Bébé Rothschild et ses 4 petits cubes

Publié le 20 janvier 2019 - par - 7 commentaires - 1 940 vues
Share

Rien qu’au premier regard, on comprend que le petit bonhomme ne se limite qu’à ses instincts primaires. Avec lui, c’est uniquement dodo, pipi, caca et petits pots. Dans la crèche des bébés de riches, il est toujours irascible parce qu’il n’arrive jamais à emboîter ses 4 petits cubes. Et quand ses petits compagnons lui proposent gentiment les leurs, il les repousse violemment. Vous l’avez compris : Bébé Rothschild c’est Macron et ses 4 petits cubes ce sont les 4 thèmes de son soi-disant grand débat.

Je vais me répéter : tout est mortel en ce monde et les systèmes politiques eux aussi. Pourquoi échapperaient-ils à l’impitoyable règle ? Alors, il faut se mettre ceci dans la tête et une bonne fois pour toutes : NOTRE SYSTÈME POLITIQUE EST MORT, BIEN MORT ou tout au moins, en état d’agonie bien avancée. Mais ce n’est pas tout : IL N’ Y A JAMAIS EU EN FRANCE DE DÉMOCRATIE. La représentation n’est et ne sera jamais la démocratie. Je condamne de toutes mes forces cette expression plus que malhonnête parce qu’elle est chargée d’endormir les gens : « démocratie représentative ». La représentation c’est le coup de tâche fatal de l’élite usurpatrice avec le peuple. C’est dire à quel point nous sommes dans une situation catastrophique !

L’effervescence de centaines et de centaines de Gilets jaunes depuis dix semaines, voilà une manifestation réelle de démocratie. Qui oserait le nier ? Et si Bébé Rothschild propose son soi-disant grand débat parce qu’il a la trouille, n’est-ce pas là la preuve irréfutable de l’absence de démocratie en ce pays parce que tout vient toujours d’en haut ? Et d’ailleurs, l’aurait-il proposé s’il n’y avait pas eu cette grande bourrasque de démocratie ? Bien sûr qu’il aurait poursuivi sa politique rothschildienne. Et de quel droit, ce petit monsieur a-t-il l’audace d’imposer 4 thèmes et d’exclure ceux qui lui déplaisent comme l’islamisation éhontée de notre France ? Le choix en démocratie réelle ne saurait relever bien sûr de sa seule initiative, mais de celle de tout le peuple. Et d’ailleurs, un gouvernement qui fait tirer sa police sur le peuple, cela s’appelle une tyrannie. De même, quand Bruno Le Maire déclare que le référendum – le vrai bien sûr, pas la supercherie constitutionnelle actuelle – ne devra pas « détricoter » les lois du gouvernement, n’est-ce pas là, là encore, une preuve de non-démocratie ? La preuve d’une césure profonde avec le peuple ignoré ?

« La dictature c’est ferme ta gueule et la démocratie c’est cause toujours » a-t-on dit un jour. Alors tous les débats, tous les cahiers de doléances,  tous les petits voyages de Bébé Rothschild dans la France profonde auprès des gentils maires au garde à vous, et même tous les Ric de la terre n’arriveront à sauver le moribond ; tout cela ne sera que cautères sur une jambe de bois. Le Ric justement, s’il est accepté – et il ne le sera bien sûr que par le gouvernement ! – sera tellement encadré qu’il perdra tout son sens. C’est un instrument bien trop dangereux dans les mains du peuple et la clique de Bébé Rothschild ne s’en cache pas d’ailleurs. Le peuple n’a pas à demander le Ric, attendre que le gouvernement le lui concède en dernier ressort sous sa pression. Non ! Le peuple doit l’imposer, c’est sa chose à lui. Il n’a pas à demander la permission de papa et maman pour en jouir. Il est adulte.

Il faut le crier, le gueuler même : LE SYSTÈME EST MORT et LA DÉMOCRATIE, C’EST L’HORIZONTALITÉ TOTALE. Nous y sommes aujourd’hui. Messieurs de la représentation, retirez-vous. C’est désormais le moment du peuple. Laissez-le se mettre au travail, il y a urgence à réaliser la démocratie.

Philippe Arnon

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Yohann le debattznt

Mr Arnon n’est vraiment pas futé… ressortir les gros clichés antisémites, mettre en gros le nom de Rothschild, ça pue fort…

DUFAITREZ

« La Démocratie est le pire des systèmes à l’exception de tous les autres » (Churchill).
Conçue par les Grecs, dévoyée par les Romains, les amenant à leur perte,
Jupiter, Dieu romain, nous montre un chemin.identique. Dictature et envahissement.
Brutus ! Où es-tu ?

lafronde

La démocratie ne garantie rien en elle même. Simple moyen d’opérer des choix majoritaire, elle nécessite des débats libres et contradictoires avant le vote pour que ses choix soient justes. Et encore la démocratie doit s’organiser par subsidiarité pour que ses choix s’opèrent au niveau adéquat. Notre régime actuel est une démocratie centralisé, dont les choix essentiels sont contraints par l’idéologie néo-humanitaire qui annihile tout l’héritage de libertés de la civilisation européenne. Aujourd’hui, en Europe de l’ouest, la démocratie tue nos libertés.

Sjean-louis

La démocratie est dévoyée, c’est « faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais! »/ Quant au « grand débat », c’est l’enfumage pour calmer les esprits jusqu’aux européennes.

21/01

Tiens tiens ! Riposte Laïque fait du Soral ! Approuve-t-elle l’antisémitisme de ce dernier ?

Yohann le debattznt

Moi je ne suis pas antisemite, cet article est débile…

FCC Cercle Légitimiste de France

Vous dénoncez à juste titre cette imposture qu’ est la démocratie représentative ainsi que je l’ ai fait moi-même dans L’ arnaque du Bonimenteur https://ripostelaique.com/la-lettre-de-macron-ou-larnaque-du-bonimenteur.htm ce 15 courant.
Le seul moyen d’ en finir est de détruire la république, antichambre de la tyrannie, et de remettre la France à sa place de royaume du Fils aîné de l’ Eglise avec le roi légitime sur le trône et sous la couronne en sa qualité de Lieutenant de Dieu en France!!! FCC Cercle Légitimiste de France fcdc@bbox.fr