Avec Omicron, ministres et députés tombent comme des mouches…

riresfrancais2.jpg

Pour nous prouver qu’Omicron fait des ravages, ministres et députés annoncent à l’AFP… qu’ils sont atteints. C’est la première fois de la Ve République que des gouvernants ou des élus font de telles déclarations pour un rhume ! Ils utilisent ce Covid atténué  pour nous en prouver la gravité et les députés, se sachant attendus au tournant, pour justifier leurs absences…

Grâce à Macron, l’on aura tout vu et surtout, le summum du ridicule. Même si cette période liberticide s’y prête peu, cela nous offre d’agréables moments d’hilarité.

Ferrand cadenassé car terrassé par le nouveau variant, c’est un autre qui a ouvert les débat sur le passe dit vaccinal à l’Assemblée. Véran tyran est venu justifier l’urgence du passe dit vaccinal en évoquant un « raz-de-marée vertigineux », la nécessité de « sauver des vies » et surtout, cette terrible contagion qui atteint « plus de deux Français chaque seconde »… ce qui fait moins de quatre millions de Français, sur soixante-sept… contaminés en six semaines, soit moins de 3 %… Ayant fait bloquer les données de santé publique  sur Omicron, il a donc toute liberté pour, comme à l’accoutumée, laisser libre cours à son intarissable créativité.

https://ripostelaique.com/veran-bloque-les-donnees-publiques-sur-omicron.html

Invité de France Inter ce lundi matin, il est revenu sur la situation sanitaire du mois de janvier, qui s’annonce « difficile à l’hôpital ». Selon lui, « très peu » de patients sont en réanimation à cause d’Omicron, « le risque encouru avec (ce variant) est un risque de saturation de nos hôpitaux, des lits d’hospitalisation conventionnels ». « Omicron est moins dangereux » et « provoque moins de détresse respiratoire aiguë, et les besoins de lits en réanimation sont moins importants qu’avec les variants précédents », mais il peut provoquer « des besoins en oxygène de trois, quatre jours et donc on s’attend à un afflux de malades dans les lits d’hospitalisation conventionnelle ». Celui qui saturerait les hôpitaux serait le variant Delta… à vérifier et invérifiable, tant tout n’est que mensonges, manipulations et falsifications.

Véran veut-il sauver les vies d’enrhumés, ou celles de très grands malades atteints de comorbidités, que peu de choses fragilisent terriblement ? Il ne le précise évidemment pas.

Et pour mieux ostraciser ses ennemis préférés, les non-vaccinés, il a encore évoqué leur « égoïsme », leur « repli sur soi », etc., ne se renouvelant pas à l’endroit de ceux qui ne sont pas convaincus par ses injections, a minima inefficaces dans cette syndémie,  lesquels refusent de participer à son expérimentation mondiale au service de Big Pharma.

Véran tyran, hâbleur, menteur, dictateur !

Daphné Rigobert

https://www.youtube.com/watch?v=DpdyBJ4aKPQ

 

image_pdfimage_print
13

15 Commentaires

  1. Daphné Rigobert, je suppose que vous parlez des mouches bleues, vous savez les mouches à merde.

  2. Il sont vraiment très cons tous ces gouvernants qui ont « perdu le gouvernail » ! Sachant que les « vaccinés » sont porteurs du virus durant, on ne sait plus trop combien de jour tant les déclarations diverges ; Bref, en plus « même vaccinés » ils peuvent tomber malades et encore disséminer le COVID… Alors la réflexion toute bête est : En « vaccinant » à tour de bras, ne propageons nous pas encore plus le virus ?… Pourquoi aider la nature dans ce qu’elle a de plus néfaste ? LAISSEZ LA SE DEBROUILLER SEULE !… Car elle est néanmoins moins nocive que « les politicos maffieux »

  3. Qu il profite de son sentiment de toute-puissance, il lui reste 5 mois… Ensuite viendront les douloureuses. Et il sera bcp moins fréquentable, les courtisans disparaîtront, les micros ne se tendront plus.
    Ce Mr est responsable de tellement de drames personnels et familiaux, de complications de santé. Et il continue d éructer. Aucune humanité dans ses mots, jamais une concession, aucune douceur. Ses yeux lancent des éclairs diaboliques.
    Quel personnage infect que je mets au niveau que Goebbels.

    • Bonjour,
      Ben il est à l’image de son patron, comme toutes les serpillères de ce gouvernement.
      Prenez soin de vous !

  4. Qui dit qu’ils ont un rhume ? Ils n’ont rien du tout. Ce sont des magouilles pré-campagne électorale.

  5. mince, moi qui croyait qu’un vaccin protégeait ! ça fait 75 ans que je pensais être un peu simplet, voilà qu’ujourd’hui je sais que je suis complètement idiot

  6. Cette race d’individus opportunistes qui rayent le plancher pour avoir un salaire de politique sont des tueurs… prêts à tout pour 15 000 € par mois ! Il faut les condamner en tant que tueurs ! Voyous et voleurs !

    • 15000 € ?…..plus tout ce qu’ils perçoivent des labos dans des paradis fiscaux !

  7. S’ils sont contaminés, ce n’est pas à cause des non-vaccinés, c’est juste parce qu’ils ne respectent pas les gestes barrières entre eux se croyant immunisés avec le poison pfizer ou moderna.

  8. Quel dommage qu’omicron soit inoffensif, contrairement à omacro…. j’aurai effectivement tellement aimé qu’il terrasse DEFINITIVEMENT ces minables PARASITES tel le glyphosate… tant pis

  9. Qui aurait cru que la formule « le repli sur soi » qui est (je crois) un terme médical à l’origine deviendrait un terme politique ? C’est comme le terme « facho » qui est utilisé pour déstabiliser l’adversaire, voire l’ostraciser.

  10. Yhwh voit et juge.

    Ils tomberont et paieront amèrement le salaire de leur crime comme tout ceux qui n’ont aucune crainte et se croient éternel parce qu’ils ne pense qu’au temps présent alors que leur avenir arrive à grand pas.

  11. pourquoi se sentent-ils si sûrs d’eux-mêmes dans leur détermination ? sinon à oeuvrer pour que cette escroquerie étalée à l’échelon planétaire passera comme les autres scandales (jfk, pizzagate, weinstein-epstein, 9/11, Lybie-kadafi, armes de destruction massive et les centaines d’autres) dans les affaires classées non résolues tout en restant aux manettes.

Les commentaires sont fermés.