1

Avec le « Segway Lapi », un nouveau racket de masse contre les automobilistes !

Image associée
.
Amis automobilistes, vous avez aimé les voitures ou les scooters LAPI ? Vous allez adorer les Segway  LAPI !!
.
Image associée
.
Les voitures LAPI, les scan cars, ce sont ces sulfateuses à PV, ces véhicules vampires qui sillonnent nos rues et peuvent scanner 12 000 plaques d’immatriculation par jour, afin de vérifier si vous avez bien payé votre stationnement.
.
Rappelons que le système LAPI, c’est la lecture automatique des plaques d’immatriculation avec verbalisation à distance.
.
Mais le défaut de ces diaboliques pompes à fric, c’est qu’elles verbalisent en roulant et sont donc incapables de détecter la voiture d’un handicapé exemptée de PV, ou de faire la différence entre une voiture en stationnement longue durée et une voiture simplement garée momentanément moteur tournant.
.
Car avec la voiture LAPI, pas de quartier, tout le monde raque ! C’est illégal mais c’est ainsi.
.
Mais la parade a été trouvée par l’État vampire. C’est le Segway LAPI, le mix idéal entre le véhicule LAPI et l’agent de terrain qui verbalise à pied. L’alliance parfaite entre le technique et l’humain. (source Autoplus)
.​Segway LAPI controle
.
Ce nouveau shérif des villes, bien décidé à faire régner la loi des PV dans nos rues, est particulièrement doué.
.
Avec cet engin, un agent fait 40 km par jour en contrôle automatique contre 8  à pied, et il peut vérifier le bien-fondé de chaque PV.
.
Ce Segway s’appelle le « Picopak ». Un pickpocket qui vous détrousse avec discernement !
.
Mais l’atout maître du Segway, c’est qu’il est autorisé à circuler sur les trottoirs et que son coût est cinq fois inférieur à celui d’une voiture LAPI.
.
Retour rapide sur investissement garanti. Un vrai jackpot ! Nul doute que les « Picopaks » vont vite encombrer nos rues et nos trottoirs.
.
Les Rapetou au pouvoir n’ont pas fini d’innover pour mieux nous racketter.
.
Jacques Guillemain