Avocat d’association musulmane, Nicolas Gardères ne peut plus défendre Riposte Laïque

Publié le 11 août 2015 - par - 22 commentaires - 3 516 vues
Traduire la page en :

achouiDans un article paru hier sur notre site et celui de Résistance républicaine, Christine Tasin nous informait que Nicolas Gardères serait le défenseur de la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans, animée par Karim Achoui, lors du procès qui se tiendra ce jour à Chalon.

https://ripostelaique.com/chalons-comment-garderes-peut-il-etre-lavocat-de-la-ligue-de-defense-judiciaire-musulmane.html

Rappelons que cette officine, présidée par celui qu’on a surnommé l’avocat des gangsters, qui est interdit de barreau en France, attaquait le maire de Chalon, coupable d’avoir retiré les repas de substitution exigés notamment, dans sa ville, par la communauté musulmane. Christine soutenait sans réserve l’initiative de l’élu, relayant son argumentation.

« Il est indispensable de revenir à une pratique exigeante du vivre-ensemble. Cela passe par une séparation de la sphère publique et de la sphère privée. En cet effet, l’offre de restauration ne peut pas prendre en compte des considérations religieuses. Proposer un menu de substitution dès lors que du porc est servi, c’est opérer une discrimination entre les enfants, ce qui ne peut être accepté dans le cadre d’une République laïque. Les cantines scolaires de Chalon doivent redevenir des espaces de neutralité.

Or, selon Nicolas Gardères et la LDJM, l’attitude laïque du maire serait une atteinte à la liberté de culte, rien de moins. Traduction : la laïcité, c’est le droit d’imposer sa religion à l’école publique ! C’est la conception anglo-saxonne qui s’imposerait alors, tournant le dos au modèle français. On comprend que les musulmans préfèrent cela, mais le Français qui défend une telle thèse trahit son pays et ses valeurs.

Ayant parfaitement compris les enjeux, la présidente de Résistance républicaine concluait de manière interrogative :

Parce que ce que demandent Achoui et la LDJM, Nicolas, c’est la charia en France, ni plus ni moins (relis les articles mis en lien ci-dessus, tu verras, c’est très clair). Or, Nicolas, la charia c’est la fin de la liberté d’expression, la fin de la liberté d’aimer qui l’on veut, quels que soient son sexe, sa couleur, son origine, sa couleur… et c’est la fin des libertés individuelles que tu es si fier de défendre en acceptant de travailler avec tous les milieux.

C’est incohérent, Nicolas. Tu te fais hara-kiri. Après tout, c’est ton choix. Mais pourrons-nous dorénavant, à Riposte laïque comme à Résistance républicaine, te garder comme avocat ? Pourrions-nous verser le moindre euro à quelqu’un qui met son art et ses capacités au service de l’ennemi ?

Apparemment, dans ton monde, on ne sait pas encore qu’on est en guerre. Je suis désolée de te l’apprendre, mon cher Nicolas. Et en temps de guerre, collaborer avec l’ennemi, c’est être un traître.

Comment pourrions-nous travailler avec un traître ?

On t’aime bien, Nicolas, tout cela est dommage, très dommage.. Mais tu nous mets dans une situation impossible.

Montpellier1

Montpellier : Josiane Filio et Richard Roudier, à la sortie du tribunal, où ils seront relaxés, suite à la plaidoirie de Nicolas Gardères (en haut à droite).

Jusqu’à ce jour, Nicolas Gardères avait défendu, avec succès en appel, notre amie Josiane Filio, qui avait qualifié l’ineffable préfet Boucault « d’incompétent », et obtenu sa relaxe, ainsi que celle du leader Identitaire du Sud-Est Richard Roudier. Il devait être l’avocat de plusieurs contributeurs de RL, et notamment celui de Ri7, dans un procès forcément médiatisé, suite à la plainte d’Anne Hidalgo contre un dessin la montrant en position soumise, devant une babouche musulmane. Nous aurions bien vu, à l’occasion de ce procès, un attelage d’avocats gauche-droite. Nous n’avions pas pris de décision, mais Nicolas Gardères aurait probablement plaidé au moins un des trois autres grands procès qui nous sont intentés, après celui du maire de Paris : Bergé, Cazeneuve et Méric.

Cela n’est aujourd’hui plus possible, pour deux raisons essentielles. D’abord parce que la LDJM, que défend l’avocat écolo-gauchiste, a déjà déposé deux plaintes contre Riposte Laïque, le 15 octobre 2013 (nous collant en bonne compagnie, avec Charlie Hebdo, Valls et Valeurs Actuelles), et le 22 janvier 2014, livrant délibérément en pâture Salem Ben Ammar aux assassins islamistes.

http://www.lepoint.fr/societe/islamophobie-plaintes-contre-charlie-hebdo-et-manuel-valls-15-10-2013-1744288_23.php

https://ripostelaique.com/militant-de-la-charia-karim-achoui-veut-faire-interdire-riposte-laique.html

Achoui et sa fine équipe avaient également déposé plainte contre Christine Tasin, suite à ses propos de Belfort.

https://ripostelaique.com/belfort-trois-plaintes-pour-islamophobie-contre-christine-tasin.html

Que Nicolas Gardères ait pu envisager de pouvoir demeurer l’avocat de Riposte Laïque en défendant une association qui dépose des plaintes contre notre site et ses animateurs dépasse l’entendement.

Mais il y a une deuxième raison qui justifie l’impossibilité de poursuivre cette collaboration. Nous avons accepté la proposition de ce sympathique avocat de gauche de nous défendre ponctuellement, à une époque où les plaintes se multipliaient contre nous (ce qui n’a pas beaucoup changé) et où il fallait renforcer notre groupe d’avocats. Nous avions apprécié qu’il ose défendre les intérêts de Serge Ayoub, au lendemain de l’affaire Méric. Nous savions par ailleurs que nous allions travailler avec un homme qui défend les clandestins et qui, dans certains cas, pouvait tenir des propos scandaleux à nos yeux, ce que nous ne manquions pas de faire savoir dans quelques articles où notre avocat en prenait pour son grade.

https://ripostelaique.com/nicolas-garderes-caricature-de-haine-de-la-france-et-de-la-soumission-a-lislam.html

https://ripostelaique.com/jaccuse-des-gens-comme-nicolas-garderes-detre-co-responsables-des-crimes-de-merah.html

Sur un plateau de télévision, lors de Bistro Libertés (à partir de 12’30), Pierre Cassen, sur l’immigration, lui avait démontré qu’être vraiment de gauche, c’était s’opposer à l’immigration, en période de chômage massif, pour mieux défendre les salariés français et étrangers travaillant sur notre sol. De même, il ne l’avait pas épargné quand il avait osé parler du romantisme des djihadistes.

https://www.youtube.com/watch?v=0Qn1-SPA-Ww

Mais nous étions capables également de défendre ses courageuses prises de position sur la liberté d’expression, et de lui rendre hommage.

https://ripostelaique.com/liberte-dexpression-lavocat-nicolas-garderes-sauve-lhonneur-de-la-gauche.html

S’il se réclame de Voltaire et de la défense de la liberté d’expression, nous n’avons rien à lui envier, et l’avons prouvé en l’invitant aux assises sur la liberté d’expression. Qu’il ait choisi, ce jour, d’insulter grossièrement le public, de manière particulièrement provocatrice, plutôt que de débattre sur le fond, montre certaines limites quant à la conception de la véritable confrontation démocratique. De même qu’oser écrire, que l’attentat contre Charlie, portait « la seule gueule Renaud Camus, Eric Zemmour et Marine Le Pen », au-delà d’un incroyable déni de réalité, confirme une difficulté à débattre autrement que dans l’injure du « salaud d’en face », comme pour donner des gages à son camp, et le rassurer quant à ses mauvaises fréquentations (TV-Libertés, Riposte Laïque, Ayoub…).


Comme le disait Christine Tasin, nous n’exigeons pas de nos avocats qu’ils partagent nos points de vue. Mais il y a un curseur très clair : on ne peut pas défendre Riposte Laïque si on défend des associations musulmanes ou des islamistes. Cela s’appelle un conflit d’intérêt, ou un casus belli.

Nicolas Gardères, qui défend une immigration sans limite et réclame l’abolition des frontières, rêve d’un univers de bisounours où tout le monde est gentil et s’embrasse sur la bouche. Sans doute dans son monde idéal se voit-il un jour en avocat de Marine Le Pen, et le lendemain en celui de Mélenchon. Peut-être s’imaginait-il, il y a deux ans, défendant La Manif Pour Tous, et parallèlement le lobby LGBT. Peut-être aurait-il fantasmé à pouvoir défendre en même temps les nazis et les juifs, dans les années 1945. Et il lui paraît naturel de défendre ceux qui veulent islamiser la France et détruire notre civilisation, et en même temps les contributeurs de RL qui ne veulent pas d’islam sur notre sol. Et probablement que, dans le meilleur des mondes, toutes ces personnes pourraient se retrouver devant une bonne table, autour de leur avocat commun, et trinquer amicalement tout en s’engueulant un petit peu pour donner le change.

Nous, nous sommes confrontés à une guerre impitoyable, que nous mène l’islam, sur notre propre sol, à cause de la politique migratoire des différents gouvernements. Nous sommes au cœur d’une lutte à mort, dont dépend tout simplement l’avenir de notre pays, de sa civilisation, de ses valeurs, et la liberté de nos enfants et petits-enfants. Et on ne plaisante pas avec ces choses là.

Nous avons apprécié la participation de Nicolas Gardères, qui par ailleurs entretient des relations amicales avec plusieurs membres de la rédaction, ce qui est le droit de chacun. Nous le remercions encore de son apport et de ses précieux conseils, qu’il savait nous donner quand nous faisions appel à lui. Nous aurions été capables de passer outre ses nombreuses provocations. Mais il y a deux questions qui ne sont pas négociables. On ne peut défendre des personnages ou des associations qui déposent plainte contre Riposte Laïque, et être en même temps l’avocat de RL. On ne peut défendre des musulmans ou des islamistes qui se battent quotidiennement pour que la charia devienne la loi de tous, et demeurer l’avocat de RL.

Nous n’insultons jamais l’avenir, peut-être un jour cet avocat ouvrira-t-il les yeux, et pourra-t-il à nouveau défendre RL, s’il évolue sur ces questions. Mais au vu de ses propos sur l’affaire de Chalon, cela ne paraît pas encore à l’ordre du jour.

Pour ces raisons, la collaboration de Riposte Laïque et de Nicolas Gardères prend fin. Si d’autres avocats de gauche veulent le remplacer, ils connaissent nos règles.

Cyrano

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Diogenes

Nouveau dans les posts, je lis celà après Dame Aussenac que je ne connaissais pas , il y a effectivement de quoi être bien déçu, et cela prouve sans doute aussi le degré élevé de l’islamisation de ce pays.
Pour ceux qui on lu les classiques antiques cela rappelle la “trahison” de Thémistocle, le vainqueur de Salamine, demandant l’asile au roi des perses , seule différence, le danger perse était écarté pour de très longues années , il ne trahissait pas mais se retirait en territoire ennemi non pour attaquer les siens , mais suite à un différent, avec une Athènes peu reconnaissante, pour y prendre seulement sa retraite , là c’est plus grave , c’est un Hippias qui passe avec armes et bagages à l’ennemi.Hippias , le traître athénien qui conseillait Darius avant la bataille de Marathon.

Francis Régnier

Mon sentiment concernant ce personnage est que c’est un cynique. Pourquoi ? J’ai eu l’occasion de l’interpeler là où les fumeurs allaient lors des assises sur la liberté d’expression et je lui ai demandé s’il croyait vraiment à ce qu’il disait. Pas de réponse orale mais un regard éloquent….. Ma conviction le concernant est qu’outre son gout de la provoc’, Gardères est un calculateur qui, ne sachant pas lequel des camps remportera la victoire dans le futur, il met comme on dit 2 fers au feu croyant qu’ainsi, il sera forcément à l’aise avec les vainqueurs. Et c’est justement là que réside son erreur car quelque soit le résultat, les perdants voudront se venger de sa traitrise quand les gagnants (surtout s’ils sont musulmans car les chrétiens ont, eux, la culture du Pardon) considéreront quoiqu’il dise qu’il a frayé avec l’Ennemi. Il se retrouvera donc forcément entre le marteau et l’enclume. N’est pas Talleyrand qui veux…….

Pierre Régnier

Abstenons-nous de faire appel à l’injure pour parler de Nicolas Gardères. Regardons simplement ce qu’il y a dans ses injures à lui, par exemple dans son intervention aux Assises, qui nous est redonnée ici. Il est simplement très représentatif de la FAUSSE Gauche, des FAUX Verts, des FAUX démocrates, des FAUX libertaires.

Il croit pourtant être RÉELLEMENT tout cela parce que, depuis des années maintenant, les politiciens de la Sarkhollandie – et plus encore sous Hollande que sous Sarkozy – ont systématiquement saccagé le sens des mots, bien souvent en INVERSANT ce sens pour que leurs adversaires deviennent “manifestement” condamnables.

Gardons-nous alors de faire porter à Gardères seul le désastre qui vient surtout de la servilité d’une partie très importante de la presse, celle qui accepte et répète à l’infini les mensonges des politiciens indignes et dominant, qui détruisent les meilleurs acquis de leur pays alors qu’ils ont, plus que tous les autres citoyens, le devoir de les défendre.

Gardères nous dit que “nous sommes ses frères, ni plus ni moins que les salafistes”. Maîtrisons notre colère quand nous entendons une telle imbécillité. La seule chose que nous devons prendre en compte est qu’il choisit de défendre les salafistes et, avec eux, avec les gouvernants indignes, avec de nombreux journalistes également indignes, IL CHOISIT D’AIDER L’ISLAM À PROGRESSER EN FRANCE alors qu’il est vital, pour la démocratie, pour la liberté, pour la non-violence, pour l’égalité des femmes et des hommes, de l’en faire disparaître.

kheops

Il vous en a fallu du temps pour ouvrir les yeux. Mais une fois ouverts, bravo pour la belle décision de trancher dans le vif (et superbe texte de Christine !). Vous êtes des gens honnêtes et n’avez rien à voir avec ce type d’individus.

aziliz

C’est avec délectation que j’ai lu hier le papier de Christine Tasin, concernant Nicolas Gardères.
C’est avec la même délectation que j’ai pris connaissance de la position de Cyrano, ce matin.
En janvier 2015, Jeanne Bourdillon note avec justesse, le cas Gardères.
Moi-même, en septembre 2014, dénonce le cas de « romantisme djihadiste » de Gardères, qui à mes yeux est non seulement islamo-collabo mais islamo-terroriste. Cet étron islamophile, traînant autour de lui l’odeur pestilentielle de sa nature profonde, est un rebut pire que celle des collabos des années d’occupation de La France, pendant la période nazie.

Spipou

Je me pose quand même une question. Nicolas Gardères n’a jamais partagé les opinions défendues à Riposte Laïque, il serait même radicalement de l’autre bord, et vous n’en avez jamais fait mystère.

Cela étant, d’après ce que j’ai compris, il vous a toujours défendu efficacement, et honnêtement.

Le métier d’avocat étant ce qu’il est, il ne lui est jamais demandé d’être d’accord avec son client, mais d’être, avant tout, EFFICACE.

Il m’a semblé aussi qu’il défendait pour vous l’essentiel, à savoir le droit de Riposte Laïque à s’exprimer, et que c’était cela aussi l’essentiel pour lui, ce qui devient très rare de nos jours ! J’imagine très mal qu’un avocat comme Eolas accepte de vous défendre (quoi qu’on puisse toujours rêver : si Eolas est logique dans sa défense des libertés, il devrait se précipiter pour prendre votre défense ! Peut-être même que je me trompe complètement sur Eolas et que c’est le pseudonyme de Nicolas Gardères, qui sait ?).

Un avocat peut être amené à défendre des ordures de la pire espèce, et dans tous les cas il devra prendre fait et cause pour son client, quoi qu’il puisse en penser de lui au fond de lui-même. C’est ce qu’il a fait avec vous, me semble-t-il et c’est probablement ce qu’il fera avec la LDJM. C’est l’essence même du métier d’avocat, mais je ne pense pas que Nicolas Gardères soit naïf au point de rêver trinquer à la même table avec Pierre Cassen, Christine Tasin et Karim Achoui ! Je veux bien admettre qu’il soit provocateur, mais s’il gagne ses procès, c’est qu’il n’est certainement pas idiot.

Tant qu’il n’est pas l’avocat de deux parties adverses dans le même procès, il ne me semble pas qu’il y ait conflit d’intérêts.

Est-ce vraiment judicieux de vous priver d’un bon avocat en ce moment, même s’il lui arrive de défendre vos (nos) ennemis ? Vous êtes bien sûr libres de vos choix, mais c’est vraiment la question que je me pose : est-ce le moment de se priver d’un défenseur aussi talentueux (je le qualifie de talentueux toujours d’après ce que j’ai pu lire ici : vous ne tarissiez pas d’éloges sur la façon dont il vous a toujours défendu). D’autre part, devant les tribunaux dans lesquels le Syndicat de la Magistrature a toujours une influence – vous ne pouvez pas savoir si le juge de votre prochain procès en fera partie ou non – il me paraissait également que cela avait beaucoup de poids d’être défendu par un avocat comme lui, auquel n’était certainement pas attaché l’infamante étiquette “islamophobe”.

Bien, comme je le dis, vous êtes libres de vos décisions, mais il me semble que celle-ci est peut-être un peu hâtive, et mériterait plus ample réflexion.

Herbert Sogno

J’ai tenu des propos similaires hier, mais je commence quand même à pencher sérieusement en faveur de la décision de rupture, en particulier parce que sa défense contre les repas indifférenciés lui associe une interprétation de la laïcité qui, outre qu’elle m’indispose, pourrait être préjudicable à la défense de Riposte Laïque, et sur laquelle il serait bien en peine de faire volte-face dans un tribunal, à moins de l’avoir publiquement déclaré bien en amont. L’interprétation de la laïcité a un caractère spécifiquement juridique et est un élément déterminant pour la défense de RL en général.

Spipou

Oui, disons que pour moi la question devait se poser.

Quant à faire volte-face dans un tribunal, ça me paraît quand même improbable !

Ceci étant, les deux points de vue – continuer avec Nicolas Gardères ou cesser – se défendent.

Mais autant je respecte les choix des responsables de Riposte Laïque, qui sont grands et dont j’imagine qu’ils savent ce qu’ils font, autant ça me met mal à l’aise de voir Nicolas Gardères se faire traiter d’étron ou autres gentillesses du même style dans les commentaires, alors que l’article lui-même dit qu’il entretient par ailleurs “des relations amicales avec plusieurs membres de la rédaction”…

Décidément, les commentaires internet, que ce soit sur Riposte Laïque ou ailleurs, resteront toujours un défouloir… Pas très brillant, je trouve.

Aspic

Étron, le mot convient bien même s’il est un peu fort, un mec qui change de chemise de cette façon ne mérite pas de compassion.
– Pour moi c’est un opportuniste de la dernière heure, il veut manger dans différentes gamelles à la fois, et se tient prêt à sauter dans le meilleur wagon au dernier moment.
– Voilà un type qui n’a aucun sentiment d’honneur, de pudeur ni même de raisonnement sain, il pense très certainement que pour le moment, défendre ceux qu’il estime avoir raison est la meilleure façon de gagner de l’argent, je trouve que Riposte Laïque agit avec beaucoup de clairvoyance en se passant de ses service.
-On n’est jamais trahi que par ceux que l’on aime.

Spipou

Oups, excusez-moi, j’avais mal compris votre phrase sur le volte-face.

Après vous avoir relu, oui, effectivement je suis d’accord, ça peut être gênant…

Victor K.

Achoui et la ligue des ordures de barbus !
Son système pileux à trois poils sous le menton, ça le fait pas !
Pas de chance Kaka !

Victor K.

Moi je l’aime pas c’est un serpent de mer(de) !

Spipou

Il a quand même fait gagner deux procès à des collaborateurs importants de Riposte Laïque, c’est pas rien. En particulier l’affaire de Christine Tasin à Belfort, il me semble que c’était pas gagné d’avance !

Il a même contribué à créer une jurisprudence : grâce à lui, depuis l’affaire de Belfort, on peut dire certaines gentillesses sur l’islam sans trop de risques.

Moi, je n’ai ni antipathie ni sympathie pour lui, je ne le connais pas, mais je vois seulement que c’est un avocat, qui fait bien son boulot d’avocat, et qui accessoirement défend bien la liberté de s’exprimer quand il est amené à le faire. De plus, son “marquage” politique doit quelque peu déstabiliser les juges quand ils le voient défendre Riposte Laïque (à mon avis du moins – je peux me tromper).

Je comprends bien les raisons énumérées dans l’article, mais est-ce qu’en l’espèce ce ne devrait pas être l’efficacité qui devrait primer ?

Je me souviens que dans l’affaire Fanny Truchelut se sont succédés deux avocats, le premier très marqué politiquement du bord opposé à celui de Nicolas Gardères, et le second moins connu et plus technicien, mais les deux ont perdu…

Doit-on se priver d’un aussi bon atout parce que le personnage est peu, disons, saltimbanque ?

Bon, encore une fois, ce sont plutôt des réflexions que je me fais à moi-même, je n’ai pas à juger les choix des responsables de Riposte Laïque ni à leur imposer leur conduite…

Spipou

Autant pour moi, alors !

J’avais lu trop vite pour Belfort.

Merci pour cette précision.

Victor K.

Le brave Achoui qu’a pris trois balles dans le cul de la part de ses ex-amis les gangsters !
Mort de rire !

Georges

Nous pouvions le comprendre déjà aux assises de la liberté d’expression.
“resté dans l’enfance”, bobo, … l’histoire sera sévère.

Chira

Bon sens, cohérence, rigueur, fidélité, ténacité, honneur… Tant que ces caractéristiques, entre autres, distingueront RL et RR, tout est possible ! Puissions-nous tous, de notre vivant, célébrer les fruits de cette résistance exemplaire au cours infernal des événements de l’époque actuelle. C’est pourquoi l’objet du présent article de Cyrano est loin d’être anecdotique ou une posture.
La montée en puissance de la prise de conscience, de la volonté et de l’appui du peuple aide chaque jour davantage à l’atteinte de l’objectif vital de reprendre enfin possession de nous-mêmes !
Un lien vers une source revigorante, le blog de Maxime Tandonnet : https://maximetandonnet.wordpress.com/

Pierre Régnier

Il faut en effet “cesser de jouer avec ces choses là”.

Que Nicolas Gardères ait envie, lui, de continuer à jouer avec les dramatiques situations sociétales, civilisationnelles, on peut le comprendre. C’est l’un des privilèges de sa profession que de pouvoir faire ça, c’est-à-dire, d’une certaine manière, de rester dans l’enfance.

Mais la défense de la laïcité et, dans une large mesure, des meilleures avancées civilisationnelles dans notre pays, ne peut souffrir plus longtemps l’ambiguïté.

SURICATE

Il en va des avocats comme il en va des Archevêques et Evêques en France. Certains se tournent vers l’ islam, c’est plus fort qu’eux.
Le cas Gardères est celui d’un homme qui va empocher plus de fric en étant le défenseur de nos ennemis, ILS sont beaucoup plus nombreux et “pétés” de tunes !
En face de RIPOSTE LAÏQUE existe aussi RIPOSTE CATHOLIQUE et justement chez eux, pas plus tard qu’hier, j’ai pu y découvrir le parcours d’un “seigneur” de l’Eglise de FRANCE. MONSEIGNEUR PONTIER nouveau Président de la Conférence des Evêques de France. Il comprend l’islam et son ramadan….L’Archevêque de Bordeaux quant à lui Monseigneur RICARD est allé “échanger” quelques idées avec l’Imam de la Mosquée de PESSAC. Un journal titre cette amitié comme “Un Archevêque en marche vers l’islam ?”.
Donc rien d’étonnant à ce que le 15 Août prochain aucune manifestation devant nos Eglises en GIRONDE pour soutenir les CHRETIENS D’ORIENT persécutés !!!

Au téléphone, les différents diocèses de la région vous répondent “ah bon ? pour les Chrétiens d’Orient ?…Madame nous n’avons Reçu aucune directive de Bordeaux pour cet événement” du 15 de ce mois”.

Cet intérêt à l’Islam portant ses fruits même de la part de nos religieux de confession catholique je ne vois pas pourquoi ce changement de “direction” n’appellerait pas demain à LA GRANDE REVOLTE des Français qui rejettent l’islam et veulent le voir disparaître à tout jamais de leur territoire.

J’étais catholique avant hier. JE SUIS CHRETIENNE D’ORIENT aujourd’hui. Ces Chrétiens ont plus la FOI que NOS EVEQUES et ARCHEVEQUES et PRÊTRES en FRANCE.

Victor K.

C’est pas nouveau la racaille religieuse catholique des hautes sphères…
Tout petit déjà les super curetons se faisait tripoter les burettes dans la sacristie…
Ah les salopes !
Opium du peuple !

SURICATE

ET HOLLANDE il se fait tripoter quoi à l’ELYSEE ?
J’ai connu les Pères Blancs au Maroc, les Frères Bleus dans le grand sud algérien jamais un geste déplacé dans le confessionnal ni dans la sacristie….Les SALOPES sont celles qui nous ont gouvernés et qui nous gouvernent aujourd’hui, droâte comme gôche Victor K.Pourquoi ont-ils TOUS fait subir un classement VERTICAL sur le CD rom de Zandvoort en FRANCE comme dans toute l’Europe ? Parce que ce sont de gros pervers et de gros vicelards.

Quand à l’islam leur code de bonne moralité leur fait ACHETER des gamines d’à peine DIX ANS qu’ils épousent pour les VIOLER.

Alors l’avocat qui VIRE sa CUTI , ce cher Nicolas Gardères, il suffit d’observer l’expression que dégage son visage pour comprendre qu’il il était vraiment avant. et ? et Nausée compréhensive. Beurk !

Pierre Régnier

@ Suricate

Comme les dirigeants de la gauche (ce qui fut ma gauche) les évêques de ce qui fut la religion de mon enfance et de mon adolescence n’ont plus aujourd’hui d’autre idéal que leur pouvoir temporel et la puissance de leurs institutions.

Il est donc normal qu’avec la fausse gauche trahissant la laïcité républicaine, ils trahissent eux-mêmes la religion pacifiante qu’avait voulue Jésus de Nazareth, dont ils se disent – et probablement se croient réellement – les disciples.

Lire Aussi