1

Objectif La Mecque, de Raoul Girodet : le livre qui fait rêver…

Riposte Laïque : Avant d’évoquer ce livre, que vous venez de publier aux éditions Résistance républicaine, « Objectif La Mecque », nous voudrions en savoir un peu plus sur vous, Raoul…

Raoul Girodet : Eh bien, j’ai eu la chance de beaucoup voyager et d’avoir travaillé dans une dizaine de pays. Ceci m’a permis de m’enrichir aux contact de cultures différentes et de constater combien notre humanité recelait de trésors dans sa diversité. Préserver ces trésors, c’est surtout ne pas tout amalgamer dans un melting-pot sans saveur, dans un mondialisme où chacun aurait perdu son identité.

Si l’on mélange les fantastiques couleurs de l’arc-en ciel, on n’obtient que du blanc, ce qui est un peu dommage…(1)

Ceci m’a aussi permis de comprendre que nous, Occidentaux, nous étions endormis dans un confort moral et une béatitude molle. Le pardon de l’offense et la repentance sont devenus le pain quotidien.

En revanche, dans le monde arabo-musulman, la culture de la force est reine. Toute ouverture ou bienveillance est interprétée comme une faiblesse et traitée comme telle.

Riposte Laïque : Est-ce votre premier livre, et pourquoi l’avez-vous écrit ?

Raoul Girodet : Oui, c’est mon premier livre. Depuis longtemps, l’idée me chatouillait de me « lancer » dans l’écriture. Le coup de pouce final qui m’a fait passer à l’acte, c’est la nécessité de « faire quelque chose » et de ne pas rester les bras croisés devant le péril colossal qui nous menace. J’avais envie d’ouvrir les yeux de ceux qui n’en ont pas encore pleinement saisi l’ampleur.

Riposte Laïque : Mais enfin, titrer un livre, dans la période actuelle, « Objectif La Mecque », c’est de la provocation, voire de l’incitation à la haine ?

Raoul Girodet : Je répondrai pas une pirouette : sans haine on n’a aucune chance de s’en sortir. Mais, surtout, j’insiste, n’inversons pas les valeurs : la provocation et la haine ne sont pas dans le camp qu’on croit ! Ne culpabilisons pas sottement en nous mettant en danger !

En fait, ce livre a une vertu didactique : permettre au lecteur qui ne l’aurait pas encore fait de bien comprendre l’implacable logique impérialiste de l’islam et de réagir quand il est encore temps. En effet, au travers des aventures de mes héros, en les accompagnant vers leur objectif, La Mecque, les lecteurs vivront leurs émotions, découvriront ce que l’islam a fait de leur vie, de leurs amours, de leur bonheur… et comprendront pourquoi mes héros ont fait ce pari insensé, voler la Pierre noire, la détruire, pour extirper le mal absolu, l’islam, de la surface de la terre.

Riposte Laïque : Rassurez-nous, ce livre est une fiction, et pas un appel à de nouvelles croisades ?

Raoul Girodet : Bien sûr, c’est une fiction, et chacun sera libre de l’interpréter comme il le veut. Mais pas de « s » à croisades s’il vous plaît : si croisade il y avait, je pense que ce serait LA dernière croisade qui extirperait le mal à jamais.

Bref, de la fiction à l’état pur, cristallisable… mon cher Pierre !

Riposte Laïque : Un petit commentaire sur votre ressenti, quant à la situation en France ?

Raoul Girodet : J’ai écrit ce livre voici presque deux ans maintenant. C’est le délai qu’il m’a fallu pour trouver un éditeur.

Mon manuscrit « n’entrait pas dans la ligne éditoriale«  des grandes maisons d’édition. Rien d’étonnant d’ailleurs, car je ne donne pas franchement dans le politiquement correct…

Et, en deux ans, le scénario du pire que j’évoque dans mon roman se vérifie quotidiennement.

Il est clair que si des mesures drastiques et courageuses ne sont pas prises à très court terme, la catastrophe est inéluctable.

Mais le pouvoir politique actuel semble inconscient ou bien, du moins, préfère jouer à l’autruche… Mais « la peur n’évite pas le danger ».

Riposte Laïque : Vous souhaitez ajouter quelque chose, Raoul ?

Raoul Girodet : Oui! Le combat des musulmans pour imposer leur loi sur le monde entier ne m’impressionne pas.

Toutes les grandes puissances (USA, Chine, Russie) ont à des degrés divers des problèmes avec l’islam et sauront les traiter de façon appropriée le jour venu.

L’Europe aussi a des problèmes, mais elle feint de les ignorer et ce n’est pas une grande puissance : c’est par là qu’ils ont choisi d’entrer.

Ce qui m’impressionne le plus, c’est la lâcheté ou la sottise de nos élites qui bêlent que l’islam est une religion d’amour. Certes, ceux qui bêlent comme des moutons seront traités comme tels un jour d’Aïd el-Kebir, mais je n’y trouverai aucune satisfaction.

Ce qui m’interpelle davantage, c’est la réelle motivation de ces élites politico-médiatiques qui s’acharnent à marquer des buts contre leur camp avec une détermination sans faille.

Est-ce par pure lâcheté, par corruption, par clientélisme ?

Le saura-t-on un jour ?

(1) tentative de politiquement correct.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Commander le livre :

Vous pouvez commander par courrier à Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris cedex 14 avec un chèque à l’ordre de Résistance républicaine.

Prix livraison comprise, pour l’étranger nous consulter.

1 exemplaire, 18 euros

2 exemplaires, 32 euros

3 exemplaires, 42 euros

4 exemplaires, 48 euros

5 exemplaires, 55 euros

 

Vous pouvez commander via Internet en payant par carte bleue ou par paypal :

Objectif La Mecque