Sécurité : avec Benalla et ses nervis, Macron préparait-il un coup d’Etat ?

Publié le 27 juillet 2018 - par - 18 commentaires
Share

Il faudra bien que l’abcès de l’affaire Benalla soit percé assez rapidement car le mutisme de Macron ainsi que la chape de plomb qui pèse sur les vraies fonctions des hommes composant le premier cercle présidentiel sont la porte ouverte à tous les fantasmes. S’il s’agit d’une tempête dans un verre d’eau, comme le prétend le chef de l’Etat, alors qu’il nous montre le verre. De l’enlèvement de Mehdi Ben Barka (1965), à la noyade, dans 10 centimètres d’eau du ministre du Travail, Robert Boulin (1979), jusqu’au scandale des « Irlandais de Vincennes » (1982) et aux  écoutes téléphoniques de l’Élysée pour dissimuler l’existence de Mazarine (1983-1986), la cinquième République a souvent été éclaboussée par des révélations touchant le cœur du pouvoir.

Les explications confuses données en commission le 26 juillet par Alexis Kohler, secrétaire général de l »Élysée, n’ont fait qu’obscurcir davantage le dossier Benalla.

A partir des différents éléments qui ressortent tant des auditions parlementaires, que des investigations journalistiques et des faits portés à notre connaissance, il parait possible d’échafauder l’hypothèse suivante :

Il y a toujours nécessairement eu autour des présidents de la République successifs des hommes de confiance n’apparaissant pas dans les organigrammes officiels, ou du moins pas sous leur vraie fonction. Très prosaïquement, leurs missions devaient consister moins à essayer d’empoisonner Merkel ou Trump qu’à aller acheter des préservatifs pour protéger l’organe présidentiel lors de ses déplacements en Thaïlande ou ailleurs.

L’élection de Macron a été la preuve de l’existence d’une UMPS, c’est à dire d’une entité politique homogène, fictivement séparée en deux sous-groupes, la gauche et droite. L’ambition de « faire de la politique autrement », portée par l’ancien conseiller de Hollande sous les regards extatiques de ses disciples, n’a jamais existé que dans la tête du gourou et de ses « Marcheurs » immobiles.

L’homme « providentiel » s’est-il finalement trop bien glissé dans le costume que lui avaient dessiné des jeunes pousses comme Juppé, Bayrou, Collomb (la liste complète est disponible sur BFM) avec le soutien de tous leurs réseaux, un entrelacs d’intérêts partagés, de renvois d’ascenseurs, d’inimitiés communes, bref de bassesses humaines…

Macron a peut-être cru à la théorie de la génération spontanée et que l’on pouvait naître en politique en occupant immédiatement la première place.

Mais sa volonté de toute puissance, quasi mystique, que des caméras de télévision avaient pu capter un soir lors d’un meeting de campagne, s’est peut-être heurtée au principe de réalité. Et dans la vraie vie présidentielle, quelque 77 policiers et gendarmes du GSPR assurent votre protection 24 H/24. Ils vous protègent mais vous fliquent aussi en rendant compte de vos faits et gestes à leur hiérarchie respective, repaires de dinosaures datant de l’époque où on ne faisait pas encore de politique autrement.

Il peut-être tentant pour un minuscule Jupiter de vouloir se débarrasser de ces 154 (77 x 2) oreilles et yeux indiscrets susceptibles de confier les petits et grands secrets de la République à leurs frères de loge, ou à de vieux requins politiques dont le retrait définitif de la vie publique semble aussi crédible qu’une promesse d’abstinence sexuelle de Dominique Strauss-Kahn.

Dans cette optique, rien de mieux que de mettre en place, comme certains journalistes l’ont évoqué, des équipes recrutées hors de la gendarmerie et de la police, pour un unique quinquennat et ne relevant d’aucune autre hiérarchie que de celle de la divinité élyséenne. Donc, pour préparer son coup d’Etat, Macron avait besoin d’un individu costaud mais pas trop, un peu falot mais capable de mettre quelques gifles (mais pas devant témoins, bordel !) et qui aurait pu recruter des nervis pour former une garde prétorienne entièrement soumise à Son Excellence. « Benalla, venez-voir j’ai quelque chose à vous proposer… Non, pas à genoux, restez debout ! »

Mais l’UMPS, fermement résolue à ne pas perdre la maitrise de sa marionnette macronienne, n’a pas oublié le précédent que constitue le « cas Chirac », où un grand dadais était parvenu à se soustraire de l’emprise de ses Pygmalion, Marie-France Garaud et Pierre Juillet, pour voler de ses propres ailes jusqu’à l’Elysée.

Donc pour mettre un frein à ces velléités d’autonomie, pourquoi pas jeter un grain de sable dans la machine et révéler une des nombreuses turpitudes impliquant Benalla pour éclabousser Macron. Tiens, justement, il vient de frapper des gauchistes en portant un équipement de flics… Excellente idée, envoyez moi les images et on fera porter le chapeau aux flics ! Mais si Collomb n’est pas d’accord pour endosser la responsabilité des faits ? C’est pas grave il n’aura qu’à dire que c’est de la faute du Préfet de Police… Génial !!

Martine Chapouton

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Economie de guerre

Ou alors un coup d’état démocratique cela rappelle Louis Napoléon Bonaparte il me semble qui fut d’abord élu président de la République et se par la suite désigner empereur des Français.
La dérive macronienne ressemble beaucoup à celle-ci.

DUFAITREZ

La prise de Pouvoir absolu est un long chemin !
Il passe par les Textes (Constitution, Lois, décrets), par les Majorités construites et dévotes, par des Hommes enfin ! Achetés par des prébendes…
L’Alchimiste passe de la Démocratie, à Démocrature, puis Dictature…
Toutes les lois actuelles, ou prévues, vont dans ce sens. La fameuse « Révision » aussi !

Une patriote

Pourquoi Macron a tout fait pour que le Général de Villiers donne sa démission ? Pour qu’il ne voit pas ce qui était en train de se passer à l’Elysée? Pour qu’il ne tire pas la sonnette d’alarme en voyant que Macron s’entourait de musulmans sulfureux amis de terroristes ? Le coup d’Etat, Macron l’a fait pendant les élections AVEC SES AMIS pour prendre le pouvoir, TOUT CET ENTOURAGE DE MUSULMANS AUPRES DE MACRON TANT A PENSER A UNE PASSATION DE POUVOIR APRES AVOIR ISLAMISE LE PAYS !

Lotus bleu

Tant à penser??? Wow les moteurs!!!!! Tend à penser ou donne à penser!!!!!
Alors selon vous, Macron place un peu partout des musulmans pour les familiariser avec le système, pour qu’ils puissent prendre le pouvoir le plus facilement possible le jour venu. Ai-je bien compris?

Une patriote

Vous avez bien compris, Macron est très ami avec les frères musulmans, ces derniers s’infiltrent partout et grâce à lui jusqu’au sein du pouvoir. Pourquoi l’administration attribue de très nombreux postes de directeurs à des musulmans ? un blanc ne peu pas faire l’affaire ? Pourquoi les 152 mosquées salafistes ne sont pas encore fermées ? Macron fait une invasion effrénée de faux migrants, mais vrais musulmans infestés de terroristes, pourquoi il les dispatche dans les petits villages ?

Une patriote

Suite, pourquoi la hiérarchie policière embauche des fiches S ? Pourquoi les musulmans qui sont dans l’armée y font la loi, regardez la vidéo du soldat qui raconte que l’armée est divisée en communautés et que le jour venu, ils ne seront pas fidèle à leur uniforme. Qu’est ce qu’ils font dans l’armée ? pourquoi ils se sont engagés ?et pourquoi  » on  » les laisse y faire leur loi ? Pourquoi Macron laisse des écoles coraniques s’ouvrir un peu partout, alors qu’elles sont interdites et impénétrables?

Pélagie

J’ai comme beaucoup ,la même vision de notre avenir que vous , Une patriote !!

Yves ESSYLU

« coup d’Etat » quand on est au pouvoir ?,
selon moi L’Enarque fils de hollande et juppé trouve que l’intrusion des musulmans dans les institutions n’est pas suffisante face à l’arrivée de la guerre rendue civile par la présence des français marxistes importateurs au côté des musulmans importés
Et en conséquence il veut s’entourer d’une milice musulmane en espérant ne pas finir comme l’arrogant JFK

Francette

Un coup d’état ? C’est peu probable.
Par contre, Not’ Maître peut dire adieu à sa réforme constitutionnelle, car le sénat que Macron souhaitait réduire à la portion congrue est en train de couper les ailes du volatile nommé Macron via les auditions menées de façon feutrée mais léthale de sa commission d’enquête sur l’affaire benalla.

Une patriote

Il y a quelque chose de beaucoup plus grave sous cette affaire de violence pour que Macron et tout son entourage fassent silence. Pourquoi ce type qui a des amis qui côtoient des terroristes est aussi protégé par Macron et les autres ? Pourquoi tout ceux de La République en marche font tout pour bloquer cette affaire S’IL N’Y A RIEN A CACHER ? Pourquoi Macron s’entoure de gens qui ont des amis copains des terroristes ? Pourquoi Benalla est devenu si puissant en si peu de temps ?

Orianna

y aurait-il quelque secret d’alcôve à cacher ? Cela me semble assez évident…^

Louise

Rappelez vous que durant sa campagne, Macron s’est rendu en Algérie où, lors d’une interview, il a accusé la France de crimes contre l’humanité devant la tête stupéfaite du journaliste algérien qui n’en attendait pas tant d’un hypothétique future président. Ce n’est pas de la haute trahison çà ?

Une patriote

Ce ne sont pas des secrets d’alcôve, mais des magouilles politiques de Macron et de ses bons amis pour islamiser le pays et faire une passation de pouvoir aux frères musulmans !

Une patriote

Louise, bien sûr, Macron depuis le début ne cache pas son amour immodéré des musulmans en fréquentant les frères musulmans ultra néfaste pour notre pays. Aujourd’hui on découvre qu’il éloigne son groupe de protection pour le remplacer par ce marocain qui sort d’où ? et à qui il donne les pleins pouvoirs sur tout et tous ? Pourquoi Macron et son entourage PROTEGE AUTANT CE TYPE ? Pourquoi ils l’ont RELOOKE AVANT SON PASSAGE A LA TELE EN LUI RASANT LA BARBE POUR QU’il FASSE MOINS MUSULMAN ?

Une patriote

Suite, pourquoi  » ON » lui a attribué un prénom français alors qu’il s’appelle Lahcen, si ce n’est pour camoufler qu’il est musulman ? Pourquoi autant de gens gardent le silence sur cette affaire et sur tout ce qui entour Macron ? ILS ONT PEUR DE QUOI ET DE QUI ? Pourquoi Macron protège ce type, alors qu’il est si prompt à se débarrasser des gens ? QU’ELLE POSTE MACRON VA LUI REDONNER APRES CE SCANDALE, CAR IL NE L’A PAS VIRE ?

blanc de peau

Ali Ben Allah et les 40 menteurs en marche

monrose

Déjà, le RPF de De Gaulle, fondé en Avril 1947( l’année terrible) se voulait un Rassemblement et non un Parti. Le courage de Jules Moch et Robert Schumann face à la menace communiste lui retira de son efficacité. Il ne dépassa jamais plus que 32 %, préfigurant les scores du FN. Dès 1948, un service d’ordre (SO) musclé est constitué, sous l’égide de trois anciens résistants, Dominique Ponchardier, Claude Dumont et Pierre Debizet, qui rassemble 8 à 10 000 militants.

Lion patriote

Et après lecture…..très bon article