Autorisons le cumul des mandats, mais interdisons le cumul des indemnités !

Oui ils ont vraiment raison nos amis socialistes. C’est vrai quoi c’est intolérable ce cumul des mandats : sénateur-maire, député-maire-conseiller général ou régional… C’est dingue ça ! Et pourquoi pas avocat en plus! Ah bon ça existe déjà? Y’en a qui ont quatre mandats, alors comment qu’elles vont émerger les jeunes générations hein ?

Je ne pensais pas que nos amis socialistes -enfin je dis « amis » c’est pas vraiment mes amis- soient accrochés à une ribambelle de mandats électifs sans se rendre compte qu’ils font barrage à quantité de jeunes qui, si ça se trouve, sont très compétents! Quoi non? Pourquoi non ?

Alors j’ai écouté ma radio et ouvert mes journals (j’aime bien « journals » ça égratigne l’oreille) et quoi t’est-ce que-t-il que j’ai donc lu et entendu (ou l’inverse du contraire) ? Que le cumul des mandats c’est vachement bien parce que le mec qui cumule, c’est que pour rendre service en fait à son pays (ou sa nation j’ai pas bien suivi) et que question efficacité c’est le top du nanan. Les mecs y disent (si si j’ai suivi) que quand t’es maire et que t’es conseiller général et député, t’es vraiment le « king » des dossiers que tu peux faire avancer plus vite et mieux pour ta commune! Et les autres que j’ai pensé ? « qu’ils crèvent! » Ah oui c’est normal.

Alors j’ai réfléchi en pensant dans ma tête. Je me suis dit qu’il y avait un moyen que tout le monde il est content, les « pour le cumul » et les « contre ». Si je vous jure y’a une solution simple et efficace et qui, en plus fait faire de très substantielles économies à la nation (ou le pays je sais plus). Je me demande même pourquoi personne n’y a pensé et si vous en êtes d’accord on pourrait la proposer à nos amis (non, pas nos amis, aux socialistes), pour les rabibocher ; qu’ils soient heureux et contents comme quand Ségolène s’est faite dégommer à la Rochelle. Enfin c’est ce qu’on m’a dit.

La solution? Fastoche! Il suffit d’autoriser le cumul des mandats (pour faire plaisir à ceux qui sont « pour ») mais d’interdire le cumul des indemnités. Comme ça, ceux qui sont vraiment là pour défendre les intérêts de leurs con-(pas si cons)-citoyens pourront mettre en œuvre leur discours qui justifie ou qui combat le cumul. Les cumulards seront d’excellents citoyens qui feront économiser de grasses indemnités et seront des exemples vivants de bénévolat au service de la collectivité. Le mec il est député et il veut être maire? Pas de problème, il peut être les deux mais il n’a qu’une seule indemnité. Si en plus il se sent la niaque pour être conseiller régional, ok mon gars (c’est presque que des gars) vas-y t’auras pas un radis de plus… Moi je me dis comme ça, mais c’est parce que je suis mauvaise langue, que le problème des cumuls n’existera plus.

Alors c’est-y pas beau?

GILLINOUI

image_pdf
0
0