Avec Pierre Cassen, ils sont tombés sur un os…

Publié le 17 octobre 2018 - par - 21 commentaires - 2 158 vues
Share

Il y a les stratèges, les philosophes, les politiques, les libéros…

Mais Pierre Cassen, c’est “l’attaquant de l’équipe”.

Parmi toutes les personnes éminentes qui se sont engagées publiquement dans cette lutte contre l’islamisation de la France, lui s’avère être un précurseur, le pionnier.

Sa lecture incontestable et son constat implacable lui donnent non seulement raison, mais ils viennent forger une légitimité incontestable… que beaucoup tentent vicieusement, notamment à travers la persécution judiciaire, de lui ôter.

Le problème évident que rencontrent, de tout temps, les précurseurs (et les pionniers), c’est d’être confronté, constamment, à cette “défense colossale”, constituée d’armes juridiques et d’intérêts insoupçonnables, qui n’accepte pas de prendre “des buts”.

Encore moins entre les jambes et en pleine lucarne.

Ce qui me frappe chez Pierre, c’est qu’il est simple.

Il dit ces “choses” bien mieux que ceux qui s’efforcent maladroitement, au moyen d’artifices linguistiques, d’éléments de langages périmés, de les faire taire.

On reconnaît vite que l’homme s’est construit et édifié… à cause de (ou grâce à) tous ceux qui ont essayé, vainement, de le salir et de l’abîmer afin de le détruire.

À mon humble avis, “ils sont tombés sur un os”.

Un combattant aussi souriant que déterminé.

À base d’acharnement diffamatoire, policier et judiciaire… incluant les plus hautes sphères de la magistrature française, ils ont prétentieusement cru le faire plier.

Paradoxalement, ils l’ont révélé.

Après avoir assisté à plusieurs procès intentés contre Pierre Cassen, j’en suis arrivé à cette conclusion, folle et intime, qui me murmure en silence :

“Le procès de Nuremberg nous rappelle que même ceux qui se croyaient intouchables, hors d’atteinte, faisant valoir leur immunité… ont finalement dû répondre de leurs actes. La roue tourne !”

Pierre Cassen, c’est un os irrésistiblement français.

Gérard Boyadjian

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Schos

👍👏👏👏👏👏👏👍

Flupke

Comme chantait Guy Béart : « Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté »

JOJO D ARIMATHIE

OUI MILLE FOIS BRAVO A PIERRE CASSEN ET A CHRISTINE TASIN POUR LEUR ACTION ECLAIREE ET INFATIGABLE . MAIS ILS DOIVENT SE PROTEGER CONTRE DES ENNEMIS NOMBREUX PERFIDES ET SANS AUCUNE PITIE .PEUT ETRE QUE LE PRINTEMPS 2019 SERA A LA FOIS CELUI DE LA PRISE DE CONCIENCE DES FRANCAIS ET LE DEBUT DE LA RECONQUISTA POUR NOTRE BELLE CIVILISATION !…ON EN A VU D AUTRES !? … LE PERIL NOIR LE PERIL ROUGE ET MAINTENANT LA PESTE VERTE …LIBERTE EGALITE FRATERNITE ET VIVE LA REPUBLIQUE !!!

Emile

Il en faudrait davantage des PierreCassin
Beaucoup
Un homme remarquable de courage et de saines convictions
Un exemple de ce que doit être un vrai Francais

Pour rester dans le ton de Paul le Poulpe, Gérard avez-vous couché avec Pierre ?
Plus sérieusement, oui Pierre mérite nôtre respect, notre amour, notre soutien ….mais faut pas exagérer, il est pas encore mort ;-)

Marre

Vous attendez qu’il soir mort pour réagir ou lui apporter des fleurs ?????

Jill

Je suis aussi très surpris par ce resistant infatigable et indomptable… tout d’abord par ses
qualités intellectuelles;j’imagine en effet que cet
ancien ouvrier du livre, et syndicaliste n’a pas du
être poursuivi par les études ; c’est dire si il a du
travailler pour se hisser au niveau qui est le sien,
lequel lui permet de rivaliser avec les meilleurs.
Avec Christine Tamsin, elle aussi farouche combattante, ils se sont bien trouvés.

Emile

je ne vois pas ce que Nuremberg vient faire là dedans…
Surtout que ce procès n’est pas un modèle du genre au niveau de la procédure et de la déontologie juridique…..
Mais bon , c’est les vainqueurs qui l’on mis en place ,n’est ce pas…
Je ne remet bien sûr pas en cause les sentences méritées qu’il a rendu

katastrov

L’auteur parle du procès de Nuremberg, mais pour nos ennemis. La roue tourne précise-t-il.

Kasual

Joli ! Et Pierre le mérite..Car il a du en désarçonner plus d’un avec son sourire chronique et son regard presque placide. Ce qui est frappant chez lui c’est sa faculté de réponse ultrarapide, avec des mots simples, toujours ciblés, et une voix quasi amicale. Chez lui la simplicité n’exclue pas la profondeur et les mots ne s’arrêtent pas à leurs sons. Bienveillant, communicatif, magnanime, avisé, prévenant, respecté et franc, ardent, inventif et passionné, chaleureux et généreux il est devenu une plaie pour certains magistrats dont l’unique fantasme est son incarcération. Merci donc à ce phare en inox, toujours debout,… lire la suite

Pierre Régnier

Vous dites : « Ce qui est frappant chez lui c’est sa faculté de réponse ultrarapide ». C’est que Pierre se tient informé très précisément sur tout ce qui est important, et se fait, ou confirme ou modifie, aussitôt, une opinion claire sur le sujet objectivement étudié. J’avais été particulièrement – et très agréablement – surpris en regardant une vidéo de Pierre Face à Hani Ramadan. Là au moins Pierre serait faible face à quelqu’un qui travaille en permanence sur le sujet « islam ». Ce fut exactement le contraire. Pierre m’étonna par sa très brillante attitude à traiter ce sujet, et son adversaire… lire la suite

jean Neymar

Bel hommage, plein de poésie et de finesse !

Allonzenfan

Il a incontestablement un lien de parenté avec Astérix… :-D

rudi

ou jean moulin !!!

gigobleu

Dans cinquante ans, si vous voulez rejoindre la place de la liberté, vous prenez le boulevard Cassen, ensuite, première à gauche, l’avenue Christine Tasin et vous arrivez au square Eric Zemmour. Passé le monument aux martyrs vous débouchez sur l’Arc de Triomphe, vous dépassez la statue de Tommy Robinson, puis, première à droite, rue Jean Moulin et, au fond, vous débouchez place de la liberté.

Raoulpierre

Bravo Pierre le site de Riposte laique que je consulte chaque soir me donne de l espoir d un côté, mais parfois me fait enrager de voir qu ici nous n ‘avons pas encore un monsieur Orban ou un monsieur Salvini . La perversité du pouvoir est de vouloir flanquer le clown Mélenchon un minable sous- Beppe Grillo, franc mac à ses heures, être estampillé du label  »premier opposant ». Quelle farce. Grotesque

Vent d'Est, Vent d'Ouest

Joli !

🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷

Sans oublier la bibliothèque Pascal Hilout, la colonne Gérard Brazon, la caserne Jean Sobieski et bien d’autres qui nous font aussi l’honneur de leur plume.

Deskepticon

Excellent!

wika

Sans oublier non plus la statue de Josiane Filio qui nous fait son clin d’œil, le bâtiment Cyrano et la salle de sport Moisan dans laquelle on apprend à donner des coups de boule.

Marre

Visionnaire, Bravo.