1

Pourquoi Riposte Laïque est vraiment tout le contraire d’un site facho

Je ne suis pas prof d’histoire ou analyste politique, je ne vais pas vous faire un cours sur l’origine du fascisme dans les années 30.

Je ne suis pas une sociologue professionnelle pouvant vous détailler toutes les utilisations contemporaines du terme facho.

Je ne suis qu’une citoyenne et je vais vous donner mon opinion, si tant est que celle-ci puisse vous intéresser.

Ecrire chez Riposte Laïque, ça fait un peu flipper, c’est un site de méchant facho. Il faut les éviter.

J’ai longtemps lu de manière plus ou moins régulière ce journal en ligne, j’y ai constaté qu’il est possible d’y lire des auteurs aux idées différentes, aux mentalités différentes, la liberté d’expression y est réellement de mise.

Comment des fachos peuvent accepter de laisser la parole à des gens aux idées pourtant opposées ? Laissant parler des pro et des anti mariage pour tous, laissant parler des « gauchos », des « droitos », et même des « intégristes religieux et autres extrémistes ».

N’étant pas toujours entièrement d’accord avec tous les articles, avec tous les auteurs, je trouve néanmoins qu’il s’agit d’une richesse de pouvoir lire des personnes aux idées différentes.

Je ne pense pas qu’un mouvement fasciste accepterait d’avoir autant de positions, autant d’intervenants aux idées qui ne sont pas similaires en tous points.

Il me semble que cette ouverture d’esprit à divers horizons est une preuve de l’engagement démocratique.

Ce n’est pas en islam (ni même dans la plupart des religions) que vous aurez droit à autant de diversité d’opinions et de visions des choses.

Dans les religions, en islam, quand un groupe n’est pas d’accord avec l’autre, il y a une guerre, ils se haïssent mutuellement au sein d’une même religion tout ça pour des divergences d’opinion quant à leur croyance et leur dogme.

Ici, si les intervenants ont tous leurs propres opinions, il apparaît que l’on puisse se mettre d’accord sur des valeurs simples et unifiantes : La Laïcité qui en théorie garde la religion à sa place, ne la laissant pas déborder sur l’espace public.

Le fait d’aimer le pays où l’on naît, où l’on vit et de vouloir que ce dernier soit meilleur.

Le fait de partager des valeurs de respect et tolérance MUTUELS (sinon il n’y a ni respect, ni tolérance si ce n’est pas réciproque), d’égalité (entre les sexes notamment), de liberté (d’expression, de croyance, de sexualité, de goûts et de couleurs).

Pour aller encore plus loin, j’aurai une suggestion, accepter des textes de contradicteurs, des textes de musulmans par exemple, de contradicteurs politiques et y apporter une réponse.

Pas sous forme de réponse dans le courrier des lecteurs, mais sous forme de réponse au contradicteur.

Chaque semaine, un article paraîtrait avec au début le texte d’un contradicteur pas d’accord avec les idées générales de ce site et en dessous la réponse d’un auteur (pas toujours le même auteur).

Ceci serait une énième belle preuve de liberté d’expression et ça peut également être enrichissant.

Un site qualifié de facho qui pourtant laisserait la parole à ses contradicteurs, ce serait une belle preuve du grand fascisme d’un site blacklisté peut-être injustement.

Pourquoi écrire chez un site dit de facho ?

Pour montrer qu’être contre l’islam voire contre la religion en général, n’a rien de facho, pour montrer que la religion est elle-même un des plus grands fascismes depuis la nuit des temps, pour montrer que le fascisme ne se trouve pas forcément là où le prétend la majorité ignorante de certaines réalités.

Pourquoi écrire chez Riposte Laïque ?

Parce que la liberté d’expression n’est pas qu’une théorie, parce que la liberté d’opinion et de différences de vision des choses n’est pas un problème, parce que la différence d’origine, de couleur de peau ne vaut rien face à la similarité et au partage de valeurs communes.

Critiquer l’islam n’est pas du fascisme. L’islam et son dogme sont fascistes, l’islam et d’autres religions aussi contiennent toutes sortes d’apartheid, être contre ceci ne fait pas de vous quelqu’un de fasciste ou de phobique.

Être contre la barbarie ne fait pas de vous un barbare.

Être contre l’extrémisme obscurantiste ne fait pas de vous un obscur extrémiste.

Être contre les enseignements religieux totalement cruels ne fait pas de vous un facho.

En avoir marre d’entendre des revendications communautaires, en avoir marre de voir qu’une certaine religion prend une place ostensiblement visible ne fait pas de vous un facho.

Trouver que de nombreuses personnes en situation irrégulière sur le territoire profitent du système de santé gratuit, mais qu’en même temps beaucoup d’eux crachent sur le pays qui leur donne la possibilité d’avoir des soins, peu importe leur situation.

Trouver que dans les quartiers un peu chauds il y a souvent une majorité de population immigrée, issue de l’immigration, une population pauvre. La pauvreté laissant la part belle à la violence, la frustration, l’inculture, le fondamentalisme religieux.

Trouver que certaines ethnies font plus d’enfants que d’autres. (au moins ceux-là ils satisfont les anti-i.v.g, anti-contraception qui sont, je pense, un peu jaloux de voir que leurs femmes ne pondent pas autant d’enfants que d’autres femmes…)

Trouver que dans certains bus, dans certains quartiers de certaines villes il y a rarement quelqu’un typé européen/blanc.

Trouver que certaines personnes ne veulent pas s’intégrer mais veulent s’installer tout en gardant leur coutumes.

Trouver que le machisme est fortement présent dans la religion et les mentalités de quartiers.

Trouver que ceux qui veulent s’intégrer, ceux qui quittent leur religion sont mal vus par leur communauté.

Trouver que le drapeau français ne flotte pas autant que des drapeaux étrangers lors de match de foot ou autres.

Etc.

Tout ça ne fait pas de vous un facho, faire des constatations c’est du fascisme maintenant.

Vous n’avez pas besoin de détester et de vouloir exterminer les juifs, les arabes, les noirs, les roms, pour être facho aujourd’hui.

Vous n’avez pas besoin de vouloir tuer les homos pour être facho aujourd’hui.

Vous n’avez pas besoin d’être un gros macho pour être facho aujourd’hui.

Vous n’avez pas besoin d’être raciste pour être facho aujourd’hui.

Vous n’avez pas besoin d’aimer Hitler pour être facho aujourd’hui.

Vous avez juste besoin de faire des constatations et vous êtes donc un facho.

Ce mot facho ne veut absolument plus rien dire et souvent les mots qui ne veulent plus rien dire démontrent le vide d’arguments de ceux qui les emploient.

De plus ce mot « facho » employé à tort et à travers rend les amalgames encore plus faciles ! Allez tous des fachos et l’affaire est close, on n’en parle plus.

Tu oses critiquer la misogynie des religions, le racisme en tout genre (dont le racisme anti blanc qui est un fait aussi, pas comme ces associations bidons qui ne défendent que le racisme qui les intéresse….), tu oses critiquer les enseignements dingues des religions et leur impact sur certaines cultures et bien te voilà facho catalogué à coté de ceux qui font des quenelles ou ceux qui font des expéditions punitives pour les venger.

Le mot facho utilisé de nos jours ne sert qu’à masquer une réalité, on fait peur avec le mot facho pour tenir les gens sous silence.

Tu la fermes ou alors t’es facho;

Tu dis que les prières de rue c’est de la faute des mécréants qui ne font pas assez de mosquées dans leur pays de mécréants sinon t’es facho.

Tu dis que le voile ça peut être sympa et c’est joli sinon t’es facho.

Tu dis que c’est très bien si dans certains endroits ont voit rarement quelqu’un de typé européen sinon t’es facho.

Les fachos…. ça veut tout et rien dire, tout le monde est facho dans un sens, comme ce mot n’a plus de sens on lui donne tous les sens qu’on veut, alors tout le monde est facho dans un sens ou dans un autre;

Et pour finir vous savez ce qui est pire que les fachos en tout genre ? Les traîtres, triples fachos, les apostates, les apostats, eux ils sont pas fachos ils sont carrément mille fois pire aux yeux de certains et certaines.

 Sabrina Azar




Volgograd : des attentats terroristes qui n’ont rien à voir avec l’islam !

Encore un attentat, encore des morts, encore une kamikaze.

Mais ceci n’est pas l’islam, l’islam n’engendre pas la violence, l’islam ordonne d’être bon avec les mécréants : terroriser l’ennemi de Dieu et le vôtre [Anfal: 60]

Allah (swt) a rendu obligatoire dans cette ayah (verset) de préparer (Al I’daad) et de terroriser (Al Irhaab) l’ennemi d’Allah. Ceci est waajib (obligatoire) et cette ayah est qat’i (claire dans sa sentence) et quiconque renie son sens est kaafir (mécréant) en regard de son ‘interprétation’ du terrorisme.

Ce n’est pas avec des versets et autres textes islamiques que cette kamikaze a été convaincue d’aller terroriser des mécréants en se faisant exploser dans une gare fréquentée.

Et pour toucher l’ensemble des mécréants dans le monde, quoi de mieux que de viser un lieu où aura bientôt lieu un événement d’ordre mondial : les Jeux Olympiques.

Si cette terroriste a voulu tuer des mécréants, ce n’est pas parce qu’elle a trop lu des commandements divins tels que ceux-ci :

Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Dieu et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humilies. [9: 29]
Quiconque renie que les Juifs et les Chrétiens sont kafir (mécréants), sont de même kafir. Allah (swt) dans cette ayah, a établit le but de les combattre à cause de leur mécréance, sans regarder s’ils nous combattent ou pas.
Des gens demandent “pourquoi dites-vous que les kuffar sont les ennemis?” alors que la traduction approchée de la parole d’Allah (swt) dit: les mécréants demeurent pour vous un ennemi déclaré. [4: 101]

Elle n’a pas était lobotomisée par des paroles telles que celles-ci :

L’Islam ne reconnaît aucune différence entre les kuffar, ils sont soit dhimmi (sous la législation Islamique) ou mu’ahhed (pactisé avec les Musulmans), ou ils sont harbi (à combattre) et leur vie et leurs biens ne sont aucunement sacrés.
Il n’existe pas de tel cas comme kafir ‘innocent’, l’innocence est seulement applicable aux Musulmans; ne dites pas ‘innocent’ pour le kafir, le meilleur que vous pouvez dire pour eux est qu’ils sont des ‘victimes’. Le Musulman par contre, est innocent même s’il engage le combat et attaque le kafir, parce qu’il obéit à la shari’ah.

Elle ne croyait certainement pas être le bras armé d’Allah par lequel Il châtie les mécréants :

Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d’un peuple croyant. [9: 14]

Le terrorisme ne fait pas partie de l’islam et il n’est pas demandé aux musulmans de combattre les mécréants ou de les terroriser, l’islam n’est que paix, amour, tolérance et joie de vivre.

Le slogan est maintenant fort connu : Nous aimons la mort plus que vous n’aimez la vie (dixit les islamistes à l’égard des mécréants).

Mais cela dit, comment se fait-il que des gens en arrivent à tuer de sang froid ?

Comment se fait-il que des femmes, des hommes, se fassent exploser ?

Quelqu’un ayant une vie décente ne peut pas en arriver là sans avoir un sérieux problème psychologique, de sérieuses souffrances/traumatismes.

Malgré les injonctions de l’islam, tous les musulmans ne le suivent pas (et tant mieux!), car tous les musulmans ne sont pas dérangés pour appliquer des paroles folles.

Mais néanmoins il reste difficile de renier son dieu… Alors face à ces paroles, la plupart des musulmans minimisent, contextualisent un livre censé être intemporel, valable pour toutes époques.

Ils interprètent pour adoucir, ils philosophent pour rendre ça plus acceptable pour les autres et aussi pour eux mêmes ! Car eux mêmes n’acceptent pas certaines choses.

Par exemple sur le mariage de Aicha, ils trouvent des excuses, des récits historiques, des pseudo-preuves pour démontrer qu’elle n’avait pas 9 ans quand le prophète l’a déflorée, car au fond d’eux ils n’acceptent pas cette pédophilie ! Alors ils trouvent des méthodes pour rendre acceptable l’inacceptable sans pour autant renier leur Dieu, car la crainte de Dieu est traumatisante et il est difficile de renier un être surpuissant et vengeur (comme ses noms le nomment) que l’on craint.

Il y a ceux qui lisent leur religion clairement et l’appliquent clairement et il y a ceux qui palabrent, philosophent, contextualisent, ne se posent pas trop de questions.

Il y a les faux musulmans, les musulmans d’apparence et les vrais musulmans qui appliquent et/ou tentent d’appliquer l’islam au mieux.

Et même si les pires sont minoritaires, les majoritaires ne peuvent rien y faire, car de toute façon les minoritaires excommunient les majoritaires qui selon les textes clairs de l’islam ne sont que des « faux musulmans, des musulmans égarés, dans l’ignorance ou la mécréance consciente ».

Pour clore ces quelques lignes, nous vous rappelons que :

« Certes, la religion que ALLAH agrée, c’est l’Islam » [sôurat ‘Ali `Imrân / 19].

« Celui qui prend une autre religion que l’Islam ne sera pas accepté et il fera partie des perdants dans l’au-delà » [sôurat ‘Ali `Imrân / 85].

À noter : La terroriste « présumée » est une double veuve noire du nom d’Oksana Aslanova, cependant il a été envisagé que l’auteur puisse être un homme.

Oksana a eu deux maris/terroristes successifs tués par les forces de sécurité russes.

À cet instant l’auteur de l’attentat n’est pas identifié formellement.

La ville de Volgograd a déjà subi d’autres attentats, en octobre notamment par une femme là encore.

L’implication des femmes dans les activités terroristes est de plus en plus conséquente.

Si Wafa Idriss est connue pour être la première kamikaze palestinienne, avant elle en 1985 au Liban Khyadali Sana, avait fait exploser sa voiture piégée près d’un convoi militaire israélien.

Sabrina Azar




Polémique IVG en Espagne : un droit, mais aussi des devoirs

En Espagne actuellement un projet de loi concernant l’IVG fait polémique, jusque chez nous en France.

Le projet de loi en question voudrait limiter l’avortement aux femmes violées, aux femmes dont la santé est mise en danger par la grossesse.

En tant que féministe qu’en penser ? A priori s’en offusquer.

Mais à la réflexion je me demande juste à quoi servent les contraceptifs ?

Mes aïeules se sont courageusement battues pour que nous puissions avoir des droits. Mes aïeules à leur époque n’avaient pas le choix de tomber enceinte ou pas. Elles se sont fièrement battues pour que nous puissions avoir accès à la contraception et à l’avortement en cas de besoin.

Je ne serai jamais opposée à l’avortement.

Mais il me semble que ce droit peut entraîner des dérives. Certaines femmes ont avorté plusieurs fois dans leur vie.

S’il te plait mon amie si tu ne veux pas tomber enceinte, il me semble que nous avons des moyens pour justement éviter une grossesse non-désirée.

On ne peut pas se faire avorter à plusieurs reprises comme s’il s’agissait de prendre un Doliprane.

On ne peut pas tomber enceinte à plusieurs reprises sans l’avoir un peu cherché, de nos jours la contraception est accessible à toutes !

Je ne remets absolument pas en cause le droit à l’avortement et je suis reconnaissante des luttes de nos aïeules pour nos droits.

Je dis simplement en tant que femme que si je ne veux pas tomber enceinte, croyez-moi je ne tomberais pas enceinte, j’aurais des moyens à disposition pour ne pas tomber enceinte.

Les cas de viols et autres sont totalement différents…

Mais le cas d’une femme qui ne prend ni pilule, ni préservatif, ni rien pour se protéger, désolée mais c’est un peu donner le bâton pour se faire battre…

On ne peut pas remettre en cause le droit à l’interruption volontaire de grossesse. Mais il ne faut pas non plus que l’IVG nous dispense d’utiliser la contraception !

Si nos aïeules se sont battues pour que nous ayons accès à la contraception c’est pour justement nous éviter d’avoir à tomber enceinte sans le vouloir, pour nous éviter d’avorter (par les faiseuses d’anges à l’époque…).

Nos aïeules ne sont pas battues pour qu’en inconscientes nous ne prenions aucune contraception et que nous allions nous faire avorter une fois par an (c’est exagéré je l’admets, mais l’exagération et la caricature permettent de mieux comprendre les subtilités et la réalité).

L’avortement doit rester un droit en cas de nécessité et de besoin.

Mais l’avortement n’est pas un jeu, ce n’est pas une chose anodine.

C’est pourquoi afin d’éviter d’arriver à l’avortement, qui peut éventuellement causer des traumatismes à celle qui le subit, nous ne devons pas négliger nos responsabilité face à la contraception et à la protection.

Sortez couvertes et prenez vos responsabilités.

Nos aïeules se sont battues pour que nous puissions, nous femmes, être responsables de nous mêmes, ne leur faisons pas honte et soyons responsables !

Sabrina Azar

NB : Ceci n’est absolument pas fait pour servir les intérêts des extrémistes religieux anti-avortement dans la totalité des cas.




A cause de l’islam, Soumeiya se considère comme une bâtarde parce que née de père chrétien !

Soumeiya 15 ans se considère comme une bâtarde, une enfant du péché, parce qu’elle a lu sur internet que le mariage de sa mère musulmane avec son père chrétien est invalide, par conséquent si leur mariage est invalide aux yeux du dieu de l’islam et de sa loi et bien Soumeiya est donc bâtarde.

Peu importe que pendant 15 ans son père l’ait élevée.

Peu importe que ses parents soient mariés et vivent ensemble depuis des années.

Peu importe que ses parents soient fidèles ou pas.

Soumeiya est une bâtarde parce que l’islam dit que sa mère est une apostate en se mariant avec un non musulman, que son mariage est invalide, qu’elle commet l’adultère en couchant avec son mari non musulman, alors Soumeiya leur fille est une bâtarde.

Soumeiya dont le père l’a élevée refusera désormais de s’affilier à son père, car selon l’islam, l’enfant naturel/illégitime (hors mariage) est automatiquement affilié à la mère et ne peut se prétendre être l’enfant de son père.

Comme le mariage des parents de Soumeiya est invalide en islam, son père n’est pas son père et sa mère est une apostate commettant l’adultère en dormant chaque soir avec son mari non musulman.

Soumeiya tellement convaincue d’être dans le vrai, d’être dans le bien, tellement convaincue qu’elle doit préserver sa mère de l’enfer, n’hésite pas à rappeler à sa mère qu’elle est apostate selon l’islam.

La mère tout aussi apeurée et endoctrinée, pleure et pleure ne sachant que faire.

La mère avait pourtant bien dit au père dès le début qu’elle ne se marierait jamais avec un non musulman, le père s’était donc converti… Un cas typique de l’hypocrisie forcée par l’islam. Mais chassez le naturel il revient au galop. Après avoir épousé la jeune musulmane, le père annonça qu’en fait, il était resté chrétien.

La mère prise de court et déjà enceinte, se résigna à rester avec lui… Peut-être qu’au fond elle l’aimait tout simplement !

Mais qu’est-ce que l’amour comparé à la vérité absolue d’un dogme révélé par une divinité absolue et régentant tout ?

L’amour qui pousse à mentir et se convertir.

L’amour qui pousse à faire croire que l’on ne savait pas que l’autre au fond mentait, l’amour qui pousse à rester malgré ses croyances dogmatiques.

L’amour qui n’est rien comparé à la soumission (traduction de soumission en arabe : islam).

Soumeiya comme beaucoup d’autres personnes de la génération Y, a appris l’islam sur internet. Soumeiya a été victime de la déferlante prosélyte islamique cybernétique.

La mère de Soumeiya elle, a sûrement appris l’islam par les traditions, par la famille, de façon moins théorique peut-être, de façon peut-être plus cool.

Soumeiya elle, a ingurgité des tonnes de copiés-collés prosélytes, de fatawas, d’échanges sur des réseaux sociaux et autres forums, de vidéos youtube.

Ce parcours ne rappelle-t-il pas celui de la plupart des jeunes djihadistes d’aujourd’hui ? De la plupart des auto-radicalisés contemporains ?

Soumeiya a appris l’islam sur internet, sur des textes, des copiés-collés qui défilent et cette jeune musulmane autodidacte en sait certainement plus sur l’islam des textes que d’autres nés dans une culture pseudo-islamique où ne règne pas vraiment l’islam littéral.

Prenons les mains de fatmas, les superstitions, certains traditions, etc., ceci n’est pas vraiment légal d’un point de vue purement basé sur l’islam des textes.

L’islam de certaines cultures est souvent moins dangereux que l’islam des textes.

Les musulmans pour certains sont plus appréciables que l’islam lui-même et ses textes.

Soumeiya la jeune bâtarde autoproclamée lance un sos sur internet et, de ses coreligionnaires, aucun ne l’encouragera à respecter ses parents, non.

Le respect des parents en islam ne vaut que si ces derniers se soumettent à l’islam en tant que musulman ou en tant que dhimmi qui ne boira pas son rouge à midi parce qu’il reçoit sa fille la fondamentaliste qui se couvre de la tête aux pieds.

Soumeiya ne recevra aucun encouragement à entretenir la paix entre ses parents, non Soumeiya recevra au mieux des conseils la redirigeant vers des « savants », au pire des messages de soutien ressemblant à des condoléances comme si Soumeiya venait de perdre un parent.

L’histoire de Soumeiya montre le gouffre abyssal dans lequel entraînent ces textes dogmatiques pleins d’obscurité.

Que de délires dans ces histoires totalement hors d’âge, hors de raison, hors de justesse.

Et qui pourtant se passent en 2013, en France.

Sabrina Azar




La violence des racailles n’est pas semblable à celle des islamistes

Souvent on met les deux dans le même sac, mais il s’agit là d’un amalgame facile.

La violence et délinquance des « racailles » et la violence des islamistes sont bel et bien différentes.

La plupart des racailles passant leur vie à jurer sur la Mecque et le coran, ne sont pas vraiment islamistes, ils n’appliquent et ne pratiquent pas l’islam.

Mais alors pourquoi cet amalgame ? Pourquoi ce lien entre racaille et islamisme ?

Pas pour rien, il n’y a jamais de fumée sans feu.

La culture de Scarface et la culture de l’islam ne sont pas les mêmes.

Hier les racailles s’appelaient Bertrand Dupont, aujourd’hui c’est Momo Abelbatil.

Le premier lien entre racaille et islamisme est qu’il s’agit bien souvent de personnes aux noms ayant la même consonnance orientale.

Le deuxième lien est que ces racailles bien que n’appliquant pas l’islam, sont musulmanes, ce qui fait que lorsqu’une Française voilée intégralement se fait contrôler à Trappes, toutes les racailles de la ville viennent la défendre, elle, la bonne musulmane qui applique bien l’islam.

Ce lien est même le plus important à mes yeux, le fait que la majorité de ces racailles, bien que n’appliquant pas l’islam eux-mêmes, sont le bras armée de l’islamisme. Comme nous l’avons vu à Trappes lors des émeutes, lors de cette chaude nuit d’émeute, il y avait majoritairement des racailles et quelques islamistes, le bras armé n’était pas les musulmans appliquant l’islam à la lettre mais bien les racailles n’appliquant pas l’islam mais jurant du matin au soir sur le coran.

Le troisième lien est que là où la misère règne, là où la pauvreté règne, la violence y a une grande place, mais la religion aussi ! regardez les favelas latines.. la religion (chrétienne) y est très présente (à noter qu’on voit aussi une expansion de l’islam dans les favelas), à croire que violence et religion sont aussi liées d’une façon ou d’une autre.

Le quatrième lien est que certains méfaits sont aussi considérés par des islamistes comme un acte islamique, exemple : braquer un commerce pour de l’argent et utiliser cet argent pour la cause du jihad (gang de Roubaix par exemple). Voler le bien des mécréants et le considérer comme un « ghanima » (un butin de guerre!). Alors certains vont venir t’arracher ton sac, ton portable et se dire « cool j’ai fait mon jihad, hamdoullilah, c’est ghanima, j’ai le droit de faire ça ».

Le cinquième lien c’est que beaucoup de petits délinquants du dimanche après un passage en prison deviennent des islamistes terroristes du vendredi.

Pas de fumée sans feu, il y a des liens plus ou moins évidents, même s’il y a plein de paradoxes, mais dans une telle idéologie schizophrénique, on n’est plus à un paradoxe près.

Néanmoins reprocher aux autres leurs paradoxes et contradictions flagrants, ne doit pas nous empêcher de nous questionner nous-mêmes sur nos possibles paradoxes et contradictions, dans le but d’évoluer si nécessaire; afin de ne pas être nous-mêmes schizophréniques reprochant aux autres ce qu’eux-mêmes pourraient nous reprocher également.

Autrement dit (si ça peut faire plaisir aux chrétiens) : la paille dans l’œil du voisin et la poutre dans le sien, ou en langage plus laïque (car c’est riposte laïque et pas catholique soi-dit en passant) : l’hôpital ou les restos du cœur qui se fout de la charité.

Voyons un peu le point de vue des autres, des intéressés. Voyez cet article d’un musulman http://chroniquedunjeunemusulman2011.overblog.com/-filles-gar%C3%A7ons-de-quartier-votre-mentalit%C3%A9-5 (a priori de tendance salafiste non jihadiste**), une personne issue d’un quartier et qui parle un peu de cette mentalité de quartier, qui n’est pas forcément liée à l’islam.

Il y parle de la violence, de cette mentalité misogyne, cette mentalité où le respect se résume à ne pas regarder de travers sinon ça peut mal finir, cette mentalité où le respect des filles consiste à ce qu’elles restent à la maison, cette mentalité où la virilité signifie s’embrouiller, se battre, tenir les murs, faire le mac sur un scooter, draguer une fille, la mettre dans son lit et faire tourner son numéro ou pire sa vidéo le lendemain sur le net. Des mentalités où c’est normal de frapper sa sœur. Des mentalités où caillasser les flics c’est normal. Pire caillasser des pompiers, secouristes, mentalités où guetter au lieu d’aller au collège c’est normal. Des mentalités où les parents délaissent l’éducation de leur enfants. Des mentalités pleines d’absurdités. Des filles en jogging qui crachent et se battent ce n’est pas lié à l’islam (car en islam, la femme se tait, elle reste à la maison, se couvre, etc.), mais ces filles en jogging se la jouant garçons manqués, sont une conséquence de la misogynie outrancière (qui elle même est une conséquence de l’islam et son apartheid envers les femmes).

Dans la mentalité des quartiers une fille a 3 choix :

– se voiler (et encore ça ne suffit pas toujours).

– se la jouer garçon manqué en jogging qui crache partout (et encore ça ne suffit pas toujours)

– se la jouer très fine, très discrète, sortir peu, étudier à fond, ne pas se voiler mais ne jamais mettre de jupe… et puis partir du quartier dès que possible (souvent en se mariant et souvent tristement en choisissant le mauvais prince charmant… ce sont d’autres histoires tout ça.) pour un avenir meilleur (si ce ne sont pas les études, le travail et un bon emploi permettant l’émancipation et l’indépendance) ou peut-être pire (si c’est par le mauvais mariage…).

Ce terrain, cette atmosphère, cette ambiance, ces quartiers, sont un terrain idéal pour l’islamisation !

Saviez-vous qu’il existe une campagne encourageant la dawaa (prêche) envers les personnes les plus fragiles (milieux violents, misères, prostitués, drogues, etc). Car évidemment la fragilité de certaines situations et environnement rend les gens plus malléables, plus réceptifs à certaines idées.

Si la violence des racailles et celle de l’islam sont bien deux choses différentes, il n’en reste pas moins que de façon plus ou moins directe, plus ou moins importante, ceci n’est pas sans lien et sans rapport.

Le fait de tout mélanger peut vous discréditer mais au contraire le fait de savoir nuancer et équilibrer peut vous avantager.

Sabrina Azar

** Salafisme est divisé en deux branches principales, en gros : ceux adeptes de « l’islam tranquille », n’étant pas pour le jihad, suivant les savants du palais saoudien, et les salafistes pro jihad, pro alqaida, rejetant les savants saoudiens les traitant de vendus.




Affaire Erika Fromentin : mobilisation musulmane, passivité des laïques

L’affaire d’Erika :

Une musulmane qui impose son réveil qui sonne à chaque heure d’appel à la prière à sa voisine de chambre dans un lieu public et toute une communauté appelle en masse un hôpital pour demander des excuses publiques !

Une musulmane qui se fait prendre en photo à son insu dans un lieu public où elle impose sa prière accompagnée d’un fond sonore ressemblant à ça : (lien vidéo appel à la prière).

Et c’est l’hécatombe ! La mobilisation en masse de ces hypocrites.

Hypocrites parce que dans l’islam demander le jugement à un tribunal appliquant d’autres lois que les lois d’allah c’est de la haute mécréance, du kuffar akbar.

Mais peu importe qu’ils commettent de la mécréance, tant que c’est pour traîner des kuffar dans la boue, pour lyncher des kuffar, tout est permis.

C’est pourquoi ils vont se mobiliser pour traîner en justice la dénommée Erika Fromentin, qui fait beaucoup parler d’elle.

À cause d’un ras le bol tout à fait compréhensible face à une voisine de chambre irrespectueuse de sa partenaire de chambrée, Erika se voit menacer de mort, insulter de tout et du pire. Elle va se voir traîner devant la justice, tout ça parce qu’elle a osé dire qu’elle a été dérangée par une camarade de chambrée qui se croit chez elle et tout permis dans un hôpital, où personne n’est chez lui et tout le monde doit respecter son voisin de chambre pour le bien commun.

Mais la musulmane n’en a que faire de manquer de respect aux autres, elle est supérieure !

Les lois d’Allah sont supérieures ! Et pourtant c’est devant la loi des hommes, la loi française que ces défenseurs de l’islam vont traîner Erika en justice.

Enfin vaut mieux qu’ils la traînent en justice, plutôt qu’ils la décapitent en place public.

Une musulmane à Trappes se fait contrôler et allez c’est reparti pour les émeutes.

Et ces gens là osent parler de respect ? de tolérance ? de paix ?

Mais de qui se moquent-ils ?

Ils se mentent à eux mêmes !

Quand on voit des filles qualifiée de « beurette » affichées sur des pages publiques de facebook, pages tenues par des musulmans, pages hautement misogynes et très insultantes, pages racistes et nauséabondes, pages contenant plein de photos volées, là tout le monde s’en fiche.

Mais pour se mobiliser afin de défendre des personnes qui ne respectent ni autrui, ni rien du tout, là il y a du monde en veux-tu en voilà.

Et dire qu’Erika aurait semble t-il présenté ses excuses sur le réseau social de toutes les discordes. Rien d’étonnant, face à toutes les menaces qu’elle a reçues comment ne serait-elle pas craintive !?

Et ils te parlent de paix !?

Ne voyez-vous pas comme le simple agacement d’une femme hospitalisée qui a par ras-le-bol commenté sa vie (comme tout le monde fait avec twitter et facebook…) en disant ne plus supporter sa camarade de chambrée qui lui impose le son du adhan (appel à la prière) suivi de ses gesticulations appropriés et ce à diverses heures du jour et de la nuit, a provoqué une affaire qui fait tant de bruit.

Y voyez-vous un signe de l’islamophobie et du racisme ou un signe que la communauté musulmane de France ne cesse de jouer dans la victimisation pour mieux imposer leur dogme en place publique ?

Ils ne se mobiliseront jamais pour les enfants que des pères enlèvent à leur mères comme la petite Assia en route vers la Syrie avec son terroriste de père !

Ils ne se mobiliseront jamais pour une femme musulmane frappée par son père ou mari !

Mais se mobiliser pour une femme qui se fait contrôler en niqab, se mobiliser pour une femme irrespectueuse de sa voisine à l’hôpital, là ils répondent présent.

Se mobiliser pour qu’une femme musulmane puisse imposer un médecin femme là oui.

Est-ce que ces gens se sont mobilisés quand des membres de leur communautés ont fait leur bordel dans un hôpital parce que leur femme, en train d’accoucher a été touchée par un homme ? Ou parce qu’ils ont essayé d’enlever un voile à une patiente en pleine césarienne ? Là il n’y a personne pour se mobiliser ! Ben oui quoi faut respecter la religion !

Et on dit à ceux qui ne sont pas contents de se payer des cliniques privées, parce que un blanc a forcément des sous pour aller dans une clinique privée bien entendu.

Nombreux sont ceux de la communauté musulmane vont chercher la cmu ou l’ame pour se faire soigner et non contents de la qualité et la gratuité des soins, ils tentent d’imposer en plus leurs dogmes et leurs délires de non mixité, de prière obligatoire, de ci et de ça et de trop.

Et en avoir plus qu’assez de tout ça fait de vous un criminel à la pensée raciste et tordue.

Non mais c’est quoi cet illogisme de première classe ?

En tant que personne attachée à la laïcité je suis bien contente de ne pas avoir de crucifix obligatoire en haut du lit dans les chambres d’hôpital (comme c’était encore le cas il y a quelques dizaines d’années), mais si c’est pour entendre allah akbar de ma voisine de chambrée toute les 4h, au secours !

Si le pape en personne va dans un hôpital public et partage sa chambre avec un non chrétien, il n’a aucun droit d’imposer sa messe, le pape en personne.

Alors que dire de vulgaires anonymes inconnus qui se croient tout permis et qui obligent un hôpital public à s’excuser comme s’il avait commis une immense erreur chirurgicale rendant la patiente handicapée à vie.

Dans ce pays laïc et mécréant c’est l’hôpital public qui s’excuse face à une patiente qui a dérangé une autre patiente par des litanies sonores désagréables.

En passant, les mp3 ou autres choses du genre, ça existe si on veut écouter des choses sans déranger les autres ! Mais non c’est à l’hôpital public de présenter ses plus plates excuses à la patiente très respectueuse qui est dans son bon droit à faire retentir l’adhan plusieurs fois par jour.

Mais à part ça à mort ce pays de mécréants où les musulmans sont trop victimes d’islamophobie raciste !

Ce pays est dingue, ces gens sont hypocrites ils ne sont pas victimes à la fin, faut arrêter.

Des erreurs médicales, il y en a plusieurs fois par an et ça ne fait pas autant de bruit que cette pauvre victime de musulmane très respectueuse des autres.

C’est vraiment n’importe quoi !

Pas besoin de faire de la politique ou d’être à la droite de la droite pour dire que c’est n’importe quoi, c’est honteux, c’est abject, c’est énervant.

Erika ne faisait même pas de politique ou de racisme ! Les commentaires suite à la publication du ras le bol d’Erika, n’ont pas engendré d’appels aux meurtres envers cette musulmane, tout au pire ils ont conseillé de lui faire manger du jambon sur un ton moqueur, rieur, mais dire de lui faire manger du porc, c’est pire que les appels aux meurtres que les musulmans ont faits par la suite envers Erika.

Les appels aux meurtres envers Erika sont anodins et normaux, une réaction légitime de la meilleure communauté envers une sale kafira (mécréante) mangeuse du satané hallouf (porc), ils faut les comprendre, les victimes du syndrome de Stockholm sont très sensibles ! Elles ne supportent pas la critique envers leur ravisseur, ravisseur qui s’avère être l’islam les rendant otages, esclaves, soumis.

Cette affaire fera encore du bruit, la vénérable LDJM (ligue défense judiciaire des musulmans) va attaquer la « pourriture » d’Erika qui a osé dire qu’elle en avait marre et que ça l’a stressée !

Mais tous ceux qui ont appelé à son meurtre, ceux-là la LDJM ne les poursuivra de rien du tout !

Peut-être aura-t-on droit aux excuses présidentielles de monsieur Hollande ! Pourquoi pas il s’est bien excusé en personne à Leonarda. Dîtes moi, où avez-vous vu un président dans le monde qui s’excuse comme ça face à une gamine de 15 ans qui en plus l’insulte ?

N’importe quoi on vous dit.

Regardez cette photo : (image de l’article du lien ci après : http://www.algerie-focus.com/blog/2013/12/voila-ou-accouchent-les-femmes-au-pays-des-petrodollars/)

Voila où des femmes accouchent !

Et croyez moi l’hôpital public dans ce pays ne va pas s’excuser dans l’heure qui suit !

Ici, en France mécréante, les soins peuvent être gratuits pour les plus démunis, le système de santé est appréciable, les hôpitaux sont propres et corrects, mais ce n’est jamais assez venant d’infidèles mangeurs de porc !

Il en faut toujours plus.

Donner un doigt et se faire arracher un bras.

C’est un ras le bol tout à fait légitime et si des gens ne sont pas contents des hôpitaux en France au lieu de casser le clitoris avec leur demandes plus abracadabrantesques les unes que les autres et bien qu’ils aillent ailleurs dans des pays où il fait mieux vivre pour eux !

Mais non… on est bien, mine de rien, dans ce pays de mécréants racistes qui nous donne quand même pas mal de droits et de liberté.

La hijra : obligation de partir en terre d’islam ou en terre à majorité musulmane c’est quand même une obligation pour ces hypocrites qui ne partiront jamais du pays sur lequel ils crachent matin et soir.

Et puis pourquoi rejoindre une terre à majorité musulmane quand dans certains endroits c’est déjà des majorités musulmanes, alors même plus besoin de hijra.

S’imposer en jouant les victimes c’est bien mieux et plus facile aussi.

Et s’il y avait une contre-offensive ?

Tant de musulmans se sont mobilisés pour appeler le CHUR de Montpellier (où a eu lieu l’affaire d’Erika) et si des laïques se mobilisaient eux aussi pour appeler le CHUR et s’indigner de leur excuses inutiles dans cette affaire.

Et si on portait plainte contre l’hôpital de Montpellier qui laisse une de ses patientes diffuser le adhan à toute heure grâce à un réveil programmé pour sonner à chaque prière.

Et si….

Et dire que les hôpitaux sont censés soigner et pourtant ils doivent jouer les arbitres religieux, se mêlant tantôt à la violence, tantôt aux revendications religieuses, etc., etc., etc.

Merci la France pour ton système de santé dont je suis fière en tant que Française et pardon la France pour ceux qui t’insultent à tout bout de champ mais qui profitent volontairement et par choix de tes avantages.

Je ne t’adore pas la France et je reconnais tes torts et je ne dis pas que tout est beau et rose chez toi, mais je reconnais tes valeurs et tes avantages et je ne peux qu’aimer la terre où je suis née et où j’ai appris à marcher, à nager, à parler.

Je n’ai rien contre ceux te critiquant légitimement, j’en fais moi même parfois partie, mais je ne peux accepter que des gens qui ne cessent de t’insulter sur chaque chose, puissent profiter de toi quand d’autres de tes enfants, par fierté refusent de te demander l’aide à laquelle ils ont droit.

 Sabrina Azar




Les trois apartheids de l’islam

Aujourd’hui voici un rappel condensé de ce qu’est l’islam et son idéologie totalitaire.

1. L’Apartheid envers les femmes :

– une fille a deux fois moins d’héritage que l’homme (voir verset correspondant).

– les hommes sont supérieurs aux femmes (voir verset correspondant)

– lors de guerres, les femmes du camp adverse sont un butin de guerre, des esclaves sexuelles, des captives (voir verset correspondant et moult hadith sur la question du partage des captives de guerre par Mohamed en personne).

– la polygamie + les esclaves. (voir versets correspondants)

– on ne se prosterne pas devant le prophète mais si un être humain devait se prosterner devant un autre ce serait la femme devant son mari. (voir hadith correspondant)

– la femme doit obéir et accourir pour le sexe avec son mari. (verset sur l’obéissance envers le mari des femmes pieuses + hadith sur la femme devant accourir assouvir les pulsions de son mari même si elle est au four en pleine préparation du repas)

– les anges maudissent une femme qui ne satisfait pas son mari au lit. (voir hadith correspondant)

– les femmes sont un champ de labour à labourer bien pour avoir des héritiers, mâles de préférence. (voir verset correspondant)

– les femmes sont déficientes en religion et en raison. (voir hadith correspondant)

– les femmes sont majoritaires en enfer pour leur désobéissance à leur mari. (voir hadith correspondant)

– les femmes doivent rester dans leur foyer. (voir verset correspondant + divers hadith)

– les femmes doivent êtres voilées et pas en jean petit foulard et maquillage, mais voilée avec tissu large qui ne montre pas les formes et pas de petite mèche de cheveux qui dépasse. (voir verset, hadith et autres livres de fiqh/jurisprudence islamique détaillant la tenue légale d’une bonne musulmane soumise)

– on peut divorcer et donc épouser et déflorer une fille impubère, une enfant quoi. (voir verset correspondant + nombreux hadith)

– l’urine du petit garçon est pure, l’urine de la petite fille doit être lavée. (voir hadith)

– la femme, le chien sont de mauvais augure. (voir hadith)

– serrer la main d’une femme est un crime. (voir hadith)

– la voix d’une femme ne doit pas être entendue, elle doit parler d’une voix dure. (voir hadith et fiqh)

– l’homme peut divorcer en un mot pas la femme. (voir hadith et fiqh)

2. L’Apartheid des croyances :

– le musulman est meilleur que le mécréant. (voir hadith + versets et leur explication)

– l’islam est la seule vraie religion. (voir verset)

–  les nons musulmans doivent être combattus ou capituler (voir verset et fiqh du jihad)

– verser un impôt (verset + fiqh)

– avoir le statut de dhimmi (verset+ fiqh)

– ne pas avoir de signe de leur religion en place publique. (voir fiqh)

– les femmes et enfants font partie des mécréants ils peuvent être tués. (fiqh)

– tout blasphème est interdit et puni (verset + fiqh)

– l’apostasie mérite la mort par décapitation.

– tout prosélytisme non islamique est interdit (ils contrôlent même les différences entre dogmes islamistes exemple : livres chiites interdits en Arabie wahhabite).

3. L’Apartheid des cultures :

– l’art, le dessin, le cinéma, les photos, interdits (voir hadith et fiqh)

– le chant et instruments de musique interdits (voir hadith et fiqh)

– la poésie non islamique interdite (voir hadih et récit de poètes tués)

– certaines littératures interdites (voir fiqh et situation de censure dans les théocratie islamiques)

– supprimer les habits traditionnels comme les boubous colorés et joyeux des africaines par des tenues uniformes noires et morbides. (voir les faits)

– l’arabisation du langage et la destruction de langues et de patois (voir par exemple le Maghreb berbère totalement arabisé et islamisé)

– le rejet de toute fête non islamique (surtout la st-valentin qui n’a rien de religieux mais célèbre une chose trop haram/illicite : l’amour !),

– la destruction de monuments du patrimoine culturel mondial (églises, tombeaux même de musulmans, statues de bouddha et autres)

L’islam est une des pires dystopies qui soit.

Les musulmans et de surcroît musulmanes souffrent d’une sorte de syndrome de Stockholm : vénérer ce qui les rend otage et esclave, ne se nomment-ils pas esclaves d’allah, soumis d’allah ? Des esclaves, soumis et fiers, si ce n’est pas là une forme du syndrome de Stockholm, qu’est-ce donc ?

Sabrina Azar

 

 




Marseille, une ville d’immigration magnifique salie par l’islam

Ah Marseille, sa bonne mère, son vieux port et sa célèbre sardine, Marseille et sa bouillabaisse, Marseille et son accent chantant, Marseille et le bleu de son ciel, Marseille et ses magnifiques calanques, Marseille et son cosmopolitisme, Marseille la terre d’accueil de la méditerranée.

Marseille est une ville magnifique, d’une histoire riche et enrichissante, Marseille depuis longtemps est une terre d’immigration, des italiens, des espagnols, des français d’algérie et des algériens s’étant battus pour la France (les harkis); bien des peuples sont arrivés en France en entrant par Marseille. Bien des peuples ont su s’assimiler et faire partie intégrante de la nation française, bien des peuples sont venus ayant apporté leurs richesses et ayant enrichi notre pays.

Mais Marseille a aussi un autre visage, un visage plus connu, plus médiatique : celui de la violence ! celui d’une ville totalement étrangère !

À en croire certains, Marseille ne serait plus la France, Marseille serait abandonnée aux arabes, aux noirs.

Ceci peut paraître raciste et haineux.

Mais il n’est est rien. Ce n’est qu’une constatation, venez à Marseille à Noailles, à deux pas du vieux port, vous ne trouverez aucun café fréquenté par des femmes.

Venez à Marseille à deux pas du vieux port vous aurez l’impression d’entrer dans un autre pays, de quitter la France tout en restant en France.

Sortez de l’Alcazar la plus grande bibliothèque de la ville, vous ne pourrez si vous êtes une femme, vous installer dans les cafés à proximité qui sont exclusivement fréquentés par la gent masculine.

Et pas n’importe quelle gent masculine, le summum du mâle dans toute sa grandeur ne faisant rien d’autre que glander toute la journée, à la retraite ou au RSA, ne faisant rien que boire des cafés et jouer au rapido. Regardant chaque femme qui passe (même celles voilées) comme des sex-toy plus vraies que nature.

Quant à ceux disant que c’est raciste et haineux, allez voir les mosquées/caves dans les quartiers de la ville, la mosquée des comoriens à droite, celle des arabes à gauche, du racisme jusque dans leur prière, mais bien sûr seuls les blancs sont racistes.

Allez trouvez un mariage entre une « beurette » et un « kahlouch » (noir en arabe), ça n’existe pas.

Mais à part ça, seuls les blancs sont racistes.

Venons-en au voile, certaines filles se croient respectées et respectables avec le voile, elles se croient protégées, que nenni ! Allez voir le premier site porno de France, beurette.com vous verrez de nombreuses filles voilées dans des vidéos porno amateur ! Des filles voilées et violées ce n’est pas incompatible, leur voile ne protège de rien, au contraire.

Allez en Egypte où le harcèlement de rue est un sport national et pourtant la majorité des femmes y sont voilées.

Mais à part ça le voile protège la femme et la rend plus respectable, plus intouchable.

Revenons en à Marseille, allez dans certains quartiers au Nord de la ville, vous pouvez y acheter du shit et de l’herbe et même de la coke mais pas d’alcool ou de porc.

Prenons quelques faits divers ayant eu lieu ces dernières années sur Marseille :

– une fille violée à la plage par deux mecs (personne n’a rien fait sur une plage bondée, la fameuse plage des catalans où deux gamines ont failli y noyer un policier).

– une fille de 13 ou 14 ans violée en pleine journée sur un boulevard bondé, le boulevard national, un boulevard où vous trouverez des barbus et des voiles en veux-tu en voilà, la mosquée du boulevard national est une des pires de Marseille, c’est à la sortie de cette mosquée qu’une jeune femme intégralement voilée et d’origine française, portant un niqab s’est fait contrôler et ça s’est mal fini (mais pas pire qu’à Trappes..).

Des faits divers comme ça il y en a des tonnes.

Des anecdotes de la vie courante où plus personne ne s’étonne de voir des convertis, c’est tellement la mode, où plus personne ne s’étonne de voir des jeunes filles nées en France se voiler, alors que certaines de leur mère de plus de 50 ans ne le font même pas.

Des épiceries de quartier où vous ne trouverez ni porc, ni alcool, une chose me revient en tête : il y avait une épicerie de quartier au panier (le plus vieux quartier de Marseille, celui de la french connexion, celui de plus belle la vie) qui vendait de l’alcool et du porc. Du jour au lendemain une affiche sur l’épicerie : nous ne vendons plus d’alcool. L’explication : l’épicier a fait assez de sous en vendant des pack de bières à des clandos qui se posent sur le vieux port pour boire leur Heineken, une fois que l’épicier a fait assez de sous en vendant de l’alcool aux clandos et du porc aux Français du quartier, il a décidé de se mettre à suivre sa religion et ne plus vendre d’alcool. C’est pourtant avec ça qu’il a fait tourner son épicerie pendant des années, mais faut croire que ça lui a rapporté assez pour se permettre de ne plus en vendre.

Tant de choses à dire sur cette réalité quotidienne, mais dire et dénoncer des faits avérés vous fait passer pour un raciste (même si vous êtes vous-même d’origine arabe là c’est pire vous êtes traités de juifs/sionistes/infiltrés/harkis/agents de renseignement et autres délires de ce genre).

Ce que des femmes ont fait à Aubervilliers (voir l’article  http://ripostelaique.com/a-aubervilliers-la-reconquista-a-commence-grace-aux-femmes.html) des femmes devraient le faire à Marseille et ailleurs où il en est besoin.

Les différentes cultures et vagues d’immigration à Marseille ont enrichi la ville, mais l’islam n’apporte rien de bon et ce n’est même pas une culture.

Là où l’islam passe la culture trépasse.

Voyez la Perse et son empire, leur culture a disparu au profit de la culture chiite.

Voyez le Maghreb et leur culture berbère qui était ancestralement matriarcale, leur culture a disparu, seuls quelques résistants se souviennent de leur culture originelle que l’arabo-islamisme a détruit. On parle de culture arabo-islamique rien que ça, ça nous montre à quel point l’islam détruit les cultures, la culture des différents groupes de l’Arabie pré-islamique n’a rien à voir avec leur actuelle culture islamique.

Bref, là où l’islam passe, les cultures trépassent.

Marseille reste une très belle ville avec une population sympathique, mais le danger communautaire et islamiste est un fait réel !

Le nier est un aveuglément !

Si l’islam s’installe durablement quelque part, la culture disparaît pour laisser place à une uniformisation d’un islam totalitaire qui gère tout de la vie jusque dans la façon de faire ses besoins.

Marseille est une très belle ville, riche et capable de s’enrichir des autres cultures, sauf que l’islamisme n’est pas une culture mais du totalitarisme et ceci il ne faut pas l’accepter.

La musique raï par exemple est un élément culturel, dans l’islam la musique est interdite, l’art interdit. On peut ne pas aimer des éléments d’une culture comme sa musique, ses plats ou autres mais on ne devrait pas rejeter les cultures différentes celle ci pouvant nous enrichir.

Le danger est l’islam qui lui, détruit toute les cultures là où il passe. Sans l’islamisme, sans ce fondamentalisme totalitaire, les gens pourraient vivre ensemble dans ce pays peu importe leur race/origine/couleur, mais quand l’islam s’en mêle, quand le communautarisme et le fondamentalisme s’en mêlent, il est impossible de vivre ensemble. Impossible parce que si l’on considère les lois d’un dieu comme supérieures aux lois des hommes, si l’on considère un livre insensé comme le pilier de tout, il est impossible d’accepter les autres, de vivre avec les autres, d’accepter les différences de culture.

C’est pourquoi Marseille cette ville à la longue histoire d’immigration, à la longue histoire d’intégration de différentes cultures, ne peux pas s’enrichir de l’islam et de ceux qui en sont les ambassadeurs, car l’islam n’est pas une culture, c’est du totalitarisme qui détruit toutes les cultures là où il passe.

Vive Marseille, vive les cultures, vive les arts, vive les musiques du monde, vive la cuisine du monde, mais à bas le totalitarisme et l’uniformisation par l’islamisation.

 Sabrina Azar




Pourquoi n’y a-t-il pas davantage d’Elisabeth Lalesart en France ?

Tous contre l’islam, c’est le mot d’ordre de ce site et des similaires, de ses partenaires et/ou sympathisants.

Mais cette lutte ne doit se priver d’aucune force.

Je crois avoir compris que des dissensions ont eu lieu dans les diverses associations partenaires (résistante laïque, reconquête républicaine, etc).

Là où règnent trop de divisions, jamais vous ne pourrez faire le poids face à un ennemi plus uni que vous. Et encore la désunion règne chez l’ennemi, s’ils étaient vraiment unis, des groupes aussi désunis ne pourraient pas vraiment faire une résistance de poids face à eux.

C’est pourquoi il vous faut avoir les mêmes visions, pas de penser tous pareil, mais au moins avoir une vision commune permettant à chacun de garder sa libre-pensée, son individualité, tout en permettant l’union sous une même bannière, faisant fi des divergences et différences.

S’unir ne peut se faire avec une vision extrémiste, d’autant plus que l’ennemi a lui même une vision extrémiste que nous voulons à priori combattre. Mais nous devons avoir conscience que nous ne pourrons vaincre cet extrémisme en l’étant nous-mêmes.

Si vous êtes extrémistes vous allez vous couper de forces qui auraient pu servir à vos cotés.

Si vous voulez vaincre l’islamisme mais que vous voulez tuer tous les arabes, vous allez vous priver d’arabes voulant eux aussi vaincre l’islamisme.

Si vous voulez vaincre l’islamisme mais que vous voulez tuer tous les homos, ou les priver de droits, etc, vous allez vous priver de ces homos qui voudraient vaincre eux aussi l’islamisme.

Si vous voulez vaincre l’islamisme mais que vous êtes aussi misogynes que Soral et consorts et considérez que les femmes sont inférieures, bonnes à faire à manger et élever des enfants, vous allez vous priver de féministes voulant vaincre elles aussi l’islamisme.

Si vous voulez vaincre l’islamisme mais que pour vous tous les gauchos sont des bobos, traîtres et bon à guillotiner, vous allez vous priver de ces gauchos qui eux aussi voudraient vaincre l’islamisme.

Sachez que la désunion des troupes fait la force de leur ennemi et cause leur propre perte.

Sachez que si les musulmans étaient plus unis, le danger serait plus grand, surtout si de l’autre côté règne la désunion.

Mais sachez aussi qu’avec un ennemi désuni et divisé, si vous, vous êtes unis et soudés, vous avez de grandes chances de vaincre et nul besoin d’être fin stratège ou prophète pour affirmer ceci.

Sachez que quand on lit un article, des témoignages d’ancien membre du FN qui ont entendu dire des phrases comme « tes enfants et toi êtes bon pour le four », quand on lit certains commentaires purement haineux (dont parfois l’orthographe est horrible, aucun effort) on est vite refroidi…

Quand on voit que de nombreuses personne associent la lutte contre l’islam avec le soutien au judéo-christianisme et/ou sionisme.

Quand on voit que de nombreuses personnes disent à tout va qu’il faut « tous les tuer » ou pire.

Quand on voit ce genre de chose on s’échaude.

Et tristement, je ne crois pas qu’il s’agisse là que de propagande « islamogauchiste » pour décrédibiliser la lutte contre l’islam.

Il me semble qu’il s’agit aussi d’une triste réalité de fond qui ne fait que desservir les intérêts d’une lutte légitime : celle contre l’islamisme totalitaire, prosélyte et conquérant.

Prenons un exemple sur la Loi concernant la burqa : La loi contre la burqa n’est pas passée seulement grâce aux extrêmes, mais bien aussi grâce à des « gauchos » ayant approuvé cette loi.

De nombreuses féministes de l’époque de 68, un peu hippies, un peu anarchistes, un peu gauchistes, sont aussi outrées de voir que des jeunettes nées en France se voilent, alors qu’elles se sont battues pour nos droits.

Donc tout amalgamer, mélanger haine et racisme pur avec rejet légitime d’une idéologie totalitaire n’apporte rien de bon, toutes ces divisions, tous ces extrêmes, engendrent des pertes de forces qui pourtant ne seraient pas un luxe.

Il y avait lors d’une vidéo d’une marche, la prise de parole par une iranienne, très intéressante, on se dit que ce genre de personne défend et aime la France plus que certains autres Français de souche ou presque (5e minute).

[youtube]udJrjDv3lvs[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=udJrjDv3lvs

Mais pourquoi n’y a t-il pas plus de ce genre de personne comme cette iranienne ? Parce que dans les faits il y a quand même des fond de racisme pur, qui est nauséabond et qui fait fuir.

Des personnes d’origine étrangère voire certaines personnes naturalisées, sont très attachées à ce pays, à ses valeurs démocratiques, de liberté, d’égalité, de fraternité, (même si dans les faits y’a encore du boulot, au moins en théorie les valeurs sont jolies), ces personnes peuvent être une force, mais si ce qui est appelé « l’arrière boutique de l’extrême droite » ne se nettoie pas un peu, vous perdrez des forces !

Regardez chez les islamistes… on le sait tous que la majorité n’est pas terroriste tueur d’enfant comme Merah….. mais cette majorité ne dit rien et se tait face à la minorité des extrémistes qui appliquent l’islam à la lettre de façon littéral.

Si dans la lutte contre l’islam on n’entend que les extrémistes du genre ceux qui font des saluts nazis et ont des propos qui font peur, et bien la lutte contre l’islam sera discréditée, perdra de ses forces et ne sera pas aussi efficace qu’elle pourrait l’être.

Je disais par ailleurs (autre texte) que même des féministes « gauchistes » pourraient être intéressées par des actions féministes, pacifiques, contre la misogynie plus ou moins culturelle, plus ou moins islamique, en allant prendre place dans des cafés/lieux dominés par des hommes (majoritairement voire exclusivement de couleur arabe et noire, avec pour certains des tenues/apparences clairement islamiques sans équivoque).

Mais si ceci est vu comme un acte d’extrême droite, de pro nazi, d’intégriste, etc et bien ça n’aura pas autant de succès.

Voyez-vous où je veux en venir ? C’est simple, tellement simple en théorie et pourtant en pratique c’est presque insurmontable.

Un enfant peut le comprendre.

C’est d’une logique implacable :

L’union fait la force ! La désunion fait la force de l’ennemi ! (d’où la logique du diviser pour mieux régner).

Tout le monde comprend ça je crois. Maintenant faudrait peut-être arriver à l’appliquer, mais ça c’est une toute autre histoire beaucoup plus ardue.

Sabrina Azar

PS : il n’est pas question ici d’union, de force, d’ennemi, dans le sens violent et guerrier des termes. quand je parle de lutte et d’ennemi, je ne souhaite pas la guerre civile, les émeutes, les milices de différents groupes, etc. La lutte n’est pas forcément armée, d’ailleurs les musulmans avant de tuer et de poser des bombes, ils doivent conquérir le cœur de gamins paumés pour les envoyer se faire exploser et tuer d’autres ! L’islam avant de forcer une Cassandra (prénom de la voilée intégrale à l’origine des émeutes de Trappes suite à son contrôle) à porter un voile intégral, il a dû gagner son cœur.

On ne convainc pas les gens d’adhérer à une idée, un mode de vie par la force (par la force on les contraint à l’hypocrisie, comme c’est le cas en Arabie où la plus féministe et athée des femmes doit se voiler et surtout ne rien dire….. pareil pour l’homme athée il devrait aussi se taire et mentir mais au moins il ne serait pas obligé de porter une prison comme habit).

Il faut conquérir les cœurs c’est ainsi que se gagnent la plupart des luttes qu’elles soient justes ou pas.