Avec Uber, vous serez tripotée muzz si vous le valez bien !

Publié le 29 novembre 2019 - par - 8 commentaires - 1 726 vues
Share


Car pour le recrutement de ses chauffeurs VTC, Uber affirme que son offre d’emploi « c’est bien plus que de transporter des passagers. C’est devenir indépendant, faire des rencontres, maîtriser son emploi du temps ».

On pourrait se demander alors si cette invitation n’est pas prise au pied de la lettre par des chauffeurs, dépourvus des « codes culturels », dont les embardées sexistes ou sexuelles se multiplient en France et dans de nombreuses villes du monde où cette compagnie est implantée.

On n’oserait pas non plus y voir relation de cause à effet avec l’entrée au capital d’Uber, de « Saudi Arabia’s Public Investment Fund », qui a injecté 3,5 milliards de dollars dans l’entreprise en juin 2016.
Car c’est un « important investissement stratégique » selon Yasir Al Rumayyan, dirigeant de ce fonds, qui a obtenu un siège au conseil d’administration d’Uber.

Il faut savoir qu’en Arabie saoudite, la justice a puni d’une double peine de flagellation une victime de viol qui a parlé publiquement de son cas.
https://www.genreenaction.net/Arabie-Saoudite-Une-victime-de-viol-punie-pour.html

Mais on n’y est pas encore. Et donc depuis quelques jours, on voit passer sur les réseaux #UberCestOver, à l’initiative de la lanceuse d’alerte Anna Toumazoff, des centaines de témoignages de femmes ayant subi des agressions sexuelles par des chauffeurs Uber.
https://www.marieclaire.fr/agressees-par-leur-chauffeur-uber-des-femmes-temoignent,1330878.asp#xtor=EPR-195

Comme ce témoignage : « Toi, @UberFr qui ne m’a pas aidée en juillet dernier, quand j’ai porté plainte contre ce chauffeur qui se touchait et me demandait de regarder, en me traitant de chaudasse, enfermée dans sa voiture. Quand allez vous agir et dénoncer ? #UberCestOver ».

Ou comme celui-ci :

Et Uber s’est empressé, par erreur ou pour ne pas désobliger son actionnaire saoudien, d’effacer tous les signalements postés sur son site, avant de se raviser et d’affirmer qu’il s’engage pour la sécurité des femmes dans l’espace public :
« La sécurité des utilisateurs est une de nos priorités absolues. Nos employés ont à cette fin été spécifiquement formés par les associations de lutte contre les violences sexistes et sexuelles ». 
https://www.madmoizelle.com/agressions-sexuelles-chauffeurs-uber-1030905

On comprend alors pourquoi ces donzelles féministes exigent du gouvernement un milliard, tant le nombre de chauffeurs à remettre dans le droit chemin est directement proportionnel au nombre des adeptes de la charia, qui veulent imposer leur djihad sexuel comme Allah, en application des versets 23-24 de la sourate 4.

Mais bien entendu, interrogée sur le plateau de Laurence Ferrari, Anna Toumazoff a parlé des fantasmes de ceux qui voudraient insinuer que ces agressions auraient à voir avec des personnes venues d’ailleurs ou n’ayant pas la même culture.

Dans la continuité des féministes sélectives @NousToutes qui expulsent, de la manifestation contre les agressions sexuelles, des femmes dénonçant les violences commises par des étrangers.

De ces féministes à œillères qui ne peuvent pas voir, qu’en plus des 52 % d’étrangers, se cachent dans les 48 % restants, nombre de Français de papier de culture coranique.
À l’instar de la population carcérale ?

Donc si vous en avez marre d’être « transportripotée » par Uber qui vous « charia » bien, si vous avez compris que le risque d’agression sexuelle est grand comme Allah avec Uber, laissez donc votre place à toutes ces féministes islamo-compatibles comme Caroline de Haas ou Clémentine Autain qui n’ont pas encore été pénétrées par le multiculturalisme coranique ou qui en auraient envie au péril de leur vie.


Alors pour vous transporter en toute quiétude en Île-de-France, préférez Kolett, un service de « chauffeures » VTC dédié et réservé aux femmes.
https://www.kolett.co

Mais avec Kolett, l’homme ne sera le bienvenu que s’il est accompagné d’une femme.
Dommage. Car là, j’aurais pu faire assaut de courtoisie.

Alain Lussay

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
POLYEUCTE

« UBER Alles » ! Auf Deutsch, ça vous dit qq chose ?
Prédictif !

Eric des Monteils

La société Kolett est sexiste ! Mais là, aucune voix pour le dénoncer . . . Ah, égalité, égalité, quand donc ton règne arrivera ?
Cela démontre, une fois de plus, que le blabla ne fait jamais réalité. Les voeux pieux restent des voeux pieux. Sauf au pieux. (oui, je sais, je suis un peu fatigué ce matin)

geronimo

non elle n’est pas sexiste, si les gros beaufs de mecs en rut, et les tarés de la secte au croissant savaient se tenir, il n’y aurait pas ce genre d’initiative….jamais un chauffeur de taxi parisien, il y a 40 ne se serait permis de faire du gringue à une femme….aujourd’hui les taxis parisiens sont soit asiatiques et ils conduisent comme des cons, soit noirs et arabes et ils emmerdent les femmes…allez voir au lieu de crier au racisme !!

Decamps

Au final ,reviens vers le passé ou plutôt on va vivre comme dans certains pays arriérés c’est a dire les femmes entre elles et les hommes idem, plutôt que de vivre comme il se doit dans le respect des uns et des autres

patphil

drole de pays où le sexisme devient un gage de sécurité !

amandinelonchamp

Une fois que la cliente est montée dans la voiture qui démarre , c’est l’aventure…

amandinelonchamp

Les conducteurs masculins me font peur , on n’est plus dans les années 70. Suzana l’ étudiante Suédoise serait peut-être encore vivante si elle avait connu ce site , merci Alain Lussay.

zéphyrin

on vit une époque formidable ….jamais je ne ferai appel à cette « société ».
pourquoi pas une compagnie musulmane ce serait sympa et les risques affichés sans qu’on puisse faire de procès .