Bauberot et Liogier, deux complices de l’UOIF au secours de Bianco

BauberotLiogierLa charge de Manuel Valls contre l’Observatoire de la Laïcité et son président, Jean-Louis Bianco, n’en finit pas de remuer les vagues du petit monde socialiste et de ses filiales laïques.

La Ligue de l’Enseignement, ces collabos qui ont introduit Tariq Ramadan en France dans le monde associatifs, comme l’a fort bien expliqué Caroline Fourest, du temps où elle ne disait pas que des bêtises, ont lancé la contre-attaque, main dans la main avec les trotskistes de la Libre Pensée. Belle alliance des défenseurs du voile à l’école, en 2003, et de la burqa dans la rue, en 2009.

Nous n’avons pas oublié le débat qui avait opposé Pierre Cassen à Marc Blondel, à l’époque président de la Libre Pensée, qui avait osé dire que s’opposer à la burqa, c’était aussi grave que les colonels grecs qui interdisaient la minijupe !

 

http://www.dailymotion.com/video/xc0zga_burqa-1-2-debat-entre-pierre-cassen_news

 

http://www.dailymotion.com/video/xc0zdx_burqa-2-2-debat-entre-pierre-cassen_news

Belle connivence que celle de la Ligue de l’Enseignement et de la Libre Pensée, de prétendus laïques qui glapissent « A bas la calotte », et qui hurlent « Touche pas à mon islam ».

Bianco multiplie les interviews dans les journaux de propagande et sur les sites communautaristes musulmans. Mais il a appelé au secours deux universitaires considérés comme des spécialistes de la laïcité (ouverte), les ineffables Liogier et Baubérot, qui ont été pris la main dans le sac en train d’orchestrer une pétition en direction de Hollande pour sauver le soldat Bianco.

http://www.causeur.fr/observatoire-laicite-bianco-badinter-liogier-36410.html

Or, il se trouve qu’à Riposte Laïque, si on n’aime pas Bianco et pas davantage Glavany et Valls, ses détracteurs, on connaît parfaitement les deux loustics Liogier et Baubérot.

D’abord, pour avoir régulièrement démoli les écrits de ces deux islamo-collabos, régulièrement invités en grandes pompes aux colloques de l’UOIF, officine des Frères musulmans en France.

Liogier

Nous avons déjà qualifié Liogier, avec sa tranche de gendre idéal, d’agent des assassins islamistes, et l’avions massacré quand il parlait du mythe de l’islamisation de la France.

https://ripostelaique.com/liogier-se-comporte-agent-assassins-islamistes.html

Nous avions d’autre part dressé un portrait impitoyable de ce collabo de l’islam, qui appelait ouvertement les musulmans à la désobéissance.

https://ripostelaique.com/qui-est-vraiment-raphael-liogier-qui-va-temoigner-contre-rl-un-sociologue-qui-appelle-les-musulmans-a-la-desobeissance.html

Jean Baubérot face aux charmes de l'expression religieuse (mardi-gras dans un lycée)

Quant à Bauberot qui, avec sa tranche de curé défroqué, se fait pompeusement appeler « Professeur », Martine Chapouton s’était occupé de son cas, et nous en avait dressé un portrait au scalpel de sa spécialité…

https://ripostelaique.com/qui-est-vraiment-jean-bauberot-qui-va-temoigner-contre-rl-le-laique-prefere-de-tariq-ramadan.html

Il y a quelques jours, notre ami Marcus avait complété le travail, qualifiant ce faussaire de la laïcité d’Allahlaïcard extrémiste.

https://ripostelaique.com/bauberot-libre-pensee-gare-aux-allahicards-extremistes.html

Mais il faut savoir surtout que ces deux loustics ont les mains sales. Ce sont en effet des mouchards et des balances. Ils ont en effet osé utiliser leur titre d’universitaire pour témoigner à charge, en compagnie de la féministe dégénérée pro-voile Christine Delphy, contre Pierre Cassen et Pascal Hilout, apostat de l’islam.

Ils ont les mains sales, car ils se sont comportés en inquisiteurs, et sont partiellement responsables de l’énorme amende à laquelle ont été condamnés nos deux amis, suite aux plaintes des imposteurs de l’antiracisme et au réquisitoire du procureur Chauvelot. Le pire est que Liogier avouera, lors du procès, ne pas avoir lu les deux textes pour lesquels nos amis se retrouvaient devant la 17e chambre.

Ces deux balances, qui osent se dire laïques, ont donc, sans vergogne, fait condamner un apostat de l’islam, quand ils se vautrent dans les draps de l’UOIF, donc des assassins Frères musulmans.

Voilà les soutiens dont se prévaut Jean-Louis Bianco. Il est vrai que Bianco et Baubérot, cela rime avec collabo, et aussi avec un autre qualificatif qui leur irait à merveille, et que nous vous laissons devinez. Quand à Liogier, cela rime avec…

goudronplumes

Du goudron et des plumes pour ces deux mouchards, pour ces deux islamo-collabos, pour ces deux traitres à la laïcité.

Paul Le Poulpe

image_pdf
0
0

3 Commentaires

  1. « Les jeunes recrutés aujourd’hui par Daesh ne le lisent pas. […] Dans les années 70 ils auraient pu devenir skinhead ou punk, ou même d’extrême gauche ! »
    Il se trouve que Raphael Liogier a raison !
    Tous ces combattants partis faire le jihad en Syrie n’ont pas lu le coran. Ce sont pour beaucoup des psychopathes, qui profitent de la situation chaotique engendrée par la guerre pour y commettre leurs forfaits (meurtres, viols…).
    Ils se fichent pas mal du bon dieu !

    • Doivent quand même avoir eu vent de certaines sourates, versets, hadiths ou autres écrits dits sacrés, tirés du coran et qui appellent au meurtre, au viol et au pillage et surtout des juifs ou autres mécréants.

  2. Manifestement, Liogier est sorti d’une cure de sommeil de plusieurs mois! Son retour tombe a pic, Thomas Guenole se faisant discret ces temps-ci.

Les commentaires sont fermés.