1

J’en ai marre d’entendre les électeurs du FN se faire injurier par « l’élite »

Puisque j’ai voté MLP suis-je le « gros con raciste et  en situation précaire  parce que sous diplômé, » décrit par nos journaleux bobo-gauchos ( 80%),  les porte paroles des deux candidats en lice outre  par super BHL ?

Suis- je un « gros con » ?; Il se trouve que j’ai commencé ma carrière en BTP comme apprenti puis compagnon.

A l’époque je me considérais  comme normalement vif d’esprit et dans la bonne moyenne de de mes camarades de même statut social.

Le samedi soir  nous courions  les filles mais jamais il ne nous serait venu à l’esprit   de les traiter de putes ou de les menacer quand elles étaient en mini jupe ni par ailleurs de brûler des voitures comme le font les « chances pour la France », même si nous raisonnions plus vite avec nos poings et nos savates qu’avec la rhétorique, c’était pour démontrer notre courage entre nous et pas pour pourrir la vie du citoyen.

Et puis j’ai étudié le soir et acquis un puis deux diplômes d’ingénieur outre un 3e cycle.

J’ai constaté que j’avais certes augmenté mes connaissances même si j’en avais oublié au passage, mais je peux certifier que je n’ai pas vu croître ma vivacité d’esprit.

Donc si « gros con » j’étais sans diplôme, devenu multi-diplômé j’étais toujours un « gros con » tant il est évident que l’intelligence et le diplôme sont deux aspects différents et que pour être un bon ouvrier il est nécessaire de savoir réfléchir.

Suis –je raciste  pour vouloir la préférence nationale aux français tant de souche que les nouveaux qui reconnaissent les valeurs de la France ?

Dans mon activité j’ai eu la possibilité de diriger de grands travaux en Afrique et d’y avoir noué des amitiés qui perdurent auprès d’africains des classes moyennes et supérieures qui aiment leur pays et s’emploient à y agir sans la moindre intention de le quitter.

Ils ne comprennent pas que la France distribue à la pelle des allocations à leurs cousins immigrants.

(coût annuel (72 +18+5) = 95  milliards cf étude du 16.02.12 avec notamment Y-M LAULAN) alors que ces derniers  la méprise pour sa générosité et haïssent les français de souche, orientés en cela par nos associations subventionnées et soi-disant « antiracistes » et qui en réalité trompent à la fois les immigrés et leurs concitoyens.

Suis-je en situation précaire ?,  Je suis fort loin des 35 heures par semaines et en réalité  au-delà du double,, je  suis donc une bonne affaire pour le fisc mais  je ne suis,  fort heureusement pour ma famille ,  pas dans la situation dramatique  de celui qui  est dans l’impasse d’une petite retraite et  l’obligation de contracter un mariage de déraison avec le « vivre ensemble » au fond d’un quartier diversitaire.

J’en conclus sur mon exemple vécu que « l’élite »,  qui prend mes anciens camarades ouvriers ou les modestes employés sans diplôme  pour des abrutis,  est elle –même constituée par des guignols.

Yves IMBERT




Justice : défendre les victimes, un crime pour les bobo-gauchos ?

L’association » L’Institut pour la Justice »  s’est faite remarquer par une pétition qui a bien fonctionné et à conduit certains candidats à la Présidentielle à se faire représenter à un colloque organisé par ladite association

Je suis allé sur les sites gauchos-bobos : rue 89 , l’Express, Slate, Robin des Lois, LDH , mon entourage m’a demandé pourquoi je me  mettais à pousser subitement des cris de rage alors que je suis d’un naturel taiseux ;  j’ai été  scandalisé tant par les articles que par les commentaires qui classent cette association  comme dangereuse et à l’extrême-droite pour la seule raison qu’ elle a l’outrageante prétention de tenter de rééquilibrer la balance de la justice en faveur des victimes et donc contre les agresseurs .

Bien entendu, aucun mot pour condamner les propos  islamistes qui prônent le meurtre des infidèles

Les pauvres ils ont forcément des excuses ne serait qu’en raison de nos lointains  ancêtres colonialistes qui ont défrichés leurs terres incultes .

Par contre certains commentateurs ont l’impudence de trouver larmoyants les  propos de Joël CENSIER alors qu’il n’a pas été colonisé et a « seulement » subi la perte d’un fils assassiné et pousse l’outrecuidance jusqu’à vouloir une justice équilibrée.

Quant aux moyens de combattre  les thèses de l’Institut pour la Justice ils sont explicitement cherchés non pas dans le débat motivé des idées mais dans celle des antécédents de ceux qui animent cette association, ainsi si le grand père des animateurs a eu le malheur de voter un jour à droite, sa lignée est définitivement discréditée et ne saurait tenir le moindre raisonnement digne d’être entendu. Cette méthode n’est-elle pas une caractéristique de la police politique ?

A contrario les esprits sensibles aux idéologies marxistes ou dérivées  sont forcément  des gentils  dont les thèses ne peuvent qu’être approuvées sans  autre réflexion, ils voient dans l’institut pour la Justice, non subventionné, une police de la pensée mais bien entendu  il n’en voient pas l’ombre d’une chez les associations subventionnées  avec les impôts des contribuables SOS Racisme, LDH , LICRA, MRAP etc …

On en arrive à la façon dont les magistrats appliquent les lois dans les conditions de travail pas toujours faciles qui sont les leurs mais qui n’expliquent pas tout , que ce soit au pénal (médiatisé) ou au civil.

Le rapport de 11.2003 de la commission de réflexion sur l’éthique dans la magistrature est intéressant mais il n’aborde pas  la réflexion entre professionnels  du droit sur la possible mise en cause de la responsabilité professionnelle individuelle  des magistrats 

Or tout tout prestataire indépendant, avocat, Notaire, Trésorier payeur, expert -comptable, expert judiciaire…peut voir sa responsabilité engagée ce qui l’incite à vérifier son travail en permanence

En effet l’indépendance va de pair avec la responsabilité, sous réserve de la mise à disposition effective des moyens matériels nécessaires.

Selon une vision de simple bons sens et sous réserve d’une réflexion approfondie des acteurs eux-mêmes  qui sont seuls à vraiment connaître leurs contraintes et possibilités, cette responsabilisation devrait conduire à réduire les décisions incompréhensibles  dont chaque cabinet d’avocats a une collection et qui  auraient pu être clarifiées  en amont  par l’institution

La Justice est rendue par des hommes qui ont chacun leur propre parcours et cette responsabilité de droit commun éliminerait a priori toute tentation de  jugement fondé sur des considérations extérieures à l’application du droit au nom du Peuple Français

Il n’apparaît par ailleurs pas que le remplacement des magistrats professionnels par des magistrats élus soit la bonne solution car la complexité du droit est devenue telle qu’elle  impose au contraire la présence  de  professionnels spécialisés.

Yves Imbert




Et si on parlait des vrais inégalités, camarade Mélenchon ?

Les Mélanchonistes  et leurs  verts amis de l’Islam  crient aux  inégalités et ils ont raison, mais je ne suis pas sûr que nous voyons  les mêmes  :

1- La Pire selon moi : Le  retraité à petit revenu contraint de cohabiter en cité, sans espoir d’en sortir , avec les  « chances pour la France »  autant subventionnés  qu’anti-français violents qui envoient  leurs  allocations au bled avant de s’y faire inhumer ce qui montre « la nature de l’attachement de ces français de papier » à la France et  leur soi-disant absence de lien familial avec  leur pays d’origine , ceci contrairement aux pieds- noirs qui en 1962 n’avaient effectivement plus aucune racine  en métropole.

2- Le patron de PME qui travaille 80 heures par semaine et  prend des risques que les salariés ne veulent pas assumer tout en subissant  la confiscation de  ses revenus par  un État affamé par  l’hémorragie de l’immigration ,  outre l’opprobre des bienpensants.

Car c’est mal de devenir patron et donc riche selon la vision socialiste, parce que la dessous il y a quelque part forcément  l’exploitation de la classe laborieuse qui se « tue «  à travailler 35 heures par semaine, même si c’est contre un salaire, ce « qu’oublient » curieusement les syndicats dans leurs déclarations manipulatrices,   par ailleurs les minimas sociaux rendent sans intérêt le recours à des immigrés soi-disant  sous-payés et en réalité seulement sous-qualifiés et à histoires.

N’y a-t-il pas là une des causes  de la désindustrialisation de la France ?

3- Considérer un ouvrier qualifié  comme un abruti qui n’a pas besoin de réfléchir pour réaliser son travail manuel puisque seuls ont droit au titre  « d’intellectuel » ceux qui  réfléchissent à sauver le monde comme BHL et  JUPPE ;  les noirs assassinés en Libye les remercient, de même que les Tunisiennes , qui viennent de régresser de 600 ans, ainsi que  les chrétiens  qui n’ont jamais été autant menacés en Égypte et en Irak

Il ne faut alors pas s’étonner que les manipulateurs de l’Éducation Nationale s’opposent à l’apprentissage qui a fait ses preuves pendant des siècles alors que les compagnons sérieux sont une espèce en voie de disparition au détriment de la qualité puisque les enseignants ne connaissent pas la réalité du terrain.

4- la retraite des anciens combattants,  appelés du contingent français de souche,  de 609€/ an non éligible à la pension de conversion, à comparer à celle des harkis , qui n’étaient pas tous des appelés amoureux de la France mais des engagés volontaires à la recherche d’une solde, et dont les anciens ont paraît-il sauvé la France malgré leurs qualités  très variables de combattant  (les maroquinades ont laissé des souvenirs du côté de Monte Cassino) qui perçoivent une retraite de 3042€ transmissible à la veuve, à croire que les Français de souche étaient chez Fifine  au lieu d‘être en opération et que  leurs  morts l’ont été par crise cardiaque entre les cuisses des filles

5- les allocations distribuées à tous les nouveaux arrivants  attirés et formatés par les associations immigrationnistes  anti-Françe : ATA (allocations d’attente pour les demandeurs d’asile)  AME(prise en charge  des soins médicaux, y compris la procréation assistée), ASPA (8507€/ an de  retraite pour ceux qui n’ont jamais cotisés en France)  et  cumul des  allocations familiales pour les familles de polygames, tandis que les Français de souche ont pour certains des retraites dérisoires et ne parviennent plus à se loger ni se soigner correctement .

Et il y a encore des bobos-gauchos qui prétendent sans rire que l’apport de l’immigration de peuplement est positif …

C’est comme si un  épicier donne 100 € à un mendiant qui lui achète pour 50€ de marchandises à 10% de marge nette et le Bobo-gaucho de service conclut que l’épicier  a gagné 5 € dans l’aventure, où est le bon sens paysan dans un tel raisonnement.

6- Le « Numérus Clausus » institué par S.VEIL (comme quoi même une dame honorable peut se tromper et faire n’importe quoi) et qui transforme en cauchemar le rêve des  passionnés de médecine au bénéfice de ceux qui ont une bonne mémoire ou de médecins sous-formés en Algérie.

7-  l’accueil massif d’une population musulmane déracinée et :

. La croissance du chômage

. La saturation des services publics

. La saturation des logements

. La déstabilisation de la culture française  et le retour de l’insécurité qui régnait au Moyen-âge

8- Le deux poids deux mesures de la Justice Française, impitoyable pour les Français de souche qui invoquent la légitime défense et toujours prête à trouver des circonstances atténuantes aux pires crapules issues de l’immigration

9- Les associations soi-disant antiracistes gavées de subventions  pour inciter des sans- papiers à venir en France, insulter et traîner en justice les Français de souche qui osent prétendre exercer leur droit à :

. La liberté d’expression

.  Choisir avec qui travailler et cohabiter, bref vivre,  sans se voir imposer des rites par les nouveaux arrivants accueillis avec logement outre allocations et qui n’ont de cesse de mordre la main qui les nourrit

Pendant que les associations  qui luttent pour la liberté d’expression  sont à la fois pourchassées par les sus –nommées et contraintes à s’autofinancer.

8- L’histoire de France  manipulée pour rendre coupables les français de souche et admirables les tortionnaires du FLN et leurs porteurs de valise, fils des collabos –gauchistes de 40, des saboteurs communistes de la période  de collusion Hitler- Staline et des saboteurs communistes du matériel  du corps expéditionnaire en Indochine , bien entendu il existe certainement des communistes patriotes.

9- la traite des noirs attribuée à la France par les immigrationnistes alors qu’elle est issue d’une coutume  ancestrale islamique et qu’elle est concomitante à une traite des blancs  qui a entraîné la prise d’Alger en 1830 alors que les futurs algériens étaient des tribus sous  dictature ottomane et n’avaient pas trouvé de pétrole.

10- la condamnation immédiate de toute la bien-pensance pour le moindre tag sur une mosquée ou  au moindre mouvement d’humeur envers les musulmans , l’émoi plus modéré quand il s’agit des juifs et l’indifférence totale pour les multiples dégradations subies par les églises et les agressions  ou meurtres des chrétiens

11- La stigmatisation immédiate, certes justifiée,  de toute référence indirecte au Nazisme mais la différenciation sourcilleuse  des agissements entre Al Qaïda  et les islamistes

12-Indignez-vous qu’il disait le bobo-gaucho de 40 qui ne voit même pas les missiles qui tombent sur le territoire originel des Israéliens et ce personnage pourtant étiqueté grand résistant  prétend leur interdire le droit à la légitime défense.

Je travaille depuis  plus de 25 ans  avec des Africains, les vrais,  ceux qui aiment  leurs pays et y restent, ils  constatent avec tristesse que les Français de souche sont devenus des pleutres pour se laisser ainsi marcher dessus  que ce soit par les immigrationnistes décérébrés ou les résidents  d’origine africaine.

Si mes constatations sont,  pour certains adeptes du déni de réalité, une vision  d’extrême-droite  alors  je considèrerais ce qualificatif comme honorable puisque émis par ceux qui pratiquent la manipulation et la violence en lieu et place du débat démocratique, à la façon des communistes  qui ont à leur actif  100Millions de morts  mais  selon Mélenchon  pas de sang sur les mains, il est évident que ce commissaire politique bolchevique digne des  Staline, Mao, Pol pot et Castro  qui n’ont rien à envier à Mussolini et Hitler,  n’en est pas à une  outrance révisionniste  prés puisque, lui qui se dit de gauche, n’est pas considéré fasciste nauséabond par « l’élite » qui n’est d’ailleurs plus qu’un petit sous-ensemble coupé du reste des Français qui parvient à faire vivre la France malgré les agissements dolosifs des premiers.

Yves Imbert




Monsieur Locin, Marchais me faisait rire, contrairement à votre sinistre Mélenchon

REPONSE AU TEXTE DE JOEL LOCIN

http://ripostelaique.com/formidable-melenchon-cest-quand-meme-autre-chose-que-hollande.html

Un débat où il y a Mélenchon me rappelle une réunion de chantier du bâtiment où c’est à celui qui gueule plus fort et où on entend tout et n’importe quoi.

Notre seul point d’accord : si Hollande  est un bon somnifère, ce n’est pas le cas de Mélenchon. Quand je lis vos commentaires idolâtres, je deviens comme Jeanne d’Arc  j’entends chanter l’Internationale  par les 100 millions de morts socialo-communistes qui saluent l’arrivée des morts par l’Islam.

Ce cher Georges (Marchais) déclarait la  réalité marxiste-collectiviste globalement positive mais par ailleurs  il fustigeait sans prendre de gants  l’immigration massive et en  sus,  lui au moins me faisait rire, ce qui n’est pas le cas du sinistre Mélenchon.

Si j’ai bien compris l’esprit de votre parti qui a tenté d’interdire les Assises sur l’islamisation, chacun est convié à laisser son voisin issu de l’immigration africaine, étranger ou français de papier, venir s’installer chez lui pour vivre à ses crochets  tout en l’injuriant et en lui dictant ce qu’il doit penser, manger  et comment s’habiller…

J’attends que vous montriez l’exemple de cette «  solidarité », quant à moi je suis prêt à rendre service à mes voisins à condition qu’ils restent chez eux et je suis persuadé que c’est réciproque.

Savez-vous que ce sont les entreprises qui créent les emplois ? Et qu’il faut, entre autres, des « burnes » pour en créer ou reprendre une. Voir l’affaire du projet de Scop de SeaFrance où l’État donnait de l’argent aux salariés pour qu’ils puissent constituer le fonds de roulement mais où il apparaît que ces derniers ne voulaient même pas risquer cet apport externe.

C’est sans doute pour susciter des vocations d’entrepreneurs et réindustrialiser la France que votre idole a l’idée lumineuse de capter le fruit du travail des non-salariés et des dirigeants.

Pour ce qui me concerne  avec ma double vision d’ancien compagnon (donc de con selon Mélenchon) et d’ingénieur chef d’entreprises (donc bon à spolier) je considère que la candidature à la Présidentielle qui répond le mieux aux vrais problèmes est Marine Le Pen, elle n’a rien de fascisant pour un regard impartial et son  père a seulement montré qu’il avait des « couilles » en rejoignant la Légion Étrangère pendant la guerre d’Algérie tandis que d’autres portaient les valises du FLN avec fonds et explosifs et peut-être même les lames qui ont égorgé les harkis et nombre de pieds noirs.

Yves Imbert




Un bijoutier braqué mis en examen… et Le Progrès donne son nom et adresse !

Pour illustrer les points de vue déjà échangés entre Oriana GARIBALDI et moi -même
sur le courage des Gaulois voir le braquage de ce jour d’un bijoutier à BRON
cf Le Progrès et François de Souche « Bron / Rhône : Le bijoutier braqué a été mis en examen pour violence avec arme ».

Cerise sur le gâteau le Progrès, en parfait collabo, donne nom et adresse du bijoutier pour
l’exposer à la vindicte de l’entourage des agresseurs qui se sait protégé par notre pseudo-
justice mais pas les coordonnées des agresseurs.

Conclusion les Français n’ont pas peur de la castagne avec les « CPF »mais ils ont raison d’avoir peur de leur propre système judiciaire qui inverse les rôles de façon quasi systématique de façon à les obliger à se laisser descendre sans riposter. Il faut donc commencer par épurer cette « justice » et la Police même si le mal est moins profond
chez cette dernière qui est confrontée au même problème. Personnellement j’ai choisi : C’est œil pour œil dent pour dent et ensuite long combat avec la « justice » soi-disant rendue au nom du peuple français mais en étant vivant et prêt à recommencer à pratiquer la légitime défense.

Yves IMBERT




Les Français ne sont pas lâches, ils sont prudents…

Selon Oriana GARIBALDI Les français de souche seraient devenus des lâches ?

La réalité me paraît celle illustrée par une Christine Tasin qui, menacée de mort,
et un Pierre Cassen traîné en correstionnelle pour des écrits qui ne font que
présenter des faits, persévèrent sans faiblir – merci à eux –

Dans mon entourage nombreux sont ceux qui se sont illustrés pour des faits d’armes et piaffent pour répliquer de façon virile aux agressions quotidiennes , ce qui les freine,
c’est la quasi certitude de ne jamais être entendu par une oreille objective dans la dictature administrative Française et de rester engluer dans les rets de la justice marxiste de la République au détriment de l’existence même de leur famille (je cite MARX et non STALINE car selon moi la politique du 2e est jusqu’à démonstration du contraire issue des théories fumeuses du premier de même que je considère que le collectivisme a donné naissance au multiculturalisme dont les « bienfaits » sont commentés avec pertinence par RL)

Cette certitude s’appuie sur des constatations concrètes : La répression qui existe contre les automobilistes, l’acharnement contre la possession des armes et le deux poids deux mesures tous azimuts en faveur des immigrés, sous l’instigation de pseudos-experts mais vrais militants de causes dévoyées.

Yves Imbert