1

Football : J’espère que le prochain sélectionneur s’inspirera de l’Espagne, et virera Ribery-Ben Arfa-Nasri

Ayant attentivement lu vos articles qui mettent en parallèle l’état de décomposition avancée de la société française et celui non moins calamiteux de notre sélection nationale de football, je souhaite apporter mon témoignage sur la façon dont l’Espagne a célébré le titre européen de sa sélection. Me trouvant à Madrid, le soir de l’éclatante victoire espagnole 4-0 sur l’Italie, j’ai d’abord vu un pays uni. On ne peut pas dire que l’Espagne, avec ses nationalismes basques, catalans et galiciens, soit un modèle d’unité politique à prendre comme exemple. Mais, ici, le football réussit, depuis 4 ans, à unir le pays, chose qu’aucun gouvernement n’a réussi à faire depuis 1976. La deuxième chose qui fait plaisir à voir c’est l’absence de racailles lors des célébrations d’après match. On sait malheureusement qu’en France, il en faut peu pour qu’un groupe de « jeunes » fasse dégénérer les festivités, et bien en Espagne, la célébration d’après match a été bon enfant, avec des gens de tous horizons portant les couleurs de l’Espagne et le drapeau de notre voisin ibérique. Et c’est justement la troisième chose qui m’a frappé: la forte communauté latino-américaine (il y a plus de 3 millions d’immigrés latino-américains en Espagne, près de 700000 à Madrid et sa région), a porté les couleurs espagnoles, et a fêté la victoire de La Roja comme leur propre victoire. Bref, ce dimanche 2 juillet, on n’a pas eu le triste spectacle des drapeaux étrangers de la place de la Bastille le soir de la victoire de Flamby. Est-ce un hasard si la majorité de l’immigration vivant à Madrid ne provient pas de pays arabo-musulmans, et n’est pas influencée par le livre de la religion d’amour de tolérance et de paix qu’est l’islam? Je pense que ça n’a rien de hasardeux… En attendant j’espère que le successeur de Laurent Blanc à la tête de l’équipe de France aura des « cojones » comme on dit ici, et fera le ménage en nous épargnant dès ses débuts les islamo-racailles de notre sélection à savoir les Ribéry, Ben Arfa et Nasri.

Républicainement vôtre et bonnes vacances

Matthieu Cantegril




Si Hollande fait du Zapatero, la France est foutue !

Echaudé par les tristes résultats du 6 mai, où c’est finalement Flamby qui va présider la France jusqu’en 2017, je crains déjà les pires conséquences pour notre pays vues les mesures prévues par le programme de ce Zapatéro de France. Résidant en Espagne, j’ai été témoin et j’ai pu observer au jour le jour les 7 ans et demie de mandat du bisounours gauchiste ibérique, qui a le triste privilège d’avoir fait passer le taux de chômage de son pays de 10% en 2004, à 24% en 2011. Il y a plus de chômeurs en Espagne qu’en France alors que la population active espagnole est 33% inférieure à la française. Revenons sur les politiques mises en place par Zapatéro, afin de faire un parallélisme avec ce qui pourrait nous attendre si, malheur à nous, la gauche gagnait également les législatives en juin. Une régularisation massive de sans-papiers (700000 personnes), avec l’avantage par rapport à la France que l’immense majorité de l’immigration en Espagne provient d’Amérique latine, et non pas d’Afrique du nord et d’Afrique noire. On sait qu’en France la situation est bien différente, car l’islamisation est bien plus menaçante et visible qu’en Espagne, de part l’immigration qui vient en France (90% des immigrés venant en France sont arabo-musulmans ou de culture musulmane). Hollande va donc régulariser, veut semble-t-il interdire le placement en centre de rétentions de clandestins accompagnés de mineurs, ce qui va donner une excellente idée aux mafias de l’immigration clandestine pour continuer le processus de remplacement de population en France… Comme Zapatéro l’a fait en 2005, on aura droit en France au mariage homosexuel, question il est vrai primordiale et de grande préoccuppation dans l’opinion publique, surtout si cette opinion publique est homosexuelle.  Comme Zapatéro l’a fait tout au long de ses 2 mandats, Hollande va favoriser un processus de babélisation de la France, imaginez qu’au Sénat espagnol, depuis 2010, des traducteurs sont employés et très bien rémunérés, enfin de traduire les interventions de sénateurs nationalistes catalans, basques ou galiciens au cas où il décideraient d’intervenir en catalan, basque ou galicien…alors qu’ils parlent parfaitement espagnol… Avec Flamby, qui s’apprête a ratifier la charte européenne des langues régionales, avec toutes les conséquences de division de notre Nation que cela va entraîner, on va avoir droit à une explosion des dialectes et revendications nationalistes, au moins en Corse, au Pays Basque français, en Bretagne, en Alsace, dans la partie catalane, et en « Occitanie » (Toulouse + Montpellier et alentours). Enfin, et comme l’a également fait Zapatéro, on aura droit à des augmentations exponentielles de dépenses « en faveur de la coopération », soit réparation morale pour les dommages occasionnés en Afrique pour la colonisation, une de ces « périodes » qui fait sans aucun doute partie « des heures les plus sombres de notre histoire » pour la clique droit de l’hommiste des MRAP, SOS Racisme, LICRA et autre machin contre l’islamophobie. En période de grosse crise économique, les Français (de souche) apprécieront ces gestes, sans le moindre doute. Ce scénario « catastrophe », ce Zapatérisme à la française, peut encore être évité. Pour cela, il faudrait que des gens qui se sont défoulés par leur anti-Sakozysme primaire, en votant Hollande au 2º tour, et en particulier, comme j’ai pu voir sur Riposte Laïque, des gens qui se disent patriotes et défenseursa de la laïcité, que ces gens choisissent s’ils veulent la destruction de la France en donnant les pleins pouvoirs à la gauche en juin, ou s’ils choisissent l’amour de la France en votatn pour la droite afin que des mesures cruciales du type droit de vote aux extra-communautaires aux municipales soient évitées. En Juin, il faudra choisir, la gauche ou la droite, et non pas le FN puisque en faux patriote et calculateur électoral ce parti ne souhaite qu’un pourissement total de la société française pour reccueillir les débris dans 5 ans, et appellera donc à voter contre la droite et pour la gauche, son allié objectif.

Chers amis de RIPOSTE LAIQUE, pensez bien aux conséquences de vos votes en juin, Sarkozy, pour ceux qui ne l’aiment pas, n’est plus là, pensez au modèle de société et à la liberté d’expression qui nous attend si la gauche a les plein pouvoirs en juin.

Républicainement vôtre.

Matthieu CANTEGRIL