1

Bataclan : Hollande et Valls savaient, et ils n’ont rien fait !

Aujourd’hui j’ai découvert une vidéo qui, il me semble, est une véritable bombe. En effet, un agent secret dévoile, hélas sous une cagoule et avec une voix masquée, mais je le comprends (on n’est jamais trop prudent et il n’a sûrement pas envie d’être suicidé comme Berégovoy, Coluche ou Boulin et bien d’autres) que bien évidemment, les services secrets français avaient fait remonter l’information comme quoi il y avait l’imminence d’un attentat sur notre sol. Moi je savais que le gouvernement Hollande et quelques initiés savaient, car depuis bientôt 4 ans, j’ai amassé pas mal de preuves que j’ai déposées chez des notaires, aussi bien en France qu’à l’étranger, des fois qu’à moi aussi il arriverait « malheur » ! Comment les Français peuvent-ils être à ce point crédules et croire tout ce que l’on nous a raconté au sujet de ces attentats ? En effet, il est de notoriété publique que le demeuré qui nous servait à l’époque de ministre de l’Intérieur a indiqué à son préfet, le matin même des attentats, qu’il s’attendait à un attentat de 130 morts !  Donc ce nain, s’il a une seule qualité, c’est d’être extra voyant !

Pour quelles raisons Valls, à l’époque Premier sinistre d’un gouvernement d’incompétents, a refusé d’utiliser la liste des djihadistes connus et répertoriés, en contact avec plusieurs islamistes en France ? Je ne peux croire que la seule raison est parce que cette liste provenait de la Syrie ! Je sais que ce petit monsieur n’est pas très malin mais là, cela frise la connerie, voire le crime !

Si vous écoutez bien cette vidéo, vous remarquerez bien que l’interlocuteur qui est un militaire et qui, lui, a eu ce qu’il manque entre les cuisses de tous les politicards depuis 1973 (date du protocole de Barcelone publié sur le site de l’Isesco en français, en anglais et en arabe et découvert par Alain Wagner, les politiques de l’époque ayant signé ce protocole en catimini dans le dos des Français) affirme que TOUS les renseignements collectés par les services n’ont pas été exploités et ont fini à la poubelle VOLONTAIREMENT et n’ont de toutes façons pas été transmis aux services spécialisés pour être traités efficacement ! Ces renseignements auraient à coup sûr permis d’éviter les attentats de novembre 2015 et auraient évité des centaines de morts et de blessés !

D’après ce militaire, ils disposaient de toutes les informations permettant de déjouer les attentats et ce qui est encore plus bizarre, c’est que seul l’attentat du stade de France a été déjoué. D’ailleurs les terroristes du stade de France auraient très bien pu se faire exploser dans le métro ou dans des endroits bien plus fréquentés, mais comme les services secrets avaient leurs photos et leurs portables, ils savaient d’où venaient les explosifs et quelle en était la nature, et ils ont réussi à les canaliser pour les empêcher d’approcher Hollande.

En fait nos services secrets savaient TOUT ! Ils les avaient suivis au cours de leurs pérégrinations dans toute l’Europe : Autriche, Belgique, France, Grèce ; ils ont écouté leurs conversations téléphoniques et étaient bien au courant de leurs projets et de la date de ces projets. Le problème est de savoir qui avait intérêt à bloquer ces djihadistes et pourquoi ? Pourquoi seul l’attentat du stade de France a-t-il été déjoué ? La vie de Hollande valait-elle plus que celle de Nathalie et des 129 autres personnes ? Ça, je suis sûr que non, bien au contraire ! S’il avait fallu qu’il n’y eût qu’une seule victime dans ces attentats, il eût été normal que ce soit le chef de l’État. Après tout, c’est bien lui qui dirige de près ou de loin ces services secrets et c’est bien lui qui nomme les ministres chargés de les commander !

Un seul de ces criminels est encore vivant, TOUS LES AUTRES AYANT ÉTÉ ABATTUS ou se sont fait exploser et bien entendu, ce criminel se nommant ABDESLAM NE PARLERA JAMAIS, car sinon il sera suicidé ! Pourquoi ne parlerait-il pas, autrement ? Il n’a plus rien à perdre car son avenir est tout tracé. Il sera condamné à perpétuité et fera au maximum 20 ans, donc il n’y a aucune raison pour qu’il ne parle pas, si ce n’est pour garder la vie sauve… C’est dommage, car je suis certain qu’il aurait beaucoup de choses à nous raconter.

Ce militaire a mis le doigt sur le malaise. Comme il l’affirme, 1789 n’a servi à rien ou est à refaire, car nous avons à faire à de petits politiciens véreux qui ne vivent toute leur vie que grâce aux subsides de l’État, c’est-à-dire aux crochets de leurs concitoyens. Ils sont incapables de prendre une décision, craignant trop de perdre leur place au cours du jeu des chaises musicales, agissant dans les antichambres des palais de la République. C’est dire QUE NOUS NE SOMMES PLUS DU TOUT EN DÉMOCRATIE ! J’en suis donc à regretter la monarchie car eux, au moins, ils avaient la classe que ces gens n’auront jamais.

Je finirai par rendre hommage à ce militaire pour son courage, regrettant simplement qu’il ait été le seul à se manifester et que les autres aient préféré garder le silence. Si par bonheur il lit ces quelques lignes, qu’il sache que je le remercie du plus profond de mon cœur pour ce qu’il a fait pour la manifestation de la vérité, et que j’aimerais, bien entendu en toute discrétion, pouvoir le rencontrer un jour, car des hommes comme lui SONT MALHEUREUSEMENT TROP RARES alors que la France en a grand besoin.

Patrick Jardin

https://youtu.be/ZJ5lxhnEIBo