Avec En Marche, la France encore à l’arrêt…

Publié le 29 octobre 2020 - par - 20 commentaires - 1 167 vues


C’est fait, acté, décidé, plié, emballé, annoncé, vendu : la France sera à nouveau à l’arrêt à partir de vendredi. Un confinement qui revient, comme du fond d’un cauchemar, après dix jours de couvre-feu que Macron aura très vite jugé “insuffisant” : mais comment évaluer les résultats d’une telle mesure en dix petits jours, qui ne couvrent même pas le délai d’incubation du virus ?
D’après Macron, la vague est d’une telle ampleur que rien d’autre que le confinement ne peut l’arrêter. Et tout aura été fait pour l’éviter, mais c’est comme ça, on n’y peut rien : il faut reconfiner, sauf à voir mourir 400 000 personnes durant l’hiver…

Tout le problème, selon Macron, est la capacité de réanimation de nos hôpitaux, qui seront vite submergés. Macron fait état d’efforts considérables déjà effectués pour étendre la capacité de lits de réanimation : nous sommes passés de 5 000 à 6 000 lits en quelques semaines… Mais à présent, il faudrait d’urgence passer à 10 000 dans les plus brefs délais, ce que le docteur Amour a illico déclaré impossible sur CNews… Selon Macron, on ne pouvait pas faire mieux en terme d’extension de nos capacités de réanimation, non pas à cause du matériel à installer, mais du personnel médical qui serait insuffisant. Mais depuis six mois, n’y aurait-il pas eu moyen d’assouplir le strict numerus clausus qui écarte des professions médicales tant de nos jeunes pourtant valeureux ? N’aurions-nous pas pu faire venir en urgence de Roumanie, de Cuba ou du Bénin, quelques centaines de médecins ou d’infirmiers, ces pays en regorgent ? N’aurait-ce pas été plus judicieux, comme choix d’immigration, que ces Afghans et Tchétchènes dont on se demande quel service ils peuvent bien rendre à notre pays, à part faire travailler les journalistes spécialisés en faits divers et terrorisme ?

Alors, il faut reconfiner d’urgence, “there is no alternative”, aurait pu dire Macron, si friand d’anglicisme. Ce qui revient en somme, pour l’essentiel, à y regarder de plus près, à fermer les commerces et activités “non essentiels”, dixit Macron. Les nombreux commerçants, artisans, professions libérales dont je suis, et que je côtoie quotidiennement, seront contents d’apprendre à nouveau qu’ils ne sont pas essentiels. Et donc se verront privés de leur gagne-pain durant au moins quatre semaines : eux pourront mourir de faim, ce n’est pas grave, ils ne sont pas essentiels… À la différence des grandes surfaces, qui resteront probablement ouvertes, ou encore des plate-formes numériques, vers lesquelles il faut absolument s’orienter, nous conseille Macron : avec “En Marche”, nous entrons directement dans le “nouveau monde”, celui où chacun restera chez soi à consommer sur internet les aides d’État qui lui seront allouées pour survivre… Si l’État est encore capable de le faire… Car je témoigne ici, officiellement et nommément, que depuis près de deux mois, les aides Covid de beaucoup de demandeurs ne sont plus versées : pour m’occuper personnellement de nombre de dossiers, et pour avoir contacté des collègues, je puis vous l’assurer formellement : les délais de paiement se sont allongés anormalement, au-delà du supportable, comme les délais de réponse de l’administration. Comme j’entends aussi de plus en plus de gens se plaindre que leur RSA est contesté, voire coupé. Le confinement n’aide-t-il pas aussi à confiner la colère qui monte dans le pays, face à une situation de faillite qui se profile à l’horizon ?

400 000 morts attendus : les mêmes chiffres absurdes inspirés des calculs farfelus de Ferguson sont revenus dans la bouche de Macron, comme ils circulaient déjà en mars dernier. Qui peut encore croire à de telles inepties ? La Suède, qui n’a jamais confiné, n’a pas plus de morts que nous, et eux au moins ont préservé leur économie. Dans quelques mois, nous allons sombrer, crouler sous les dettes, devenir les marionnettes de la finance internationale et de la BCE : quand notre ratio d’endettement aura atteint celui de la Grèce, et nous n’en sommes plus très loin ,ils pourront venir se rembourser grassement sur nos entreprises, nos châteaux, notre épargne, nos œuvres d’art, qui passeront dans leur escarcelle pour une bouchée de pain. Notre souveraineté aura définitivement disparu, sous-traitée à la BCE et à nos créanciers. Mais au fond, n’est ce pas le vrai but poursuivi par ce banquier qui nous gouverne ? Dans “OPA sur l’Élysée”, que j’ai publié il y a deux ans, je démontrais, preuves à l’appui, que Macron allait servir en priorité les intérêts des banquiers qui ont financé sa campagne. Sans croire à un virus programmé, l’occasion est tout de même belle, pour un larron comme Macron. Et tant pis pour nos PME, sacrifiées sur l’autel des grands intérêts, cachés derrière les urgences sanitaires…

Olivier Piacentini

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Pierre

https://youtu.be/zix4fa4e3WI
Tout est programmé

jean haysoupé

Ce confinement “sanitaire” n’est rien d’autre qu’un confinement social, sous le couvercle de la cocotte, la pression de la vapeur est à son maximum, c’est simplement pour contenir le mécontentement populaire que nos “élites” embastillent les Français.
Il n’y a pas plus de virus que de beurre en broche!
De cette manière la colère des Gaulois est matée, et la tranquillité (apparente) est maintenue dans le pays.
Quand est-ce que çà va péter pour de bon?

Moul

Ceux qui devraient mourir par le COVID sont déjà morts.Au lieu de fermer les commerces on aurait pu fermer les frontières.

Pivoine

“Le confinement n’aide-t-il pas aussi à confiner la colère qui monte dans le pays”
Tout comme cet “attentat”, hier matin…

Bou

Magnifique article

Marnie

On se demandait bien vers quoi le mouvement de Macron tendait. Maintenant on le sait : il est en marche vers toujours plus de flagellation des français, d’immigration de musulmans, d’égorgements et maintenant de décapitations, de confinement et d’appauvrissement de la France tous azimuts. Qu’il dégage et vite !

Maximilien

En marche vers le précipice.

Bharata

C’est Macron et sa bande de pieds nickelés qu’il faut confiner de toute urgence, non seulement avec un masque, mais aussi avec une camisole de force. Crétins qui continuent à faire exactement le contraire de ce qu’il faudrait faire. Et les français sont tout contents !

Jurassienne

Pourquoi macron a t il laché le chiffre absurde de 400 000 morts ? c’est simple. Parce qu’il voit qu’il est en face d’un peuple endormi, qui se laisse manipulé depuis des mois..Là il est vrai qu’il y est allé un peu fort, quelques moutons vont peut être avoir du mal à le croire, quoi que..En tout cas ce reconfinement signe la mort de la France.En 4 semaines , notre economie déjà très fragile va s’écrouler..macron entraine la France au bord du gouffre.Pour moi tout cela est voulu et calculé. Il veut nous mettre sous dictature pour longtemps, massacrer l’économie, et ensuite il s’occupera de tout le reste..Les français doivent se reveiller et se revolter, nous ne pouvons pas cautionner ce confinement totalement injustifié et inutile.. Si on ne se revolte pas maintenant, le pays est fichu.

al fareed

ne dites pas que le personnel médical est insuffisant, sinon, ils vont encore en importer des milliers en plus d’Algérie ou d’ailleurs

lessentiel

les gouvernants sont a l image de leurs peuples

jean haysoupé

Exactement!
Les imposteurs qui nous dirigent ne sont pas arrivé là par hasard, il a fallu des millions de sombres abrutis pour plébisciter tous ces salopards

FCC Cercle Légitimiste de France

Et si en fait ils voulaient se réserver pour eux seuls les lits de réanimation? Et s’ ils étaient en train de supprimer les allocations des Français pour subventionner l’ invasion afro-arabo-mahométane??? Comment le gouvernement plume les Français au profit des cailles? https://ripostelaique.com/comment-le-gouvernement-plume-les-francais-au-profit-des-racailles.html à titre d’ exemple!

Paoli

Incompétence ,malveillance et tres grande méchanceté ….le seul intérêt : le fric ,,,le reste ils s’en moquent ,,

BALTO

Quand j’ai entendu ce manche à couilles nous sortir que le confinement N°1 avait stoppé le virus j’en suis tombé de ma chaise.
Il a bien dit stopper et non pas freiné, mentirait-il encore le petit gérontophile.
Si ça s’était révélé aussi efficace comment expliquer que ce soit de nouveau la panique générale.

Système

Très bon papier ; et oui, la ruine est au bout du chemin Ça profitera aux rapaces américains et chinois ( entre autres) qui se feront une joie de dépecer la maison France sous le regard passif complaisant des Allemands…

anonyme

Praud sur Cnews vient de lâcher le morceau.
Le confinement sera au moins de… 12 semaines !!!!!!!!
Pourquoi fermer les petits cordonniers, les coiffeurs qui ont un rôle utile, qui ne peut être remplacé par le e-commerce ?
Pourquoi obliger les habitants des hameaux, des petites communes à ne sortir qu’une heure par jour !!!!!!
Incompétence ou projet malveillant?

Jurassienne

Nous ne devons pas laisser faire.Même 4 semaines de confinement c’est beaucoup trop ! Le pays va s’effondrer !! et nous ne devons surtout pas entrer dans un engrenage d’une dictature que macron veut nous imposer. Si on le laisse faire maintenant, notre vie ne sera plus rythmée que par des période de confinement, puis de déconfinement.Personne ne veut de cette sous vie !! Ce virus est du niveau de la grosse grippe, ces mesures sont totalement disproportionnées et contre productives ;ce qui fera des millions de morts, se sont ces mesures, pas ce virus !! Récupérons nos vies,et protégeons les personnes agées et fragiles seules victimes de ce corona !

patphil

les deux !

nicolas bouchet

aucune réforme en 5 ans une première dans l’histoire de la République, il fait fort l’imbécile plus fort qu’Hollande.

Lire Aussi