1

Autriche : le grand nettoyage commence…

Le 15 décembre 2017 la coalition entre le FPÖ et l’ÖVP a été décidée. Deux partis nationalistes sont unis en Autriche et veulent remettre de l’ordre dans l’invasion migratoire et sur le terrain de l’islam. Sebastian Kurz, nouveau chancelier autrichien, ÖVP et Heinz-Christian Strache, FPÖ, le nouveau vice-chancelier autrichien, sont au pouvoir en Autriche depuis une semaine !  Le grand nettoyage commence contre les migrants illégaux et l’islam.

Tous les migrants obligés de rendre leur smartphone et tout leur argent

https://www.welt.de/politik/ausland/article171661397/Asylbewerber-muessen-Geld-und-Handys-abgeben.html .

« Deux jours seulement après la constitution du nouveau gouvernement autrichien, l’ordre a été donné de confisquer les smartphones et tout l’argent des migrants. La situation est bien sûr catastrophique pour les migrants. Le gouvernement autrichien a décidé de mettre fin à l’arrivée des migrants. « Celui qui demande l’asile en Autriche doit donner la totalité de son argent en liquide. Cet argent sera employé à couvrir les frais de base des migrants » a déclaré le nouveau chancelier autrichien. Les smartphones sont confisqués par la police pour effectuer les contrôles sur les identités des migrants et sur leur route migratoire. Il fallait être naïf pour croire que la zone germanique serait un paradis comme la France… En Allemagne aussi, les migrants réalisent qu’un piège se referme sur eux et qu’ils étaient les pantins d’une politique. En Bavière, des Africains ont manifesté contre leurs conditions de vie. « Nos enfants ne vont pas à l’école, nous n’avons pas de soins, nos logements manquent d’hygiène… » se plaignent les Africains. La encore il fallait être naïf pour aller en Allemagne. L’Allemagne prend les familles des Syriens et leurs jolis enfants pour les germaniser. Les Africains sont envoyés en France ou déportés en Afrique. L’Allemagne et l’Autriche utilisent un mot nazi « abschieben » pour renvoyer dans son pays… Le Reich refait surface depuis quelques années en Allemagne et en Autriche. Des souvenirs à l’effigie du Reich se vendent bien. L’Empire austro-hongrois est en train de se reformer comme l’Empire allemand. »

Le nouveau gouvernement s’attaque à l’islam

http://www.krone.at/1598733

« Le FPÖ, parti politique, qui est dans la mouvance de Pegida et parti frère de l’AfD, a toujours dénoncé la présence de l’islam en Autriche. Aussi, la nouvelle coalition, FPÖ et ÖVP, dans le nouveau gouvernement autrichien, est en train d’interdire les jardins d’enfants musulmans.  Sebastian Kurz a fait une déclaration à ce sujet ce 22 décembre 2017.  Sebastian Kurz, le nouveau chancelier, a attaqué la politique des Grünen. « Nous ne devons plus passer sous silence la présence d’enfants scolarisés et éduqués dans des jardins d’enfants musulmans. Nous devons d’urgence entamer des actions contre cela » a déclaré le nouveau chancelier autrichien. Une étude autrichienne montre le faible niveau de l’apprentissage de l’allemand dans ces jardins d’enfants et montre une orientation religieuse et ethnique allant contre l’éducation autrichienne. Sebastian Kurz rend la politique des Grünen et des socialistes responsable de l’existence d’une société parallèle.  Kurz a décidé de mettre fin à l’enseignement musulman dans les écoles en Autriche et il s’attaque en premier aux écoles de Vienne. »

Olivier Renault