1

Bécassine va-t-elle remplacer sa coiffe bretonne par un hijab ?

La majorité des prétendus réfugiés accueillis aux CAO de Trégastel et Trébeurden sont des musulmans soudanais. Ils sont donc originaires de la République du Soudan où l’Islam est religion d’état et la charia appliquée : à ne pas confondre avec la République du Sud Soudan à majorité chrétienne et animiste.Religion au Sud SoudanLe Soudan (nord musulman) bénéficie d’une forte croissance de plus de 6% et d’une relativement bonne santé économique pour un pays Africain. Malgré une trêve décrétée par le gouvernement l’année dernière, la situation reste tendue au Darfour mais la plus grande partie du pays n’est pas en zone de conflit. Se prétendre « réfugié » du Soudan musulman est donc une imposture !

Situation économique au Soudan

Par contre les 94% de habitants de la République du Sud Soudan sont chrétiens ou animistes. Après des décennies de persécutions par les musulmans du nord ils ont finalement obtenu leur indépendance en 1991. Une terrible guerre civile fait actuellement rage au Sud Soudan mais bizarrement, nous n’accueillons pas des chrétiens ou animistes du sud mais des musulmans venant du Soudan, pays des oppresseurs !!!

Les messages cités ci-après démontrent clairement que ces migrants ne sont pas des chrétiens ou animistes fuyant la terrible guerre civile qui sévit au Sud Soudan.

Ces jeunes hommes viennent du Soudan pour se planquer en Europe, échapper ainsi au service militaire (3) et vivre au crochet des Français avec la collaboration de nigauds manipulés par les islamo-gauchistes.

Il suffit de lire quelques commentaires sur la page du collectif pro-musulman (1) pour se rendre compte de leur niveau effarant de soumission à l’islam. En voici un échantillon :

« Aujourd’hui vendredi, Safi, Bilal, Shern et Khan ont manqué de temps pour se rendre à la salle de prière de Lannion. Mon mari pourrait en amener tous les vendredis sans problème ! »

« Abdul et Faris nous ont fait l’honneur de passer la soirée en notre compagnie »

« Safi, Bilal, Shern et Khan, de Trégastel, nous ont accompagnés à Lannion cet après-midi. Mission : emplettes Halal ».  

Ces Bécassines remplaceront-elle la coiffe de leurs grands-mères par le hijab pour mieux plaire à leurs nouveaux héros ? Les écoles Diwan seront-elles transformées en médersa afin d’enseigner l’arabe et le Coran aux jeunes générations de Bretons converties à la religion de « paix et d’amour » ? Nos chapelles transformées en mosquées ? Tout ceci peut vous paraître exagéré mais Sainte Sophie n’a-t-elle pas été transformée en mosquée ?

Sainte Sophie convertie en mosquée

La conversion forcée des populations Chrétiennes soumises par l’empire Ottoman est également un fait historique :

Conversions forcées

Cette incroyable soumission à l’Islam nous renvoie à l’époque la plus sombre de notre histoire, celle où de trop nombreux Français soutenaient la collaboration avec l’envahisseur et occupant. En 1940 Paris avait été déclarée « ville ouverte » et occupée sans combat ; de même que la France est aujourd’hui décrétée « pays ouvert » par un gouvernement prêt à se soumettre à l’invasion sans opposer la moindre résistance.

Seulement 60 migrants dans le Trégor diront certains… certes mais plus d’un million sont déjà arrivés sur notre continent et c’est un appel à les rejoindre pour des millions d’africains qui imaginent à tort l’Europe comme un Eldorado. Avec le regroupement familial, la polygamie et un très fort taux de fécondité, dans les années à venir la proportion de la population d’origine africaine explosera de façon exponentielle sur notre continent : je vous laisse imaginer les conséquences catastrophiques de cette submersion migratoire dans un continent déjà en crise économique et identitaire !

La polygamie dans le monde

De Gaulle et les premiers résistants l’ayant rejoint durent se sentirent bien seuls dans leur combat pour sauver l’honneur de la patrie, la liberté et l’identité culturelle de notre pays. Que les résistants à l’islamisation de notre pays ne se découragent pas et gardent confiance dans la justesse de leur combat : l’histoire de France nous a montré à maintes reprises que les justes causes finissent toujours par triompher !

Philippe Cayrel

http://collectifcitoyendutregor.hautetfort.com/archive/2016/11/07/becassine-va-t-elle-remplacer-sa-coiffe-bretonne-par-un-hija-5871121.html

 

  1. https://www.facebook.com/groups/lesgensheureux/?fref=ts
  2. Les prénoms ont été modifiés.
  3. Les personnes âgées de 18 à 30 ans sont tenues de faire le service militaire national (Europa World Year Book 2006 2006, 4095; É.-U. 8 févr. 2007). Cependant, le Child Soldiers Global Report 2004 indique qu’en vertu de la loi de 1992 sur le service national (The Sudan National Service Act, 1992) du Soudan, les personnes âgées de 18 à 33 ans doivent faire le service militaire national.



Desintox après l’arrivée des migrants à Trébeurden et Trégastel

tregastelafghans

A Trégastel, les Syriens qui fuient la guerre se révèlent être des Afghans…


Que de belles paroles des préfets et politiciens envers des individus qui sont entrés par effraction dans notre pays, violant ainsi les textes régissant le séjour des étrangers votés par nos représentants que ces personnes en charge du respect de la loi sont censées faire appliquer !

Il y a quelques semaines la presse locale persistait à essayer de nous faire croire à l’arrivée de familles de réfugiés syriens, photos trompeuses illustrant leurs « unes ». Ces mensonges ne tiennent plus, ils sont maintenant bien obligés d’admettre que ce sont majoritairement des hommes seuls, Soudanais ou Afghans.

Il y a certes des zones de guerres ethniques et tribales dans certaines parties du Soudan, mais une grande partie du Soudan est épargnée par la guerre, on peut donc y vivre et travailler tranquillement.

PIB 2016 +.37%

Dette publique 74% donc mieux que la France !!!

http://www.coface.com/fr/Etudes-economiques-et-risque-pays/Soudan

En ce qui concerne l’Afghanistan il y a certes toujours de très gros problèmes de sécurité mais les afghans portent une lourde part de responsabilité dans cette situation sachant qu’ils ont très largement soutenu le régime Taliban avant l’intervention américaine de 2001 et qu’une très grande partie de la population continue à soutenir les tenants d’un islam extrêmement radical. Nous avons donc toutes les raisons de penser que parmi ces réfugiés, se sont infiltrés des soutiens des Talibans qui pour un temps seront des « agents dormants » des Talibans, montrant un visage bienveillant aux naïfs qui les accueillent à bras ouverts. De plus, les américains ayant décidé unilatéralement l’intervention militaire en Afghanistan, ne serait-ce pas à ce pays d’accueillir ces réfugiés anglophones ?

La très grande majorité des pays africains ont des zones de conflit sur une partie de leur territoire. Si ces conflits locaux ouvrent le droit au statut de réfugié alors nous pouvons nous attendre à voir déferler des millions d’africains sur notre continent et particulièrement en France où l’accueil est si généreux !!!

Je pose une nouvelle fois ces questions aux responsables politiques :

Que vont devenir ces migrants au bout de 2 ou 3 mois de transit dans les CAO ? La plupart de ces individus sont anglophones et peu qualifiés (on veut nous faire croire le contraire !) : comment vont-ils pouvoir s’intégrer dans un pays qui souffre déjà d’un chômage de masse avec plus de 5 millions de sans-emplois et d’une sévère crise du logement dans les grandes villes offrant quelques faibles possibilités d’emploi pour des travailleurs non qualifiés ? Je sais d’expérience qu’il faut des années pour atteindre un niveau professionnel dans une langue quand on part de zéro.

Qu’adviendra-t-il des déboutés du droit d’asile ? L’administration se refusant à exécuter les expulsions du territoire, donc à faire respecter la loi de la République sur le séjour des étrangers en France, pourtant votée par nos députés, 96% de ces déboutés restent comme « sans-papiers » et n’ont donc d’autre option que de travailler illégalement ou de rejoindre la piétaille des gangs dirigés par les caïds de la drogue.

Nos dirigeants politiques réalisent-ils les conséquences du message envoyé aux centaines de millions d’Africains qui vivent avec un revenu 10 à 50 fois inférieur à celui qu’ils obtiendraient en venant en France :

« Venez en France, vous y serez logés, nourris, transportés, soignés gratuitement et en prime on vous accordera 300 euros d’argent de poche que vous pourrez dépenser à votre guise sans aucun risque d’être expulsés ».

De plus certains parlent déjà de faire venir leur nombreuse famille au nom du regroupement familial :

femme(s), enfants (certains hommes polygames peuvent en avoir 20), mères, pères, sœurs, frères, cousins. Donc pour un réfugié régularisé, 10 ou 20 parents pourraient venir dans les prochaines années !

Nous ne parlons plus de 30, 60 ou 100 migrants mais d’un déferlement de dizaines de millions de migrants sur l’Europe qui ruineront nos économies et détruiront définitivement nos systèmes de protection sociale déjà lourdement déficitaires. 

L’immense majorité de ces migrants proviennent de pays musulmans aux valeurs diamétralement opposées aux nôtres : dans le code de la famille de ces pays, la femme reste une mineure à vie, dépendante d’un père, mari, frère ou autre mâle de la famille pour toute démarche publique. La loi religieuse prévaut toujours sur la loi laïque de l’état. Je n’émets pas de jugement de valeur : c’est leur culture, leur foi, leurs pays. J’affirme simplement que la culture musulmane pratiquée dans des pays très rigoureux comme le Soudan ou l’Afghanistan est très difficilement adaptable à celle de notre pays. Nous en constatons tous les jours les conséquences dans nos banlieues où, n’en déplaise à nos dirigeants politiques, des zones de non-droit français, mais de vrai droit islamique (charia) se sont constituées.

Condition de la femme musulmane

Philippe Cayrel

http://collectifcitoyendutregor.hautetfort.com/archive/2016/10/26/desintox-apres-l-arrivee-des-migrants-a-trebeurden-et-tregastel.html

 




Violences à Trégastel et migrants : le préfet Lambert noie le poisson

PierreLambertRéponse à Monsieur Pierre Lambert, préfet des Côtes dArmor

En réponse à larticle paru dans le Télégramme de ce jour

http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/migrants-le-discours-de-fermete-du-prefet-des-cotes-d-armor-15-10-2016-11256577.php

Ce qui s’est passé à Trégastel n’était effectivement totalement inacceptable ! Cette violence inouïe venant de pseudos militants Bretons, prétendument pros migrants, en fait des brutes enragées qui s’en sont pris aux gendarmes qui faisaient de leur mieux pour éviter un drame : en effet, si ces derniers n’avaient pas protégé les manifestants peu nombreux et pacifiques opposés à l’ouverture d’un centre de migrants, cette ignoble agression se serait terminée dans le sang.

Ce sont certainement les mêmes casseurs professionnels qui ont saccagé les villes de Nantes et de Rennes lors des manifestations de ces derniers mois. Peu importe la cause dont ils se moquent et qu’ils déshonorent : ce qui compte c’est l’ivresse provoquée par le saccage, le pillage et la violence. Reste au contribuable Breton à payer les millions d’euros de réparations.

Les photos de ces violences sont parues dans la presse locale : le visage de ces agresseurs casseurs y est clairement visible ! Je ne doute pas que ces individus, qui n’hésitent pas à agresser les forces de l’ordres soient connus des autorités. On peut se demander à juste titre pourquoi la justice ferme les yeux sur ce genre d’exactions qui se reproduisent à intervalle régulier ? Faudra-t-il un mort pour qu’elle réagisse ? Ou avons-nous atteint un tel niveau d’intolérance que l’élimination physique des opposants au pouvoir (par la mort ou le handicap physique) est devenue une option acceptable.

Monsieur Lambert feint de croire que note inquiétude se limite aux quelques dizaines de migrants qui seront accueillis dans le Trégor : c’est se déconnecter du contexte global de l’invasion migratoire de l’Europe ! Ces individus représentent certes un risque limité mais que l’on ne peut pas considérer comme nul vues les déclarations de l’Etat Islamique qui a affirmé qu’il infiltrerait des terroristes au sein des réfugiés. Or, les attentats et tentatives d’attentats de ces derniers mois, en France, en Europe et dans le monde ont prouvées que l’Etat Islamique ne faisait pas de menaces en l’air.

Les très nombreux viols qui ont eu lieu en Allemagne et en Scandinavie depuis le début de l’année sont aussi une source d’inquiétude : les jeunes hommes d’origine Africaine pour la plupart que l’on dissémine dans nos campagnes ont une autre culture et vision des rapports entre hommes et femmes. Sans ignorer de leurs besoins physiologiques dont il faut parler sans fausse pudeur ni esprit graveleux. Cet aspect des choses a-t-il été envisagé par les autorités ? A l’époque coloniale, l’armée française n’avait pas éludée cette question qui révulse sans doute notre préfet bien-pensant :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bordel_militaire_de_campagne

Le problème fondamental n’est pas qu’un relativement petit nombre de migrants soit implanté en Bretagne. C’est la propagation de l’islam dans notre pays, à une époque où toutes les études et constatations de terrain démontrent les difficultés d’adaptation de cette religion aux lois de la république et la montée de tensions au sein de la population qui risquent de nous mener, à plus ou moins brève échéance à la guerre civile.

http://www.revuedesdeuxmondes.fr/ivan-rioufol-la-guerre-civile-qui-vient/

Notre pays s’est construit grâce à l’apport de vagues d’immigrations : Italiens dont certains ont travaillés dur dans les carrières du Trégor, Espagnols fuyant la guerre civile, Portugais, Polonais et bien d’autres. Ces émigrés avaient en commun une culture et des valeurs judéo-chrétiennes : le respect de la démocratie, le respect de la laïcité même si nombre d’entre eux étaient très croyant, le respect de la femme.

L’immense majorité des migrants actuels proviennent de pays musulmans aux valeurs diamétralement opposées aux nôtres : dans le code de la famille de ces pays, la femme reste une mineure à vie, dépendante d’un père, mari, frère ou autre mâle de la famille pour toute démarche publique. La loi religieuse prévaut toujours sur la loi laïque de l’état. Je n’émets pas de jugement de valeur : c’est leur culture, leur foi, leurs pays. J’affirme simplement que la culture musulmane pratiquée dans des pays très rigoureux comme le Soudant ou l’Afghanistan est très difficilement adaptable à celle de notre pays. Nous en constatons tous les jours les conséquences dans nos banlieues où, n’ne déplaisent à nos dirigeants politiques, des zones de non-droit français, mais de vrai droit islamique (sharia) se sont constituées.

Enfin, j’aimerais que Monsieur le Préfet nous explique ce que ces migrants vont devenir au bout de 2 ou 3 mois de transit dans les CAO ? La plupart de ces individus sont anglophones et peu qualifiés : comment vont-ils pouvoir d’intégrer dans un pays qui souffre déjà d’un chômage de masse avec plus de 5 millions de sans-emplois et d’une sévère crise du logement dans les grandes villes offrant quelques faibles possibilités d’emploi pour des travailleurs non qualifiés ?

Qu’adviendra-t-il des déboutés du droit d’asile ? L’administration se refusant à exécuter les expulsions du territoire, donc à faire respecter la loi de la République sur le séjour des étrangers en France, pourtant votée par nos députés, ces déboutés restent comme « sans papiers » et n’ont donc d’autre options que de travailler illégalement ou de rejoindre la piétaille des gangs dirigés par les caïds de la drogue.

Je demande aussi à Monsieur le Préfet s’il réalise les conséquences message envoyé aux centaines de millions d’Africains qui vivent avec un revenu 10 à 50 fois inférieur à celui qu’ils obtiendraient en venant en France :

« Venez en France, vous y serez logés, nourris transportés soignés gratuitement et en prime on vous accordera 300 euros d’argent de poche que vous pourrez dépenser à votre guise sans aucun risque d’être expulsés ».

Nous ne parlons plus de 30, 60 ou 100 migrants mais d’un déferlement de dizaines de millions de migrants sur l’Europe qui ruineront nos économies et détruiront définitivement nos systèmes de protection sociale.

Philippe Cayrel

http://collectifcitoyendutregor.hautetfort.com/