Avec Valls, le grand remplacement, c’est maintenant

Publié le 30 août 2013 - par - 1 292 vues
Share

Islamectomie Plus Pedalohttp://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/08/28/01016-20130828ARTFIG00452-manuel-valls-veut-plus-de-naturalisations.php

Manuel Valls passe maître dans l’art de pratiquer le double discours.

Manuel Valls  poursuit le Grand Remplacement avec une ardeur démentielle.

Un p’tit coup à droite avec une hypocrite lettre à Hollande dans laquelle il faisait mine de s’offusquer des propositions de « la création d’une peine de probation  hors prison » par ChristianeTaubira (qui supprime tout simplement la notion de récidive en préférant laisser libre comme l’air tout individu condamné à 5 ans de prison ferme), un p’tit coup à gauche assurant que la Garde des Sceaux est une amie avec qui il travaille main dans la main, et à gauche toutes voilures déployées en doublant le nombre de naturalisations.

De 95 000 en 2010, ces dernières avaient diminué de moitié pour tomber à 46 000 sous l’effet de la loi Guéant.

 Un scandale ! La France est un grand pays, ouvert et généreux, il fallait vite remédier à cette infamie en accordant la nationalité française à 100 000 étrangers par an sans compter les naturalisations par mariage, 20 000 par an, qui, pour le plus grand bonheur de ce traître à la nation vont être inévitablement décuplées.

Devenir Français ? Mieux qu’une formalité : un jeu d’enfant ! Il suffit de prendre le contre- pied de pratiquement toutes les conditions d’accès.

Fin du questionnaire à choix multiple :  » On ne devient pas Français en répondant à des QCM » s’exclame, outragé, Manuel Valls. Traduction : se contre fiche de l’histoire de France, être absolument nul en géographie, ne pas piper un mot de français sont LES qualités recherchées.

Les plus de 65 ans n’ayant jamais vécu ni cotisé un kopeck sur notre sol continueront de pouvoir venir y planter leurs pénates et ainsi le ticket naturalisation en poche, sans parler un traître mot de notre langue, obtenir de nouveaux  droits.

 Avec ces critères, ou plutôt cette absence de critères, il leur faudra néanmoins répondre « aux adhésions aux valeurs de la République et de « la laïcité ».

Ca va être vite vu étant donné que la plupart des prétendants proviennent du Maghreb ou d’autres contrées islamiques, alors, les valeurs de la République, ils s’en tapent le coquillard.  Quant à la laïcité, certaines candidates à la naturalisation se sont déjà pointées à la préfecture un voile sur la tête. La scène eut lieu le 17 juin dernier en Préfecture d’Auxerre sans que les fonctionnaires de l’Etat socialiste ne se soient récriés au nom du non respect de la laïcité.

Il se foutrait pas de notre poire, le Catalan ?

 Fin de l’obligation de détenir un Cdi : ça, ça n’est pas compliqué non plus vu qu’il est devenu un denrée rare et même en voie d’extinction.

http://www.bvoltaire.fr/franckvinrech/le-senat-vote-la-fin-du-cdi-et-tout-le-monde-sen-fout,22801

En réalité, l’absence de travail est un bonus, l’Etat généreux va s’empresser de vous faire part de vos droits, et vous, aux prochaines élections, vous ferez votre devoir :  vous voterez bien comme il faut. C’est pas dur à comprendre, et ça peut vous rapporter gros.

Et à eux, surtout !

Les étudiants étrangers sans ressources seront évalués par les préfets sur leur « potentiel ». Au feeling ? A la gueule du client ? Non, les préfets ne se prendront pas le chou : l’excellence dans la médiocrité est le but recherché. Plus tu seras nul, plus tes chances de décrocher le petit bout de torchon français augmenteront.

Les médecins étrangers, eux, obtiendront la nationalité. Le gouvernement ne va quand même pas augmenter le numérus closus des universités de médecine qui permettrait de former des étudiants Français pour pallier aux déserts médicaux et à la pénurie de certaines spécialités.  Ca ne va pas, non ? Il va manquer cruellement de toubibs ?  Ca tombe bien, ils continueront d’ arriver de « là-bas » et pour ce qui concerne l’hôpital, ils seront payés au raz des pâquerettes.( ce qui est déjà le cas depuis des lunes). Il faut faire des économies.

Notre crainte est qu’un médecin ayant un niveau de compréhension de français de classe de 3 ème -enlever au moins 5 ans, donc un niveau de vocabulaire de CM1 dans la même veine que le bac est noté sur 24 ou 25- ne saura ni s’exprimer ni comprendre les malades.

Cela ravira Attali et ajoutera une pierre tombale à celle d »euthanasier à 65 ans.

 On connaissait la présomption d’innocence, la présomption de culpabilité, et comme on vient de le  voir, la présomption de potentiel. Maintenant, ils  examinent la présomption d’assimilation des moins de 25 ans.

 Si le « jeune » vit en France depuis au moins 10 ans et qu’il y a été scolarisé au moins 5 ans d’affilée, il sera considéré assimilé. De critères qualitatifs, moraux, éducatifs, psychologiques, de compétences, Valls n’y pense même pas. Puisque seul le quantitatif est pris en compte, autant dire que lorsque le roquet de la place Beauvau assure qu' »il faut combiner droits et devoirs, que être Français, devenir  Français, c’est une fierté », il entérine le fait que devenir Français, c’est de la m…Dans la logique de la novlangue socialiste : moins tu es méritant, plus tu es fier ! 

Un séjour de 5 ans en situation régulière contre 10 du temps de ces salauds de droite.

Autant dire qu’avant ces 5 ans, le candidat à notre nationalité aura pu vivre dans l’illégalité la plus complète mais tout ça, ça compte pour du beurre, l’essentiel étant de délivrer à tour de bras le St Graal pour les prochaines élections et à plus long terme pour remplacer définitivement ce peuple rabougris.

Il ne faut plus se faire d’illusions : nous assistons bel et bien à une substitution de population ou a son Grand Remplacement  décrit par Renaud Camus et Christopher Caldwell,  et non à une immigration en tant que telle. Quand un pays compte plus de 3 millions 200 mille chômeurs, la logique fait que l’immigration n’a plus aucune justification, ni celle de travail ni-et encore moins- celle qui obéit au regroupement familial.

Quand dans ce même pays est observée chaque jour l’incompatibilité de ces étrangers ou étrangers devenus Français à vivre aux côtés des autochtones dans le respect de leur mode de vie, de leurs coutumes, et de leurs libertés parce que de toute évidence la religion importée est insoluble avec des valeurs démocratiques, alors, la sagesse serait de stopper les entrées et de réfléchir à des solutions viables pour permettre à ceux d’entre eux les plus désireux de s’assimiler de rester, et de renvoyer au bled  ou dans l’un des 57 pays islamiques de la planète tous ceux qui n’ont pas vocation de s’y plier. Quand on ne peut plus faire l’économie de cette vérité crue et cruelle et que les grands machins qui nous gouvernent nous bassinent encore et encore que l’immigration est une chance pour la France, c’est que la chance en question concerne bien avant tout les nouveaux arrivants au détriment des autochtones.

 La gauche a renié tous ses idéaux. Elle a remplacé la défense des ouvriers par celle des immigrés et des privilégiés (6 millions de fonctionnaires), elle a transformé la lutte des classes par celle des races. Que ce terme ait été ôté de neufs codes et de 13 lois non codifiées est une véritable imposture étant donné qu’un amendement prévoit la possibilité d’être poursuivi pour racisme.

 » Pour ne pas risquer d’abolir « l’accusation de racisme », les députés ont adopté un amendement affirmant explicitement, dans l’article premier, que « la République combat le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Elle ne reconnaît l’existence d’aucune prétendue race » :

http://www.dreuz.info/2013/05/la-france-anti-raciste-supprime-le-mot-race/

Encore un exemple de novlangue socialiste : il n’y a plus de race mais on peut être raciste !

La gauche est la grande complice du grand patronat en lui accordant toujours plus généreusement la main- d’oeuvre qu’il réclame lui permettant  ainsi de pratiquer des salaires au rabais.

Ecoutons Francis Bouygues au début des années 70 :

https://www.youtube.com/watch?v=mX8-Db5iym0

Ecoutons en parallèle le parti communiste avant l’élection de François Mitterrand s’exprimer sur l’immigration et la laïcité :

https://www.youtube.com/watch?v=LG2BA9SxClM (1)

Georges Marchais :  » Il est inadmissible de laisser entrer de nouveaux travailleurs émigrés en France alors que notre pays compte près de 2 millions de chômeurs Français et immigrés« .

Georges Marchais, toujours, dans une lettre à la mosquée de Paris publiée dans l’Humanité, le 6 janvier 1981 :

« J’approuve le refus de Paul Mercieca de laisser s’accroître dans sa commune le nombre, déjà élevé, d’immigrés ; en raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membre de leurs familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut les regarder en face et prendre rapidement les mesures indispensables. La cote d’alerte est atteinte. »

40 ans plus tard, le candidat Mélenchon, Front de Gauche, n’imaginait pas l’avenir de la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb :

http://www.youtube.com/watch?v=VtWhBqUjZUw

Attali voudrait accueillir 300 00 étrangers par an (qui travaillent) ; il ne  se pose pas la question de savoir si les pays d’origine ne connaîtront pas eux- mêmes, à terme, de sérieux problèmes de démographie et d’appauvrissement dus à cette fuite de main d’oeuvre mais aussi de cerveaux, et s’empresse d’esquiver la question de la journaliste  » est-ce qu’ils ne vont pas piquer le travail des Français ? »

http://www.youtube.com/watch?v=7nHC1p-F6VM Attali veut vider les autres pays de leur substance !

François Mitterrand, dans un élan de lucidité avait reconnu lui-même le 6 mai 1988 au Nouvel Obs que « le seuil avait été atteint dès les années 70« .

http://plus.lefigaro.fr/article/marine-le-pen-affiche-sa-fidelite-a-la-ligne-du-fn-20100904-276418/commentaires/3804860

Sarkosy et Royal, Ump  et Ps unis dans la même folie idéologique de destruction des peuples ne rêvent que de métissage. Il doit même devenir obligatoire pour celui qui fut traité de faciste durant ces 5 ans de présidence, et en parlant en nom et place des Français, il rêve aussi d’une France où « l’expression Français de souche aura disparu« .

(Nicolas Sarkosy : « Livre programme ». Juillet 2006).

Plus anciennement, certains hommes politiques ont été de véritables visionnaires.

C’est le cas d’Enoch Powell, en Grande Bretagne qui déclarait, le 20 avril 1968 :

«  Nous devons être fous, littéralement fous à lier dans ce pays, pour autoriser chaque année l’entrée de 50.000 personnes, qui seront à l’origine de la future augmentation de la population d’origine immigrée. J’ai l’impression de regarder ce pays construire frénétiquement son propre bûcher funéraire. »

Ayant perdu et abandonné le vote ouvrier en particulier, ainsi qu’une partie de son électorat pour avoir trahi  ses propres combats, se doutant qu’une part de l’électorat de droite va se tourner vers les partis les plus patriotes- seule raison d’être de l’université d’été de La Rochelle où la gôche a passé son temps à vociférer contre son dorénavant principal ennemi, le Front National- la clique « bobo- gocho- écolo- islamo- immigro »  accélère le processus de remplacement. Pour ce faire, elle achète ses futures voix avec les naturalisations à tour de bras, avec la « garantie jeune » à 450 euros par mois pour les 18/24 ans sans emploi, avec des lois qui garantissent l’impunité des voyous.

Saluons la clairvoyance d’ Oskar Freysinger du parti Udc de Suisse :

 » Avec Hollande, la France sera foutue un peu plus vite ».

Tous à la manif du 14 septembre pour « la défense des libertés publiques » !

Caroline Corbières

(1)https://www.youtube.com/watch?v=LG2BA9SxClM 2 minutes 51 savoureuses.

(quand le parti communiste, pour les ouvriers, contre la drogue, contre la poursuite de l’immigration, pour l’étude et le sport à l’école se faisait traiter de « pétainiste » par les socialistes)

http://www.fdesouche.com/citations

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.