1

Lettre à ma députée, Chantal Brunel

Madame le Député,

Je connais votre attachement à la défense du droit des femmes et je sais quel a été votre engagement et votre pragmatisme
qui vous a amené à travailler avec des élus locaux n’appartenant pas à votre famille politique pour empêcher l’implantation
d’une mosquée illégale dans votre circonscription.
Je souhaiterais vous voir apporter votre soutien à l’initiative courageuse de votre collègue Jacques Myard pour empêcher
la prolifération des burqas et autres signes discriminatoires sur notre territoire.
La classe politique a su faire faire preuve de courage et de clairvoyance en adoptant en 2004 une loi qui a préservé
le milieu scolaire du prosélytisme, mais malheureusement cette occupation de l’espace public est de plus en plus visible
sur le reste du territoire.
Je vous fais parvenir à votre permanence un livre très documenté sur le sujet « les dessous du voile » qui retrace l’évolution
du problème depuis 20 ans.
Bien que je ne sois pas d’accord avec Riposte Laïque sur leur position concernant l’Europe, leur analyse sociologique du phénomène me semble très pertinente.
Comme vous le savez, il ne s’agit pas d’une question religieuse mais d’un problème politique qui appelle une réponse politique
donc législative.
Ne craignez pas d’affirmer vos valeurs républicaines de laïcité. Le courage politique finit toujours par payer….
Les Français ne sont pas dupes de la propagande et des lobbies plus ou moins influents. Les Français vont de plus en plus
chercher l’information réelle non plus dans les médias officiels qui distillent un discours convenu, politiquement correct, et totalement en décalage avec la réalité (comme les statistiques officielles !!!), mais de plus en plus dans les médias alternatifs sur le net (backchich info, rue89, bivouac-id, médiapart, Riposte Laïque, blog d’Ivan Rioufol etc….). Ces médias ont une influence croissante, et il suffit pour s’en rendre compte de se souvenir que le non au référendum de 2005 a été initié par les médias alternatifs qui développaient une argumentation à l’opposé de la majorité des médias officiels.
Les électeurs Français sont matures et apportent leur soutien au courage politique et à une ligne cohérente.
Il suffit de se reporter aux résultats électoraux récents pour constater que la veulerie des socialistes quant à la
question islamiste, leur politique communautariste (cf les récentes déclarations et actes de Martine Aubry) ont été
durement sanctionnés lors des dernières élections.
Si l’on se place dans le contexte des futures élections (régionales, cantonales) on sera très vraisemblablement dans la
situation suivante : une crise économique mondiale dont les effets se feront toujours sentir (c’est-à-dire quelques
centaines de milliers de chômeurs supplémentaires….). Les électeurs savent que les marges de manoeuvre économique sont
très étroites et que les résultats économiques dépendent peu des politiques nationales menées par les uns ou les autres.
Les électeurs se servent des scrutins pour envoyer des messages.
Ils voteront pour des candidats républicains qui ne dilapident pas l’argent public en finançant des projets communautaristes.
Le seul critère discriminant entre formation politique sera l’attachement aux valeurs républicaines, telles que la laïcité et le courage de dire la vérité.
Si l’UMP fait preuve de courage politique notamment en réaffirmant ses valeurs et sans toucher au socle républicain partagé
par la majorité des électeurs (pas de toilettage de la loi 1905 sur la laïcité !!!), alors l’UMP sera en mesure de réconquérir
une grande partie des régions actuellement gouvernées par la gauche….
Par contre si elle choisit de s’aligner par une « ouverture » politicienne à gauche sur le clientélisme socialiste,
en favorisant par exemple le financement d’édifices religieux avec des fonds publics, ou avec des prises de position tièdes
sur le port de la burqa… Il y a fort à parier qu’il n’y aura pas de changement à ce niveau….
Et je suis inquiet quand je vois des responsables UMP renouer avec la démagogie politicienne en poussant des cris d’orfraie quant à la déprogrammation justifiée dans un festival d’un « artiste » faisant l’apologie de la haine et de la violence…
Si l’UMP fait preuve de courage politique et assume ses valeurs républicaines en phase avec la société Française, il lui
sera possible de récupérer les régions qu’elle avait perdues en 2005. Je pense que vous avez une très bonne carte à jouer.
A défaut de récupérer tous les territoires perdus de la République, vous pourrez récupérer au moins quelques régions…
Très cordialement,
Pierre Lehagre




Ce serait bien que vous traduisiez "Les dessous du voile" en anglais

Je suis absolument scandalisé par le discours d’Obama au Caire sur le port du voile. Il s’agit d’un coup de poignard dans le dos de tous les défenseurs des droits des femmes qui luttent souvent au péril de leur vie pour conquérir ou essayer de préserver une liberté chèrement acquise et constamment remise en cause. Obama a-t-il mesuré les conséquences de ses prises de position ?. Je vous joins un reportage de France 24 sur le problème croissant du port du voile en Egypte http://www.france24.com/fr/20080619-egypte-voile-integral-niqab-religion-islam
Ce reportage édifiant montre qu’il y a un accroissement constant du port du voile et que les réfractaires sont de plus en plus soumises à des tracasseries et des incitations pressantes à se plier à « la coutume ». Dans ce cas comment oser parler de liberté, et comment peut-on justifier la légitimité de la coutume par rapport à un choix librement consenti ?
Est-ce que la coutume a plus de légitimité que la liberté ? Dans ce cas pourquoi ne pas prôner l’excision puisque une grande majorité des Egyptiennes sont excisées ?

Quand Obama a été élu, la plupart des commentateurs avaient précisé qu’en dépit de son aspect séducteur, habile et courtois, Obama, privilégierait d’abord les intérêts de l’Amérique par rapport à toute autre considération. Nous en avons la preuve avec cette intervention où la moitié de la population musulmane est sacrifiée pour ne pas froisser l’autre moitié qui est supposée détinir les clés du marché économique, notamment pétrolier, et accessoirement détenir une influence sur le terrorisme.
On ne peut expliquer les courbettes d’Obama devant les dictateurs pétroliers qu’à l’aune de ses intérêts immédiats. Après son “yes we can” de campagne, “Yes we (jerry)can” semble être devenu son nouveau slogan de gouvernement. Le but étant d’être bien en cour auprès des nouveaux « amis ». Même si cette nouvelle orientation oblige à s’occuper de problèmes qui ne le concernent en rien comme préconiser l’adhésion de la Turquie à l’Europe ou bien condamner implicitement une loi prise par un Etat souverain sur le port du voile !!!!
Il est vrai qu’en matière de cynisme et d’arrangement raisonnable avec leurs intérêts, les Etats-Unis n’ont pas peur de la contradiction et n’hésitent d’ailleurs pas à servir dans un même élan sans crainte du blasphème, Mammon et Dieu, en apposant la devise “In God We Trust » sur leur dollar….
En matière de laïcité, la France n’a pas de leçon à recevoir des Etats-Unis, et notre Président Sarkozy qui souhaite continuer à s’affirmer comme partenaire incontournable face aux grandes puissances, serait bien avisé de ne pas s’aligner servilement sur la position d’Obama face au voile…. La France a dans ce domaine une spécificité culturelle qui mérite largement diffusion.
A ce propos je viens de terminer la lecture de votre ouvrage « les dessous du voile ». Je vous félicite pour cette analyse remarquable de clarté et de votre clairvoyance. Il serait souhaitable que vous en fassiez une traduction anglaise comme à commencé à le faire Rosa Valentini, car malheureusement il ne s’agit pas que d’un problème franco-français…. Voici un cadeau qui serait fort utile pour ceux qui prétendent nous donner des leçons de civisme… Je reprendrai la dernière phrase de Guylain Chevrier « la laïcité est un choix délibéré de sens de l’histoire, rien de moins, et il faut être à la hauteur ce défi. Il y a de ce point de vue des enjeux historiques à préciser, une aventure politique où les choses sont ouvertes. C’est le combat à venir de ce siècle qui sera laïque ou qui ne sera pas »
Le débat parlementaire actuel sur le sujet du port de la burka permettra de mesurer le degré de clairvoyance, de courage ou de veulerie de nos hommes politique face à ce problème.
Très cordialement,
Pierre Lehagre