Belgique : du « monstre » Léopold II à « saint » Lumumba

Publié le 8 décembre 2017 - par - 14 commentaires - 1 020 vues
Share

Quand j’étais petite fille au Congo Belge, Léopold II était le héros de la colonie, celui grâce à qui il avait été mis fin à l’esclavage, aux abus de certains chefs coutumiers, à l’ignorance, à ces maladies endémiques qui faisaient qu’à son époque le pays comptait moins de 2 millions d’habitants… J’ai connu de florissants centres de santé, des écoles bien plus belles que celles de la Belgique, des routes parfaitement entretenues, des gens souriants qui accueillaient partout le « muzungu » avec des cris de joie… l’indépendance est venue et avec elle la destruction du pays, destruction inaugurée par Lumumba.

Actuellement, Léopold II est LE malfaiteur dont on veut déboulonner les statues, Lumumba est LE héros….

Si, en 2017, j’étais une petite femme verte venue de l’espace, je me poserais des questions sur le bon sens de ces occidentaux qui se croient responsables, coupables de tout ce qui va mal sur la planète et je me dirais en moi-même « quelle prétention ! »

Oui, quelle prétention : on va jusqu’à responsabiliser Léopold II de la mort de 10 millions de personnes dans un pays qui  comptait tout au plus 2 millions d’habitants! (1) et j’en viens à ce « héros » de l’indépendance du Congo qui a fait massacrer, qui a appelé à la haine, fait sombrer ce  pays qui, d’après les observateurs de l’ONU, était en 1959 « le pays se développant socialement et économiquement le mieux sur terre ».

Les discours haineux de Lumumba à la radio, je m’en souviens, où sont-ils passés ? Une amie m’a déniché une hagiographie de Lumumba qui reprend ses écrits, ses discours… pas ceux que j’ai entendus pendant 6 mois ! Mon mari, gamin à l’époque, a vu des gens massacrés par des « Lumumbistes » et dans la bouche desquels les assassins avaient glissé un feuillet de propagande pour Lumumba… nous avons vécu les années après l’indépendance, avons pu observer, impuissants, la ruine de notre pays. Je n’arrive pas à comprendre que ce monstre soit transformé en saint, en victime de l’Occident, par la presse bienpensante qui se croit régulièrement obligée de parler de « réparation » des crimes commis par Léopold II, par les colonisateurs racistes qui auraient pillé le Congo. Curieux « pillage » qui servait à embellir, à enrichir,  le pays « pillé » !

Depuis que les Belges ne « pillent » plus le Congo, la famine, l’insécurité règnent quand ce n’est pas la guerre et les massacres comme au Kivu. Mais, voilà, c’est un Congolais qui dirige le pays et donc tout va bien, il n’y a plus de racisme, tout se passe entre Noirs.

Pourvu que le dictateur ait la même couleur de peau que ceux qu’il exploite, ruine et détruit, alors tout est « politiquement correct ». Et je me dis que, vraiment, il n’y a pas de pire racisme que le racisme des anti-racistes. Un exemple bien actuel ? Mugabe pille son pays depuis le départ de Ian Smith, 90 %  des Zimbabwéens sont sans travail, le pays ne produit plus ce qu’il consommait, ce qu’il  pouvait exporter auparavant. Les fermiers blancs ont été massacrés… Ces fermiers, personne n’en parle dans la presse bienpensante, pas plus qu’elle ne parle de la misère au Zimbabwe, pays que nous avons vu riche, heureux, pays où tout le monde était souriant… Ian Smith avait la mauvaise couleur de peau.

Non, vraiment, je n’avale pas ce racisme qui ne dit pas son nom, qui est hypocrite et destructeur. Le racisme des antiracistes est mortel ! Quand l’ONU et ses satellites, les ONG concernées, se secoueront-ils, admettront-ils qu’un homme n’est pas avant tout son origine, sa couleur ? Quand comprendra-t-on que cette éternelle victimisation ne fait qu’augmenter l’état de victime d’humains qui attendent « réparation » au lieu de prendre leur destin en main ? Un peu plus de dignité, un peu moins de racisme seraient favorables au développement des peuples « victimes » ! Léopold II n’était sûrement pas parfait mais j’ai vu l’oeuvre de Lumumba et nous voyons tous celle de Mugabe….

Mia Vossen

(1) Théodore Luyckx, grand-père de Claude Brasseur mon mari, voyageait au Congo à la fin du 19e siècle et  c’ est à ses observations de comptable minutieux que je dois ce chiffre… inconnu des « historiens » belges.

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Mia Vossen

Avez-vous lu mon texte?

Simone GUTIERREZ

Que les  » révolutionnaires  » s’ appellent Robespierre , Lénine ou Lumumba , ils héritent un pays prospère et le laissent en ruine .
Mais la gôôôôche ne leur en veut pas car ils sont protégés par ce statut de révolutionnaire , précisément , et donc appartiennent au Camp du Bien .
On nous fait même comprendre à demi mot que les victimes de ces assassins ont eu de la chance de mourir pour une bonne cause ; puisque cause de gauche .

Jean

Mr Carrasco … Il faut voir qui a écrit ces livres d’histoire et dans quels buts

patphil

bientot jeanne d’arc sera vouée aux gémonies!

Simone GUTIERREZ

Cher  » Patphil  » ,
Le cas de Jeanne d’ Arc est particulier par rapport à ceux décrits par Mme Vossen , car c’ est pas un personnage historique lointain dont on a fait un mythe , c’ est à dire une construction mentale prenant de larges libertés avec la réalité .
Mais dans un sens , je suis d’ accord avec vous , car ce qui importe c’ est que les gens croient . Exactement comme dans une religion …. ou une idéologie , me direz-vous !

Simone GUTIERREZ

précision pour ci-dessous : j’ ai voulu écrire  » c’ est un personnage historique lointain , etc …. » et non  » c’ est pas  » ….
!!!!

saintongeais

Il faut savoir que Léopold II était propriétaire du Congo. Le Congo n’était pas une colonie belge mais la propriété privée de Léopold II.

Anne Lauwaert

Larry Devlin, le chef de la CIA à Léopoldville écrit dans “Chief of station” que les Russes voulaient l’uranium du Katanga et les USA le voulaient pour eux-mêmes alors ils ont foutu le bordel et Lumumba qui croyait faire le malin a simplement été manipulé par l’URSS pour, eux aussi, foutre le bordel… et les idiots utiles ont marché dans la combine. Bravo messieurs et merci au nom des massacrés du Katanga, Kasai, Kivu, Rwanda, des enfants soldats, des femmes violées et même des bébés violés..

Simone GUTIERREZ

Merci Mme Lauwaert pour ces précisions .
Pas fous , les Russes ! Ils savaient par expérience qu’ en obligeant Lumumba à prêcher le marxisme il ne tarderait pas à bousiller le pays et que tous ces couillons d’ occidentaux gauchistes le soutiendraient .

Daniel Boutonnet

La gauche a en effet toujours quelques difficultés avec la vérité quand elle la dérange !

wika

Ce que vous décrivez, madame Vossen est le même processus que celui de l’Algérie.
Les méchants colons qui ont mis en valeur un pays de marécages rongé par les razzia musulmanes, ces méchants colons qui ont construit des milliers de kilomètres de routes et éradiqué maladies, épidémies et enseigné l’hygiène, sont maintenant considérés comme des criminels contre l’humanité par des ignares manipulés par la gôôche bienpensante

MESNIL

Et croyez moi les PN que nous sommes n’avons aucun remors au contraire, nous avons fait l’algérie et si on doit demander pardon c’est justement de l’avoir faite ! Alors qu’on nous traite de criminels ont s’en fout quand on sait les ignares, les pourris qui nous accusent !

wika

Oui, @Mesnil, mais le problèmes est que ce sont les ignares et les pourris qui sont à la tête du pays et qui décident pour nous

Mia Vossen

Merci, Wika! j’ai présenté ici même le livre de Daniel Lefeuvre, Pour en finir avec la repentance coloniale. .Il donne des précisions chiffrées et vérifiables qui confirment vos dires