1

Avec l’explosion de la délinquance immigrée, Paris sera-t-il toujours Paris ?


Et Barbès, toujours Barbès ?
Car à la suite de l’arrachage de son collier, l’obscure cinéaste Jeanne Labrune, qui a empesté Paris par ses appels à clandestins et à leurs régularisations, vient de dénoncer « l’horreur du quotidien » à Barbès.

Et pour alerter, elle a initié une pétition confidentielle de riverains bobo-gaucho-traumatisés réclamant le « rétablissement de l’état de droit dans ce quartier ».
https://www.lefigaro.fr/culture/la-realisatrice-jeanne-labrune-s-engage-face-a-l-horreur-du-quotidien-de-barbes-20201120

En même temps, si « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes », il s’esclaffe de Jeanne Labrune !

Et dimanche matin, CNews nous a proposé, dans sa matinale, un reportage sur Barbès miné par l’insécurité.
Où la situation qui se dégrade depuis des années, avec la hausse des actes violents, les trafics en tous genres, la prostitution et l’errance de mineurs isolés, a achevé la vie du quartier.

Alors si la paradoxale Jeanne percutée par « l’horreur » de Barbès, le quartier qu’elle aime, ne gueule pas la vérité, elle prouvera sa duplicité et sa complicité avec les escrocs et les faussaires de l’immigration clandestine chance pour la France.

Car aujourd’hui, il y en France au moins un million de clandestins qui font l’objet d’une OQTF, obligation de quitter le territoire français !

Car aujourd’hui, des chiffres qui devraient faire électrochoc, démontrent l’implication indéniable et irréfutable de l’immigration dans l’explosion de la délinquance.

Ainsi le parquet de Paris vient d’indiquer que près de 75 % des mineurs jugés pour délinquance sont des mineurs étrangers, en situation irrégulière.
Comme le parquet de Nanterre annonce que 58 % des mineurs mis en examen sont des mineurs isolés en Hauts-de-Seine.

Quant à la délinquance de majeurs étrangers, elle est aussi très préoccupante comme le confirme le procureur :
« J’ai beaucoup de dossiers de jeunes majeurs étrangers qui sont sous le coup d’une OQTF, qui n’est pas appliquée par la préfecture. Pour tout dire, cela concerne une majorité de mes dossiers ».
https://www.valeursactuelles.com/societe/paris-75-des-mineurs-deferes-devant-la-justice-sont-des-delinquants-etrangers-125886

On en profitera pour remonter le temps avec cet extrait du film « Tranches de vie » de 1985 écrit par Lauzier dont la scènette « Paris sera toujours Paris » est criante d’actualité et de racisme ethnique importé :

« Sentiment d’insécurité » disaient Dupond-Moretti et ses sots, qui ne veulent pas voir ou qui dénient.

Mais ils ne perdent rien pour attendre !

Car tant qu’ils n’auront pas été agressés comme Jeanne Labrune, ils resteront empêtrés dans leur idéologie immigrationniste qui mène au détournement des aides sociales, à l’explosion de la délinquance, à l’affrontement civilisationnel et à l’effondrement de la Nation.

Alain Lussay