Bagnolet : la madrassa est bien une école musulmane illégale

Depuis la publication de l’article de Caroline Alamachère, sur la madrassa de Bagnolet, de nombreuses questions se posent. L’association « Sur le chemin du Savoir » jure sur les textes sacrés que cet établissement n’est absolument pas une école, mais une garderie. Cela rend perplexe, quand on voit que des enfants de 3 à 8 ans y vont tous les jours, aux heures scolaires. C’est encore plus étonnant, quand on lit sur leur site cet aveu :

A 8h30 la directrice ouvre la porte
A 8h30 la directrice ouvre la porte

« Notre madrassah située dans le 93 (Bagnolet) accueille aujourd’hui plus de 80 enfants. Elle menace de fermer et de laisser ses élèves, sans école, du jour au lendemain. »

« Ainsi ouverts depuis quelques années, notre structure est composée de plusieurs classes de la petite section au CE2 (pour l’instant). Nous proposons un enseignement conforme aux programmes officiels de l’éducation nationale, mais également l’apprentissage de la langue arabe et anglaise et ce dès la petite section. Nous incluons également des cours d’éducation religieuse, composés de plusieurs matières : apprentissage du coran et de hadiths, bon comportement, foi islamique, pratique islamique, etc. »

« Toutes nos enseignantes sont musulmanes et essaient d’avoir un comportement en adéquation avec leurs principes. De ce fait, avec les enfants, nous mettons l’accent sur le bon comportement du musulman en invoquant comme modèle le Prophète (Paix et bénédiction sur lui) et celui de ses compagnons. »

Donc ils disent bien qu’ils sont une école « de la petite section au CE2 »... tout en étant une « madrassah ». Ils avouent que toutes leurs enseignantes sont musulmanes. Il y a donc une double discrimination, contre les hommes, et contre les non-musulmans. Donc, ce n’est pas une garderie ! Donc, ils sont en totale illégalité !

Pour mieux connaître l’association « Sur le chemin du Savoir », quelques sites à découvrir (publicité gratuite de RL).

http://rachidhaddach.com/pdf/Association_Sur_e_Chemin_du_Savoir_Lettre_aux_sites_communautaires.pdf

Elle est également connue sous le nom « Atelier Iqra » ou elle fait partie d’un collectif « Ateliers Iqra ». http://atelier-iqra.com/index..php/ et http://atelier.iqra.over-blog..com/

http://www.oumzaza.fr/annuaire-evenements/les-ateliers-iqra-bagnolet-93/.

Sur ce lien on voit clairement qu’ils se réclament d’une activité scolaire « maternelle – primaire trilingue ».

Il y a aussi une page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Les-Ateliers-Iqra-Projet-d%C3%A9cole-trilingue-musulmane/1279986625474797

Sur cette page, ils se dénomment eux-mêmes « madrassah » : https://www.facebook.com/pages/Les-Ateliers-Iqra-Projet-d%C3%A9cole-trilingue-musulmane/1279986625474797?id=1279986625474797&sk=info

Ils font même une promotion vidéo, où on voit que les enseignantes sont voilées, mais, miracle, plus aucune fillette n’a la tête recouverte…

[dailymotion]https://www.dailymotion.com/video/x10c1s8_les-ateliers-iqra-presentation-version-sans-instrument_creation[/dailymotion]

Nous savons donc tous, à présent, que cette madrassa est une école musulmane illégale. Nous savons qu’on ne peut y enseigner que si on est musulmane, et qu’on y apprend le Coran et les haddiths. Jusqu’à ce jour, la seule réaction a été une menace judiciaire de l’association « Sur le Chemin du Savoir », proférée par son avocate, Dominique Cochain, contre Riposte Laïque. Au-delà de cette anecdote, nous attendons donc avec impatience ce que vont faire les autorités, maire communiste en tête, et comment elles vont pouvoir expliquer le scandale. Un pronostic : elles vont dire que c’est un site nauséeux d’extrême droite raciste islamophobe haineux qui profère ces infâmes rumeurs. On prend les paris ?

Bernard Bayle 

image_pdf
0
0