essence en le menaçant « d’allumer le feu », Rémy, 54 ans, pour leur indiquer où se trouvait « un coffre-fort » imaginaire. Un troisième agresseur, Mouhsine, retourné au Maroc, était absent.

Nice (06) : Menacé de mort à plusieurs reprises, Philippe Vardon est aujourd’hui en danger à cause du candidat RN de sa circonscription « qui a publié son adresse personnelle sur Twitter ». Cette information est restée plusieurs heures sur les réseaux sociaux. Le candidat RN s’excuse et invoque « une erreur » de son équipe, mais quelle sera sa responsabilité si un malheur frappait Philippe Vardon !

Puy-l’Evêque (46) : Le 17 janvier 2021, un couple de vignerons à la retraite reçoit la visite de deux individus, à bord d’une BMW, venus acheter du vin. Sous la menace d’une arme de poing, le mari se retrouve à terre. Alertée par le bruit, l’épouse du vigneron arrive armée d’une fourche, les deux cambrioleurs s’enfuient, laissant le vigneron à terre. Butin du vol : 350 euros. Les deux multirécidivistes, des moins de 30 ans, viennent d’être condamnés à 4 ans et 30 mois de prison, par le tribunal de Cahors.

Les Sables-d’Olonne (85) : Un migrant clandestin d’origine algérienne, âgé de 33 ans, résidant chez sa sœur, à Courbevoie (92), aide deux jeunes filles âgées de 20 ans en les prenant en charge dans son fourgon de travail (pas de titre de séjour mais un certificat de travail !). Elles seront séquestrées dans ce véhicule plusieurs heures. Sa comparution devant le tribunal fournira sans aucun doute des explications.

23/05 – Morangis (91) : À la sortie d’une boîte de nuit, dans le sud de cette banlieue parisienne, un individu, qui a pris la fuite, a frappé et blessé plusieurs personnes avec une arme blanche. Un homme de 28 ans, touché à la gorge, est décédé. Le mobile ainsi que l’identité sont, pour le moment, inconnus.

Nancy (54) : Un couple et une mineure de 16 ans ont été mis en examen pour proxénétisme aggravé. Ils ont été dénoncés par une mineure de 13 ans car « ils cherchaient à la prostituer ». L’adolescente, qui s’était réfugiée dans un commerce après s’être enfuie, a été rendue à sa mère. L’identité du couple et ses origines ne nous sont pas connues.

Perpignan (Pyrénées-Orientales). Décidément la ville devient une plaque tournante de la délinquance. Un affrontement entre une quarantaine d’adolescents, en début de soirée, sur le parvis, a choqué fortement les riverains de la cathédrale Saint-Jean. La police municipale est intervenue mais aucune interpellation n’a eu lieu.

Loon-Plage (59) : Rafales de kalachnikov dans un campement de migrants en situation irrégulière. Deux clandestins blessés. On peut se poser la question : comment des armes de guerre peuvent circuler dans un campement de migrants clandestins contrôlé par l’association Adra. Selon une autre association « Utopia », des coups de feu se font entendre depuis plusieurs jours et il y aurait eu au moins trois blessés.

24/05 – Châteauroux (36) : Une bagarre a opposé deux individus fortement alcoolisés en plein centre-ville, rue de la Poste. L’un des deux a été poignardé à mort. Le meurtrier a été appréhendé et placé en garde à vue.

Montpellier (34) : À deux pas du parc René-Dumont, sur l’avenue de Maurin, un individu de 20 ans a tout d’abord poignardé un cycliste puis un second, tous deux Rémois de 24 et 27 ans. « Je n’en reviens pas de cette violence gratuite » souligne un témoin. L’agresseur a été interpellé, après avoir dégradé plusieurs véhicules et biens publics.

Redessan (30) : Une bande de « jeunes » a insulté, harcelé et menacé de mort un couple homosexuel et leurs deux enfants, puis « caillassé » leur maison, près de la place Saint-Jean, durant trois longues heures. Quatre mineurs ont été interpellés.

Évreux (Eure) : Un groupe de six individus « de type africain » a attaqué et poignardé un homme sur le parking du cinéma, le blessant légèrement. Les motifs sont inconnus à ce jour.

Lyon (69) : À la sortie de la gare de Vaise (9e arrondissement), un homme, âgé de 46 ans, a été poignardé sauvagement. Il est entre la vie et la mort. Une seconde personne, septuagénaire, a également reçu un coup de couteau, avant de se réfugier dans un commerce. L’agresseur a pu être appréhendé dans le quartier Gorge de Loup.

Évry-Courcouronnes (91) : Participant à une course d’orientation, de jeunes collégiens ont été attaqués par une bande de voyous. L’un des élèves a été gravement blessé d’un coup de sabre japonais. Le professeur, qui tentait d’intervenir, a également été frappé. L’académie de Versailles a déposé plainte auprès du commissariat d’Évry.

25/05 – Toulouse (31) : Elle s’affaisse sur le trottoir, victime d’une crise d’asthme. Il a 24 ans et se précipite, non pas pour la secourir mais pour l’agresser sexuellement, armé d’un couteau. Cet individu, dont nous ignorons les origines, a été placé en garde à vue.

Saint-Denis (93) : À proximité du stade de France, dans l’hôtel (social) du Parc, 112 rue Danielle-Casanova, un résident a tué de plusieurs coups de couteau un autre résident. L’enquête se poursuit.

Pantin (93) : Alors qu’il se promenait avec sa famille, un enfant de 5 ans a été renversé lors d’un rodéo sauvage. Son pronostic vital n’est pas engagé malgré plusieurs blessures au visage. Quatre individus ont été appréhendés.

Et au Festival du Film, à Cannes, un film sélectionné fait l’apologie de ces « rodéos sauvages », œuvre de Lola Quivoron (qui se fait la complice de ces individus et « qui rend responsable les policiers de tous les accidents produits par ces voyous ». Honte à ceux qui ont retenu ce « navet » dans une sélection ! 

Selon un tout récent sondage de l’institut CSA : 96 % des Français se prononcent contre. 

Corse – À Bonifacio : Sept individus d’origine roumaine ont été condamnés pour l’agression d’une mère et de sa fille, à leur domicile, pour extorsion en bande organisée, tentative de meurtre et de viol. L’avocat général avait réclamé jusqu’à 24 ans de réclusion criminelle mais les peines prononcées vont de 2 à 16 ans.

Chambéry (73) : À une cinquantaine de mètres de la fontaine des Éléphants, rue Claude-Martin, en plein centre-ville, une femme de 29 ans a agressé « gratuitement » une personne âgée de 79 ans. Tirée par les cheveux, projetée contre une vitrine puis sur le sol et frappée, la victime est toujours hospitalisée. L’autorité judiciaire décidera si « cette furie » doit faire, ou non, l’objet de poursuites…

Marseille (13) : Le record sera-t-il battu cette année ? Il ne s’agit pas de l’OM bien entendu, mais du nombre de tués : rien qu’en ville, et surtout dans les quartiers Nord, déjà plus d’une douzaine, sans compter le dernier, lundi, sur le parking d’un supermarché de la cité Castellas, dans le 14e. Un suspect a été interpellé non loin de l’exécution.

26/05 – Bordeaux (33) : Devant un « squat », au 146 rue de Bègles, quartier de la gare Saint-Jean, une altercation entre plusieurs individus. L’un d’eux tire quatre coups de feu et blesse deux hommes de 20 et 32 ans. Le suspect, qui a pris la fuite, avait retrouvé sa voiture avec les pneus crevés.

Sarcelles (95) : Dans les jardins de la résidence Valery-Larbaud, quartier Camille Saint-Saëns, au cœur des Trois-Fontaines, « pour un mauvais regard », suivi par un affrontement entre jeunes de quartiers rivaux, Giovanni, 16 ans, a été abattu de deux balles dans la tête et un autre jeune blessé également par balle.

Nantes (44) : Une policière de l’identité judiciaire est aspergée avec un extincteur par une dizaine d’adolescents, alors qu’elle relevait des empreintes sur une scène de cambriolage. Il serait étonnant qu’elle se soit trouvée seule et portant il n’est pas question d’arrestation !

Rennes (35) : Une antenne de l’Assurance maladie, située sur la dalle Kennedy, dans le quartier de Villejean, se trouve devant l’obligation de fermer ses portes « pour assurer la sécurité de son personnel » (encore du jamais vu en France !) et cela à cause du trafic de drogue, des menaces, des caillassages, des injures et des projectiles lancés depuis les immeubles. La CPAM recherche un autre local.

Canet (34) : Une femme, mère de famille d’une cinquantaine d’années, promenait son chien sur les berges de l’Hérault, sur un chemin balisé de randonnée, aux alentours de 19 h 30. Elle a été agressée violemment puis violée par un individu caché derrière des fourrés. Appréhendé, il a été mis en examen puis en détention provisoire.

27/05 – Nice (06) : En pleine rue, sur le boulevard Louis-Braille, un homme d’une trentaine d’années a été abattu d’une balle dans la tête. Il s’agit certainement d’un règlement de comptes, mais les habitants de certains quartiers sont choqués par cette montée de la violence dans leur ville.

Biscarrosse (40) : Un « Biscarrossais », paraît-il ? (il s’agirait d’un Espagnol normal !) a été condamné à six mois « en semi-liberté » pour menaces « Protégez vos familles. Je vais vous trancher la gorge comme en Syrie et je boirai votre sang ! », mais il a été relaxé de l’apologie du terrorisme.

Metz (Moselle) : Un demandeur d’asile, d’origine serbe et âgé de 29 ans, qui avait agressé trois jeunes filles sur l’île du Saulcy, violant l’une d’elles, sur le campus de Metz et sous la menace d’un tournevis, a été condamné à 12 ans de prison. Sera-t-il expulsé ?

Marseille (13) : Quartier Montolivet, dans le 12e arrondissement, les riverains en ont « ras le bol » : « Notre coin tranquille s’est complètement transformé » s’inquiète ce professeur d’arts martiaux. En effet, les agressions, les menaces, les incivilités, les cambriolages, les voitures incendiées, sont devenus le lot quotidien. Ils manifesteront le 25 juin devant la préfecture.

Caen (Calvados) : Pour avoir agressé sexuellement, entre avril 2021 et mars 2022, trois jeunes femmes dans le quartier de la gare, Ibrahim, un Somalien de 26 ans, arrivé en France en 2012 et hébergé au foyer le Tremplin, a été condamné à 2 ans d’incarcération. « D’habitude, les filles, elles ne disent rien » a-t-il expliqué devant les juges.

Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) : Le 2 mai, un élève d’une école de quartier découvre une arme à feu chargée dans la cour de l’école. Le personnel n’est pas accusé, bien entendu, mais l’on ne s’explique pas « pourquoi les parents n’ont pas été informés et l’ont appris par la presse ? ». Située près d’un point de deal, l’arme a pu être jetée par un trafiquant afin qu’elle ne soit pas découverte par une descente de police. Les parents réclament des renforts de sécurité.

Italie – Plusieurs organisations (dites) humanitaires, des ONG, sont dans le collimateur de la justice italienne, notamment « Médecins Sans Frontières », accusées de complicité avec des passeurs de migrants. Un dossier de 30 000 pages, des centaines d’enregistrements et 21 suspects, membres d’équipage des navires « Save the Children » et « Jugend Rettet ».

Angleterre – 12 migrants, acceptés régulièrement par le Royaume-Uni, sont accusés d’avoir exploité sexuellement des enfants dans le district de Bradfort. Leurs origines n’ont pas été communiquées.

Grèce – À Larissa : Un migrant afghan fait pénétrer illégalement trois clandestins pakistanais et les loge dans son appartement. En son absence, les trois migrants tentent de violer sa compagne, une ressortissante bulgare de 40 ans. Les quatre individus ont été arrêtés.

Et ce n’est pas la dissolution du CCIF, par le ministre de l’Intérieur, qui apaisera le climat aussi bien en France qu’en Europe, car cette association, parmi les plus radicales, s’est reconstituée en Belgique et pèse dorénavant, et volontairement, sur les élections législatives françaises, en présentant « 5 projets pour lutter contre l’islamophobie ». 

Manuel Gomez




Et comme Darmanin et Dupond-Moretti sont toujours aux commandes…

MacrondarmaninYeti.jpg

À l’attention de Messieurs les ministres de la Justice – garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers » au cours de ce mois de mai 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

France – Selon les chiffres indiqués par le ministère de l’Intérieur : entre 2017 et 2021, 1,337 million de citoyens français ont été victimes de coups et blessures volontaires. Il ne se passe pas une journée sans qu’une femme ne soit agressée, victime d’une haine gratuite, blessée, violée, dans les rues comme dans les transports en commun. Et ce chiffre est en très nette progression depuis début 2022. Il s’agit là d’un chiffre officiel mais il est plus que certain qu’il est nettement minoré sur celui de la réalité quotidienne, comme peuvent en juger les fidèles lecteurs de Riposte Laïque.

Toujours en France, en réponse à « l’idiot du village » : 69 % des Français sont opposés au port du burkini dans les piscines, selon une enquête IFOP-Le Point et 72 % des Français musulmans y sont favorables. C’est bien une preuve de plus de l’incompatibilité totale entre les valeurs françaises et la communauté musulmane qui refuse de s’assimiler.

Espagne : Il y a deux sortes de guerres, la guerre comme en Ukraine et quelques autres pays où l’objectif est de tuer  « l’ennemi » et la guerre méditerranéenne où l’objectif est, bien au contraire, d’envahir l’ennemi en lui expédiant des milliers d’immigrés. Par exemple : en avril 2021, l’Espagne recevait le leader indépendantiste du Sahara pour le soigner, dès lors le Maroc ouvrait ses frontières à Ceuta et autorisait 12 000 Subsahariens et Marocains à se diriger vers l’Espagne en 48 heures et il avait fallu que le gouvernement socialiste envoie l’armée afin de stopper l’invasion. Ensuite l’Espagne a signé un accord avec le Maroc, lui reconnaissant son « autorité » sur ce même Sahara et le Maroc fermait ses frontières, « évitant », selon le gouvernement marocain, « 500 000 intrusions d’immigrants vers l’Europe ». En revanche c’était l’Algérie qui ouvrait les siennes et permettait à plus de 7 000 Algériens de débarquer sur les côtes ibériques. Les premières guerres s’arrêtent un jour mais, en ce qui concerne les secondes, cela m’étonnerait fort !

Angleterre – Un exemple à suivre : Suite à l’accord passé entre les deux pays, l’Angleterre a commencé à expédier ses migrants illégaux vers le Rwanda. L’objectif est de stopper les arrivées de migrants clandestins aux frontières et les traversées de la Manche depuis Calais, en France. Cet accord participe au développement économique du Rwanda avec un programme de 120 millions de livres sterling (142 millions d’euros). Un premier convoi de 50 migrants est déjà arrivé à destination. Il est certain que cet accord va arrêter une très grande partie du commerce des passeurs vers le Royaume-Uni… et dégager la région Pas-de-Calais, mais ils resteront sur le sol français. À moins que ? … un pareil accord puisse être envisagé par la France, mais ne rêvons pas !

Semaine 20, du 14 au 20 mai –

14/05 – Créteil (94) : Une rencontre sportive de « futsal » qui avait lieu dans le gymnase Louis-Issaurat s’est terminée en affrontement général : coups de couteau, de pieds, de poings et même tirs de mortiers. Diffusée sur les réseaux sociaux cette sauvagerie a fortement choqué la population présente.

Caen (Calvados) : Un migrant syrien, Saleh, 25 ans, titulaire d’une carte de résident espagnol, libéré de prison en février 2021 et objet d’une OQTF, non exécutée bien entendu, est jugé pour avoir terrorisé une femme âgée de 88 ans. Il est laissé en liberté alors que l’une de ses précédentes victimes était « Un sale français handicapé ». 

15/05 – Vitry-sur-Seine (94) : Un homme a reçu deux coups de couteau dans un squat de migrants clandestins, en situation irrégulière et principalement africains, lors d’une rixe.

Nice (06) : Dans le quartier du Port et en pleine rue, une femme de nationalité anglaise a été violée à hauteur de la rue Arson à 5 h du matin. Les caméras ont permis d’arrêter immédiatement l’auteur de l’agression.

Vaux-le-Pénil (77) : « Il avait besoin de passer ses nerfs sur quelqu’un ». Un migrant clandestin afghan agresse violemment une mère de famille de 49 ans, à hauteur du « Lidl » et lui arrache une touffe de cheveux.

Marseille (13) : Retenue malgré elle dans une cave de la cité, une jeune Française handicapée est obligée de se prostituer dans des appartements après avoir été elle-même torturée et violée. Libérée, elle a dû quitter la ville, ainsi que sa famille, afin d’échapper aux menaces. On ignore l’identité de ces délinquants.

Toujours à Marseille, au centre pour handicapés mentaux « Vert Pré », à Sainte Marguerite (9e arrondissement), Mehdi, 26 ans, agresse l’une des directrices, âgée de 59 ans, en lui sautant dessus et lui saisissant fortement le sexe. « J’ai eu très peur car j’ai cru que j’allais être violée dans le couloir ». 

Yzeron (69) : Armé d’un couteau et d’une barre de fer, un migrant tunisien en djellaba agresse plusieurs passants dans la rue, dont un automobiliste. Refusant de se laisser appréhender, les gendarmes se sont trouvés devant l’obligation de le maîtriser en tirant sur lui, le blessant.

Département des Hauts-de-Seine : Fils de diplomate, Samba, 40 ans, déjà condamné pour avoir agressé sexuellement une cliente (il exerce le métier de chauffeur UBER) puis une nouvelle fois condamné (18 mois de prison dont douze fermes) pour l’agression d’une cliente en février 2020 à La Garenne-Colombes, passera en jugement pour une troisième agression sexuelle dans des conditions identiques.

16/05 – Montpellier (34) : Deux migrants mineurs isolés et en situation irrégulière, l’un des deux étant majeur, agressent et frappent dans le tram une femme enceinte de sept mois ainsi que des témoins qui tentaient de s’interposer. Son compagnon est blessé à la tête. Détenus par des témoins, ils sont remis à la police et le plus jeune, 16 ans, se livre à une exhibition sexuelle devant une policière.

Lyon (69) : Dans le quartier de la Guillotière (qui se situe paraît-il en France), deux hommes sont poignardés en pleine rue. La première victime, 34 ans, se trouve entre la vie et la mort. La seconde, âgée d’une soixantaine d’années, est grièvement blessée. Le suspect est en fuite.

Cahors (46) : Une mère de famille, qui promenait ses deux enfants dans le parc Tassart, a été agressé sexuellement par un mineur isolé en situation irrégulière qui l’a plaquée au sol en tentant de la violer, frottant son sexe contre elle. Le mineur, âgé de 16 ans, connu des services judiciaires et bénéficiaire du dispositif de prise en charge, a été interpellé près de la gare de Cahors.

Castelsarrasin (82) : Une femme de 31 ans a été menacée d’égorgement par son voisin de l’impasse Ingres, armé d’un couteau, un Turc de 57 ans, défavorablement connu des services de police et déjà condamné à sept reprises. Il a été placé en détention provisoire.

Paris (7e arrondissement) : À la fin d’une soirée organisée sur le Champ-de-Mars, le chef cuisinier Thomas Chisholm, 30 ans, a été poignardé par l’un de ses employés, un Algérien de 19 ans, qui a pris aussitôt la fuite. Il a été interpellé quelques heures plus tard par la BAC. Le jeune chef, ex-candidat de « Top Chef », a été évacué vers les urgences dans un état grave.

Béziers (34) : Une femme de 32 ans a été frappée, étranglée et probablement violée près de la gare. Son décès a été constaté par le médecin des urgences. Un SDF, témoin d’une partie de la scène, a donné l’alerte ce qui a permis d’arrêter ce criminel quelques instants plus tard.

Cergy (95) : Un étudiant de l’Essec, fils d’un diplomate camerounais (mais de nationalité irlandaise) a grièvement blessé avec une tronçonneuse son colocataire, âgé de 25 ans et également étudiant à l’Essec. Il a été déclaré « irresponsable de ses actes et hospitalisé en psychiatrie (puisqu’il ne bénéficie pas de l’immunité diplomatique).

Montélimar (26) : À la sortie d’un commerce, dans les Allées provençales, en centre-ville, « pour un mauvais regard », un quadragénaire a été tabassé à coups de pieds et de poings par un jeune voyou de 22 ans qui a été interpellé en état d’ivresse.

17/05 – Béziers (34) : Un délinquant récidiviste, Nasser T. âgé de 41 ans, a assassiné son ex-conjointe, Claire, de 10 coups de couteau puis s’est enfui à bord du véhicule de sa victime. Il avait déjà effectué une dizaine d’années de prison à Toulouse. Il est activement recherché.

Bully-les-Mines (62) : Rue Pascal, un migrant tunisien, âgé de 29 ans, se déshabille en pleine rue et s’exhibe en montrant son sexe à deux passantes, une jeune fille de 16 ans et une femme de 52 ans. Arrêté et placé en garde à vue, l’affaire a été classée par le parquet de Béthune.

Étampes (91) : Auteur de 8 agressions sexuelles sur des filles d’origine européenne, un mineur de 15 ans a été appréhendé par un habitant de la rue de la Dame d’Onze heures, qui l’a mis hors d’état de nuire et remis aux policiers.

Lugny (71) : Pris en charge depuis décembre 2021 par l’association « Concept Ressource », Anthony, 17 ans, a été retrouvé mort, dénudé, dans un champ, près du village de Montbellet, à 6 kilomètres du camping « Les voiles de Lugny », près de Mâcon, qui l’accueillait et cela dans l’indifférence générale. Ce camping recevait également de jeunes délinquants avec casier judiciaire. La défenseure des droits s’est saisie du dossier.

18/05 – Perpignan (Pyrénées-Orientales) : Deux migrants mineurs clandestins ont agressé en pleine nuit, dans leur domicile du quartier Vernet, un couple de septuagénaires qui, malgré le courage du mari, qui a tenté de se défendre à l’aide d’un couteau, ont finalement quitté les lieux en emportant leur butin.

Quimper (29) : Alors que sa demande d’asile est en cours d’acceptation, un migrant clandestin afghan poignarde un homme de 6 coups de couteau sur tout le corps. Le tribunal l’a condamné à 18 mois de prison ferme et l’interdiction de séjourner dans le Finistère et le Morbihan pendant 5 ans – Comment peut-on comprendre un tel jugement ? Il pourra donc séjourner dans le reste de la France, à sa sortie prochaine de prison, et sa demande d’asile sera-t-elle acceptée ? Quelle drôle de justice que la nôtre !

Nice (06) : Deux frères d’origine algérienne, Rida et Hichem, âgés de 28 et 22 ans et en situation irrégulière, avaient agressé un contrôleur d’un tramway, armés d’un tournevis. Selon eux « Ils ont quitté le pays de l’injustice pour celui de la justice », donc la France. Espérons qu’ils apprécieront la peine qui sera prononcée… s’il y en a une, bien entendu !

Carpentras (84) : Les cités des Amandiers et du Pous-du-Plan sont sous le contrôle des dealers et il faut montrer « patte blanche » pour y circuler. Un papy a été caillassé sans pitié pour « avoir oublié de le faire ». Un délinquant de 20 ans a été interpellé grâce au signalement fourni par la courageuse victime (courageuse pour avoir osé témoigner !)

19/05 – Besançon (Doubs) : Collège des Clairs-Soleils, deux jeunes de 13 ans, déjà défavorablement connus des services de police ; l’un des deux braque un pistolet (à billes) en direction d’une prof de 29 ans. Ils prennent la fuite mais sont retrouvés par les policiers et le second a deux tournevis sur lui.

Nice (06) : Décision inédite mais justifiée : une mère est expulsée de son logement HLM à cause de son fils de 19 ans, condamné à 20 mois de prison pour trafic de stupéfiants. La justice a donné raison au bailleur. 132 autres procédures identiques sont en cours. 

Villejuif (94) : Lors d’une opération contre le trafic de stupéfiants, un policier a été victime d’un traumatisme crânien après avoir reçu un violent coup de tête. Le délinquant, âgé de 26 ans, a été appréhendé et déféré au parquet en comparution immédiate

Quimper (Finistère) : Une joggeuse a été agressée sexuellement puis torturée à l’arme blanche, une sorte de rasoir, dans le bois de Kerjestin, par deux individus qui « l’ont marquée d’une dizaine de lacérations sur tout son corps… pour s’amuser », lui ont-ils précisé !

Rennes (Ille-et-Vilaine) : Un migrant congolais âgé de 40 ans, au volant d’une voiture qui ne lui appartenait pas et sans permis de conduire valable en France, a fauché, sur un passage piéton de la rue de Fougères, un homme de 78 ans qui est décédé à l’hôpital des suites de ses blessures. Il a été placé en garde à vue.

Marseille (13) : Dans le 5e arrondissement, rue Louis Astruc, sans aucune raison apparente, un agent de sécurité d’un centre de vaccinations internationales, âgé d’une cinquantaine d’années, a été agressé au couteau et son pronostic vital est engagé. L’agresseur a pu être appréhendé.

20/05 – Chantilly (60) : Une jeune femme et son compagnon prennent en stop un individu de type africain et le conduisent, à sa demande, vers l’hôtel Campanile, situé près de la D 1016. Dans le hall, l’individu crie « Allahu akbar » et porte un coup de couteau à la jeune femme. Des clients interviennent et frappent l’agresseur qui prend la fuite. Il est maîtrisé 200 mètres plus loin par les gendarmes. À noter que deux gendarmes ont été blessés lors de l’interpellation.

Caen (Calvados) : Alors qu’il rentrait chez lui, Jean-Philippe, la cinquantaine, serveur au restaurant « La fringale », a été tué alors qu’il descendait d’un taxi devant chez lui. Deux individus, dont un jeune de 23 ans, ont été mis en examen pour meurtre.

Toulouse (31) : Plusieurs agressions sexuelles dans le quartier des Minimes : un individu d’une trentaine d’années, de type nord-africain et très dangereux, suspecté d’être un agresseur sexuel, est activement recherché par les services de police.

Lyon (69) : Dans le quartier de la Duchère (9e arrondissement) un homme, de confession israélite et âgé de 90 ans, a été poussé dans le vide par la fenêtre de son domicile, par l’un de ses voisins, âgé de 51 ans, qui a été placé en garde à vue. Un homicide à caractère antisémite a été évoqué.

Italie – Marcella Boraso avait été assassinée à coups de marteau, dans la salle de bains de son domicile, après avoir été torturée avec un couteau, dans la nuit du 21 au 22 juillet 2020 à Portogruaro. Deux migrants marocains, Wail Bouaied, 22ans et Mohammed Rabih, 23 ans, viennent d’être condamnés à 30 ans de prison pour ce meurtre particulièrement odieux. Après le meurtre et le vol, l’appartement avait été incendié.

Toujours en Italie, mais à Lampedusa, ont débarqué plus d’un millier de migrants clandestins au cours de ces dernières 48 heures, originaires du Bangladesh, du Pakistan, de la Tunisie et du Maroc.

Allemagne – Dans un train régional, près d’Aix-la-Chapelle, un migrant irakien, âgé de 31 ans, a poignardé et blessé 5 passagers. L’assaillant a également été blessé lors de son arrestation. Il avait été signalé depuis 2017 « comme islamiste radical à surveiller ». 

Toujours en Allemagne, mais à Mebstetten, près de Balingen, un employé, agent de sécurité d’origine afghane, a abusé sexuellement de deux fillettes ukrainiennes de 6 et 7 ans, dans le centre d’accueil pour réfugiés. Il a été arrêté (provisoirement) !

Norvège – Dans la vallée appelée Numédal, près du village de Nore et Uvdal, 3 000 habitants, une attaque au couteau a fait trois blessés, dont l’un grave. L’agresseur, d’origine syrienne, aurait d’abord poignardé sa propre femme. Ce sont le chauffeur d’un bus et des lycéens qui l’ont maîtrisé, avant l’arrivée des secours. Il avait déjà été accusé de violences avant d’être relâché.

Manuel Gomez




Dans la France de Macron, l’insécurité n’est qu’un sentiment

agressionblanchefranaiswb4

À l’attention de Messieurs les ministres de la Justice – garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers » au cours de ce mois de mai 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Au cours de ce premier trimestre 2022, ce sentiment d’insécurité est de plus en plus présent dans la capitale, Paris ainsi que toute la périphérie : 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95 mais également dans nos provinces : 06, 13, 25, 31, 34, 35, 38, 44, 69 et 83.

Dans l’ordre de « dangerosité », toutes les villes « où l’insécurité est bien loin de n’être qu’un sentiment », bien entendu Paris et toute la banlieue puis Marseille, Lyon, Nantes, Nice, Toulouse, Rennes, Montpellier, Brest, Grenoble, Toulon, Tours, Le Mans, Avignon, Bordeaux, Bayonne, Lille, Dijon, etc.

Semaine 19 du 07 au 13 mai – 

07/05 – Melun (Seine-et-Marne) : Affrontements sauvages entre des dizaines d’individus tout d’abord à la fête foraine puis sur le parvis de la gare entre des voyous de Melun contre ceux de Mée-sur-Seine. Un policier a été blessé.

La Courneuve (93) : Diffusée sur les réseaux sociaux, cette scène violente a choqué des milliers de personnes : Samir, un voyou de 19 ans, roue de coups en pleine rue son amie, Cindy, une lycéenne âgée de 16 ans. Elle ne porte pas plainte « de peur des représailles ». Un jeune transsexuel de 18 ans, Morgan, qui a été en couple avec Samir, affirme avoir été violé et frappé. On attend que justice soit faite !

Bondy (93) : Un animateur du centre de loisirs Albert Camus, âgé de 26 ans, saute par la fenêtre du 2e étage afin d’échapper à une agression de plusieurs individus : « J’avais peur d’être lynché ». Il est grièvement blessé.

Valence (26) : Deux hommes aux casiers judiciaires très chargés (plus de 20 mentions pour stupéfiants, vols, violences), âgés de 38 ans, ont été tués par balles dans leur véhicule. Tous deux allaient être placés sous surveillance électronique au titre d’aménagement de peine, selon la procureure Céline Nainai.

Niort (Deux-Sèvres) : À l’intérieur de l’église protestante qui l’hébergeait, un prédateur sexuel congolais, âgé de 44 ans et en situation irrégulière, agresse sexuellement une petite fille de 11 ans. Plusieurs mains courantes avaient pourtant été déposées contre lui, par plusieurs femmes, au cours des semaines précédentes.

Moulins (03) : Un adolescent, stagiaire de 17 ans, a été enlevé à la sortie de son travail dans un commerce du centre-ville, séquestré dans une cave, ligoté et yeux bandés, par quatre individus, dont deux mineurs, qui ont été mis en examen. L’un d’eux, Nourdine, 21 ans, estime ne pas comprendre « comment la victime a pu le reconnaître les yeux bandés ? ». On ignore les raisons de cet enlèvement.

08/05 – Y aura-t-il un coin de notre « Douce France » qui ne sera pas un jour « touché » par ce, paraît-il, sentiment d’insécurité ? Saint-Rambert-d’Albon (26) : Les gendarmes et les pompiers sont attirés dans des guets-apens, insultés, caillassés, par des groupes de jeunes voyous qui incendient des voitures allée des Bougies. Aucune interpellation pour le moment !

Lyon (69) : Deux individus, très défavorablement connus par les forces de police, ont agressé un couple de touristes américains sur le cours Gambetta, dans le 3e arrondissement, à hauteur de la place Gabriel-Péri, dans l’objectif de « voler la montre ». Une patrouille de police qui se trouvait à proximité a pu les appréhender. Ils ont été placés en garde à vue.

Nîmes (Gard) : Un migrant clandestin algérien, Miloud, qui prétend être syrien et déjà l’objet d’une OQTF, suite à des vols, a agressé et blessé un voyageur à l’aide d’un couteau, en gare de Nîmes, afin de lui voler sa valise. Il a été condamné, une nouvelle fois, à deux ans de prison ferme, une interdiction de détenir une arme durant cinq ans et également une nouvelle OQTF. Mais nous le retrouverons très certainement.

**Ce que je ne comprends pas, et je voudrais que l’on me l’explique : que signifient ces condamnations par les tribunaux « interdictions de détenir une arme durant cinq ans… ou moins, ou plus ? » La détention et le port d’une arme ne sont-ils pas interdits en France, même pour les citoyens honnêtes ?  

Audincourt (25) : Un homme a reçu trois coups de couteau « en raison d’une rivalité de quartiers ». L’un des auteurs présumés a été rapidement appréhendé à Vieux-Charmont.

Rennes (Ille-et-Vilaine) : À la sortie de la discothèque « Mango Club », située rue du Noyer, dans la zone industrielle, deux hommes ont été agressés au couteau. Transportés aux urgences, leurs jours ne sont pas en danger. Aucune arrestation à ce stade de l’enquête.

09/05 – Cannes (06) : Armé d’un cutter, un individu âgé de 21 ans et né à Constantine (Algérie), menace plusieurs passants puis se jette sur une jeune femme qu’il plaque au sol, avant d’être interpellé par une patrouille de la police municipale.

Maisons-Alfort (94) : Le « sympathique » Abderahim, multirécidiviste de 35 ans, a crevé les yeux de Maïté, sa compagne, lui a coupé une oreille et l’a poignardée de 12 coups avec un couteau de cuisine de 15 cm, entre la tête et la région vaginale. Le pronostic vital de la jeune femme est engagé. « C’est quelqu’un de sympa, c’est une famille tranquille, jamais de problème », explique un voisin. Abderahim est actuellement placé en garde à vue.

Montreuil (93) : Alors qu’ils s’apprêtaient à interpeller un individu pour le contrôler, les policiers ont été encerclés par des dizaines d’individus qui les ont insultés et traités de « racistes ».

10/05 – Aubervilliers (93) : Un homme de 31 ans a été tué dans un bar de la ville d’un coup de couteau porté à la cuisse. À ce stade on ignore les causes ainsi que les identités de l’auteur de ce crime et de sa victime.

Villeurbanne (69) : De plus en plus on assiste à des affrontements intercommunautaires dans les quartiers. La violence est omniprésente et la situation devient très préoccupante. En pleine rue, aux abords du « Super U », cours Emile-Zola, un homme d’une cinquantaine d’années a été frappé d’un coup de couteau et transporté à l’hôpital.

Toujours à Villeurbanne, au parc Jorge Semprun, une femme enceinte a été agressée à l’aide d’une bombe lacrymogène par un adolescent, mineur clandestin en situation irrégulière déjà connu par la police, pour lui voler son portable. Il a été placé en garde à vue.

Rien ne va plus aux « Puces de Saint-Ouen (93) : Les riverains, dont de nombreux musulmans, sont en colère contre des dizaines de mineurs isolés clandestins, en situation irrégulière, qui ne cessent d’agresser les « visiteurs ». « Si tu ne trouves pas de travail, tu dégages dans ton pays », explique Kamel, un commerçant.

Bussy-Saint-Georges (77) : Dans le RER A, rien qu’au cours du mois d’avril, 6 femmes ont été dépouillées par des voyous d’origine algérienne.

Valence (26) : Encore un détenu qui s’évade lors d’une permission de sortie. Aujourd’hui il s’agit d’Ahmed, condamné à 15 ans de réclusion « pour viol sous menace d’une arme ». Il s’était déjà évadé en 2017 et a recommencé, puisqu’on lui avait autorisé « une visite au zoo », alors qu’il ne devrait être libéré qu’en 2025. Il a été interpellé aux abords du domicile de sa compagne.

11/05 – Un de plus à bénéficier de la « compréhension » des JAP. Incarcéré depuis le 15 janvier pour des faits de violences aggravées (13 mentions sur son casier judiciaire) Djibril Diakhite a été autorisé, par le juge d’application des peines (sensible à l’élan citoyen du délinquant) à quitter sa cellule pour aller voter. Il en profite pour s’évader et « aller tabasser sa femme et, bien entendu, ne pas rejoindre son lieu de détention. Appréhendé il a pris 8 mois (de plus) de prison ferme.

Marseille (13) : Devant le collège catholique privé « Sévigné », dans le 13e arrondissement, un père de famille, médecin militaire, qui venait récupérer ses enfants âgés de 3 et 7 ans, a été poignardé à la gorge par un individu « agissant au nom d’Allah ». Mohamed, 24 ans, déjà connu des services de police pour trafics de stupéfiants et, bien entendu, présentant des « troubles psychiatriques). Le pronostic vital de la victime est engagé.

Carpentras (84) : À 16 ans, sans permis de conduire et circulant à toute vitesse, au volant d’une Peugeot 208, il refuse le contrôle des policiers et percute deux véhicules de la police. 5 policiers ont été blessés dans cette course-poursuite. Il a finalement été interpellé avec ses deux passagers.

Le Chesnay-Rocquencourt (78) : Le « chef étoilé » italien, Simoné Zanoni et sa femme, ont été attaqués et ligotés par des voleurs à leur domicile. Un individu âgé de 17 ans a été arrêté quelques heures plus tard, à Paris, au volant de la « Porsche » volée.

Lyon (69) : Fusillade dans le quartier de Gerland, à proximité de la station de métro du 7e arrondissement. Un homme a été tué (il s’agit d’un Algérien de 23 ans) et un second grièvement blessé, tous deux bien connus des services de police.

12/05 – Hirson (02) : Il marchait dans la rue, torse nu et armé d’une épée. Ahmed, 31 ans, menace des clients dans un bar du centre-ville, rue Jules-Decamp. En état d’ivresse, il prétend que ce sont les clients qui l’ont attaqué !

Calais (Pas-de-Calais) : Cette petite fille de 10 ans promenait son chien dans « Les jardins ouvriers », Grand-Rue du Petit Courgain. Elle croise un groupe de migrants ; l’un d’eux tente de l’entraîner sur une quarantaine de mètres. Il s’agit d’un Érythréen. La mère de la petite victime le reconnaît sur une photo diffusée de l’auteur de violences sur deux autres personnes, le même jour. Elle s’est rendue au « camp des migrants » avec des policiers qui l’ont appréhendé. L’agresseur migrant a été condamné à 6 mois de prison.

Montpellier (Hérault) : Cela devient quotidien dans le quartier Gély : les policiers, qui tentaient d’interpeller un suspect, ont été attaqués par une trentaine de voyous très violents. Ils ont subi des jets de projectiles mais il n’y a pas eu de blessé. Le suspect a pu être interpellé et placé en garde à vue.

Marseille (13) : Zone commerciale de La Valentine, 11e arrondissement, dans le magasin « Cultura », un individu, âgé d’une cinquantaine d’années, menaçait des clients avec un couteau de cuisine à la main. Lors de l’interpellation il s’est précipité sur les policiers, les menaçant malgré les injonctions de lâcher son arme. Il a été abattu de plusieurs balles. Son identité nous est inconnue pour le moment.

Toujours à Marseille, selon les services de police « il y aurait une quarantaine de barrages installés dans les quartiers Nord par les trafiquants de stupéfiants. Les dealers y font la loi.

Grenoble (Isère) : En plein centre-ville, dans l’avenue La Bruyère, dans le quartier Villeneuve, des individus de « type africain » se sont affrontés avec des couteaux et des marteaux. Dès l’intervention des forces de l’ordre, leurs ennemis n’étaient plus les mêmes : ils se sont tous retournés contre les policiers. Nous ignorons s’il y a eu des interpellations ?

13/05 – Toulouse (31) : Un agent de sécurité du « Carrefour » Purpan a été visé par un commando de trois hommes qui lui ont tiré dessus. Très grièvement blessé, il a été transporté vers les urgences entre la vie et la mort. Des suspects ont été interpellés. Nous ignorons les raisons et les identités.

Nevers (58) : Un ressortissant étranger, en situation irrégulière, est accusé d’avoir violé une jeune femme de 18 ans, en situation de handicap mental léger. Elle s’est enfuie et s’est réfugiée dans un bar où des clients ont appréhendé le suspect qui la poursuivait. Il a été placé en garde à vue.

Paris (75) : Un violent affrontement, entre gangs tamouls, a choqué les riverains et les passants du Faubourg Saint-Denis. Les réseaux sociaux ont largement diffusé cette séquence « parisienne » !

Quimper (29) : Alors qu’il poursuivait un homme avec un couteau, un migrant clandestin de 33 ans « qui devait purger une peine de prison et faisait l’objet d’une OQTF, pour situation irrégulière » a été appréhendé par les policiers. Il a été placé en détention.

Département des Hauts-de-Seine, à Villeneuve-la-Garenne : Quatre femmes, dont une mineure, ont déposé plainte « pour agressions sexuelles aggravées » contre le chef spirituel de l’Église évangélique « Nuit de Dieu », un prophète d’origine congolaise.

Allemagne – Duisbourg : Dans le centre-ville se sont produits des fusillades et des affrontements entre un gang turco-arabe et des motards des « Hell’s Angels ». Bilan : 4 blessés dont deux graves. 15 arrestations ont été effectuées.

Suisse – Fribourg : Un migrant clandestin béninois qui dormait depuis trois jours dans la gare de Romont, en France, a suivi une femme de 27 ans qui montait dans le train et après avoir tenté de l’agresser sexuellement, il l’a massacrée à coups de tesson de bouteille, puis a roué de coups un jeune homme qui venait la secourir : « Je n’ai jamais vu une telle violence », affirme un témoin. Le train s’est arrêté d’urgence en gare de Chénens alors que la jeune femme se débattait entre la vie et la mort.

Nigeria – À Sokoto : Une étudiante chrétienne du « Shehu Shagari Collège a été battue puis brûlée jusqu’à la mort, sur le campus, pour « avoir blasphémé envers l’islam et avoir tenu des propos peu flatteurs sur le Prophète ». 

Manuel Gomez




En mai fais ce qu’il te plait : les racailles ont compris le message

racailles3-678x381.jpg

– A l’attention de messieurs les ministres de la Justice – Garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers » au cours de ces mois d’Avril et Mai 2022 dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

Semaine 18 : du 30 avril au 06 Mai. 

30/04 – Garges-les-Gonesse (95) : Il « fréquentait » une jeune fille d’origine algérienne, Brandon, d’origine indo-ivoirienne, a été poignardé à mort par le frère pour l’unique raison qu’il était « Noir ». Et ils nous traitent de « racistes » !

Aurillac (Cantal)) : En plein centre-ville, rues Duclaux et de la bride, des bandes de jeunes se sont affrontées. Les passants se sont réfugiés dans les magasins. Les habitants se plaignent de l’insécurité grandissante et affirment que leur ville « se ghettoïse ».

Toulouse (31) : Des employés de la ligne de bus « Tisséo » ont été agressés par des jeunes voyous en scooter et armés de couteaux et de machettes. Deux jeunes de 18 ans ont été interpellés.

01/05 – Grenoble (Isère) : Un étudiant grenoblois, de nationalité et d’origine égyptienne, a été mis en examen et placé en détention provisoire pour avoir violé une étudiante lors d’une soirée

Saint-Hilaire-du-Harcouët (50) : En pleine rue, suite à une altercation avec 5 jeunes, à la fermeture du bar « Le Pearl », un homme de 29 ans a été poignardé à mort. Trois de ses agresseurs sont actuellement en garde à vue.

Bordeaux (Gironde) : Un gardien de la paix bordelais d’une cinquantaine d’années, qui se promenait avec son épouse et ses enfants, a été sauvagement agressé par un individu « quand il lui a montré sa carte de policier ». L’individu a vu rouge et lui a cassé une bouteille sur la tête, avant de le rouer de coups lorsqu’il était à terre. Il a été appréhendé.

**Selon le Ministère de la Justice, au 31 mars 2022, 25,54% des détenus dans nos prisons sont des étrangers, alors qu’ile ne représentent que 7,7% de la population française, soit 5,2 millions de personnes (Clandestins non comptabilisés !)

02/05 – Dans le quotidien « Le Monde », 176 élus, de la gauche à la droite, « appellent l’Etat à assumer ses responsabilités régaliennes dans le département de l’Essonne » : 25% de tous les « faits divers » recensés en France ont lieu dans ce département : agressions à l’arme blanche, rixes, affrontements entre bandes, morts tragiques, adolescents poignardés ou tabassés à mort, etc. « Trop c’est trop » !

Lyon (69) : Avec un couteau sous la gorge, trois individus étrangers, d’origine roumaine, enlèvent une femme en pleine ville, le forçant à monter dans une voiture, à Confluence, dans le quartier de la Presqu’île. Les policiers municipaux parviennent à les intercepter sur le cours Charlemagne.

Toujours à Lyon, dans le quartier de la Duchère, un « barbecue » sauvage s’est terminé en fusillade à la Kalachnikov. Une dizaine de coups de feu ont été entendus et trois individus ont été blessés par balles, dont l’un entre la vie et la mort.

Nantes (Loire Atlantique) : Un individu âgé de 40 ans, dont on ignore l’identité et l’origine, a tenté de violer une jeune femme en pleine rue, place Foch : « il venait de sortir de garde à vue ».

03/05 – Le parquet de Grenoble a désigné « l’ultra-gauche » comme responsable de l’incendie criminel du pont de Brignoud, entre Grenoble et Chambery : une catastrophe pour les commerçants de Crolles (Isère), ville de 8000 habitants.

Juan-les-Pins (06) : Un migrant roumain, âgé de 46 ans et en situation irrégulière, a violé, en pleine rue Maréchal-Joffre, près de la gare, une jeune femme de 24 ans, après l’avoir frappée. Il a été appréhendé et placé en garde à vue.

Bayonne (64) : Surpris en pleine tentative de viol, un migrant, mineur non accompagné en situation irrégulière, a été roué de coups et reçu trois points de suture, avant d’être placé en garde à vue. Plusieurs objets volés ont été retrouvés sur lui.

Encore à Nantes, refusant d’être contrôlé, alors qu’il conduisait sans permis, un chauffard, âgé de 21 ans, a pris la fuite entraînant un policier sur une cinquantaine de mètres. Le drame a été évité de justesse. Le conducteur s’est présenté au commissariat quelques heures plus tard.

04/05 – Avignon (Vaucluse) : En plein centre-ville, rue des Teinturiers et à proximité d’un point de drogues, Eric Masson, policier de 36 ans, a été abattu par un individu qui a fait feu à plusieurs reprises sur les forces de l’ordre. Trois suspects ont été appréhendés dont l’auteur de l’assassinat.

Paris (75) : Porte de Clignancourt, dans le 18e arrondissement, plusieurs policiers ont été violemment agressés par des migrants clandestins en situation irrégulière. Une policière a été blessée au visage et trois des agresseurs ont été interpellés et placés en garde à vue.

Marseille (13) : Alors qu’il se promenait dans le parc de la Moline, dans le 12e arrondissement, un homme de 54 ans a osé demander à un individu « de baisser le son de sa musique ». Il a été poignardé dans le dos et blessé gravement, bien que son pronostic vital ne soit pas engagé. L’auteur de l’agression à pris la fuite.

Toujours à Marseille, une soixantaine d’habitants ont quitté leur logement, une résidence privée dans la barre G de la cité Kalliste, située dans le 15e arrondissement, terrorisés par des squatteurs, migrants clandestins nigérians en situation irrégulière. Sur fond de prostitution, de trafic de drogues et d’affrontements entre bandes à coups de machette dans les parties communes, leur quotidien est devenu un enfer.

Rennes (35) : « Parce qu’il l’avait mal regardé », le dénommé Anli Deza, 20 ans, a agressé un homme dans le métro, à la sortie d’un spectacle, puis lui a volé sa sacoche sous la menace d’un couteau. Il a été condamné à un an de prison ferme.

05/05 – Abeilhan (34) : Un individu âgé de 26 ans a assassiné d’une quarantaine de coups de couteau, après lui avoir attaché les mains et conduit dans les vignes, un homme de 34 ans « pour une dette concernant un trafic de stupéfiants. Il a été mis en examen, ainsi qu’un complice.

Coignières (Yvelines) : C’est l’effroi, l’horreur absolue « On s’aimera jusqu’à la mort, inchallah » avait écrit Liza, 31 ans, sur son profil Facebook : Elle était amoureuse d’un migrant algérien de 27 ans « qui l’a tabassée jusqu’à que mort s’ensuive ». Ce drame s’est produit dans la résidence sociale Adef « où des faits de harcèlement envers les femmes avaient été signalés au procureur de la République. L’assassin a été interpellé.

Nancy (Meurthe-et-Moselle) : Il y a huit jours il avait violé une jeune femme de 22 ans en pleine rue. Arrêté, il s’agit d’un individu qui avait été condamné, en 2010, à vingt ans de prison « pour avoir tué une grand-mère de 79 ans, de 82 coups de couteau, alors qu’elle était alitée et qu’il cambriolait sa résidence à Bourgbourg, près de Dunkerque ». 

06/05 – Cahors (Lot): Expulsé de Suède et sa demande d’asile rejetée en France, un pédophile Afghan, âgé de 22 ans, hébergé dans le parc social, agresse un petit garçon de 9 ans « lui imposant une masturbation et possédant 71 fichiers pédopornographiques mettant en scène des enfants ». Il est condamné à 30 mois de prison ferme. Sera-t-il expulsé ?

Strasbourg (67) : Une douzaine de mineurs agressent un homme de 26 ans dans un tram de la ligne A en plein centre-ville et peu après minuit. Il est gazé, tabassé et dépouillé de sa carte bancaire, son portable et 200 euros. Ils ont été interpellés et placés en garde à vue.

Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : En octobre 2016, alors qu’il avait 17 ans, Philippe Sow, né en Guinée, migrant et fils d’un ministre guinéen, avait violé une étudiante dans un buisson, à quelques mètres de l’entrée de son immeuble : « Il voulait lui faire mal, et même la tuer ». Aujourd’hui, à 26 ans, Il vient (enfin) d’être condamné à dix ans de réclusion criminelle.

Marseille (13) : Parti avec un ami de Cergy, dans le Val d’Oise, à Marseille, dans les quartiers nord, pour dealer et se faire de l’argent, Jacques, 18 ans aujourd’hui, avait poignardé à mort justement « ce même ami », âgé de 24 ans, le 17 novembre à Marseille. Il est actuellement jugé par la cour d’Assises du Val d’Oise.

Castres (81) : Un migrant clandestin de 29 ans, sous le coup d’une OQTF notifiée en 2020, terrorise les riverains de la rue Georges Layrac et blesse 5 policiers « Allah Akhbar, je vais tuer les mécréants et vous saigner comme des porcs », hurlait-il. Il avait « une mission » : s’en prendre à des policiers !

Guyane – Trois individus ont pénétré dans l’église, ouverts le feu et tué le pasteur âgé de 44 ans, blessant sept autres membres de sa famille, qui ont été évacués vers le Centre Hospitalier de l’Ouest Guyanais. L’église a ensuite été incendiée.

Espagne – Des ONG, complices des passeurs illégaux, notamment la CGT de Ceuta, ont dénoncé les arrestations et les expulsions immédiates de migrants clandestins marocains en situation irrégulière dans plusieurs villes du pays « aussi bien par voie aérienne que maritime » vers des zones plus éloignées des frontières.

 

Belgique – Bouillon : Choisi au hasard, en pleine rue, un passant a été poignardé de 4 coups de couteau par un réfugié afghan du centre Fedasil qui, bien entendu, aurait des troubles psychologiques. Il a été placé en détention.

Toujours en Belgique, mais à Liège, la jeune Ahlam Younan, 28 ans et d’origine syrienne, a été retrouvée ligotée et exécutée d’une balle dans la tête par son propre frère, Gerges, domicilié en Suède mais arrêté en Syrie, où il s’était réfugié. Il reprochait à sa sœur son style de vie européen et ses fréquentations.

3351 migrants « mineurs clandestins non accompagnés » sont arrivés en Belgique en 2021. 69% d’entre eux ont été « déclarés majeurs », après que des tests d’âge aient été effectués 

Manuel Gomez