Bataille de Paris : voici mon plan R (comme Rachida) et C (comme Cédric)

Rien à voir avec le soporifique plan B de Macron. Avec eux, on va au moins s’amuser.

B comme Bayrou souffla à Macron un plan B (comme Borloo ou Buzyn). Paris paraissant perdu pour le parti macroniste cette hypothèse est sérieusement envisagée. De toute façon comme l’a dit Macron : « Griveaux je n’y crois plus et Villani je n’y crois pas encore ».

Moi je crois en Villani. Dans ce paysage urbain et urbanisé, donc monotone, il  détone. Un chien dans un jeu de quilles, un éléphant dans un magasin de porcelaine… Il porte avec aplomb une froufroutante lavallière. Il a un côté hurluberlu qui n’est pas dépourvu de charme. Chez lui, il y a un mélange plutôt attachant et un peu potache, du professeur Nimbus et du professeur Tournesol. Comme eux, il plane un peu, la tête dans les nuages.

Mais il est, à cause de ses spécificités, d’une grande fragilité. Villani a besoin de quelqu’un de fort pour ne pas succomber aux bourrasques de la campagne électorale. Et cet homme fort, c’est une femme : Rachida Dati. Oublions leurs étiquettes politiques pour nous intéresser à l’essentiel qui les rapproche. L’un et l’autre sont candidats contre les leurs. Villani s’est lancé dans la campagne contre l’avis de son parti qui a choisi le très banal Griveaux. Dati a arraché l’investiture de son mouvement en se battant contre les barons des arrondissements de Paris qui sont nombreux à la détester.

Comme Villani c’est une rebelle. Elle est forte. Dotée d’un franc-parler sans concessions. On se souvient qu’un jour, lors d’une réunion de son parti elle avait lancé à Hortefeux qui la houspillait : « toi tu m’en veux parce que j’ai refusé de coucher avec toi ! ». Rachida Dati couche avec qui elle veut. C’est pourquoi elle s’est fait faire un enfant hors mariage. Ce qui, dans un parti plutôt catholique, n’est pas très bien vu.

De surcroît elle a choqué nombre de Républicains avec son lapsus quand elle a confondu inflation et fellation. La peste soit des pudibonds : à mes yeux cela la rend et sympathique et profondément humaine. Mais que pourrait bien lui apporter le si frêle Villani. Eh bien c’est un mathématicien de talent. C’est pourquoi il mène une vibrante campagne contre la souffrance animale et veut interdire l’exhibition des lions, des singes, des chiens savants et d’autres bêtes dans les cirques. Il y a à Paris des centaines de milliers de chiens et de chats.

Certes on ne leur a pas encore accordé le droit de vote. Mais leurs propriétaires, eux, votent. Villani sait compter. Il est vrai que le ticket Rachida-Cédric est tout à fait improbable. Mais vous pourrez toujours apporter vos suffrages à l’une ou à l’autre. Plutôt qu’à Griveaux ou Hidalgo deux personnes insignifiantes et arrogantes.

Benoit Rayski

image_pdf
0
0

34 Commentaires

  1. En tant que Parisien, je puis dire que la candidature de Villani est très sympathique aux yeux de beaucoup de gens.

  2. La mairie de Paris n’a pas besoin d’un scientifique plus que d’un bûcheron !
    Non plus d’une arriviste de 1ère classe…

  3. Rachida avec son Bac+4 à l’arrache avec mémoire foireux…
    L’incompétente en droit (sa spécialité).
    Ça fait un peu chier la bite !

    Elle tiendra la boutique et lui les comptes alors…

  4. Rarement autant ri !
    M. Araignée accouplé à Miss Dior ? Un Cerveau et un Petit pois ?
    Que chacun(e) reste dans sa spécialité.
    Tournant la tête, il y a Qui derrière ?

  5. Rachida qui a une force racée et pragmatique en re-donnerait à ce Paris poubelle socialop& co, et peut-être aussi à cette Droite couilles-molles.
    Quant à Villani je suis d’accord avec les propos de Demorieux.
    Et les autres sont à jeter.

  6. Tous candidats archi mouillés dans la fausse droite éculée (pour être poli) ! Federbusch et rien d’autre.

  7. Villani est une pastèque que vous voulez faire dépuceler par la fougueuse Rachida ?

  8. Villani-Dati? Il faut préférer Rachida, qui fut une ministre de la Justice courageuse que Sarko avait limogée. Avec un risque, Rachida « douti » n’a jamais défendu ouvertement la laïcité aux LR. On a entendu Nora Preziosi LR de Marseille, représentant R Muzelier lui aussi LR, chez les « muzz en France », ex UOIF, et quitter la salle en braillant « inch’allah »!
    Villani est une grosse-tête, et c’est aussi un bobo parisien. Paris en hidalguie, Paris en bouteille ou Paris en équation, c’est un peu la même chose. Paris est devenue camp de réfugié pour bobios friqués et les lois et codes de la République Laïque, Populaire et Populiste ne s’y appliquent plus.
    Les premiers remparts de la forteresse-des-milliardaires-de tous-pays et du « centre politique » des Français sont en train de céder.

    • Une union d’amour !
      Quelques avantages dans le cadre du droit conjugal…divorce d’avec un milliardaire…
      Des broutilles…

  9. Paris est devenu un bidonville. Ce qui n’empêchera nullement les Parisiens de revoter pour les mêmes.

  10. Il m’était plutôt sympathique jusqu’à ses simagrées et ses bruyants états d’âme à l’idée d’être interviewé par une chaine télé (ce à quoi il a évidemment fini par consentir) où Éric Zemmour s’était exprimé. Cet homme m’est alors apparu pour ce qu’il est : un ambitieux calculateur et maniéré cédant aux pires travers politiciens.

    • Ben ce mec edt juste une pure merde et c’est pas pass’que c’est un matheux remarquable que c’est pas un con, la preuve.
      En plus c’est un Corrèzien et tout c’qui sort de ce département, pardon hein !

  11. L’alliance de la carpe et du lapin, ça fera un beau bébé probablement.
    J’ai connu Villani pour des raisons professionnelles il y a bien longtemps, C’est un grand scientifique avec une carrière fabuleuse et méritée dans ce domaine.
    Par contre, c’est un hyper-mondialiste (plus que lui tu meurs!) un fana de l’UE.
    Dommage que M. Villani ne continue pas à diriger ses instituts de par le monde, il y serait probablement plus utile pour l’humanité qu’il ne le serait en tant que maire de Paris.

  12. Paris devient insignifiant …..des bobos , des libertaires ,des migrants ,des drogués, des étudiants gauchiasses fils a papa . Finalement tout comme Constantinople si les muzz des cités voisines l’anéantissent ce ne sera pas une grosse perte

    • Pas plus insignifiant que votre petite personne, le coup des bobos, trop drôle, comme s’il n’y avait que ça à Paris, précisément c’est l’inverse, ils ne sont qu’une petite partie de la population, mais une minorité portée devant, avant les autres, comme toutes les minorités actuellement. Vous nous écrivez de Trifouillis les Oies, je présume ? C’est ainsi qu’on voit Paris depuis votre contrée reculée, c’est normal, je suis même étonné que vous ne vous soyez pas permis un petit  » parigots tête de veau, parisien, tête de chien » qui va bien, en principe, on n’y coupe pas.J’écrirais même  » parigot têteu de veau, parisien’gn, têteu de chieng’ « 

      • Votre majorité n’a élu que des branquignols comme delanoé et la conchita . Oui les parigots sont des prétentieux connus dans toute l’europe pour leur narcissisme et qui essayent de se faire parachuter en province se prenant pour des cerveaux ….comme gaspard gantzer qui a été viré de Rennes

        • Je suis heureux qu’une personne aussi grotesque et aussi sotte que vous nous méprise.
          Restez chez vous et ne vous occupez pas des affaires de Paris, allez.

          • Je vous renvoie le compliment et soyez sur qu’il n’y a aucun interet a s’occuper de votre ville devenir un véritable dépotoir en l’espace de 30ans ,ville dont vous n’etes plus que les locataires puisqu’entre les mains des chemeliers grace a l’équipe de nomades affairistes que votre majorité d’abrutis s’empresse de faire élire

      • Euh ricco, sauf le respect si j’messcuse mais moi je me siis tiré de Paname pour vivre chez les ploucs y’a plus de 20 piges mais je continue à gratter à Pantruche et si y’a bien un truc qu’on peu pas nier, c’est la considérable quantité de connards au mź…

  13. surtout pas de griveaux cette téte de fion,les pauvres parisiens vont pleurrer si ils ont un maire comme ce bénet griveaux,béte a manger du foin avec son air simplet,bref je m’en fout qui sera élu maire a Paris mais surtout pas lui.

    • Vilani a un petit côté Peynet qui me plaît
      Et la politique la dedans Vous me direz

    • kabout
      directeur de la communication et des affaires publiques d’Unibail-Rodamco
      //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
      Ou il n’a pas fait d’étincelles si l’on en juge par la courbe de l’action en 5ans . Paname surendetté n’a trouvé que lui (mdr)

Les commentaires sont fermés.