1

Thiais : Ghazli, viré par le maire, se filme toute la soirée et se ridiculise

éviction de Ghazli au conseil municipal de Thiais le 1er septembre 2016
Eviction de Ghazli au conseil municipal de Thiais le 1er septembre 2016. 1300 euros en moins par mois ! 

Lorsque Mourad Ghazli a lancé un appel de soutien à ces 22.000 abonnés et amis facebookiens, je savais d’ores et déjà que sa mégalomanie le pousserait à filmer ce conseil municipal, convoqué à la demande du maire de Thiais pour voter son éviction de son poste d’adjoint de la commune. Et je n’ai pas été déçue !

Pardonnez-moi la qualité du son concernant les intervenants de ce conseil municipal, en revanche nous entendons très bien Mourad Ghazli ! filmé en direct par lui-même via  facebook.

Je sais que pour certains d’entre vous le visionnage de cette vidéo  sera difficile mais je ne peux pas détailler ici toutes les incohérences et les aberrations du discours de Mourad Ghazli, qui imaginait contrecarrer le bien fondé de sa destitution.

Il est intéressant de prendre connaissance du très faible niveau intellectuel de ce personnage, parachuté « élu de la République » à la ville de Thiais en 2014, jadis (d’après ses dires) conseiller politique et très bon ami de l’ancien ministre Jean-Louis Borloo, en 2004-2005 nommé, à la demande de l’Elysée (excusez du peu), secrétaire national du Parti Radical, candidat à la Présidence de l’UMP en 2002, et qui aurait, parait-il, été sollicité pour travailler sur des sujets sociétaux au sein de ce parti, comme par exemple les rythmes scolaires. Bon sang, ce sont des gars comme lui qui travaillent à l’avenir de mes enfants ?

Prendre connaissance de son égo surdimensionné lorsqu’il aborde ses interventions sur Beur FM, RMC, BFM TV … d’avoir fait la une du journal « Le Monde » éructant au Maire avec mépris : « chose qui vous n’arrivera jamais ».

Il a fait l’honneur à Riposte Laïque de nous consacrer une bonne partie de son intervention. C’est gentil de nous faire de la publicité. Cela permettra à nos lecteurs de prendre connaissance de ses mensonges (à 34 minutes) lorsqu’il agite l’épouvantail Riposte laïque, reprochant au maire d’être notre complice, rien de moins ! Ce qui est drôle, c’est qu’il répète à plusieurs reprises qu’il nous respecte pour notre honnêteté, nous, qu’il appelle « facho de droite ». Comme quoi, voir clair dans le jeu des islamistes est plus valorisant à leurs yeux que lécher les babouches. Mais, patatras, en reprenant en lecture ses propos incriminés, tout le monde comprend que ce qu’il entend par « extrémisme laïcards » n’est pas RL mais les politiques dans leur ensemble à qui il reproche, je cite : « de faire de l’ingérence et pire encore de réduire les libertés. »  S’est-il rendu compte de son erreur de relire son texte devant l’assemblée ? J’en doute, car Ghazli ne parait pas briller par son intelligence !

Autre perle, il ose mentir grossièrement, devant l’ensemble de l’équipe municipale, en annonçant que les juges ont suivi toutes ses plaintes contre les contributeurs de Riposte Laïque, et qu’ils sont mis en examen. Sans doute l’ancien sumo prend-il ses désirs pour des réalités, ou se croit-il dans un pays musulman où s’applique déjà la charia, mais aucun des auteurs de RL contre qui Ghazli (qui ose défendre la liberté d’expression devant les élus de Thiais, mais seulement la sienne) a déposé plainte n’est mis en examen.

http://ripostelaique.com/relayez-publiez-ces-4-articles-de-riposte-laique-que-mourad-ghazli-veut-faire-interdire.html

C’est à 40 minutes qu’il perd pied complètement. Il accuse le Maire de révisionnisme à deux reprises. Juge son taux de notoriété supérieur à celui du maire parce qu’il a plus d’amis Facebook que lui et de rajouter que, ce faisant, il est un leader d’opinion ! Lui reproche de ne pas se sentir concerné par les menaces des kurdes à son encontre qui le traitent de « sale facho » (tiens donc, Mourad est un FACHO alors ?)

A 51 minutes il menace le Maire : « et c’est là que notre amitié s’arrête mon cher Richard […] Mais le fait que tu fasses un communiqué de presse. L’ERREUR qu’il fallait pas faire ! Là t’as fait une erreur monumentale, tu m’as, à vie, écoute moi bien !  A vie ! je mettrais le pognon qu’il faut, je mettrais tout ce qu’il faudra pour communiquer, je vais pas te lâcher, je ne veux plus que tu sois élu ! […]

A 1 heure 02, coup de théâtre ! Au moment où une élue réclame le bilan de son action en tant qu’adjoint au maire responsable de la sécurité transport pour lequel il a touché une indemnité de 1300 euros durant deux années, un des soutiens de Ghazli fait retentir par le biais de son téléphone portable, l’appel à la prière musulmane. Cela doit être la conception musulmane de la laïcité, de la part des amis de l’ancien judoka…

Plus tard, on apprend que Ghazli n’a pas de bilan comme responsable des transports, à Thiais. Mais alors, il a touché 30.000 euros pourquoi, durant ce temps-là ? On apprend aussi qu’il a passé quatre mois en Turquie de mai à aujourd’hui et qu’il s’exprime sur facebook du bord de la piscine de sa superbe villa turque (dixit le Maire).

la villa turque de Ghazli
La villa turque de Ghazli

On peut se demander aussi s’il a continué à toucher son salaire de cadre de la RATP (dont d’ailleurs on peut s’interroger s’il a les compétences requises pour cette fonction) durant ces quatre mois. Salaire qui en moyenne s’élève  à 4000 euros pouvant aller jusqu’à 7000 suivant l’ancienneté, pour siroter des cocktails halals avec ses amis turcs? Aurait-il un emploi fictif à la RATP ? La Régie est-elle au courant que son cadre n’est pas à son poste de travail ? A-t-il pris 4 mois de congé sans solde, se contentant de ses indemnités d’adjoint au maire ? Autant de questions qui nécessiteraient des réponses aux contribuables, à ses collègues et aux clients de la RATP.

Finalement toutes ses tentatives de manipulations et de diversions, auront été vaines. Les élus de la ville de Thiais n’ont pas été dupés par les gesticulations de l’encombrant Mourad Ghazli  et ont souhaité à la grande majorité son départ.

Quand on voit, tout au long de ce grotesque reportage, les mimiques du « héros de la soirée » – à qui le maire reprochera « sa confusion mentale », on les comprend, surtout si cet adjoint au Transport n’a rien fait depuis 2 ans, comme le lui reproche une de ses colistières.

Ghazli n’est donc plus adjoint, et va gagner 1300 euros de moins par mois. Mais avec son salaire de cadre à la RATP et ses loyers (il se dit gérant de biens, et se vantait de posséder une trentaine d’appartements), il ne devrait pas trop être dans le besoin.

Le pire est que ce cadre de la RATP, aux fonctions mal définies, ne se rend même pas compte de son ridicule, tout au long de cette soirée, et qu’il paraît content de se filmer, l’essentiel étant, pour lui, d’exister…

Maud Orcel




En le virant, le maire de Thiais a enfin compris qui était Mourad Ghazli

Ghazlitrochon

Se définissant lui-même comme employé modèle de la RATP, syndicaliste combatif, homme politique de conviction, champion sportif toute catégorie, homme d’affaire intègre, franc maçon … nous avions démonté dans plusieurs articles les impostures de Mourad Ghazli :

http://ripostelaique.com/les-multiples-contradictions-de-mourad-ghazli-girouette-opportuniste.html

http://ripostelaique.com/ldjm-mourad-ghazli-conseiller-dachoui-avoue-avoir-beneficie-dun-emploi-fictif-a-la-ratp.html

http://ripostelaique.com/mourad-ghazli-le-syndicaliste-qui-roule-pour-les-barbus-de-la-ratp.htmlhttp://ripostelaique.com/sport-et-politique-david-douillet-a-tout-reussi-mourad-ghazli-a-tout-rate.html

http://ripostelaique.com/la-girouette-ghazli-conseiller-politique-de-la-ldjm-et-de-lavocat-des-gangsters-achoui.html

http://ripostelaique.com/ldjm-ghazli-met-fin-a-son-pacs-avec-achoui.html

Ceci avait valu plusieurs plaintes de sa part à l’encontre de contributeurs de Riposte Laïque comme Roger Heurtebise, Christine Tasin, Paul Le Poulpe et Oriana Garibaldi  pour leurs articles publiés  (le 20 décembre 2012, le 30 décembre 2012, le 30 décembre 2012 de nouveau, et le 7 janvier 2013), qui dénoncent les discriminations commises contre les femmes employées dans la RATP par certains de leurs collègues musulmans. Christine Tasin a été convoquée à la Direction régionale de la PJ de Paris et y a été interrogée, le 11 décembre 2013. Elle a été entendue et mise en examen par un juge d’instruction parisien le 18 décembre 2013. Danielle Borer, présidente de Riposte Laïque Suisse, a été convoquée au commissariat de Neuchâtel (Suisse) et y a été interrogée, le 17 février 2014. A noter la démarche de Mourad Ghazli, qui a envoyé ses avocats à Google pour leur intimer l’ordre de retirer les articles référencés.

Après cet épisode, ses vidéos et ses interventions sont innombrables. Avec près de 5000 « amis » sur facebook, il milite ouvertement pour le voile, le burkini, pour l’immigration musulmane, l’entrée de la Turquie dans l’union européenne… Voici quelques exemples :

En octobre 2015, peu de temps avant les assassinats de Paris et du Bataclan, il vient nous donner des leçons de laïcité. Ou plutôt, il explique à ses coreligionnaires que la France les stigmatise. Dans cette vidéo risible (mais pas fait exprès), donc, « la laïcité pour les nuls » à partir de 2 minutes, donnant sa propre définition de l’espace public et de l’espace privé, Ghazli nous explique que le port du voile rentre dans le cadre de la laïcité : « […] La pratique religieuse a été définie dans un cadre bien défini. Ce qu’on appelle l’espace privé. Sauf que d’aucun pense que l’espace privé c’est sa salle de bain, sa cuisine… alors que… pas du tout ! L’espace public, la rue, les centres commerciaux… c’est de l’espace public où pour lequel nous sommes nous dans notre vie privée. En gros, vous voulez porter un voile, une kippa, ce que vous voulez dans une rue, vous avez le droit, parce que c’est certes dans le cadre de votre vie privée dans un espace public. »

Traduisez : « Mes soeurs, sortez voilées, j’ai réécrit pour vous la loi de 1905 ! »

C’est avec cette définition de la laïcité que le 24 juillet soit dix jours après  la tuerie de Nice commis par un musulman, Mourad Ghazli  l’adjoint au Maire de Thiais, poste sur son compte facebook   : « J’accuse la dictature extrémiste laicarde qu’après avoir bouffé du curé en 1905 , elle veut aujourd’hui bouffer du musulmans car trop visible. J’appelle les chrétiens, juifs et musulmans à s’unir et riposter pour le respect de la laïcité c’est à dire que le politique arrête de violer le principe de séparation entre religion et politique , de faire de l’ingérence et plus dangereux encore, réduire la liberté religieuse.
J’assume mes mots, Ouî l’extrémisme laïcard est tout aussi dangereux que daesh, les deux se battent pour un modèle unique et privé de liberté de conscience. Leur modèle l’URSS . »

Ghazli ose mettre dos à dos, les défenseurs de la laïcité et les membres de l’état islamique ! Quelques heures plus tard le « bouffeur de curé » était musulman et égorgeait le prêtre Hamel à l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray. le Maire de Thiais, Richard Dell’Agloba, suite à ses propos, exigeait la démission de Mourad Ghazli à son poste d’adjoint au Maire et le privait de toutes ses délégations.

http://www.vmtv.fr/Thiais-Le-Maire-demande-la-demission-d-un-adjoint-suite-a-ses-propos-sur-les-extremistes-laiquards_a824.html

Jamais à court de commentaires, Ghazli est aussi le spécialiste auto proclamé de la Turquie !  http://info-halal.net/2016/03/mourad-ghazli-pkk-organisation-terroriste/

« Erdogan n’est pas un conservateur, c’est un libéral qui, dans un pays laïque, a autorisé le voile dans les universités et les administrations, ce qui a permis à des femmes autrefois réduites à rester chez elles de travailler, d’étudier. »

Et bien sûr, comme pour se donner de l’importance il se prétend menacé par les terroristes du PKK, Rien de moins !

http://www.turquie-news.com/rubriques/actualite/35106-france-le-maire-adjoint-de-thiais.html

Et enfin, Ghazli,  nous annonce depuis la Turquie sa candidature à la présidentielle aux primaires de la droite et du centre :  https://www.facebook.com/ghazli.mourad/videos/10209004154495255/

ghazli président

Il nous explique dans cette vidéo, devoir « prendre ses responsabilités« ,  « prétend avoir des ambitions pour des idées plutôt que pour sa personne« , demande des hommes politiques français issus de l’immigration européenne (Cioti, Morano, Sarkozy…) : « […]ou-étaient-ils leurs ancêtres quand les autres, venus des anciennes colonies, étaient là pour libérer la France nazie ? Et bien, nos anciens (les maghrébins) ont laissé de leur sang pour libérer la France du nazisme et puis par la suite du pétainisme. Et bien il est de notre  ressort aujourd’hui, démocratiquement, dans les urnes, de faire de même, de sauver la France […]« , et puis, bien évidemment il nie le communautarisme musulman et l’islamisation de la France.

Au-delà de l’éclat de rire que nous provoque  sur près de neuf minutes sa ridicule déclaration à la candidature présidentielle qui est un véritable sketch, il faut voir cette vidéo jusqu’à la fin car il nous annonce que si  le « camp des haineux » (qui regroupe à ses yeux  à peu près tous les hommes politiques à part lui) gagne en 2017, il se verra contraint de quitter la France avec toute sa famille. Et quelque chose me dit  qu’il posera ses valises en Turquie !

Bon vent Ghazli !

Maud Orcel




Avez-vous envie de confier votre vie à un chauffeur qui fait ramadan ?

accident ratp ramadan

Les Français doivent-ils s’habituer aux conséquences dramatiques du ramadan comme ils doivent s’habituer aux assassinats de masse comme nous le demande Manuel Valls ? Doivent-ils se préparer à entendre un jour que leur enfant est passé sous les roues d’un bus  ? Doivent -ils vivre avec l’angoisse d’être un jour fauché par un bus au passage clouté ? Que leur voiture peut être, un jour, percutée sans raison par un 30 tonnes ? Que leur train a déraillé alors qu’ils partaient en vacances en famille ? La réponse est oui !

Depuis l’embauche en masse de musulmans grâce la discrimination positive, nos dirigeants politiques et les dirigeants de grandes entreprises françaises de services publics telles que la RATP et la SNCF mettent en danger la population française.

Un grand nombre d’agents pratiquent le jeûne en période de ramadan et ce en dépit de toutes les règles d’hygiène et de sécurité, en dépit de leurs obligations morales et de respects dues à leurs voyageurs et à tous les utilisateurs de la route. Et il faudrait que l’on prenne cela comme une chance pour la France.

Les lanceurs d’alertes des risques encourus par cette pratique sont immédiatement qualifiés de racistes et islamophobes malgré les risques évidents d’accidents. Et c’est l’incompréhension qui règne parmi les Français quant au refus des directions générales de ces entreprises d’interdirent le ramadan aux agents qui ont la responsabilité de plusieurs centaines de personnes transportées.

Cette « chance » que nous avons, s’opère aussi en Grande Bretagne. Ainsi on apprend qu’en juin un conducteur de train londonien a fait un malaise aux commandes du train qu’il manoeuvrait « et n’avait rien bu et rien mangé à cause du ramadan » (dixit les experts de l’accident ferroviaire).

http://www.fdesouche.com/757447-londres-accident-de-train-en-juin-le-conducteur-faisait-ramadan-et-navait-rien-bu-ou-mange-pendant-15h#

Nous apprenons aussi que le 26 juin un chauffeur de bus de la RATP a fait un malaise, en plein Paris au volant de son bus, qu’il a percuté plusieurs voitures dans sa course et blessé une passagère. En outre, nous savons que l’agent en question ne présentait aucune anomalie lors de sa dernière visite médicale obligatoire et qu’il avait son compte en matière de repos. Mais des raisons de son malaise, nous n’aurons point d’explication. Etrange, non ?!

http://www.leparisien.fr/paris-75/le-chauffeur-du-bus-fou-toujours-en-observation-27-06-2016-5919535.php

Il se trouve qu’en France personne n’a intérêt à pointer du doigt la pratique du ramadan et pour cause … contrairement aux chauffeurs de bus français qui se soumettent volontiers aux tests d’alcoolémie et aux règles d’hygiène et de sécurité, les musulmans, eux, refuseront une interdiction de pratiquer « librement » leur jeûne, de même qu’ils refusent de se conformer à la laïcité en général. En imaginant que les entreprises de transports publics fassent preuve de bon sens et se mettent à interdire le ramadan, mettant en place un test d’hypoglycémie, elles se mettraient à dos tous leurs agents musulmans et risqueraient un mouvement de grève, tant ils sont nombreux et tant ils ont infiltré les syndicats.

En outre, même si elles voulaient organiser ou encadrer cette dite pratique dans le quotidien de l’entreprise, elle ne le pourrait pas ! Car comment se passer d’un grand nombre d’agents en les mettant, par exemple, en congé prolongé d’office, sans créer une pénurie de chauffeurs et sans créer une inégalité de traitement avec les chauffeurs non musulmans, dans un pays qui se prétend laïc et égalitaire.  L’encadrer reviendrait d’emblée à reconnaître  et favoriser une pratique « religieuse », quid de la laïcité dans ce cas ?

Donc, à cause de l’embauche massive de musulmans et de l’attitude irresponsable de leurs dirigeants, les Français vont devoir vivre avec des risques d’accidents de la route gravissimes en plus des risques d’attentats. A moins que…

A moins qu’une bonne fois pour toute, l’on ne déclare l’islam et la pratique de la charia incompatibles avec le savoir vivre à la française, les droits de l’Homme et les valeurs de la République. A moins que l’on ne transige plus avec la sécurité des usagers de la route et avec le principe de la laïcité. A moins que l’on embauche en priorité des Français non musulmans et que l’on se débarrasse des musulmans qui appliquent la charia parce que, précisément, ils appliquent la charia (et non en trouvant d’autres prétextes) et qu’on le fasse savoir !

Maud Orcel

.

 




L’islam envahit la France, mais il faut voiler nos hôtesses en Iran !

avion

A Air France, Ce sera finalement un dispositif d’exception basé sur le volontariat qui verra le jour pour les hôtesses de l’air qui refuseraient de s’islamiser en posant le pied sur le sol de Téhéran.

http://www.20minutes.fr/monde/1819219-20160404-air-france-dispositif-exception-propose-hotesses-refusant-voiler-iran

S’islamiser ?  C’est-à-dire se conformer à la charia, soit : ne pas montrer ses jambes en portant un pantalon et une longue veste pour cacher les formes du postérieur et se voiler pour montrer sa soumission à l’islam.

Déjà qu’en islam la vue d’une femme est un outrage mais quand elles sont belles et sensuelles comme les hôtesses de l’air occidentales non soumises à la charia, c’est carrément un crime !

Mais une partie de la classe politique, elle, souhaitait qu’elles se soumettent !

Jean-Marie Le Guen a déclaré : « Dans le pays où l’on est, on doit respecter la loi. En France, on ne doit pas porter la burqa. Si la loi iranienne prévoit cela, il appartient effectivement à la compagnie Air France de se soumettre à la loi iranienne. »

Bruno Lemaire, quant à lui : « En Iran, on porte le voile, c’est comme ça, cela fait partie de la tradition […] du moment où le personnel arrive sur le sol iranien, et que sur le sol iranien, que cela nous plaise ou non, les femmes sont voilées, elles porteront le voile. »

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/04/03/25002-20160403ARTFIG00165-hotesses-d-air-france-voilees-en-iran-cacophonie-au-sein-de-la-classe-politique.php

A l’heure où les grandes marques occidentales se mettent à la mode musulmane : voile, abaya, burquini …

burquini 2

A l’heure où en France, le voile se porte de manière décomplexé  et la burqa en toute impunité…

6567034477_5df85738a9_m

A l’heure où en France, les musulman(e)s réclament des piscines non mixtes et qu’on le leur accorde… où les mamans voilées encadrent les sorties scolaires…

sortie scol

A l’heure où les femmes françaises non musulmanes doivent accepter la charia dans leurs entreprises imposée par leurs collègues musulmans, acceptée par les syndicats et autorisée par les directions et bientôt par la loi El Khomri…

mahometauvolant14

A l’heure où 60% des viandes abattues en France sont halal alors que la loi interdit l’abattage sans étourdissement …

abattage-rituel-OABA

A l’heure où le ramadan se pratique même dans les métiers à risque : chauffeur de bus et de poids lourds, encadrements d’enfants dans les colonies de vacances et centres aérés ….

Konkramadan

A l’heure où les personnels dans les hôpitaux sont confrontés à des revendications musulmanes et à leur agressivité trop souvent physique… notamment pour des consultations faites par des soignants hommes sur des patientes musulmanes, mais aussi repas halal, prières, port du voile etc.

 

hopital-345x330

 

Partout en France, l’islam s’impose tranquillement. Dans les écoles, les entreprises, la rue, les hôpitaux, nos assiettes, dans notre culture… et pire que tout, dans nos esprits !

Et on nous dit que les employées d’air France doivent accepter un accoutrement conforme à la charia en arrivant en Iran parce qu’elles doivent se conformer à loi du pays d’accueil.

Alors, à Le Guen et Lemaire, je dis chiche ! Joignez les actes à la parole ! Faites appliquer les lois du pays d’accueil ! en l’occurrence, celles de la France, les Français n’attendent que cela. Et si les musulmans ne veulent pas se conformer à nos lois et bien qu’ils fassent comme les hôtesses de l’air d’Air France en Iran, qu’ils ne mettent pas un pied en France ou qu’ils repartent en terre musulmane car ici c’est la loi républicaine laïque qui s’impose.

Maud Orcel




RATP halal : Abdallah réintégré, Alexandre révoqué

ratpgrevefaim

 

Souvenez-vous, Abdallah Outmaite, c’est l’agent de la RATP qui avait entamé une grève de la faim le 22 février dernier pour protester contre sa révocation décidée en conseil de discipline pour des faits (principalement) de mauvais « comportements avec les voyageurs ». Rappelons aussi que celui-ci se vantait dans un article du Parisien d’avoir cumulé les heures de travail.

http://www.leparisien.fr/aubervilliers-93300/aubervilliers-un-agent-de-la-ratp-en-greve-de-la-faim-22-02-2016-5568977.php#xtor=AD-1481423551

Grâce aux détails délivrés par un tract SUD RATP, on apprend que son jeûne de protestation n’aura duré en tout et pour tout que de 5h à environ minuit. On apprend aussi que la CGT a mis en place une pétition qui a recueilli 150 signatures (dans un centre qui compte entre 800 et 900 machinistes) et que SUD a contacté les journalistes, le CHSCT, la PRP (prévention des risques professionnels).

Il paraît que la direction du centre d’Aubervilliers, paniquée à l’idée qu’Abdallah ne fasse un malaise, avait envoyé les pompiers à son chevet vers 20h00.

J’en profite pour rappeler à toutes les directions de tous les centres bus que des jeûnes comme celui-ci ont lieu tous les ans, par leurs conducteurs musulmans, pendant leurs services, à leurs postes de conduites, avec des centaines et des centaines de voyageurs, durant des périodes bien plus longues et bien plus chaudes, que cela s’appelle le R.A.M.A.D.A.N, que celui-ci est encore plus drastique qu’une grève de la faim de quelques heures et que cela n’inquiète, ni ne choque,  ni n’émeut JAMAIS personne !

http://ripostelaique.com/ratp-abdallah-fait-son-ramadan-anticipe.html

Mon premier article sur le sujet finissait par : « Que les usagers du transport public, soucieux de leur sécurité se rassurent, ils n’auront plus Abdallah Outmaite comme chauffeur puisqu’il ne fait plus partie des effectifs de la RATP depuis le 15 février dernier. De fait, le demi-dieu Abdallah fait son ramadan sur le trottoir, en face de son ancien dépôt. A moins que la direction, dans sa grande bonté (à géométrie variable), ne décide de lui accorder une énième chance… »

C’est là que cela devient intéressant.

A 22h00 le jour de la dite « grève de la faim », une DRH et un membre du CHSCT se sont déplacés sur les lieux et ont, parait-il, discuté, négocié, chouchouté (peut-être même bordé) le mis en cause jusqu’à tard dans la nuit.

Au final, la direction a proposé à Abdallah : « bon, tu mets fin à ta grève qui nous enquiquine, et on réduit ta révocation à deux mois de mise à pied et une mutation dans un autre dépôt, tape là ! » Et Abdallah de répondre : « Banco ! » ou « inch’allah » ! (sur ce point, les versions divergent)

Comme je le craignais, Abdallah Outmaite aura finalement bénéficié d’une « énième chance ». Car de deux choses l’une, soit il est fautif et il est révoqué, soit il ne l’est pas, comme il le prétend avec les syndicats, et dans ce cas aucune sanction même moindre ne devrait être prise à son encontre, non ?

Il se trouve justement que dans le même dépôt  Alexandre R. (à l’instar de Thierry et Sam du dépôt de Nanterre et bien d’autres aux noms à consonance française), a  été révoqué, lui, après 22 ans de boîte, pour avoir dit ses quatre vérités à son chef concernant les cadences infernales, les ordres contradictoires et les pressions managériales toujours de plus en plus fortes.

Abdallah Outmaite, cassait sciemment nos conditions de travail en cumulant les heures de conduite, il allait à l’encontre de toutes les revendications syndicales en la matière et était visé pour mauvais traitements sur ses clients alors qu’Alexandre, en interpellant son chef de manière virile sur nos mauvaises conditions de travail, ne faisait que s’inscrire dans une vieille tradition ouvrière et bien française et pourtant les syndicats ont choisi de défendre le premier.

Maud Orcel

 




RATP : Abdallah fait son ramadan anticipé

mahometauvolant14

 

Rien ne va plus au dépôt d’Aubervilliers.

Abdallah Outmaite, chauffeur de bus de la RATP observe un jeûne de protestation ce lundi, alors que ce n’est même pas le ramadan !

http://www.leparisien.fr/aubervilliers-93300/aubervilliers-un-agent-de-la-ratp-en-greve-de-la-faim-22-02-2016-5568977.php#xtor=AD-1481423551

Il proteste contre sa révocation, décidée en conseil de discipline, pour des faits [ principalement] de mauvais « comportements avec les voyageurs. »

Après avoir fait l’objet de plusieurs rappels à l’ordre avec la mise en place d’un « plan de progrès » et de « sanctions graduées », manifestement Abdallah Outmaite n’a pas saisi la main  tendue à plusieurs reprises par sa hiérarchie. Mais peut-être qu’Abdallah fait partie de ceux qui ont du mal à serrer des mains ? Dans ce cas, et ce cas seulement, on ne saurait lui en tenir rigueur…

ratpgrevefaim

On lui donnerait le bon dieu sans confession

Bien sur, Abdallah est défendu et soutenu par les représentants du personnel, jamais en reste lorsqu’il s’agit de défendre ceux qui dorénavant représentent l’avenir de la RATP. Ils estiment les charges retenues contre lui comme « inexistantes ». Les syndicats exigent pour l’entreprise la même justice que celle de Taubira dans le civil :  Laxiste pour les racailles et répressive contre les patriotes !

Deux de mes collègues en ont fait les frais et ont été révoqués récemment sans aucun soutien de la part des syndicats. L’un pour avoir endommagé un bus suite à un mauvais geste dû à un blocage du dos alors que celui-ci revenait d’une longue mise à l’écart de la conduite pour raison médicale, et l’autre pour avoir été déclaré inapte définitif sans proposition de reclassement. Les avons-nous vus soutenir ces deux chauffeurs, Thierry et Sam, révoqués après 20 ans de service alors qu’ils n’avaient,  ni l’un ni l’autre, commis de fautes mais que seulement leur état de santé respectif était en cause ? Non, pour les syndicats, ils étaient trop Français, priorité aux Abdallah et autres Mohamed.

Abdallah  reste, malgré tout, un salarié exemplaire au service de sa direction et veut le faire savoir parce que, dit-il, il a trimé comme un malade pour son dépôt en faisant « 58 jours » supplémentaires (d’après l’article) sur son temps de travail en 2015, et c’est comme ça que la vilaine RATP le remercie ?

J’ai fait un calcul rapide :

Le machiniste « banal » travaille, en moyenne, 209 jours dans l’année avec en moyenne 10 jours de repos par mois et 5 semaines de congés payés alors qu’Abdallah, lui, travaille 267 jours dans une année. Cela représente 3 mois de travail supplémentaires. Pour obtenir ce résultat, il n’aurait bénéficié que de 5 jours de repos par mois en dépit des réglementations en vigueur que nous imposent les obligations strictes en matière de repos.   Non seulement, il aurait réussi à déjouer la réglementation malgré les verrous informatisés et soi disant inviolables, mais en plus il aurait fait preuve d’une grande capacité physique et mentale, car selon les grilles de repos lambda, cela inclurait de faire des semaines de travail de 6 jours avec un seul jour de repos entre les deux et, ce, toute l’année !  Abdallah est un demi-dieu et la RATP aurait tort de s’en défaire !

Mais la direction n’a pas retenu les qualités exceptionnelles et rentables de son agent Abdallah qui prétend n’avoir œuvré que par  sens du sacrifice pour « sauver » l’entreprise RATP en « difficulté ». En occultant les revenus substantiels des quelque 7000 euros supplémentaires que devrait lui procurer cette assiduité sans égal, (parce que, ne soyez pas dupes, Abdallah ne travaille pas gratuitement) Abdallah doit penser que le fait d’avoir cumulé sans compter les heures de travail doit l’exempter d’exemplarité.

Il chouine  parce que cette mécréante de RATP a seulement retenu le fait qu’il n’a pas eu de bonnes « pratiques » envers ses clients. J’ai entendu dire que certains machinistes refusent de prendre dans leur bus des gens qui sentent la cigarette, ou qui refusent de parler ou rendre la monnaie aux femmes. Serait-ce ce type de comportements que l’on reproche à Abdallah Outmaite ?

Néanmoins, Il ne faudrait pas qu’Abdallah, qui en arabe signifie « serviteur de dieu » et qui a débuté une grève de la faim en plein mois de février, ne se prenne pour Allah lui-même, car selon son commandement cette année  le ramadan ne débutera que le 6 juin 2016.

Que les usagers du transport public, soucieux de leur sécurité se rassurent, ils n’auront plus  Abdallah Outmaite comme chauffeur puisqu’il ne fait plus partie des effectifs de la RATP depuis le 15 février dernier. De fait, le demi-dieu Abdallah fait son ramadan  sur le trottoir, en face de son ancien dépôt. A moins que la direction , dans sa grande bonté (à géométrie variable), ne décide de lui accorder une énième chance…

Maud Orcel

 

 

 




Vidéo-choc : des musulmans ont tué 155 Français et les socialauds ciblent le FN !

SusauFNEn 1’50, le drame de la France est résumé. Les soldats de l’islam annoncent qu’ils vont tuer un maximum de Français, et les socialauds, de manière grotesque, au lieu de protéger nos compatriotes menacés, ciblent le Front national.




Camarade Martinez, à la RATP, je n'ai pas vu la CGT combattre les islamistes

cgtimmigresA entendre Philippe Martinez, « les camarades » de la CGT d’air France et de la RATP aurait dénoncé des « dérives » islamistes depuis des années. Paraitrait même que c’est cette lutte acharnée qui leur a couté la première place aux élections professionnelles.

« Vous savez, il y a des leaders qui entrainent des salariés… on a perdu 500 syndiqués dans l’affaire. Ils n’étaient pas tous radicaux. »
Ce qu’il décrit n’est que le résultat du prosélytisme islamique, qui commence par le port de la barbe ou les marques de salut et bien souvent les deux et se renforcent par une forte présence de musulmans. Que la CGT n’a jamais combattu, qu’elle a même encouragé, car qui ne dit mot consent.
C’est aussi la terreur que fait régner cette minorité agissante sur ses collègues musulmans ou non-musulmans qui empêche toute contestation mais il y a aussi la terreur gauchiste. Celle de la CGT par exemple, qui consiste à accuser de fascisme ou de racisme ceux qui demande à faire respecter la laïcité.
Il ose même parler « de femmes camarades de la CGT qui ont été menacées parce que ces individus, ces intégristes, refusaient de conduire un bus derrière une femme, tout ça on l’a dénoncé et la direction nous a accusé de vouloir foutre le bordel. »
J’espère que ce n’est pas de Ghislaine Dumesnil dont il parle.
Elle, que les camarades de la CGT,  main dans la main avec les islamistes du dépôt, ont piétiné, sali, dont ils ont encouragé contre elle un procès par un musulman « modéré » du dépôt, laissé la direction exercer sur elle des pressions qui ont fini par lui faire quitter l’entreprise ce mois-ci après 16 ans de bons et loyaux services.
Elle qui était de leur rang et qui leur avait demandé de l’aide dès juillet 2012 mais qu’ils ont lâchement abandonné.
Par pitié, qu’ils ne se servent pas d’elle pour prétendre avoir dénoncé les comportements sexistes des musulmans.
http://ripostelaique.com/ratp-syndiquee-depuis-20-ans-je-quitte-la-cgt-revoltee-par-son-inaction-face-au-fascisme-islamiste.html
Toujours la CGT qui prétendait, il y a une semaine à peine que l’islamisme à la RATP n’était qu’un épiphénomène, alors que si ce n’était qu’un épiphénomène la question serait réglée depuis longtemps. Cette CGT, n’a jamais remis en cause le guide de la laïcité de la RATP, qui autorise les marques de salut spécifiques aux femmes alors qu’elles émanent de la charia.
Et enfin la CGT souhaite dans un communiqué du 27 novembre : la modernité de la laïcité comme outil pour vivre et travailler ensemble.
http://www.cgt-ratp.fr/laicite-radicalisation-la-cgt-ratp-sexprime/
Moderniser la laïcité pour la rendre plus souple avec les mahométans, voilà comment la CGT entend lutter contre l’islamisation des entreprises ! Il se fout vraiment de la gueule du monde, le camarade Martinez !
Maud Orcel
 
 




RATP : M6 dit la même chose que RL il y a trois ans… et rien ne change !

Maison_de_la_ratp_facade

Dimanche soir sur M6, dans Zone Interdite, était diffusée une émission spéciale sur les assassinats de masse du 13 novembre dernier. Celle-ci entendait nous éclairer sur le salafisme en France, l’islam radical dans les entreprises, les quartiers et les institutions.

C’est ainsi que nous y entendons, dès le début, des témoignages de salariés de la RATP.
Nous y entendons  les mêmes mots, on y dénonce les mêmes choses, que dans la vidéo de Guy Sauvage trois ans plus tôt.

Christophe Salmon, secrétaire général de la CFDT/RATP, annonce que dès le 21 décembre 2012 son syndicat avait écrit un tract pour « tirer la sonnette d’alarme » sur les atteintes aux droits des femmes et la laïcité à la RATP.
En réalité, c’est la sortie de la vidéo de Guy Sauvage où des femmes témoignaient de l’omniprésence de l’islam dans l’entreprise et de leur exaspération, qui a poussé tous les syndicats à communiquer sur le sujet et pas seulement la CFDT. Les communiqués de la CGT et SUD ont été particulièrement odieux et ont encouragé les réflexes communautaires et d’autres dérives telles que des réactions violentes contre elles.
Si celui de la CFDT y condamne  les agissements « d’adeptes d’un intégrisme religieux » contre les femmes, il y fait quand même  allusion, dans son dernier paragraphe,  à une prétendue récupération de l’extrême-droite.
Et bien entendu, aucun d’entre eux n’y nomme l’islam alors que pourtant c’est bien de cela qu’il s’agit.
Après leur petite agitation créée par la déflagration de notre vidéo, les soi-disant défenseurs de la laïcité et des droits des femmes sont retournés à la niche.
Aucun représentant de syndicat, ni aucune délégation CHSCT, n’est descendu dans notre dépôt pour nous entendre. Aucun d’entre eux n’a engagé la moindre action en notre faveur et contre les fondamentalistes islamistes. Ils ont laissé se perpétrer des pressions inimaginables sur les femmes et les hommes présents sur la vidéo.
Concernant les atteintes aux droits des femmes et à la laïcité, il ne s’est rien passé.
Non, rien n’a changé, tout a continué.
La direction qui avait, à l’époque, évoqué de notre part des propos racistes et discriminatoires envers la communauté musulmane, annonce aujourd’hui, suite à la présence de Samy Amimour, ancien chauffeur de bus de la RATP, parmi les assassins du Bataclan,  « la création d’un poste de cadre en charge d’une fonction éthique et notamment le respect du principe de la laïcité ». Titre pompeux qui ne veut rien dire.
Elle cherche a rassurer les populations sur ses agents.
La RATP avait déjà créé au début des années 2000, la plaquette Egalité, Diversité, Respect ; en 2011 elle lançait le code éthique de la RATP ; en 2013 c’est la création du guide de la laïcité inscrit dans son règlement intérieur. Chacun d’entre ces rappels au respect de l’égalité des sexes et de la laïcité a été un échec. Rien n’a jamais arrêté ni même freiné l’islamisation de la RATP.
Le directeur  de cabinet de Mme Elisabeth Borne donne dans ce reportage un chiffre totalement surréaliste de 0,1% de cas qui auraient été traités par les cadres de proximité. La RATP continue donc de minimiser la situation.
Et pourtant, ces individus se concentrent dans les métiers d’opérateur tel que chauffeur de bus et dans les centres bus ce sont des dizaines et dizaines de cas de « radicalisation ». Il suffit de se promener sur le réseau RATP de banlieue pour le constater.
Mais surtout, il aurait fallu donner la parole aux femmes de l’entreprise comme l’avait demandé Ghislaine Dumesnil, qui avait été reçue il y a trois ans par des hauts dirigeants, car elle souhaitait que leurs souffrances soient quantifiées et retranscrites. Cela aurait été un bon moyen pour que l’on comprenne l’ampleur de la catastrophe et que l’on y trouve des solutions durables.
Mais on lui avait répondu que cela coûterait trop cher.
Alors, je vais vous dire ce qui va se passer.
Dans peu de temps, tout le monde va retourner à ses activités ou à sa niche. Puis, il va y avoir un nouvel attentat, un accident de bus gravissime à cause du ramadan ou autre chose lié à l’islam et à nouveau, les projecteurs vont se tourner vers les femmes de la RATP et à nouveau on va les interroger sur ce qui se passe à la RATP, à nouveau elles se mettront en danger, la direction dira qu’elle n’était pas au courant, les syndicats prétendront avoir lutté… puis chacun retournera à sa niche…
Maud ORCEL
 




Elisabeth Borne, savez-vous vraiment ce qui se passe à la RATP ?

borne

Permettez que j’utilise le site Riposte laïque, par voie de lettre ouverte, plutôt que par la poste pour vous transmettre ce que j’ai à vous dire.
Vous avez assuré dans Le Parisien que «  si des écarts à la charte de laïcité de l’entreprise devaient être constatés, ils seraient sanctionnés. »
Le problème est que vous vous basez sur l’application d’un texte que votre prédécesseur a édité en 2013 et qui est, à proprement parler, monstrueux.
Premièrement, s’il fait mention de manière très claire à la neutralité dans l’entreprise en interdisant tout port de signes religieux en mentionnant la kippa, la croix, le voile islamique, il oublie le signe religieux essentiel à celui des hommes dans l’islam.
Bon nombre de vos agents affichent ostensiblement la barbe islamique telle que l’ordonne Mahomet dans les hadiths et rien dans ce guide n’en fait mention. Or, son port sert aux musulmans à être reconnus immédiatement. C’est d’ailleurs grâce à son apparition, au sein de la communauté de travail, que sont apparues de graves dérives de prosélytisme ainsi que nombre de pratiques et d’atteintes à la dignité des femmes de votre entreprise.
Le guide sur lequel vous vous appuyez fait bien mention de la religion juive et la religion catholique, comme si c’était elles qui posaient problème, alors que ce qui représente un réel danger aujourd’hui c’est l’islam.
Deuxième point, vous osez dire qu’aucun cas d’atteinte à la laïcité ne vous a été rapporté depuis votre arrivée en mai 2015 et que tout ce qui est sanctionnable sera sanctionné. Je vais juste développer ce qui constitue, à mon sens, la plus grave erreur contenue dans ce guide que votre prédécesseur a édité et sur lequel vous vous appuyez.
Page 16, vous accordez aux hommes musulmans de ne pas serrer la main de leurs collègues féminins. Or, cette marque de salut spécifique émane de la charia, elle est contraire aux lois de la République, celles contre les discriminations et l’égalité Hommes/Femmes et même contraire aux droits de l’homme. Elle est clairement religieuse et se trouve donc en opposition totale avec l’objectif de ce guide. D’ailleurs, en parlant de droits de l’homme, je voudrais vous signaler que de nombreux collègues originaires des Antilles ou d’Afrique noire ne voient pas d’un très bon œil votre accord pour la pratique de l’apartheid au sein de l’entreprise, même s’il ne concerne que les femmes.
De plus, c’est le point de départ de toutes les dérives que j’ai pu constater, comme le fait d’exclure les femmes en ne communiquant pas avec elles, en les ignorant totalement comme si elles étaient transparentes, ou au contraire de les regarder d’une manière qui ne trompe pas sur le mépris qu’on affiche envers celles-ci, et bien sûr, le refus de prendre le volant derrière elles, qui avait été porté à votre connaissance dès 2006 au moins. En leur accordant cette pratique, vous  assurez aux femmes l’installation durable de ces dérives et vous préparez un terrain favorable à celles qui suivront.
En outre, grâce au laxisme de bon nombre de vos acteurs locaux, tous ces comportements sont devenus tellement courants que les employées ne prennent même plus la peine de les signaler. Beaucoup d’entre elles s’y sont résignées ou craignent les représailles.

Troisième point concernant la sécurité des voyageurs : « la RATP recrute à l’image des quartiers qu’elle dessert et toute personne qui postule à la RATP doit fournir un extrait de casier judiciaire. » Sur ce point, je ne vais pas vous parler de vos agents qui portent un bracelet électronique ou ceux qui sont fichés S. Non ! Je vais juste vous parler de ces agents qui ne sont pas de nationalité française ni même faisant partie de l’Union Européenne. En 2014, la RATP comptabilisait 344 agents opérateurs de nationalité extra européenne. Je vais vous poser une question digne d’un représentant syndical : quelles garanties avez-vous sur la « virginité » de leur casier judiciaire dans leurs pays respectifs, Madame Borne ? Et avez-vous parmi eux des ressortissants turcs, syriens, algériens, irakiens … ?
On peut légitimement se poser la question lorsque l’on sait que vous ignoriez que vous aviez pour agents  des fondamentalistes islamistes.
Maud Orcel