Avec la proportionnelle, le FN aurait 75 députés

Cette droite pourrie, ainsi que la gauche complice, qui ont toujours combattu le FN et tout fait pour interdire aux millions de patriotes frontistes d’être représentés au Parlement, découvrent à leur tour les effets vicieux du scrutin majoritaire à deux tours. Leur gueule de losers éliminés dès le premier tour fait plaisir à voir.

Les frontistes peuvent d’ailleurs se réjouir du coup de balai salutaire qui s’est enfin opéré dans les rangs de tous ces bons à rien de l’UMPS, ces parasites qui ont sévi pendant 40 ans sur les bancs de l’Assemblée en abandonnant la France au déclin.

Macron a  au moins le mérite d’avoir viré tous ces nuisibles accrochés à leurs privilèges depuis des décennies. Tous des anti FN.

Avec 32% des suffrages exprimés La République en Marche va rafler plus de 400 sièges. L’effet amplificateur est dévastateur pour ses adversaires.

Avec 22% des voix la droite n’en aura que 80. Un désastre historique, mais largement mérité tant leur incompétence et leur trahison envers le pays sont impardonnables.

Et avec 13% des voix le FN en aura 2 ou 3 au maximum. Comme toujours…

On entend donc les partis écrasés par le tsunami macroniste, réclamer une dose de proportionnelle pour éviter une Assemblée de type république bananière sans aucune opposition.

Quand le FN faisait les frais de cette injustice anti-démocratique, Républicains et socialistes ricanaient, toujours complices pour écarter les millions d’électeurs frontistes, dont le seul tort est de préférer la France au reste du monde.

Chirac, en bon démocrate, s’était empressé de supprimer la proportionnelle instaurée par Mitterrand. Mais la roue tourne… et ceux qui ricanaient rient jaune.

Et ce raz de marée aussi inattendu qu’anti-démocratique, va enfin obliger Macron à modifier le mode de scrutin, promesse maintes fois avancée mais jamais tenue.

Avec la proportionnelle intégrale et les résultats du premier tour, la répartition serait la suivante :

LEM  190 sièges

LR-UDI 130 sièges

FN  75 sièges (en 1986 le FN avait obtenu 35 sièges avec la proportionnelle)

FI  63 sièges

PS 57 sièges.

Macron n’aurait donc pas de majorité absolue !

On mesure ainsi la scandaleuse injustice dont sont victimes en priorité les “petits” partis. Reste à trouver le bon dosage.

Au prétexte d’assurer une majorité présidentielle et d’éviter une instabilité gouvernementale de type 4ème République, le scrutin majoritaire à deux tours s’est emballé et donne le contrôle de l’Assemblée à un “parti unique” !

L’Assemblée n’a jamais été représentative puisque le FN, qui était le premier parti de France lors des régionales, n’avait que 2 députés. Mais aujourd’hui, nous sommes en face d’un véritable contre-modèle de démocratie, indigne de notre pays.

Pendant 40 ans, droite et gauche se sont partagées le gâteau à eux seuls, et ont refusé toute dose de proportionnelle. Mais la fête est finie.

François Bayrou a fait de la proportionnelle une des deux conditions incontournables pour se rallier à Macron. Nous allons voir le maçon au pied du mur.

Emmanuel Macron a promis cette dose de proportionnelle ainsi que la baisse du nombre de parlementaires.

Espérons que pour une fois la promesse sera tenue.

Mais en attendant, les 11 millions de patriotes qui ont voté Marine à la présidentielle, seront encore les dindons de la farce pendant cinq ans.

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

18 Commentaires

  1. Avec la proportionnelle intégrale, on n’aurait aucun besoin de faire une deuxième élection pour les législatives, au cours de laquelle les gens ne se déplacent pas du fait même que l’absence de proportionnalité rend le déplacement inutile dans une circonscription où leur candidat n’a aucune chance. On se baserait évidemment sur les résultats du premier tour de la présidentielle, qui traduisent réellement les aspirations électorales des français. Ce qui fait qu’on aurait alors 21,3% de 577 sièges, soit 123.

  2. Tiens au fait j ai une nouvelle a vs annoncer.
    J ai un voisin qui a superbe berger allemand doux et affectueux il lui fait porter un collier en marche et bien figurer vs le chien va faire son entree a l assemblee nationale.
    A prendre sous forme de boutade.

    • Caligula avait bien fait de son cheval un sénateur .tous les espoirs nous sont permis ! Objection: un chien doux et affectueux serait bien malheureux dans ce marigot de caïmans et d’alligators.

  3. La proportionnelle es une IGNOMINIE ! Elle confisque à l’électeur le plus élémentaire des droits, qui est de savoir QUI son bulletin de vote contribue à faire élire. L’élu ne doit rien à des électeurs en particulier, et tout à l’appareil de son parti qui lui a donné une bonne place dans la liste. Pas difficile de deviner auquel des deux il essaiera de plaire ! Pas étonnant non plus qu’un apparatchik comme Mélenchon y soit très favorable !

    Mais soyez sans crainte : vous l’aurez, la proportionnelle ! Elle sera établie juste avant que le FN ou le parti qui le remplacera arrive au pouvoir, afin de le priver de la majorité franche qu’il aurait pu espérer avec le vote par circonscriptions, et ainsi de l’obliger à constamment composer avec ceux qui dénatureront tout son programme.

  4. Chacun est comptable de son devoir électoral, civique, patriote. Devant le pays, pour ses enfants et petits-enfants, devant sa propre conscience, devant Dieu pour les fidèles. Voter est impératif aux Législatives, c’est l’élection décisive pour décider des politiques publiques. Sept millions de voix pour le FN mettait celui-ci à égalité avec le parti du président. L’abstention de quatre millions d’électeurs de Marine Le Pen lors de ce 1er tour des Législatives compromet le sursaut démocratique patriote. Le mode de scrutin n’a rien à voir avec cette étiage civique. L’enjeu est réduit désormais à l’obtention d’un groupe FN à l’Assemblée nationale, nos vigiles contre les lois liberticides et anti-nationales des mondialistes européistes. Voter reste nécessaire, essentiel même.

    • Mais quand, au second tour, on n’a que le choix entre deux partis également détestables, à savoir « LREM » et la « France insoumise » ,il ne reste plus qu’à mettre un bulletin blanc. Est-ce mieux que d’aller à la pêche ?
      « Que faire ? », comme disait le camarade Lénine, de sinistre mémoire .

  5. c’est pour cela que je ne vote pas aux législatives, c’est une mascarade,

    • Vous n’avez pas compris que la mascarade, c’est la présidentielle ! Imaginez cette Législative avec sept millions de voix pour le FN ! Il serait à égalité avec En_Marche ! Voter pour choisir son député est donc bien plus décisif, (1voix / 25.000 suffrages) donc important que voter pour le président ! (1voix / 30 millions de suffrages ) CQFD

  6. Une dose de proportionnelle (sic) Pourquoi dose? C’est la proportionnelle dans toute sa cohérence ou pas du tout!!! C’est quoi cette façon de quémander sous couvert de soit disant démocratie une dose de proportionnelle? Il faut un moment donné « accepter » de mauvaise grâce l’ignominie d’un système pourris jusque la moelle, mais accepter le mépris de la caste par un ersatz de proportionnelle jeté à la gueule du loqueteux c’est misérable! Le sort de la France se jouera dans la rue et le gvt se servira des muzz pour horizontaliser les luttes à notre encontre avec le concourt zélé de la police et les gauchiasses! Nous connaîtrons la guerre comme en Syrie car les français par leurs votes la souhaite!!!

  7. Remarquable ce bébé Hollande : il nous sort le coup de la proportionnelle ! « votez pour mes candidats mes chers hypnotisés, vous aurez (peut-être) une proportionnelle » tsss …..
    Outre que c’est une promesse qui n’engage donc par principe que ceux qui ont la naïveté d’y croire, si proportionnelle il y a, elle sera probablement basée sur le modèle municipal. Vous ne croyez pas, bande de gogos crédules, que le système va se débarrasser du pouvoir ?
    75 sièges ! N’importe quoi ! Et le pire c’est que ça va marcher dimanche et que les moutons vont encore voter LREM, ce nouveau PS !

  8. Et avec 13% des voix le FN en aura 2 ou 3 au maximum.. Moi je vous dis que le FN n’aura AUCUN député. Et finalement, c’est ce qu’il peut arriver de mieux. 2 ou 3 maximum, pour un parti qui a fait 10 600 000 voix, de qui se moque-t-on ?

    • Prière de ne pas mélanger les serviettes présidentielles avec les torchons législatifs. A celle-ci le FN n’a pas fait dix, mais moins de trois millions de voix. Un suffrage exprimé sur sept. Un vote très minoritaire au plan national. Sauf mobilisation locale des patriotes il n’y aura pas ou qu’un (qu’une) député(e) FN à l’Assemblée. Aucun scandale ici : voter à la présidentielle ne donne AUCUN député à la Chambre. L’électorat patriote s’est trompé d’élection ! Ce sont les Législatives qui décident de l’avenir du pays. Personne ne leur a expliqué ? A quoi sert le FN alors ?

      • Même avec 3 millions de voix, le FN n’aura pas un seul député… cela prend combien de voix pour faire élire un député FN ? 200 millions ?

  9. Avec la proportionnelle…
    Et si ma tante en avait, ca serait mon oncle…

    Elle commence a faire iech la tartine et ses minions, plus occupés a gameller qu’a defendre le peuple de souche…

    Si les electeurs FN n’allaient pas voter le 18, ca permettrait d’avoir une abstention record rendant l’assemblee instable… De toutes facons que les électeurs aillent voter ou pas, au final il n’y aura aucun deputé FN. Ca c’est la verité, et c’est souhaitable… Le FN c’est un parti fini, verolé par ses gauchos homos…

    Rappelez vous Collard, le « gentil » FN, qui avait fait condamner un colleur d’affiche FN dans une affaire, a une peine AGGRAVEE sur le seul fait qu’il etait FN… Et ce chien est au FN desormais…

Les commentaires sont fermés.