1

Fabrice Luchini, vous m’avez profondément déçue

Lettre ouverte à M. Fabrice Luchini

Quel dommage ! Je vous considérais comme un esprit supérieur, capable de  résister aux sirènes de la bien-pensance, si répandues dans « votre milieu – dit culturel (??).  Je me souviens de votre intervention, un certain  dimanche, sur le canapé de Michel Drucker où vous aviez amusé la galerie en moquant la gauche et ses prétentions. Hélas cela n’était que « du spectacle ».

Aujourd’hui on retrouve votre nom au milieu de 499  « béni-oui-oui », dont au passage, signalons qu’au moins 90% sont d’illustres inconnus, qui risquent de le demeurer longtemps et dont nous nous moquons éperdument.

A moins d’une semaine de l’élection présidentielle, d’une importance capitale pour la France et les Français -« Français de cœur et non Français « de papiers » – vous apposez votre signature sur une liste appelant à voter Macron ! La stupidité le dispute au ridicule !

Ridicule, profondément ridicule, pour des esprits qui se prennent pour la crème de la société française, que de cautionner un individu qui n’a cessé, durant 5 ans, 5 longues années, de nier tout ce qui a fait la France au cours des siècles. Et pour cela je vous invite à visionner et vous imprégner de l’excellente vidéo de Maxime Lépante (non exhaustive)  et de son commentaire :

« Regardez et écoutez cette haine hallucinante de Macron pour la culture française, pour l’art français, pour la langue française, pour les traditions françaises, pour l’histoire de France ! »

 https://www.youtube.com/watch?v=TKcrqpfLtsg

C’est tout cela, et bien d’autres hérésies que vous cautionnez, Bravo !

 Stupide : ce n’est évidemment pas, du moins je me refuse à seulement même l’envisager, par adhésion que vous vous apprêtez à voter pour cet imposteur. Non, bien sûr, mais par peur (?) par haine (?) de l’extrême-droite…Ah, l’extrême droite que de  bêtises en ton nom.

 Alors, à vous tous, tous les « bobos-gauchos-privilégiés » qui ne vivez pas dans la « vraie vie » je pose 2 questions :

  • Qu’est-ce que « l’esstrême-drouââte », qui vous fait si peur ? Le savez-vous seulement ?
  • Quels dangers que ne nous n’ayions pas déjà subis depuis 5 ans ? Quels mensonges éhontés de celui qui mérite bien le qualificatif de plus mauvais président de la Vème république !

 Oriana Garibaldi




Mise au point avec un contributeur qui me reproche de défendre Z

Colerefemme.jpg

Le 22/03/2022 vous avez déposé un commentaire sous mon dernier article, dont voici la teneur :

ROBERT ALBAREDES Chère Madame, connaissez vous le « programme » de Zemmour face à l’islam en France? Savez-vous qu’il cautionne le halal et sa taxe religieuse qui permet de faire vivre les mosquées? Savez vous qu’il ne « remigrera « aucun musulman français? qu’il tend la main aux musulmans pour les intégrer, comme tels, dans la République? qu’il est prêt à leur donner 10 000 euros par naissance quand ils habitent « en ruralité? qu’il a abandonné sa répulsion des prénoms musulmans? Vous savez quoi, au juste, en dehors de ressasser des formules aujourd’hui hors de propos pour votre poulain?

Cette interpellation demandait une réponse de ma part. Ayant malheureusement pris tardivement connaissance de ce message, les commentaires sont fermés. J’ai contacté la rédaction de Riposte Laïque qui a bien voulu m’accorder un droit de réponse. A cette occasion j’ai d’ailleurs appris que vous étiez coutumier de ce genre de post acide et que vous  en « bombardiez » le site. Votre théorie étant que vous voyez dans la candidature de Zemmour la main des grands patrons du CAC 40 et de Bolloré pour couler la candidature de Marine Le Pen. La rédaction de RL se montre très tolérante en laissant passer ces commentaires agressifs.

Je répondrai donc point par point et en deux temps à votre interpellation mettant en doute mes connaissances supposées du programme d’Eric Zemmour face à l’islam en France.

En premier lieu, sachez que pendant 2 ans je n’ai pratiquement jamais raté son émission sur CNews, émission qui m’a permis, comme à beaucoup d’autres Français, de connaître et d’apprécier les qualités du journaliste et écrivain de l’époque. Les scores de l’émission « Face à l’info » en font largement foi.

En second  lieu, comme je l’ai écrit à maintes reprises, avoir vécu durant 18 ans au Maroc m’a donné une extrême sensibilité à tous les propos qui touchent à l’islam.

Sur ces deux points je me permets de penser qu’il n’en est pas de même  en ce qui vous concerne étant donné votre « allergie » à Eric Zemmour. Par ailleurs je n’ai pas connaissance d’une présence de votre part en pays musulman.

 Sur sa supposée caution du halal et de la taxe religieuse : je n’ai jamais entendu de déclaration de sa part allant dans ce sens. Je crois tout au plus qu’il n’en a pas parlé privilégiant d’autres aspects majeurs de l’islam. Mais si vous avez une preuve de ce que vous avancez je serais ravie de la connaître.

Sur l’affirmation qu’il ne remigrera aucun musulman français et qu’il leur tend la main pour les intégrer tels quels dans la république :

Vous avez vu ça dans votre boule de cristal ? Ou bien vous avez reçu des confidences de sa part ?

Sur l’affirmation qu’il est prêt à leur donner 10 000 euros par naissance lorsqu’ils habitent en ruralité :

Vous voyez beaucoup de musulmans dans les campagnes pour cultiver, faire de l’élevage ou autres métiers de la terre ? Une preuve s’il en est besoin, que vous ne les connaissez pas !! Métiers trop fatigants, ne laissant guère de temps pour « glander ». Et nécessitant de plus, l’amour de son métier. Ce qui n’est vraiment pas leur cas.

Oui, M. Robert Albarèdes voyez-vous, j’ai la prétention d’en savoir bien plus que vous à la fois sur Eric Zemmour et sur l’islam.

J’en viens maintenant au deuxième volet de ma réponse : votre soutien inconditionnel à la candidature de Marine Le Pen. Pour un ex-communiste cela a de quoi surprendre ! Pierre Desproges aurait pu dire « étonnant, non ? ». Mais peu importe. Je pense qu’il ne vous aura pas échappé qu’en 2017 la grande majorité de la rédaction de Riposte Laïque était derrière elle. Mais, alors qu’elle avait « un boulevard devant elle » elle s’est « vautrée » entre les 2 tours.

Mais ce n’est pas tout. Ses changements permanents de cap durant les cinq années qui viennent de s’écouler ont démobilisé nombre de ses soutiens et non des moindres, vous le savez aussi bien que moi.

Ses incohérences, nombreuses, donnent à réfléchir : elle prétend vouloir combattre l’islam, mais à la question de Jean Messiha « As-tu lu le coran ? Elle répond : « Cela ne me concerne pas ». Première règle pour combattre un adversaire : apprendre à le connaître. Elle dit vouloir interdire le voile dans l’espace public, et accepte de faire un selfie avec une voilée (?). Elle déclare l’islam compatible avec la république alors que tout démontre le contraire et alors qu’elle refuse de se documenter sur l’islam ! Erreurs grossières sur ce qui est, qu’on le veuille ou non, l’enjeu majeur de l’élection à venir. Tout cela n’est pas sérieux. Comment lui faire confiance ?

Pour toutes ces raisons et encore bien d’autres, je persiste à faire confiance à Eric  ZEMMOUR, le seul qui parle VRAI, qui ose montrer la réalité dans toute son horreur, qui n’utilise pas la langue de bois si chère à tous les « politicailleurs » et dont nous sommes saturés. Réalité et vérité enfouies sous le tapis par toute la macronie et ses relais médiatiques aux ordres, qui accusent celui qui les divulgue d’incitation à la haine ! Belle manipulation des mots ! Accuse-t-on le thermomètre d’incitation à la chaleur ?

Enfin, de par ses origines, Eric ZEMMOUR est, sans aucun doute possible, le mieux à même, et le seul capable de lutter contre l’islamisation galopante de notre pays, parce qu’il sait, lui, de quoi il parle. Celui qui a eu le courage de briser les tabous entourant depuis des décennies la descente aux enfers de la FRANCE.

Oriana Garibaldi




Quel plaisir de relire mon frère de cœur Pascal Hilout !

pascal-hilout-causeur.jpg

Après lecture de l’excellente interview de Pascal Hilout je pensais ajouter un commentaire, et puis je me suis dit que ce serait insuffisant pour exprimer tout ce que je ressens.

Et tout d’abord bonjour à toi mon cher Pascal. Quel plaisir de te relire mon « frère de cœur » oui, j’aurais aimé avoir un frère comme toi. Tu es né au Maroc, j’y ai passé 18 ans de ma vie, enfance et adolescence. Voilà le lien invisible qui nous rapproche. C’est par Riposte Laïque que nous nous sommes rencontrés.

Tu restes fidèle à toi-même et nous partageons les mêmes idées, je suis totalement d’accord avec toi :

 « Éric Zemmour, le seul candidat à avoir repris ce que résume le poète et militant berbère Ferhat Mehenni en une phrase : « L’islamisme c’est l’islam en marche, l’islam c’est l’islamisme au repos ».

Des tas de journalistes et politiques  se croient très malins et très bien informés en affirmant haut et fort : « islam et islamisme ce n’est pas la même chose » et se moquent de ceux qui disent le contraire, tel Yannick Jadot, il y a 2 jours – les imbéciles !  Le fait est que la grande majorité ne connaît rien à l’islam, mais croit savoir mieux que tous ceux qui l’ont vécu de près ou de loin.

Je voudrais simplement, pour preuve, rappeler une des déclarations fracassantes de « l’aimable » M. Erdogan :

Il est permis de penser que Recep Tayip Erdogan sait de quoi il parle.

En cette période, ô combien importante pour notre pays, une évidence me frappe : ce sont des Français n’ayant pas une goutte de sang français dans les veines, mais un attachement quasi charnel à la France qui sont les fers de lance de la lutte pour notre identité. Et je citerai, bien sûr, celui qui, depuis quelques mois, nous redonne l’espoir : ÉRIC ZEMMOUR bien sûr, à côté de lui dans la lutte Jean Messiha, et notre ami Pascal Hilout. Et d’autres qui leur ressemblent. Quel exemple ! D’ores et déjà, disons-leur un grand MERCI !

Pourquoi sont-ils les seuls totalement crédibles à propos de l’islam ? C’est une évidence : leur connaissance de l’islam sous tous ses aspects, y compris les plus sombres, les plus violents, les plus mensongers, et parfois même les plus grotesques.

A contrario, comment ne pas sursauter en entendant, il y a seulement 3 jours le débat entre Marine Le Pen et Jean Messiha, vidéo que je recommande très, très fortement à tous les indécis avant de prendre leur décision

La place de l'Islam en République : Marine Le Pen face à Jean Messiha – Vidéo Dailymotion

Marine le Pen qui répond à Jean Messiha :

JM : Est-ce que tu as lu le Coran ?

MLP : Non… Mais cela ne me regarde pas !!!!!

Marine Le Pen, qui prétend être présidente, avait déclaré il y a  quelques années, « l’islam compatible avec la République «  mais n’est pas concernée par le Coran qui régit la vie des musulmans jusque dans ses moindres détails !! Au fil de la discussion elle s’enferre et s’enfonce dans ses incohérences, ses erreurs, ses jugements sans fondement, au point que cela en devient pénible. Au passage notons qu’elle ne nous explique pas cette prétendue compatibilité.

Comment croire qu’elle soutient vouloir interdire le port du voile et ne trouve rien de mieux à faire que de « faire un selfie » avec une voilée ?

Oui, le seul qui veut, et qui peut, nous sortir du marigot dans lequel nous baignons depuis si longtemps, c’est ÉRIC ZEMMOUR.

Et non, avec lui, LA FRANCE N’A PAS DIT SON DERNIER MOT !

Oriana Garibaldi




Ils sont prêts à tout pour imposer le vaccin aux enfants

macronenfants.jpg

Je n’ai ni enfants, ni petits-enfants, ne suis donc pas, a priori, concernée par la question préoccupante du bien-fondé ou non de leur vaccination. Et pourtant je suis étonnée – non le mot est trop faible – sidérée, consternée, par l’absence de réactions de citoyens qui ne comprennent toujours pas que depuis deux ans ce « trio maléfique » nous ment, nous entraînant dans les drames épouvantables que sont les effets secondaires graves, voire la mort pour nombre de jeunes, notamment des sportifs de haut niveau, suite à une 1re ou plus souvent à une 2e vaccination. Et que les autorités et certains imbéciles osent taper à bras raccourcis sur ceux qui réfléchissent, se documentent hors médias officiels, bien sûr, et refusent de se faire injecter des substances inconnues d’un « prétendu vaccin » encore en phase expérimentale ! Où est donc passé le fameux principe de précaution ?

N’oublions pas, au passage, les « bonnes âmes » qui préconisent une non-prise en charge médicale des non-vaccinés ! Je rappelle à ces « gentils citoyens » un détail : ces Français cotisent à la Sécurité sociale et payent une mutuelle ! En  revanche, ces « citoyens modèles » devraient davantage s’intéresser à l’AME (aide médicale d’État) de l’ordre de plus d’un milliard d’euros par an,  généreusement accordée à tous les clandestins, migrants et autres profiteurs  de notre système  panier percé ! De grâce, les moralisateurs de caniveau : la ferme !

Pourquoi cette réaction quasi épidermique ? La raison : un article publié ce jour sur RT France : Twitter suspend le compte du docteur Robert Malone pionnier de l’ARN messager pour une raison inconnue, « Ben, voyons !» comme dirait Éric Zemmour. La raison inconnue est en fait donnée dans la totalité de l’article et tellement flagrante.

Twitter suspend le compte du docteur Robert Malone, pionnier de l'ARN messager — RT en français

 « Sur son compte Telegram, Robert Malone a réagi à la nouvelle en ces termes : « Cela signifie […] que nous avons perdu un élément essentiel dans notre combat pour empêcher que ces vaccins soient imposés aux enfants et pour mettre fin à la corruption de nos gouvernements, ainsi que du complexe médico-industriel et des industries pharmaceutiques »  

Une preuve supplémentaire, s’il en était besoin, de la prudence à observer dans ce domaine sachant que Robert Malone est un biologiste moléculaire, épidémiologiste, spécialiste des maladies infectieuses et inventeur de la technologie de l’ARN messager. À ce titre, on peut supposer qu’il sait de quoi il parle, contrairement aux gouvernants.

Dans un précédent entretien publié sur le site FranceSoir, le 08/07/2021, il avait déclaré : « que la protéine native Spike est toxique ».

Robert Malone, pionnier des vaccins ARNm: « je déclare que la protéine native Spike est toxique »

Oriana Garibaldi




Le gentil Rachid, né en France, m’a dit qu’il fallait tuer Zemmour

islamreligiondepaix.jpg

« Merci aux supporters algériens ».  J’adhère à 1000 % à l’édito de Cyrano, avec un petit plus : ils sont tellement bêtes qu’ils ne se rendent même pas compte que leurs comportements insupportables les rendent de plus en plus insupportables ! Passons !

Et là je m’adresse plus particulièrement aux adeptes de la bien-pensance, dégoulinants de compassion mais incapables de voir plus loin que le bout de leur nez, incapables du moindre effort de réflexion, qu’il s’agisse d’ailleurs de l’invasion que nous subissons depuis des décennies ou de la gestion monstrueuse de la crise sanitaire.

Des quantités de politiques ignares et de journalistes tout aussi ignares qui croient tout savoir et ne savent absolument rien, surtout sur ces sujets, nous gavent de propos lénifiants tels que : « la majorité des Français musulmans sont intégrés et se sentent Français avant tout » Ah bon ! Ils ont vu cela dans leur boule de cristal ? Qu’est-ce qui peut leur permettre une telle affirmation ? J’aimerais beaucoup qu’ils nous donnent leurs sources. Impossible, ils n’en ont pas.

En adaptant une célèbre réplique du regretté Michel Audiard, je dirais : « Il existe des musulmans Français de cœur, qui respectent et aiment la France. Il existe aussi des poissons volants, mais ils ne constituent pas la majorité du genre ! »

Sans doute, certains se demandent-ils ce qui m’autorise un tel jugement. Je leur réponds par avance : un vécu de 18 ans en pays musulman et une aventure vécue choquante  et très récente que je vais vous conter.

J’effectue l’essentiel de mon ravitaillement dans une surface de petite taille qui comporte donc un nombre restreint de salariés. Beaucoup de clients sont des habitués, comme je la suis moi-même et il arrive de nouer des relations plus amicales avec certains d’entre eux. Pour une raison qui m’échappe totalement l’un des employés, environ 35 ans, s’est pris de sympathie pour moi, m’aidant au maximum, cherchant à me rendre service, allant jusqu’à m’offrir un bouquet de fleurs. Je n’avais, contrairement à mon habitude rien décelé de particulier, jusqu’au jour où j’ai appris son prénom (je l’appellerai Rachid, prénom modifié). Cela n’a pas changé mon comportement à son égard, mis à part le fait que j’évitais certains sujets, telle la politique et que j’étais sur mes gardes.

Il me faut maintenant préciser que le dénommé Rachid est né en France d’une mère Algérienne et d’un père Français qui lui a donné un nom français, qu’il a étudié en France, qu’il a toujours vécu en France et n’a jamais mis les pieds en Algérie, mais il fantasme sur ce pays. Il croit dur comme fer à la primauté du Coran, dont paraît-il les Européens s’inspireraient tant il comporte d’enseignements importants. Oui, oui, vous avez bien lu. À deux reprises déjà, il avait tenu des propos anti-Zemmour que je n’avais pas voulu relever, lui répondant seulement qu’il faudrait en discuter tranquillement.

Cette discussion n’a aucune chance d’avoir lieu car la semaine dernière, alors que je m’insurgeais contre les contraintes qui nous étaient infligées pour cause de Covid et que je lui disais « vivement avril », il s’est carrément emporté :

  • Oui, mais pas avec « l’autre », (il ne peut prononcer le nom de Zemmour, cela semble lui écorcher les lèvres)
  • C’est un raciste ! Un haineux ! Il divise au lieu de rassembler, il ne connaît rien !
  • Il faut le tuer ! Vous allez voir, on va le tuer !!

Je lui ai fait remarquer très calmement : « Vous rendez-vous compte de ce que vous dites ?? Si je vous dénonçais vous pourriez avoir de gros ennuis !

Bien que très avertie j’avais pensé qu’il était – peut-être – sincère et différent de la majorité, qu’il était en somme un « poisson volant ! ». Eh bien non.

Moralité : « Chassez le naturel, il revient au galop ! »

NB : Avez-vous remarqué combien le locataire de l’Élysée semble heureux lorsqu’il se trouve dans un environnement musulman ? À cela une explication parmi d’autres : ils parlent le même langage. Ce langage s’appelle LA TAQÎYA. Je vous engage vivement à en chercher la signification.

Oriana Garibaldi




J’ai quitté « Face à l’info » avant la fin, sans Éric, ce n’est plus pareil

Réaction à chaud. La nouvelle est tombée ce lundi. Même si cela était plus ou moins prévisible, ce fut quand même un instant de stupeur. Ces fumiers, ces salauds, ces ordures – pas de mots assez forts pour décrire le dégoût qu’ils m’inspirent – ont finalement réussi à « virer » Éric Zemmour de l’émission-phare de CNews suivie par près d’un million de téléspectateurs, cinq soirs par semaine, depuis presque 2 ans.

Une seule chaîne qui osait sortir de la bouillie prédigérée, du prêt-à-penser que nous offrent toutes les autres. Enfin quand je dis : nous, c’est faux. Il y a belle lurette que je ne les regarde plus et que je me demande de plus en plus pourquoi je paye une redevance : une arnaque de plus.

Mais que tous les moutons, les bas de plafond, les béni-oui-oui ne se réjouissent pas trop vite. Il y aura un retour de manivelle. Forcément.

Donc, hier soir, 14/09, j’ai voulu voir cette nouvelle mouture de Face à l’info. D’une voix blanche où l’on sentait poindre une émotion et une tristesse sincères, Christine Kelly a fait brièvement état des motifs des changements intervenant ce jour-même dans la composition de l’émission, ainsi que de sa tristesse et ses regrets personnels. Eh bien, sachez-le, c’était encore de trop pour les ennemis de la Liberté. Voulant revoir ce passage à l’instant : disparu ! L’émission commence directement sur la présentation des sujets à débattre.

Premier sujet, la mise en examen de l’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzin « pour mise en danger de la vie d’autrui » avec Mathieu Bock-Côté : (sociologue, enseignant, chroniqueur) sans doute très cultivé, mais dont le débit oratoire, sur la durée, est plutôt fatiguant à suivre. De plus, son jugement rejoignant les politiques qui s’offusquent de cette décision a de quoi surprendre. En ce qui me concerne, en tout cas. Je ne pense pas être la seule dans ce cas, et même si, comme il le déclare, c’est contraire à la loi ( ?)

Il lui est d’ailleurs fait remarquer que ce ne sont pas les juges qui ont porté plainte, mais bien des citoyens : 14 000 plaintes, ce n’est pas rien. Le coup du « responsable mais pas coupable », on nous l’a déjà fait. C’est totalement insupportable. Pas étonnant que cela se bouscule au portillon pour obtenir un maroquin : grassement payés, voiture avec chauffeur (un scandale en soi) et de multiples avantages. Tout cela sans aucune responsabilité ?? On croit rêver, ou plutôt cauchemarder. Je suis peut-être dans l’erreur, mais je ne crois pas qu’Éric Zemmour aurait fait la même analyse.

Ensuite la mesure-phare d’ Hidal(din)go, dans l’éventualité de son accession à la présidence de la République. Alors là, je pouffe ! Elle qui n’a cessé de donner des preuves de son incompétence, de son mauvais goût, de son mépris pour Paris et les Parisiens, en particulier pour les « séniors ».

Elle qui, en 6 ans, vrai « panier percé » non contente d’avoir creusé le déficit de la ville l’a transformée en cloaque, sale, laide, envahie par son irresponsabilité de populations qui n’ont rien à y faire, si ce n’est agresser, voler, violer en toute impunité, aggravant chaque jour un peu plus l’insécurité.

Hidal(din)go, à la tête de notre pays, cela ressemble à un gag, un non-sujet !!

J’ai quitté l’émission bien avant la fin. Triste.

 Bref, je ne pense pas me tromper en prédisant des audiences en chute libre avant peu. Quel dommage pour une si bonne émission qui était un bol d’oxygène dont on a grand besoin en ce moment.

« Nous avons perdu une bataille mais nous n’avons pas perdu la guerre »

Oriana Garibaldi




Cinq Afghans tout juste accueillis déjà sous surveillance

Une information de Valeurs Actuelles en date du 23/08/21 a de  quoi faire hurler ! Voyez plutôt : « Cinq Afghans tout juste accueillis… et déjà sous surveillance pour risque terroriste ». Mais dans quel pays vivons-nous ? Avec un gouvernement de M**** qui nous prend vraiment pour des  brêles ! Des incapables ou des traîtres ? L’un ou l’autre, ce n’est guère mieux. Les Français vont-ils enfin se réveiller ou continuer à se comporter comme du bétail qu’on mène à l’abattoir ? Il y a vraiment de quoi désespérer.

Mis à part les « coopérants », ceux que l’on pourrait comparer aux harkis, du temps de la guerre d’Algérie, à quel titre devrions-nous accepter une nouvelle invasion de populations inassimilables, et pour quelles raisons ? Surtout pour quelles raisons ? Je n’en vois aucune, mais j’entends d’ici les cris d’orfraie que va pousser toute la bien-pensance, stupide et irresponsable. Je m’en fous !!

Un peu de bon sens ne serait pas de trop. À quoi assistons-nous depuis quelques jours ? À des scènes surréalistes à l’aéroport de Kaboul, où des fuyards grimpent sur un avion, courent devant et à côté dudit avion en train de rouler avant de prendre son envol. Imagine-t-on pareil comportement dans n’importe quel pays occidental ? Non, bien sûr. Qui sont-ils ? Des hommes dans la force de l’âge, pas de femmes, d’enfants, de vieillards, qu’ils abandonnent allègrement, ces pleutres.

Autre chose. La superficie de l’Afghanistan (652 320 km2) est très légèrement supérieure à celle de la France (643 801 km2) pour seulement 31 millions d’habitants. Hormis Kaboul il y a de la place… Un « détail » qui donne à réfléchir :  « Même si une grande majorité des Afghans vit de l’agriculture dans les zones rurales, seul 11,95 % du territoire afghan est arable. Le pays est cependant riche en ressources comme le gaz naturel, le pétrole, le charbon, le cuivre, le minerai de fer, les pierres précieuses et semi-précieuses ainsi que d’autres minerais. »

Pas nécessaire de chercher longtemps pour comprendre pourquoi un pays possédant de telles richesses dans son sous-sol demeure un pays arriéré… c’est un pays musulman.

L’information de Valeurs Actuelles prouve très vite, s’il en était besoin, le risque majeur qui nous est promis, à ajouter à tous ceux que nous subissons depuis des décennies à cause de gouvernements irresponsables. On sait très bien – et pour cause, tout ce que cette immigration folle et incontrôlée entraîne. Risques auxquels il faut ajouter en ce moment : de potentiels contaminés du Covid. Tu y penses, VÉRAN ? Va-t-on les vacciner de force ? Sans doute pas. Non, les contraintes, les menaces, c’est seulement pour les Français !

Je vais revenir, sous un autre angle, sur l’absurdité incommensurable de l’Union Européenne qui, par la voix de madame Von der Leyen, exhorte les pays européens à accueillir une partie des « réfugiés  » afghans. Pourquoi en Europe ? Et pour y faire quoi ? Leur pays n’est donc pas assez grand ? Il n’y a que Kaboul ? Et surtout, que des hommes abandonnant femmes, enfants, vieillards pour venir grossir les rangs de violeurs potentiels. N’en avons-nous pas assez chez nous ?

Pour la grande majorité des Français la guerre, l’exode, les réfugiés ne sont que des mots ou des images fugitives vues dans un film, un documentaire. Pour moi, c’est du vécu. J’étais très jeune mais je garde quelques souvenirs gravés dans ma mémoire. Une longue file de femmes, d’enfants, pas d’hommes, si ce n’était des hommes âgés. Les hommes, eux, étaient à la guerre. Nous ne fuyions pas à l’étranger, mais seulement vers les campagnes, plus sûres avec bien sûr l’intention de revenir chez nous. Différence essentielle : ce n’étaient pas des hommes qui fuyaient ou tentaient de fuir ! C’est toute la différence avec ces débiles, car il faut être débile pour grimper sur un avion ou courir devant alors qu’il roule !

NON, définitivement non, je n’ai pas envie de voir la situation calamiteuse dans laquelle se trouve notre pays s’aggraver encore par des décisions prises par des irresponsables sans notre avis. Les maires gauchos-écolos qui réclament des pseudo-réfugiés ont-ils consulté leurs administrés ?? Non bien sûr. Censés être les représentants de la population, ils ne représentent qu’eux-mêmes.

Quant aux cinq Afghans : ils avaient été repérés à Kaboul, toujours selon VA. Comment a-t-on pu, dès lors, les laisser partir ? Incompétence ? Je « m’enfoutisme » encore. À tous les niveaux. Et puisqu’il y a une sorte de pont aérien pour en amener toujours plus, ne pouvait-on les remettre dans l’avion pour un aller-retour ?

Encore un peu moins de huit mois – ces mois vont être bien longs – mais comment certains peuvent-ils encore envisager une seule seconde d’en reprendre pour cinq ans ?

 

Oriana Garibaldi




Alerte sur la vaccination, mortalité inédite

Une journée qui s’annonçait morose. Morose à cause de l’ambiance générale, pas vraiment à la joie, plus des raisons personnelles. Et voici que brusquement l’horizon s’éclaircit.

Me rendant sur le site France Soir qui publie régulièrement de nombreuses communications émanant de médecins, de spécialistes, de scientifiques renommés et non de bavardages hasardeux de plateaux télé, je découvre un article très important du sociologue et directeur de recherche au CNRS Laurent Mucchielli qui « lance une alerte à tous : nous avons à faire face à une mortalité inédite et nous devons faire un moratoire sur cette vaccination. » Alerte reprise et développée sur le site  Mediapart.

Alors que nous venons de subir de plein fouet les annonces brutales et liberticides du 12 juillet, de la part du président de la République, il est de la plus haute importance d’être informés de la réalité de tous les faits que l’on essaye de nous cacher afin d’agir en toute connaissance de cause. Ce qui n’est vraiment pas le cas depuis 18 mois, ballottés par les errances d’apprentis-sorciers !

Je le répète « La vérité finira bien par sortir du puits ».

Mais le chemin risque d’être encore bien long pour y parvenir. Pour les lecteurs qui ont des doutes et se posent des questions (c’est tout à leur honneur) il est absolument impératif d’écouter l’interview accordée à France Soir par Laurent Mucchielli, qui ne ménage pas ses critiques à l’égard de nos gouvernants :

« Les données épidémiologiques les plus facilement disponibles à l’échelle mondiale suffisent à prouver que la vaccination ne protège pas de la contamination et de la transmission du Sars-Cov-2, en particulier de l’actuel variant Delta (ou indien), ce qui contredit massivement les déclarations répétées des représentants du pouvoir exécutif français relatives à la « protection vaccinale ». Aux États-Unis, le directeur du NIAID, Antony Fauci, vient du reste de le reconnaître publiquement, recommandant même le port du masque en intérieur par les personnes vaccinées. Autre exemple : en Angleterre, les touristes français doivent subir une quarantaine même s’ils sont vaccinés. Il est donc déjà clair que la vaccination n’est pas la solution miracle annoncée pour endiguer l’épidémie et que le chantage formulé par l’exécutif français (vaccination générale ou reconfinement) est fondé sur un mensonge. Un second mensonge répété à plusieurs reprises tant par le président de la République, le premier Ministre que le ministre de la Santé (et d’autres élus adoptant des postures sanitaires autoritaires, à l’image du maire de Nice M. Estrosi) est probablement la prétendue quasi-disparition (« à 96 % ») des formes sévères de la Covid grâce à la vaccination. En Israël, un des pays où la population est la plus vaccinée au monde, les autorités viennent ainsi de décider de fermer les frontières du pays aux touristes vaccinés, indiquant non seulement que la vaccination ne protège pas de la contamination et de la transmission, mais également que la majorité des personnes hospitalisées pour des formes graves sont désormais des personnes vaccinées. Tout ceci suggère clairement qu’un gouffre sépare le marketing des industriels (repris par la propagande politique) des réalités de santé publique. Et c’est également au fond de ce gouffre qu’est pour le moment oubliée la question des effets indésirables les plus graves de la vaccination anti-covid ».

 « La pharmacovigilance des vaccins anti-covid est déniée car elle menace l’idéologie de la vaccination intégrale portée par les industries pharmaceutiques, les gouvernements et les principaux médias. Cette vaccination de masse conduit pourtant à une mortalité inédite dans l’histoire de la médecine moderne. Il y a urgence à la suspendre pour évaluer la balance bénéfice/risque au cas par cas ».

« Une mortalité inédite : il y a urgence à suspendre la vaccination »

La vaccination Covid à l’épreuve des faits. 2ème partie : une mortalité inédite | Le Club de Mediapart

Oriana Garibaldi




Ils me harcèlent pour que je me fasse vacciner : c’est non !

J’appartiens à ce qu’il est convenu d’appeler en langage « covido-immuno-vaccinal » la catégorie des personnes dites : fragiles, à risques. Bon. À ce titre j’ai droit aux sollicitations nombreuses et variées des instances gouvernementales et autres. Je ne suis pas assez naïve pour croire que l’on s’inquiète de ma santé, non, il s’agit plutôt de protéger « les autres » des potentiels risques que je pourrais éventuellement leur faire courir. Donc je suis harcelée pour accepter de me faire vacciner. Jugez-en plutôt :

  • Au tout début de l’arrivée des vaccins j’ai d’abord reçu un courrier de la mairie (à noter qu’à ce stade trouver des vaccins relevait de la « course à l’échalote »)
  • Puis quelque temps après un courrier de ma Caisse d’Assurances Maladie
  • Puis un SMS
  • Puis un appel téléphonique de ladite CAM
  • Puis un SMS de Doctolib
  • Puis, la semaine dernière un nouvel appel téléphonique de la CAM (dommage je n’avais pas toutes les informations contradictoires que j’ai trouvées depuis !)

Lorsque l’on se remémore tous les couacs, tous les mensonges, toutes les contradictions débités sans aucun complexe par l’équipe de menteurs, de Diafoirus, de pseudo-spécialistes – seulement spécialistes de plateaux télé – écoutés comme des oracles, au lieu de consulter les scientifiques – les vrais – tels les professeurs Didier Raoult, Christian Perronne, Jean-François Toussaint, et bien d’autres ; et dans une autre spécialité le professeur Christian Vélot, professeur de génétique moléculaire, docteur en biologie, président du CRIIGEN, (Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le Génie Génétique), les bras nous en tombent !

« En 2020, dans le contexte de la pandémie de Covid-19, il attire l’attention du grand public sur les éventuels dangers de certains vaccins et regrette que le règlement européen 2020/1043 exempte d’une partie de la réglementation sur les OGM les vaccins contre le Covid-19 mis au point par génie génétique9, une décision qui irait selon lui « à l’encontre du principe de précaution ».

Sacré principe de précaution, à géométrie variable lui aussi !

Dans une vidéo de 1 h 13, passionnante et très importante, le biologiste donne des explications très détaillées sur les différents types de vaccins mis sur le marché, vaccins qu’il divise en trois catégories selon la technique employée : vaccins à virus inactivé (ceux que l’on pourrait qualifier de vaccins classiques), vaccins à protéines recombinantes et vaccins génétiques. Je ne saurais trop recommander le visionnage de cette vidéo à ceux qui se posent des questions sur les vaccins et hésitent, au moment surtout où l’on nous menace de vaccination obligatoire. Christian Vélot, par ailleurs fort sympathique, donne des informations claires et précises ; il revient sur les traitements précoces tels celui du professeur Raoult et regrette qu’on ait balayé l’hydroxychloroquine d’un revers de main.

« Ne faisons pas un remède pire que le mal » : l'entretien essentiel, avec Christian Vélot

On sait maintenant qu’il existe d’autres remèdes tels l’ivermectine, remède ancien lui aussi, efficace. On sait que ces molécules prises précocement permettent de diminuer considérablement la charge virale, et ainsi les formes graves, les hospitalisations et passages en réanimation.

En outre, à titre de prévention, il existe des molécules d’usage courant (Vitamine D, Zinc, vitamine C, entre autres) qui renforcent les défenses immunitaires). Question : nous a-t-on jamais conseillé de prendre ces remèdes simples ? NON, jamais. La seule réponse : faire croire à toute force qu’une seule solution existe : les vaccins. Hors les vaccins : point de salut !

Peu à peu, on apprend que des médecins fidèles au serment d’Hippocrate ont bravé les interdits et soigné avec ce dont ils disposaient. Qu’ils en soient grandement remerciés.

Pour ceux que cela intéresse, il faut savoir qu’un peu partout dans le monde des médecins soucieux de la santé de leurs patients ont dénoncé les mesures plus politiques que médicales mises en œuvre par les différents gouvernements (le but étant de convaincre les populations que le VACCIN est la seule solution). À titre purement anecdotique j’ai demandé à mon médecin traitant si, au cas où je venais à attraper le virus, elle pourrait me prescrire le protocole RAOULT. Eh bien je me suis vu opposer un NIET catégorique ! (NB : toute information positive serait la bienvenue).

Ci-dessous une liste non exhaustive de médecins, spécialistes, ou scientifiques de renom qui vont tous dans le sens du professeur RAOULT :

(2) Reprise épidémique chez les personnes vaccinées – YouTube

(2) Ce n'est pas toujours facile d'avoir raison ! – YouTube (dernière vidéo en date du professeur Raoult) importante.

Martine Wonner, députée du Bas-Rhin : « L’État a réussi à terroriser la population » – YouTube

Le Samedi Politique avec le Pr Christian Perronne – Covid 19 « On n’est plus dans l’Etat de droit »

Dr. RYAN COLE : TOUTES LES ERREURS COMMISES FACE À LA COVID

Sénateur Ron Johnson et Dr Harvey Risch : « Ils ne reconnaîtront jamais leurs torts ! » – Debriefing

Dr McCullough : « les historiens jugeront très sévèrement » les autorités sanitaires

La Vérité finira bien par sortir du puits !!

Oriana Garibaldi




Doit-on respecter l’irrespectable Macron ?

Coupe du monde 2018 : Emmanuel Macron exulte, les ...

La « tarte à Tain » (oui, je sais, c’est facile, mais tellement tentant !) n’en finit pas de faire des vagues, de produire des remous ravageurs (Mélenchon et Rugy enfarinés, Dupond-Moretti perdant toute la dignité que l’on  serait en droit d’attendre d’un ministre en exercice s’en prend de façon incongrue à un adversaire, et se ridiculise). Est-ce le hasard si par ailleurs  le chef d’état-major des armées annonce sa démission ?

Le poulailler politico-médiatique, dans un bel ensemble, nous a abreuvés de ses cris d’orfraie : « c’est la France et chaque Français qui sont giflés, salis, humiliés » et j’en passe ! Foutaises, postures de circonstance, bal des hypocrites. Quelques bémols tout de même :

Le syndicat France Police – Policiers en colère déclare :

« La gifle reçue par le Président Macron est la conséquence directe de la banalisation des violences commises contre les policiers ! »

 Éric Zemmour, toujours au top, nous livre son analyse, sans outrance mais sans langue de bois.

Oui, l’auteur de la gifle mérite une condamnation sévère pour s’être attaqué à celui qui incarne la France, incarnation qui confère ipso facto un caractère sacré. Oui, il a tort. Mais Macron n’est pas innocent, il est en partie responsable, car il a lui-même désacralisé la fonction. «  Il a eu – même si c’est horrible à dire – ce qu’il mérite. »

Oui Macron récolte ce qu’il a semé. Qui a oublié :

  • « Les Gaulois réfractaires » ;
  • « Les gens qui ne sont rien » ;
  • « Il n’y a pas de culture française »  ;
  • La qualification de « crime contre l’humanité » de la colonisation ;
  • Les photos scandaleuses avec deux délinquants à Saint-Martin ;
  • Le comble de l’insupportable : l’Élysée transformé en cabaret pour gays affichés comme tels, se contorsionnant dans des tenues et poses d’un parfait mauvais goût pour la fête de la Musique.

La liste n’est pas exhaustive ! Arrogance et mépris pour la France, les Français, notre Histoire, notre identité. Seuls les gens « d’ailleurs » ont droit de cité à ses yeux.

Alors non, mille fois non, je ne me sens aucunement concernée, humiliée ou tout ce que l’on voudra par cette gifle et comme je crois, bien des Français, des « vrais Français » cela m’a fait rire et célébrer l’évènement comme il se doit !

Conclusion : pour être respecté il faut être respectable !

Oriana Garibaldi