1

Lettre au directeur d'Ikea de Strasbourg, qui accepte une vendeuse voilée dans son magasin


Monsieur,
En faisant mes courses, ce matin, dans votre magasin Ikea de Strasbourg, j’ai croisé une vendeuse voilée. Je me suis sentie profondément accablée. Je réalise que l’islam gagne du terrain, plus rien, plus aucun lieu n’échappera donc à son emprise! Nous sommes donc forcés peu à peu d’assister, impuissants, à la défaite de nos valeurs d’égalité, le glas sonne donc pour notre pays, la France !
Par votre approbation du voile, vous cautionnez les prescriptions de l’Islam qui instaure, par le voile, l’infériorité de la femme. Le voile entérine ce statut d’inégalité entre l’homme et la femme et ne représente rien d’autre.
Je me considère suffisamment offensée de devoir emprunter les mêmes trottoirs, les mêmes rues, et de devoir faire mes courses dans mêmes magasins que ces dames, il m’est intolérable de devoir en outre m’adresser à une voilée pour trouver mon produit.
Je suis pourtant une cliente régulière d’Ikea et je ne lésine pas sur les sommes à dépenser. J’en veux pour preuve la somme importante que je viens de consacrer à l’achat d’un canapé d’angle (non loin de 2000 euros), il vous est facile de vérifier. J’ai également, au mois de février, équipé ma fille, qui s’est installée, entièrement dans votre magasin.
Je vous informe que, dorénavant, je ne mettrai plus les pieds dans vos magasins et que, de plus, j’en informerai Riposte Laïque, journal en ligne, qui défend les principes républicains que vous contribuez à violer par votre seul souci de l’intérêt, votre ignorance et votre manque de vigilance.
Si votre mobile est le seul gain, pensez-vous que le jour où l’islam sera bien implanté en France, vous continuerez à faire prospérer votre commerce? Si c’est le cas, votre naïveté m’afflige !
Si vous croyez faire preuve de tolérance, croyez-vous que les musulmans s’arrêteront de réclamer toujours plus, plus de visibilité, plus de droits. Vos petits enfants auront peut-être des enseignantes musulmanes voilées qui ne manqueront pas de les embrigader, vous pouvez en être certain !
Vous préparez un bien triste avenir à vos enfants et petits enfants. Parce que vous aurez laissé faire, ils devront souffrir car ils auront perdu leur liberté.
Zhor Henni




Repas hallal pour les enseignants

Je travaille dans un collège de banlieue, qui a une amicale. Il s’agit d’une association composée de quelques membres ; des enseignants pour la majorité et dont l’objectif est d’organiser et d’animer des rencontres entre personnels du collège (enseignants, surveillants, administration et personnel de service).
Pour célébrer la fin de l’année, notre amicale a pour habitude de prendre en charge la préparation du repas. Or, cette année, elle voulait imposer de la viande hallal à tout le monde aux motifs que quelques surveillants sont d’origine musulmane.
Après avoir imposé de la viande hallal à tous les élèves lors de classes vertes, et après avoir choisi une certaine année, suite à l’impossibilité de se procurer de la viande hallal, de soumettre l’ensemble des élèves au régime végétarien, l’esprit de tolérance souffle encore et, non content de violer les principes laïcs par ces pratiques, il veut à présent les étendre à l’ensemble du personnel, sans respect aucun pour les convictions des uns et des autres.
J’ai interpellé mon collègue, membre de l’amicale, pour lui manifester mon entière désapprobation et souligner les deux aspects souvent dénoncés sur votre site, à savoir l’origine douteuse et le financement par ce biais de cultes religieux.
Si j’ai réussi à faire en sorte que le hallal ne soit pas la seule viande au menu, mes arguments ne sont pas parvenus à le convaincre hélas et s’il a cédé c’est uniquement de guerre lasse.
Zhor Henni