Belkacem et Trierweiler voilées : était-ce vraiment indispensable ?

Publié le 9 avril 2013 - par - 6 691 vues

A Riposte Laïque nous aimons tellement la polémique, qu’un sujet passionnant peut voir s’affronter plusieurs contributeurs par messagerie interposée… et c’est ce qui vient de se produire avec les premières images montrant Hollande en visite au Maroc, accompagné de sa concubine et de la pseudo ministre du Droit des femmes, Najat Belkacem, soupçonnée, en raison de sa double nationalité, d’être également la taupe du Maroc, en visite au pays de son cœur.

François Hollande m’épatera toujours ! Pas en bien malheureusement, car être aussi éloigné de la réalité, nier à ce point le degré de déchéance de la France sur la scène internationale … et de sa propre politique sur la scène nationale (c/f la chute vertigineuse des sondages incontestablement en sa défaveur ), cela ne s’était encore jamais vu.

Aucun précédent Président de la République n’avait réussi un “ratage” aussi spectaculaire, en si peu de temps. Comme l’écrit Steeve Briois dans la “lettre du Front” du 5 avril, “une ambiance de fin de règne… en début de règne”… Il faut le faire ! Même Mitterrand, un autre fieffé dissimulateur et manipulateur, n’avait jamais eu l’audace dont fait preuve François Zéro dans l’étalage de son mépris du Peuple, parmi lesquels pourtant figurent ceux qui l’ont porté au pouvoir !

C’est d’ailleurs antinomique de parler d’audace à propos de Hollande, et il serait plus juste d’employer le terme “inconscience extrême”. Car enfin, maintenir son voyage au Maroc, comme si de rien n’était, alors que le torchon brule au sommet de l’Etat, après les révélations coup sur coup des turpitudes fiscales de deux de ses proches collaborateurs, donne un aperçu des graves lacunes de ce prétendu président notamment en période de crise gravissime.

Mais revenons sur le sujet du voyage au Maroc et plus précisément la “prestation” de mesdames Trierweiler et Belkacem, objet de la passe d’armes épistolaires entre quatre de nos contributeurs : le voile porté par ces deux femmes lors de la visite au Mausolée de Mohamed V à Rabat !

najat-vallaud-belkacem voilée

     1094940-valerie-trierweiler-arrives-at-the-620x0-2

Dans nos rangs, deux “camps” s’affrontent : un qui juge absolument normal qu’elles respectent les coutumes locales en signe de respect envers ce lieu saint du pays d’accueil… le second qui, bien qu’admettant ce principe, s’offusque tout de même que ces deux femmes représentant la France Républicaine dans ce voyage officiel, ne devrait pas être tenues, comme la première touriste venue, de se voir contrainte de se couvrir la tête.

Me trouvant dans le second “camp”, je précise que ma révolte devant ce geste, tout sauf anodin, émane d’une réflexion supplémentaire : il m’est sans doute arrivé dans le passé, d’assister à une visite protocolaire d’un chef d’Etat dont la femme avait couvert ses cheveux l’espace d’une visite dans un lieu saint ; rien de choquant la-dessus, sauf que le couvre-chef n’était pas obligatoirement un voile, mais peut-être tout simplement un chapeau.

Mais ça, c’était avant ! Avant de voir ma France envahie de hordes d’immigrés venus chercher en France une qualité de vie leur faisant défaut dans leur propre pays, mais sans aucune intention de faire preuve d’une politesse identique en respectant nos us et coutumes, et bien au contraire de revendiquer à tous propos, que leurs coutumes soient respectées sur notre sol, tout en refusant de se plier à nos propres lois.

Alors, chez eux nous leur devrions le respect en guise de politesse, chez nous ils ne seraient pas tenus de suivre nos lois au prétexte que leur charia est supérieure à toutes les autres lois ? Avouez que c’est un peu fort de café, et monstrueusement révoltant !

De plus, je pense que le voile étant un signe représentatif de la soumission de la femme, au nom des délires d’un prophète dévoyé, il est ici totalement déplacé venant d’une femme qui occupe la fonction officielle de ministre du Droit des femmes. Madame Belkacem eut été mieux inspirée de laisser l’attelage Hollande-Trierweiler procéder aux salamalecs d’usage en visite à l’étranger, et d’aller à la rencontre des associations de défense des femmes islamistes, existant également dans ces pays où, la femme étant considérée comme inférieure à l’homme, doit subir ses diktats y compris dans la sphère privée.

Quand à Valérie Trierweiler, je m’inscris férocement en faux sur la façon dont le site “islam et info” a rapporté l’évènement, citant curieusement : ” La première dame de France et compagne du président François Hollande,Valérie Trierweiler…”

http://www.islametinfo.fr/2013/04/06/maroc-valerie-trierweiler-et-najat-belkacem-voilees/

NON ! NON ! et NON ! Valérie Trierweiler n’est pas la première dame de France !

Pour cela il lui manque deux choses indispensables : la première c’est d’être mariée au chef (même provisoire) de l’Etat, la seconde c’est d’avoir de la classe (moralement et physiquement)… ce qui semble aussi éloigné d’elle que l’honnêteté à celui qui n’est toujours que son concubin.

LES BIDOCHONS EN VACANCES

Et même si les bruits qui courent à propos d’un mariage pour cet été, étaient fondés, il lui manquerait toujours la seconde condition, qui en général est innée.

Pour l’instant elle n’est qu’une compagne officieuse, n’ayant même pas l’intelligence de se faire discrète, mais bien au contraire défraye la chronique avec ses exigences et ses prétentions !

http://mcetv.fr/mon-mag/2605-valerie-trierweiler-exige-un-mariage-de-francois-hollande 

 http://www.metrofrance.com/info/video-une-dame-interpelle-hollande-a-dijon-ne-vous-mariez-pas-avec-valerie/mmcl!51srIHA4OiQ7U/

 

[youtube]Ims3NCsRGQU[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?feature=playerembedded&v= Ims3NCsRGQU

http://24heuresactu.com/2013/02/22/trierweiler-en-inde-comme-une-first-lady-les-errements-du-ps/

Gageons que ce mini événement, plus important qu’il n’y parait, va faire jaser dans les chaumières de tous ceux qui en on marre, de subir l’islam en France et devoir entretenir en plus une concubine … nous ramenant aux temps anciens où les rois (que nous avons détrônés) collectionnaient les maîtresses sans pudeur ni retenue.Gageons

Quand aux contributeurs R.L., soyez rassurés, tout est rentré dans l’ordre et nous n’avons pas déterré la hache de guerre pour autant, nous sommes bien trop soudés sur la défense de nos valeurs pour nous arrêter plus longtemps à des détails, fussent-ils significatifs.

 Josiane Filio

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi