Avec Rachid Nekkaz, comme candidat à la primaire socialiste, le PS déshonore la France et la République.

Publié le 1 juillet 2011 - par - 1 474 vues
Share

Cet homme controversé s’était fait connaître en se présentant à l’élection présidentielle de 2007, sans pouvoir y participer, faute d’avoir obtenu les parrainages nécessaires à sa participation.

Aux élections législatives de 2007, il présente  58 candidats sous  le sigle « Parti Rachid Nekkaz » , lui-même est candidat dans la 7éme circonscription de Seine Saint de Denis , en obtenant 0,56% des suffrages.

Il récidive aux élections  municipales de 2008 à Orly sous l’étique Rassemblement social Démocrate(RDS) ou il réunit 5,15% des suffrages exprimés.

En 2007, il a milité pour la voiture à l’eau avant de s’engager pour l’inscription des jeunes sur les listes électorales.
En décembre 2008, il avait entamé une grève de la faim devant la maison d’arrêt de Nanterre (Hauts-de-Seine) en solidarité avec l’avocat des voyous Karim Achoui qui était alors incarcéré. En décembre 2009, il embrassait la cause des Oïgours, minorité musulmane en Chine

En  2009, il prend sa carte au PS,  et il annonce  en avril 2011 sa candidature  à l’élection présidentielle de 2012 pour dénoncer la loi sur le Port du Voile intégral approuvée par l’Assemblée Nationale  le 13 juillet 2010.

Il créé en juillet 2010  un fonds de soutien aux femmes intégralement voilées qui seraient verbalisées, sans  qu’aucun apparatchik du PS n’y trouve rien à redire.

http://www.leparisien.fr/diaporama-videos/index.php?sig=iLyROoaf8bKd&source=home&pub=16826&rub=par:www:une

En octobre 2010, ce même Rachid Nekkaz porte parole de « Touche pas à ma constitution » rien que ça, avait organisé une manifestation médiatisée  devant le parvis de Notre Dame  pour protester une nouvelle fois contre la loi d’octobre 2010 qui interdit le port du voile intégral dans l’espace public.

Il appelait en quelque sorte  les voilées à la désobéissance civile, curieuse conception du respect des lois votées par les élus de la Nation et de notre  Constitution  républicaine, laïque  et sociale.

Il obtient l’appui d’un imam pour son initiative voir ci-dessous la vidéo qui ne laisse aucun doute sur les visées de ce défenseur de la cause islamiste dans notre Pays.

http://www.dailymotion.com/video/xix1fa_1-000-000-pour-payer-les-amendes-des-soeurs-verbalisees_webcam#from=embed

Personne ne semble connaître Rachid Nekkaz rue de Solferino. «Inconnu au bataillon», assure la secrétaire nationale en charge des libertés publiques, Marie-Pierre Delagonterie intriguée par son initiative. Pour Sandrine Mazetier, secrétaire nationale en charge de l’immigration, le nom de Rachid Nekkaz ne lui évoque rien, pas plus que son initiative.

«Ça m’a tout l’air d’être un hurluberlu, non?» s’interroge-t-elle. Le service de presse du Parti assure quant à lui que «personne ici ne connaît ce monsieur, ni ne souhaite s’exprimer sur le sujet».

Et pourtant, cet énergumène, farfelue et  fantasque organisait le 22 juin dernier une conférence de Presse à Lille annonçant officiellement sa candidature à la primaire socialiste. Cette dernière provocation a pour but de lutter contre la contribution de un euro imposée à tous les électeurs pour participer à cette primaire.

« Nous sommes prêts à présenter un chèque de 100 000 euros au PS pour montrer notre bonne foi s’il retire cette condition », a précisé Rachid Nekkaz.

Par ailleurs, l’homme d’affaires se dit prêt à investir 1 million d’euros de sa fortune personnelle, lors des primaires en octobre, pour aider les électeurs à y cotiser, si le Parti Socialiste ne revenait pas sur sa décision.

Rachid Nekkaz a commencé à distribuer ses euros le 22 juin à Hellemmes. Il reprendra son action le lendemain matin au marché de Wazemmes.

Ce candidat de la diversité, comme il se présente, est le digne représentant d’une ligne communautariste et multi- culturaliste qui règne au PS  et que ne renierait en rien Martine Aubry, la Dame de Lille  et maintenant candidate officielle aux primaires socialistes pour 2012 ,qui en a fait sa vitrine en soutenant les revendications des islamistes très implantées dans sa commune.  Il est vrai que le PS  ne reculerait devant rien pour obtenir des voix aux élections locales et nationales.

Nous comprenons mieux maintenant, pour quelle raison le PS était contre la loi interdisant le port du voile intégral dans l’espace public.

Cela fait bien longtemps que ce parti ne représente plus le monde ouvrier en France, qui s’est retourné vers d’autres partis plus à même de défendre ses intérêts.

En effet la Fondation Terra Nova  a proposé tout récemment  au Parti socialiste une rupture stratégique majeure : renonçant aux suffrages du monde ouvrier – tenté par le repli xénophobe et le vote FN -, il devrait chercher à représenter ceux qui partagent les valeurs culturelles de la gauche : diplômés, jeunes, minorités ethniques, habitants de quartiers populaires, femmes, classes moyennes…

Voilà ou mène une ligne politique opportuniste qui a trahi les valeurs de la Gauche et la défense des gens les plus humbles et des plus démunis.

Cela n’est pas en ayant dans ses rangs des adhérents comme Rachid Nekkaz que le PS retrouvera le vote des ouvriers et de tous ceux qui sont attachés  à la France de Voltaire, du siècle des lumières et aux valeurs fondamentales de notre République une et indivisible.

Fabrice LETAILLEUR

Voir son blog

http://lebloglaicdechamps.over-blog.com/

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.