Aymeric Chauprade défend la souveraineté de la Pologne, menacée par l’UE

La dictature européenne ne connaît plus de limites. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ose s’opposer au gouvernement polonais, qui, élu démocratiquement, entend réformer son tribunal constitutionnel, comme il s’y était engagé. La réaction du député européen Aymeric Chauprade, élu sur les listes du FN, est à ce sujet exemplaire. On attend les réactions de Mélenchon et des autres courants politiques français.

Lucette Jeanpierre

DudaPologne

Communiqué : la Commission européenne bafoue la souveraineté de la Pologne

Une fois de plus, la Commission européenne vient de bafouer la souveraineté d’un pays membre de l’Union européenne : la Pologne.

Le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, a en effet demandé au gouvernement polonais de ne pas appliquer la loi réformant son Tribunal constitutionnel sous prétexte qu’aucune évaluation préalable de l’indépendance du Tribunal n’avait été effectuée. La Commission tiendra, le 13 janvier prochain, un débat sur « l’État de droit » en Pologne.

C’est désormais une tradition de la Commission que de s’attaquer à tout ce qui se met en travers de ses ambitions fédéralistes, avec comme cible privilégiée l’État-nation et les peuples européens.
Hier la Hongrie, aujourd’hui la Pologne, demain le Royaume-Uni ou le Danemark ?

Peut-on reprocher à un gouvernement de mettre en œuvre le programme pour lequel il a été élu ? La Commission va t-elle bientôt recommander de supprimer les élections démocratiques ? Comment s’étonner alors de la défiance des peuples à l’encontre d’institutions déconnectées du réel et bien trop technocratiques.

Ancien président de la Commission, Jacques Delors n’avoua-t-il pas lui-même que « l’Union européenne » était désormais « une construction à allure technocratique » « sous l’égide d’une sorte de despotisme doux et éclairé ». Or ce « despotisme doux et éclairé », les peuples d’Europe n’en veulent manifestement plus !

J’apporte donc mon soutien au gouvernement conservateur Droit et Justice (PIS) ainsi qu’à mes collègues polonais du Parlement européen, lesquels vont se battre, dans les prochains jours, pour faire respecter la volonté de leur peuple.

Aymeric Chauprade
http://aymericchauprade.com/communique-la-commission-europeenne-bafoue-la-souverainete-de-la-pologne/

image_pdf
0
0

3 Commentaires

  1. « Despotisme » ,cela est certain, et de plu en plus visible. « Doux et éclairé »,c ‘est éminemment discutable.
    Frédéric II de Prusse se faisait ainsi passer pour un « despote éclairé » au XVIII. Voltaire y avait cru. Il s’est avéré que le dit « éclairé » était un va-t-en-guerre, un despote sanguinaire et fort peu éclairé,même s’il composait des vers de mirliton.

  2. Les chiens aboient, la caravane passe. La Hongrie restera solidaire avec la Pologne et l’autre pignouf pourra toujours continuer à aboyer il en sera pour ses frais.

  3. CHAUPRADE représente la vraie droite comme BOMPARD, de VILLIERS ou de LESQUEN, pas étonnant que les pleutres marxistes du néo FN l’aient mis au placard et conduit à démissionner

Les commentaires sont fermés.