Bataclan : ce procès du siècle est de plus en plus un scandale d’État

Comme vous le savez, chaque après-midi, soit je suis au palais de justice pour le procès des attentats de novembre 2015, soit j’écoute la web radio. Hier, outre deux témoins qui n’ont pas voulu se présenter, alors que mon avocat m’a toujours dit que le parquet pouvait avoir recours à la force publique s’ils ne se présentaient pas… QU’ATTEND-ON ? On a entendu une enquêtrice de la DGSI qui nous a donné quelques renseignements sur les frères Clain. Renseignements que nous connaissions pour la plupart déjà, puis ce fut l’audition de Driss Laachraoui, le père de Najim Laachraoui mort dans les attaques de Bruxelles. Exactement comme ses prédécesseurs, son fils était un très bon garçon, très gentil. Et comme ses prédécesseurs, rien ne laissait supposer qu’il fasse de si terribles attentats. C’est désormais le refrain habituel, sauf que le père de cette pourriture nous a dit quand même qu’il ne comprenait pas pourquoi il était comme cela. Qu’il ne s’entendait plus du tout avec lui, et qu’il avait dû se radicaliser en prison. Pour un gentil garçon, il a connu la prison. C’est là qu’on se rend compte que nos cultures sont complètement différentes, car pour moi, si mon fils avait connu la prison, il ne serait pas un « gentil garçon », mais un délinquant. Au travers de ces mots, il faut comprendre que c’est la faute de la société qui l’a mis en prison, et qu’il s’est radicalisé. Donc, il ne faut pas les mettre en prison, si on ne veut pas qu’ils se radicalisent. Et s’ils passent à l’acte, ce n’est pas de leur faute, c’est donc la faute de la société qui les a mis en prison. Après tout, ce sont peut-être eux qui ont raison, il ne faut pas les mettre en prison mais leur couper la main comme l’exige le Coran, pour un simple vol, la lapidation pour l’adultère et la mort pour un assassinat !

Puis au cours de cette audience, nous avons eu un grand numéro de cirque Pinder judiciaire. Il s’agissait de se prononcer sur la remise en liberté de Farid Kharkhach, le terroriste qui a reconnu avoir fourni des faux papiers aux autres terroristes. Évidemment détenu depuis cinq ans pour avoir fourni des faux papiers, cela peut sembler beaucoup,  mais ces faux papiers ont été destinés aux types qui ont commis le plus grave attentat terroriste depuis la Seconde Guerre mondiale. Nous avons donc entendu deux des trois avocats de ce triste sire car si moi j’ai un avocat, lui en a trois ; évidemment ce n’est pas lui qui paie, rassurez-vous, c’est vous. L’affaire aurait pu en rester là si une de ses avocats (vraisemblablement une gourde) n’avait invoqué pour essayer de convaincre la cour le fait que ce terroriste avait une fille et qu’il n’avait JAMAIS PU, DEPUIS CINQ ANS, PASSER UN NOËL AVEC SA FILLE ! Vous avez bien lu ! Depuis quand les musulmans fêtent-ils Noël, qui pour eux est une fête haram et une fête de kouffars ? À part fêter la prime de Noël accordée trop généreusement par l’État français, je ne vois pas un musulman fêter Noël ! De plus, moi qui ai ma fille assassinée par ces ordures, en ce qui concerne Noël, j’ai pris perpétuité ! PLUS JAMAIS JE NE POURRAI FÊTER NOËL AVEC MA FILLE ET JE N’AURAI DE CE CÔTÉ JAMAIS DE PETITS-ENFANTS. Jamais le jour de Noël, qui est une fête de famille, je ne pourrai plus avoir ma famille au complet. Alors quand j’ai entendu l’argument de cette gourde d’avocate, j’ai bondi de ma chaise ! Personne ne sait ce que je vis dans ces moments de fête, désormais pour les autres, et de tristesse pour nous les victimes !

Soit je suis complètement décalé et cinglé, c’est possible, je veux bien l’admettre. Soit c’est la justice rouge de notre pays qui n’est plus du tout en phase avec ce que sont devenues notre civilisation et notre société. On m’avait dépeint le président Péries, de la Cour spéciale, formée expressément pour ces attentats, comme un grand professionnel, et je le pense sincèrement. Mais malgré ses efforts il n’arrive pas à nous cacher ses propres idées, et à orienter justement les débats selon ses idées , car  il n’a pas hésité à me reprendre deux fois lorsque je suis passé à la barre. La première, lorsque je lui ai dit qu’il y avait eu des exactions au Bataclan, il est rentré dans une colère noire, au lieu de s’exprimer calmement, prouvant justement qu’il y en avait eu, mais qu’il refusait tout simplement qu’on en parle. Il m’a accusé d’avoir fait une intervention politique, ce qui était tout bonnement faux, car j’étais bien obligé de nommer les gens qui étaient en place lors de ces attentats et qui sont responsables de ce qui s’est passé. Par contre,  il n’a pas jugé utile de reprendre cette avocate de la défense. Deux choses et deux comportements complètement différents entre la défense et une partie civile !

En France et notamment depuis Mitterrand, notre justice est complètement pourrie ! Parfois, on se demande s’il ne vaut pas mieux être accusé que partie civile, vu le traitement qu’on réserve aux parties civiles ! Encore aujourd’hui, il y a de fortes chances qu’un baron de la drogue dénommé Moufide Bouchibi, un des plus grands trafiquants de drogue français surnommé le « baron du shit », s’en sorte. Le parquet de Bordeaux a détruit par erreur (évidemment comment se pourrait-il autrement) dans le cadre d’apurement des scellés ! Je ne sais pas qui a touché ni combien dans cette histoire, mais je suis certain que ces scellés ne se sont pas envolés si opportunément par hasard. Qu’on continue à nous prendre pour des cons. Évidemment les baveux de ce salopard se sont rués dans la brèche qu’on leur a laissée, car bien évidemment « ces scellés contiennent des enregistrements de conversations téléphoniques dont il est fondamental qu’elles soient diffusées devant la cour pour la manifestation de la vérité ». Fin de l’histoire, il y a de grandes chance pour que ce trafiquant soit libéré  avec tout le mépris pour le travail des enquêteurs qui avaient réussi à mettre la main sur lui !

Encore une des raisons de mon engagement aux côtés d’Éric Zemmour, qui aura la lourde tâche de remettre de l’ordre dans cette justice de merde ! Bon courage à lui, car cinquante ans de compromission, inévitablement, cela laisse des traces. Cela est inacceptable pour les victimes de se faire traiter de la sorte sans que le président de la cour ne réagisse !

Comment après de tels faits avoir encore confiance en la justice de son pays ? En France, tout est à vendre, tout est achetable, tout est une question de prix ou d’opinion politique : « selon que vous serez riche ou misérable les jugements de cour vous rendront blanc ou noir » écrivait La Fontaine. Cela n’a jamais été aussi vrai qu’actuellement ! C’est la raison pour laquelle ce procès dit « du siècle » restera la plus grande « escroquerie du siècle ». Les victimes ne sauront jamais la vérité, les accusés prendront, j’ose l’espérer, le maximum des peines prévues pour leurs délits, et les politiques, pourtant responsables, mais bien entendus pas coupables, ne seront JAMAIS inquiétés.

C’EST UN VÉRITABLE SCANDALE D’ÉTAT. Peut-être dans cinquante ans les Français sauront la vérité,  je ne serai plus là pour l’entendre, mais qu’importe puisque je la connais ! Était-ce réellement nécessaire de dépenser tout ce pognon pour cela ? De passer autant de temps pour un si piètre résultat ? Je ne le pense pas. Alors, certains bien-pensants rétorqueront que les victimes doivent savoir, l’État leur doit au moins cela, et je suis tout à fait d’accord. Le problème c’est QUE L’ON NE NOUS DIRA JAMAIS LA VÉRITÉ, ALORS PUISQUE L’ON NE SAURA JAMAIS LA VÉRITÉ, IL ME SEMBLE QUE LA PEINE DE MORT S’IMPOSAIT !

Patrick Jardin 

 

image_pdfimage_print
23

30 Commentaires

  1. Vous basculez tout doucement mais irrémédiablement dans la folie, cher Jardin. Reprenez vous.

      • Cher Patrick, ne prêtez pas attention à ce sous-développé des neurones, vous savez combien nous sommes nombreux à vous approuver. Avec mes meilleures et affectueuses pensées.

    • Et toi, sigma, tu es tombé dans le fond d’un WC dès ta naissance !!! respecte les gens au moins !! comme j’aimerais que les gens dans ton genre et moi, on se « rencontre » !!!

      • Non, il a eu un accident de poussette quand il était petit, ça lui a laissé des séquelles irréversibles.

    • Hey bonhomme,
      Si t es dans la rue en face de Mr Jardin, tu lui redis dans les yeux ?
      Facile sur ton clavier, sale lache

    • Reprenez vous, vous même d’oser écrire une telle insanité!

      Vous vouliez faire le buzz? Vous auriez pu faire un commentaire sur la tenue du procès ou encore des témoignages. Vous avez préféré la psychiatrisation d’une personne touchée dans sa chair ……..

      C’est minable, allez donc faire votre prose sur le monde, libé ou encore mediapart. Votre commentaire aura un succès « fou ».

  2. Que faire Monsieur Jardin? J imagine votre désarroi.Ne pas pouvoir s exprimer alors qu on a juste envie de hurler sa douleur. Quel courage. Pensez à votre fille. Ecoutez ce qu elle à vous dire. Vous serez alors plus serein pour affronter ces terribles moments. Gardez votre calme pour votre bien car vous savez déjà que le combat et perdu. Protégez vous de ces hyènes et restez fort pour votre fille.

  3. Bonsoir monsieur Jardin.
    Et, selon vous, quelle est cette vérité, que l’on arrive pas à entendre et que vous
    semblez avoir devinée .
    Si, bien entendu, vous pouvez la citer sans dommage. Merci.

  4. Le procès du bataclan sera a l’image de la justice française une grande parodie. Les juges ont fait dans leur pantalon justes bons a encaisser a la fin du mois .

  5. Mais Monsieur Patrick Jardin vous aviez encore des illusions sur cette justice et ceux qui la rendent ? C’est une parodie de justice tout simplement. Il est grand temps que cela change. C’est l’honneur de notre pays qui va se jouer en 2022.

  6. Cela me fait penser à une citation de Charles Gave sur son site « institut des libertés » :
    Si vous soulez faire rire lors d’un dîner en ville, dites « j’ai confiance dans la justice de mon pays ».

  7. Je pensais encore à vous ce matin M. Jardin et je voulais encore vous dire ceci. Pourquoi vous infliger une telle souffrance en assistant à ce proçès. Les prévenus se gargarisent de votre malheur, soutenus par une horde d’avocat alors qu’on vous empêche de vous exprimer. N’allez plus dans ce nid de crotals. Méprisez les commes ils vous méprisent et vivez votre vie loin de tout en souvenir de votre fille. Ne vous infligez pas plus que vous ne pourrez en supporter.Il faut les traiter par le mépris. Courage à vous

    • JE DOIS Y ALLER pour ma fille,pour les autres victimes et pour les milliers de gens qui me suivent et me demandent de ne pas lâcher……

  8. Fabien Clain est né à Toulouse et il fut membre de la cellule d’Artigat ( le centre d’entraînement au Jihad) en Ariège dont la seule évocation au début des années 2000 vous valait d’être accusé d’islamophobe et de complotiste.
    Alors rappelons quelques faits qui illustrent le rôle trouble de la Justice : quelques jours après AZF ,le 5 octobre 2001, l’inspecteur A des RG spécialiste du terrorisme islamique local, publie une note blanche non signée, qui divulgue l’organigramme du réseau terroriste toulousain tabligh.

  9. suite L’inspecteur est réduit au silence par son supérieur hiérarchique B., qui sera nommé préfet quelques années plus tard par le président S . Mais surtout l’inspecteur est mis sous la menace d’une accusation de meurtre par Mme C V . Tout est mis en place pour que le réseau d’Artigat ne soit plus inquiété. B vient témoigner au procès d’AZF en 2011 pour discréditer A, le responsable des RG du Tarn et Garonne vient quant à lui expliquer à la barre que le Tabligh dont le centre de commandement se trouve à Valence d’Agen est composé de gens pieux et pacifiques, enfin, la tête de l’antiterrorisme français, les commissaires M , P viennent jurer à la barre la main sur le coeur qu’il n’existe aucun réseau terroriste à Toulouse.

  10. suite 2 .Deux mois après la fin du procès, Merah (en contact avec le policier H) assassine des enfants devant leur école. Les deux procès AZF n’ont servi que d’écran de fumée au réseau toulousain de formation au jihad . Au final , il apparaîtra que ce réseau n’était pas impliqué dans la réalisation de l’attentat d’AZF , mais qu’il ne fallait pas que son existence fût divulguée à la faveur de l’enquête.

  11. D’où le  » mur des cons  » ! Ce pays et beaucoup de ces habitants ( surtout ceux qui sont au pouvoir ) sont gangrénés par cette idéologie rouge-fasciste et cela me fait beaucoup de mal, beaucoup de peine et me donne énormément de haine par rapport à un pays si joli.
    Je ne comprend toujours pas cette profonde débilité et pourquoi la France et les français sont-ils aussi neuneus et mauvais envers leur pays ?!
    Putain de Virus car là, oui, c’est un sacré virus qui s’accroche comme un morpion Dinosaure.

  12. la collaboration et les compromissions de la justice ne datent pas de Mitterrand, un magistrat m’a , un jour montré un annuaire de la magistrature , dans lequel les juges liquidés par la résistance lors de l’épuration ,jouissaient du titre de « victimes du devoir « 

  13. Ce qui est sidérant c’est la passivité du français de base. Des musulmans tuent des français en France ? Ha bon ? Des juges relachent des migrants violeurs ? Ha bon ?
    Ils sont comme moralement mort. Et généralement ils sont très content de leur ouverture d’esprit. Laissez massacrer son peuple c’est de l’ouverture d’esprit en 2021. D’ailleurs avoir conscience d’être racialement un européen, c’est du nazisme ce qui est interdit en France.

Les commentaires sont fermés.