Bataclan : les six faillites de l’État français

Publié le 2 juillet 2021 - par - 32 commentaires - 1 432 vues
Traduire la page en :

À mon sens l’État français porte une très lourde responsabilité dans les attentats du Bataclan pour plusieurs raisons ; en tous cas c’est ce que va soutenir mon avocat dans la procédure devant le tribunal administratif suite à la plainte que j’ai déposée contre l’État français et qui sera pendante devant le tribunal avant le 8/9/2021 début du procès d’Abdeslam et des étrons qui l’accompagnent.

Je ne me fais aucune illusion sur ce procès car je sais que les loups ne se mangent pas entre eux, jugez plutôt : avant il suffisait de démontrer, preuves à l’appui, les fautes de l’État. Comme ils ont trouvé que cela était trop facile, désormais ce n’est plus une faute qu’il faut démontrer mais une faute lourde ; fort bien ! et lorsque vous posez la question “quelle est la différence entre la faute et la faute lourde”, je vous le donne en mille, C’EST À L’APPRÉCIATION DU MAGISTRAT ! Autrement dit c’est le fait du prince car il serait hyper- surprenant qu’un président d’un tribunal administratif prenne une décision contraire aux intérêts de l’État, quelle que soit la faute commise, sinon il en serait fini de sa brillante carrière. J’en veux pour preuve le sort réservé aux autres victimes qui, comme moi, ont eu l’outrecuidance de déposer une plainte contre l’État et qui se sont fait gentiment éconduire. Mais malgré cela,  pour le souvenir de ma fille, je dois le faire même si mes prédécesseurs se sont fait éconduire poliment ; et puis je suis têtu et quel que soit le résultat, je veux qu’un maximum de Français sachent ce qui est réservé aux victimes dont l’État se fout littéralement, et je me battrai jusqu’au bout pour faire valoir les droits de ma fille afin que plus JAMAIS CELA NE PUISSE SE REPRODUIRE !

1°) Depuis 2009 et l’attentat du Caire au cours duquel une ressortissante française de 17 ans, Cécile Vannier, a perdu la vie, l’État français savait que le Bataclan était une cible des djihadistes ! En effet, un des protagonistes de ces attentats, Farouk Ben Abbes, est arrêté par les autorités égyptiennes ; durant son interrogatoire il avoue projeter un attentat contre le Bataclan. Pour bien démontrer la compétence des services français, le dénommé Ben Abbes a été mis en détention en 2010 et effectue une détention dépassant d’un mois sa condamnation ; il saisit l’occasion pour réclamer une indemnité de 20 000 € et obtient une indemnité de 6 000 €, ce qui n’empêchera pas l’État de lui verser les 20 000 € réclamés. Depuis, malgré tous les efforts déployés, il reste redevable à la France d’environ 14 000 €, preuve des dysfonctionnements au sein des services français !

2°) Dude Hoxha, soupçonnée d’avoir financé l’attentat du Caire, a été entendue par la juge d’instruction Laurence Le Vert à laquelle elle confirme que Farouk Ben Abbes avait bien comme projet de commettre un attentat contre le Bataclan, ce qui confirme bien que dès 2010 un projet d’attentat contre le Bataclan existait bien ; les policiers français ont entre leurs mains le journal intime de cette Française d’origine albanaise, cela leur a été remis lors de son transfert en France !

Force est de constater que le dénommé Farouk Ben Abbes a bien été partie prenante dans l’attentat du Bataclan car, comme par hasard, il connaissait parfaitement les frères Clain morts depuis en Syrie à Baghouz le 20/2/2019, dont les voix ont revendiqué l’attentat du Bataclan. Enfin force est de constater que suite à l’attentat de Charlie Hebdo, l’État a relevé le plan Vigipirate au niveau « alerte attentat » sans pour autant tenir compte des menaces dont ils ne pouvaient ignorer la présence sur le Bataclan !

Derrière le Bataclan se situe la mosquée Omar ; cette mosquée était fréquentée par les frères Kouachi responsables de l’attentat de Charlie Hebdo, Amedy Coulibaly et les frères Abdeslam sans pour autant que cela n’éveille les soupçons alors que le Bataclan était menacé !

3°) Dès l’été 2015 il y a des informations qui remontent aux services français et à l’autorité judiciaire de témoins expliquant qu’il y a un attentat imminent qui va se dérouler dans une salle de spectacle durant un concert de rock, ce qui a amené sûrement le ministre de l’Intérieur de l’époque, Bernard Cazeneuve, à déclarer le matin du 13/11/2015 à son préfet qu’ils s’attendaient à un attentat d’au moins 130 morts.  Mais malgré cela, aucune précaution, aucun lien, aucune connexion n’a été faite avec le projet d’attentat du Bataclan. C’est incompréhensible, cela relève d’une faute professionnelle grave, d’un véritable dysfonctionnement majeur, bref, d’un véritable fiasco !

4°) Une information judiciaire sur un projet d’attentat visant le Bataclan avait été ouverte en 2010 puis close en 2012 dans la plus grande indifférence. La police ainsi que le pôle antiterroriste de la justice française n’ignoraient pas qu’une menace sérieuse d’attentat planait sur la salle de spectacle parisienne. Une information judiciaire avait en effet été ouverte et une enquête avait été lancée en juillet 2010. Enquête qui s’est conclue par un non-lieu en septembre 2012. Les propriétaires du Bataclan n’ont même pas été informés de cette enquête et de cette information judiciaire et aucune mesure particulière n’a été prise ! Prenant conscience de cette lamentable erreur des services, au lendemain et dans le prolongement des attentats du 13/11/2015, les services de la DCRI ont transmis au procureur 20 procédures qui n’avaient pas été transmises ! Samy Amimour, qui avait été́mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste puis placé sous contrôle judiciaire en septembre 2012 et faisait l’objet, à ce titre, d’une obligation de pointage régulier au commissariat de Drancy, d’une interdiction judiciaire de sortie du territoire et d’une confiscation de son passeport, a été en mesure de se rendre en Syrie en septembre 2013 en obtenant un nouveau passeport et de revenir sur le territoire français pour y perpétrer les attentats du 13 novembre 2015  !

Il résulte de l’instruction qu’Abdelhamid Abaaoud, cadre chargé du recrutement de combattants djihadistes puis planificateur d’attaques terroristes, avait rejoint la Syrie et faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen émis par la Belgique en août 2014. Il en résulte également que l’audition d’un djihadiste français de retour de Raqqa avait mis en évidence, dès le mois de juin 2015, que ce dernier nourrissait des projets d’attentats en France et que les services de renseignement français ont entretenu de nombreux échanges d’informations avec leurs homologues étrangers à son sujet. Par ailleurs, deux des terroristes du 13 novembre 2015, Omar Mostefaï et Chakib Akrouh, étaient respectivement fichés S depuis 2010 et septembre 2015, Chakib Akrouh faisant l’objet d’un mandat d’arrêt européen depuis août 2015.

5°) L’État français n’a pas seulement failli par ses services d’information inopérants mais également dans le déroulé même des opérations : le GIGN était présent dans les 20 minutes suivant le début du massacre, en tenue et armés, et  ils ont attendu vainement dans leurs camions, en tenue, que les ordres d’intervention viennent… en vain ! Donc, pour une simple guerre des polices,  des centaines de jeunes étaient sous les balles des terroristes, sans défense ! C’est tout simplement criminel !

À aucun moment le préfet de police ne prendra l’initiative de demander au directeur de la Police nationale de déclencher la FIPN, ce qui aurait permis au GIGN d’intervenir et de raccourcir les délais d’intervention d’environ 2 heures. Il nous a été dit que Nathalie est décédée d’un pneumothorax ; or cette pathologie n’enclenche pas une mort immédiate et le délai de 2 h 40 imposé par l’intervention de la BRI à la place du Raid a privé Nathalie d’une chance de survie !

L’État était tellement conscient de sa faute lourde EN TERGIVERSANT SUR LE FAIT QUE C’ÉTAIT À LA BRI ET NON AU GIGN D’INTERVENIR que le ministre de l’Intérieur a pris à la suite des attentats de Paris un décret permettant désormais aux forces de police arrivées les premières sur les lieux d’un attentat d’intervenir sans attendre l’arrivée des forces territorialement compétentes. Cette mesure est une simple mesure de bon sens.

6°) Une autre faute lourde se situe également au niveau de la connaissance des lieux. En effet, malgré  – comme nous l’avons démontré – que l’État était bien conscient des menaces qui étaient présentes sur le Bataclan, il est ahurissant d’apprendre que ni la préfecture ni les forces de l’ordre ne possédaient des plans du Bataclan, comme il est de coutume pour les salles recevant du public. De plus il est encore plus inconcevable que personne n’ait pensé envoyer des motards chez M. Habrekorne, propriétaire du bâtiment du Bataclan, ce qui aurait facilité grandement l’assaut par la BRI. A contrario on a retrouvé les plans de la salle de spectacle dans le portable d’un des djihadistes ! Ce qu’un djihadiste est capable de faire, il semble normal que les services préfectoraux français chargés de la gestion des établissements voués à recevoir du public doivent en être capables également ! En fait, un pays qui se dit 5e puissance mondiale n’est pas fichu de déjouer un attentat qui s’organise sous son nez. C’est gravissime, d’autant qu’actuellement nous ne sommes pas du tout à la merci d’un nouvel attentat imminent !

Je ne dis pas que c’est facile de détecter, ce genre d’attentat, je dis simplement que lorsqu’on analyse l’attentat du Bataclan avec un peu de simple bon sens, pour des gens aguerris dont c’est le métier, il est aisé de ne pas subir ce genre de catastrophe. Par exemple on vous dit qu’il va y avoir un attentat dans une salle de spectacle où va se dérouler un concert de rock, on prend une simple mesure de précaution, quitte à interdire temporairement tous les concerts de rock pour que ne survienne pas l’irréparable. Ils ont bien réussi à nous confiner sur tout le territoire français inutilement !

N’ayant rien à cacher, je ne manquerai pas de tenir au courant les fidèles lecteurs de l’issue de ce procès afin que la France entière sache… que de toutes façons, même pris les deux mains dans le pot de confiture, l’État est  infaillible et a par conséquent raison. Mais j’aimerais bien qu’on me dise réellement ce qu’il faut faire pour un jour le faire condamner car dans le cas du Bataclan, vu la succession d’erreurs lourdes, si je n’y arrive pas, je pense qu’il est impossible d’y arriver !

Patrick Jardin

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
raskasse

Un coup d’état avec des Français intègres !!!!!!!!!

Et Si...

EXCELLENT! Enfin un Homme qui a des C…..

Jardin

MERCI

Requiem

L’Etat savait et a sciement laissé faire, comme pour un certain 11 septembre.
D’où les odres donnés à la racaille en uniforme de ne pas intervenir, c’est pas une histoire de guerre des polices.
Mais parlons de la responsabilité des victimes. S’encanailler en territoire musulman, que ce soit au Maroc, en Egypte ou en Frankistan, c’est comme faire son jogging sur l’autoroute, c’est très con.
Et les spectateurs, en bons moutons gauchistes et pacifistes, n’ont rien fait pour éviter de mourir. Les bicots étaient 3, pour 1500 spectateurs.
Et 20 d’entre eux ont suivis bien gentiment leurs bourreaux à l’étage.
Quand on ne fait rien pour survivre, on meut, c’est la sélection naturelle.
Ceux qui étaient anti-arme, pro-diversité n’ont pas changés, sont pro-vax et masques.maintenant.

Kristo87

Ils n’auront pas ma haine,!!!! J’ai depasser le stade de la haine….. ils auront le feu et les larmes ils auront ce qu’ils meritent ces etrons de djihadiste de merde …

Quinquin van Rijsel

les Français ne sont plus du tout en sécurité dans ce pays
qui est devenu le fief des barbus bougnoules enturbannés
et le QG des afro-bicots en djellabas, chèches, babouches
tous ces égorgeurs et tous ces coupeurs de têtes qui passent à l’acte
comme si ils allaient à la CAF ou à la CPAM pour réclamer leurs impayés
et tous ces gouvernants sont aussi responsables et autant coupables que criminels
puisque ce sont les complices comme les acolytes de tous ces criminels islamoNazis !

Jardin

EXACTEMENT

Tripes Aviseur

C’est le ministre de l’intérieur de l’époque, le si istre Caeeneuve, le préfet, le directeur de la police qui doivent être jugés en *MÊME TEMPS” que les saloperies islamiques.

Jardin

BIEN ENTENDU AVEC VALLS ET LE DRIAN

astrid

On apprend ce matin qu’une juge a inculpé de meurtre les agents de la sécurité de la SNCF qui ont abattu l’individu qui menaçait la foule et les enfants dans la gare d’Eaubonne. Laissés libres sous contrôle judiciaire. Elle a quand même pas osé les incarcérer.
Il s’agit de savoir si les tirs étaient justifiés.
Une fois de plus, on constate l’incroyable attitude incompréhensible des juges, des femmes juges en particulier et la perte de l’honneur de la Justice.

astrid

Tout cela pour éviter une nouvelle affaire Traoré ????

Patapon

Dans un pays à peu près sain,le tireur serait médaillé…

Jardin

BIEN SUR

Jardin

LAMENTABLE

Marnie

C’est plus que de la responsabilité dont on peut accuser l’Etat français dans cet attentat et les autres. Qui ne fait rien alors qu’il a tous les pouvoirs en mains est donc consentant. Lâcheté et impéritie c’est du sordide assurément. L’abstention aux élections traduit parfaitement le malaise général.

Vent d'Est, Vent d'Ouest

“(…) d’autant qu’actuellement nous ne sommes pas du tout à la merci d’un nouvel attentat imminent !”
@ M. Jardin, il semble que vous vouliez dire le contraire. Ceci posé, je vous soutiens dans votre démarche de tout mon coeur.

Jardin

Non non je suis désolé car je lutte pour que plus JAMAIS cela ne recommence mais je suis hélas persuadé que nous sommes de nouveau sur le point d’avoir un nouvel attentat il faut se tenir prêt et se méfier de tout et de tout le monde car encore une fois il ne faudra surtout pas compter sur les guignols de ce gouvernements de tarlouzes

Romeo

Bravo Patrick et bon courage pour les moments à venir. Heureusement qu il y a un père qui se bat dans cette histoire.

Jardin

merci

joseph d arimathie

LE BATACLAN rachete a BOLLORE par la MAIRIE DE PARIS ? bizarre cette affaire non ? ne veulent ils pas demolir et faire autre chose a la place histoire de faire oublier ce PASSE DOULOUREUX ? J IMAGINE QU ILS N AURAIENT PAS L IMPUDENCE D Y LAISSER CONSTRUIRE UNE MOSQUEE ?

Jardin

Connaissant Hidalgo TOUT EST POSSIBLE A MOINS QUE S Y DEROULE DES CONCERTS DE RAPPEURS DJIHADISTES

Camerone

Délai d’interventions à la vitesse d’une tortue, inadmissible. La solution et que les français soient armé pour être prêt à toutes agressions.

Karamba

Cameron, c est ça, rêve !

Jardin

C’est effectivement la solution que je préconise bien qu’illégale………

Zemo

Mais taisez vous !

Vive Marine

Karamba

C aurait été plus intelligent et plus percutant de faire une class action, ou une demande groupée, plutôt que de faire une action individuelle. Mais bon, il aurait fallu s associer avec P Jardin, ce qui apparemment en rebute plus d un .

Jardin

Et puis de vous à moi chacun a ses problèmes et circonstances particuliers moi Nathalie est décédée d’un pneumothorax d’après ce qu’on m’a dit elle a du mettre entre 2 et 3 h à mourir donc en retardant leur intervention l’Etat a privé Nathalie d’une chance de survie……certaines victimes sont mortes instantanément donc pour elles le délai d’intervention malheureusement n’intervient pas………

Karamba

Je vous comprends

MOI DE FRANCE

MR JARDIN
Je vous comprends un pere peut comprendre cela et nous partageons votre tristesse
beaucoup de morts en ce pays beaucoup de familles brisees
beaucoup trop !!
EN GROS
YEN A MARE

Jardin

OUI ET POURTANT ………..DEVANT LES URNES ON A L IMPRESSION QUE LES FRANCAIS CAUTIONNENT……….JUSQU’AU JOUR OU ILS SERONT EUX MEME VICTIME ET OU EUX AUSSI PERDRONS UN ENFANT UNE FEMME UN MARI DES AMIS………..

Theodore

Effectivement ! Avec un pneumothorax il faut etre hyper reactif… 3h c est impossible pour la victime de s en sortir..
Ce type de lésions pulmonaires sont souvent liées a des explosions, enfin il y a d autres formes de pneumothorax…( plongee sous marine / etc )

Maxime

En France on ne peut pas faire de “class action” pour un attentat. La combativité de M. Jardin est un exemple pour l’humanité, ses arguments sont forts et j’espère que des juges intègres trancheront car si c’est le cas, comment pourraient-ils nier la faute lourde ? J’espère aussi et surtout que des sanctions pénales exemplaires et réelles sanctionneront les responsables. Car la faute lourde de l’Etat permet de recevoir du fric, payé par les con tribuables, pour la plupart honnêtes citoyens servant de vaches à lait perpétuelles. La prison ferme, par contre, et les dommages et intérêts payés de leur propre poche par les responsables, c’est une vraie sanction qui fait mal à qui a commis la faute et c’est bien plus juste…

Lire Aussi