Aux journalistes du Monde, Abel Mestre et Caroline Monnot, qui croient combattre l'extrême droite

Bonjour,

Suite à votre article « Apéro saucisson: le “Grand Mezze” de l’extrême droite parisienne », je me permets de vous faire part des commentaires suivants.

Vous décrivez Riposte Laïque comme « ultra-laïque ». La laïcité étant – par définition et au premier chef – le soucis de garantir le neutralité de l’État, un ultra laïc seront donc un « ultra neutre » : est-ce grave docteur?
J’ajouterai que la laïcité n’autorise que deux positionnements et pas un de plus: ou l’on est laïc, ou on ne l’ai pas, il n’existe pas d’entre deux.
Enfin, je n’ai jamais vu un militant laïc, fut-il « ultra », tuer au nom de la laïcité, menacer de mort Robert Redecker, recruter des enfants kamikazes, imposer à sa femme (voire « ses »…) une quelconque tenue, exciser sa fille, la marier de force, etc. J’en veux pour preuve que si les ultra laïcs présentaient une quelconque dangerosité, je doute fort que vous les attaquiez aussi frontalement avec une telle bonne foi…

Pour ce qui est de de l' »islamophobie », littéralement, il s’agit d’une « peur de l’islam ». Lorsque l’on observe la pratique de l’islam et surtout lorsque l’on lit le coran, un appel quasi continu au meurtre, permettez-moi de vous poser la question, comment faîtes-vous pour ne pas être « islamophobe »? Inconscience? Ignorance de sujet que vous prétendez éclairer? Lâcheté peut-être?

Opposer « fascisme » et « islam », un oxymore

Je vous rappelle par ailleurs que l’islam fut un fidèle soutier du régime nazi. Hadj Amin al-Husseini, la plus « haute » autorité de l’Islam lors de la Seconde Guerre Mondiale, fut un soutien indéfectible du régime nazi, et recruta la sinistre division Handschar qui massacra des milliers de Juifs dans les Balkans. J’ajoute que si le III Reich avaient remporté la guerre, les Arabes musulmans devaient se charger de l’extermination des Juifs d’Afrique du Nord, ce qu’ils firent en partie dans des camps de concentration des actuelles Tunisie, Libye, etc.

Quoiqu’il en soit, continuez votre combat contre l’extrême droite, vous ne risquez absolument rien, tout en vous octroyant une posture avantageuse à bon compte de remparts contre « l’extrême droite ».

Permettez-moi de vous dire que si cette menace était réelle, je ne me fierais pas trop à un rempart de votre acabit pour me protéger,

Salutations,

Joël Locin

image_pdf
0
0