1

Si les Belges ne se réveillent pas maintenant, leurs enfants seront des dhimmis

Belgiquemuzz

Alors que la Belgique est aujourd’hui devenue le foyer central du terrorisme européen et que le nom Molenbeek, il y a peu ignoré de tous, est désormais connu de tous comme celui d’une pépinière à terroristes musulmans, Riposte Laïque a tenu a en savoir plus et a voulu interroger un responsable politique belge sur la situation telle qu’il pouvait la voir de l’intérieur. Je me suis donc déplacé à Bruxelles et ai interrogé en exclusivité pour vous M. Mischaël Modrikamen, président du Parti Populaire. Le Parti Populaire est un parti d’opposition connu pour son franc-parler, ce qui lui vaut régulièrement dans les médias d’être taxé de « populiste ». Ceci, pour un lecteur ou une lectrice de Riposte Laïque, sonne sans conteste comme un compliment !

Alain Wagner

Bien évidemment, il s’attarde sur Molenbeek. Il tient un discours intéressant sur la place de l’Islam en Europe et en Belgique, tout en conservant l’illusion qu’on peut domestiquer ce dogme. Il situe le Parti Populaire dans la lignée des partis que nos adversaires appellent « populistes », et se dit proche de la vision du monde de Poutine, Trump ou Farage.

Il explique l’offensive de la gauche et des prétendus antiracistes contre la liberté d’expression, mais nous apprend qu’en Belgique la liberté d’expression est bien mieux protégée qu’en France.

Il démontre comment la gauche s’est reniée en s’alliant avec les islamistes. Il estime enfin que si son parti était traité comme les autres organisations politiques, dans les médias, au lieu de se situer à 5-6 % aux élections, il serait à 20 %.

Il exhorte enfin ses compatriotes à se réveiller, faute de quoi, dans une génération, les islamistes feront la loi.

Jeanne Bourdillon