Beausoleil : nous ne voulons pas de clandestins dans notre ville

Publié le 27 septembre 2016 - par - 8 commentaires - 1 674 vues
Share

beausoleilIntervention sur l’accueil des migrants / Conseil municipal du 20/09/16
« Comme vous le savez, je ne devais pas être présent ce soir pour assister à la séance de ce conseil municipal. Mais j’ai préféré annuler avec des difficultés un rendez-vous, pour venir m’exprimer devant vous, suite à un fait d’actualité relevé ce matin sur notre commune.

En effet, tôt dans la matinée, j’ai découvert avec stupeur mais non sans surprise, que des clandestins toujours d’origine extra-Européenne ont décidé de s’installer à Beausoleil, un camping à la fin de la saison estivale, avec quelques tentes implantées par pure provocation, devant le parvis de l’Eglise Saint-Joseph. Bien heureusement, ils ont été délogés par les forces de l’ordre !

Mais combien d’autres demain…? Alors stop ! Monsieur le Maire, il serait temps désormais de vous positionner. Nous, nous refusons à ce que notre commune accueille ne serait-ce qu’un seul migrant ! Nous savons que le gouvernement souhaite aussi établir des petits Calais un peu partout, en éparpillant ainsi les 12000 clandestins calaisiens sur notre territoire, sans l’avis du peuple français.

Ce qui aura pour conséquence de créer un formidable appel d’air, pour de nouveaux candidats à l’invasion migratoire, soutenue par des associations pro-immigration et de nombreux politiques, qui ont fait le lit de cette catastrophe humanitaire, risquant d’anéantir les peuples Européens.

Ces derniers, je le souhaite et je ferai en sorte si l’occasion politique m’en est donnée un jour par mandat, qu’ils puissent être jugés pour crime de haute trahison envers la Nation.

Monsieur le premier magistrat, notre commune qui compte un des taux d’étrangers le plus important de notre pays (plus de 50%), est en insécurité grandissante : vandalisme, des braquages à répétition, trafics de drogues, incivilités, règlements de comptes entre bandes rivales et dernièrement des feux de scooters et de poubelles inexpliqués. Si vous rajoutez par dessus de nouveaux arrivants extra-Européens sur la ville, qu’ils soient de Calais ou d’ailleurs, alors des tensions graves menaceront la cohésion sociale, déjà fortement ébranlée.

Le plus inquiétant, c’est que parmi ces nouveaux arrivants, se cachent bien souvent de nombreux terroristes en devenir, des djihadistes ou des personnes radicalisées. De plus, l’immigration représente un coût social et financier énorme au détriment des nôtres, des Beausoleillois et des Français. Nous avons plus de 3,8 millions de mal-logés dans notre pays (chiffres de la fondation Abbé Pierre- janvier 2016), un enfant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté soit près de 3 millions d’enfants (le monde 09 juin 2015) et le taux de pauvreté atteint des sommets près de 10 millions de personnes vivant sous ce seuil.

C’est pourquoi, une nouvelle fois nous déclarons que nous, élus de l’opposition et de la Ligue du Sud, refusons cette population indésirable et dangereuse sur notre commune et sur toute la circonscription. Elle contribue non seulement au remplacement de notre propre population mais aussi très souvent aux revendications communautaristes. Le nier serait une sorte de collaboration passive !

Le seuil de tolérance a largement été atteint à Beausoleil, comme partout sur notre beau territoire. La préférence étrangère nous le savons, est le leitmotiv de Bruxelles qui souhaite imposer des quotas. Les nations Européennes doivent les refuser !

Monsieur le Maire, les couleurs de notre drapeau bleu blanc rouge se ternissent peu à peu. Ce dernier perd ses belles couleurs un peu plus chaque année, pour être peu à peu remplacé par un drapeau ou la couleur verte devient de plus en plus visible en transparence.

Je crève monsieur le Maire, de voir ma France s’éteindre avec la complicité de ceux que nous avons élus. C’est d’ailleurs le sens de mon engagement et de mon combat politique, car cette France que l’on nous dessine, n’est plus ma France !

Je suis d’accord avec ce politicien américain, cette France ne fait plus rêver ! Alors battons-nous pour la sauver et refusons l’invasion, même si il est déjà bien tard…

Nous vous demandons M. le Maire de promettre à vos administrés, que vous ferez tout votre possible avec les moyens légaux et médiatiques dont vous disposez, pour refuser l’installation sur notre commune d’un centre d’accueil et d’orientation (CAO) et qu’aucun migrant ne pourra résider sur Beausoleil. Dans le cas contraire, nous élus de l’opposition et de la Ligue du Sud, souhaitons que lors d’un prochain conseil municipal, afin d’éclairer la population de Beausoleil sur le choix fait en matière d’immigration par la municipalité dans les mois et les années à venir, une délibération sur un éventuel accueil de migrants sur Beausoleil puissent être mis à l’ordre du jour.

Car ce n’est ni à l’Etat, ni à son représentant monsieur le préfet, à imposer aux Français, cette colonisation détournée. Mais aux Français à prendre désormais en main leur destin ! ».

Jean-Jacques Guitard
Conseiller municipal de Beausoleil

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de

« Monsieur le premier magistrat, notre commune qui compte un des taux d’étrangers le plus important de notre pays (plus de 50%),  »

Incroyable !

saphir56

malheureusement ce n’est pas en baissant les bras que l’on va inverser la tendance et laisser le champ libre à tous ces beaux penseurs (gouvernement pourri) qui sont bien à l’abri et leur pognon bien planqué à l’étranger où ils iront se réfugier pour échapper aux conséquences gravissimes de leur incompétence et de leur jean-foutisme !!! debout les français enfin les vrais ! ne laissons pas notre pays se faire envahir par des cohortes de barbares ! sortons dans la rue et faisons comprendre à Hollande et toute sa clique d’islamovendue que la FRANCE en a marre de leurs inepties !!!

inconnue

la colère gronde partout, ils(ces politiques incapables) veulent une guerre civile mais ils seront loin, à l’abri, après eux le déluge

Que la population française lise « le camp des saints » et les gens comprendrons la situation dans laquelle nous nous trouvons. Il est trop tard,. Les politiques de tous bords ont laissé faire et ce n’est pas avec les prochains que ça changera.

Andrej

Les amis, maintes fois j’ai préconisé de : tous à l’Élysée, tous au sénat, tous au conseil d’état, tous au conseil constitutionnel, tous à l’assemblée nationale, tous au sénat, C’est la seule façon de nous faire entendre et dire à ces clampins que la royauité est abolis depuis longtemps.
En 2017, il sera trop tard!
Cordialement.

Andrej
Les « clampins » sont tout à fait capables de faire tirer sur la foule.

Andrej

victoire de Tourtour,
Oui. Je crains que cet énarque de président (pseudo) veut en arriver là, afin de reporter les élections et de rester encore sur son trône.
Rappelez vous, en 14/18 et 39/45. Combien de morts? Combien de sacrifiés? Pour que la France retrouve la liberté.
Bien sûr, on préfère toujours que ce soit le petit copain qui soit déglingué que soi même. Tout le problème est là, puisque personne n’y va.
S’il y a 1 000 000 de personnes aux endroit indiqués, je doute qu’on tire dans la foule.
Souvenez vous la manifestation, à Paris : 2 000 000 de personnes et ils en ont tenu compte, pour éviter la révolution.
En 2017, il sera trop tard.
Cordialement.

Non, Hélène, il n’est pas trop tard. La France s’est sortie de situations quasi désespérées. Et elle peut encore s’en tirer, même s’il y a des larmes et du sang .
Impossible n’est pas français ,ne l’oublions pas.