1

Avec Poutine et Orban, les 3 jeunes Angevins ne seraient pas morts

À peine avais-je fini de mettre en ligne ma vidéo d’hier, intitulée « Combien de Français assassinés par des musulmans depuis 2015 ? » qu’un nouveau drame secouait la France.

On apprenait qu’à Angers, trois jeunes hommes de 16 et 20 ans avaient été poignardés à mort par un criminel dont on apprendra, sans surprise, qu’il se nomme Khawad, qu’il a 32 ans et qu’il est réfugié politique soudanais.

Angers : deux jeunes rugbymen et un mineur de 16 ans, tuées à l’arme blanche par Khawad un « réfugié politique » soudanais, il avait importuné deux jeunes filles qui avaient alerter la police (MàJ)

La situation est d’autant plus insupportable que, dans le même temps, dans toute la France, chaque jour, et de plus en plus souvent, des Français tombent sous les coups de couteau, des femmes sont agressées, importunées et violées (à Angers, cela a commencé comme cela), tandis que handicapés et personnes âgées sont de plus en plus les cibles faciles des barbares que des criminels imposent à la population française.

C’est d’autant plus insupportable que ce ne sont pas les premières agressions au couteau qui se déroulent à Angers, et que la seule réponse de Darmanin et de ce régime a été de dissoudre l’association Alvarium, qui osait défendre une vision identitaire de la France.

https://www.ouest-france.fr/politique/la-dissolution-du-groupe-d-ultra-droite-alvarium-base-a-angers-actee-en-conseil-des-ministres-d3ba1ce2-4788-11ec-adcb-13dc6f47ae64

Pendant ce temps-là, Macron et ses complices mondialistes font la guerre à Vladimir Poutine et à Viktor Orban, coupables, à leurs yeux, de ne pas partager leur conception du monde, d’imposer le respect des frontières de leur pays, de défendre leur peuple et leur civilisation, de refuser la culture woke et LGBT, de ne pas céder à la dictature des minorités et de ne pas laisser les mondialistes détruire leur pays.

Voilà ce que disait, de manière prémonitoire, Viktor Orban en 2016.

Formidable discours souverainiste de Viktor Orban, contre l’UE et l’invasion migratoire (VF)

S’ils avaient été hongrois ou russes, les trois jeunes Angevins seraient encore vivants…