Autodéfense : Je préfère les arts martiaux et les armes blanches

kravmaga2Cher Lecteur, Cher Camarade Patriote,
J’ai constaté récemment sur ce site, un certain nombre de voix se proposant de réhabiliter le port d’arme légal en France. Les arguments sont en général acceptables, tels que le droit à l’autodéfense, etc.
Mais pour ma part, non, je ne soutiens pas cette initiative et idée. Pour ma part, je me sens bien plus en sécurité quand dans mon pays je suis quasiment certain que la personne que je croise, celle qui me suit n’a pas d’arme à feu sur elle. Des gens louches et atteints, il y en a des milliers, des gens faibles et lâches désireux de s’armer d’un pistolet, il y en a des milliers. Et je pense que la peur d’être condamné pour port d’arme illégale est un moyen assez dissuasif contre eux, d’autant plus que cela évite de créer une norme.
Et pourquoi, pour ma part, je me sens en sécurité désarmé ? Car je pratique des arts martiaux, régulièrement et depuis longtemps, je connais les principes d’auto-défense d’un point de vue légal (cela ne veut pas dire que je suis infaillible) et que je me maintiens en bonne condition physique, suffisamment en tout cas pour courir assez vite en cas d’agression et appeler à l’aide (au passage, il a été montré que crier « Au feu » en cas d’agression suscite plus de réactions que crier « A l’aide », allez savoir pourquoi….).
Et je pense que c’est une solution que tout patriote résistant devrait appliquer. Car, d’une part, c’est bon pour sa santé et que c’est une véritable hygiène de vie, lui apportant assurance, calme et de nombreux moments de plaisir et de réussite à pratiquer. Et, d’autre part, cela lui confère de plus grandes chances d’esquiver d’éventuelles agressions (les humains, comme les autres prédateurs, perçoivent la peur de leur cible et agissent en fonction), de se défendre efficacement en cas d’agression (cela évite de tomber sous le coup de cette ridicule loi Française de la défense proportionnelle à l’attaque qui empêche quasiment de se défendre efficacement dans la plupart des cas), et lui donne l’assurance et les moyens d’aider son prochain quand ce dernier est agressé.
Pour ma part, c’est une passion depuis tout petit, mais plus je pratique, plus cela devient passionnel et intéressant pour moi. Et je pense que cela peut plaire à tout le monde, car il y a des arts martiaux ou sports de combat pour tous les goûts. Tous, à partir d’un certain degré de pratique (deux à trois ans, parfois beaucoup moins) apportent un avantage réel et solide en situation de combat. Tous, même le Tai Chi Chuan, pourtant décrit parfois comme une méditation en mouvement (ce qu’il est certainement aussi). Donc que ce soit plus ludique, sportif pour certains, plus calme et apaisant pour d’autres, ou plus violents et létaux pour les plus pragmatiques, tous les arts martiaux et sports de combat ont un intérêt.
Pour finir, je dispose chez moi d’un arsenal conséquent d’armes blanches, allant du simple couteau à l’arbalète en passant par le katana. Et tout ceci est totalement légal de possession, sans nécessiter même de déclaration en préfecture. J’apprends seulement à m’en servir, et je pense être prêt à faire face à presque n’importe quelle agression à mon domicile. Aucun besoin d’armes à feu pour cela.
La législation est à mes yeux toutefois assez débile à leur sujet, étant donné que leur possession est conditionnée à la détention d’un permis de chasse ou d’une licence de tir (avec avis favorable d’un médecin, même non psychiatre). Ils feraient mieux selon moi de subordonner la possession de telles armes à feu à un système de stage de formation à la législation et aux précautions à prendre, à un contrôle psychiatrique et à une vérification des antécédents judiciaires, par exemple (liste non exhaustive).
Voila, tout ça pour dire à mes camarades patriotes de s’armer effectivement, chez eux, dans le respect de la loi, mais dès maintenant, pas seulement quand un hypothétique jour verra la législation changer alors que les élites ont tout intérêt à faire le contraire pour maintenir l’infâme statu quo en leur faveur. Et dès maintenant, apprenez les arts martiaux, cela sera un des meilleurs services que vous vous rendrez de votre vie entière.
Bien cordialement,
Sylvain Mazoyer
 

image_pdf
0
0

50 Commentaires

  1. Quand des racailles foutent le bordel dans une rame de métro si 50 voyageurs se levaient en même temps pour les éjecter, même les « mémés qui aiment la castagne », par la loi du nombre de ceux qui ont du courage; l’air commencerait à redevenir respirable et ces lâches ne feraient plus la loi.
    Le nombre sera toujours plus efficace que les arts martiaux.
    Évidemment si on préfère faire semblant de ne rien voir et se réfugier de plus en plus sur le vlavier de son smartphone. …il ne faut pas s’étonner
    Mais je suis optimiste, le courage reviendra en Europe aussi, malgré les élites qui trahissent leurs peuples, même de Gaulle qui avait des opinions contraire sur un peuple bien précis de « veaux » concédait que le salut venait quand -même de ce fameux « populo », ce que les intellos appelle ‘démos », le peuple.

  2. La meilleure des ripostes c’est d’abord d’avoir des lois et des citoyens derrière qui les appuient pour qu’il n’y ait pas de charia et de terreur islamique en Europe.
    Si l’européen et ceux qui adhèrent à des systèmes de valeurs européens (car comme en islam il ne s’agit pas de « race ») se rebiffent, alors l’islam et sa violence sectaire endémique reculera.
    C’est le courage qui fait l’économie des guerres et non seulement des guerres classiques mais des guerres civiles qui sont les plus meurtrières, souvenons-nous de la phrase célèbre de Churchill qui lie la guerre au déshonneur des capitulards.
    Notre continent n’à jamais capitulé, ni à Marathon, ni à Salamine, ni à Lépante, ni devant les portes de Vienne en 1683.
    Disons seulement aux musulmans que nous ne voulons pas de leur culte ni d’accommodements qu’ils refusent aux autres là où ils sont les maîtres, ni de leurs intimidations sur notre sol et que, s’ils ne se sentent pas bien au milieu des « mécréants  » ils peuvent toujours « s’epanouir » dans l’un des 57 pays musulmans connus comme « havres de tolérance et de démocratie « .
    Ceux qui ont quitté sincèrement ce cultes pourront rester mais les autres, fanatiques ou faux -culs adeptes de la taqiya que Dieu nous en garde pour ceux qui croient ou que la Raison et la Finesse, si chères à Pascal nous en préservent.

  3. c’est pas bon pour la santé les arts martiaux efficace .. avec quelque centaines de randori au compteur .. dire que ce foutre réellement sur la gueule sans le sentir dans sa chaire … tout les coup font mal .. et en cas de 4 contre 1 sa sert a rien, je me souviens d’un super bon boxeur qui c’est fait éclater les ratiches avec un coup de batte … puis sa sert même a rien celui qui dans sa tête n’est pas prés il est pas prés … et si t’est prés c’est sale
    tout fait mal … on peut aimer sa .. ..

    • MDR oui ça fait mal de se faire taper dessus…surtout quand c’est avec une arme. A 4 armés de battes contre un, c’est difficile de gérer, mais bon avec une arme à feu c’est guère plus aisé, entre le temps de la sortir etc.

  4. Ok Corral n’est pas la culture européenne (ni donc française), il vaudrait mieux revenir aux fondamentaux qui existaient dans l’Antiquité grecque et plus près de nous chez nos voisins suisses où le civisme évite qu’une arme de dotation deviennent une arme de vendetta.
    Les arts martiaux permettent justement d’éviter tout risuqe léthal qui devient ensuite un risque légal.
    Ensuite il y a le civisme collectif qui peut renforcer le civisme individuel, si plusieurs dizaines de citoyens peuvent se lever pour en sauver 150 sinon 1000 en neutralisant un forcené ou un fanatique.Tout un travail d’éducation à la résistance mais d’abord à la vigilance collective est à faire.Avec cinquante yeux là où il faut on peux éviter cent victimes.

    • Tout à fait d’accord M Diogène. C’est un peu le but de mon article, pousser les gens à prendre confiance en eux pour qu’ils défendent les leurs.

  5. Tout cela me fait un peu sourire.
    J’ai pratiqué pas mal d’arts martiaux dans lesquels j’ai obtenu des diplômes et je suis maître d’armes.
    Il m’est même arrivé d’être pris, à mon corps défendant, dans quelques « bagarres » de rues.
    Je crois être assez bien placé pour dire que la technique ou les moyens utilisés sont beaucoup moins importants que … le sang froid !
    La lucidité, le sens de la situation, certaines qualités mentales … sont beaucoup plus indispensables pour répondre au danger, que le simple apprentissage de quelques techniques de défense.
    Je ne nie pas l’utilité de la technique, mais l’entrainement ne permet jamais d’être placé dans les situations réelles …Il faut y avoir été confronté pour savoir réagir efficacement !
    Un voyou sans technique, qui a l’habitude de la bagarre, pourra être beaucoup plus efficace qu’un ceinture noire ou qu’un boxeur …
    C’est peut-être ce « détail » qui manque à votre article !

    • « Je crois être assez bien placé pour dire que la technique ou les moyens utilisés sont beaucoup moins importants que … le sang froid !
      La lucidité, le sens de la situation, certaines qualités mentales … sont beaucoup plus indispensables pour répondre au danger, que le simple apprentissage de quelques techniques de défense. »
      C’est aussi le propos de mon article, apprendre à gérer son stress, garder son sang froid etc bah je suis désolé mais rien de tel (ou presque) que les Arts Martiaux pour cela. Même M. Ropers préconise le Qi Gong à ce sujet par exemple.
      C’est peut-être ce « détail » qui manque à votre article !
      Oui j’aurais du en parler en effet, pour avoir été confronté moi aussi un certain nombre de fois à des bagarres de rue. C’est un point que j’aborderai en prochain commentaire quand j’aurai le temps de le rédiger, mais sachez que j’en suis bien conscient.
      Mais bon cela m’est arrivé d’éviter une confrontation face à un type voulant me casser la gueule à coups de casque de moto rien qu’en évoquant le fait que je fasse du judo. Enfin ça c’était quand j’étais jeune.

  6. (JUSTE UN RAPPEL)
    Quelques infos pratiques pour se procurer légalement une arme à feu sans permis de chasse :
    1- Prendre RDV chez votre médecin traîtant afin d’obtenir un CERTIFICAT MÉDICALE D’APTITUDE au port d’arme à feu.
    2- Muni de ce certificat Médicale vous inscrire dans un Club de Tir qui dès lors vous délivrera une LICENCE DE TIR PROVISOIRE.
    3- Muni de cette Licence de Tir Provisoire vous pourrez dès lors vous rendre dans n’importe quel ARMURERIE afin d’acheter votre première arme à feu.

    • Faux: il faut au moins trois séances de tir controlé et demander une autorisation à la préfecture pour une arme de catégorie B
      La licence ou le permis de chasser ne sert que pour les armes de catégorie C:
      (Fusil de chasse ou armes anciennes)

      • Martin parle de se procurer légalement une arme à feu en quelques jours. Ce qu’il dit est exact, concernant les démarches à faire.
        Ces démarches permettent de se procurer des armes de catégorie C (manuelles), mais pas de catégorie B (semi-automatique).
        Mais dans les armes de catégorie C, il n’y a pas que les fusils de chasse ou les armes anciennes : il y a par exemple les carabines 22 Long-Rifle avec chargeur de 10 balles, il y a aussi les fusils à pompe à canon rayé de calibre 12 avec magasin de 5 ou 7 balles (une arme très puissante, et presque aussi rapide que les armes semi-automatiques).

  7. L’un n’empêche pas l’autre : on peut pratiquer des sports de combat (ou arts martiaux) et fréquenter le club de tir. Les deux sont même nécessaires (si on est en condition physique suffisante)

    • Je pense que ce message résume l’essentiel : les deux sont compatibles, et l’un ou l’autre c’est bien, les deux c’est mieux !

  8. Pour ma part, je pratique le street self défense, on nous apprend à avoir quelques bons réflexes, à être humble également car pratiquer un sport de défense ne nous rend pas inhumains face à l’agression. J’ai déjà vu en cours que crier au feu est plus efficace, et à partir de la rentrée, nous nous entraînons plus sérieusement contre les armes blanches. On a fait aussi un cours sur le car jacking… Bref, je recommande ce genre de cours aux femmes, c’est moins physique que le Krav Maga, c’est bon pour le cardio et efficace! D’autre part, apprendre à recevoir quelques coups de poings (avec casque) nous habitue aussi au comportement agressif que l’on peut parfois rencontrer et être plus assurées.

    • Tout à fait, et comme vous le soulignez l’humilité est essentielle, et pas que dans les Arts Martiaux. Très bonne initiative de votre part.en tout cas.

  9. Revendiquer le droit de s’armer, ce n’est pas aller au super marché acheter une arme. Votre vision est simpliste. Les arts martiaux son efficaces quand on est capable de les utiliser. Mais quand on est âgé, et handicapé par la maladie, comment se défendre sinon par une arme. Mon cas, pourtant ancien talonneur approchant le mètre quatre vingts 150 kg je suis totalement handicapé. Alors oui j’ai acquis légalement une arme. Je n’ai aucune envie de tirer sur quiconque, mais n’hésiterai pas à m’en servir pour me défendre, et mon épouse handicapée, après sommation, si possible. Manipuler une arme ne relève pas de l’ENA. pour ma part je suis un ex sous/off.du temps du service militaire. Il serait souhaitable un port à la ceinture dans un holster, visible. Plus une insigne, conformément à une réglementation qui aura été modifiée, assurant que le possédant, requiert les qualités morales nécessaires, sain d’esprit, qui n’a pour but que de défendre soit sa personne soit toute personne objet d’une grave agression. C’est faisable. Mais que l’auteur de l’article soit rassuré, jamais nos politicards actuels n’accepteront. Par contre il est fort possible que vous rencontriez des personnes qui possèdent discrètement dans une sacoche une arme. Personne prudente, mais non agressive. .

    • Tout à fait, je suis pour ma part en faveur d’une législation moins restrictive en matière d’armes à feu mais comme vous dites, cela m’étonnerait que les futurs gouvernements quel qu’ils soient aillent dans ce sens là.

  10. Je l’ai déjà écrit : la meilleure discipline est israélienne, le KRAV MAGA !!!
    Pas besoin d’avoir beaucoup de force, ou d’être grand, ni d’avoir 5 années de pratique, pour être efficace, croyez-moi !!!
    Préparation physique, maintien en forme – si vous n’avez pas un métieer physique, mais la pratique est alors un bon complément…)
    Et enfin, un bon calibre 12, un mono-coup au canon court, très efficace contre une bande de dégénérés à courte distance…
    Pas besoin de viser, un tir « dans le tas », une recharge éventuelle – latence de réaction des agresseurs au vu du bruit et des effets dévastateurs – billes d’aciers de très petites tailles ont ma préférence…
    Je ne suis pas partisan des armes portées par toutes et tous, mais au vu de la situation, comme l’écrit très bien l’auteur, mais cela sera bientôt NECESSAIRE, voyez ce qui se passe en ISRAËL, ou le port d’armes est maintenant largement facilité à cause des évènements…
    Par contre, je suis partisan d’avoir le droit de se défendre par TOUS les moyens chez soi !!!
     » Vous pénétrez chez moi par effraction, attendez-vous à prendre des pruneaux, le fer ça met du plomb dans la tête, ça fait réfléchir en général…
    Plus généralement, préparez-vous à la plus GRANDE vague d’attentats qui ait jamais eu lieu dans notre pays, c’est une intuition et chaque évènement me renforce dans ma vision des choses…

    • je pratique ! il ya aussi plein d’arabes aussi et ils ne boycottent pas les produits israeliens dans ce cas !

      • Autre exemple : les murs anti-palestiniens qu’Israël fait construire à foison devrait donner un bon exemple aux hongrois qui ont fait un truc minable qui s’ouvre au cutter…

    • Le wing chun et le pensak silla sont aussi très efficace sans demander une grande force physique.

  11. avec ces gens la nous ne pourrons courrir asser vite
    bien que déjà d’un certain âge
    j ai choisi l ‘entrainement avant arts martiaux
    c ‘est mon auto -défence
    chaque femmes devraient le faire si elle peut bien sur
    au cas ou , cela peut toujours nous servir

  12. Toute personne inscrite dans un club de tir peut avoir une arme.
    Cela implique une identité, une autorisation, un entrainement, un permis de détention.
    Aucun quidam peut légalement se procurer une arme sans cela.
    Aussi détenir une arme et savoir s’en servir n’est pas le problème.
    Une arme blanche qui peut se trouver dans toutes les mains est bien plus dangereuse. Tout les jours l’actualité nous donne des exemples.

    • détenir une arme Oui mais pas la porter sur soi, or c’est bien quand vous êtes hors de votre domicile que le besoin va de plus en plus s’en faire sentir
      Le permis de chasse est réglementé et la formation organisée, il est donc parfaitement possible d’organiser un permis de port d’arme de défense ce qui permettra de repérer les déséquilibrés et ne pas le leur accorder

  13. Pourquoi pas le cochon de garde, un peu odorant mais fort sympathique
    En réalité je pense qu’il est nécessaire de hurler avec les loups et face à une Kalach mal entretenue, la balle d’un modeste SW44 enlève tout de suite le goût du pain
    les techniques de combat à main nue ne sont pas négatives mais encore faut-il que leur emploi survienne à un moment ou vous êtes en forme et pas crevé par une journée de boulot
    Donc je suis favorable à la libéralisation des armes de défense, après la guerre de 1870 l’Etat recommandait à nos aïeux de s’armer pour défendre le pays et il ne m’apparaît pas qu’il y ait eu plus d’ abus qu’en Suisse, en réalité c’est une question d’habitude rien d’autre
    Je suis d’une famille paysans chasseurs et tout a fait calme avec une arme qui fait partie de ma culture , par contre quand j’ai intégré l’armée j’ai constaté la panique de mes camarades profanes au contact de leur armement

    • A propos du cochon de garde, c’est possible avec le cochon corse qui est un animal plus petit que le cochon standard et qui se dresse aussi bien qu’un chien !

  14. Sylvain, merci pour votre témoignage ; vous venez de valider l’envie et le besoin de prendre des cours d’auto-défense où je voulais m’inscrire dès la rentrée. J’avais déjà été faire un stage découverte qui m’avait plus qu’intéressée. Ce besoin et cette nécessité dus à notre environnement et pour paraphraser votre commentaire « des gens louches et atteints il y en a des milliers » s’est imposé crucialement car le mois dernier j’ai été agressée violemment par une cinglée et ceci m’a fait dire qu’il était temps de passer à la vitesse supérieure. De plus, j’ai fuit la ville et ses HLM anxiogènes et mal famés dans lesquels je moisissais et où je me sentais de moins en moins en sécurité en tant que femme.
    Je vais donc aller de ce pas m’inscrire, car nous avons un très bon prof dans la ville voisine.
    Cordialement

    • Prenez des cours de KRAV MAGA, c’est, et de très loin, la MEILLEURE discipline de défense, elle ne fait pas dans la dentelle…
      Regardez des vidéos sur youtube, vous allez vite comprendre…

  15. @ Sylvain Mazoyer …
    Et à votre agresseur armé d’une Kalach ou d’un 38 vous allez aussi lui demander de respecter les règles de vos arts martiaux ?
    Vous vouliez qu’on sache que vous êtes un as des arts martiaux, maintenant on le sait. Bravo. Mais concernant les  » règles  » de la guerre, vous n’y connaissez rien du tout et là, toute votre instruction reste à faire.

    • Le but du KRAV MAGA est d’abord de survivre, en neutralisant, temporairement ou DEFINITIVEMENT votre ou vos adversaires ou assaillants !!!
      C’est la première chose qu’apprennent les régiments de combats !!!

      • A moi, on ne m’a appris qu’à tuer pour ne pas être tué. La guerre, c’est la guerre !

  16. Cher Sylvain
    Entre un combat sur un tatami en face d’un adversaire formé à une certaine éthique et un groupe de cinq ou six assaillants hurlants et tapant tous en même temps à coup de pieds, de nunchaku, de barres de fer et autres joyeusetés, il y a une différence énorme.
    Dans le premier cas vous vivrez à la fin du combat, dans le second…

    • bon… excellentes raisons de ne rien faire alors ! les francais sont les champions du renforcement negatif ! l » americain adepte des arts martiaux n a pas hesité a plaquer au sol un type armé d’ une kalatch !

      • Non, cela veut simplement dire que s’entraîner pour être en bonne forme physique (Mens sana in corpore sano !) et pratiquer un art martial n’est pas une dispense pour la possession d’une arme à feu !

    • Vous devriez regarder une démonstration de KRAV MAGA, c’est très impressionnant, des gens certes très bien entraînés, comme Roy ELGALAYAN ou des gens instructeurs, comme David HALIVA, ou Alain COHEN…

  17. je reecommande le krav-maga qui est essez redoutable et que je pratique moi-meme .la seul chose a vaincre est surtout l’ hinibition de passer a l’ acte,

  18. Face à un type armé prêt à tirer vos arts martiaux c’est pipo ! perso je
    préfère une arme à feu comme ça le problème se règle tout de suite parce qu’avec un taser et avec la justice sauce tobi rat le mec il ressort libre ou avec un sursis de 6 mois !

    • il ya des techniques de krav a condition que le type soit trés proche
      et si vous n’avez plus le choix,,,,

  19. Bien d’accord avec l’ensemble de cet article. Généraliser le port d’armes comme aux États-Unis serait une idiotie. Se servir d’une arme avec discernement n’est pas à la portée de monsieur Tout le monde. Mais bon, je ne pense pas que cela puisse arriver en France. L’objectif d’un gouvernement de poules mouillées est forcément de faire de nous des poules mouillées. Quant à la pratique des arts martiaux… excellent à tout point de vue.

  20. Sylvain, vous avez raison aussi longtemps qu’on est entre gens civilisés, d’ailleurs dans ce cas on n’a pas besoin de se défendre et les arts martiaux deviennent des disciplines de méditation… Parfait! Mais toute cette belle théorie s’écroule quand vous vous trouvez devant une kalachnikov et vous n’allez jamais courir assez vite pour échapper aux balles de revolver qu’on tire dans votre dos, même si vous êtes expert en maniement du sabre.Les codes de chevalerie ou les conventions de Genève ou tout simplement l’honneur scout ne valent plus rien avec ces gens-là. Chez nous, nos hommes se mettent devant pour protéger les femmes, les enfants et les vieux, l’autre jour à la frontière entre la Grèce et la Macédoine les hommes ont mis les femmes et les enfants devant eux comme bouclier humain. C’est un autre monde, pour notre mentalité c’est un monde de vilenie et de traitrise dans lequel on brûle les gens vifs, on viole, on égorge, on vend les femmes et les enfants comme esclaves. Contre ce monde, nos règles ne valent plus rien et nous devons au plus vite en prendre la mesure.
    Vous avez raison: des gens non formés avec des armes en main sont dangereux. Mais attention, actuellement, par exemple en Belgique, il est interdit de posséder des armes sauf si on est chasseur ou si on fait partie d’un club de tir. J’ai expliqué cela longuement dans mon article précédent
    http://ripostelaique.com/notre-salut-va-t-il-dependre-des-chasseurs-et-des-passionnes-darmes. relisez-le
    Dans ces conditions, les chasseurs et membres de clubs de tir sont des gens entrainés qui non seulement possèdent d’excellentes armes modernes mais aussi sont d’excellents tireurs qui ont été entrainés au maniement des armes et à la sécurité. Dans un polygone de tir la discipline est très stricte.
    Non, il ne faut pas que n’importe qui se balade avec n’importe quoi mais il serait très prudent que de plus en plus de personnes suivent une entrainement pour se défendre soi-même, sa famille et son pays exactement comme dans le passé pas si lointain c’était le cas quand chaque jeune de 18 ans était obligé de faire le service militaire. Cet entrainement est capital pour avoir les réflexes utiles en cas de catastrophe et pouvoir s’intégrer aux forces de l’ordre mais aussi aux pompiers, protection civile, samu etc. pas seulement en cas de guerre mais aussi par exemple en cas d’un gros tremblement de terre. La personne entrainée sera utile car immédiatement elle sera capable de s’intégrer dans les secours en obéissant aux ordres des responsables au lieu de faire n’importe quoi et souvent justement ce qu’il ne faut pas. Regardez comment cela se passe en Suisse.
    A mon avis avoir supprimé “ce bête service militaire” a été une grosse erreur car c’est une formation qui manque. Mais attention : “quand un pouvoir craint la révolution il commence par interdire que les citoyens possèdent des armes”…
    Quel monde sommes-nous en train de préparer pour nos enfants ? Un monde où chacun va se promener avec un fusil mitrailler en band ouillère comme en Israël ou comme dans le Far West… à qui la faute ? Mais à nous ! c’est notre faute car c’est nous qui votons pour les gens qui nous préparent ce monde !

  21. Ce que vous dites est juste. Un seul petit problème. Pratiquer les arts martiaux suppose une certaine forme physique. Quid des vieux, des malades, des handicapés??
    L’arme à feu est démocratique. Nul besoin d’être un athlète pour s’en servir.

    • Je suis d’accord avec vous, au moins partiellement, sur ce point là. Quant aux malades et aux handicapés, à moins de certains sports de combat adaptés, peu de solutions, on est d’accord. A noter toutefois que si on pratique (cela vaut pour la plupart des sports, de combat ou non) régulièrement quand on est en bonne santé, on a moins de risques de tomber malade et cela ne peut que faire du bien en général.
      Par contre pour les personnes âgées, si on pratique assez tôt (et ça vaut pour beaucoup de sports), bah la condition physique on peut la garder jusqu’à la mort. Des connaissances à moi faisant encore des marathons à 75 ans, c’est rare mais j’en ai. Pour les Arts martiaux c’est pareil, cela conserve extrêmement bien, sans parler de certaines études qui montrent que cela ralentie le déclin cognitif du à l’âge.
      Pour ceux qui voudraient commencer sur le tard, il y a le Qi Gong (gym douce chinoise), et le Tai Chi Chuan (Art Martial interne chinois) qui permettent de retrouver progressivement une certaine condition Physique et qui sont tout à fait adaptés. En plus de réduire les risques de dépression, de perte de la mémoire, il a été montré que cela réduisait d’à peu près 40% les risques de chutes domestiques. Il y a le Yoga aussi, qui, sans être un Art Martial, permet d’améliorer sa condition physique, son équilibre et sa souplesse de manière notable.

      • Cher Sylvain, âgée de 63ans, je ne suis encore atteinte, Dieu merci, ni de dépression ni de perte de mémoire. L’idée même de faire du sport m’a toujours donné la nausée et malgré cela (malgré aussi les nombreuses séquences de saucisson-pinard ayant rythmé ma vie) je suis en bonne santé ! Je possède aussi depuis longtemps à mon domicile quelques armes blanches sur la légalité desquelles je ne me suis jamais interrogée, et une carabine pour laquelle je ne me pose pas la question 😛 En revanche, je suis inscrite depuis trois ans dans un club de tir et possède de façon tout à fait légale un très joli 9mm. Je n’ai jamais été tentée d’utiliser ce petit arsenal contre les voleurs de pommes ou les ados motocycleurs des soirs d’été. Toutefois, nul doute que je n’hésiterais pas à m’en servir face à une agression plus dangereuse. Voyez-vous, je préfère vivre en prison que mourir en victime. Avoir une arme ne vous transforme pas en tireur fou.

        • Chère Rosalie,
          Si Vice Pace, PARABELLUM (9mm off course!). ça c’est bonne idée.
          Ne pas oublier non plus que si les armes sont hors la Loi alors seuls les hors la loi auront des armes…- ce qui est le cas actuellement-
          D’autre part, ce n’est pas l’arme qui est dangereuse, c’est celui qui est derrière.

      • vous avez raison sylvain ..et certaines critiques sont deespérantes …je l’ ai dit : grace au « creve-magouille » je m.’en suis sorti sur attaque au surin ..moi aussi j aurais pu me dire « a quoi bon perdre son temps 2 fois par semaine contre un mec armé d’ une kalatch ? » je ne serais pas sur ce site en ce moment…

    • Sinon aussi pour ces personnes là, il y a le tazzer, le pistolet tazzer, les chiens de gardes et plein d’autres solutions non létales et accessibles à tous pour se défendre efficacement.
      L’arme à feu, elle, vous fait démocratiquement passer en prison.
      Notez que je n’ai rien contre les armes à feu en elles même pour ma part et compte bien m’inscrire à un stand de tir cette année. C’est juste que le port d’armes à feu légal pour tous en France, je le sens très moyen….

      • Les racailles criminelles ont déjà largement accès à un marché illégal ; le port légal bénéficierait très très très largement aux gens honnêtes.

  22. C’est vrai que j’avais omis de mettre un titre…disons qu’à défaut d’avoir le droit à des armes à feu chez moi pour se défendre en cas d’agression, oui je me contenterai d’armes blanches pour rester dans les clous librement. Mais bon chez moi les armes c’est une passion et je les collectionne.

Les commentaires sont fermés.