Avec leur vaccin, ils ont assassiné Marie-Claudine Fourrier, 110 ans

Marie-Céline Fourrier avait 110 avant d’être piquée à l’ARNm.

Reposez en paix, Madame, ils payeront ce crime !

« Cela se paiera un jour, bandes d’ordures »

C’est également la promesse que nous faisons avec Pierre Cassen.

Il ne faut pas que les monstres et les assassins qui ont piqué les personnes âgées, en se foutant du tiers comme du quart du « libre consentement éclairé », se croient en sécurité et qu’ils pensent qu’ils ne seront pas jugés un jour pour leurs crimes.

Ils seront jugés, tous, de l’infirmier piqueur au chef de service hospitalier qui a autorisé ces assassinats, jusqu’à leurs commanditaires, les politiciens professionnels et les hauts fonctionnaires de la santé publique.

Nous n’oublierons personne, tous ceux qui ont organisé cela, après avoir organisé l’impunité pénale et civile (immunité judiciaire) des fabricants de poison à l’ARNm et autres substances mortelles qu’ils appellent « vaccins » (pour nous faire croire que cela est sans danger et que c’est fait pour sauver l’humanité) : ils paieront un jour, « bandes d’ordures » !

Nombre de morts officiels de la vaccination

Lorsqu’on fait le calcul des chiffres officiels qui paraissent de-ci de-là sur internet au sujet des victimes de la « vaccination » contre le faux Covid-19 dans les pays occidentaux, on arrive à plusieurs milliers d’assassinats (plusieurs milliers de personnes en bonne santé qui sont décédées quelques heures ou quelques jours après avoir été piquées par des assassins en blouses blanches) et à plusieurs centaines de milliers d’effets indésirables graves.

Pour l’Union européenne, uniquement pour le vaccin Pfizer, au 30 janvier 2021 il y avait 739 morts signalés aux autorités de santé de l’Union européenne sur 26 849 effets indésirables, soit 2,8 %.

La base de données des autorités de santé de l’Union européenne n’est plus accessible.

Lien vers la base de données de l’Union européenne désormais « interdite », en cliquant sur « C’est vrai, c’est donc interdit ».

https://login.ema.europa.eu/oam/server/

Le témoignage glaçant de Stéphanie Bataille sur les conditions absolument inhumaines que son père a subies à l’hôpital public 

Ce que l’on se dit, les yeux humides, au bout de quelques minutes de témoignage de Stéphanie Bataille, c’est que des monstres, de véritables monstres, se sont emparés de l’hôpital public qu’il ne faut surtout pas fréquenter, car, de mon point de vue, mieux vaut mourir à la maison près de ses proches qu’attaché sur un lit, nu, et dans ses excréments.

On est surpris d’apprendre que le personnel hospitalier n’est soumis à aucune règle protectrice des malades face aux contaminations dont ils peuvent être à l’origine (vers la fin des années 2000, pour un cas de syndrome respiratoire, également associé à l’époque à un coronavirus, le personnel de l’hôpital français de Hanoï (Vietnam) a été consigné dans l’hôpital pendant plusieurs semaines afin de ne pas être une source de contamination à l’extérieur, et afin de pouvoir continuer à soigner les malades hospitalisés).

Ensuite, on s’étonne de la naïveté de Stéphanie Bataille, qui nous dit qu’elle transmet régulièrement au président de la République des informations qu’elle reçoit de la part des familles qui se retrouvent dans la situation qui a été sienne.

Comme si Emmanuel Macron, l’Exterminateur des personnes âgées, n’était pas le « big boss », celui qui décide, de A à Z, de la manière dont cette fausse pandémie au prétendu Covid-19 est gérée en France afin de nous imposer le Nouvel Ordre Mondial.

Par ailleurs, nous étonne l’intervention d’André Bercoff, qui nous dit en parlant du personnel hospitalier « heureusement qu’ils étaient là », pour modérer Stéphanie Bataille qui nous décrit au contraire un personnel hospitalier absolument inhumain et monstrueux.

C’est un peu comme si on se permettait de dire au sujet des matons des camps de la mort (la description de Stéphanie Bataille nous a fait penser à cela) : bon d’accord, ce qui s’est passé dans les camps, c’était monstrueux, mais heureusement que les matons étaient là.

Précision pour les fans de Bercoff : nous, également, on considère que c’est le seul journaliste qui fait le plus honnêtement possible son métier, et à ce titre il a toute la sympathie de Libre Consentement Éclairé.

À voir en cliquant sur : « Ne jamais aller à l’hôpital public pour se faire soigner ».

Pierre Lefevre

https://www.libre-consentement-eclaire.fr/

 

 

 

 

image_pdfimage_print

30 Commentaires

  1. l important est de determiner si c est le hasard ou non . le fait est que cette doyenne de saone et loire avait cotoye a sa table et dans l ehpad des pensionnaires atteints du covid sans en souffrir elle meme et ce , depuis le debut de la pandemie ! il faut je crois , laisser faire la famille qui decidera s il y a des suites a donner a cela ou non .

    • les dés sont pipés. Alors que tout mort l’est du Covid en Rance, il faut PROUVER que la vaccination est responsable de la mort d’un de nos proches !
      c’est bien ficelé. tout comme l’une des premières victimes de la vaccination , un prêtre de 74 ans, Marie-Claudine est morte de « vieillesse » et non à cause du vaccin….
      seul giscard d’Estaing, non vacciné, est mort du Covid à 94 ans !
      l’art de prendre les gens pour des cons …

    • Oui, bien-sûr… Tout pourvu que ce ne soit pas le vaccin…
      Allez donc vous faire vacciner. Plutôt que d’en parler, agissez en conformité de vos idées, et assumez les donc un peu pour commencer !

    • Ce sont ceux qui le plus (en bien) du vaccin… qui se vaccinent le moins ?
      Est-il vacciné notre joseph d’arimathie macron ? Sûre que non !

  2. Pauvre mamie ! Avoir traversé plus d’un siècle d’emmerdes en tout genre pour finir aussi stupidement, avec un vaccin parfaitement inutile à son âge, et vu son parcours. Elle aurait sans doute encore pu vivre quelques mois, voire années sans cette sinistre mascarade orchestrée par un ramassis d’invertis FM et autres…dont tout le monde peu connaitre le manque de probité aux vues des nombreuses affaires glauques les concernant ces dernières années..

  3. Stéphanie Bataille critique UN médecin (celui qui a donné les ordres) pas tout le personnel.

  4. Ils nous bassinent avec leur vaccin, leur corona, leur variant, leurs chiffres, j’en ai ras-le-bol, plus rien d’autre n’existe, on ne sait pas ce qu’il se passe, on nous balance quelques infos à la va-vite, mais on s’étend bien plus que longuement sur le corona, comme s’il n’y avait que lui qui existait.
    Laissez-nous sortir, vivre, travailler, nous réunir, nous rencontrer, nous embrasser, nous serrer la main, nous asseoir côte à côte, laissez-nous VIVRE !

  5. 110 ans; un âge canonique. Et si cette dame n’était décédé simplement à cause de son grand âge ?

    • ah oui et comme par hasard tous les vieux de ces age là y passent aussi , vraiment pas sympa le hasard ….

      • excellente celle là!!! Statistiquement, je viens de découvrir que beaucoup de personnes meurent après 90 ans. Il y a donc un complot pour tuer les personnes âgées. Allez je change de pseudo, j’ouvre un site, y a du fric à se faire sur le dos des gogos!!!!

  6. Ah ah, les papys et mamies n’ont qu’à bien se tenir!!!!!!! Ils vont dérouiller.

    • Il n’y a qu’un mot pour répondre à ce genre de menaces!
      Il commence par un S et finit par P, au masculin!

  7. 110 ans. RIP. c’est clair qu’elle etait partie pour vivre encore 50 ans. Saloperie de vaccin…

    • C’est clair qu’à son âge, on aurait pu lui laisser la possibilité d’expérimenter la covid, avec le Rivotril en cas de souffrance… ou simplement un traitement normal en cas d’infection… et alors que tant de « jeunes », l’avenir de notre nation, sont désireux de se faire piquer ! Êtes-vous piqué, Monsieur Bati ?

      • c’est clair qu’à 110 ans, j’avoue être dubitatif sur l’intérêt de vacciner ou pas. Mon arrière grand tante est morte vieille, et croyez moi, elle etait prete à tout pour vivre le plus longtemps possible. Je ne sais pas si elle aurait voulu se faire vacciner ou pas par trouille du covid…

    • Toi bati tu fermes ce qui te sert d’orifice buccal, tu n’arrives pas à la semelle de cette brave femme, tu es une m. gauchiste à gerber, même pas le respect des morts.

      • tu pourrais au moins amener une piste de reflexion comme Rosalie au dessus au lieu d’insulter pour le plaisir. En plus tu ne sais pas lire. Quand j’ai manqué de respect à cette dame? RIP tu sais ce que ca veux dire? Si je me moque, c’est de l’auteur de l’article. 110 ans. Elle mange des radis et meurt. Saloperie de radis.

        • Ne te fous pas de ma g , j’ai très bien compris que tu ironisais sur le grand âge de cette dame, et n’a rien compris à l’article qui fait le rapprochement entre le décès soudain de centenaires et le fameux « vaccin » qui rapporte surtout beaucoup d’argent à Pfizer au cas où ça t’aurait échappé.

          • va dire ca à tous les morts du covid qui n’ont pas eu le temps d’avoir un vaccin. Et si tu veux pas qu’on se foute de ta gueule, écris moins de la merde… Enfin, essaye au moins.

  8. le but n’est il pas de diminuer le nombre de retraites à payer ??? à méditer ….

  9. Les vieux nous sommes en danger ….attention à nos puces ,,seuls les têtus pourront résister aux médecins et à leurs enfants peut être ….chez nous personne n,à la parole ,…je ne suis pas sénile ……

  10. « prétendu Covid-19 »
    Qui n’a toujours pas été identifié, soit dit en passant…

  11. la bonne question à poser aux vieillards avant vaccination :
    Voulez vous risquer de mourir plus tard du covid ou de suite en étant vacciné ?

  12. les ordures piquent les vieux en priorité pour ne pas voir les séquelles à venir et qui se déclareront ensuite sur les jeunes dans quelques années ….. mais les ASSASSINS SE SERONT MIS EN S2CURIT2 ;
    Il faut refuser la piqûre de la MORT !!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.