Bayonne : ses jambons, ses Somaliens qui s’entretuent dans la rue

Les bagarres entre ethnies somalienne : des scènes devenues ordinaires dans les villes de France.

Journée ordinaire à Bayonne, capitale du délicieux jambon du même nom. Un Somalien de 20 ans a été arrêté après avoir poignardé deux autres Somaliens en pleine rue pour “une histoire de morceaux de pizza” dans la nuit de samedi à dimanche.

Finie la pelote Basque dans les rues de Bayonne. Ce sport régional a été remplacé par les coups de poignards entre migrants somaliens. Comme au pays, les clans règlent les comptes à coup de couteaux et de machettes. Et pas de « grand pardon ». Sous les yeux de nombreux basques terrorisés.

Selon les enquêteurs de la police nationale, contactés par téléphone ce 13 septembre « Une sombre histoire de morceaux de pizza serait à l’origine de la rixe. La scène s’est passée rue des Tonneliers, dans le petit Bayonne, vers une heure du matin. Les faits remontent à la nuit du samedi 10 au dimanche 11 septembre 2022. Un jeune homme de 20 ans, originaire de Somalie, propose une part de pizza à deux de ses amis de même nationalité. Mais l’affaire va déraper et sur fond d’alcool, l’agresseur présumé va porter plusieurs coups de couteau aux deux victimes. Il semble que la pizza n’ait pas été appréciée et du coup le jeune homme a sorti le couteau….  » Peut-être du jambon dans la pizza. Mais à Bayonne, c’est normal.

L’agresseur présumé arrêté

Les deux personnes, blessées par l’arme blanche, ont été prises en charge par les pompiers et transportées sur le centre hospitalier de la côte basque à Bayonne. Leurs jours ne seraient pas en danger. L’agresseur présumé, dont l’identité n’a pas été communiquée, a cette fois été rapidement interpellé par les policiers de Bayonne. Son tee-shirt était taché de sang. L’arme a été retrouvée sur les lieux de l’agression.

Selon les magistrats du Parquet de Bayonne, le jeune somalien de 20 ans était ivre lors de son arrestation. Il a été placé en garde à vue, et il a été déféré devant le parquet de Bayonne ce lundi 12 septembre pour des faits de « violence avec arme ». L’homme sera jugé dans les prochains jours dans le cadre de la procédure de comparution immédiate.

Les mêmes scènes se sont produites dans d’autres villes de France.

La Roche-sur-Yon. Des Somaliens se battent au couteau en centre …

https://www.breizh-info.com/…/116548/la-roche-sur-yon-somaliens-couteau

Mort d’un migrant somalien : l’auteur présumé des coups de …

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/mort-d-un-migrant..

Ce fait de société interroge. Nos villes sont-elles en train de devenir « Mogadiscio » à l’époque de la guerre civile et de la « chute du faucon noir », remarquablement mis en scène au cinéma ? Que font les pouvoirs publics dont les initiatives malheureuses ont généré ces situations ?

Francis GRUZELLE
Journaliste et écrivain
Carte de Presse 55411

image_pdfimage_print
16

16 Commentaires

  1. Que ces gens-là s’entretuent me laisse indifférent… mais dans la mesure du possible, ça serait mieux s’ils le faisaient chez eux !

  2. Quand est ce qu’on vire ces barbares de chez nous qui sortent le couteau pour un oui pour un non ? et surtout quand est ce qu’on arrête d’en importer ?Y EN A MARRE ET PLUS QUE MARRE DE CES TARÉS.

    • quand les poules auront des dents hèlas mon ami.En attendant un de moins c’est toujours bon à prendre.
      « Pauvre France ,chère pays couvert d’offenses »

  3. On serait tenté de dire que la Somalie semble s’être débarrassée de ses éléments indésirables en ouvrant ses geoles sous condition d’expatriation ?
    Ce qui explique pour partie que l’hexagone est devenu l’espace idéal pour l’élargissement des sauvages et des criminels issus d’Afrique.

  4. Foutez moi dehors tous ces merdeux
    Qu’ils retornent dans leur pays de  » pirates » et de’ ‘bandits’…
    Enfin si leur contrée peut encore être nommée un pays !!!

  5. Encore des tentatives de somalicides, et c’est mon pognon qui va soigner tout ça ! Merci Omicronnescul

  6. tant qu’ils se tuent entre eux… hélas trop souvent un français est au mauvais endroit au mauvais moment, mas darmanin s’en fiche

  7. la Somalie n’a été gouvernée que du temps où elle faisait partie de l’Italie. Depuis des années, il y a un semblant de gouvernement dans ce pays qui fait ce qu’il peut.
    On trouve là les shaïb, les fameux pirates de la mer qui partaient à l’attaque des bateaux il y a quelques années pour obtenir de monstrueuses rançons. Car ils ont la manie du gang, du chef du chef.. qui exploite ses abrutis arriérés et placent son pognon dans l’immobilier au Kenya !
    Moralité : il y a rien à tirer de ses abrutis violents.

    • A Astrid ,oui d’ailleurs il y a une video sur internet ou ces baltringues de pirates s’en étaient pris à un bateau militaire Russe ,ca n’a pas traîné, il ont tiré et coulé le bateau 😂🤣🤣🤣

      • Oui.Si le navire militaire avait été Français ,les baltringues en quéstion auraient été relogés,nourris avec un petit pacson en attendant de toucher les allocs .Les droits de l’HOOOMMME!enfin quoi?!!

        • @ delbaere ,ça c’est sur ,oui mais quant à moi je préfère dans ce cas la méthode Russe ,car apres,ca a dû en calmer plus d’un.

  8. Y en a marre de toutes ces conneries. Qu’on les foutent dehors avec perte et fracas, ils n’ont rien à faire en France.

  9. des sauvages resteront des sauvages !!!
    qu’ils retournent dans leurs cases; nous ne pouvons vivre avec ça;
    que macron le bien-aimé les accueille chez lui avec brigitte …

Les commentaires sont fermés.