Bactérie « E. coli » : le halal tue !

Au 11 mars 2022, 26 cas de syndrome hémolytique et urémique (SHU) « liés à des bactéries E. coli présentant des caractéristiques similaires ont été identifiés » chez des enfants de 1 à 15 ans, et « deux enfants sont décédés », a déclaré Santé publique France dans un communiqué. Fin février, l’agence avait fait part du premier décès.

***

Les 26 cas recensés « sont survenus dans neuf régions de France métropolitaine : Nouvelle-Aquitaine (6 cas), Hauts-de-France (5 cas), Ile-de-France (4 cas), Pays de la Loire (4 cas), Bretagne (3 cas), Bourgogne-Franche-Comté (1 cas), Grand-Est (1 cas), Provence-Alpes-Côte d’Azur (1 cas) et Auvergne-Rhône-Alpes (1 cas) », et « 22 cas supplémentaires sont en cours d’investigation », précise le communiqué.

Chez l’enfant, le SHU est causé le plus souvent par une infection avec une bactérie appartenant à la famille des E. coli, qui se manifeste entre trois et dix jours après la contamination par de la diarrhée souvent accompagnée de sang, des douleurs abdominales et parfois des vomissements, qui peuvent évoluer après une semaine environ vers une forme sévère dans environ 10 % des cas.

Chaque année, environ 160 enfants atteints de SHU sont déclarés à Santé publique France, qui a mis en place un dispositif de surveillance (services de néphrologie pédiatrie) de cette maladie depuis 1996.

On remarquera que Santé Publique France a la prudence d’affirmer qu’« à ce stade, l’investigation épidémiologique n’a pas permis d’incriminer une source de contamination particulière », alors que des chercheurs indépendants, dont le docteur vétérinaire Alain de Peretti, président-fondateur de Vigilance halal ont clairement montré que l’abattage halal est actuellement la principale source de propagation d’E. Coli dans l’alimentation :

https://vigilancehallal.com/risques-sanitaires/

Par idéologie – ou plus simplement par trouille… – les « autorités sanitaires » préfèrent jouer avec la santé et la vie de nos enfants, plutôt que de dénoncer une pratique obscurantiste observée par un nombre croissant de « Français », au fur et à mesure de l’islamisation de notre pays.

***

Sur son blog, le docteur de Peretti vient de s’exprimer aujourd’hui-même sur le problème :

https://www.facebook.com/VigilanceHallal/videos/343448367730457/

***

On rappellera que l’hygiène n’est pas le « propre » – si l’on ose dire… – de l’islam.

Le spectacle des viscères et peaux de moutons jetés pêle-mêle dans les poubelles de nos rues, voire à même la chaussée, le jour de l’aïd el kébir en est la triste illustration.

Les Européens en visite dans les villes du « Dar al islam » sont frappés par l’odeur d’urine qui y flotte, les autochtones se soulageant volontiers à chaque recoin de ruelle.

En 2016, Dhaka, la capitale du Bengladesh a été inondée de sang à la suite de la « fête » de l’aïd el kébir (la population du Bangladesh est constituée à 90 % de musulmans)… :

https://video.lefigaro.fr/figaro/video/la-capitale-du-bangladesh-inondee-de-rivieres-de-sang-pendant-la-fete-de-l-aid/5126051549001/

***

NB :

  • Entretien avec le Dr de Peretti, le 15 février dernier, sur son dernier livre : « L’islam sans voile. Ouvrez les yeux ! » ; éditions La Nouvelle Librairie, collection « Cartouche » de l’Institut Iliade

https://ripostelaique.com/alain-de-peretti-auteur-de-lislam-sans-voile-ouvrez-les-yeux.html

  • Entretien avec le Dr de Peretti, le 20 septembre 2020, sur les dangers sanitaires du halal :

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

 

image_pdfimage_print
23

17 Commentaires

  1. Cela fait plus de,10 ans qu’on le sait, que le Dr de Peretti le dénonce mais nos abattoirs continuent à pratiquer cet abattage par dérogation !!!

  2. L’abattage rituel est interdit en France et doit faire l’objet d’une dérogation préfectorale. Hors aujourd’hui plus de 80% des abattoirs bénéficient de cette dérogation : évite des frais de vétérinaire et de controls. J’espère que le prochain président Éric le Pen ou MArine Zemmour, réduiront drastiquement ces autorisations et demanderont, aux préfets concernés, le pourquoi de ces dérogations massives ? Et si les justifications démontrent un clientélisme, radiation des préfets du corps administratif.

    • Aucun risque de la suppression de ces dérogations du côté Le Pen suivant l’adage marinien;  » l’islam est compatible avec la ripoublique »…

      • décidément, vous ne savez pas lire : Zemmour a bien déclaré qu’il ne supprimait pas le halal, et MLP s’oppose à l’abattage rituel. La mauvaise foi, ça se cultive chez les zémmouriens qui n’ont pas, il faut le dire, beaucoup d’arguments pour dédouaner leur favori.

  3. Pratique barbare !
    Aucun respect de l’animal !
    E coli passe dans le sang donc septicémie et mort assurée !
    Seulement il faut tolérer ces pratiques horribles afin de ne pas froisser ces arriérés !!!

  4. pourquoi les médias aux ordres n’en parlent ils pas ? une simple info en bandeau sur cnews suffit !
    chut si c’est l’islam, c’est tabou ! encore une fois

  5. Remarquez bien que les « zélus » ont voté la mention obligatoire de l’origine de la viande mais toujours pas la méthode d’abattage.

  6. Donc voilà la véritable chance pour la France 😇 cette sous race a trouvé par ses coutumes barbares le moyen de se faire disparaître 😂😂😂😂 et moi je suis pour un abattage toléré dans les décharges municipales 😇.
    26 cas c’est pas assez faut vraiment développer la vente de moutons de façon clandestine, enfin une maladie que je vénère. ……. En attendant 26 de plus en moins , pourtant j’aime les animaux mais vaut mieux sacrifier des moutons qu’une civilisation.

  7. Le mode d’abattage devrait obligatoirement être indiqué sur les emballages. Le seul moyen de ne pas manger de viande halal est de manger du porc. Les musulmans font bouillir les viandes pendant des heures et se moquent des risques que nous prenons avec le steack saignant ou à point.

  8. Hou la la….Le halal tue! et Zemmour qui prône le halal!!!

  9. ont interdit la chasse a la grive pour maltraitance d animaux en cage et la pour l égorgement des moutons ont dit rien……ou son les bobos écolos ,et la L P O …..

  10. Que les bouffeurs de halal crevent de leur propre connerie, où est le problème

    • le problème c’est que d’énormément de Français en consomment de la viande halal
      en France sans même le savoir ou alors s’en fouttant carrément
      et même des Quick, des Mc Do, des KFC en font bouffer aux Français du Halal
      et jusqu’aux restaurans des écoles, aux selfs des collèges, des lycées,
      et des restaurants universitaires de France et de Navarre ou la viande porcine
      a été bannie et proscrite et remplacée par de la viande halal bénie et prescrite
      par les dirigeants et les gouvernants qui se disent Français de la soit-disant France

  11. la bactérie du caca halal E. coli
    logique implacable et crimonogène c’est la bouffe des musulmerdes
    et une perspective d’épidemie de chiasse halal et tueuse en France-en-Islamerdistan

  12. Si on le compare au nombre de décès imputable au Covid
    C’est ridicule
    Pourquoi donc en faire un article alors ? Après avoir dénoncé en large et en travers la non dangerosité du Covid ?
    Ça serait t’y pas lié à à couleur de vos chemises ça ?
    A méditer

Les commentaires sont fermés.